RSS

SANTE : Fin du Monde le 14 décembre

02 Déc

CJ_napoleon-3,5cmPar Menthalo – SANTE : Les compléments alimentaires, la médecine douce, et toutes les solutions alternatives aux poisons officiels imposés par BigPharma, le lobby des laboratoires, vont être muselés dans deux semaines. En effet, le 14 décembre prochain, les nouvelles règles européennes sur les allégations santé entrent en vigueur. Les petits laboratoires comme Eau Positive vont devoir revoir toute leur politique de communication. C’est la Fin d’un monde.

Il ne sera plus possible d’écrire que l’Argent Colloïdal par un simple gargarisme va soigner l’angine, qu’un antibiotique mettrait 3 jours à soigner… qu’il va éradiquer ces infections urinaires, qui font tant souffrir nos compagnes et que les produits proposés par les Grands Laboratoires ne soignent plus… qu’il rend le sommeil aux insomniaques … que c’est le plus extraordinaire des cicatrisants (tant pour la peau que pour les os)… qu’il combat l’acné comme aucun produit officiel… En pulvérisation, il soulage les bronchites chroniques.

Déjà, il était interdit d’en parler comme d’un médicament miracle ou comme complément alimentaire permettant de prévenir la maladie, plutôt que de la soigner… Désormais, il ne sera plus possible que de vanter ses caractéristiques bactéricides, virucides et fongicides qu’en tant que désinfectant ménager.  Néanmoins, rien n’empêchera le client, d’utiliser ce « désinfectant ménager » pour essayer de soigner son Hépatite C, sa tuberculose, ses aphtes buccaux ou ses vilains abcès. Il sera évidemment interdit de citer  la « rémission temporaire » de tel ou tel cancer, d’une sclérose en plaque ou d’une tuberculose.

Hopital

BigPharma avait entamé une campagne cet été avec l’aide de quelques sommités de la faculté de médecine de Suède, dénonçant le fait que les colloïdes d’argent ou les nanoparticules d’argent envahissaient la thérapeutique hospitalière aujourd’hui. Ils servaient à la fois à filtrer l’eau et l’air des cliniques et hôpitaux, mais on les utilisait aussi sous différentes formes pour soigner les grands brûlés, les escarres des grabataires, les blessures des urgences ou les bactéries résistantes aux antibiotiques et notamment toutes celles qui prolifèrent dans les hôpitaux, à l’origine des maladies nosocomiales. On retrouve l’argent dans les cathéters, les valves cardiaques, les sutures, les savons et désinfectants, etc. Le Professeur Asa Melhus du Département de microbiologie clinique au C.H.U d’Uppsala en Suède, et le Professeur Lars Hylander du département des sciences de la Terre, de l’Air et de l’Eau de la même université suédoise, ont co-signé un document mettant en garde des risques que fait courir l’argent-métal dans ses multiples utilisations actuelles.

Ce qui est amusant, c’est que ce qui semble au premier abord une attaque en règle contre l’Argent Colloïdal en fait le panégyrique, listant ses victoires et réussite en médecine. (voir le document en anglais)

L’argument de choc final étant que cette utilisation grandissante de l’argent amenait un risque pour notre organisme d’augmenter les métaux lourds et leurs éventuelles pathologies propres. Mais si vous faites une recherche sur les Métaux Lourds, vous constaterez que l’aluminium est omniprésent dans les vaccins et pire encore dans les chemtrails et quoique reconnus pour sa dangerosité, n’est pas éradiqué des produits des laboratoires agréés. Si vous faites une petite étude (ici ou  ) sur la dangerosité réelle de la plupart des vaccins produits par les laboratoires pharmaceutiques, ces Messieurs mériteraient plusieurs fois la perpétuité pour tentative de génocide. Consultez aussi cette page pour voir comment éliminer les métaux lourds, vous verrez que l’argent n’y est pas cité.

Les liens intimes entre les Laboratoires, le Cartel des Pétroles, les Banques et nos gouvernements ont ils jamais été plus évidents que lorsque Sarkozy a vendu au Mexique un laboratoire Sanofi-Pasteur, pour fabriquer des vaccins H1N1 quelques mois seulement avant la fameuse pandémie mexicaine ?… sans même évoquer comment le gouvernement de l’époque avait acheté massivement des vaccins, aux laboratoires. Ceux qui ont courageusement dénoncé l’extrême nocivité de ces vaccins, je pense à Rauni Kidle, ministre de la santé de Finlande à la Ministre de la santé polonaise, Ewa Kopacz ,  Jane Burgermeister et les blogs, ont fait échec à cette gigantesque forfaiture des gouvernements. Cela s’est passé il y a seulement 3 ans et tout le monde semble l’avoir oublié.

C’est en cherchant comment  protéger mes proches du H1N1 en 2009, que j’ai acheté de quoi fabriquer de l’Argent Colloïdal. Ce n’est que parce que certains amis et relations du web m’en ont demandé pour soigner d’autres pathologies, que j’ai commencé à en commercialiser à très petite échelle 18 mois après, bien avant de créer la boutique de vente sur internet.  Ce que je vous recommande, c’est de chercher dès aujourd’hui toute la documentation disponible sur les médecines alternatives, car dans deux semaines, elle aura été éradiquée du web. Ce n’est évidemment pas la Fin du Monde, mais la fin d’un monde. Notre espace de liberté aura diminué d’un cran de plus.

Publicités
 
94 Commentaires

Publié par le 2 décembre 2012 dans Non classé

 

94 réponses à “SANTE : Fin du Monde le 14 décembre

  1. feuch

    2 décembre 2012 at 9 h 34 min

    salut menthalo, vous pensez koi de cet appareil??

    http://www.micheldogna.fr/le-collargyr.html

    cdt

     
    • Louis

      2 décembre 2012 at 9 h 53 min

      Bonjour feuch
      Pas évident de trouver un appareil quand on n’y connait pas grand chose comme moi!?
      J’aime bien les livres et les conseils de Dogna, mais j’ai l’impression après avoir bien lu la doc, que cet appareil n’est pas le meilleur, par exemple il ne mesure pas la resistivité de l’eau et ne produit que du 5ppm sans possibilité de reglage. J’ai opté pour ma part pour le « silver smart » qui produit 100ml d’argent colloidal à partir d’eau distilé de Pharmacie.C’est bien sur pas enorme, mais pour un usage je le trouve très bien.

       
    • sullymorlandimus

      2 décembre 2012 at 10 h 41 min

      @feuch;

      La société ALCO commercialise des kits à inducto-électrolyse cuivre/argent (électrodes) notamment pour l’eau des tours de refroidissement en prévention contre des agents tel celui responsable de la Légionnélose.
      Le cuivre, l’argent et l’or sont sur la même colonne de la classification périodique et par conséquent assez proches au niveau des SEM respectives (Signatures Electro-Magnétiques ).
      Bien des parasites animaux , végétaux, virus et bactéries occupent la même tranche fréquentielle que celle de ces métaux. En saturant le milieu de ces fréquences, les parasites n’arrivent plus à s’y développer. L’astuce consiste donc à prendre en considération les enseignement empiriques de l’homéopathie mais ayant été reconnus–formulés différemment– par le corps médical sous l’égide du prix Nobel JL Montagnier ((après avoir rejoint les postulats–dénigrés un temps– de Benvéniste)). Cela se résume en clair à ce que la SEM devient à chaque dilution plus puissante et qu’elle s’éteint en présence de l’agent-source. Pour être plus précis, une bactérie peut ne plus être présente dans une solution mais paradoxalement y avoir laissé une SEM très puissante capable de reconstituer à l’identique l’agent-source sur un hôte réceptif et/ou dans des conditions propices … Or, cette même SEM va disparaître si on remet dans cette solution la bactérie elle-même.
      Mon propre père a été sauvé d’une rechute d’ostéomyélite(après avoir été chargé de plusieurs millions de doses d’antibio depuis son enfance) notamment avec le concours d’homéopathie à base de ces métaux. + intervention dite « magnétisante » // amplificatrice…. Les chirurgiens qui eurent à contrôler l’évolution ou la rémission de sa maladie lui demandèrent s’il avait été à Lourdes !….Or s’il y a bien une constante dans tout ces procédés c’est que les informations véhiculent par le vecteur H-O-H….. et ce dernier paramètre est également un acteur majeur…. à Lourdes…… Bonnes réflexions pour tous ceux et toutes celles qui se proclament Athè(e)s !!

       
    • Menthalo

      2 décembre 2012 at 23 h 20 min

      Je ne connais pas. C’est vraiment du bricolage pour personne seule.

       
      • feuch

        2 décembre 2012 at 23 h 36 min

        du bricolage pour personne seule.

        ???

         
  2. Pierrot

    2 décembre 2012 at 9 h 37 min

    Etant moi-mème pharmacien,je souscris à votre analyse.
    Une petite rectification toutefois : l’ aluminium n’est pas un métal lourd, sans vouloir rentrer dans les détails de la chimie.

     
    • artemisiacollegeC

      2 décembre 2012 at 11 h 49 min

      Exact ! Mais l’aluminium se comporte comme un métal lourd.
      Il faut préciser « se comporte comme », pour ne pas subir de critiques justifiées.
      Il y en a beaucoup, je dirais « très » beaucoup dans la plupart des vaccins (et injecté !), dans le lait, dans des déodorants, dans certaines eaux du robinet, dans les chemtrails (contamination de l’air et des sols), via les canettes et autres emballages et ustensiles en alu. Or, c’est un grand poison pour le cerveau, il contribue à l’Alzheimer, à faire de nous des zombis, et son utilisation massive n’est certainement pas le fruit du hasard…

       
  3. oscar

    2 décembre 2012 at 9 h 45 min

    Mais que font-ils les » écolos » dans le gouvernement du socio- tratre AYRAULT?

     
  4. parceque29

    2 décembre 2012 at 10 h 09 min

    J’avais acheté de l’argent colloïdal, et en quantité en prévision des mauvais jours. Or j’ai cet été attrapé une bronchite qui ne passait pas, et donc décidé de tester les effets de ce remède soi-disant miracle. AUCUNE amélioration. Je n’en suis venue à bout que grâce à l’huile essentielle d’eucalyptus. Du coup je suis très sceptique sur ses propriétés.

     
    • Louis

      2 décembre 2012 at 10 h 17 min

      Ce n’est pas une panacée pour toutes les maladies! Et cela ne se conserve pas des années non plus. Moi aussi, j’utilise beaucoup les huiles essenciels et j’en stock quelque bidons,d’avence, sachant aussi qu’aux bout de plusieurs années elles doivent perdre de leurs qualités.
      Pour l’argent colloidal, mieux vaut investir dans l’appareil pour en fabriquer à la demande.

       
    • NimoisNiToi

      2 décembre 2012 at 12 h 16 min

      attention l’argent colloidal est donné pour se conserver 3 mois après préparation

       
      • Menthalo

        2 décembre 2012 at 23 h 28 min

        C’est des conneries !
        L’AC+ n’a pas de raison de perdre ses qualités…
        Imaginez un aimant… va t’il perdre ses qualités après 3 mois ? Non
        Si l’AC est dans une bouteille en verre, dans un placard, sa charge électrique ne va pas s’envoler.
        Pas plus que les nano-particules d’argent qui sont dedans.
        Donner une date de péremption c’est un truc commercial, c’est tout.

        @parceque29
        Je suis un gros fumeur et j’ai eu des bronchites chroniques pendant des années. Je n’en ai plus
        depuis que je prends de l’AC.

