RSS

Archives d’Auteur: liesiletter

QUI PARLE DE DICTATURE ?

Voici encore un élément confirmant la dérive qui se fait jour. Cette fois c’est à propos de la reconstruction de Notre Dame de Paris. Quelles sont les compétences architecturales que ce militaire grossier par rapport à l’architecte en chef des monuments de France?

Ne ferait-il pas mieux de gérer la question du débordement des djihadistes sur le sol français et de veiller à la sécurité des citoyens français au lieu de pavaner sur une thématique qui n’est visiblement pas de sa compétence ?

 

CLIQUER SUR CE LIEN

 
Commentaires fermés sur QUI PARLE DE DICTATURE ?

Publié par le 14 novembre 2019 dans Notre Dame de Paris

 

WALL STREET – UN CALME TROMPEUR

Selon la presse financière américaine, les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis connaissent actuellement des tensions à propos des achats de produits agricoles.

À part cela, la présidence de la banque centrale américaine estime qu’il n’y a pas d’inquiétude à manifester à propos des liquidités dans le circuit bancaire. Tout serait sous contrôle pour les banquiers centraux et le scénario de base pour l’économie américaine suit le scénario attendu… Toutefois, si la Réserve fédérale affirme que le niveau de vulnérabilité du système financier est à « un niveau modéré » et que les marchés financiers de Wall Street continuent de voler de record en record, que penser de la dernière injection d’urgence opérée par la réserve fédérale, il y a seulement quelques heures, et pour la bagatelle de 77 milliards de dollars.

[Vous verrez dans le numéro du 30 novembre ce que concoctent Ryad et Moscou et qui pourrait donner lieu à des sueurs froides à Wall Street dans quelques mois.]

Oui, peut-être que tout est sous contrôle, mais quand il faut sortir une somme de cette taille on a tout lieu de se poser de nombreuses questions…

Une publication intéressante a été faite aujourd’hui aux États-Unis à propos de l’inflation hors alimentation et énergie ; elle ressort à 2,3 % en octobre. C’est un tout petit repli mais vous remarquerez sur ce graphique que nous sommes sur les sommets de 2008. Que se passerait-il si l’inflation se mettait à revenir ? Il faudra surveiller de très près la résistance indiquée par cette ligne rouge…

 

 

 

 
Commentaires fermés sur WALL STREET – UN CALME TROMPEUR

Publié par le 13 novembre 2019 dans économie, Marchés financiers, Non classé, Politique américaine

 

MONTÉE DU FANATISME ANTICHRÉTIEN

Nous assistons, non pas en Syrie ou en contrées musulmanes, mais en France et depuis quelques temps, à une recrudescence d’actes antichrétiens. Ce sont des églises et des cimetières qui sont vandalisés. Non ! pas des cimetières juifs ou musulmans, mais catholiques.

Y a t-il des protestations de la classe politique maçonnique ?

Bien évidemment que non.

Voici un tableau qui met les points sur les i et que devraient consulter les grandes gueules de la politique de gauche, avant de baver devant ce qui n’existe pas en France.

 

Etre catholique en France n’apporte aucun avantage. On peut tout faire contre le catholicisme ! Pas de manif organisée, pas de commentaires offusqués de la part des politicards.

Cette petite élite des gargouilles ne bouge que pour les autres religions qui enseignent l’erreur. Le catholique, lui, comme le disait un franc-maçon, « il peut crever » ! Le sinistre ministre Peillon éructait un temps sa haine contre le catholicisme, mais il n’a jamais été vilipendé ni déchu de ses fonctions pour incitation à la haine.

Terminons par ces quelques images reçues et qui manifestent si bien la lâcheté d’un pan de la population qui regrettera bien amèrement son aveuglement quand les cloches ne sonneront plus…

 

 

 

 
Commentaires fermés sur MONTÉE DU FANATISME ANTICHRÉTIEN

Publié par le 12 novembre 2019 dans Le monde de demain, Manipulation des masses

 

LE PRÉSIDENT DE LA FED DEVRAIT SUIVRE DES COURS DE THÉÂTRE

Dans sa dernière présentation sur la politique monétaire de la banque centrale américaine, Jerome Powell a jugé très satisfaisantes les dépenses des ménages qui, de son point de vue, restaient à un niveau élevé. Par contre, il n’a pas détaillé l’ampleur de ces dépenses basées sur des dettes ! Quelle valeur ont de telles dépenses pour le PIB, quand elles sont le fruit de dettes exagérées, comme c’est par exemple le cas avec les dettes des consommateurs chez les constructeurs automobiles qui ont déjà déclenché des alertes rouges ? De nombreux consommateurs américains sont aujourd’hui incapables de rembourser leurs dettes.

