RSS

LES BANQUIERS DETRUISENT L’ECONOMIE AMERICAINE

17 Avr

Pour le Dr Anthony Fauci (directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses), interrogé lors du « New Day » de CNN : « Les Américains pourraient éventuellement porter des certificats d’immunité au coronavirus ». Il a en effet laissé entendre que le procédé de certificats d’immunité au coronavirus pourrait suivre une fois que les tests appropriés seront suffisamment répandus.

Dans le même état d’esprit, le sénateur de Louisiane, le républicain Bill Cassidy, a lancé l’idée d’un registre d’immunité pour archiver les personnes dont on pense qu’elles ne sont plus à risque d’infection. Plusieurs responsables de l’Etat fédéral ont déclaré que le dépistage des anticorps pour déterminer si une personne était porteuse du coronavirus était l’un des prochains grands fronts dans la lutte contre le COVID-19.

CLIQUER pour lire la suite

« Sans une thérapie efficace ou un vaccin contre le nouveau coronavirus, l’économie américaine pourrait être confrontée à 18 mois d’arrêt de production, à mesure que l’épidémie se résorbera et reprendra », a déclaré le président de la Banque fédérale de réserve de Minneapolis, Neel Kashkari. « Nous avons une vision attentive sur le reste du monde et dressons un constat : alors qu’ils relâchent les contrôles économiques, le virus réapparaît ». Kashkari s’exprimait lors de l’émission « Face the Nation » de CBS. Kashkari n’est pas n’importe qui puisque c’est un électeur au sein du Comité fédéral de l’Open Market de la Fed. Il répercute le message de ses maîtres de la haute finance.

En attendant, le chômage grimpe en flèche aux Etats-Unis, les gouvernements des États et les collectivités locales ont ordonné aux entreprises de fermer leurs portes « pour contenir la propagation du virus ».

De son côté, la Fed a lancé la plus grande puissance de feu jamais connue en arrosant le marché de liquidités, ce qui a contribué à la remontée des indices. Loretta Mester, chef de la Fed de Cleveland, également électrice en 2020, a déclaré que la banque centrale n’avait « probablement pas fini » de chercher des moyens de maintenir le flux de crédit dans l’économie. Près de 17 millions de personnes ont demandé des allocations de chômage aux États-Unis au cours des trois dernières semaines, ce qui représente un taux de chômage d’environ 13 ou 14%, et la production devrait diminuer fortement au cours du deuxième trimestre. Le président de la Fed, Jerome Powell, a averti que le ralentissement frappait à une « vitesse alarmante » et que le chômage atteindrait temporairement des niveaux très élevés.

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur LES BANQUIERS DETRUISENT L’ECONOMIE AMERICAINE

Publié par le 17 avril 2020 dans économie, Etats-Unis, virus

 

Les commentaires sont fermés.