         
    • Franky Vincent

      2 décembre 2012 at 16 h 24 min

      GSE – GSE – GSE – GSE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Essayez le GSE !!!, c´est 100 fois plus puissant que l´argent colloïdal, cela se conserve 8ans au moins !, cela coure RIEN !!!! c´est bien plus puissant que l´eau de javel, le chlore, mais 100% naturel et non toxique pour nous tous et les animaux !!!, et sans effets secondaires même si l´on dépasse les doses conseillées…

      L´efficacité est redoutable pour 90% de nos problèmes de la vie, cela fait 4 ans que toute ma (très grande) famille se soigne avec cela et plus un seul docteur en vue depuis… si tout le monde utilisait ce produit, ce serait un désastre pour les médecins, ils seraient touché par un chômage de masse.

      Ce produit est MIRACULEUX a condition de savoir s´en servir, cela marches a 100% et chez nous tous, pas comme l´AC, c´est un peu aléatoire suivant les individus (que j´utilise seulement comme complément alimentaire et comme cicatrisant) je peux donner pas mal de renseignements sur ce produit extraordinaire, a mille lieux de l´argent Colloïdal et de plus 100 fois moins cher… 15 euros suffisent a soigner une grande famille (beaucoup malade) pendant 1an, tellement que le produit est hyper concentré et puissant, mais chuuuuuuuut !!!

      Voir ici pour plus d´infos :

      http://www.espace-bio-millau.com/pages/les-posologies-de-l-extrait-du-pepin-de-pamplemousse/l-extrait-de-pepins-de-pamplemousse-proprietes-et-posologies-mycoses-candida-vaginal-ongles-peau-poux-verrues-candida.html

      Vous ne pouvez pas savoir tout ce que l´on peut faire avec, c´est LE produit universel du siècle vraiment indispensable pour la maison, nous et les animaux quels qu´ils soient.

       
      • asi

        2 décembre 2012 at 17 h 05 min

        ça fait 10 ans que j’ai laissé tombé l’extrait de pépin de pamplemousse je n’ai jamais eu de résultat, même pas sur les animaux, tu as de la chance chez nous ça n’a pas fonctionné , depuis je me rabat sur les huiles essentiels, tel que arbre à thé,et produits d’amazonie chanca piedra, sangre de grado etc…., et autres levures tel que kombucha, les résultats sont plus performants, il existe des milliers de plantes nettement plus efficaces.

         
      • Franky Vincent

        2 décembre 2012 at 17 h 48 min

        @ asi

        Donnez moi vos dosages précis, le temps de prise, le nombre ainsi que les espaces entre les prises pour un problème précis et je vous dis immédiatement ce qu´il ne va pas, et pourquoi vous n´avez pas eu de résultats, car le le redis, par expérience cela marches a 100%, et sur tout le monde, je vous l´assure encore une fois a 100%.

        J´ai mis 1 an pour comprendre comment il fallait se soigner avec ce produit, comment il agissait et dans quelles conditions, les dosages donnes sur les emballages, sont donnes a titre de compléments alimentaires, pas a titre curatif… s´il est mal utilisé, mal dosé, il ne sert évidement a rien, comme tout médicament ou tout produit, il est de plus nécessaire de connaitre la concentration du GSE, car évidement cela change tout le dosage lors des prises. 60% semble être le maxi rencontré sur le net, c´est déjà RE-DOU-TA-BLE.

        TRÈS IMPORTANT :

        Il faut savoir que le corps doit s´habituer a ce produit nouveau (bien plus que l´AC) afin d´être réactif, au plus vous allez l´utiliser au plus il sera efficace et rapide a traiter ( tout a l´inverse des antibiotiques chimiques…) au début, il vous faut 6 a 8 jours pour soigner une bonne bronchite, ou un rhume très, très costaud, et faut comptez passer 3 jours d´enfer avant les premiers effets, mais il faut résister et souffrir (pas dire que ça ne marches pas!!), le 4 eme jour comme par miracle vous pouvez presque aller faire un footing tellement que le produit a explosé littéralement tout sur son passage !!!

        A l´heure ou j´écris, tout cela est un vieux souvenir pour moi et ma famille, des que les premiers symptômes arrivent, 24/48h maxi de traitement choc suffisent a TOUT ÉRADIQUER, même la grippe ou un sale virus !!!.

        Ma fille qui était hyper fragile et malade presque chaque semaine (travaille dans le milieu médical), et ce, toute l´année, ne consulte plus un docteur depuis 4 ans… même pour les infections diverses si galère pour les femmes.

        C´est imparable, rien de mieux que ce produit sur le marcher, mon oncle, qui est médecin en retraite se soigne aujourd’hui exclusivement avec du GSE et aurait aimé le connaitre bien avant, j´ai eu du mal a le convaincre, mais il a été scotché sur l´ efficacité incroyable et surtout sans dangers, et effets secondaires, même pour les enfants…

        Enfin, dire que le GSE ça ne marches pas, signifierai dire que l´eau de Javel ne désinfecte pas… ce qui est une erreur grossière et impensable.

         
      • asi

        3 décembre 2012 at 2 h 43 min

        Franky ça date mais j’avais respecté les doses, maintenant il est sur également que tous les corps ne réagissent pas pareil, je me soigne qu’avec des plantes depuis très longtemps car nous n’allons jamais chez les médecins, nous avons également la nourriture saine qui est très stricte, en gros nous sommes plusieurs à suivre un régime d’alimentation très stricte pour justement éviter toute maladie donc la nourriture prend également une importance capitale, je ne vais pas vous décrire mon mode d’alimentation car de toute façon les gens ne suivraient pas, pour mieux comprendre disons que nous somme un groupe qui vit hors système à 80 % et nous n’avons plus de sécurité sociale depuis bien longtemps, biensur pour faire celà il faut avoir de grands jardins et une connaissance en biologique cellulaire ainsi que des connaissances en phytothérapie (ds notre groupe il y a également un vétérinaire et 2 personne ayant étudié la biologie, ce qui nous facilite la compréhension de la complexité du fonctionnement du corps humain) , Sachez qd même que les produits vendues comme l’extrait de pépin de pamplemousse est loin d’être suffisant pour soigner l’organisme et éviter les maladies ,( vous écivez par exemple au début, il vous faut 6 a 8 jours pour soigner une bonne bronchite ), notre mode de fonctionnement est plutôt d’éviter la bronchite et toutes sortes de maladies qui proviennent du manque d’immunité et de la mauvaise alimentation, ceci est un mode de vie qui n’est pas facile à suivre mais ce sont des choix personnels, il faut savoir qd même que la majorité des maladies proviennent d’une alimentation non saine et que souvent ces maladies sont agravés par la prise de médicaments chimiques, mais là c’est une autre discussion, donc je peux juste vous dire de compléter vos recherches sur l’immunité qui est la base de la santé en changeant également le mode d’a’limentation par rapport aux maladies existantes en prévension, penchez vous plus sur la prévention que sur la guérison, l’un évitera l’autre, bon ce sont juste des petits conseils car il faut savoir que ce mode d’alimentation est refoulé par 80 % des gens, car ils n’en possèdent plus le savoir. Bonne continuation

         
      • Bertrand

        3 décembre 2012 at 8 h 51 min

        Bonjour,
        qu’est-ce que le GSE ?

         
    • Justine

      2 décembre 2012 at 19 h 45 min

      Tout le monde ne réagit pas de la même façon, ce qui va faire du bien à certain, n’aura pas les mêmes effets sur d’autres…ce qu’il faut voir, c’est la moyenne du taux de réussite de tel ou tel produit.

       
  5. Louis

    2 décembre 2012 at 10 h 13 min

    A propos de sensure sur le web, essayez de faire une recherche Google avec les mot clés : »moudre sa farine à la maison avec un moulin » Vous verrez que vous n’aurez pas beaucoup de renseignements, ni sur des moulins à usage familial à acheter, ni sur la façon de procéder.
    J’ai finit par trouver des bons sites, grace aux liens donnés dans les conversation des forums écolos. Attention! moudre sa farine, bientôt un acte terroriste d’une haute dangerosité pour le lobby de l’agroalimentaire.

     
  6. Peet13

    2 décembre 2012 at 10 h 35 min

    censure pour des moulins à farine ?? Sans doute le cartel est-il en affaire avec « Francine » …
    Quand à l’argent colloïdal, je conseille de rechercher les propriétés du produit avant de jouer au rebelle de l’industrie pharma, quand on voit que des petits malins refilent sur le net des produits à des concentrations de 3000ppm !!!!!!!!
    Se poser des questions, c’est bien, encore faut-il ne pas s’arrêter aux premières réponses.

     
    • parceque29

      2 décembre 2012 at 10 h 45 min

      Le mien est indiqué 15ppm, de plus il n’avait pas plus d’un an et n’avait jamais été ouvert. Je précise que je ne l’ai pas acheté chez Menthalo mais chez Bio….. J’avais aussi acheté l’appareil mais ne me suis encore pas lancée dans la fabrication.

       
    • Louis

      2 décembre 2012 at 10 h 51 min

      Faits une recherche, tu verras! Pas si facile de trouver d’un première abords,des bons renseignements.

       
    • Antilluminati

      2 décembre 2012 at 14 h 48 min

      3000ppm ?
      elle doit être marron leur eau xD

      avis aux intéressés et débutant, il faut la faire soit même, c’est la meilleur manière pour en avoir une de qualité.
      – eau distillée désinfectée (donc ph 0)
      – alim de 12V courant alternatif ou continu
      – deux tiges d’argent .999
      – un testeur de ph bien réglé

      Il faut que l’eau soit bien claire, si elle devient opaque c’est pas parfait, il faut aussi penser à filtrer son eau après création, c’est là que le ph va augmenté et donner la vraie valeur.

      Perso je m’arrête à 4 ou 5ppm, ce qui donne après viltrage, entre 12 et 15ppm, largement suffisant pour mes besoins.

      Pour filtrer j’utilise deux filtres a café l’un sur l’autre.

      Conserver l’eau dans un bocal en verre, à l’abri de la lumière, de la chaleur et de source éltectrique et électrostatique, et vous pourez la conserver très longtemps, j’ai testé 1 an dans ces conditions et le ph n’avait pas varié, donc nickel :p

       
      • Franky Vincent

        2 décembre 2012 at 18 h 03 min

        C´est pas si simple… pour en faire depuis 10 ans, mais la ou je suis d´accord a 100% avec vous c´est sur la force, 10ppm, et au maxi 15ppm pour une efficacité a 100%, bien entendu, dans les limites d´action de l´AC.

        Mais encore une fois le GSE est infiniment plus puissant et infiniment moins cher et se conserve infiniment mieux.

        Pour vous en assurer, faites le test sur de l´eau polluée dans trois éprouvettes distinctes (AC, Javel, et GSE), je parles d´eau très impropre a la consommation, qui vous donnerait une gastro de malade voir une hospitalisation… et vous serez conquis par le GSE, et le labo aussi…

        Je me souviendrait toujours de la tronche du pseudo chimiste qui m´a commenté les résultats, n´en croyant pas ses yeux, me demandant la ou j´avais acheté ce fameux produit miracle…

         
  7. chtroll

    2 décembre 2012 at 11 h 43 min

    Les scientifiques qui se vendent aux lobbyes pharmaceutiques , aux lobbyes pétroliers ,aux lobbyes du tabac , aux lobbyes des OGMs etc , etc ne sont pas rares du tout .
    Ces individus véreux , contre de substentielles rémunération et sans la moindre vergogne présentent souvent des rapports faramineux , dictés par leurs employeurs , qui attestent que les produits de ces lobbyes sont ABSOLUMENT sans le moindre danger comme le tabac , les OGMs , l´extraction des gaz de schistes , alors qu´en vérité ce sont des choses extrêmements dangereuses
    ou alors , le contraire , que des produits sans le moindre danger comme l´argent colloïdal seraient dangereux ….