Jerome Powell a cependant évoqué un détail qui l’inquiète : les investissements des entreprises et les exportations sont de plus en plus faibles… Comment peut-il alors parler d’un marché du travail en forte expansion, alors qu’au cours des dix dernières années les emplois sont moins rémunérés, peu qualifiés et de mauvaise qualité?

Qui peut croire à la statistique fétiche des 2% d’inflation aux Etats-Unis, à laquelle s’accroche la Fed alors que les lettres confidentielles les plus sérieuses que nous lisons affirment à l’unisson que les statistiques officielles sont complètement faussées puisque le chômage dépasse réellement 20% a minima. Le banquier anonyme souvent cité dans la lettre LIESI parle de 23%.

Il y a cependant un point sur lequel nous nous accordons avec le président de la banque centrale américaine, c’est sa critique à propos du Congrès et des politiciens en général, qui ne prennent pas les mesures et les résolutions à long terme nécessaires au développement de l’économie nationale. Le Congrès a en effet une énorme responsabilité dans de nombreux problèmes, notamment l’inégalité des revenus au sein de la population active et dans la manière de répondre aux besoins des communautés rurales et urbaines. Tout ceci n’est pas du ressort de la banque centrale américaine, mais du politique. Or, ils ne font rien dans ces domaines pourtant de leur ressort.

Aujourd’hui, c’est avant tout la politique fiscale de l’administration Trump qui permet d’éviter la dégringolade, mais que fait cette administration pour relever les défis évoqués par le président de la Réserve fédérale ? Pendant combien de temps les ménages pourront-ils s’endetter pour entretenir une consommation qui constitue le seul moteur quasiment de l’économie américaine ?

Dans le même temps, le président la banque centrale américaine reconnaît quelques difficultés ou plus précisément des problèmes de liquidités au sein du système bancaire américain. Par contre, il ne veut inquiéter personne et tente de minimiser…

Source image

 

 

 

 
Commentaires fermés sur LE PRÉSIDENT DE LA FED DEVRAIT SUIVRE DES COURS DE THÉÂTRE

Publié par le 11 novembre 2019 dans économie, Politique américaine

 

Etats-Unis – Risque de gros rhume chez les adeptes du réchauffement thématique

La vague de froid qui sévit au Canada et dans la partie nord et nord-est des États-Unis n’est que l’apéritif par rapport à l’effondrement des températures que l’on attend en Arctique, la semaine prochaine. Tel est l’avertissement des météorologues américains, lesquels ajoutent que nous devrions assister à une avalanche de records dans le négatif.

Pour le météorologue Jonathan Erdman de Weather Channel, «il faut s’attendre à des températures journalières extrêmement froides». «…Un avant-goût de janvier en novembre…»

Les services de météorologie américains annoncent que «la température baissera pendant trois jours alors qu’un front froid se propagera dans le centre et l’est des États-Unis, de dimanche à mardi».

«Les basses températures impacteront la côte du golfe». Selon AccuWeather, «le froid le plus intense se produira dans les plaines du nord, où les températures pourraient chuter en dessous de zéro. Les vents accompagnés de rafales rendront le climat encore plus froid dans la région et le temps passé à l’extérieur devra être limité.»

«En plus du froid, une série de tempêtes pourrait se développer sur le centre des États-Unis, a déclaré AccuWeather, apportant des conditions glaciales dans les plaines centrales».

Cette actualité doit nous apprendre à être très prudent par rapport aux PSYCHOLOGIES DE MASSE que construisent les banquiers de Satan, via leurs marionnettes politiciennes, grassement payées pour devenir des prostituées de la démo(no)cratie.

 
Commentaires fermés sur Etats-Unis – Risque de gros rhume chez les adeptes du réchauffement thématique

Publié par le 10 novembre 2019 dans climat

 

LES AUTRUCHES ENTRENT DANS LE TRAIN DE LA MORT

Vous avez ici un graphique du CAC 40 donnant bien l’impression d’un nouveau cycle économique arrivant avec les beaux jours, et que tout va aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pourtant, regardez le graphique qui suit…

Le prochain graphique représente l’évolution de la production industrielle en Allemagne. On s’aperçoit qu’elle continue d’afficher le plus fort repli depuis la crise économique de 2007-2008 alors que le Dax vient d’exploser à la hausse, comme les autres marchés d’ailleurs, sur les promesses d’une détente des relations entre les États-Unis et la Chine… même si rien n’a été signé à ce jour.

