RSS

Archives Mensuelles: novembre 2019

LES BANQUES CENTRALES FONT CE QUE CHACUN DEVRAIT FAIRE

Le 11 novembre 2017, le Financial Times publiait un article sur la manière dont la banque centrale allemande rapatriait son or stocké aux Etats-Unis. Plus de 4400 barres d’or étaient transférées de New York vers la Suisse, pour y être fondues afin d’être en conformité avec les normes du marché de Londres.

Aujourd’hui le monde n’a jamais été aussi endetté. Selon l’Institute of International Finance, le ratio dette/PIB mondial est désormais de 320%. Selon la lecture que donnent les médias, le choix des banques centrales consiste à imprimer de la monnaie à l’infini et à diminuer les taux d’intérêt, ce qui nous entraîne dans une spirale inquiétante dont on redoute maintenant l’effondrement des papiers monnaies, sous la forme d’une dévaluation retentissante qui se traduirait concrètement par un effondrement du niveau de vie des populations.

Depuis quelques années, les banques centrales achètent de l’or sur le marché international, mais elles agissent sans publicité. Pas question d’inquiéter les dépositaires bancaires sur l’issue qui se précise…Nous vous recommandons le numéro 435 de LIESI qui sortira ce jour car il y a une série d’informations peu connues du public que nous analysons et qui permettent de vous donner une recommandation lapidaire…

En attendant, les banques centrales européennes ont quasiment achevé leurs préparatifs en vue de se conformer aux normes de transactions officiellement admises par les organes de régulation. Il est donc certain que les banquiers centraux finalisent les conditions de négociations sur les métaux précieux avant que l’or joue un rôle marquant et déterminant dans la finance mondiale.

Comme disait Périclès 500 ans avant Jésus-Christ : « L’important n’est pas de prédire l’avenir, mais de s’y préparer ».

Source Image

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur LES BANQUES CENTRALES FONT CE QUE CHACUN DEVRAIT FAIRE

Publié par le 30 novembre 2019 dans Analyse de l'Or, économie, Etats-Unis, Europe, Le monde de demain, Marchés financiers

 

L’avenir politique de Trump influera t-il sur le destin de l’Ukraine ?

Un gouvernement ukrainien a été installé par un coup d’État réalisé en 2014 par l’establishment du complexe militaro-industriel américain. Ce gouvernement avait notamment été choisi par la secrétaire d’Etat Victoria Nuland, l’ambassadeur américain Geoffrey Pyatt et le vice-président Joe Biden sous l’administration de Barack Obama. Quelques ONG furent également financées à hauteurs de 5 milliards de dollars en vue de couvrir favorablement les événements.

Ce réseau s’est allié avec des groupes ouvertement néo-nazis, imposant un régime de terreur pour les opposants et notamment les alliés de la Russie. Moscou a alors réagi immédiatement en intervenant en Crimée et également sur le sol ukrainien de manière discrète. A l’époque, ces principaux groupes néo-nazis agitaient des portraits de Stepan Bandera, le collaborateur d’Adolf Hitler en Ukraine pendant la Seconde Guerre mondiale. Les politiciens occidentaux et les sionistes n’ont pas empêché le soutien de ces forces… bien au contraire !

Cela devrait logiquement impliquer une certaine réflexion chez les personnes qui font l’autruche. Ceux qui voudront prolonger liront la brochure sur VLADIMIR JABOTINSKY.

On peut voir un parallèle entre la déstabilisation de l’Ukraine (révolution de couleur) qui visait la Russie, et aujourd’hui la déstabilisation de Hong Kong qui menace la Chine.

Ces événements ont détruit économiquement l’Ukraine, mais trois ans après, éclatait la crise financière américaine. Combien de temps entre le chaos généré à Hong Kong et la crise 2007-2008 à la puissance dix?

Les manœuvres de l’establishment du complexe militaro-industriel américain ont finalement transformé l’Ukraine en un champ de guerre qui a rapidement réprimé toutes formes d’opposition (c’est la définition rêvée de la démocratie selon l’Oncle Sam) et ruiné l’économie ukrainienne. Le pouvoir d’achat des citoyens ukrainiens s’est effondré.

C’est précisément un scénario identique que ce groupe souhaite imposer en 2019-2020 dans plusieurs pays d’Amérique latine, actuellement à feu et à sang.

À cette époque, les forces actives au sein de l’administration Obama se sont alliées avec celles du renseignement britannique et quelques éminences du conseil de sécurité nationale de l’ONU pour se servir de l’Ukraine comme fer de lance de l’OTAN contre la Russie.

Mais lorsque la marionnette ukrainienne, installée à la présidence, a perdu les dernières élections, face à un candidat qui s’est élevé contre la corruption et qui souhaite mettre un terme à une guerre avec la Russie, Volodymyr Zelensky, les activistes du coup d’État ukrainien de 2014 ont décidé de renverser Donald Trump. Ce qui fait dire à certains proches du nouveau président ukrainien que les opposants de Trump veulent une guerre avec la Russie.

Image source

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur L’avenir politique de Trump influera t-il sur le destin de l’Ukraine ?

Publié par le 29 novembre 2019 dans Europe, géopolitique, Manipulation des masses

 

IL EST TEMPS DE SE RÉVEILLER !

Il existe deux formes de socialisme.

1°) Celui qu’a pratiqué Lénine ; on frappe à votre porte, on vous prend tout ce que vous possédez au nom du peuple et on vous tue. Cela a été connu de quelques générations mais ce n’est plus enseigné.

2°) Puis un socialisme plus subtil, issu de la Société Fabienne et mis en pratique dès la fin des années 60’, quasiment en même temps que Vatican II. Ceux qui le véhiculent cherchent à gagner votre respect. Son idéologie s’est frayée un chemin et a commencé par s’infiltrer dans l’ensemble de la société occidentale chrétienne, pour répandre le poison de ses principes séducteurs. Peu à peu, il a détruit la foi en Dieu et a entraîné des millions d’âmes dans les enfers et donc à un avenir éternel malheureux. Quelle déconvenue pour ces âmes qui rendent leur dernier soupir en étant éloigné du Bon Dieu! Le manque d’instruction et la croyance dans de beaux parleurs les ont finalement damnées.

Progressivement, en un peu plus d’une génération, des gens qui disaient partager des valeurs familiales et le souci de respecter les commandements de Dieu, ont abandonné cette voie. Leurs enfants ne connaissent même pas l’existence du Bon Dieu et les principes de base du catéchisme pour faire son salut éternel. Voyez autour de vous…

La politique dite de ‘droite’ des gouvernements occidentaux a glissé inexorablement vers les valeurs de ‘gauche’ qui sont exactement les mêmes que celles des bolchevistes, mais mieux cachées pour amadouer les ‘‘idiots utiles’’ qui vont progressivement basculer dans un monde sans Dieu. C’est le PARTI DES VERTS du XXIème siècle… ce qu’avait recommandé un bolcheviste comme M. Gorbatchev, chef du Politburo soviétique.

Et ILS l’ont fait en Occident.

Nous y sommes désormais de plein pied !

Ce type de socialisme fabien a finalement séduit de très nombreuses personnes exerçant une forme d’autorité dans tous les domaines. L’idée du Prince de ce monde, menteur et homicide, à l’origine de cette idéologie, est d’imposer progressivement un changement de société : le retour de Babylone. C’est bien la raison pour laquelle les eurocrates ont fait construire un parlement ressemblant à la tour de Babel de Nemrod, le premier révolutionnaire qui a coalisé les habitants de la terre pour ériger une tour contestant le pouvoir de Dieu sur les hommes.

Maintenant, le projet de ces sectateurs de Lucifer est bien connu puisqu’il a un NOM : le Nouvel Ordre Mondial.

Quelle est la prochaine étape de ce réseau occulte ?

Parvenir ENFIN au programme des bolchevistes en VOUS RUINANT. Leurs hommes ET femmes sont en place pour réaliser ce hold-up sur vos épargnes. Le séducteur veut vous rassurer avec des fonds de garantie. Allez-vous croire ces gens qui mentent depuis plus de quarante ans?

Lisez le programme du bloc soviétique résumé dans cette série de la Lettre des prophéties ainsi que les séries de LISO qui démontrent ce programme que les gouvernements inféodés réalisent progressivement et qu’ils vont accélérer. Nous apportons une recommandation d’urgence dans le numéro de LIESI du 30 novembre…

VOIR LE SOMMAIRE

 

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 

 
Commentaires fermés sur IL EST TEMPS DE SE RÉVEILLER !

Publié par le 28 novembre 2019 dans économie, Catholicisme, complot, Europe, Histoire, Le monde de demain, Non classé

 

Un espoir paroxystique sur les marchés

Selon la Banque Populaire de Chine, plus de 13% des banques chinoises avaient le statut de « très risquées » au quatrième trimestre 2018. Pour information, il existe un peu plus de 4300 banques dans le pays. Qu’en sera t-il cette année après l’euphorie spéculative qui n’est fondée que sur du vent?

En attendant, il y a pour le moment un climat d’optimisme avec de nouvelles fusions et acquisitions.

Les marchés continuent à spéculer sur un accord entre Washington et Pékin alors que le FMI crie à l’urgence de se préparer à un vrai ralentissement et demande au Japon de prendre encore de nouvelles mesures d’assouplissement pour soutenir son économie.

Même  l’indice de référence Hang Seng de Hong Kong est au plus haut dans l’espoir que le gouvernement assouplisse maintenant son ton, après que les électeurs aient accordé (dimanche dernier) 85% des 452 sièges au conseil de district à des candidats pro-démocrates. Rappelons qu’au mois de juin 2019, la directrice générale de Hong Kong, Carrie Lam, avait lancé un chaos sans précédent en tournant le dos aux foules immenses de Hongkongais qui manifestaient  pacifiquement pour s’opposer à la législation autorisant les extraditions en Chine. Il a quelques heures, les autorités ont assuré « écouter les opinions des citoyens, réfléchir avec humilité et sérieux »

Les analystes de Goldman Sachs voient plus loin. Ils expriment leur inquiétude en cas de victoire des démocrates aux prochaines élections présidentielles américaines. « S’il existe une probabilité ou une possibilité de création d’une administration démocrate unifiée… il est très probable que la réduction d’impôt de 2017 soit annulée. Ensuite, on doit envisager probablement une correction allant jusqu’à 20% sur l’indice S & P. ​ » D’ici novembre 2020 bien des choses devraient survenir… Vous lirez la prochaine lettre de LIESI. Le processus de dédollarisation prend une forme de mise à mort du système introduit en 1971. Nous lancerons un message important.

Pour l’heure, l’Indice d’Activité Nationale (mesuré par la Fed de Chicago) tombe à son second plus bas niveau de l’année. C’est en janvier 2014 que l’on trouve un niveau aussi faible. Quant à la banque centrale américaine, elle vient encore d’injecter 25 milliards de dollars dans le système monétaire bancaire…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur Un espoir paroxystique sur les marchés

Publié par le 27 novembre 2019 dans économie, chine, Etats-Unis, Marchés financiers, Non classé

 

LE BATEAU COULE TRANQUILLEMENT ET SANS PANIQUE POUR LE MOMENT

Le 19 novembre, l’association allemande BDI de l’industrie déclarait s’attendre à une baisse de 4% de la production manufacturière dans la plus grande économie d’Europe cette année, les exportations allemandes globales n’ayant progressé que d’un demi-point en 2019 en raison d’une demande étrangère plus faible.

«Après six années consécutives de croissance, le secteur industriel allemand est en récession depuis le troisième trimestre de 2018», a déclaré Joachim Lang, directeur général de BDI, dans un communiqué.

Tout cela va fragiliser le gouvernement alors que le cours de la DEUTSCHE BANK descend inexorablement… vers les abysses sans inquiéter pour autant les détenteurs de comptes bancaires en Europe.

L’Espagne est également dans le doute du fait de la problématique catalane qui suscite désormais des inquiétudes à cause de son impact sur l’activité économique.

Mais on veut se rassurer comme on peut. Des économistes font valoir que la récente remontée des taux à 10 ans aux Etats-Unis (ce qui provoqué un recul des métaux précieux et donné une raison fantasmagorique pour une nouvelle flambée des indices financiers de Wall Street) est une bonne nouvelle pour l’avenir. En effet, les taux 2 ans et 10 ans US ne sont plus inversés.

Pas de chance! Si on regarde ce graphique, on s’aperçoit que les trois dernières récessions (en gris) sont survenues « sur une repentification de la courbe post inversion ».

 

Le moment arrive ou un certain nombre de personnes vont finir par se rendre compte que les banques centrales sont absolument incapables de stimuler la croissance économique. Bien sûr, un tel aveu n’est pas attendu de la part des banquiers centraux, mais leur pression sur le politique pour augmenter ou faire exploser les politiques budgétaires est un indice de circonstance manifestant leur impuissance.

