RSS

M. Cameron : apprenez qu’un homme politique ne fait rarement ce qu’il veut… mais ce qu’on lui ‘suggère’

12 Jan

city-de-londres

Certains affirment que le véritable pouvoir de l’Occident se situe en Angleterre, d’autres aux Etats-Unis. En réalité, c’est un peu plus compliqué car le pouvoir est sans patrie et nous tendons même à considérer qu’il a planifié de sacrifier ces deux forteresses illustrant un Système qui a fait la pluie et le beau temps durant tout le XX° siècle, ainsi que durant la première décennie du nouveau siècle.

Selon des rumeurs circulant dans les milieux financiers et qui s’avèrent fondées, les politiciens dirigeants l’Angleterre sous la coupe de David Cameron, pensent à quitter l’Union européenne. Des banquiers très influents de la City partagent cette opinion.

Il y a quelques heures, l’administration Obama a clairement exprimé son point de vue sur le sujet par la voix du secrétaire américain chargé des Affaires européennes, Philip Gordon. Il est hors de question de voir l’Angleterre claquer la porte de l’Union européenne qui serait (on est surpris de l’apprendre à la lumière d’autres informations) en train de resserrer ses liens avec l’Amérique.

Philip Gordon« Nos liens se resserrent avec l’Union européenne en tant qu’institution. Or, celle-ci a une voix qui porte de plus en plus dans le monde, et nous voulons que la Grande-Bretagne ait une voix forte dans cette Union européenne », a expliqué Philip Gordon lors d’un discours tenu mercredi 9 janvier à l’ambassade des Etats-Unis à Londres. Le « monarque » londonien David Cameron pense en tant que politicien et est tenté de faire de la question de la sortie de l’Angleterre de l’Union européenne le sujet d’un référendum. Cela lui permettrait de rester au poste qu’il occupe et semble apprécier, jusqu’en 2020.

David Cameron a-t-il compris le message et repoussera-t-il le référendum entre 2015 et 2018 ? Sans doute va-t-il rencontrer ses mentors et discuter du sujet avec quelques stars de la finance mondiale, inconnues du grand public, siégeant à Londres et membres du cartel bancaire… pour avis.

Cet avis, nous le connaissons d’avance.

Il y a déjà eu le message du Financial Times, le journal de l’establishment, publié le 8 janvier 2013. Le fondateur de Virgin, Richard Branson, suggérait au Premier ministre britannique que l’Angleterre reste au sein de l’UE et même qu’elle y prenne un rôle de leader. Peu avant, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, avait chaudement recommandé à David Cameron de réfléchir à deux fois… Et puis, il y a le petit Tony, dont personne ne parle mais qui reste le porte-parole d’un groupe de mafieux obscurs mais ô combien puissants.

Tony Blair : l’oracle du cartel bancaire

tony-blair-war-criminalLe 28 novembre 2012, le mage Tony Blair a fait un oracle : prenant la parole devant un parterre d’initiés du Royal Institute of International Affairs (R.I.I.A.), l’ex Premier ministre britannique a averti David Cameron (actuel dirigeant du gouvernement d’Angleterre), que sa politique consistant à un retrait de l’Union européenne se solderait par la déconfiture du Royaume-Uni. Cela serait, a-t-il averti, « invalidant du point de vue politique, dommageable économiquement, et énormément destructeur vis-à-vis des véritables intérêts à long terme de la Grande-Bretagne ». Rester dans l’Union européenne est « un élément absolument essentiel pour le maintien de notre nation en tant que puissance mondiale et économique. Ce serait une erreur monumentale que d’y tourner le dos et de perdre une position de pouvoir et d’influence cruciale pour le XXIème siècle ».

Extrait du numéro 270 de LIESI – 15 janvier 2013

Sommaire des numéros 269 et 270

Par conséquent, il y a de réelles chances que le référendum attende… à moins d’une crise violente qui ne semble pas pointer pour le moment… et là, le magicien Mario Draghi n’y est pas pour rien. Nous en reparlerons.

Publicités
 
28 Commentaires

Publié par le 12 janvier 2013 dans Non classé

 

28 réponses à “M. Cameron : apprenez qu’un homme politique ne fait rarement ce qu’il veut… mais ce qu’on lui ‘suggère’

  1. michel49

    12 janvier 2013 at 15 h 08 min

    De Gaulle voulait exclure la GB de l’Europe, c’est certainement ce qui pourrait nous arriver de meilleur.

