RSS

GRECE : VERS UNE PROLONGATION ET UN CALENDRIER SECRET

26 Juin
GRECE : VERS UNE PROLONGATION ET UN CALENDRIER SECRET
Un accord entre la Grèce et ses créanciers sera très probablement annoncé, comme nous l’avons déjà écrit cette semaine. Les bailleurs de fonds internationaux vont s’accorder sur une extension du programme d’aide actuel de cinq mois, selon la presse allemande (plus de 15 milliards d’euros). Mais il ne s’agira là que d’une PROLONGATION… prévue par un calendrier secret.
Ce n’est ainsi pas un hasard si la technocratie bruxelloise a demandé à la France et à l’Italie de se conformer rapidement à la règle du BAIL-IN en cas de faillites bancaires avant l’automne 2015.
« En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi.« 
Président Franklin Roosevelt

Nous vivons un début d’été sous la manipulation quotidienne de l’affaire GRECE. On a versé 500  milliards à la Grèce depuis des lustres et tout d’un coup la situation devient compliquée pour la bagatelle de 15 milliards… Chacun l’a compris, tout cela suit un calendrier qu’il faut essayer d’appréhender pour éviter de se faire plumer au moment où les banquiers internationaux ordonneront la spoliation universelle.
Laissez les idiots utiles seriner que cela n’aura jamais lieu. Tous les éléments informationnels confirment non plus cette hypothèse, mais cette évidence.
irakhussein
Hier on a menti, fabriqué de fausses preuves, pour justifier une intervention militaire contre l’Irak de S. Hussein. Le dirigeant irakien était dépeint comme un dictateur sanguinaire avec lequel les Etats-Unis et les pays occidentaux, sous sa coupe, ont fait des affaires florissantes durant de nombreuses années. Les néo-con de l’Université de Chicago, poussés au pouvoir, ont dû mentir et encore mentir pour justifier une intervention militaire avec des bombardements intensifs d’uranium enrichi. Conséquence dont la classe politique américaine se fiche : des dizaines de milliers d’enfants en Irak sont nés dans des conditions affreuses et les criminels politiciens comme militaires occidentaux n’ont jamais été convoqué à un tribunal pour répondre de leurs crimes.
Aujourd’hui, on nous ressasse sans arrêt la situation grecque. Bien au-delà des marionnettes politiciennes, ce sont les institutions supranationales européennes et le FMI qui sont réellement à la manœuvre.
Ici ou là, on publie une citation de F. Hollande ou A. Merkel exigeant une solution, mais ils ne sont que les commis de la Haute banque. S’ils sont au pouvoir, on imagine les casseroles que les tireurs de ficelles ont dans les placards pour les obliger en quelque manière que ce soit. Le cas est cependant beaucoup plus compliqué pour la chancelière allemande, à la lumière des informations publiées dans le prochain numéro de LIESI de fin de mois. Son passé à la Stasi devrait être une préoccupation pour les citoyens allemands qui verront leur économie se fracasser contre la montée en puissance de l’accord sino-russe.
Les guignols qui, au FMI ou ailleurs, nous parlent d’économie, n’ont pas à rechercher une situation en faveur du bien commun puisqu’ils sont dans la même position que les néo-con de l’ère Bushiste : ils appliquent un cahier des charges qui se soldera par des guerres civiles en Europe.
groupebilderberg0

Depuis des années, les mesures annoncées ne sont qu’AUSTERITE. Comment soutirer de l’argent de gens spoliés quotidiennement ?
On se souviendra de Berlusconi, qui a finalement compris que toutes les mesures conseillées par les grands experts ne pouvaient mener que l’Italie à la bérézina. Il a été viré comme chacun sait, et c’est un illustre inconnu, connu cependant des architectes du Groupe Bilderberg, qui a pris son fauteuil. Les idiots utiles qui nous gouvernent et qui déciment les cours d’histoire de notre pays pour fabriquer une future génération d’individus lobotomisés, répondant aux ordres de flux médiatiques, n’ont que le mot démocratie à la bouche. Mario Monti n’a t-il pas remplacé Berlusconi sans passer par les urnes ? On dépeignait ce soi-disant bon catholique (à la sauce jésuitique) comme le sauveur de l’Italie. Ce fut une catastrophe et l’Italie plongera dans la misère.
Et que dire maintenant de cette chère BCE, dont certains soi-disant experts de BFM ressassent à longueur de temps les qualités et les vertus ? Son dirigeant n’a t-il pas travaillé pour le cartel bancaire et Goldman Sachs ? Ne faut-il pas être Candide pour croire un instant que cette marionnette, qui a falsifié le bilan de la Grèce pour l’intégrer dans l’Euro, n’est pas encore au service de ses maîtres pour trouver une solution en faveur du bien commun ? Que diriez-vous si le voleur qui a saccagé votre maison et tout votre quartier devenait ministre de la Justice de votre pays et vous donnait des leçons de civisme ?
Cette chère BCE est en train de mener l’Europe à la guerre civile. N’en déplaise aux experts, nous prenons les paris.
Comment obtenir de la croissance et payer les dettes quand, face à vous, se trouvent les experts qui exigent de l’austérité, favorisent la flambée du chômage à cause de leur soumission totale à la finance mondialiste, et qui ouvrent toutes nos frontières aux étrangers en exigeant des nationaux qu’ils financent leur installation…? Comment un tel système pourrait-il durer sans un accident ?
Les pays européens ne sont RIEN face à la BCE. Cette grosse entité n’est là que pour les broyer et les mener à la mendicité d’autres institutions supranationales. Vous connaissez le FMI et vous en découvrirez une autre dans quelques temps, entre 2016 et 2017.
Crozier0
Nous avons évoqué la BCE et Berlusconi. Concrètement, le grand manitou des médias italiens avait été viré après avoir refusé de se soumettre à l’ancien repris de justice dans l’affaire du Crédit Lyonnais… un certain J.C. Trichet… alors à la tête de la BCE. Il avait osé défier la BCE en refusant d’appliquer des mesures structurelles. Sanction des amis de F. Hollande : la Haute finance avait alors fait flamber les taux italiens… Le comédien Berlusconi a été viré et le technocrate Mario Monti entrait sur scène.
Un peu plus loin, en Grèce, un certain George Papandreou avait osé soumettre les ukases des experts du FMI et de la BCE (austérité) à un référendum. Lui aussi a été viré par la pression de la Main anonyme pour être remplacé par un ami de Mario Monti : le technocrate Lucas Papademos.
Elle n’est pas belle la vie en Europe ? Franchement, pensez-vous qu’il y a quelques chose à espérer de ce club de menteurs, de voyous et d’hypocrites, qui mènent en bateau les électeurs du Machin de Bruxelles vers une voie sans issue ; cette fabrique à chômage qui veut détruire la civilisation chrétienne et vous vendre le culte de Mammon avec les apostats du Vatican qui ont pris le pouvoir dans la foulée du Concile des méchants ?
ObamamarionnettePourquoi le FMI ne veut-il plus financer la Grèce mais ouvrir le porte-monnaie pour l’Ukraine en faillite irrémédiable ? Est-ce pour aider le milliardaire Soros, l’un des marionnettistes déguisés de l’homme lige de la Maison Blanche… ce comique marxiste du Yes we can, venu de nulle part, jusqu’au jour où il fut invité au Groupe Bilderberg ? C’est beau la solidarité entre technocrates de la mondialisation quand le con-tribuable sert de banquier.
Il est vrai que l’Ukraine doit être soignée… même si on a tout fait pour couler le pays en coupant toutes ses relations commerciales avec la Russie.
La BCE et la Commission mènent une politique criminelle contre les nations parce que les gouvernements de ces mêmes nations ne sont que des Judas à la solde de Mammon. Inutile de tourner autour du pot.
Pourquoi avoir fait durer le spectacle sur le scénario grec après 2010 quand le pays était au bord du défaut de paiement ? La réponse a déjà été donnée : parce qu’il y a un CALENDRIER. Vous ne le connaissez pas. Il est donc occulte.
A chaque fois, la BCE achète les dettes des Etats de facto en faillite, mais on fait durer les choses. Les dettes sont détenues par les banques de pays comme l’Allemagne et la France. Vous imaginez le décor quand la mécanique se grippera ? Vous imaginez l’état des banques européennes avec tous ces produits qui valent ZERO ? Vous imaginez vos retraites payées sur ce qui n’est que du vent aujourd’hui, à qui l’on donne encore un prix ?
La présidente du FMI veut se placer au-dessus du lot de la piétaille politicienne en évoquant des discussions entre adultes. Mais qu’a fait son compatriote J.C. Trichet, hier, en distribuant des milliards à la Grèce et en exigeant des mesures d’austérité condamnant son économie à plonger ? C. Lagarde ne voulait-elle pas répliquer le système des subprimes quand elle était ministre des Finances au destructeur de la Lybie qui a ouvert les portes de l’Europe à Daesh, le sieur Sarkozy ?
Aujourd’hui, on évoque une restructuration de la dette grecque. Fort bien, mais la même question devait être posée hier. Rien n’a changé et tout a empiré. Seuls les chiffres ont grossi. En fait, la question n’avait pas été posée parce qu’il y a un calendrier que les marionnettes doivent suivre. Pour ne pas les choquer, on les invite dans de grandes réunions mondialistes, avec des voitures luxueuses, des salaires plus que juteux, des cadeaux divers et des avantages princiers. Tout cela ne sont que les 30 DENIERS nécessaires dont le Pouvoir de l’ombre a besoin pour provoquer ce qu’il recherche depuis que le Prince de ce monde a mis en marche la Révolution mondiale contre le Roi des rois qu’est Notre Seigneur Jésus-Christ. Les hommes du XXIème siècle suivent les menteurs et les fossoyeurs de la vérité et ils oublient cette parole de Celui qui sera le juge de chaque être humain à la porte de la mort :
« Sans moi vous ne pouvez rien faire ».
christroicardinalpie
Advertisements
 
Commentaires fermés sur GRECE : VERS UNE PROLONGATION ET UN CALENDRIER SECRET

Publié par le 26 juin 2015 dans Non classé

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :