RSS

Grèce/créanciers : l’art de l’enfumage pour gagner du temps sur le calendrier

24 Juin
Grèce/créanciers : l’art de l’enfumage pour gagner du temps sur le calendrier

Tandis que les banquiers de la célèbre JP Morgan, si proche de la Fed, continuent de se suicider à la façon de Pierre Bérégovoy (ancien ministre de F. Mitterrand), les technocrates s’apprêtent à soigner un accord préservant la vitrine de l’Union européenne. Non seulement les banquiers centraux des Etats-Unis et de l’Europe doivent habiller leurs mensonges par une communication très habile, mais les technocrates et gouvernements européens sont désormais contraints d’aller, eux aussi, encore plus loin dans ce sens avec le dossier grec.

Il y a banqueroute évidente, mais on ne le dira pas comme cela. A l’heure où l’on évoque la répression des fraudes et l’attitude de certains méchants contribuables, les techniciens de l’ingénierie comptable vont devoir ruser pour justifier un non défaut de la Grèce.

 

liso48

Dans cette affaire, il existe plusieurs enjeux. Comme le sujet intervient dans un contexte où le club dollar connaît de plus en plus de défection de ses membres, il va de soi que les cercles décisionnels n’accepteront pas un scénario catastrophe. Si l’euro s’effondre, le dollar se trouverait directement en ligne de mire. Certes, LIESI a toujours dit que cela arriverait, mais il y a un calendrier à respecter. [Lisez LISO régulièrement pour découvrir l’évolution des événements cachés ou à interpréter dans le sens qu’il convient.]

Il existe aussi des raisons d’ordre géopolitique.

En tout cas, les décisions majeures concernant le devenir court terme de la Grèce n’ont pas été prises ces dernières heures, mais lors du dernier G7 en Allemagne. Ce que nous voyons sur les écrans de télé n’est que la mise en œuvre des ukases assommés par la présidence américaine à ses vassaux, et tout particulièrement l’Allemagne.

 

L’actualité de ces dernières heures quant au dénouement du bras de fer entre la Grèce et ses créanciers avait été annoncée dans les derniers numéros de LISO.

liso62-69

 

La déclaration du secrétaire américain au Trésor Jacob Lew d’avant hier, sera la conclusion : les dirigeants européens doivent être prêts à faire « LEUR PART DE TRAVAIL ». Autrement dit, Washington décide et les Européens exécutent, à commencer par l’Allemagne. Nous publierons dans LISO les origines du contrat de vassalité conclut entre les oligarchies bancaires américaines et les Allemands après la Seconde Guerre mondiale. Quant à Angela Merkel, son passé devrait être scruté à la loupe pour… mieux comprendre. C’est ce que nous ferons dans le prochain numéro de LIESI et de LISO.

 

Chacun a compris que la maison Europe ne tient que par rapport à un CALENDRIER OCCULTE. Elle s’effondrera comme les maisons des trois petits cochons, dès que le méchant loup décidera de souffler plus fort. Les marionnettes technocrates et politiciennes, si grassement payées pour jouer leur rôle de Judas (moyennant les 30 deniers sur des comptes hors système) n’y pourront alors RIEN.

L’euro sera cette fois dans la tempête et les nuages actuels sur l’Europe se déplaceront vers les Etats-Unis, annonçant de sales jours pour le roi dollar et tous ceux qui possèdent du papier.

 

Conclusion

Pour le moment, si le citoyen grec a bien compris que la banqueroute était au programme en retirant son argent des banques, les créanciers vont très probablement annoncer un accord de pacotille. Les Grecs continueront de pratiquer le travail au noir grâce aux liquidités reprises et l’augmentation de la TVA ne rapportera pas autant qu’attendu. Mais comme nous sommes dans l’enfumage le plus complet, peu importe…

Gouvernements européens, technocrates européens et ceux du FMI vont très probablement nous éviter le défaut formel de la Grèce… et l’on va gagner ainsi encore un peu de temps. Point intéressant : la semaine dernière, le ministre de l’Economie grec a fait un pronostic positif… en déplacement à Moscou. Depuis plusieurs mois LIESI/LISO annonçait un rapprochement entre Athènes et Moscou. Cela vient d’être acté !

Tandis que les tenanciers du club dollar gèrent le mensonge, Grecs et Russes préparent une autre partie qui, elle, s’inscrira en lettres de sang dans l’histoire de notre humanité. En attendant, le serpent va continuer à endormir les idiots utiles de l’Occident. [Voir le N° de LIESI du 15 juin 2015].

Advertisements
 
Commentaires fermés sur Grèce/créanciers : l’art de l’enfumage pour gagner du temps sur le calendrier

Publié par le 24 juin 2015 dans Non classé

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :