RSS

Orange boit la tasse

24 Jan

Par Menthalo – Toutes les compagnies de téléphonie ont souffert en 2012, mais comme nous l’avons vu précédemment, France Télécom beaucoup plus que les autres, du fait que le climat social à l’intérieur de la société est exécrable depuis plusieurs années. Le Plan NeXt pour essayer de faire démissionner 22.000 employés ayant un statut de fonctionnaire a déjà fait couler beaucoup d’encre, voir l’article Orange au Pilori.

Sur les graphes de France Telecom, on voit que l’action avait cassé le support du canal baissier, qui retenait la chute depuis août 2009, pour aller marquer un plus bas fin novembre. L’offre de Free avait accéléré la chute. La conférence de presse du PDG d’Orange, le 5 décembre, assurant que Orange avait très bien encaissé le choc de Free et terminait l’année 2012 avec autant de clients qu’à la fin 2011, semble avoir rassuré les marchés. FT étant une des actions ayant le plus chuté ces dernières années a fortement rebondi ces dernières semaines, faisant une figure en tasse avec anse. La cuillère de la tasse s’est achevée le 21 janvier amenant le cours à 9,14€. Depuis Orange boit la tasse. L’action a perdu 4,47% mardi 22 et perdait encore 3% mercredi matin.

France-Telecom

Les Echos signalaient en fin de semaine dernière que Free contre-attaquait avec succès. Sur les trois dernières semaines, Free engrangeait non plus 57.000 contrats mais 100.000 contrats par semaine. La Lettre de l’Expansion publiée lundi a été le déclencheur de la baisse, annonçant l’éviction par l’état, toujours actionnaire de FT à hauteur de 27%, du PDG Stéphane Richard. Le journaliste de l’Expansion précisait que l’état reprochait à Richard d’avoir signé un contrat d’itinérance très avantageux pour FREE mobile, améliorant la qualité des prestations que cette société offrait à moindre coût à ses clients. Stéphane Richard se défend en disant que FREE aurait de toutes façons trouvé un accord avec l’une ou l’autre des compagnies sur le marché et qu’il valait mieux que ce soit Orange, qui en profite. Cet accord assure un milliard par an et probablement plus à FT, dans un univers où la concurrence est de plus en plus rude.

Bouygues avait perdu 159.000 clients début 2012 avec l’arrivée de FREE. Martin Bouygues reprochait à ILLIAD de prendre une part sur le marché sans investir dans les infrastructures, se contentant de louer celles de FT pour les proposer quasiment sans marges bénéficiaires à ses clients. Dernièrement, particulièrement furieux du contrat sur la 3G signé par FREE, M.B. reprochait à FT d’avoir offert « aux romanichels de s’installer dans le jardin du château ». Challenges publie le texte d’accusation de Bouygues dans le procès qu’intente Bouygues Telecom contre Illiad pour dénigrement. Il cite notamment le discours de Xavier Niel, PDG d’Illiad, le 10 janvier 2012: « On ne vient pas là pour gagner de l’argent, on vient là pour foutre le bordel, … ». Niel aurait encouragé les consommateurs à s’insurger violemment contre les opérateurs traditionnels, amenant une forte détérioration des relations entre clients et leurs interlocuteurs des services commerciaux.

Pour corser le scénario, CLCV une association de défense du consommateur attaque les différents opérateurs de téléphonie mobile pour leurs contrats aux causes abusives.

Réjouissez-vous, avec ce vaste péplum en technicolor, les oligarques de la téléphonie mobile se font tailler des croupières, la qualité des services s’améliore et vos factures vont peut être s’alléger.

Publicités
 
19 Commentaires

Publié par le 24 janvier 2013 dans Non classé

 

19 réponses à “Orange boit la tasse

  1. Korrigan

    24 janvier 2013 at 10 h 35 min

    Garçon un jus d’orange pas trop free siouplaît !

     
    • PhiliP

      24 janvier 2013 at 14 h 25 min

      Je Sais l’FeR :).

       
  2. ze

    24 janvier 2013 at 11 h 07 min

    HS et à vérifier…

    « Je n’ai pas vu le reportage cité et je ne peux confirmer les propos attribués à Mme Taubira.

    Par contre, j’ai rapidement vérifié sur le site http://www.legifrance.gouv.fr que les différents termes cités dans le texte de M. Vermeer (père, mère,

    maternel ….) sont effectivement supprimés … Ce qui me semble un peu gros et choquant. » »

    Le Garde des Sceaux ment.

    Comme naguère Émile Zola : J’ACCUSE!

    Tribune libre de Jean Vermeer*

    J’accuse Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, d’avoir sciemment trompé les Français le dimanche 13 janvier 2013 sur TF1 au journal de 20 heures de Claire Chazal.

    Je vous accuse, Madame, d’avoir sciemment menti aux Français en leur disant ce soir-là, je vous cite : « Le Code civil ne bouge pas sur la filiation, il n’y a pas une ligne de modifiée au titre VII qui concerne la filiation », alors qu’en fait, l’article 2 de votre projet consiste bel et bien à remanier ce titre VII.

    Mais votre mensonge ne s’arrête pas là, vous qui avez dit ce soir-là : « C’est un texte de loi qui n’enlève strictement rien à personne, qui ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » ».

    Quel mensonge énorme ! L’avez-vous donc lu, votre projet de loi ? Il comporte 9 pages, 23 articles. Eh bien, les pages 2 à 9, les articles 4 à 21, consistent en la chasse aux mots « père » et « mère » dans tout le corpus juridique français avec un effrayant esprit de système.

    Dans le Code civil, le mot « père » (et « mère ») est effacé plus de 97 fois !!! Et vous dîtes devant des millions de Français, dimanche dernier sur TF1, que le projet « ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » » ! Votre mensonge est stupéfiant.

    Votre projet est en fait essentiellement une chasse aux mots « père » et « mère », aux mots « homme » et « femme », « mari » et « femme » qu’il s’agit de faire disparaître dans tout le droit français. Et même les mots « beau-père » et « belle-mère ». Et les mots « paternel » et « maternel ». Un comble.

    Faire disparaître ces mots de tout le corpus juridique français, c’est l’objectif caché de votre projet, c’est pourquoi vous avez menti aussi effrontément. En effet, votre projet ne concerne pas seulement le Code civil, mais aussi douze autres codes, comme le Code de procédure pénale, le Code des transports, et quatre autres grandes lois (l’ordonnance de 1945 relative à l’enfance délinquante ; la loi sur la fonction publique hospitalière ; la loi sur la fonction publique de l’État ; la loi sur la fonction publique territoriale) car les mots désormais honnis qui ont le toupet d’y figurer doivent en disparaître aussi� (articles 5 à 21 de votre projet).

    Par exemple, les mots « paternelle ou maternelle » figurent-ils à l’article 399 du Code Civil ? Votre projet, article 4, 25° est ainsi rédigé : « L’Article 399 est (�) modifié : (�) c) Au dernier alinéa, les mots : « , paternelle ou maternelle, » sont supprimés ; ». Ces mêmes mots figurent-ils aussi aux articles 747 et 749 du Code Civil ? C’est l’objet du 45° du même article 4 de votre projet : « Aux articles 747 et 749 les mots : « entre ceux de la branche paternelle et ceux de la branche maternelle » sont remplacés par les mots : « entre chaque branche » ; ».

    Vous n’avez pas craint de supprimer le beau mot de « maternel » de tout le droit français. Vos électrices apprécieront.

    Ainsi, ce n’est pas seulement l’accès des homosexuels au mariage que vise dans votre projet de loi. Il veut en réalité enclencher un bouleversement de la société française. Et parce que les Français commencent à s’en apercevoir, vous leur avez menti en leur affirmant le contraire de ce que vous aviez mis dans votre projet de loi.

    Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux : dimanche soir sur TF1, vous avez abusé de manière à vrai dire effrayante de la confiance de millions des Français. Maintenant, vous êtes démasquée. Vous êtes prise en flagrant délit. Il ne vous reste plus qu’à retirer votre projet de loi et à démissionner.

    *Jean Vermeer est un citoyen français qui s’est donné le mal de lire votre projet de loi.

     
    • dd

      24 janvier 2013 at 11 h 26 min

      Ben y aura plus qu’a se marier à l’église …

      Ces cons la vont être improductif, ils vont réussir à créer un communautarisme frenchy souchien tradi

       
  3. jehaislescookiescookies=stalinisme

    24 janvier 2013 at 12 h 09 min

    Vivement Asselineau, qu’il renationalise les Services Publics ! donc France Télécom, ils fonctionnaient normalement dans le respect du public et de leur personnel ! pas comme toutes ces capitalistes qui ne font jamais assez de profit et qui se fichent du monde.

