RSS

LE NEO-CON M. POMPEO ANNONCE DES JOURS DIFFICILES…

17 Jan

Le 13 janvier, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo s’est exprimé devant un aréopage de personnalités réunies à l’Institut Hoover, un groupe de réflexion conservateur à Stanford. Il a abordé l’assassinat ciblé du général iranien Qassem Soleimani. Point important, Mike Pompeo a dévoilé qu’il y avait de la part de l’administration Trump « plus qu’une simple représaille des Etats-Unis pour des attaques contre des actifs américains dans la région ». En effet, il faut y voir plutôt le début d’un changement plus important dans la politique américaine vis-à-vis de la république islamique.

CLIQUER pour lire la suite

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a justifié ce crime parce que Soleimani, en tant que chef de la Force Quds du Corps des gardiens de la révolution, a mené des attaques ayant tué quelques 600 soldats américains, la plupart en Irak. Il prétend avoir connu quelques-uns des jeunes hommes tués par le général iranien… sur un théâtre de guerre.

Sans grande surprise, le secrétaire d’État a comparé Soleimani aux terroristes et au chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, officiellement tué lors d’une opération des forces spéciales américaines en 2011.

Pour Mike Pompeo, l’iranien Qassem Soleimani a eu tort de s’élever contre les révolutions fomentées par les services spéciaux de l’administration Trump.

Revenons à l’information essentielle justifiant cet article : le meurtre de Soleimani n’est pas un acte isolé, a souligné Pompeo, affirmant que l’administration a lancé un effort pour « rétablir la dissuasion » vis-à-vis de l’Iran, critiquant les administrations précédentes pour « ne jamais faire assez contre l’Iran ». « Je veux mettre cela dans un contexte dévoilant une stratégie plus large. Le président Trump et ceux d’entre nous appartenant à son équipe de sécurité nationale rétablissons la dissuasion – la vraie dissuasion – contre la République islamique. » « Cela nécessite de la crédibilité – en fait cela en dépend. Votre adversaire doit comprendre que non seulement vous avez la capacité d’imposer des coûts, mais que vous êtes en fait disposé à le faire. » « Soyons honnêtes. Pendant des décennies, les administrations américaines des deux partis politiques n’ont jamais fait assez contre l’Iran pour obtenir la dissuasion nécessaire pour assurer notre sécurité à tous. »

Ce changement de discours fera très certainement plaisir à B. Netanyahou et à sa clique de supporters. Malheureusement, grand silence sur les manœuvres inommables de Washington et de ses alliés à soutenir le Djihad. Car… ne l’oublions jamais en écoutant ces beaux parleurs aux main très sales : ce sont eux qui ont créé A Qaïda et de très nombreux mouvements terroristes dans notre pauvre monde qui glisse dans une perspective chaotique.

Mike Pompeo est un militaire et rappelons ce qu’il disait le 10 janvier 2019 à l’Université américaine du Caire : « …comme je suis un militaire de formation, j’irai aujourd’hui droit au but: l’Amérique est une force au service du bien au Moyen-Orient ». Ces gens-là ne sont pas comme le commun des mortels. Ils pensent qu’ils sont dotés d’une mission spirituelle et que leur Amérique sera toujours puissante pour botter le derrière des cibles qu’ils choisissent. Comme bien de ses compagnons néo-conservateurs, Mike Pompeo dit lire la Bible. Décidément, tout est bon pour rouler le citoyen lambda, gardant encore quelques valeurs, dans la farine. Ces gens-là sont les candidats choisis par Satan pour générer le chaos !

Il ne fait aucun doute que le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo annonce de futurs événements en correspondance avec ce dont nous parlons dans la lettre confidentielle LIESI… et très probablement en rapport avec les raisons pour lesquelles le bloc de commandement russe pousse Vladimir Poutine à rester en lice pour l’opération Gog et Magog…

Nous l’avons dit il y a longtemps et les choses finissent par arriver : surveiller les volcans…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur LE NEO-CON M. POMPEO ANNONCE DES JOURS DIFFICILES…

Publié par le 17 janvier 2020 dans Etats-Unis, géopolitique, Le monde de demain, Manipulation des masses, Moyen-Orient

 

Les commentaires sont fermés.