RSS

La France casse du touareg au Mali – Partie 3

23 Jan

Par Menthalo –

Quand l’ombre de Sion s’étend dans le désert

La nouvelle révolte touareg doit beaucoup à Nicolas Sarkozy et aux meilleurs alliés des israélo-américains :  l’Arabie Saoudite.

Durant plusieurs décennies, le colonnel Kadhafi entretint et instrumentalisa le mécontentement d’une partie des Touaregs pour appuyer ses entreprises déstabilisatrices en Afrique subsaharienne. Sa chute, au printemps 2011, précipita le retour au Mali de ceux qu’on appela les “revenants“ (les estimations varient de quelques centaines à quelques milliers), ex-rebelles des années 1990 recrutés dans l’armée libyenne,  lourdement équipés grâce au pillage des stocks d’armes libyens. La mort (accidentelle ?) le 26 août 2012 d’Ibrahim Ag Bahanga, figure centrale de la rébellion touarègue au Mali, retarda le lancement d’un soulèvement de grande ampleur. Mais d’autres prirent sa suite car la conjoncture les encourageait à exploiter une “chance historique“ : pour la première fois depuis 1960 le rapport de force défavorisait les troupes loyalistes. Ainsi, en octobre 2012, les intellectuels et militants politiques du Mouvement national de l’Azawad s’unirent aux anciens combattants de l’Alliance Touareg Niger-Mali et aux “revenants“ pour fonder le Mouvement national de libération de l’Azawad-MNLA. Il s’agit donc de l’amalgame d’éléments hétéroclites, ce qui explique en partie les contradictions – dans les déclarations comme dans les actes – relevées par les observateurs (attitude vis-à-vis des salafistes, objectif politique, par exemple). Belal Ag Sharif  en dirige le Bureau politique. Mohammed Ag Najim, son chef militaire, rebelle exilé dans les années 1990, commandait précédemment une unité de l’armée libyenne spécialisée dans la guerre en milieu désertique. Le déclenchement de l’offensive n’eut rien d’une surprise : six mois durant, d’intenses discussions se déroulèrent publiquement au sein de la communauté touarègue quant à l’opportunité et aux modalités d’un nouveau soulèvement. Les partisans comme les adversaires d’une entente avec Bamako y participèrent et le pouvoir malien n’en ignorait rien.

2013-01-16touaregs-maliLe 6 avril 2012, après une campagne éclair lancée le 17 janvier et qui avait vu tomber entre ses mains toute la partie du territoire malien située au nord du fleuve Niger, le MNLA proclama l’indépendance de l’Azawad, terme qui signifie, en langue tamasheq, “terre de transhumance“, “pâturage“. Il s’agit d’une référence explicite au nomadisme pastoral, caractéristique de la société touarègue traditionnelle et base affichée de l’identité touarègue. Ce succès inattendu effaçait l’échec des rébellions de 1960-1964, 1990-1992 et 2006-2009. Les districts de Tombouctou, de Kidal et de Gao, soit 822 000 km2, échappaient au contrôle de Bamako. Le Mali était amputé des deux-tiers de son territoire. Au cœur de ce nouvel ensemble se trouve l’Adrar des Ifoghas, massif granitique et volcanique de 250 000 km2, très découpé par les oueds, censé être le berceau de la civilisation tamasheq. Ce territoire, investi d’une très forte valeur symbolique, pourrait constituer le point d’attraction des groupes touaregs résidant dans les pays voisins (Niger et Algérie, en particulier) et éveiller chez eux des revendications indépendantistes.

Touaregs partisans du salafisme djihadiste qui contrôlent le nord du Mali : le MNLA a perdu la maîtrise de la situation au profit d’une organisation jusqu’alors inconnue : Ansar Eddine. Un ex-rebelle touareg de 2006, artisan de la paix, Iyad Ag Ghali, avait été nommé consul du Mali à Djedda (Arabie Saoudite) en 2008. Ce séjour entraîna, semble-t-il, sa conversion au salafisme. Dès lors, on le retrouva comme intermédiaire entre AQMI et les pays occidentaux dans plusieurs négociations en vue de libérer des otages moyennant rançon. Associé aux tractations qui précédèrent la création du MNLA, il semble qu’il n’obtint pas les responsabilités auxquelles il prétendait. Dans le même temps, il se vit refuser d’être désigné comme successeur de l’amenokal des Ifoghas, dignité suprême dans cette prestigieuse confédération tribale à laquelle il appartient. En cause dans les deux cas : son passé (ralliement au pouvoir malien lors de la rébellion de 2006 assimilé par certains à une trahison) et peut-être surtout son engagement religieux radical, loin de faire l’unanimité dans sa communauté et incompatible avec la laïcité affichée (pour s’assurer du soutien de l’Occident ?) par le MNLA. En réaction, il fonda sa propre organisation : Ansar Eddine (“Combattants de la foi“). Même s’il guerroya aux côtés du MNLA pour chasser les forces fidèles à l’État malien, son objectif n’est pas la sécession, mais l’instauration de la charia sur l’ensemble du territoire malien (ce qu’attestent le franchissement du Niger et la prise de contrôle de la ville de Douentza, le 1er septembre 2012). Probablement financé par AQMI (qui préfèrerait laisser agir des Touaregs en territoire touareg et se consacrer exclusivement à ses activités djihadistes), il renforça ses positions dès le mois de mars 2012, puis se retourna contre ses alliés fin mai et les chassa de tous les centres urbains de l’Azawad. Il semble qu’Ansar Eddine dirige Kidal, tandis que des groupes islamistes étrangers tiennent Gao et Tombouctou. À l’instar des talibans afghans dans les années 1990 ou des Shebab somaliens, Ansar Eddine s’efforce d’apparaître comme une force de stabilisation (r)établissant, à l’aide de la charia, la loi et l’ordre (largement mis à mal par les combattants du MNLA si l’on en croit les rares témoignages à notre disposition). De plus, alors que le MNLA dispose de peu de moyens, Ansar Eddine peut nourrir, équiper et rémunérer ses combattants. Aussi n’éprouve-t-il aucune difficulté à recruter et parvient-il à débaucher (massivement semble-t-il) dans les rangs de son rival.

