RSS

LA BANQUE CENTRALE AMERICAINE (Fed) ACHÈTE TOUT !

20 Mai

Dimanche dernier, le président de la Fed, Jerome Powell, a participé à l’émission de télévision CBS 60 Minutes pour discuter d’un grand nombre de questions monétaires, y compris les taux d’intérêt négatifs.

De cette interview, il faut surtout retenir la question soulevée à propos des taux d’intérêt négatifs. Le journaliste interroge le président de la banque centrale américaine et lui demande pourquoi il s’oppose au président Trump qui réclame des taux d’intérêt négatifs. Powell reconnaît que cette question a été débattue, mais c’est un choix qu’ils ont refusé d’adopter préférant recourir à d’autres outils de la politique monétaire dont dispose la Fed.

CLIQUER pour lire la suite

« Je continue de penser, comme mes collègues du Federal Open Market Committee, que les taux d’intérêt négatifs ne sont probablement pas une politique appropriée ou utile pour nous ici aux Etats-Unis. » « Les preuves de son utilité sont assez mitigées. Et le problème est que les gens déposeraient de l’argent à la banque et que cet argent diminuerait. Ils paieraient des intérêts pour mettre leur argent à la banque. Ce n’est donc pas une politique particulièrement populaire, comme vous pouvez l’imaginer. Mais en plus, cela peut aussi avoir tendance à faire baisser la rentabilité des banques, ce qui les rend susceptibles de prêter moins, ce qui pèse sur la croissance économique. Je dirais donc simplement qu’il n’est pas du tout établi, dans l’analyse économique, que les taux négatifs ajoutent vraiment beaucoup de valeur. »

Pourquoi ne pas pratiquer de taux d’intérêt négatifs ?

Tout simplement parce que nous y sommes déjà avec une inflation bien plus élevée que celle donnée par les chiffres officiels. Depuis une dizaine de jours, les cours de l’argent métal sont en forte hausse. Ils ont beaucoup de retard sur les cours de l’or, toujours dans les sommets.

Pourquoi donc le silver est-il passé de 15 à plus de 17 dollars l’once en quelques jours ? Pourquoi les spécialistes accumulent-ils de ce métal et en vue de quoi ? On n’en trouve quasiment plus en France…

Tout simplement parce que l’inflation est la prochaine étape que vont subir les gens après la méga-crise économique, conséquence directe du 11-Septembre sanitaire. Nous ‘lavons annoncé dans la lettre LIESI et nous y reviendrons parce qu’il y a une certaine urgence désormais. Tandis que les idiots utiles refusent de voir la réalité des choses en face le lecteur doit passer à l’action.

Les vrais initiés savent que les taux sont déjà négatifs avec l’inflation alimentaire qui commence à grimper très sérieusement. Ils anticipent désormais un scénario inflationniste et cherchent à s’en protéger. La Russie, dont le bloc de commandement est parfaitement instruit de la situation (comme l’avait exprimé magistralement le R.P. Malachi Martin dans sons ouvrage Vatican), s’y prépare depuis plusieurs mois. Il est vrai que le réseau Poutine dispose de sérieuses informations du cartel bancaire qui lui a souvent sauvé la mise.

Le président de la banque centrale américaine peut, quant à lui, jouer ainsi sur les mots. Nous sommes déjà dans un scénario à taux négatifs. L’argent qui dort sur les comptes perd de sa valeur régulièrement et cela va s’accélérer dans les prochains mois – l’argent qui est sur un compte courant va se dévaluer de plus de 10% par an. Que dire de l’argent géré par les banquiers et sur lequel vous comptez pour les vaches maigres? Il est très urgent de s’y intéresser…

Le 18 mai, les marchés financiers américains se sont envolés car des ordres de la Fed furent donnés ; les clubs bancaires sous perfusion de la Fed ont massivement acheté. Les inquiétudes sur la dette américaine ont été éloignées et tout le monde a voulu être positif. Le rendement des taux à 10 ans a grimpé… une bonne nouvelle.

Sachez que la banque centrale américaine devient la banque centrale du monde entier et ils ont fait le choix de faire exploser leur bilan. Quels en sont les risques ? Le NATIONAL SOCIALISME et l’élimination de la classe moyenne ainsi que la valse des prix… notamment les denrées alimentaires.

IL FAUT LIRE LA DERNIÈRE SÉRIE DE LISO pour voir les forces qui travaillent à Wall Street. Il y aura une suite à cette série pour expliquer leur plan en vue d’éliminer la classe moyenne dans le laps de temps que nous donnerons.

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur LA BANQUE CENTRALE AMERICAINE (Fed) ACHÈTE TOUT !

Publié par le 20 mai 2020 dans Analyse de l'Or, économie, Etats-Unis, Marchés financiers

 

Les commentaires sont fermés.