     
    • Geraldine

      14 janvier 2013 at 0 h 12 min

      Il faudrait surtout exclure l’Europe de notre pays…

       
  2. jiji

    12 janvier 2013 at 15 h 12 min

    oyey oyey bravent gens ! 2013 le chiffre 13 …

    http://www.nouveaux-billets-euro.eu/

     
  3. Marc

    12 janvier 2013 at 15 h 55 min

    l’UE est un gigantesque machin et l’euro est un desastre en terme economiques, c’est juste un projet politique. l’euro empeche des ajustements economiques dans le sud de l’europe.
    ca fait peur car ca ressemble enormement a l’URSS, avec le goulag en moins peut-etre, mais le fonctionnement est le meme. dans le systeme mondialiste actuel hyper-competitif (meme les japonais sont obliges de nationaliser leur industrie electronique car plus assez competitif avec les coreens/chinois), ce modele de l’UE ne tient pas la route d’un point de vue economique. Ces soi-disant elites en France (qui n’en sont pas, ce sont juste des fonctionnaires formatés) nous menent a la ruine.

     
  4. AC

    12 janvier 2013 at 16 h 25 min

    Bonjour à vous !
    Demain, beaucoup de personnes manifesteront contre un bouleversement de ce qui est un des fondements de notre société.
    Nous apportons ici une contribution originale, pour démasquer un aspect de ce projet de loi. Projet qui va bien au-delà de ce qui est dit, ce qui explique l’acharnement dans un changement que si peu de personnes réclament. En fait, les politiciens ne font qu’appliquer un élément s’inscrivant dans un PLAN plus vaste, dont ces politiciens en question ne sont que les exécutants serviles…
    Mariage pour tous : François Hollande agent du Nouvel Ordre Mondial
    « Mariage pour tous », « vote pour tous », « puce RFID pour tous »… Pour le « travail pour tous », il faudra attendre encore un peu…
    Notre objet est d’attirer l’attention sur les pièges que nos prédateurs nous tendent, sous couvert d’un cadeau empoisonné.
    Dans le cas présent, nos « prédateurs », n’ont que cette idée en tête : dissocier la sexualité de la fécondation/reproduction pour gérer nos vies, et décider de qui peut ou pas se reproduire.
    À la fin de cette vidéo « Les plans sinistres de Google » : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VX5C-68_LJc (14 mn 46) on comprend bien où est le piège qui consiste à instaurer la généralisation de la procréation médicalement assistée, avec cet alibi comme prétexte (même si cet élément fera partie d’une autre loi, pour des raisons stratégiques)…
    En fait, un « cadeau » de ces gens, surtout si l’on n’a rien demandé, est toujours empoisonné !
    http://chantaldupille.over-blog.com/article-mariage-pour-tous-fran-ois-hollande-agent-du-nouvel-ordre-mondial-114231858.html
    « Ils » nous jettent des os à ronger sous forme de « débats de société », et en effet, on se prend la tête avec, alors que pendant ce temps là, « ils » concoctent pour nous leur PLAN satanique de contrôle total… Les maîtres autoproclamés du Monde, on un PLAN pour un Nouvel Ordre Mondial, où le cheptel humain sera recensé, avant un « prochain » possible (probable ?), black-out.
    Pour cela il y a plusieurs niveaux de contrôle, notre ADN doit être fiché, il peut alors être caractérisé par sa fréquence.
    Pour une captation plus puissante, un traceur doit y être fixé, via une opération de vaccination généralisée, à l’occasion d’une pseudo pandémie, façon « H1N1 ».
    Le « vaccin » (ou la seringue), contiendra un traceur, et pour cela, la vaccination devra se faire avec une traçabillité parfaite.
    Un troisième niveau de détection, sera fait avec la désormais célèbre puce RFID.
    Cette dernière sera l’arbre qui cache la forêt, puisque, comme on vient de le voir, l’ADN combiné à un traceur, sera la protection cachée, comme les billets de banque ont des protections non connues du grand public.
    Évidemment, les caméras, les systèmes de détection sur les téléviseurs, les ordinateurs, les différents portables et autres GPS, feront le reste…
    À ce stade, plus aucun de nos déplacements ne pourra se faire sans être suivi à la trace, mais aussi, aucun achat, aucune vente, aucune démarche, il n’y aura plus aucune différence entre sphère publique et sphère privée. Et cela va au-delà de ce que vous imaginez, puisque même notre reproduction sera sous contrôle.
    Personne ne pourra plus se reproduire sans autorisation des autorités (à noter que c’est déjà cela en Chine depuis longtemps), et cette dernière ne sera plus « sauvage » (comprenez naturelle), mais médicalement assistée, comme c’est déjà le cas pour les chevaux et bovins d’élevage (et que tout le monde trouve ça normal, tout comme leur identification par puce RFID implantée !!!).
    Vous comprenez que le « cadeau » du « mariage pour tous » cache bien d’autres choses, au-delà du débat dans lequel « ils » voudraient nous enfermer…
    Nous avons conscience que ce que nous disons pourra sembler surréaliste à certains, et être considéré comme un délire extrême de la « théorie du complot ».
    C’est pourtant ce à quoi nos études, nos analyses, notre expérience et nos renseignements nous amènent à penser.