Une situation complexe

Le Mali au cœur de l’ancien Empire colonial français et toujours sous sa coupe monétaire fait partie de la zone d’influence politique, économique et financière française. Elle défend son accès aux matières premières et les débouchés de sa production industrielle. Les Etats-Unis, quasiment absents entre 1945 et 1989, se sont invités en Afrique après la fin de la Guerre froide et l’effondrement de la Russie. Leur objectif est d’avoir accès à une part du gâteau dans ce continent immense, riches en matières premières.

La Chine, très active depuis plusieurs décennies, offre une alternative aux états africains, pillés par la Banque Mondiale au service des entreprises anglo-américaines. La Chine offre un autoroute, qu’elle va construire elle-même pour éviter la dilapidation des fonds de la corruption contre des droits miniers ou pétroliers. L’invasion chinoise, qui cherche aussi des sources de nourriture pour sa population est assez mal vécue pour les populations. La France, en déployant ses forces, défend la présence française et ses intérêts en Afrique, non seulement au Mali, mais également dans tous les pays de l’ancienne Afrique Occidentale Française. Cette offensive vise t’elle à écraser Ansar Eddine et sa faction radicale de l’AQMI, s’opposant directement aux intérêts, que l’on est en droit de supposer anglo-américano-sionistes ?  On peut se poser la question, mais sans pouvoir apporter de réponse étant donné les apparentes incohérences de la politique étrangère française. Un diplomate français déclarait récemment : « ceux qui ont pris la décision de bombarder Kadhafi n’avaient pas la moindre idée des conséquences que cela pourrait avoir au Sud. »

Il semblerait que les intérêts personnels de Nicolas Sarkozy à faire taire les révélations de Khadafi et sa prise de position en faveur de Washington dans la guerre monétaire aient, par sa guerre en Libye, sabordé les intérêts industriels de la France dans le tiers Monde et dans les pays émergents. La guerre en Syrie détruit également la confiance dans une région longtemps sous influence française. Là aussi, les diplomates français ont tout fait pour s’opposer à la politique militaire de l’Elysée, qui allait à l’encontre de nos intérêts nationaux.

Sarkozy a joué de toute évidence contre la France pour des intérêts étrangers. Pour qui travaille le nouveau président ? nous en saurons plus au fil des mois.

Advertisements
 
61 Commentaires

Publié par le 23 janvier 2013 dans Non classé

 

61 réponses à “La France casse du touareg au Mali – Partie 3

    • jmd39

      23 janvier 2013 at 15 h 09 min

      J’émets beaucoup de réserves concernant votre lien vers « Le nouveau paradigme ». Qui est David Jarry ? Quel est le contenu exact de la déclaration de Benoit XVI ? Il est facile de sortir de leur contexte des phrases ou des bouts de phrases et de leur faire dire le contraire de ce qu’elles disent. Les exemples dans ce domaine ne manquent pas. Donc, à prendre avec beaucoup de précautions et vérifier les sources avant de balancer des liens.

       
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 15 h 22 min

        Il est bien évident que le Saint Père n’ a jamais soutenu la pédophilie ! Faut être un abruti complet ou un manipulateur pour relayer une telle connerie. La Sainte Eglise Catholique n’est pas suffisamment mal en point ?

         
      • dalencourt

        23 janvier 2013 at 15 h 28 min

        David Jarry relaie sur son blog énormément d’infos qu’il glane sur le web. Certaines sont pertinentes, d’autres pas, il faut faire le tri soi-même.
        Il a le mérite d’assurer une veille assez complète.
        En ce qui concerne le message du pape, il faut effectivement être très circonspect, cela ressemble à un canular ou à un message tronqué ou déformé afin de nuire, une fois de plus, aux catholiques.

         
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 16 h 04 min

        Le prince des menteurs et des trompeurs est souvent recherchée. Ceux qui veulent bien entrer en contact avec lui en allant consulter ses employés. Il a une grande expérience pour tromper les hommes, il s’appelle satan, le diable. La Bible, la parole de Dieu, nous dit que satan est  » meurtrier dès le commencement… Quand il profère le mensonge, il parle de son propre fond, car il est menteur, et le père du mensonge. » ( Jean 8v.44 ).
         » Le diable satan, celui qui séduit la Terre habitée toute entière. » ( Apocalypse 12v.9 ).
         » Au reste, mes frères, fortifiez- vous dans le Seigneur et dans la puissance de sa force, revêtez- vous de l’armure complête de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les artifices du diable. » ( Ephésiens 6v.10.11 ).

         
      • BYEURO

        23 janvier 2013 at 17 h 28 min

        @ Clavreul
        Je vous remet trois liens qui traitent tous deux d’un sujet très sensible : le rôle joué par l’ancien pape Jean-Paul II et Benoît XVI durant la seconde guerre mondiale.
        http://www.wikistrike.com/article-karol … 36698.html
        Jean-Paul II – Les années de guerre – De Philip Smith – 58mn 57s – 2007
        Lien de téléchargement : http://qvvu6qs.1fichier.com/
        Je n’incite en rien et mes opinions ne sont pas basées sur un simple article ou témoignage.
        Sans parler du Pape actuel évidement, qui aurait-lui aussi eu des relations étroites avec le régime nazi !
        http://www.rue89.com/2009/05/12/contre-son-gre-le-pape-a-bien-ete-aux-jeunesses-hitleriennes
        Mais tous deux, avaient-ils le choix ?
        A prendre avec des pincettes tout de même.
        A chacun de se faire son opinion.

         
      • Neptunya

        23 janvier 2013 at 18 h 08 min

        il suffit de regarder le lien en bas de l’article c’est le belfast télégram qui a écris ensuite il a juste relayé l’info pas plus.
        Et pour info si ma mémoire et bonne il semble que le pape actuel a enterré une affaire de pédophilie le concernant ainsi que d’autre.
        Donc la sainte église mort de rire

         
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 19 h 24 min

         » A propos de certains fondateurs de http://www.Rue89.com. » ( Source : Alter info, le 29 juillet 2007 ).
        – Fondateur : Pierre Haski.
        – Co fondateur : Michel Lévy – Provençal alias Mikiane.

        Le Belfast Telegraph ( journal protestant loyaliste ) racheté par un Irlandais du sud.
        Manipulation de l’opinion publique lors des élections présidentielles Irlandaises. Ce journal disait clairement que les Irlandais n’aimaient pas un des candidats ( Mac Guiness ) alors que dans le même temps un sondage récent le créditait de 16% d’intention de vote, le plaçant à la troisième place des présidentielles.

        Faut s’informer les gars ! a moins que vous soyez anticatholique…

         
      • BYEURO

        23 janvier 2013 at 20 h 35 min

        @ Clavreul
        Les Irlandais du sud Catholique (l’Eire) n’aiment pas les Britishs colonisiateurs. Pour info, je suis une catholique. Il est vrai que Satan s’amuse de nous en nous divisant les vrais croyants de toutes religionscar même les vrais Juifs n’aiment pas les sionistes.
        Mais j’en suis sûre, il va en prendre plein la gueule comme tous ses sbires comme tu le précise si bien plus bas.
        Bien à toi Clavreul.

         
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 21 h 40 min

        Patron du Belfast Telegraph, Tony O’ Reilly, a été anobli par Elizabeth II dans les honneurs en 2001 pour  » services rendus à l’Irlande du nord. »
        Exemples de contacts personnels : Henry Kissinger et Robert Mugabe.
        Fortune personnelle : 1 milliard d’euro.
        Ah c’est sûr, on fait dans le catholicisme BYEURO.

         
      • BYEURO

        23 janvier 2013 at 23 h 22 min

        @ Clavreul
        Attention l’irlande est divisée en 2 !
        Ne pas confondre l’Eire (Irlande du Sud ou République d’Irlande)
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Irlande_(pays)
        avec l’Ulster (l’Irlande du Nord).
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Irlande_du_Nord
        L’Eire (capitale Dublin) la catholique et L’Ulster (capitale Belfast) à majorité protestante (en conflit avec environ 430 000 Catholique) dévoué à la couronne d’Angleterre (orangiste).
        http://membres.multimania.fr/sital/pageirlande2.html

        http://cyril.join.pagesperso-orange.fr/Un%20peu%20d'histoire.htm
        http://follow-your-dream.over-blog.com/article-29176427.html
        http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/09/05/en-irlande-du-nord-les-violences-sectaires-continuent_1755773_3214.html

         
      • BYEURO

        23 janvier 2013 at 23 h 37 min

        @ Clavreul
        Attention l’irlande est divisée en 2 !
        Ne pas confondre l’Eire (Irlande du Sud ou République d’Irlande)
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Irlande_(pays)
        avec l’Ulster (l’Irlande du Nord).
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Irlande_du_Nord
        L’Eire (capitale Dublin) la catholique et L’Ulster (capitale Belfast) à majorité protestante dévoué à la couronne d’Angleterre (orangiste) (en conflit avec environ 430 000 Catholique habitant l’Ulster).

         
      • BYEURO

        23 janvier 2013 at 23 h 40 min

        @ Clavreul
        Concernant Tony O’ Reilly vous avez entièrement raison.

         
      • Clavreul

        24 janvier 2013 at 0 h 16 min

        BYEURO, qu’est ce que vous me faites avec l’Irlande ? c’est pas ça le sujet et vous le savez très bien. Vous écrivez des choses fausses sans contrôler puis vous cherchez un échappatoire en changeant de sujet.

         
    • Patrick

      23 janvier 2013 at 22 h 50 min

      « Nous sommes conscients de la gravité particulière de ce péché commis par des prêtres et de notre responsabilité correspondante. Mais nous ne pouvons pas taire non plus le contexte de notre temps dans lequel il est donné de voir ces événements. Il existe un marché de la pornographie concernant les enfants, qui en quelque façon, semble être considéré toujours plus par la société comme une chose normale. La dévastation psychologique d’enfants, dans laquelle des personnes humaines sont réduites à un article de marché, est un épouvantable signe des temps….. »

      Bien entendu, le pape est viscéralement contre ce genre de sexualité pourtant prônée par notre société ! Les Jack Lang, Polansky, et gens de la BBC…. en sont la preuve !

      Il est contre le mariage homo, et prêche l’abstinence plutôt que la pilule ou la capote ! Il n’a jamais voulu transformer les femmes en poulet aux hormones ! Ni voulu polluer les rivières avec ces pilules !

       
  1. va

    23 janvier 2013 at 15 h 05 min

    Pour qui travaille le président? On le sait déjà et il n’y a pas de surprise (on le voit avec la position de la France sur la Syrie).

     
  2. Clavreul

    23 janvier 2013 at 15 h 12 min

     » Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui aujourd’ hui sont nourris par une vision d’ avenir, celle- là même qui a déjà bâti la France millénaire, et je leur dis d’ avoir confiance.

    La France et le monde vivent en ce moment des temps difficiles où les fausses certitudes d’ hier sont remises en causes, où tout chancelle faute de socle solide.
    Notre premier devoir est un devoir de mémoire et de fidélité aux valeurs et aux principes incarnés par la Royauté française.

    Pour moi, la monarchie est une forme de continuité, un lien avec l’ histoire. C’ est une notion évolutive, moderne. Avec la mondialisation, on perd parfois le nord… la monarchie est un repère. Vous ne pouvez pas vous construire un futur si vous ne connaissez pas votre passé.

    Je n’ entends pas m’ adresser aux nostalgiques mais aux porteurs d’ espoirs; à ceux qui n’ ont pas peur des landemains (…). Je le fais d’ autant plus de conviction que cet espoir n’ est pas une utopie. Il est prouvé en permanence par les dix siècles d’ histoire que ma famille a écrit avec les Français. (…) Chaque fois ce fut l’ union de la dynastie avec les Français qui a permis de reprendre le chemin des lendemains meilleurs. Quelle belle leçon ! Cet espoir, en tant qu’ héritier légitime des Rois de France, je souhaite l’ incarner.

    La question institutionnelle n’ a jamais été plus actuelle. Elle constitue un enjeu politique de première importance et tous les Français doivent souhaiter qu’ elle soit publiquement débattue, pour ne pas laisser à d’ illégitimes oligarchies le soin de trancher pour nous la question de notre avenir national.

    Notre chance n’ est- elle pas de posséder une tradition vieille de mille cinq cents ans sur laquelle notre pays est construit ?
    Tradition qui s’ incarne dans une famille dont j’ assume actuellement les devoirs. Aucun de nous ne sait ce que sera demain, mais nous savons en revanche, tous que cet avenir sera ce que nous en ferons, sans place à la fatalité. Il est ce que notre volonté voudra qu’ il soit. »

    Monseigneur Louis de Bourbon, Duc d’ Anjou, LOUIS XX.

    VIVE LE ROI !

     
    • zapatta

      23 janvier 2013 at 19 h 51 min

      Bonsoir Clavreul

      Marie-Julie a toujours assuré que Notre Seigneur et la Très Sainte Vierge lui avaient souvent affirmé que les d’Orléans ne régneraient jamais, le droit et la justice s’opposant à ce qu’on hérite de celui qu’on a assassiné.

      Elle n’a jamais cessé de dire qu’il descendrait du Roi et de la Reine Martyrs, donc de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Le Ciel lui a toujours parlé du Roi caché, car Dieu ne veut pas qu’on le connaisse afin que certains prétendants ne puissent tenter de l’assassiner. Laissons donc à Dieu le soin de nous désigner son Élu….

      Marie-Julie Jahenny avait elle-même ainsi averti le Marquis de la Franquerie :
      « Personne ne connaîtra le roi. Il est le roi caché et Dieu ne veut pas qu’on le connaisse avant l’Heure de sa Providence, car s’il était connu, les Francs-Maçons, les républicains, ou certains prétendants, essaieraient de le faire disparaître !»

      A la fin des années 90, après la mort du Marquis, j’ai rencontré Madame de la Franquerie à trois reprises. Lors d’une de ses rencontres, elle m’avait confié que son époux se sentait comme missionné pour faire connaître les prophéties sur le Grand Monarque et que tout au long de sa vie, il avait recherché cette lignée cachée jusqu’au Canada. Il n’eut jamais aucune certitude à ce sujet. A la fin de sa vie, le Marquis de la Franquerie interrogea une âme privilégiée. Cette personne lui expliqua que parmi toutes ses recherches, il avait bien rencontré la lignée cachée authentique, mais le Ciel n’avait pas permis qu’il le comprenne car cette lignée devait resté cachée jusqu’au bout pour apparaître au grand jour, à l’heure de Dieu.

      LE GRAND MONARQUE ET HENRI V DE LA CROIX

      Extases de 1873 à 1881

      (Extraits d’extases de Marie-Julie Jahenny)

      Henri V de la Croix, Le Roi du Sacré-Cœur

      Avant-propos :

      Le Christ est le Roi de l’Univers et donc le Roi des rois et il est donc de droit absolument légitime Roi de France.

      Comme Il délègue Ses pouvoirs spirituels au Pape, il délègue ses pouvoirs temporels au Roi de Son choix.

      « Vois qu’à l’époque où Je sauverai Mon peuple, ce ne sera par aucune puissance des hommes. Mon Cœur divin sauvera seul ».

      Le Roi qu’il donnera à la France ne sera que Son humble instrument, son fondé de pouvoir, conscient que tout pouvoir est donné » d’En-haut « . Par là, il réparera des siècles d’usurpation et de mépris insolent des droits absolus de Dieu sur Sa Création.

      Jésus prévient les hommes trop curieux : il est inutile d’échafauder de subtiles généalogies à la recherche d’une légitimité selon les lois de la terre. Jésus seul connaît la profondeur du mystère de l’origine de l’Enfant du miracle. « En douter serait M’offenser ! »

      Le mystère de ce Roi exilé et caché jusqu’au jour où il devra obéir aux ordres divins, et prendre en main les destinées de la France et aider au triomphe de l’Église et du Pape, est un mystère total et doit le rester.

      Cette annonce prophétique de la restauration de la monarchie très chrétienne est maintes fois répétée tout au long de la vie de Marie-Julie. Car il s’agit d’une promesse divine : elle aura lieu, Dieu y engage Sa Parole, mais elle reste conditionnelle quant à l’époque de sa réalisation. C’est, en effet, par amour que le Sacré-Cœur donnera Son Roi.

      La relation entre un Roi catholique et son peuple doit être à l’image de celle qui unit le Christ à Son Eglise. II y faut beaucoup de charité vraie, de grâce, beaucoup d’aide du Ciel, beaucoup de prières, beaucoup de sacrifices.

      Jésus se plaignit un jour de ce trop faible désir de la France du retour de son Roi. « Vous ne demandez pas assez La venue du Roi ! ». Ce reproche s’adresse aussi à nous.

      En 1873, Marie-Julie du Crucifix annonçait un retour possible du Roi, si… on priait et si… la France faisait un effort de conversion.

      Les conditions politiques étaient réunies. La place était libre pour le Comte de Chambord. Mais « la France n’a pas assez prié ! ».

      Les monarchistes ont perdu leurs forces dans des querelles fratricides. Les forces obscures de l’anticléricalisme étaient déjà en pleine expansion. Bien sûr, ce fut la déception à La Fraudais, quand le Comte de Chambord renonça au trône, puis mourut en 1883, emportant avec lui tout espoir de restauration.

      Malgré cela, Marie-Julie, reconnaissant que le Ciel n’avait pas donné de dates, et qu’il y avait des conditions, ne cessa pas de transmettre fidèlement la promesse divine. La Troisième République fut une succession d’insolents assauts de l’esprit antichrist déchaîné.

      Malgré les avertissements du Ciel, la France s’enfonça, de jour en jour, dans l’athéisme et les reniements des promesses de son baptême. II s’en suivit deux guerres affreuses, mais la France ne se réveilla pas et s’enfonça de plus en plus dans l’ingratitude.

      Dans les extases de Marie-Julie, les promesses de Notre-Seigneur sont les mêmes, mais elles s’appliquent désormais à « celui qui doit venir », ce Grand Monarque que personne ne connaît. Tout ce qui a été dit reste valable. Mais ces promesses sont accompagnées d’une annonce de la nécessité absolue d’une grande purification avant toute restauration. II ne faut pas attendre de paix consolante avant ce châtiment mérité par la France coupable.

      La venue du Grand Monarque sera annoncée, par des signes et des révélations.

      D’après les textes connus et regroupés sur ce blog, nous pourrions résumer les événements comme suit, sous réserve d’informations complémentaires.

      Tout commence par une prise du pouvoir par les révolutionnaires à Paris, une période d’anarchie et de persécution religieuse, puis l’intervention de forces étrangères. La France sera divisée en deux zones « Ceux qui sont nouvellement entrés vont résider au Centre (Paris). L’autre partie sera donnée, comme commencement de conquête, à celui dont le nom sortira bientôt pour être proclamé roi des Français »
      . Il s’agit du « prétendant que le Ciel refuse. » II siégera probablement à Lyon, devenue capitale de la 2ème zone.

      C’est alors que le vrai Roi se fera connaître et que les signes seront donnés à ses amis de France et de l’étranger. II devra affronter les forces du pouvoir de la zone Nord et les forces de l’occupant du trône. D’où des combats sur le Rhin (Le grand torrent) puis autour de Lyon et enfin entre Paris et Lyon pour la reconquête de la capitale. Le grand châtiment atteindra les ennemis dans leur retraite. Le Roi sera sacré, mais dans les ruines de Paris (?) dévasté. Tout au long de ces rudes combats, il sera aidé et guidé par le Ciel. Cette reconquête devrait durer environ 7 mois. Ensuite le Roi s’alliera à Felipe d’Espagne, et de conquête en conquête, il ira à Rome délivrer le Pape. L’Italie sera alors en pleine persécution.

      1876-02-18 :

      « Le Christ est le roi de l’univers et donc le roi des rois et il est donc de droit absolument légitime roi de France. Comme il délègue ses pouvoirs spirituels au Pape, il délègue ses pouvoirs temporels au roi de son choix.

      Le mystère de ce roi exilé et caché jusqu’au jour où il devrait obéir aux ordres divins, et prendre en main les destinées de la France et aider au triomphe de l’église et du Pape, est un mystère total et doit le rester.

      Jésus se plaignit un jour de ce trop faible désir de la France du retour de son roi :
      « Vous ne me demandez pas assez la venue du roi !

      Ce n’est pas un pasteur du centre qui aura l’insigne honneur de couronner de gloire le roi, l’héritier qui aura mérité de gouverner sa patrie. Ce pasteur sera jeune ; ses 45 ans ne seront pas sonnés. Il viendra du diocèse d’Aix.
      Le roi sera couronné dans la cathédrale de Reims toute dépouillée mais bien debout, la cathédrale de l’onction des rois depuis Clovis.
      Henri V de la croix, descendant direct de louis XVI et de Marie Antoinette les deux martyrs de la Révolution Française ».

      Marie Julie sait qu’il sera de la race de Saint Louis :

      « Celui que Dieu prendra sera d’une parfaite pureté ; Il vivra en Dieu et pour Dieu.
      Il se sera complètement abandonné à la volonté de Dieu pour la protection de l’église et le salut des âmes.

      Le roi arrivera avec un tout petit cortège d’hommes animés comme lui de l’amour de Dieu et ne voulant rien autre chose que sa gloire. Mais ce petit cortège était précédé de l’Archange Saint Michel ouvrant la marche de son épée flamboyante… »

      Le Seigneur nous dit :

      « Mon dessein est, qu’après qu’il aura reçu la sainte bénédiction, Il s’achemine avec mes nobles défenseurs portant la bannière blanche, jusqu’a ce lieu d’où sont sortis les messages de salut, jusqu’à ce sanctuaire c’est-à-dire, la chaumière de la Fraudais, où déjà mes dons sont au comble de toute gloire et consolation, reposera ce signe de victoire, la bannière blanche (l’étendard du roi) ».

      Jésus dit à Marie Julie :

      « Un jour, mon serviteur Henri de la Croix demandera à mon église de te mettre sur les autels en même temps que son aïeul le roi Louis XVI ».

      Par deux fois, Jésus dit à Marie Julie :

      « Henri V de la Croix, c’est ton roi c’est toi qui l’as mérité et obtenu à la France. A cause de toi, il sera l’homme de tous les dons ».

      Du ciel, Marie-Julie verra le triomphe de l’église planer sur le front du vrai serviteur de Dieu Henri V de la Croix ; il viendra consoler l’indigence, renouveler le sacerdoce dévasté, affaibli et tombé comme une branche sous la scie de l’ouvrier. Sa charité renouvellera le sacerdoce, relèvera les statues de ma mère, fera remonter les calvaires insultés et réduits en morceaux. Le roi aidera le Pape à vaincre les hérésies et les fausses religions. Le triomphe de l’église et de son chef, le triomphe du roi convertira un grand nombre d’infidèles. Henri V de la Croix n’établira pas son trône à Paris qui aura été détruit. Dieu viendra en aide au roi si puissamment que les hommes Ne pourront comprendre la rapidité avec laquelle la guerre et la paix seront faites. C’est après cela que le roi sera amené en France par ses partisans. Il recevra du Saint Père la communication qu’il est appelé de Dieu et que la sainte église a besoin de son aide. Les évêques l’inviteront aussi, car, invité par eux, ce sera comme l’invitation du Sacré Cœur… Mais il n’y en aura qu’un tout petit nombre ».

       
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 20 h 14 min

        Merci beaucoup Zapatta, bon ! et bien seul Dieu est maitre de la situation pour que la nation Française retrouve sa fierté et une résonance positive dans le monde entier. Plus d’équité, plus de partage… A propos d’équité, déja 30 millions d’euros dépensés pour la guerre au Mali. Ca n’est pas 150 millions de repas que les restos du coeur ont servi en 2012 ?

         
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 20 h 49 min

        Hé, emigredsouche ! Jésus se plaignit :  » Vous ne me demandez pas assez la venue du Roi. »

         
      • sullymorlandimus

        23 janvier 2013 at 21 h 02 min

        @Zapatta et Clavreul;

        « Marie Julie sait qu’il sera de la race de Saint Louis » et peut-être aussi teinté d’un peu du Cardinal Mazarin, non ?
        Louis XIII ne fut pas le fils de son père officiel….
        Cela supposerait donc qu’un descendant d’Henri de Navarre puisse être le véritable élu.
        Pau et son parlement de Navarre pourrait être le siège d’un royaume trans-pyrénéen rassemblant près d’un million de km2 et plus de 115 millions d’âmes. La Wallonie en plus, ainsi que la pointe de Gibraltar. Why not ?!

