RSS

LA SECONDE VAGUE TANT ESPÉRÉE PAR LE RÉSEAU GATES ARRIVE EN CHINE

19 Mai

Quelques 108 millions de personnes dans la région nord-est de la Chine sont replongées dans des conditions de confinement. Les villes de la province de Jilin ont bloqué les trains et des bus, fermé des écoles et mis en quarantaine des dizaines de milliers de personnes. Les mesures strictes ont consterné de nombreux habitants qui pensaient que le pire de l’épidémie nationale était révolu.

CLIQUER et lire la suite

Partant de ces considérations, « les enfants qui jouent dehors portent à nouveau des masques » et les agents de santé se promènent avec des vêtements de protection. Les gens sont frustrés parce qu’ils ne savent pas combien de temps cela va durer.

On n’oublie pas que l’épidémie à Wuhan qui a déclenché la pandémie mondiale en décembre dernier, a été suivie d’une réaction rapide et puissante du Parti communiste. Comment vont réagir les potentats de Pékin sachant que la première vague a donné lieu à un coût économique et social élevé?

C’est aussi la manifestation de la fragilité du processus de réouverture en Chine et ailleurs, car le moindre soupçon de résurgence des infections pourrait inciter à un retour à un verrouillage strict.

Le gouvernement de Shulan, une ville de Jilin, entend prendre des mesures sévères. Dans les complexes résidentiels où existent des cas confirmés ou suspects, un seul membre de la famille a l’autorisation de sortir pour acheter les articles essentiels pendant deux heures tous les deux jours.

Indéniablement le contrôle est plus strict.

Un sentiment de déjà-vu imprègne la ville de Jilin, qui a subi le même verrouillage strict mis en œuvre dans la majeure partie de la Chine en février et mars.

Pourtant, dans l’ensemble, le nombre total de cas dans la province de Jilin s’élève à 127 ! Rappelons  que la province du Hubei en comptait 68 000… Cela donne une indication assez claire de ce qu’attendent certains gouvernements européens impliqués dans le coup d’Etat sanitaire… Il leur faut trouver l’excuse nécessaire pour passer à la phase suivante du plan de mai 2010 (voir LISO 342-351).

Pour empêcher les gens de cacher leurs symptômes, les services de livraison ont été pour la plupart interrompus et les médicaments anti-fièvre sont interdits dans les pharmacies. La tension s’est propagée aux régions voisines, même si aucun cas n’a encore été officiellement signalé dans ces lieux.

Il y a donc beaucoup de nervosité alors que tout le pays revient à la normale.

Les responsables politiques communistes font valoir que le gouvernement avait été critiqué pour sa réponse tardive à l’épidémie de Wuhan. Cette fois, l’administration du président Xi Jinping prend des mesures visibles pour arrêter la propagation du virus dans le nord-est. Le vice-Premier ministre Sun Chunlan, qui dirigeait le groupe de travail sur le virus du gouvernement central à Wuhan, est arrivé dans la ville de Jilin le 13 mai. Le plus haut responsable du Parti communiste de Shulan, où la première infection du nouveau groupe a émergé, s’est retiré avec cinq autres cadres.

Dans la foulée, le gouvernement organise des réunions politiques pour toute la Chine. Des milliers de délégués politiques se réuniront dans la capitale pour approuver l’agenda du gouvernement et de la direction centrale, déterminée à projeter la stabilité et le calme pendant cette période.

Les responsables de la santé ne savent pas encore comment les nouveaux cas sont survenus. Ils soupçonnent que les patients pourraient avoir été en contact avec des rapatriés infectés de Russie.

Le pouvoir communiste justifie toute cette organisation au motif d’un manque d’immunité collective…

Cette seconde vague de confinement risque de donner lieu à encore plus de mesures totalitaires de la part des communistes de Pékin. Les Occidentaux doivent bien suivre ce qui se passe en Chine désormais, parce que leur propre avenir risque d’être bouleversé par la suite de l’agenda programmé en mai 2010… De même que le gouvernement de Pékin prendra de nouvelles mesures tyranniques au nom du risque sanitaire, de même les autorités occidentales pourraient accélérer des régimes de terreur prochainement.

Autrement dit, nous sommes parfaitement et toujours dans la logique de ce dont nous parlons dans la série LISO 342-351… et les précédentes.

COMMANDER

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 

 
Commentaires fermés sur LA SECONDE VAGUE TANT ESPÉRÉE PAR LE RÉSEAU GATES ARRIVE EN CHINE

Publié par le 19 mai 2020 dans chine, complot, Le monde de demain, Manipulation des masses, virus

 

Les commentaires sont fermés.