     
    • Marie

      12 janvier 2013 at 19 h 28 min

      Ceux qui ont connaissance du PLAN *, ne seront pas étonnés.
      Ils veulent imiter Dieu, avoir son pouvoir, ils n’y arriveront JAMAIS !
      Pour un temps, peut-être, mais c’est tout.

      Et devons-nous les craindre ? A chacun de répondre à cette question, mais pour moi, c’est non.
      Ce sont des « humains » qui n’agissent que pour le grand satan, qui est notre principal ennemi à tous.

      Après leur mort, (car nous, comme eux, égalité pour tous sur ce plan là), ils auront pour eux l’éternité en ENFER .

      http://www.liesi-delacroix.com/7-vers-une-troisieme-guerre-mondiale

      Voir le premier livre, j’ai bien écrit LIVRE.

      On peut le trouver ailleurs aussi comme amazon

       
      • AC

        12 janvier 2013 at 22 h 37 min

        Ce n’est pas forcément aussi simple… Mais en parler va trop loin ici…
        Un magasine à suivre, c’est « Top Secret » (publicité 100 % désintéressée) :
        http://topsecret.fr/FR/boutique.php

         
      • Marie

        13 janvier 2013 at 1 h 02 min

        Bon, et bien, écoutez cet audio !

        J’y adhère totalement.

        Le texte est en dessous.
        et je ne vous répondrai plus à ce sujet, vous êtes LIBRE de vos choix, comme tout le monde.

        http://notredamedesdons.net/671/les-differentes-causes-de-la-revolution/

         
      • Marie

        13 janvier 2013 at 1 h 05 min

        BUGARACH , ah ah ah ah !

        En route vers l’enfer !

        je ne suis allée que sur la page d’acueil et seulement 2 secondes, lol.

         
      • AC

        13 janvier 2013 at 11 h 03 min

        Ce n’est pas du tout ce que vous croyez…
        C’est votre affaire de passer à côté…

         
    • nathan

      12 janvier 2013 at 22 h 02 min

      si vous avez lu les livres sur l’Agartha vous pourrez y trouver de troublantes similitudes en ce qui concerne l’organisation de cette terre sous terre et ceux qu’ils veulent nous imposer. Bizarre ? vous avez dit bizarre ?

       
  5. momonipreno

    12 janvier 2013 at 17 h 15 min

    [color=#FF0000]AC[color/]

     
  6. momonipreno

    12 janvier 2013 at 17 h 15 min

    Je voulais dire +1000

     
  7. binjou

    12 janvier 2013 at 17 h 31 min

    Syrie : Les amis de François Hollande pris au piège à Taftanaz ?

    IRIB-La poursuite des manœuvres russes près des côtes de la Syrie font partie d’une vaste opération militaire dans la région méditerranéenne indiquent les responsables russes.

    Ceci n’est donc pas un jeu, mais bien une façon de dire aux ennemis de la Syrie que la Russie est présente et bien présente. Alors que les financiers de la guerre s’essoufflent face à la résistance syrienne, les choses semblent être de plus en plus difficiles pour les terroristes sur le terrain.