Imaginez ce que pourrait traduire une telle incapacité dans le cortex cérébral des acteurs majeurs des marchés… Une nouvelle ruée sur l’Or débuterait…

En attendant, Christine Lagarde sait qu’elle ne peut poursuivre la politique monétaire de Mario Draghi qui a causé réticence de la part des Allemands. Elle doit donc trouver ou établir un consensus avec les politiciens de la zone euro afin de conclure à des changements de politique fiscale. Elle se contente seulement d’affirmer que la BCE dispose des outils nécessaires pour faire face à une prochaine récession et qu’elle est prête à les utiliser. On connaît la solution puisque c’est celle qu’a imposé Mario Draghi durant une décennie pour aboutir à des taux négatifs. Toutefois, la récession qui arrive sera sans commune mesure avec celle de 2008 et les solutions apportées à cette époque se sont avérées un terrible échec. Les défis de la BCE vont donc être absolument colossaux…

Ajoutons pour terminer, que les politiciens vont être confrontés à des mouvements sociaux monstrueux, comme c’est déjà le cas en France. Les épisodes à répétition des Gilets jaunes ont déjà démontré l’incapacité totale du gouvernement français à faire front face à un tel mouvement. Un mouvement qui est d’ailleurs en train d’être récupéré par les Anarchistes, financés par les banquiers de Satan, en vue de détruire complètement l’État français…

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur LE BATEAU COULE TRANQUILLEMENT ET SANS PANIQUE POUR LE MOMENT

Publié par le 26 novembre 2019 dans économie, Europe, Marchés financiers, Non classé

 

Vigilance sur les récoltes américaines

Les prophéties annoncent qu’une crise économique majeure surviendra avec une crise alimentaire sérieuse et mondiale. Le développement économique de la Chine au cours de cette décennie a provoqué un changement d’habitude alimentaire des Chinois. Ils consomment beaucoup plus de viande, ce qui nécessite encore plus de céréales pour nourrir les bêtes. Or, comme chacun le sait, la Chine importe énormément de céréales des Etats-Unis. Et les récoltes américaines s’annoncent très mauvaises.

En vingt-cinq ans, les Etats-Unis n’ont construit qu’un seul nouveau dépôt d’exportations. Sa localisation est révélatrice d’un changement dans la demande mondiale en matières premières agricoles. En effet, ce nouveau dépôt se trouve sur la Colombia River, dans l’Etat de Washington, à environ 100 km de l’océan Pacifique. Situé dans le port de Longview, ce nouveau terminal va brasser huit millions de tonnes de céréales par an, et il est résolument tourné vers l’Asie, très exactement vers la Chine. Explication d’une revue spécialisée pour les banquiers en matière de perspective de prix agricoles : « En théorie, le prix des matières premières agricoles devrait, à long terme, baisser, et ce pour une simple raison : les innovations technologiques doivent permettre d’améliorer les rendements et la qualité, ce qui fait chuter les prix. C’est en général le cycle habituel qui se produit dans de nombreux secteurs d’activité. Mais le secteur agricole est sur le point de connaître le même virage que celui qu’a connu le pétrole : un changement majeur dans la demande poussera irrémédiablement les prix à la hausse.

Ce changement sera dû à la Chine. Le problème du géant asiatique tient à la disproportion entre ses capacités de production et ses besoins, afin de nourrir sa population. A mesure que la Chine s’industrialise, deux effets viennent tendre la situation du marché agricole. Tout d’abord, la modernisation du pays se fait aux dépens des terres agricoles : usines, villes, aéroports, routes, se construisent sur d’anciens champs. Quant à la population, à mesure qu’elle gagne les villes et s’enrichit, son régime alimentaire change, se diversifie. Déjà à la fin des années 1990, la Chine était passée du statut d’exportateur net de matières premières agricoles à celui d’importateur – elle importe en moyenne 10 % de céréales, afin de répondre à ses besoins, explique le département de l’Agriculture US. La Chine, n’a à sa disposition que 7 % des terres et de l’eau au niveau mondial pour nourrir 22 % de la population sur Terre. Le gouvernement a donc décidé d’accentuer ses efforts pour accroître la productivité agricole.