À Wall Street, les actions grimpent également, profitant de l’argent distribué par la banque centrale américaine. Les investisseurs ont décidé d’occulter le ralentissement économique qui se fait pourtant régulièrement évident… Voyez par exemple ce beau graphique publié par JP Morgan Bank où l’on voit le PMI glisser inexorablement, annonçant des jours difficiles.

Dans ces conditions, faut-il s’étonner de la chute orchestrée des cours des métaux précieux? Nous l’avions annoncé dans la lettre LIESI et cela va durer encore un peu… Les maîtres de l’échiquier savent très bien ce qu’ils font.

 

 
Commentaires fermés sur LES AUTRUCHES ENTRENT DANS LE TRAIN DE LA MORT

Publié par le 9 novembre 2019 dans économie, Manipulation des masses, Marchés financiers

 

La révolution numérique est en marche – Partie 2

Il n’y a pas si longtemps, l’année dernière seulement, un énorme «problème de système» est survenu pour les clients de la CIBC, l’une des plus grandes banques canadiennes. Chaque client n’avait plus accès à ses comptes bancaires durant toute une journée ouvrable. Heureusement, leur patience n’a pas été mise à épreuve trop longtemps. Mais imaginez comment survivre sans les cartes de crédit/débit dans une société sans cash ? Cet incident a rappelé la vulnérabilité de tout ce qui est lié au numérique…

ET êtes-vous au courant de ce qui s’est récemment passé au Liban. Des mouvements sociaux violents ont abouti à la fermeture des banques bien plus longtemps que les gens l’espéraient. Que faire sans cash?

En attendant, il est évident que les gouvernements sous la houlette des banquiers de Satan ont bien l’intention de courir à ce style de règlement afin de collecter le maximum d’informations sur la manière dont les gens dépensent leur argent.

Le Canada est seulement à une phase d’expérimentation et certaines confidences de milieux autorisés avertissent qu’il y aura bientôt une accélération vers le numérique à cause des réalités économiques qui vont devenir très compliquées… C’est bien pourquoi le gouvernement canadien s’est engagé dans l’exploitation d’une monnaie numérique, tout comme la banque centrale suisse. La Suède, Singapour et la Chine suivent cette même voie avec un agenda très rapproché. On peut donc dire qu’il y a une incitation mondiale à éliminer le papier-monnaie au nom de la sécurité, de la sûreté et de l’inclusion financière.

Même une banque comme JP Morgan se lance dans la monnaie numérique. Si un nombre important de sociétés de haute technologie suivaient cette tendance, à titre de mode de paiement prédominant en ligne, il va de soi que tous les dissidents politiques seraient automatiquement bannis de tout commerce électronique.

Encore une fois, il faut être aveugle pour ne pas faire de rapprochement entre le type de société que les banquiers de Satan veulent introniser et ce que nous annonce l’Apocalypse de saint Jean. Le marquage des populations dans une société ultra numérique, sous le contrôle des sociétés de haute technologie, marquera l’allégeance de quiconque à un dirigeant ou à un gouvernement. Ce serait ainsi, par cette allégeance, le seul moyen d’acheter ou de vendre des biens de consommation.

Constatant l’évolution de notre société et l’implication du satanisme de plus en plus remarqué dans notre quotidien, il n’est pas besoin d’être très perspicace pour conclure que nous glissons vers un processus de « marque de la bête ». Ceux qui considèrent l’Apocalypse de saint Jean comme une simple allégorie feraient bien de s’y plonger sérieusement. Ils y découvriraient l’étonnante prophétie sur le monde qui devient le nôtre, encadré par la technologie et l’intelligence artificielle. Progressivement, mais sûrement, les populations constateront que notre capacité à faire du commerce sera intimement liée à nos opinions politiques et religieuses.

Mais qu’en disent les prophéties catholiques? Le Bon Dieu nous a donné des prophètes pour comprendre notre monde présent et espérer sur la base de certitudes. Lisez nos séries sur la Lettre des prophéties qui anticipent les événements à venir et l’actualité de demain.

 

Vous trouverez ICI de nombreux documents sur ce thème

Source image

 

 
Commentaires fermés sur La révolution numérique est en marche – Partie 2

Publié par le 8 novembre 2019 dans économie, Catholicisme, complot, Le monde de demain, Manipulation des masses