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/236235-syrie-les-amis-de-fran%C3%A7ois-hollande-pris-au-pi%C3%A8ge-%C3%A0-taftanaz

     
  8. trocadero

    12 janvier 2013 at 20 h 53 min

     
  9. Kapalabhati

    12 janvier 2013 at 21 h 53 min

    Pauvre France , c’est pitoyable ,c’est ridicule tant de mort pour rien

    En termes stratégiques, la guerre est déjà terminée : l’ASL a perdu le soutien populaire dont elle a un moment joui et n’a plus aucune chance de l’emporter. Les Européens pensent toujours qu’ils peuvent changer le régime en corrompant des officiers supérieurs et en provoquant un coup d’État, mais ils savent qu’il ne le pourront pas avec l’ASL.. Une grande partie du soutien international s’est arrêté , un peu comme une étoile peut continuer à briller longtemps après sa mort.
    Les États-Unis ont clairement décidé de tourner la page et de sacrifier l’ASL. Ils lui donnent des instructions stupides qui envoient les Contras vers la mort. Plusieurs milliers ont été tués le dernier mois. Simultanément, à Washington, le National Intelligence Council annonce cyniquement que le « jihadisme international » va prochainement disparaître. D’autres alliés des États-Unis devraient maintenant se demander si la nouvelle donne ne suppose pas qu’on les sacrifie aussi.
    Thierry Meyssan avait donc bien analysé la situation
    Extrait du 26/12 sur => http://www.voltairenet.org/article176985.html

     
    • AC

      12 janvier 2013 at 22 h 34 min

      On va se battre au Mali contre des « insurgés terroristes », qui sont LES MEMES que ceux que l’on a utilisé en Libye et à présent en Syrie, pour virer les gouvernants, et dans ce cas, ce sont des « insurgés libérateurs » ! En plus, ces dirigeants « monstrueux » étaient reçus comme des princes et grands amis, à l’Élysée, quelques mois avant.
      Il y a un « gouvernement » de l’ombre, qui organise et finance tout, et nos dirigeants qui exécutent comme des potiches, et des peuples qui suivent, dont au moins 50 % sont lobotomisés et programmés, façon « MK Ultra ».

       
  10. alain deprès

    12 janvier 2013 at 21 h 53 min

    Frappes Aériennes de la France au Mali les Premieres image Filmées par les Habitants 12/01/2012

     
  11. Alguay

    12 janvier 2013 at 22 h 39 min

    demain, je monte à la capitale…!

     
  12. Kapalabhati

    12 janvier 2013 at 22 h 52 min

    Hors sujet
    Objet : SECURITE SOCIALE.

    Evelyne DUBIN
    est passée sur France Bleue mais pas sur une chaîne de télé
    nationale, pourquoi ?
    La sécu n’est pas en déficit mais en excédent….
    50
    secondes pour comprendre pourquoi.
    Depuis le temps qu’on bouche le trou de la sécu …..

    L’ASSURANCE MALADIE
    a – Dorénavant, sur une consultation médicale,
    nous versons 1 euro.
    b – Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie …
    c – Nous devons consulter un généraliste avant
    de voir un spécialiste …
    d – Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en sommes de 18 euros de notre poche.
    e – Taxe de 0,50c sur les boites..
    f – etc…….
    Toutes ces mesures pour soit disant combler le trou qui est de 11 milliards.

    Or,
    1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 7,8 milliards.
    2) Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à
    la Sécu, n’est pas reversée : 3,5 milliards.
    3) Une partie des primes d’assurances automobiles destinée à la Sécu, n’est pas
    reversée : 1,6 milliard.
    4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 1,2 milliard.
    5) La part de TVA destinée à la Sécu n’est pas
    reversée : 2 milliards.
    6) Retard de paiement à la Sécu pour les
    contrats aidés : 2,1 milliards.
    7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9
    milliard.

    On arrive au
    chiffre de 20 milliards d’euros.

    Conclusion : les prétendus 11 milliards
    de trou seraient aujourd’hui 9 milliards
    d’excédent !!!!

    Les chiffres : vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ;
    ils sont issus du rapport des comptes de la
    Sécu.

    N’oubliez pas d’avoir une petite pensée
    sur l’achat, à la hâte, des 90 Millions de
    doses de Tamiflu par le ministère de la
    santé publique, quand on sait que la grippe A
    n’est pas plus mortelle et dangereuse
    pour vous et moi que la grippe saisonnière
    classique. Hélas on ne peut en dire autant
    des dommages collatéraux potentiels qui
    existent réellement dans les adjuvants que
    contiennent les vaccins !!!