    Le Professeur Asa Melhus du Département de microbiologie clinique au C.H.U d’Uppsala en Suède et son collègue ne font pas exception à la règle , pas plus , d´ailleurs que le fameux professeur Ragnar Rylander , lui aussi suédois , qui pondait des rapports , dictés par Philip Moris qui disaient que le tabac était tout à fait innofensif .

    http://art-bin.com/art/canaries_sw.html

    http://www.sciencecorruption.com/ATN182/00181.html

     
    • momonipreno

      2 décembre 2012 at 13 h 49 min

      Chtroll,

      quand les faits sont rejoins par notre eschatologie musulmane ça confirme bien les signes !

      – Le jour où les musulmans seront persécutés et où il sera devenu très difficile de pratiquer sa religion.
      – les bonnes personnes seront rabaissées et les mauvaises acclamées.
      – L’impudeur et le vice se répandront, avec notamment la généralisation de l’homosexualité et du lesbianisme. (La perversion sera devenu banale).
      Le prophète dit : « La Fin du Monde n’aura pas lieu tant que les gens ne s’accoupleront pas en public dans la rue comme le font les ânes. » ou encore « Quand les hommes se satisferont des hommes et les femmes des femmes ».
      – La rupture des liens familliaux.
      Le commerce se généralisera, mais les marchés connaîtront dans leur ensemble la récession.
      Les savants seront corrompus. « A la Fin des Temps, il y aura des dévots ignorants et des connaisseurs pervers. » (Abou Nou’aym)
      – Les morts subites et les assassinats augmenteront considérablement.
      – Il y aura des grandes batailles entre les musulmans et leurs ennemis.
      – Lever du soleil à l’Ouest.
      – Venue du « Dâbbah minal Ardh » (la Bête de la Terre), parlera aux hommes.
      – Apparition d’un Feu venant du Yémen.
      – Mort de tous les musulmans.
      – Fin du Monde sur les plus médiocres des hommes.

      Oui mes amis la fin est proche…

       
      • cosmocats

        2 décembre 2012 at 19 h 16 min

         
    • Franky Vincent

      2 décembre 2012 at 21 h 56 min

      Rien d´autre a rajouter 😉

       
  8. NimoisNiToi

    2 décembre 2012 at 12 h 14 min

    Je précise que je soigne également les sinusites et la gastro avec l’argent colloidal.

     
    • Justine

      2 décembre 2012 at 19 h 47 min

      Pour les sinusites, les huiles essentielles sont géniales !

       
    • Franky Vincent

      2 décembre 2012 at 21 h 59 min

      Moi aussi, mais en trois fois moins de temps… avec du GSE… 😉

       
  9. parceque29

    2 décembre 2012 at 12 h 39 min

     
    • Antilluminati

      2 décembre 2012 at 14 h 55 min

      ça te couterais moins cher de le fabriquer toi même, et puis quelle satisfaction une fois finit xD

       
  10. médusé

    2 décembre 2012 at 13 h 27 min

    ALERTE !!!!

    L’Allemagne se prépare à l’implosion économique française

    IRIB- La Grèce à détourné l’attention des marchés, pendant que la France,…

    … l’autre pilier principal de l’Union Européenne, connaît, actuellement, une contraction économique comparable à celle de 2008-2009. A présent que les Grecs ont reçu un nouveau tour de vis, pour rassurer les banques créancières du pays, l’hexagone est la prochaine cible…Les chiffres des ventes automobiles (poumon de l’économie frenchie) du mois de septembre 2012 sont pires que ceux de septembre 2008, (le mois de la faillite de la banque américaine Lehman Brothers). Même l’optimisme chronique de la Banque de France semble contrarié et dévoile les mauvaises nouvelles : nous entrons, à nouveau, en récession, avant la fin d’année. (…)

    http://french.irib.ir/info/economie/item/228199-l%E2%80%99allemagne-se-pr%C3%A9pare-%C3%A0-l%E2%80%99implosion-%C3%A9conomique-fran%C3%A7aise

     
  11. médusé

    2 décembre 2012 at 14 h 03 min

    HS.

    A qui le tour ??

    *

    Un responsable du Pentagone en prédit la fin

    IRIB- Un responsable du Pentagone a évoqué, pour la première fois, vendredi soir, une fin possible de la guerre des Etats-Unis contre l’organisation extrémiste Al-Qaïda, lancée après les attentats du 11 Septembre.

    Alors que les Etats-Unis ont entamé leur douzième année de conflit contre Al-Qaïda, «nous devons aussi nous demander: comment ce conflit se terminera-t-il?», a déclaré Jeh Johnson, conseiller général, au ministère américain de la Défense, dans un discours, à Oxford, au Royaume-uni, rendu public, par le Pentagone….

    http://french.irib.ir/info/international/item/228190-un-responsable-du-pentagone-en-pr%C3%A9dit-la-fin

     
  12. médusé

    2 décembre 2012 at 14 h 13 min

    HS.

    Le choix de Sophie ?
    Les Allemands on été malins à l’ONU..

    *
    La Palestine à l’ONU: Tel-Aviv estime que l’Europe l’a abandonné

    Liste des pays ayant voté contre l’adhésion de la Palestine à l’ONU en tant que pays observateur non-membre:

    USA, Canada, Israël, Panama, îles Marshall, Tchéquie, Micronésie, Palau et Nauru.

    Donc deux pays nord-américains, un pays d’Amérique centrale, trois micro-états du Pacifique et…Un seul et unique pays d’Europe!

    C’est ce dernier point qui a fait mal, très mal à Tel-Aviv qui estime, avec son habituelle propension à exagérer les choses, qu’il a perdu le soutien de l’Europe.

    Il est à rappeler que deux poids lourds européens se sont abstenus lors de ce vote: l’Allemagne et le Royaume-Uni. C’est pas suffisant pour Tel-Aviv à en lire le quotidien israélien Haaretz (la terre). « Les pays européens ont laissé seul Israël »

    Il aurait suffit que l’Allemagne ait voté en faveur de la Palestine pour que Tel-Aviv réclame d’autres indemnités pour le massacres de juifs européens lors de la seconde guerre mondiale.
    (…)

    http://www.alterinfo.net/La-Palestine-a-l-ONU-Tel-Aviv-estime-que-l-Europe-l-a-abandonne_a84277.html

     
  13. Franky Vincent

    2 décembre 2012 at 16 h 54 min

    Les Bienfaits des Pépins de Pamplemousse

    L’Extrait de Pépins de Pamplemousse Originel, un remède de fer pour une santé… de fer

    Vous ne connaissez pas encore l’Extrait de Pépins de Pamplemousse Originel ? Ce traitement naturel doit faire partie de votre quotidien au plus vite…
    Anti-inflammatoire, anti-viral et anti-infectieux notoire, ce remède magique traite tous types de maux internes et externes pour une santé à toute épreuve!

    Commençons par un peu d’histoire:
    En 1980, en Floride, Jacob Harich, médecin-physicien immunologue et jardinier à ses heures perdues, jette quelques pépins de pamplemousse sur du compost, et découvre à sa grande stupéfaction que ceux-ci ne pourrissent pas !
    Après diverses analyses, il constate donc que les pépins de pamplemousse sont un remède naturel efficace pour de nombreux maux et qu’ils sont moins nocifs que la plupart des antibiotiques.
    Ces derniers rendraient inoffensifs les virus, les bactéries, les champignons, les parasites et tout ça le plus naturellement possible…

    Aujourd’hui , on a pu constater que l’EPP avait un spectre d’action très large et on peut dresser une liste exhaustive des différents maux que cet antibiotique naturel incroyable est en mesure de traiter. On dit qu’il est capable d’éliminer environ 800 souches de bactéries et virus et environ 100 souches de champignons ainsi qu’un très grand nombre de parasites unicellulaires.

    En interne
    Allergies de toutes sortes
    Angines
    Bronchite
    Candida albicans (maladie due à une levure pathogène qui attaque l’organisme)
    Cystite/Inflammation de la vessie
    Dépression
    Diarrhée
    Douleurs menstruelles
    Fatigue
    Flatulences
    Gastrite
    Goutte
    Grippe
    Infections en général
    Maladies infectieuses en général
    Maux d’estomac
    Mycoses
    Parasites internes : du micro-organisme au ver solitaire
    Rhume
    Sinusite
    Système immunitaire (affaiblissement)
    Toux

    En externe
    Angine/maux de gorge
    Aphtes
    Dermite
    Durillons
    Eczéma des orteils
    Eau parasitée (purification)
    Gingivite
    Herpès simple/herpès des lèvres
    Moluscum
    Mycose dermique
    Poux
    Psoriasis
    Verrue

    Pour les animaux
    Gale
    Mastite des vaches
    Maladies parasitaires internes des oiseaux
    Panaris

    L’EPP est également très utile en prévention, il renforce les défenses immunitaires et permet d’éviter les infections en tout genre (dues au refroidissement avec l’arrivée de l’automne et l’hiver ou encore pour prévenir des bactéries dans la nourriture lorsque l’on part à l’étranger)

    Important:
    Les Extraits de Pépins de Pamplemousse Originel ont des concentrations différentes en bioflanovoïdes. L’Extrait de Pépins de Pamplemousse de notre laboratoire est issu de pamplemousses originels (CITRUS PARADISII) d’Asie, qui sont les plus riches en bioflavonoïdes. Il contient 400 mg de bioflanovoïdes pour 100 ml de solution, ce qui nous donne une concentration parfois 20 fois supérieure à d’autres Extrait de Pépins de Pamplemousse présents sur le marché. Nous procédons à l’extraction des bioflanovoïdes de pépins par macération liquide et non par extrait sec. Notre Extrait de Pépins de Pamplemousse est donc garanti 100% naturel, sans ajout, et ses principes actifs sont multipliés, ce qui lui assure ainsi une meilleure efficacité.

    Indications et conseils sur les dosages ayant donné de bons résultats
    De manière générale, il est vivement conseillé de commencer tout traitement par le dosage le plus faible afin d’observer les réactions de son organisme. Puis, éventuellement, de progressivement l’augmenter. Pour l’application interne, il faut boire un verre d’eau ou de jus mélangé à 3 à 15 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse, et renouveler deux à trois fois par jour. Ce dosage n’est qu’une indication approximative qui peut varier selon le poids de la personne

    Normalement, ce produit ne fait l’objet d’aucune réaction allergique. Néanmoins, selon les statistiques, il y a environ 4% des personnes qui présentent une allergie aux agrumes en général. Dans ce cas, ces personnes doivent commencer par des doses minimales.

    Pour savoir le nombre de gouttes conseillées par rapport à votre poids, divisez votre poids de moitié:
    0,5 goutte pour 1 kg
    5 pour 10 kg
    25 pour 50 kg etc…

    Sources: « SECRETS ET MERVEILLES DU PAMPLEMOUSSE » « LE MANUEL DE L’EXTRAIT DE PAMPLEMOUSSE » de Shalila Sharamon et Bodo J.Baginski aux Librairies de Médicis.

     
    • feuch

      2 décembre 2012 at 19 h 18 min

      slt francky, tu saurais ou s’en procurer en grosse quantité? ou connais tu une technique pour le fabriquer soit meme parce que c’est pas donné …merci

       
      • Franky Vincent

        2 décembre 2012 at 21 h 52 min

        @ feuch

        C´est cher ??? non, pas du tout !!!

        On l´utilise en très, très petite quantité, quelques goutes suffisent pour purifier totalement 4L d´eau, ET NE JAMAIS L´UTILISER PUR, TU TE BRULERAIS LA PEAU, LA GORGE … ETC !!!

        Avec 4 onzes (118 ml pour 15 euros) tu traites une famille de 3 personnes pendant 1an, compte tenu que vous soyez malade très souvent, sinon…. tu imagines… Il te faudrait 30 litres d´argent colloïdal a 10 ppm ( 1200 euros…) pour obtenir les mêmes résultats, et encore… sans compter que tu dépasserait ce qui est admissible par le corps, niveau silver…

        Fait le calcul, il n´y a vraiment pas photo niveau prix, cela fait 10 ans que j´utilise l´ AC, et 4 ans le GSE, je commence a pouvoir en parler sereinement, mais bon si ça continue, c´est Menthalo qui va me censurer, car moi a la différence, je ne vend rien… je conseille un produit que je connais parfaitement bien, libre a vous de choisir, les deux étant complémentaires, j´utilise les deux, mais pour différentes choses. 😉

        Non, il ne se fabrique pas comme cela, le procédé d´extraction est complexe et nécessite du matériel très couteux, ensuite on doit avoir de la qualité au final, ce qui explique son prix élevé au premier abord… seulement.

        La plus grosse quantité que l´on peut acheter a ma connaissance, c´est un galon (3,9L) le prix varie autour de 180 euros, mais la, avec cette quantité, tu peux soigner une ville de 20.000 habitants pendant 1 an !!!

        Plus sérieusement, rien ne sert de le stocker de cette façon, sauf si on l´utilise pour d´autres usages comme désinfectant pour piscines, jacuzzi, les sols, les WC, les produits ménagers, la purification de l´eau, pour ceux qui ont des fosses septiques en pleine nature, c´est le top, ça bouffe tout et ça ne pollue pas ou très peu. Sa durée de vie c´est 6 ans environs, ce qui exclu un stockage excessif…

        Cordialement

         
      • feuch

        2 décembre 2012 at 22 h 04 min

        merci des reponses francky,

        ce serait effectivement pour ma ptite famille et mes vaches, poulets et pour purifier l’eau du puits, parce qu’entre le veterinaire et les pseudos antibiotiques, je cherche des alternatives pour mes cheres petites betes aussi..voilà pk j’en cherche en grande quantité…

        Je possede deja le collargyr pour l’AC mais je ne l’ai pas encore fait fonctionner ( pas trouvé encore de distillateur d’eau)

        cdt

         
  14. lodela971

    2 décembre 2012 at 17 h 00 min

    Qui dirige vraiment l’Union européenne ? Enquête sur les lobbies à Bruxelles http://www.dailymotion.com/video/xvf8vm_brussels-business-qui-dirige-vraiment-l-union-europeenne_news?start=13

     
  15. trocadero

    2 décembre 2012 at 17 h 09 min

     
  16. Elle court, elle court, la rumeur ...

    2 décembre 2012 at 17 h 12 min

     
  17. médusé

    2 décembre 2012 at 17 h 21 min

    Qui peut croire que la Grèce remboursera un jour ?

    *

    Merkel évoque un effacement de la dette grecque

    La chancelière allemande Angela Merkel n’a pas exclu, pour la première fois, un effacement de la dette de la Grèce dans quelques années, dans un entretien paru dans le journal dominical allemand Bild am Sonntag.

    http://lci.tf1.fr/economie/conjoncture/merkel-evoque-un-effacement-de-la-dette-grecque-7704530.html

     
    • médusé

      2 décembre 2012 at 17 h 29 min

      Est-ce que la France envisage aussi d’effacer la dette de la Grèce ?
      Mais peut être aussi, de l’Espagne ? Italie ? Portugal ?…

      Si oui, n’est il pas une incitation aux autres pays européens en difficultés ?

      Comment ça se passe dans les bilans des nations et des notes souveraines, puisque l’effacement d’une dette revient à endosser la dette (à hauteur de sa part et de ses engagements)

      Ira t-on vers une nouvelle vague de dégradation des notes souveraines en Europe et de ses mécanismes de stabilité ?

       
    • médusé

      2 décembre 2012 at 17 h 50 min

      L’évocation de l’effacement de la dette de la Grèce par l’Allemagne, une épine dans le pied de F. Hollande ??

       
  18. Elle court, elle court, la rumeur ...

    2 décembre 2012 at 18 h 03 min

     
  19. Magister dixit

    2 décembre 2012 at 19 h 49 min

    Merci Menthalo… Marine in extenso… Point barre.

     
  20. byeuro

    2 décembre 2012 at 20 h 01 min

    L’épice antioxydante la plus efficace de vos placards
    Nous parlons d’une super épice qu’est le Curcuma – un puissant antioxydant aux avantages surprenants pour la santé.
    http://www.toutsurlesabdos.com/curmuma-benefices-sante.html
    http://www.topsante.com/sante-au-quotidien/Actus/Du-curcuma-contre-le-cancer-de-l-oesophage
    Le curcuma combat le cancer
    Curcuma : un secret bien gardé
    http://www.extenso.org/article/le-curcuma-combat-le-cancer/
    http://bien-etre.excite.fr/curcuma-des-bienfaits-incroyables-N22831.html

    Curcuma : une épice à consommer tous les jours !

    Le curcuma est une épice qui fait partie du curry indien et dont les vertus sont exceptionnelles. Puissant antioxydant, il protège contre les maladies inflammatoires (digestives, articulaires) et les cancers. En pratique, comment utiliser le curcuma et à quelle dose ?

    Comment consommer le curcuma et à quelle dose ?

    Le curcuma, une épice utilisée depuis des millénaires…

    Le curcuma est une épice traditionnellement utilisée dans la préparation du curry. Réduite en poudre, la racine de curcuma est ajoutée depuis longtemps en Asie aux aliments pour conserver leur fraîcheur. C’est ainsi qu’avant l’époque des conservateurs synthétiques, le curcuma jouait un rôle primordial comme additif alimentaire.

    Le curcuma est également utilisé en médecine ayurvédique (la médecine traditionnelle de l’Inde), de même que dans les médecines traditionnelles de la Chine, du Japon, de la Thaïlande et de l’Indonésie qui en sont issues. Le curcuma est considéré comme un protecteur du système digestif et un remède contre divers troubles inflammatoires.

    Enfin, le curcuma est particulièrement populaire dans la région d’Okinawa. Célèbres pour leur longévité, les habitants d’Okinawa considèrent que le curcuma est un des aliments contribuant à leur santé exceptionnelle.

    Le curcuma est un puissant anti-inflammatoire et anti-cancer

    Le curcuma est l’anti-inflammatoire naturel le plus puissant identifié à ce jour. Il se révèle efficace contre les inflammations digestives et pour prévenir les inflammations articulaires. Mais il joue aussi un rôle dans la prévention du cancer : à âge égal, les Indiens ont 8 fois moins de cancers du poumon que les Occidentaux, 9 fois moins de cancers du côlon, 5 fois moins de cancers du sein et jusqu’à 10 fois moins de cancers du rein.

    Les Indiens ne sont certainement pas moins exposés que les Occidentaux aux éléments cancérigènes de l’environnement. La différence serait attribuable à leur consommation élevée de curcuma, laquelle est en moyenne de 1,5 à 2 g de curcuma par jour (l’équivalent d’un quart à une demi-cuillère à café).

    Ces effets sur la santé sont dus à la curcumine, un antioxydant très puissant. A noter qu’en laboratoire, cette molécule inhibe la croissance d’un très grand nombre de cancers : côlon, foie, estomac, ovaires, sein, leucémie…

    Le curcuma seul est très mal absorbé par l’organisme car il ne traverse pas la barrière intestinale. En fait, il est nécessaire d’ajouter du poivre noir au curcuma, celui-ci multipliant par 1000, voire 2000 l’absorption du curcuma !

    L’autre point important à connaître à propos du curcuma est qu’il doit aussi être solubilisé dans de l’huile (de l’huile d’olive de préférence). C’est ainsi qu’en pratique, on recommande d’ajouter le curcuma dans les sauces, vinaigrettes et autres plats cuisinés (soupes, légumes, riz, pâtes…).

    En pratique, ajoutez tous les jours une demi-cuillère à café de curcuma dans vos plats, sans oublier de les poivrer (poivre noir).

    A savoir : les différents mélanges de curry peuvent ne contenir que 1/5 ou moins de curcuma. Il est donc préférable d’utiliser directement de la poudre de curcuma plutôt que du curry.

     
  21. emigredsouche

    2 décembre 2012 at 21 h 13 min

    Cf svp intervention du 21112012

     
  22. Franky Vincent

    2 décembre 2012 at 21 h 15 min

    @ Justine

    NON PAS DU TOUT !!!

    Un antibiotique chimique fonctionne sur tout le monde (du moins au début…), un antibiotique naturel avec des propriétés bien supérieures fonctionne de la même façon et même plus sur le long terme car sans effets secondaires, ensuite parce qu´ il remonte drastiquement les défenses immunitaires… et fabrique un veritable bouclier contre les agressions extérieures, au contraire de toute la chimie que l´on nous prescrit partout, ce qui fait les choux gras de la profession et des labos hautement corrompus.

    Ce qui ne fonctionne pas dans la majorité des cas, c´est que l´on doit se débrouiller tout seul avec sa fiole, que ce soit avec l´AC ou le GSE, il faut trouver la bonne formule soit même, car il n´y a malheureusement pas un médecin (et en plus ça lui est interdit) pour vous prescrire un tel traitement, de plus, ce n´est pas dans son intérêt, car il risquerait de se retrouver bien vite au chômage, si cela se savait un peu partout.

    De la même manière, qu´un désinfectant désinfecte, un anti-bacteriel, tue des bactéries, ils sont conçus pour cela, le GSE fait partie de ceux la, il tue presque tout de ce qui est connu, et bien plus encore, c´est prouvé scientifiquement, et en situation réelle par des millions de personnes a travers le monde, ce produit ne date pas d´hier, personne ne peut le contester, a part vous peut être?.

    Je me répète encore, mais un produit mal utilisé ne donne pas de résultats, et ce, quel que soit l´individu. Chaque organisme est différent, et réagit différemment aux traitements, je vous l´accorde, c´est pourquoi il faut bien connaitre le produit utilisé et surtout faire de nombreux essais (sans risque) en partant sur des bases communes a tous. Une angine par exemple, se traite en 12h, montre en main, mieux que n´importe quel traitement chimique existant et sur tout individu, l´AC est aussi efficace, mais cela dure plus longtemps et cela coute beaucoup, beaucoup plus cher…

    Le GSE, est beaucoup plus puissant que n´importe quel antibiotique connu a ce jour, Argent Colloïdal inclus, renseignez vous bien, mieux, essayez, en respectant scrupuleusement les recommandations de ceux qui ont déjà fait le boulot pour vous, évitant de bonnes galères.