         
      • zapatta

        23 janvier 2013 at 22 h 04 min

        Bonsoir Sully

        Vous voulez dire quoi exactement ? : Que Mazarin serait le Père( caché ) de Louis XIII ?

         
      • Patrick

        23 janvier 2013 at 22 h 59 min

         
      • loise

        23 janvier 2013 at 23 h 11 min

        je m interroge sur cette phrase Jesus seul connait »la profondeur »du mystere de l’enfant du miracle; le jumeau de louis 14? ou olive danze

         
      • sullymorlandimus

        24 janvier 2013 at 15 h 29 min

        @Patrick;

        Seule l’analyse par l’ARN mitochondrial est recevable pour valider ou invalider une piste de filiation, et donc exclusivement par la mère. Pour ce qui est du lien ADN paternel,et au delà de trois générations, la part d’erreur est telle que les scientifiques s’opposent à y recourir (son taux de transmission exacte serait inférieur à 90%) . Quand bien-même Louis XIII eut été le vrai fils biologique d’Henri IV, il est notoirement reconnu que ce dernier était homosexuel, et rien d’autre qu’homosexuel, et sa progéniture n’a aucun lien tangible avec son patrimoine génétique. Là encore un certain autre Cardinal remédia à cette « vacance opératoire ». Par conséquent, la thèse selon laquelle Louis XVI eut été de descendance garantie d’Henri IV relève de la plus des hasardeuses fantaisies.

         
  3. BYEURO

    23 janvier 2013 at 15 h 17 min

    Cameron : la tentation de redessiner l’Europe avec… Berlin
    Le discours de David Cameron est peut-être la première pierre d’une nouvelle alliance avec l’Allemagne pour redessiner l’architecture de l’Europe.
    http://www.latribune.fr/espace-abonnes/le-decryptage/20130122trib000744106/cameron-la-tentation-de-redessiner-l-europe-avec-berlin.html

     
    • Fifibrindacier (@FifiBrind_acier)

      23 janvier 2013 at 19 h 00 min

      BYEURO,
      Une Europe à la carte, ce n’est pas la sortie de l’ UE. C’est un autre bricolage de la même usine à gaz…. Washington a dit non au referendum. Cameron parle de referendum… d’ici 2016.

      Les Anglais patienteront. Comme dit Farage, pourvu que la discussion dure jusqu’aux prochaines élections…

       
  4. dalencourt

    23 janvier 2013 at 15 h 36 min

    Le dernier billet de Bill Bonner (la Chronique Agora) est vraiment excellent :

    http://la-chronique-agora.com/pourquoi-crise-dette-aucun-effet-visible/#anc

    Il explique avec humour pourquoi la crise de la dette va finir mal, très mal

     
  5. michel49

    23 janvier 2013 at 15 h 50 min

    @BYEURO

    Attention danger: souvenons-nous comment la City a financé l’ascension au pouvoir d’A.Hitler…

     
    • BYEURO

      23 janvier 2013 at 17 h 04 min

       
      • BYEURO

        23 janvier 2013 at 17 h 04 min

        voir la boutique

         
      • Fifibrindacier (@FifiBrind_acier)

        23 janvier 2013 at 19 h 06 min

        L’Europe de la défense….? Les 27 ne sont d’accord sur rien. Leurs intérêts sont différents. Ils ne sont même pas capables de faire un communiqué commun sur la politique étrangère, alors décider d’entrer en guerre tous ensemble, je demande à voir….

         
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 20 h 01 min

        Les militaires Français qui ne sont plus payés, oh ! j’ai envie de rire mais c’est pas bien…

         
    • Neptunya

      23 janvier 2013 at 18 h 11 min

      Il n’y a pas que la city qui a financer la monté aux pouvoir d’hitler, il s’agit aussi d’IG farben.

       
      • Geraldine

        23 janvier 2013 at 21 h 58 min

        Et le grand-père Bush, Prescott.

         
    • BYEURO

      23 janvier 2013 at 20 h 45 min

       
      • Hoos

        23 janvier 2013 at 23 h 01 min

        Il aura bientôt plus le droit de passer à la télé.. Il l’aura dans le cul Collon… honnêteté oblige!

         
      • sullymorlandimus

        24 janvier 2013 at 15 h 57 min

        Roland Dumas qui validait le putsch de 91 à Moscou et qui, au sujet des pays Baltes, affirmait que 40 années d’indépendance avant le glacis Soviétique n’y justifiaient pas quelques velléités d’indépendance, ferait mieux de s’occuper de ses mocassins.
        Quant à Y.Gaino, sa position est difficile pour avoir couvert les coups-fourrés de Sarkozy, notamment ceux en Lybie.
        Encore une pointure gaspillée par » l’astiaou » de Neuilly.
        La France a marché dans la mauvaise combine de la première guerre en Irack sous MImi et Dumas. Par contre elle n’y a plus marché pour la seconde guerre. L’Afghanistan où la seule rébellion qui n’ait jamais été véritablement efficace fut celle du Commandant MASSOUD, assassiné 48 heures avant le 11/09/01 et ce par deux faux journalistes ayant transité depuis la Belgique via l’UK avec deux passeports UK et acheminés à proximité de MASSOUD grâce à l’ISI pakistanaise, travaillant de pair avec la CIA, ce personnage n’était alors aidé que par les seuls services secrets français. Donc, quant il s’est agit de participer à la mascarade souletine de l’opération anti Ben Laden en Afghanistan, c’était, de la part de la France, une façon de faire croire à son scénariste qu’on n’avait rien vu, rien soupçonné.
        Le timing de faire rapatrier toutes nos troupes de là-bas d’avec notre intervention au Mali indique bien qu’il y une réelle continuité dans la logique française. Là où je rejoins un peu Gaino, c’est que ce ne sont ni les riloques ni les chintoques et encore moins les violeurs de femmes qui vont « deus ex maquina » entreprendre une politique agricole circonstanciée susceptible de restaurer une certaine indépendance vivrière au Niger, au Mali ou encore à la Mauritanie.