     
  4. oscar

    24 janvier 2013 at 13 h 39 min

    Et les futurs chomeurs de FT et ceux des autres opérateurs de téléphonie mobile, qu’en pensez M. Menthalo? Il est navrant de lire votre texte!!! On dirait que les hyènes et autres charogards se pourlèchent les babines en pensant à la mort de FT. C’est ça votre capitalisme?

     
    • imotus

      24 janvier 2013 at 15 h 56 min

      oscar le fait d’etre cynique ne veut pas dire que ton etat d’esprit l’est. ici personne n’ecrit des lois. faut pas confondre. ce n’est pas parce que je vais critiquer les autos que je vais demain marcher a pieds.
      il vaut se concentrer sur  » le bourbier ambiant » et l’avoir senti venir ne fera pas de lui ni des autres des heros pour ça.
      Après je te dirais que ton âme et celle de nosu tous vie un moment programmé et que collectivement on en tireras une conclusion ainsi qu’individuellement. tu souffrias moins que moi ou l’inverse mais notre ame doit etre impressionnée pour evoluer et on le fera selon l’ordre divin quoiqu’il nous en coute individuellement.
      Si ces pacaotilles de fric et de boulot etaient primordial, les autres races interviendraient pour mettre de l’ordre, ce qu’elles ne font pas qu’elles soient positive ou negative du reste.Donc des gens vont tomber mais ne se feront pas mal, mais si le degré de souffrance apparent apparait à nos yeux violent.
      pour le moment tu n’as tué personne, sois tres content et si tu te comportes en bon pere de famille c’est encore mieux pour ton âme.
      le reste à peu d’importance car la science et la nature sont là pour satisfaire tes besoins primaires. le hic c’est que certains ont decidé qu’ils voulaient des esclaves a leur service et qu’ils ne voulaient pas fournir d’effort. il est là le problème et nul part ailleurs. la solution est du reste collective mais aussi individuelle.
      pour finir tu n’as qu’a prendre en charge la nourrtiutre mensuelle et donner de ton temps et de ton savoir a une famille pauvre dans le besoin plutot que de placer tes sous a 1.7%.. cela est facile a trouver dans un rayon de 300 metre de chez toi.
      fais comme moi et tu verras qu’autour de toi tout le monde sera heureux et le mal tombera de lui meme tout seul.tel est la voie à suivre et découvrire qu’il faut ce cataclysme qui demarre et qui va durée pour comprendre cela c’est que l’âme humaine est des plus grossiere qui soit.
      .°.

       
      • LA RUMEUR

        24 janvier 2013 at 18 h 03 min

        j’approuve

         
      • sullymorlandimus

        24 janvier 2013 at 22 h 56 min

        moi aussi…

         
  5. AC

    24 janvier 2013 at 13 h 55 min

    Hors sujet, mais d’actualité : Affaire Florence Cassez
    Une affaire d’enlèvements crapuleux par des mafaiteurs de la pire espèce (son petit ami, Israel Vallarta Cisneros, semblant en être l’organisateur)… Or, le tapage médiatique autour de sa libération d’une prison mexicaine et l’implication des politiciens au plus haut niveau, semblent totalement disproportionnés.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Florence_Cassez
    A côté de ça, il y a le cas de Janett Seemann, emprisonnée en France, pour avoir lutté contre la pédocriminalité, et dénoncé ces mêmes politiciens… C’est un parallèle révélateur de la complicité et du niveau du monde médiatico-politique français !
    http://www.lesamisdestanmaillaud.org/pages/qui-est-janett-seemann/

     
    • sullymorlandimus

      24 janvier 2013 at 22 h 56 min

      Cette affaire-là commence à nous les casser, menu !!

       
  6. brunoarf

    24 janvier 2013 at 15 h 44 min

    Mercredi 23 janvier 2013 : chiffres de la dette publique pour le troisième trimestre 2012.

    En zone euro, la dette publique de plusieurs Etats atteint des sommes inimaginables.

    En zone euro, la dette publique de plusieurs Etats est devenue hors de contrôle.

    Plus personne ne contrôle quoi que ce soit.

    Nous entrons dans une nouvelle époque : l’époque des défauts de paiement de plusieurs Etats européens.