    Si vous n´êtes pas convaincus, la prochaine fois, essayez de prendre la moitiez de la dose de médicaments recommandée par votre médecin, vous verrez le résultat… la aussi ça ne marchera pas, et c´est pas le produit qu´il faudra incriminer…

    Mais vous pouvez rester dans vos croyances, je ne travaille pas pour Nutribiotics ;-), mais pendant que certains discutent, d´autres se soignent tous les jours avec succès, ce qui est sur, ce genre de discutions, rend BIG-PHARMA encore plus puissant, et au final, il vous en sera encore bien plus reconnaissant, pas votre porte monnaie, ni votre corps 🙂

     
    • ppradic

      2 décembre 2012 at 22 h 33 min

      Bonsoir et merci pour toutes ces méthodes de guérison que je ne connaissais pas.par contre je peux vous recommander l’huile de graine de Nigelle,excellent pour renforcer le système immunitaire ainsi que l’elixir de jus de grenade et du miel. Je pense qu’avec toutes ces méthodes naturelle feront énormément de bien au monde excepter bigpharma .
      Pour plus d’info aller sur google et taper :marche de l’huile de Nigelle.Bonne nuit

       
  23. Elle court, elle court, la rumeur ...

    2 décembre 2012 at 21 h 34 min

     
  24. Elle court, elle court, la rumeur ...

    2 décembre 2012 at 22 h 06 min

    2013 : la Fed s’apprêterait à injecter 1 trillion de dollars supplémentaires
    http://www.contrepoints.org/2012/12/02/106505-2013-la-fed-sappreterait-a-injecter-1-trillion-de-dollars-supplementaires

     
  25. Elle court, elle court, la rumeur ...

    2 décembre 2012 at 22 h 08 min

    Goldman Sachs pense également que la Fed ne changera pas sa politique en matière de taux d’intérêts à niveau zéro avant 2016. Cette politique a pour conséquence des taux d’intérêts réels négatifs (taux d’intérêt moins taux d’inflation réel). Or un taux d’intérêt réel négatif est favorable à l’or. Les rendements proposés aux épargnants étant négatifs en terme réels, ils se retournent vers des actifs offrant une vraie rentabilité en terme réel.

     
  26. krakan

    2 décembre 2012 at 22 h 14 min

    USA: Les sismographes s’affolent dans tout le pays tandis que le Yellowstone gagne en activité!
    Demain 03 décembre: allignement des pyramides de Gizeh avec les étoiles…

     
  27. médusé

    2 décembre 2012 at 22 h 22 min

    Egypte: sept morts dont cinq touristes dans un accident de la route

    Cinq touristes allemands et deux Egyptiens ont péri dimanche dans un accident de la route près de la station balnéaire égyptienne de Hourghada, sur la mer Rouge. La police égyptienne a également fait état de blessés parmi les touristes sans plus de précisions.

    http://www.romandie.com/news/n/Egypte_sept_morts_dont_cinq_touristes_dans_un_accident_de_la_route44021220122214.asp

     
  28. Pierrot

    2 décembre 2012 at 22 h 28 min

    Pour en finir avec une idée fausse sur les antibiotiques, ceux-ci ne créent pas de résitstance et se contentent de sélectionner des souches qui lui sont déjà résitstantes.
    On peut dire que la souche résistante à antibiotique non encore découvert existe déjà alors que son antibiotique,lui,n’existe pas encore.
    Vous me suivez ?
    Tirez en donc vous-mème les conclusions.

     
  29. ppradic

    2 décembre 2012 at 22 h 42 min

    Qu’est ce que la Nigella Sativa dit Nigelle ?
     
    HISTOIRE
     
    Originaire du Moyen-Orient (Nigella Sativa), la nigelle est déjà citée dans la Bible et le Coran (Sourate 55 verset 12 : « tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques »). Elle était connue dès l’antiquité romains. En Inde elle est depuis toujours appréciée dans la cuisine et en médecine. Elle fait aussi partie de la médecine traditionnelle coranique. Elle est connue et utilisée en Europe jusqu’au XVIIe, puis abandonnée petit à petit.
     
    L’huile de nigella sativa ou appelé aussi le  » remède des pharaons  »
    Les fouilles de la tombe du pharaon Toutankhamon ont permis de découvrir une fiole d’huile de cumin noir ainsi que des graines de nigelle, qui avait déja servi de remède contre de nombreux mots, et dont Cléopâtre comme Néfertiti connaissaient les vertus bienfaisantes.
     
    L’huile de nigelle aussi appelée l’huile des Pharaons, est issue de la famille botanique des Renonculaceae. Ce sont des plantes herbacées annuelles au feuillage finement découpé appartenant au genre Nigella Sativa. L’huile de cumin noir est obtenue par pression à froid des graines de nigelle. C’est une des graines médicinales les plus vénérées dans l’histoire de l’humanité.
     
    COMPOSITION :
    Graines de Nigella Sativa d’ Egypte :
    40 % de précieux acides gras polyinsaturés.
    7 % esters d’alcools terpéniques avec acides gras insaturés inhabituels
    Alcaloïdes divers (nigelline-N-oxide, nigellone, nigellimine, la mélanthine…)
    0,5 à 1,5 % huiles essentielles
    54 % thymoquinone
    para cymène, dithymoquinone, thymohydroquinone
    carvacrol, carvone, limonène, citronellol, thymol…etc
    Minéraux : calcium, fer, cuivre, zinc, phosphore, carotène (anti-cancèreux)
    Autres composants : protéines, thiamine (vitamine B1), riboflavine (vitamine B2), pyrodoxine (vitamine B6), acide nicotinique (vitamine B3), folacine (vitamine B9),
    Coupe d’acide gras : Acide Palmitique C16.0 : 13,7 Acide Stéarique C18.0 : 2>3 % Acide Oléique C18.1 : 20>25 % Acide Linoléique C18.2 (omega 6) : 55>62 % Arachidique (omega 6) : 1,3 % Linolénique (omega 3) : 0,2 % Myristic : 0,5 % Palmitoleic 0,1 %.
     
    La thymoquinone est la sustance majeure contenue dans l’huile volatile de la graine noire Nigella Sativa d’Egypte. Elle permet d’inhiber la prolifération des cellules cancéreuses se rapprochant de l’apoptose (mort cellulaire programmée). Elle s’est montrée comme étant efficace pour ralentir le processus de néovascularisation de la tumeur qui ainsi n’est plus alimentée correctement.
    C’est un phytochimique c’est à dire qu’elle est issue d’un composé chimique organique, ce composé n’est pas un nutriment essentiel mais il a des effets bénéfiques et positifs sur la santé.
    La thymoquinone se trouve dans la plante Nigella Sativa. Elle est un puissant antioxydant et protège efficacement le coeur, le foie et les reins, elle a des effets sur les cancers et leur prévention. De plus c’est également un analgésique et anticonvulsivant, elle permet de calmer les douleurs en général que ce soit les douleurs articulaires, de dos, les douleurs auriculaires, les maux de dents, les règles douloureuses et bien d’autres encore selon les applications thérapeutiques traditionnelles depuis des siècles.
    La dithymoquinone, composé dérivé de la Nigella Sativa, elle a une action inhibitrice sur la prolifération des cellules tumorales.
    La thymohydroquinone est aussi un composé dérivé de la graine de nigelle, elle a le même rôle que la thymoquinone ou la dithymoquinone.
    Le thymol ou acide thimique est un terpénoïde composé chimique trouvé dans l’huile essentielle de thym, l’origan, et des espèces similaires, il est caractérisé par son odeur de thym. Le miel de thym contient une part importante de thymol.
     
    LES BIENFAITS DE LA GRAINE DE NIGELLE GRAINES NOIRE NIGELLA SATIVA D’EGYPTE
    Il existe de nombreuses autres variétés de nigelle qui ont peu ou pas du tout de vertus thérapeutiques. Il y en a même une qui est toxique la Nigella garidella. Quant à la nigelle de Damas ou de Turquie elle sert comme plante ornementale.
    La nigelle la plus adaptée aux uasges thérapeutiques est la Nigella Sativa d’Egypte, elle est cultivée dans de vastes oasis au coeur du désert. L’huile de nigelle agit sur tous les systèmes du corps humain sans exception.
    De nombreuses réactions allergiques, problèmes cutanés, le stress, le « cancer » et les inflammations articulaires sont la conséquence d’une faiblesse du système immunitaire. La prise régulière de la Nigella Sativa renforce et régule les défenses naturelles de votre organisme (des recherches scientifiques aux USA l’on démontrée) et purifié naturellement notre sang en le fortifiant dans sa composition, lui permettant de combattre naturellement de nombreux maux.
    La clé du remède qui permet d’agir contre tous les maux naturellement sont dans nos défenses naturelles. De ce constat il faut agir à la source, nourrir notre corps pour fortifier notre capital santé afin d’être à l’abri des maladies diverses, de les prévenir et d’avoir une bonne santé tout au long de notre vie même à un âge avancé.

     Sources : Wikipédia + Ouvrage des Docteurs Peter Schleicher et Mohamed Saleh
    Titre : Guérir au naturel avec le cumin noir d’Egypte Nouvelle Edition
     
     
    Liens supplémentaires sur le point de vue scientifique :

    L’huile de Nigelle tue les cellules du cancer du pancréas, annoncent des chercheurs à Jefferson P1  à PHILADELPHIE (USA).

    L’huile de Nigelle tue les cellules du cancer du pancréas, annoncent des chercheurs à Jefferson P2 à PHILADELPHIE (USA).

    Propriétés anti-diabétiques des graines de nigella sativa chez le merione shawi obèse et diabétique = Hypoglycemic effects of a suspension of Nigella sativa in obese and diabetics Meriones shawi
     
     
     
    Laquelle est la plus efficace : l’huile ou la graine de nigelle ?
     
     
    Selon le Docteur Hans Wagner, les deux sont efficaces et chacune a ses propres avantages d’utilisation « quoique l’huile, dit-il, est plus concentrée que la graine elle-même ». Et selon le Docteur Schleicher : « la raison pour laquelle cette huile est si exceptionnelle est qu’elle comporte dans sa formule tous les éléments nécessaires à son action ; les différents facteurs se complètent et se renforcent pour venir à bout de nombreuses affections. Cependant, on doit s’assurer au préalable d’utiliser une huile pure, exempte de tout ajout ».

     
    Sur ce point précis, le Docteur Hans Wagner, entre autres, dénonce le fait que certaines huiles importées sont frelatées et mélangées avec d’autres huiles ! D’autres huiles encore, provenant du Moyen-Orient notamment, sont extraites au moyen de la chaleur et de l’hexane, un sous produit du pétrole, et perdent par conséquent beaucoup de leur efficacité.
     
     
    Les récentes études sur la Nigella Sativa

     
    Historique des études scientifiques contemporaines :
     
    1. En 1959, une équipe de médecins égyptiens dirigée par le docteur Muhammad Dakhakhnî a réussi à extraire de l’huile de nigelle son principe actif qu’ils ont baptisé la « Nigellone ». Ils ont pu prouver, en l’injectant sur des animaux de laboratoire, qu’il ne comportait pas d’effet toxique ou nocif et qu’il avait la faculté de dilater les bronches d’où sa recommandation dans le traitement de l’asthme et de la bronchite notamment.
     
    2. Mais c’est au milieu des années 1980 que la médecine moderne s’est intéressée de plus près aux vertus de la graine noire « Nigelle Sativa », et le principal auteur de la première étude poussée est le docteur Ahmed al-Qâdî, un médecin égyptien résidant aux Etats-Unis d’Amérique. Son ami, Shaykh al-Zandânî, explique que le docteur al-Qâdî s’était dit « puisque cette « graine noire » était un remède contre toutes les maladies, c’est qu’elle doit certainement agir sur le système immunitaire qui a pour rôle de défendre l’organisme contre toute maladie ! » Et en effet, après certaines expériences sur des sujets accusant une insuffisance immunitaire, le docteur réussit à montrer que la prise de nigelle  avait la propriété d’accroître les anticorps et de renforcer considérablement le système immunitaire. Le docteur al-Qâdî en a donc déduit le rôle primordial que pourrait avoir cette graine dans le traitement du cancer, ainsi que toute autre maladie qui a pour cause une défaillance dans le système immunitaire. Zandânî ajoute que les résultats de ces expériences furent homologués par l’Institut américain des sciences biologiques expérimentales et que le docteur al-Qâdî fut primé pour ses recherches.
     