        Pour conclure, on n’a aucuns comptes à rendre aux pseudo intellectuels et encore moins aux faux angéliques anglo-saxons et consors.

         
    • sullymorlandimus

      23 janvier 2013 at 21 h 11 min

      Exact michel 49, parfaitement exact. Je rajouterai que les services à sa gracieuse Majesté avaient disposé deux taupes au groupe deThulé où un certain Adolph participait aux réunions et autres cérémonies initiatiques. Certains avanceraient même que la décision de stopper la bataille aérienne au dessus de la Manche pour se reporter sur l’opération Barbarossa lui ait été soufflée indirectement (par l’interface du grand gourou de ce groupe, un Rabbin sioniste…) par ces deux agents. Idem pour la décision d’ordonner le retrait des troupes pour la bataille de Kourske etc, etc….

       
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 22 h 19 min

        Avec ou sans étourdissement. ( Scriptoblog, page 5 )

         » Cliché rare. François Hollande à une réunion de l’occulte société de Thulé en 1990. »

        Un pour tous ! Tous pour lucifer !

         
  6. Grenadinalo

    23 janvier 2013 at 16 h 29 min

    La city et wall street. ( ca se ressemble )

     
  7. Cicrane

    23 janvier 2013 at 16 h 40 min

    Sarko va nous lancer un joli hedge fund pour justifier plein de millions de services rendu…
    Vous n’avez pas vu l’info? http://www.dailymail.co.uk/news/article-2266331/Nicolas-Sarkozy-Carla-Bruni-dodge-new-French-tax-hike-moving-London-setting-1billion-fund.html

    Merci Menthalo pour ces éclairages.

     
    • Clavreul

      23 janvier 2013 at 23 h 11 min

      Somme investie : 1 milliard d’euro ! ( Blog : Jovanovic ).

      Il avait raiso Nicolas,  » la crise est finie. »

       
  8. Clavreul

    23 janvier 2013 at 16 h 57 min

    Je parlais du potentiel de voir arriver une troisième guerre mondiale nucléaire en 2010 sur le site LIESI. Beaucoup disait que ça n’était pas possible…

    Les habitants du Cachemire sont appelés à se préparer à une guerre nucléaire. ( Source : blog Rorschach, le 22/01/2013 ).

     
  9. dalencourt

    23 janvier 2013 at 19 h 00 min

    Attention, les choses s’accélèrent, il faut se méfier de début 2013

    http://legrandreveil.wordpress.com/2013/01/23/lhiver-sannonce-glacial/

     
    • cosmocats

      23 janvier 2013 at 19 h 33 min

      on va tous mourir :
      demain
      ou peut etre bientot
      enfin… un jour
      depuis 2 ans quoi !

       
      • Clavreul

        23 janvier 2013 at 19 h 42 min

        Tout rentrera dans l’ordre cosmocats, bon c’est sûr ! en attendant on va en chier des ronds de chapeau ! mais tout rentrera dans l’ordre. Satan et sa bande criminels vont en prendre plein la gueule.

         
    • BYEURO

      23 janvier 2013 at 20 h 56 min

      L’Algérie en danger ? Menaces de BHL et Risques d’une escalade programmée
      BHL, le sioniste : « J’appelle de tous mes voeux à un printemps arabe qui « peut et doit » advenir en Algérie »
      http://bestofactus.wordpress.com/2013/01/20/lalgerie-en-danger-risque-dune-escalade-programmee-par-lempire/

       
      • Antilluminati

        23 janvier 2013 at 23 h 51 min

        Il est chiant ce film, quand on connait déjà l’histoire xD

         
  10. BYEURO

    23 janvier 2013 at 19 h 20 min

    Des manifestants interpellent Hollande

    C’est une image rare depuis le début du quinquennat. Près de 200 manifestants ont interpellé mercredi après-midi François Hollande, venu présenter ses « voeux à la jeunesse » à Grenoble, pour lui « rappeler ses engagements ».

    >> Jeunesse: Hollande a-t-il tenu promesse ?

    « Le changement c’est pour quand ? », « Interdiction des licenciements, » ou encore « de l’argent pour l’école, pas pour les patrons », ont scandé les manifestants, à l’arrivée du président à la Maison de la Culture. « Le changement c’est tous les jours, on y travaille », leur a répondu François Hollande, serrant quelques mains parmi la foule qui l’interpellait avec vigueur sans toutefois s’attarder.

    >>> Pour regarder la vidéo sur le Dauphiné Libéré
    http://www.europe1.fr/Politique/Des-manifestants-interpellent-Hollande-1390407/

     
  11. BYEURO

    23 janvier 2013 at 19 h 24 min

     
  12. emigredsouche

    23 janvier 2013 at 20 h 37 min

    Il faut avoir quelque certitude, elle ne doit pas pour autant nous enfermer.
    Je n’ai que faire de la République, et la contre révolution… C’est nourrir la Révolution.
    Le système est ainsi fait qu’il absorbe tous les antagonismes à son propre compte.
    Pourquoi vouloir lutter contre quand celui-ci contient par essence le germe de sa propre destruction ?
    Seule compte en fait la Révolution Intérieure, faite chacun, et pour tous.
    L’intention surpasse la réalisation, quel que soit son niveau d’effectivité (une vérité exprimée à ma manière).

    C’était bien de dialoguer avec toi,
    Bonne chance, Clavreul, et que Dieu te garde.

     
  13. Gandhiloquent

    23 janvier 2013 at 23 h 38 min

    Quand la censure européenne se fait officiellement :

    http://ec.europa.eu/information_society/media_taskforce/doc/pluralism/hlg/hlg_final_report.pdf

    La commission des technocrates non-élus veulent se donner le droit de licencier les journalistes qui sortiraient du cadre de ce qui est bon pour l’Europe. La fumisterie ! ils ne vont pas en virer beaucoup des toutous aux ordres, mais c’est surtout l’occasion de prendre les commandes de la presse.