    1- Médaille d’or : la Grèce. Dette publique de 301,193 milliards d’euros, soit 152,6 % du PIB. Tous les soi-disant « plans de sauvetage » de la Grèce ont échoué. Le premier défaut de paiement avait effacé 107 milliards d’euros de dettes. Mais la dette publique continue à augmenter, à augmenter encore, à augmenter toujours. La Grèce va de nouveau se déclarer en défaut de paiement.

    2- Médaille d’argent : l’Italie. Mario Monti laisse derrière lui une dette publique de 1995,143 milliards d’euros, soit 127,3 % du PIB. Mario Monti a fait la preuve de sa nullité. Mario Monti a fait la preuve de son incompétence.

    3- Médaille de bronze : le Portugal. Dette publique de 201,003 milliards d’euros, soit 120,3 % du PIB. Là encore, le soi-disant « plan de sauvetage » a échoué. La dette publique du Portugal continue à augmenter. Le gouvernement portugais a annoncé que le Portugal était incapable de rembourser comme prévu les 78 milliards d’euros du soi-disant « plan de sauvetage ».

    4- Dette publique de l’Irlande : 190,954 milliards d’euros, soit 117 % du PIB. Là encore, le soi-disant « plan de sauvetage » a échoué. La dette publique de l’Irlande continue à augmenter. Le gouvernement irlandais a annoncé que l’Irlande était incapable de rembourser comme prévu les 85 milliards d’euros du soi-disant « plan de sauvetage ».

    5- Dette publique de la Belgique : 380,923 milliards d’euros, soit 101,6 % du PIB.

    L’Irlande bénéficie depuis novembre 2010 d’un plan de sauvetage sur trois ans de l’Union européenne et du FMI. Le Portugal a quant à lui dû solliciter un plan de sauvetage sur trois ans en mai 2011.

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6N0ARB6520130122?pageNumber=3&virtualBrandChannel=0

     
  7. imotus

    24 janvier 2013 at 16 h 16 min

    100 000 euros de dette a 1% cela fait un cout de 1000e/an puisque le capital nese remboursera jamais.Trouvez moi un Etat qui a rembourse ses dettes sur la planete? AUCUN puisque les dettes sont croissante depuis 1945.Alors arreter de croire que ces gens sont comme vous, ils ne rembourse JAMAIS ce qu’il emprunte, au mieu ils payent les interets.Trop de gens ici raisonnent comme si le budget d’une nation etait leur compte en banque et que si eux ils payent normalement leur pret cela doit etre la norme aussi pour un etat. les gens eux meme se creent leurs illusions, ils n’ont pas vraiment à forcer pour faire bouger le sens des perceptions.
    Faire un pret in finé dans ces conditions de marchés c’est faire un levier de 100. la dette peut donc monter tres tres haut. c’est ce levier qui leur permet de tenir mais la contre partie c’est qu’il faut maintenir le rêve et si ca casse il n’y pas d’autre choix que la dictature ou la guerre pour effacer l’ardoise. Alos la prudence est de jouer sur les deux tableaux et c’est bien ce qu’ils font, mais ils vont etre rattrapé par le climat.
    pourquoi croyez vous que l’on a mis la taxe carbone? juste pour faire de l’argent? ou pour etre ecologique? non mais sachant que le climat me sera defavorable pour calmer les peuples je vais faire croire que vous avez peché et que je ne pourrais pas tous vous aider mais on fera le maximum pour changer. Bref c’est entrée dans une eglise et s’en remetre au pape. Comme si le pape avait l’ambition sur son trone doré de vous aider!!!
    Dans l’ancien temps on regardait le sorcier du village et on le venerer, tandis que l’autre sortait en douce un ephémride ecrit depis plusieurs milliers d’année donnant les numero du loto à venir. voyez vous du changement entre ce temps et le votre?
    .°.

     
    • LA RUMEUR

      24 janvier 2013 at 18 h 05 min

      oui pour les chamanes , magnétiseur biensur les bons

       
  8. zapatta

    24 janvier 2013 at 19 h 37 min

    France Télécom facilite les départs en retraite

    France Télécom va voir partir en retraite un tiers de ses effectifs d’ici à 2020. Le groupe s’adapte en signant un accord sur l’emploi des seniors, qui anticipe le futur contrat de génération, bientôt débattu à l’Assemblée.