    Cordialement.
    Evelyne DUBIN Secrétaire Générale Adjointe
    au Directeur Général
    Institut National du Développement Local

     
    • librezen

      14 janvier 2013 at 10 h 47 min

      Et ce n’est pas nouveau cette info, c’est ça le pire.
      Ne pas oublier que l’objectif des décideurs n’est pas de sauver la Sécu, d’équilibrer ses comptes mais de privatiser le secteur des soins qui est l’un des plus intéressants en termes de potentiel.
      Or, la raison pour laquelle la santé doit rester coûte que coûte publique, vient du fait que le Marché n’ pas de scrupule. C’est son principe. Il ne verra pas de problème à ce que des gens ne puissent pas ou ne priorisent pas leurs soins. Ce marché devra être rentable (même pas équilibré mais rentable), c’est tout. C’est grave pour les gens qui ne pourront pas se soigner efficacement. C’est grave aussi pour la collectivité pour ceux qui ne prioriseront pas leurs soins au profit de l’achat d’une TV à écran plat. Car, la dégradation de leur santé sera un coût futur à la collectivité. Une sorte de bombe à retardement. Une Nation a tout intérêt à avoir une population en bonne santé.

       
  13. jozecat

    12 janvier 2013 at 22 h 59 min

    LE VATICAN FACE AU POUVOIR DE LA FINANCE ET DE LA FRANC-MAÇONNERIE
    http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/01/le-atican-face-au-pouvoir-de-la-finance.html

