RSS

Pour les banquiers internationaux apatrides : VIVE LE COVID-19

04 Juin

Depuis plusieurs années, les banques centrales ont légitimé leur politique d’injection massive de liquidités pour provoquer l’affaissement des taux d’intérêt. Et pour quelle raison ? Pousser les consommateurs à transformer leur épargne en biens de consommation.

A force d’avoir poussé les taux vers le plancher des vaches, nous avons obtenu des taux négatifs et l’épargne est, en effet, sanctionnée.

Les épargnants ont-ils pour autant décidé de moins épargner alors que leurs économies ne rapportent strictement rien? Pire, ils perdent même de l’argent car l’inflation alimentaire est peu représentative.

Encore une fois, pourquoi les consommateurs ne retiraient-ils pas leur argent de la banque pour le dépenser, poussant ainsi l’inflation à la hausse ?

CLIQUER pour lire la suite

En 2015, un rapport de la Bank of America a donné une explication à partir d’un constat : non seulement les taux d’épargne des ménages n’ont pas baissé dans les pays où les taux étaient négatifs, mais ils ont en fait augmenté ! La raison en était simple, comme l’avait souligné la Banque des règlements internationaux : des taux très bas peuvent, de manière perverse, entraîner une plus grande propension des consommateurs à épargner à mesure que les revenus de retraite deviennent plus incertains.

L’argent ne sortant pas des banques, l’inflation ne progresse pas… officiellement.

Par contre, on a assisté à une méga bulle des marchés actions.

Finalement, les banques centrales donnent l’impression d’être totalement prisonnières de leur politique. On nous explique qu’elles sont condamnées à poursuivre cette politique (arme monétaire) pour relancer l’économie… la fameuse reprise déjà attendue avant que les oligarchies contrôlant les banques centrales déclenchent la guerre bactériologique.

Les guignols des banques centrales qui représentent le véritable pouvoir de l’ombre vont vous annoncer qu’il faut encore plus d’injections monétaires… pour la reprise et éviter le chômage qui explose.

En réalité, ces hypocrites mentent encore et toujours.

Ces hypocrites préparent LEUR solution finale. Lisez le dernier numéro de la lettre confidentielle LIESI. Les impressions de liquidités par les banques centrales ne serviront JAMAIS pour la reprise ! Ils ont un autre plan et mieux vaut le connaître car des centaines de millions de pauvres gens vont se trouver ruinés.

Que nos contemporains ouvrent enfin les yeux : voyez ce qui se passe aux Etats-Unis avec les émeutes !!! Le message est tellement clair, transparent, lisible et ils ne voient rien ! Quelle tristesse. Et tout cela avait été annoncé par LIESI.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur Pour les banquiers internationaux apatrides : VIVE LE COVID-19

Publié par le 4 juin 2020 dans économie, complot, Etats-Unis, Histoire, Le monde de demain

 

Les commentaires sont fermés.