Aujourd’hui, les Etats-Unis sont les principaux profiteurs du déséquilibre chinois. Ce sont eux qui, principalement, fournissent à la Chine les céréales qui lui manquent. La demande pour les matières agricoles va donc augmenter dans un contexte où les récoltes sont moins bonnes. Non seulement cela va se répercuter sur les matières premières agricoles elles-mêmes, mais aussi sur toutes les entreprises liées au secteur agricole, comme les fabricants de machines ou les semenciers. En effet, à la lumière des récents événements climatiques, bien des interrogations se posent pour les temps futurs, car un peuple que l’on ne peut pas nourrir, c’est incontestablement la certitude de problèmes sociaux monstres… »

 

 
Commentaires fermés sur Vigilance sur les récoltes américaines

Publié par le 24 novembre 2019 dans économie, chine, climat, Etats-Unis

 

GUERRE COMMERCIALE : DONALD TRUMP PAIE LES MAUVAISES CONSEILS SUIVIS

Les analyses de LIESI concernant la guerre commerciale sino-américaine se confirment dans l’actualité de ce jour : le président américain est confronté à un dilemme : soit rester dur dans ses négociations avec la Chine, soit adoucir sa position afin d’obtenir un accord. Mais dans les deux cas, il sera perdant sur le plan électoral.

S’il maintient une ligne dure avec la Chine, les marchés financiers américains vont souffrir et corriger sérieusement puisque, depuis des semaines et des semaines, les indices américains volent de record en record anticipant ce que nous n’avons toujours pas. Bref, c’est l’Arlésienne… On voit ainsi la panique qui gagne la Maison Blanche dans la perspective des prochaines élections présidentielles qui se rapprochent inexorablement. A l’instant, le sénateur américain Josh Hawley, républicain du Missouri, écrit à l’ambassadeur de l’ONU, Kelly Craft, pour lui demander de présenter une résolution «condamnant la République populaire de Chine et lui imputant des comptes» pour violations des droits humains à Hong Kong. « L’exécutif de Hong Kong a autorisé la force violente contre des manifestants non armés, a radicalement restreint le droit des citoyens de se réunir pacifiquement, est intervenu dans la sélection des candidats au conseil de district, a illégalement interdit l’utilisation de masques faciaux et assiégé à plusieurs reprises les universités de Hong Kong », ajoute le sénateur dans sa lettre.

Si Donald Trump choisit la voie de l’apaisement, il va se retrouver confronté à l’ire du congrès américain et cette fois tant les démocrates que les républicains. Il a fait de cette guerre commerciale un point déterminant comme catalyseur des citoyens américains et donc des électeurs. Ces derniers attendent désormais beaucoup de Donald Trump sur cette thématique. Il lui sera donc difficile de baisser la garde sans le payer chèrement lors des prochaines élections présidentielles américaines.

 

En attendant, l’un de ses conseillers de haut niveau, Peter Navarro, lui suggère que le maintien des tarifs douaniers et leur éventuelle augmentation ne vont pas nuire à l’économie nationale. Selon lui, les économistes surestiment les effets négatifs d’une telle politique. D’un autre côté, lundi dernier le président américain a convié le président de la banque centrale américaine à la Maison-Blanche pour une réunion importante dont on ne sait absolument rien. Comme nous l’avons vu, la banque centrale d’Atlanta a sérieusement révisé le PIB pour le quatrième trimestre 2019 et elle n’est pas la seule. Les semaines qui viennent vont donc être déterminantes, non pas seulement pour l’économie nationale américaine, mais également pour l’ensemble des marchés financiers mondiaux, l’évolution du dollar par rapport aux autres devises, et un contexte général qui pourrait basculer dans l’inquiétude du jour au lendemain.

C’est la raison pour laquelle, le prochain numéro de LIESI apportera une recommandation assez explicite dans la gestion de votre épargne.

Pour le moment, on notera le silence diplomatique de la Chine qui n’envenime pas la situation. Nous nous sommes expliqués à propos de l’agenda chinois dans le numéro 434 de LIESI du 30 novembre. L’ensemble des banquiers internationaux se sont bien évidemment accordés sur un scénario acté avec des dates. Le contexte de la guerre commerciale n’est pas si surprenant à la lumière de ce que nous analysons dans la série LIso 314-321… les banquiers de Satan s’emploient à répliquer ce qu’ils ont ait en 1929 pour introduire les conditions d’une Seconde Guerre mondiale…

Source image

SOMMAIRE DE LA LETTRE CONFIDENTIELLE LIESI

SOMMAIRE DE LA LETTRE  LISO

SOMMAIRE DE LA LETTRE DES PROPHETIES

 
Commentaires fermés sur GUERRE COMMERCIALE : DONALD TRUMP PAIE LES MAUVAISES CONSEILS SUIVIS

Publié par le 22 novembre 2019 dans économie, chine, Etats-Unis, Marchés financiers, Non classé