    3. Le docteur Hassan Chamsi Pacha (cardiologue) affirme « les études expérimentales (précédentes) avaient, certes, montré que la graine noire avait la faculté de renforcer le système immunitaire, et par conséquent, d’augmenter les capacités de l’organisme à lutter contre les microbes et virus qui l’attaquent, tout comme elle augmente aussi les capacités de l’organisme à lutter contre le cancer. Actuellement, la nigelle est utilisée à la clinique « Akbar » aux Etats-Unis d’Amérique dans le traitement de cas avancés de cancer. »
     
    4. Une étude réalisée à l’université « Kings College » à Londres et publiée en 1997 avait montré que l’huile de nigelle se composait de deux types d’huile : l’huile volatile qui contient son principe actif qu’on appelle le « thymoquinone » à raison de 0.45 % et l’huile grasse à raison de 33 %, et les chercheurs avaient confirmé que cette huile volatile était efficace dans la diminution des inflammations articulaires. Leur étude avait, en plus, confirmé la capacité de la graine de nigelle à empêcher la prolifération des microbes.
     
    5. D’autres études avaient signalé les vertus de la graine noire dans le traitement de l’asthme et de l’inflammation des bronches. Une autre étude avait montré que l’essence de la nigelle avait pu empêcher la prolifération de certains cancers, tels le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer des cellules de la peau. Une autre étude avait montré que la nigelle sativa augmentait la capacité des macrophages à absorber certains parasites appelés « parasites des leucocytes polynucléaires ».

     
  30. ppradic

    2 décembre 2012 at 22 h 50 min

    Qu’est ce que la Grenade ?
    La grenade (Punica granatum), de la famille des Lythracées est le fruit comestible du grenadier. Elle est probablement originaire d’Iran et réputée avoir des vertus thérapeutiques.
    Le grenadier est un arbuste qui aime la chaleur et craint les grands froids. Il s’acclimate bien tout autour du bassin méditerranéen, dans la même zone climatique que l’olivier.
    Originellement, le sirop de grenadine était tiré des grenades. Aujourd’hui, la grenade n’entre plus dans la composition du sirop de grenadine industriel qui est un mélange de fruits rouges.
    Le nom de grenade, aussi appelée pomme-grenade (« pomegranate » en anglais), vient du latin granatus qui signifie « abondant en grains ».
    Description :
    C’est une grosse baie ronde, de taille variable, à écorce dure et coriace, de couleur rouge ou jaune-beige, qui renferme dans des « loges » délimitées par des cloisons épaisses, de nombreux pépins de couleur rose-saumon à rouge rubis.
    Dans chaque pépin, la graine est enrobée d’une pulpe juteuse de chair transparente rafraichissante, plus ou moins sucrée et acide selon les variétés. Seuls les pépins constituent la partie comestible de la grenade soit environ la moitié du fruit.
    Avec la maturité, la peau de la grenade s’assombrit, s’amincit et durcit à l’extrême. Son écorce constituant alors une protection efficace pour la pulpe enfermée à l’intérieur de très nombreuses cloisons ténues. Au stade ultime de maturité, la grenade s’ouvre, elle éclate précocement en cas de forte pluie. Le meilleur moment pour la cueillir est quand le fruit se détache sans difficulté.
    Histoire :
    La grenade est cultivée depuis au moins 5000 ans en Asie occidentale et en Afrique du Nord, elle poussait dans les jardins suspendus de Babylone ; elle porte le nom de Darimba en sanscrit d’où Rimon, Rumân en arabe, Romã en portugais.
    Elle est représentée sur certains bas-reliefs du temple de Karnak (Égypte), sur des mosaïques byzantines à Qasr el-Libia en Libye, un arbre de vie au-dessus de deux pintades et la grenade représentée sur des sculptures assyriennes. Les anciens Égyptiens préparaient avec elle une boisson légère au goût de framboise.
    Les Grecs la considéraient comme le symbole de la fertilité ; elle était dédiée à la déesse des origines et de la beauté, Aphrodite, et à Héra, déesse du mariage, épouse de Zeus dont une remarquable statue de bronze tenant une grenade à la main est au Musée du Pirée. Ce fut aussi l’un des attributs de Dionysos. Le premier grenadier est censé avoir été planté par Aphrodite, et Hadès, le dieu des Enfers. Pour avoir consommé six grains de grenade, Perséphone sera destinée à rester six moix de l’année avec Hadès aux Enfers et six mois de l’année avec sa mère, Démeter.
    Hippocrate recommandait le jus de la grenade contre la fièvre et comme fortifiant contre la maladie.
    Les Romains la connaissaient grâce aux Carthaginois d’où son nom latin de pomme punique (malum punicum) et le nom scientifique de Punica granatum attribué au grenadier cultivé par Linné.
    La Bible y fait plusieurs fois référence. On voit dans Exode 39:24-26 qu’elle était utilisée comme une décoration sur les robes des prêtres du peuple Hébreux. Aussi, la grenade fut utilisée comme décoration pour le temple de Salomon, qui fut construit par le roi Salomon à Jérusalem, vers l’an 950 AV-JC (voir 1 Rois 7:18-42 ainsi que 2 Chroniques 3:16 à 4:13). Finalement, il y a comparaison entre les seins d’une femme et le fruit du grenadier (voir Le Cantique des cantiques 4:3, 6:7 et 8:2).
    Elle fut introduite en Andalousie dans le courant du VIIIe siècle par les Musulmans venus du Maroc. La ville de Grenade, fondée au Xe siècle, lui doit son nom – Granada en espagnol, ainsi que la ville d’Elvira, qui sera rebaptisée Grenade* au XIe siècle par Zawi ibn Ziri, premier roi de la dynastie berbère-ziris (1012-1090). Le prophète Mohammed SAW, pensait que la grenade chassait l’envie et la haine.
    L’origine de la grenade : La perse antique mais aussi évoquée dans les livres saints (la Thora, la Bible et 3 fois dans le Saint Coran (2 fois le fruit la grenade Sourate 6 verset 99 et verset 141 de la même sourate et 1 fois l’arbre le grenadier Sourate 55 verset 68).
    L’Imam Ibn Al Quaim Rahimou Allah rapporte un hadith daprès Ibn Abbas radiya Allaho anhoma, le Prophète SAW a dit : Chacune de vos grenades est fécondée par un grain dune grenade du paradis. Mangez les grenades avec leur pulpe car elles purifient l’estomac. Il est dit à la fin que celui qui mange trois fleurs de grenade chaque année se voit préservé de la conjonctivite pendant une année. Bref il énumère plusieurs bienfaits de la grenade que la science moderne a confirmé par plus de 250 recherches scientifiques de part le monde (voir livre exposé scientifique du jus de grenade fermenté dans la catégorie livres de la boutique. Ces dernières années, plus de 250 études scientifiques ont révélé que le jus de grenade présente des effets puissants sur le stress oxydatif, les maladies cardiovasculaires, et certains états cancérigènes.
    Les principes actifs principalement responsables sont des polyphénols, dont on retrouve une concentration exceptionnelle dans la grenade, et ceci dans un spectre unique privilégiant des molécules rarement retrouvées dans les autres végétaux, comme la punicalagine ou la delphinidine. Les polyphénols de grenade agissent contre le vieillissement cellulaire, les processus d’inflammation chronique, les maladies cardiovasculaires, certains états cancérigènes. Intérêts du jus de grenade selon la SFA (Société Française des Antioxydants), Activité antioxydante, Action anti-microbienne, Action cicratrisante etbull, Action sur la dysfonction érectile, Action anti-cancérigène et contribution à la prévention des maladies cardiovasculaires. Actions neuroprotectrices. De plus il a une action sur les problèmes de refroidissement hivernaux et soulage les douleurs articulaires et musculaires.
    La grenade était aussi appréciée des voyageurs, marins et nomades, car protégée du dessèchement par sa peau épaisse et coriace, elle pouvait être transportée longtemps et sur de longues distances. Son jus désaltérant et nourricier était très apprécié. On retrouve sa trace dans des documents anciens.
    Beaucoup de peuples ont vu la grenade comme un symbole d’amour, de fertilité et de prospérité :
    À Java, elle est associée à certains rites accompagnant la grossesse.
    Selon William Shakespeare, le rossignol sur un grenadier avertit Juliette que le jour est bientôt là et Roméo doit s’en aller.
    En Chine, la coutume veut qu’on offre une grenade aux nouveaux époux en guise de promesse d’une nombreuse descendance.
    Sur le plan alimentaire
    Le fruit se décortique grain par grain, plus facilement sous l’eau. Il est apprécié des enfants. Le jus est utilisé pour faire des sorbets, des boissons, du sirop de grenadine artisanal, il entre comme ingrédient dans des plats cuisinés.
    À l’achat, préférez les grenades dont l’écorce est foncée, d’un rouge profond à brun. Les petites grenades sont ordinairement sèches et immangeables. Plus le fruit est lourd, plus la pulpe sera juteuse. L’épiderme doit être lisse et brillant, exempt de brunissures. On dit que le fruit est mûr lorsqu’en tapant dessus, il émet un son métallique.
    Dans la cuisine libanaise, le sirop de grenadine, appelé Rab er‘remane est confectionné à partir des variétés acides qui lui donne une saveur douce et légèrement acidulée.
    Ce sirop est utilisé dans de nombreux plats salés pour leur conférer une agréable acidité, telles, les mtabba, aubergines grillées à la crème de sésame, la baba-ghannouj, purée d’aubergines grillées à l’ail et la lahm b’ajine, pizza à la viande.
    Dans la cuisine du Punjab, au nord de l’Inde, ses graines séchées sont utilisées comme épice dans des plats végétariens, auxquels elles apportent un goût aigrelet.
    La cuisine iranienne lui réserve aussi une place importante. Le jus de grenade et le concentré de grenade sont courants en Iran. Son concentré est utilisé dans différents plats et en particulier le fessenjan, un plat délicieux (accompagné du riz) avec du canard, noix haché et concentré de grenade.
    Sur le plan de la santé selon les études scientifiques publiées :
    Une grenade fournit 40 % des AJR en vitamine C. C’est aussi une source importante d’acide folique et d’antioxydants (polyphénols). Les polyphenols de la grenade (punicalagines) sont des tannins hydrolysables.
    De nombreux fabricants de compléments alimentaires utilisent de l’extrait de grenade (non sucré, 0 calorie), à la place du jus. Ces extraits sont souvent de l’acide ellagique provenant du processus d’extraction du jus et non absorbé par l’organisme. D’autres extraits sont décrits comme étant des ‘punicosides’, néologisme inventé par d’habiles équipes marketing mais inconnu du monde scientifique. Seul le terme punicalagine est signe de qualité.
    L’extrait de peau de la grenade contient de puissants antioxydants polyphénoliques qui semblent inhiber le développement de l’athérosclérose, réduire le risque de maladie cardio-vasculaire et influer sur l’hypertension.
    La grenade permet également de réduire la pression sanguine systolique en inhibant l’enzyme de conversion du serum d’angiotension (ACE).
    Des recherches suggèrent que la grenade pourrait également être efficace contre le cancer de la prostate, et l’ostéoarthrite.
    La grenade est utilisée en médecine traditionnelle : elle augmente la libido en luttant contre les troubles d’érection, en gargarisme, elle soigne les toux persistantes, elle est efficace en cas de fièvre, de diarrhées, de colique et peut aussi servir de vermifuge.
    Les fibres de la grenade, majoritairement insolubles, sont irritantes et donc contre-indiquées aux personnes souffrant de diverticules.
    Des graines roses de la grenade, on extrait une boisson, le « sambu ». Elle est utilisée dans des cures de régénération et de nettoyage interne qui, selon ses préparateurs, permettrait aussi d’aider à perdre le surpoids.
    Depuis longtemps, la grenade est utilisée sous différentes formes en médecine traditionnelle pour traiter des maux telles les coliques et la diarrhée. Encore aujourd’hui, la communauté scientifique démontre un grand intérêt envers ce fruit, particulièrement en raison de son contenu élevé en composés antioxydants. Ainsi, plusieurs chercheurs se sont penchés sur les effets santé de la consommation de grenade et du jus qui en est extrait. Cette fiche porte sur les propriétés des parties comestibles de la grenade, soit ses graines et son jus.
    Les principes actifs et les propriétés de la grenade
    Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont révélé qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. Quelques mécanismes d’action ont été proposés pour expliquer cet effet protecteur ; la présence d’antioxydants dans les fruits et les légumes pourrait jouer un rôle.
    Antioxydants : Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. D’après les résultats d’une étude, la grenade se retrouve en tête de liste quant à son contenu en antioxydants, parmi une quarantaine de fruits analysés. Les principaux antioxydants retrouvés dans la grenade sont les flavonoïdes (particulièrement les anthocyanines), les tannins et l’acide ellagique. Les tannins confèrent un goût amer au jus de grenade et aux membranes blanches qui entourent les graines, tandis que les anthocyanines lui donnent sa couleur rouge. La grenade, le fruit comme son jus, a une grande activité antioxydante, supérieure à celle du thé vert et du vin rouge. Les tannins seraient les principaux composés responsables de cette forte activité.
    Dans une étude clinique effectuée chez des hommes en santé, la consommation quotidienne de 50 ml (près de ¼ tasse) de jus de grenade pendant deux semaines a permis d’augmenter de façon significative l’activité antioxydante totale du plasma8, en protégeant ainsi le cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) contre l’oxydation. Toutefois, comme le démontrent les résultats d’une autre étude, cet effet ne serait peut-être pas directement attribuable aux antioxydants (polyphénols) contenus dans le jus, mais plutôt à certains de ses sous-produits formés par la microflore intestinale9. Dans cette étude, les volontaires ont ingéré un litre de jus de grenade par jour pendant cinq jours. Les résultats ont notamment permis de démontrer qu’il existait une grande variation individuelle quant au taux d’absorption et au métabolisme de certains antioxydants du jus de grenade.
    Maladies cardiovasculaires. Dans plusieurs études, la consommation régulière de jus de grenade s’est avérée bénéfique pour prévenir certains facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Entre autres, une étude clinique a démontré une diminution des lésions d’athérosclérose chez des patients consommant quotidiennement 50 ml (1/4 tasse) de jus de grenade, pendant un an, comparativement à un groupe placebo. Dans le même sens, la consommation quotidienne de 240 ml (environ 1 tasse) de jus de grenade pendant trois mois, par des gens ayant déjà été atteints d’une maladie coronarienne, a amélioré la circulation sanguine dans les artères, comparativement à la consommation d’un placebo. Chez des patients diabétiques ayant un taux élevé de lipides sanguins, la consommation quotidienne de 40 g (environ 40 ml ou 3 c. à table) de jus de grenade concentré, pendant huit semaines, a engendré une diminution des taux de cholestérol total et de cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) sanguins. Les auteurs de l’étude laissent entendre que cet effet bénéfique pourrait être observé seulement chez des gens ayant un taux de cholestérol élevé, puisque la consommation de jus de grenade n’a pas eu d’effet sur les taux de cholestérol sanguins de sujets en santé8. L’activité antioxydante des flavonoïdes du jus de grenade pourrait également protéger les lipides sanguins (par exemple le cholestérol) contre l’oxydation. D’ailleurs, cette protection serait supérieure lorsqu’elle est conférée par les antioxydants du jus de grenade, comparativement à d’autres boissons riches en composés phénoliques tels que le jus de bleuet ou de raisin, ou le vin rouge. Les résultats de ces études, ainsi que ceux d’autres recherches réalisées chez l’animal, indiquent que le potentiel anti-athérogène et antioxydant du jus de grenade pourrait contribuer à diminuer l’incidence des maladies cardiovasculaires15. S’ajoute à cela un effet hypotenseur observé à la suite de la consommation de 50 ml (1/4 tasse) de jus de grenade pendant deux semaines, chez des sujets souffrant d’hypertension.
    Anticancérigène. D’après les résultats d’études in vitro, des extraits ou du jus de grenade pourraient retarder la progression de certains cancers, tels le cancer de la prostate, le cancer du côlon et le cancer du sein. Malgré ces résultats prometteurs, il existe encore peu d’études cliniques évaluant les effets de la grenade sur la prévention ou le traitement du cancer chez l’humain. Récemment, il a été démontré que la consommation quotidienne de 250 ml (1 tasse) de jus de grenade (pendant plusieurs mois) par des patients atteints de cancer de la prostate diminuait de façon significative la croissance des cellules cancéreuses, en plus d’augmenter la résistance des lipides à l’oxydation. Comme cette étude n’a pas de groupe témoin, les résultats obtenus doivent être interprétés avec prudence. Les antioxydants de la grenade ou de son jus pourraient être en partie responsables des effets observés sur le cancer, du moins dans le cas du cancer du côlon. De plus, l’effet bénéfique du jus de grenade sur les cellules cancéreuses semble être supérieur à celui des antioxydants pris isolément, ce qui démontre un effet synergique entre les différents composés de la grenade.
    Troubles neurologiques. Deux récentes études réalisées chez l’animal laissent entendre que le jus de grenade pourrait avoir un effet neuroprotecteur. Une première étude révèle que la consommation de jus de grenade pendant la gestation de souris permet de protéger le cerveau du foetus de lésions potentielles causées par un manque d’oxygène à la naissance. De plus, la même équipe de chercheurs a démontré des effets bénéfiques sur les comportements et les signes neurologiques liés à la maladie d’Alzheimer, à la suite de la consommation de jus de grenade chez des souris (en quantité équivalant à 500 ml par jour (2 tasses) chez l’humain). Ces résultats très préliminaires devront être validés chez l’humain et de futures études permettront de préciser les mécanismes d’action concernés.
    Plus d’antioxydants dans le jus ?
    Même si les graines de grenade renferment une quantité élevée d’antioxydants, son jus en contient davantage. En effet, dans le fruit, les membranes blanches qui entourent les graines contiennent de grandes quantités de composés antioxydants. Au cours de la fabrication du jus, on presse le fruit en entier : les antioxydants présents dans les membranes se retrouvent ainsi dans le jus. D’où un produit encore plus riche en antioxydants.
    Nutriments les plus importants
    Cuivre. La grenade est une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.
    Vitamine C. La grenade est une source de vitamine C. Le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.
    Acide pantothénique. La grenade est une source d’acide pantothénique. Aussi appelé vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’un coenzyme clé permettant à l’organisme d’utiliser de façon adéquate l’énergie issue des aliments ingérés. Il participe aussi à plusieurs étapes de la fabrication des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux) et de l’hémoglobine.
    Vitamine B6. La grenade est une source de vitamine B6. La vitamine B6, aussi appelée pyridoxine, fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle collabore également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, cette vitamine joue un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses
    Grenade (valeur nutritive pour 100 g)
    eau : 79 à 80 % matières azotées : 1,2 % mat. hydrocarbonées : 16 % cendres totales : g fibres : 3 à 3,5 g valeur énergétique : 52 à 60 kcal protéines: 1 g lipides: 0,5 g glucides: 13 g sucres simples : g Sels minéraux & oligo-éléments potassium : 250 mg phosphore : 22 mg calcium : 11 mg magnésium : 5 mg sodium : 5 mg fer : 1 mg zinc : 200 µg cuivre : 100 µg Manganèse : 100 µg vitamines vitamine C : 20 mg vitamine B1 : 30 µg vitamine B2 : 20 µg B3/PP/Niacine : 20 µg vitamine B5 : 50 µg vitamine B6 : 10 µg vitamine B9 : µg vitamine B12 : µg vitamine A : 30 µg rétinol : µg vitamine E : µg vitamine K : µg acides gras saturés : g mono-insaturés : g poly-insaturés : g cholestérol : 0 mg
    Nous ne sommes pas sans savoir qu’avec l’âge nos tissus s’usent et des patholodies dégénératives apparaissent la baisse de la vision, la cécité chez la personne âgée dûe à la dégénéresence maculaire, l’arthrose, l’athérosclérose, les cancers.
    Ces pathologies sont dûes à l’accumulation de déchets oxydatifs tels que les brûlures de calories, l’exposition au soleil ou à des polluants, l’activation des globules dûe aux infections et les radicaux libres. Inéluctablement des molécules instables et des molécules oxydantes corrosives sont libérées et altèrent nos organes et nos cellules de toute molécules qui les composent comme les protéines , l’ADN des gènes etc…
    Une réaction en chaine est suscitée au cours de laquelle des structures organiques de plus en plus nombreuses sont endommagées.
    Informations Complémentaires :  SFA (Société Française des Antioxydants)
    Source : Passeportsanté et Wikipédia