    France Télécom-Orange fait face à un vrai choc démographique, avec 30.000 départs en retraite attendus d’ici 2020. Pour lisser ses départs massifs, le groupe présidé par Stéphane Richard, a signé un accord sur l’emploi des seniors pour la période 2013-2015.

    Cinq ans avant la retraite, les salariés qui le souhaitent pourront passer progressivement à temps partiel, rémunérés à 75%. L’entreprise continuera à payer les cotisations à 100%. L’accord seniors s’appliquera à l’ensemble des personnels fonctionnaires (60%) et contractuels (40%).

    Innovation importante, les salariés qui le souhaitent pourront exercer leur temps partiel dans le tissu associatif, auprès d’associations ayant un accord avec la fondation Orange comme le Secours populaire, la Croix Rouge, Emmaüs etc.

    Double finalité

    «Nous sommes la première grande entreprise à avoir tous les éléments du futur contrat intergénération» qui sera prochainement débattu à l’Assemblée nationale s’est félicité Bruno Mettling. Le directeur des ressources du groupe rappèle que France Télécom, qui emploie 105.000 salariés en France, s’est engagé à recruter 4000 personnes d’ici 2015. «L’entreprise engage des jeunes (…) et à l’autre bout, elle garde ses seniors, mais elle aménage leur temps d’activité», a t-il-expliqué.

    Cet accord a une double finalité. Primo, il permet de lisser les départs et d’éviter les à-coups alors que 10.000 départs sont prévus dans les quatre prochaines années, et 20.000 autres dans les quatre années suivantes. «On corrige l’impact de la pyramide des âges. Pour gérer notre productivité, c’est un atout très important, on évite les à-coups grâce au temps libéré», a souligné Bruno Mettling. L’objectif du groupe est d’augmenter de six mois l’âge moyen des salariés qui partent en retraite d’ici fin 2015.

    Secundo, il permet à l’entreprise de réduire sa masse salariale alors que les clients utilisent de plus en plus le Web, et moins les plateaux téléphoniques. Plus fiable, la fibre optique nécessite moins de déplacements à domicile etc. «Comme nous avons des enjeux de productivité importants, c’est une façon aussi pour nous d’ajuster notre force globale de travail, en évitant les plans sociaux», a indiqué Bruno Mettling. France Télécom table sur le fait que 70% des salariés éligibles profiteront du dispositif.

    Climat social plus apaisé

    Ce nouvel accord, qui remplace l’ancien accord seniors arrivé à échéance, a été signé par tous les syndicats représentatifs, sauf SUD. Il a été favorisé par un climat social dans l’entreprise plus apaisé. D’après le dernier baromètre social, 54% des salariés estiment que leur qualité de vie au travail est meilleure ou nettement meilleure qu’ailleurs (contre 49% auparavant). «Ils ne sont plus que 3% à déclarer que travailler chez France Télécom est plus difficile, contre 15% en octobre 2010, soit une division par 5», souligne Bruno Mettling. Enfin, 81% des salariés affirment avoir retrouvé leur fierté d’appartenance à l’entreprise, alors que celle-ci était tombée à 39 % au moment de la crise.

    Alors que France Télécom a signé la plus mauvaise performance du CAC 40 en 2012, cet accord devrait rassurer les marchés, qui y verront le bénéfice à venir d’une économie de masse salariale potentielle de plusieurs millions d’euros.

    http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/france-telecom-facilite-les-departs-en-retraite-341922

     
    • sullymorlandimus

      24 janvier 2013 at 23 h 16 min

      Une solution d’apaisement au sein de la société pourrait être celle de transformer FT en SCOP.
      Quand donc allons-nous tenter de tenter cette voie-là ?
      L’université de Californie vient récemment d’organiser un voyage d’étude pour un groupe composé d’entrepreneurs et de chercheurs-universitaires aux coopératives de Mondragon. Même les chinois y sont allés. Nous, non,nous dédaignons de nous abaisser à de tels schémas. En pleine crise les coopératives de Mondragon-Arasate embauchent en Europe et créent des usines dans des techniques hyper pointues jusqu’aux fins-fonds du Kazakhstan. Cherchez l’erreur.

       
  9. lolalatoulousaine

    24 janvier 2013 at 21 h 59 min

    Je suis de tout coeur avec Free!…si t’as pas Free t’as rien compris.lol

     
 
%d blogueurs aiment cette page :