     
    • Geraldine

      14 janvier 2013 at 0 h 34 min

      Cet Attali est complètement fêlé…

       
  14. Marie

    13 janvier 2013 at 1 h 32 min

    http://notredamedesdons.net/671/les-differentes-causes-de-la-revolution/

    24 sep 2011
    +
    Lettre n°11
    LA REVOLUTION
    DEFINITION
    «La révolution est la haine formelle de tout ordre dans lequel l’homme n’est pas reconnu comme roi et Dieu tout ensemble » (Mgr Gaume). Elle est l’établissement d’un système politique, économique et moral, centré sur l’homme mis à la place de Dieu.
    La révolution est l’égout collecteur de toutes les hérésies. Elle est donc à la fois :
    • Naturalisme, en niant le péché originel et ses conséquences ; l’homme est bon par nature, et n’a pas besoin de Notre Seigneur Jésus-Christ, de Sa grâce et de Son Eglise.
    • Humanisme, mettant l’homme à la place de Dieu, au centre du monde.
    • Subjectivisme, en prétendant que l’homme fait sa propre vérité, déterminant ce qui est vrai et faux.
    • Libéralisme, en donnant les mêmes droits à la vérité et à l’erreur.
    Il faut soigneusement noter les trois points suivants :
    1. La révolution n’est pas un fait transitoire, mais un état permanent de mouvement : c’est la « révolution permanente ».
    2. La révolution est dans les esprits avant d’être dans les faits : un esprit révolutionnaire théorique conduit toujours à une révolution pratique dans les faits.
    3. La révolution est dans son essence même contre Dieu et l’Eglise Catholique.
    SES CAUSES
    Pour définir proprement la révolution, il faut répondre à quatre questions :
    • Qui fait la révolution ? C’est la recherche de la cause efficiente.
    • Pourquoi la révolution ? C’est la cause finale.
    • Comment la révolution se forme-t-elle ? C’est la cause formelle
    • A partir de quoi la révolution opère-t-elle ? C’est la cause matérielle.
    1. La cause efficiente de la révolution est le démon (cause efficiente principale), qui utilise les instruments que sont les Catholiques libéraux, les communistes, les francs maçons, les fausses religions… (cause efficiente instrumentale).
    2. La cause finale de la révolution est la damnation éternelle des âmes.
    3. La cause formelle de la révolution est le principe démocratique de liberté, égalité, fraternité, c’est à dire la loi du nombre, de la majorité, du suffrage universel, loi qui sera utilisée pour détruire l’autel (tuer l’Eglise Catholique), les trônes (tuer les monarchies Catholiques), le principe d’autorité (car toute autorité vient de Dieu).
    Il est évident qu’il existe une vraie liberté qui conduit à la vertu d’obéissance (le pouvoir de choisir les meilleurs moyens pour atteindre sa fin), une vraie égalité qui conduit à la vertu de justice (tous les hommes sont égaux dans le sens que tous ont la même nature humaine, et que tous seront jugés par le même Dieu, mais sont différents par les dons variés qu’ils ont reçus de ce même Dieu), une vraie fraternité qui conduit à la vertu de charité (nous avons un Père commun qui est Dieu, que nous devons louer, honorer et servir).
    4. La cause matérielle de la révolution repose dans l’orgueil, l’ignorance et l’amour pour les nouveautés.
    SON HISTOIRE
    L’histoire de la révolution n’est rien d’autre que l’histoire de la « dé-catholici-sation » du monde.
    Si la cause efficiente principale de la révolution est le démon lui-même, nous devons en trouver les racines dans la révolte de Lucifer, avec son cri de guerre contre Dieu : « Je ne servirai pas ! »
    Puis Adam et Eve vont introduire dans nos cœurs par le péché originel les blessures d’ignorance, de faiblesse, de malice et de concupiscence.
    Après la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ, l’Eglise Catholique répand partout le message de l’Evangile, et le plus haut degré de civilisation est atteint au milieu du XIIIème siècle, le temps des saints prédicateurs François, Dominique et Bonaventure, des saints philosophes Albert le Grand et Thomas d’Aquin, des saints rois Ferdinand d’Espagne, Louis de France et Henri d’Allemagne.
    Le Moyen Age est entièrement « théocentrique », c’est-à-dire centré sur Dieu ; c’est le règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ !
    « Il y avait un temps où les états étaient gouvernés par les principes des enseignements de l’Evangile » (Pape Léon XIII, dans l’encyclique « Immortale Dei »).
    Le XIIIème siècle en est un magnifique exemple : la loi des dix Commandements est la loi des états, l’indifférentisme religieux et la liberté de conscience sont condamnés à la fois par l’Eglise et les états.
    Mais depuis la mort de Saint Thomas d’Aquin (1274), la civilisation Catholique régresse lentement, suivant le rétrécissement des états et des esprits Catholiques.
    Etape par étape, on peut distinguer :
    1. La révolution HUMANISTE ou RE-NAISSANCE (XIV – XVème siècles).
    Sous l’influence d’Erasme (1466-1536), l’homme devient le centre de la société : c’est la fin de la société « théocentrique » du Moyen Age. La vie surnaturelle s’affaiblit dans les âmes alors que la cour du Roi François Ier recherche les plaisirs du monde ; c’est la « Re-naissance » sur des principes humanistes et naturalistes.
    2. La révolution PROTESTANTE (XVI – XVIIèmes siècles)
    Le moine débauché et apostat Martin Luther (1483-1546) tente d’éliminer l’influence de l’Eglise sur les âmes en détruisant le Saint sacrifice de la Messe, la plupart des sacrements et la Grâce.
    3. La révolution LIBERALE, révolution dite française (XVIIIème siècle).
    Après le travail de sape préparé par la Franc Maçonnerie (fondée par Desgulliers en 1717) et le philosophe allemand Emmanuel Kant (1724-1804), l’esprit de liberté, égalité, fraternité explose dans la révolution américaine (1776) et la révolution française (1789).
    4. La révolution COMMUNISTE (1917)
    Préparée par le Manifeste Communiste du juif Karl Marx (1818-1883), écrit en collaboration avec le philosophe allemand Engels (1820-1895), la révolution russe éclate en 1917.
    Avec Engels, c’est la notion même de vérité qui disparaît : la thèse (le vrai) se mélange à l’anti-thèse (le faux) pour produire une synthèse (la nouvelle vérité). Cette nouvelle vérité se mélange alors avec la nouvelle anti-thèse pour produire une nouvelle synthèse…
    Ce processus diabolique se perpétue continuellement : c’est là le principe de la révolution permanente : la vérité est en mutation constante. Il n’y a donc pas de vrai : la vérité n’existe plus ou n’existe subjectivement que dans la cervelle de chaque individu. Chacun est donc libre d’avoir sa propre vérité.