    Home

     
  31. ppradic

    2 décembre 2012 at 22 h 52 min

    Les vertus thérapeutiques du Miel
      
    Les propriétés anti-bactériennes et anti-inflammatoires du miel ont été révélées suite à des observations et des recherches cliniques. Le miel est extrêmement efficace, et ce de manière indolore, dans l’éradication des infections et des cellules mortes des zones affectées et dans le développement de nouveaux tissus. L’utilisation du miel dans la médecine est mentionnée dans les écrits les plus anciens. Aujourd’hui, les médecins et les scientifiques redécouvrent l’efficacité du miel pour le traitement des blessures.
     
    Le Dr Peter Molan, un éminent chercheur spécialiste du miel depuis vingt ans et professeur de biochimie à l’Université de Waikato, en Nouvelle Zélande, parle des propriétés anti-microbiennes du miel : « Des études aléatoires ont montré que le miel est plus efficace dans le contrôle des infections sur des brûlures que le sulfadiazine argent, la pommade anti-bactérienne la plus communément utilisée par les hôpitaux pour traiter les brûlures. » (« Honey Against Infected Skin Lesions », http://www.apitherapy.com).
     
    [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. « De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens ». Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. (Coran, sourate 16 : versets 68 et 69).
     
    Le miel est une source de « guérison pour les gens » stipule le verset. De nos jours, dans les parties du monde scientifiquement avancées, l’apiculture et les produits dérivés du miel constituent une nouvelle branche de la recherche.
     
    D’autres bienfaits du miel sont décrits ci-après :
    Il est facilement digéré : les molécules de sucre présentes dans le miel peuvent aisément être converties en d’autres sucres (par exemple le fructose en glucose). Les estomacs les plus sensibles le tolèrent ainsi très bien, malgré son taux d’acidité élevé. Il contribue à un meilleur fonctionnement des reins et des intestins.
     
    Il diffuse rapidement dans le sang : c’est une source d’énergie à disponibilité rapide. Mélangé à l’eau douce, le miel diffuse dans le sang en l’espace de 7 minutes. Ses molécules de sucre libre contribuent à un meilleur fonctionnement du cerveau, car le cerveau est l’organe le plus consommateur de sucre. Le miel est un mélange naturel de sucres tels que le glucose et le fructose. Selon des recherches récentes, ce mélange unique de différents sucres est le moyen le plus efficace pour éliminer la fatigue et augmenter les performances sportives.
     