    Ce qui n’est pas du goût des britishs qui n’hésitent pas à comparer les fous de bruxelles à une dictature :

    http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/leveson-inquiry/9817625/Leveson-EU-wants-power-to-sack-journalists.html

    Un pas de plus vers la guerre 2.0 voulus par les financiers de wall street : 1933 bis mais avec des drones et de la technologie de pointe qui va bien les amuser pendant le long hiver imposé.

     
  14. julleee

    24 janvier 2013 at 0 h 19 min

    Israël/élections: le taux de participation a atteint 66.6%
    Le taux de participation a finalement atteint 66.6% des votants, soit un taux supérieur à ceux de 2006 et 2009.

    s’amusent bien les banksters sataniques après le 3666 points du CAC le 20/12/12

     
    • dalencourt

      24 janvier 2013 at 8 h 36 min

      Eh oui, le nouveau gouvernement israélien directement issu du chiffre de la bête (666).
      Mais ne vous inquiétez pas braves gens, tout ça ne sont que des coïncidences.
      L’année 2013 va être super !

       
    • IUS

      24 janvier 2013 at 13 h 58 min

      6,66% sans être superstitieux, n’est-ce pas le chiffre satanique par excellence?

       
    • sullymorlandimus

      25 janvier 2013 at 8 h 02 min

      Alliance de Néta avec les fondamentaliste plutôt qu’avec le centre, ou son contraire ?
      De mon humble avis et pour éviter l’hémorragie de son parti, Néta ne peut entreprendre de coalition qu’avec l’aile extrémiste ….En espérant me tromper!

       
  15. julleee

    24 janvier 2013 at 17 h 21 min

    ben oui 666, donc faut pas avoir de bol donc soit 0,01 % de chance que ça tombe sur 66,6% comme par hasard…

     
  16. silbershark110

    26 janvier 2013 at 1 h 50 min

    Reblogged this on silbershark110neverdie.

     
  17. brunoarf

    26 janvier 2013 at 13 h 59 min

    Mali : Le Drian confirme la prise de l’aéroport de Gao.

    Après avoir repris trois localités dans le centre et l’ouest du Mali, les militaires français et maliens se sont lancés depuis vendredi dans la reconquête du Nord, occupé par les groupes islamistes depuis plus de neuf mois, se dirigeant vers les métropoles de Gao et Tombouctou.

    «Les forces maliennes et françaises sécurisent l’aéroport de Gao et le pont Wabary de Gao. Ces deux endroits stratégiques sont sous contrôle des forces malienne et française», a déclaré une source de sécurité malienne à l’AFP.

    Ces informations ont été confirmées par le ministère français de la Défense.

    L’aéroport de Gao se situe à environ 6 km à l’est de la ville. Le pont sur le Niger est lui placé à l’entrée sud de Gao, une des trois principales villes du Nord du Mali, située à 1.200 km au nord-est de Bamako.

    La source de sécurité n’a pas fait état de combat et n’a pas précisé si Gao proprement dite restait contrôlée par des groupes armés. D’autres sources ont indiqué que la plus grande partie des combattants islamistes avaient évacué la ville ces derniers jours, remontant vers l’extrême-nord-est du Mali pour échapper aux frappes aériennes françaises.

    Les positions des islamistes à Gao ont été pilonnées par l’aviation française, notamment par des avions de combat Rafale, qui visaient «des camps d’entraînement, des infrastructures et des dépôts logistiques constituant les bases arrière des groupes terroristes», selon Paris.

    Gao est un bastion des islamistes du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Ce groupe a annoncé samedi matin à l’AFP qu’il était prêt à «négocier la libération» de l’otage français qu’il détient depuis deux mois.

    «Le Mujao est prêt à négocier la libération de l’otage Gilberto», a déclaré Walid Abu Sarhaoui, porte-parole du Mujao, en référence au Français Gilberto Rodriguez Leal, enlevé en novembre 2012 dans l’ouest du Mali.

    Interrogé pour savoir si cette volonté affichée de négociation était liée à l’intervention militaire française, le porte-parole a simplement répondu: «Nous voulons négocier. Pour la guerre, entre musulmans, nous pouvons nous comprendre», sans autre précision.

    Une déclaration qui peut être interprétée comme une ouverture pour des négociations avec Bamako et qui survient deux jours après l’annonce d’une scission au sein d’Ansar Dine (Défenseurs de l’islam), un autre des groupes islamistes du Nord du Mali.

    La France s’est engagée depuis le 11 janvier, au côté de ce qui reste de l’armée malienne, contre les islamistes armés, pilonnant leurs colonnes de pick-ups et leurs bases arrière, afin d’empêcher leur progression vers le Sud et la capitale Bamako.

    Les villes de Diabali (ouest), Konna et Douentza (centre) ont été reprises par les soldats français et maliens, qui ont également, pour la première fois, repris vendredi le contrôle d’une localité du Nord, Hombori, à 920 km au nord-est de Bamako et à quelques 200 km de Gao.

    Une autre colonne progresse vers Léré, plus à l’ouest, avec pour objectif la ville-phare de l’islam en Afrique, Tombouctou.

    Les islamistes ont riposté en dynamitant vendredi un pont stratégique près de la frontière nigérienne, paralysant une des deux routes que pourraient emprunter des soldats tchadiens et nigériens venus du Niger

    Samedi, des sources concordantes ont fait état, au moment même de l’annonce de la prise de contrôle de l’aéroport de Gao par les soldats français et maliens, du mouvement en direction du Mali d’un important convoi de militaires tchadiens stationnés au Niger.

    «Ils étaient très nombreux, ils avaient des chars, des 4×4 surmontés de mitrailleuses», a indiqué une source de sécurité nigérienne.

    Quelque 500 soldats tchadiens ont été récemment convoyés au Niger, sur les 2.000 promis par N’Djamena. Le contingent nigérien basé à Ouallam compte 500 militaires.

    L’accélération de la progression des forces françaises et maliennes survient alors que des témoignages font état d’une situation humanitaire de plus en plus difficile dans les grandes villes du Nord. A Gao, la situation humanitaire se dégrade, selon l’ONG Action contre la faim (ACF), qui évoque «des cas de malnutrition aiguë».

    http://www.liberation.fr/monde/2013/01/26/mali-des-soldats-francais-et-maliens-controlent-l-aeroport-de-gao_876999

     
 
%d blogueurs aiment cette page :