    5. La révolution MODERNISTE (depuis la mort du Pape Pie XII, en 1958).
    Le démon peut maintenant travailler en totale impunité à l’intérieur même de l’Eglise. Déjà condamné en 1907 par le Pape Saint Pie X, le modernisme explose avec le concile Vatican II (1961-1965), sous la forme de trois bombes à retardement : la Liberté Religieuse (la liberté révolutionnaire), la Collégialité (l’égalité révolutionnaire) et l’Œcuménisme (la fraternité de 1789).
    6. La révolution SATANIQUE
    On la voit aujourd’hui partout : c’est la loi naturelle qui saute. Saturés de vices « selon la nature », les hommes recherchent maintenant les vices « contre nature » (homosexualité, rock and roll, pornographie, euthanasie…). De « théocentrique » (société du Moyen Age, centrée sur Dieu), la société est devenue « anthropocentrique » (centrée sur l’homme) avant de devenir « démonocentrique » (le démon devient le centre et le dieu de la nouvelle société : c’est le « Nouvel Age »).
    COMMENT LA COMBATTRE
    La révolution étant spirituelle de sa nature (elle est la lutte du démon contre Dieu), les moyens pour la combattre doivent être d’abord surnaturels.
    Sans une foi Catholique forte, l’état de grâce constant, et une vie spirituelle profonde (basée par exemple sur les Exercices de Saint Ignace chaque année), il n’y a pas de contre-révolution possible.
    La révolution est quelque chose contre nature, violente et drastique. Seules des mesures drastiques en viendront à bout.
    Essayons de donner quelques règles :
    1. Si vous ne vivez pas comme vous croyez et pensez, un jour, vous croirez et penserez comme vous vivez.
    Si vous avez la foi Catholique, vous devez vivre en conséquence ; si vous vivez selon des principes révolutionnaires, vous ne pouvez prétendre être Catholique.
    2. Vous devez être contre-révolutionnaire en toutes choses, non seulement dans votre façon de penser, mais aussi dans votre façon d’agir et de vivre.
    Une jeune femme qui utilise le pantalon, une jupe trop courte ou le bikini, un père de famille qui garde la télévision à la maison, ou qui envoie ses enfants à l’école publique, ne peuvent prétendre être réellement contre-révolutionnaires, parce que, consciemment ou non, ils jouent le jeu de la révolution.
    Personne ne peut servir deux maîtres à la fois. Les chefs de famille ont dans ce domaine une énorme responsabilité !
    3. Pour lutter contre la révolution, il faut d’abord apprendre à penser droit et à utiliser correctement son intelligence.
    Un Catholique contre-révolutionnaire se doit d’étudier le magistère de l’Eglise sur le sujet, à savoir les grandes encycliques pontificales d’avant 1958 (mort du Pape Pie XII) :
     Le libéralisme : Léon XIII (« Liber-tas »), Saint Pie X (« Notre Charge Apostolique »).
     Le modernisme : Saint Pie X (« La-mentabili » et « Pascendi »), Pie XII (« Humani Generis »).
     L’indifférentisme : Grégoire XVI (« Mirari Vos »), Pie IX (« Quanta Cura » et « le Syllabus »), Pie XI (« Mortalium Animos »).
     La franc maçonnerie : Léon XIII (« Humanum Genus »).
     Le communisme : Pie XI (« Divini Redemptoris »).
    Etudions aussi les bons livres de doctrine Catholique.
     Monseigneur Marcel Lefebvre : « C’est moi, l’accusé, qui devrais vous juger », « Ils L’ont découronné », « J’accuse le Concile ».
     Jean Ousset : « Pour qu’Il règne » (édition 1957)
     Don Sarda y Salvani : « Le libéralisme est un péché ».
     Abbé Roussel : « Libéralisme et Catholicisme ».
    4. La révolution ressemble à un engrenage complexe qui peut être arrêté par une simple petite pierre coincée entre deux rouages.
    Un Catholique peut faire beaucoup. Saint Pie X disait : « Donnez moi une petite armée qui prie le Chapelet chaque jour, et nous pouvons reconquérir le monde ! » Quand Notre Seigneur Jésus-Christ nous dit : « Sans Moi, vous ne pouvez rien faire », Il nous explique en fait, qu’avec Lui, tout est possible.
    « Nous pourrons reconquérir la Cité Catholique si nous avons un petit groupe de fidèles convaincus de la vérité Catholique, et que cette vérité est une force Divine capable de tout transformer » (Monseigneur Marcel Lefebvre).
    CONCLUSION
    L’unique manière de devenir un authentique contre-révolutionnaire est de tout faire, avec la grâce de Dieu, pour devenir un Saint ! Un changement dans nos mœurs, dans nos habitudes, est peut-être nécessaire pour vivre selon notre foi. Si la révolution a pu travailler si facilement dans beaucoup de nos familles Catholiques, c’est d’abord et avant toutes choses à cause de notre manque de convictions !
    Nous cherchons trop à trouver un compromis avec le monde, parce que nous voulons nous sentir bien, et par une charité mal entendue, nous voulons que notre prochain se sente bien. Mais Notre Seigneur Jésus-Christ ne devait guère se sentir bien sur la Croix !
    Pour beaucoup d’entre nous, le premier acte contre-révolutionnaire pourrait être tout simplement de faire le signe de croix en public dans un restaurant, de débrancher la télévision, de détruire nos CDs de rock and roll ou de suivre les règles de la modestie chrétienne!
    « Que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s’il se ruine ou se perd lui-même ? Et si quelqu’un rougit de Moi et de Mes paroles, le Fils de l’Homme rougira de lui, lorsqu’Il viendra dans Sa gloire et dans celle du Père et des saints anges » (Lc IX, 25-26).
    « Je connais vos œuvres : vous n’êtes ni froid ni chaud. Plût à Dieu que vous fussiez froid ou chaud ! Aussi, parce que vous êtes tiède et que vous n’êtes ni froid ni chaud, Je vais vous vomir de Ma bouche » (Apoc III, 15-16).
    « Nous avons besoin d’un saint François d’Assise dans notre pays. Quelle joie ce serait d’avoir un grand saint nu-pieds, pour nous aider à nous extirper des chaînes du matérialisme qui nous lient à la considération des choses terrestres.
    « Mais nous avons aussi besoin d’un saint Dominique. Nous avons besoin de quelqu’un qui crie tout haut ce que nous osons à peine murmurer, que partout les jeunes vont à l’université et sont diplômés « Maîtres-Fous », eux qui ne savent même pas le but de la vie. Nous avons besoin de quelqu’un qui nous donne le courage d’ignorer le dernier expert mondain pour lui préférer le Premier Expert Divin. Puis nous pourrons tomber à genoux, et la lumière nous sera donnée » (Carole Robinson).
    Que les millions de martyrs qui sont morts parce qu’ils refusaient tout compromis avec le monde, nous guident vers Celui qui est « la Voie, la Vérité et la Vie ».
    Tout dévoué en Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa Très Sainte Mère.
    A J-L L

     
    • librezen

      14 janvier 2013 at 10 h 53 min

      Ceci n’est pas de la réflexion mais de la propagande pour justifier son point de vue. C’est pas la Révolution, la cause. Jésus, en chassant les marchands du temple, en dénonçant les compromissions du pouvoir religieux de son époque, se révoltait contre les conditions de son peuple.
      La cause, c’est la raison qui pousse à remettre en cause le pouvoir en place. C’est le fait que les mouivements de révolte soient récupérés, orientés, organisés, dévoyés pour répondre à l’intérêt de quelques uns le problème.

       
  15. John

    13 janvier 2013 at 7 h 02 min

    Rien de neuf au pays de Cameron : la banque d’affaires vue par les Monthy Python:

    C’était en 1972…

     
  16. imotus

    13 janvier 2013 at 11 h 16 min

    Certains affirment que le véritable pouvoir de l’Occident se situe en Angleterre, d’autres aux Etats-Unis. En réalité, c’est un peu plus compliqué car le pouvoir est sans patrie
    PAS D’ACCORD avec ce que tu dis.Le centre de pouvoir a un patrie c’est celle de l’empire de frederic2 vers 1200. Ces familles luttent entre elles en utilisant les memes armes c’est dire la magie.
    crrer sa propre langue c’est comme crée sa propre monnaie,cela n’a pas de sens si on fait tous pareil.il n’y a pas de diversité en definitive parce que les bases sont commune dans l’ascension du controle de la terre.Normal les esprits ne peuvent donner qu’une voie, ils donneront tous la meme voie a suivre si ils sont malefiques.C’est par cette vision du reel que l’on peut comprendre la manipulation des peuples et l’erreur de direction prise depuis 6000 ans.
    .°.

     
  17. eva R-sistons

    13 janvier 2013 at 17 h 14 min

    Bonjour à tous

    J’ai peu de temps pour lire en ce moment (création de mon domaine), mais je vais relayer cet excellent post, comme d’habitude.

    Sur le MALI, permettez-moi de signaler ce gros travail:

    http://chantaldupille.over-blog.com/article-guerre-mali-vrais-enjeux-et-motifs-france-gendarme-afrique-en-danger-114310577.html

    cordialement eva (chantal)