    Il contribue à la production de sang : le miel fournit une part importante de l’énergie nécessaire à l’organisme pour assurer la formation du sang. De plus, il permet de purifier le sang. De même, il facilite la régulation et la circulation du sang. Il permet de lutter contre les problèmes capillaires et l’artériosclérose.
     
    Il ne constitue pas un refuge pour les bactéries : l’effet bactéricide du miel est qualifié « d’effet inhibiteur ». Différentes raisons expliquent cette propriété anti-microbienne du miel. Ci-après quelques exemples : sa concentration élevée en sucre qui limite la quantité d’eau nécessaire aux micro-organismes pour se développer, un degré d’acidité élevé (faible pH) et la nature de sa composition qui prive la bactérie de l’azote requis pour sa multiplication. De même, la présence d’eau oxygénée et d’antioxydant empêche le développement des bactéries.
     
    Antioxydant : tous ceux qui aimeraient mener une vie plus saine, devraient consommer des antioxydants. Ce sont des composants cellulaires capables d’éliminer les produits nocifs dérivés des activités métaboliques naturelles de l’organisme. Ces éléments inhibent les réactions chimiques destructrices qui entraînent la détérioration de la nourriture et de nombreuses maladies chroniques. Les chercheurs pensent que les produits riches en antioxydants empêcheraient l’apparition de problèmes cardiaques et du cancer. De puissants antioxydants figurent dans la composition du miel : la pinocembrine, la pinobanksine, la chrysine et la galagine. La pinocembrine est un antioxydant présent uniquement dans le miel. *(1)
     
    Dépôt de vitamines et de minéraux : le miel comprend des sucres tels que le glucose et le fructose, et des minéraux tels le magnésium, le potassium, le calcium, le sodium, le soufre, le fer et le phosphate. Il contient également les vitamines B1, B2, C, B6, B5 et B3, et cette composition varie selon les qualités du nectar et du pollen. Sont également présents le cuivre, l’iode et le zinc.
     
    Le miel est utilisé dans la cicatrisation des blessures :
    Grâce à sa capacité à absorber l’humidité de l’air, le miel facilite la guérison et la cicatrisation des blessures. A l’origine de ce phénomène est la capacité du miel à stimuler le développement des cellules épithéliales formant la nouvelle peau sur une blessure en cours de cicatrisation. De cette manière, et ce même en cas de blessures étendues, le miel permet d’éviter le recours à une transplantation.
     
    Le miel stimule la régénération des tissus impliqués dans le processus de cicatrisation. Il stimule également la formation dans la couche profonde de la peau de nouveaux vaisseaux capillaires et la croissance des fibroblastes, cellules productrices de collagène permettant une cicatrisation de bonne qualité.
     
    Le miel a un effet anti-inflammatoire, ce qui réduit la tuméfaction d’une blessure. Ceci améliore la circulation et ainsi active le processus de cicatrisation. Il réduit aussi la douleur.
     
    – Le miel ne colle pas aux tissus sous-jacents à la blessure, donc le tissu nouvellement formé n’est pas arraché, et aucune douleur n’est ressentie lorsque les pansements sont changés.
     
    Il est utilisé avec beaucoup de succès comme pansement sur les blessures des patients et les ulcères résultant des radiothérapies. *(2)
     
    – Grâce à la propriété anti-microbienne susmentionnée, le miel fournit une barrière protectrice contre l’infection des blessures. Il éradique aussi toutes les infections susceptibles de souiller les blessures. Il est très efficace, même contre des souches de bactéries résistantes aux antibiotiques. Contrairement aux antiseptiques et aux antibiotiques, il n’y a pas d’affaiblissement du processus de guérison de la blessure dû à des effets secondaires. *(3)
    Auteur : Harun Yahya
     
    Source d’information :
    *(1) « Honey A Source of Antioxidants », Journal of Apicultural Research, 1998, 37 : 221-225,
    http://www.nutritionfarm.com/health_news/1998/antioxidants4.htm; Janet Raloff, « The Color of Honey, » http://www.sciencenews.org/sn_arc98/9_12_98/Bob1.htm.
    *(2) Angie Knox, « Harnessing honey’s healing power », 8 juin 2004, http://news.bbc.co.uk/2/hi/health/3787867.stm
    *(3) « Honey As Medicine-Australia Produces A World’s First! », San Diego Earth Times, janvier 2000, http://www.sdearthtimes.com/et0100/et0100s17.html.

     
  32. Franck

    3 décembre 2012 at 2 h 46 min

    Est-ce qu’il ne serait pas plus interessant et simple de croquer les pepins de pamplemousses???

    Si non, merci de m’expliquer scientifiquement pour quoi.

    Perso, j’en ai achete et j’ai pas trouve ca super efficace, efficace mais juste pour les rhumes en preventif.

     
    • asi

      3 décembre 2012 at 6 h 51 min

      il faudrait en croquer plusieurs kilos par jour pour avoir quelques gouttes d’extrait, si vous voulez quelque chose de presque gratuit faite du kombucha ou combucha ça ne coûte rien et c’est très efficace, essayer d’utiliser des produits que vous pouvez faire vous même , vous n’aurez pas besoin de compter sur les fabricants
      explicatin scientifique : Des analyses détaillées ont eu pour résultat que la COMBOUCHA produit, outre de nombreuses substances à effet antibiotique difficilement définissables, avant tout de l’ACIDE GLUCURONIQUE, les vitamines B1, B2, B3, B6 et B12 ainsi que l’acide folique, donc l’ACIDE LACTIQUE D à rotation à droite (+). Ce qui était particulièrement intéressant ici, c’étaient l’ACIDE GLUCURONIQUE et l’ACIDE LACTIQUE D à rotation à droite (+). L’ACIDE GLUCURONIQUE se forme dans une quantité suffisante dans le foie et ne peut jusqu’à présent pratiquement pas être fabriqué synthétiquement. Il lie dans le foie des toxines du métabolisme propres au corps et les toxines étrangères parvenues dans le corps à partir de l’environnement. Ces toxines sont ensuite expulsées via la vésicule biliaire dans l’intestin, et via les reins dans l’urine. Les toxines liées par l’acide glucuronique ne peuvent pas être résorbées de nouveau dans l’intestin et dans le système urinaire. Ainsi, l’acide glucuronique assure une fonction extrêmement importante de désintoxication. L’organisme sain peut en fabriquer suffisamment dans le foie dans des conditions normales, de telle sorte qu’une désintoxication suffisamment est en général assurée. La situation devient critique dans un environnement comportant trop de toxines ainsi que dans un corps enrichi de trop de toxines propres à l’organisme.
      Le foie de plus en plus affaibli ne réussit plus à produire suffisamment d’acide glucuronique. Lorsque les toxines propres à l’organisme ou étrangères, du fait de l’environement, sont en trop grand nombre, cela crée une situation favorable à la formation du cancer et autres maladies. Avant tout, le système immunitaire du corps (RES) ne fonctionne plus.
      En outre, il est extrêmement important de savoir que l’ACIDE GLUCURONIQUE est contenu sous forme liée dans des polysaccharides aussi importants que l’acide hyaluronique (substance de base des tissus conjonctifs), le sulfate de chondroltine (substance de base du cartilage), le sulfate de mucoltine (composant de la muqueuse de l’estomac et du cristallin) et l’héparine. Il n’est donc pas étonnant que la COMBOUCHA soit utilisée avec grand succès également en cas de faiblesse de tissus conjonctifs, d’arthroses et d’arthrites, de lésions des muqueuses de l’estomac et de lésions du cristallin. Elle aide également en cas de thromboses et de thrombophlébites.
      Le composant antibiotique de la COMBOUCHA est sinon L’ACIDE USNIQUE retiré du lichen. Il a un effet fortement antibactérien, et rend même les virus inactifs en partie. L’ACIDE USNIQUE est un dérivé du Dibenzofuran. L’ACIDE LACTIQUE D (+) (à rotation à droite) n’est pratiquement jamais présent dans les tissus des personnes atteintes de cancer. Tant qu’il est prédominant dans les tissus, il n’y a pas formation de cancer. Il est encore intéressant de savoir que chez les malades du cancer, le pH dépasse 7,58. Les organismes exempts de cancer (également exempts de précancérose) ont un pH de moins de 7,5. Le manque d’ACIDE LACTIQUE D (+) (à rotation à droite) dans la nourriture entraîne une défaillance de la respiration cellulaire, une décomposition du sucre avec fermentation et à la formation d’acide lactique D-L dans les tissus. Des mélanges des deux acides lactiques (à rotation à gauche (-) et à rotation à droite (+), donc d’acides lactiques D et L) en quantité semblable, dont les directions de rotation s ‘anihilent mutuellement, sont appelés racémeux. Ces mélanges racémeux favorisent ou rendent même possible la formation de cancer.

       
      • asi

        3 décembre 2012 at 7 h 45 min

        je vous donne également un petit truc facile et peu couteux pour virer 200 génotypes de papillomavirus, mettre 2 gousses d’ail écrasées dans une tasse avec du vinaigre de cidre , laissez macérer 48 heures, ensuite à mettre sur les verrues (externe) 3x par jour pendant une durée qui peut aller de 15 jours à 4 mois selon l’ancienneté des infections cutanées asymptomatiques, le virus reste dans le sang, pour l’éliminer du sang il faut avaler pendant environ de 1 à 3 mois une cuillère à soupe de cette macération 1x par jour , selon l’immunité de la personne. Je préfère donner des solutions efficaces et non couteuses accessible à tout le monde (enfin faut qd même de la motivation car pour se soigner au naturel il n’est pas simple à faire avaler ces compositions aux personnes non habitués à ces goûts souvent désagréables) comme la tisane de feuilles d’artichaut prise journalièrement répare le foie et baisse le taux de cholestérol grâce à la cynarine et flavonoïdes, des composants de l’artichaut etc……..

         
    • asi

      3 décembre 2012 at 7 h 04 min

      il faudra trouver une souche mère ensuite c’est très facile à reproduire, vous trouverez pas mal d’explication sur le net, il y a pas mal de monde qui en possède mais personne n’en parle (comme d’habitude) demandez plutôt les personnes au dessus de la soixantaine, normalement vous devriez en trouver autour de vous, n’en achetez pas ds les bouteilles en vente car ils sont tous stérilisés donc ne possèdent plus AUCUNE PROPRIETE référencé ci dessus en plus c’est vendu très cher (une arnaque)

       
  33. mickye

    3 décembre 2012 at 9 h 13 min

    Bonjour,

    Vous avez quelque chose pour l’insuffisance rénale et l’arthrose ?

     
    • asi

      3 décembre 2012 at 11 h 00 min

      pour l’arthrose le silicium, la glucosamine et la chondroïtine (le moins cher que j’ai trouvé est chez dieti natura en suisse) (cartilage de requin) et vitamine D3 indispensable se trouve naturellement ds l’huile de foie de morue , si vous avez beaucoup d’arthrose faut le prendre à vie, ça va diminuer l’arthrose au fur et à mesure d’après l’âge.
      Pour l’insuffisance rénale, c’est plus compliqué il faut éviter de surcharger le travail des reins; ceci consiste à changer également tout le régime alimentaire, il y a une plante qui soigne les reins, la chanca piedra mais je ne sais pas si elle est encore accessible ça vient d’Argentine et du Pérou

       
      • asi

        3 décembre 2012 at 11 h 12 min

        Chanca piedra (Phyllanthus niruri), pour les recherches, faudrait également ne plus manger de viande pour éviter toutes les toxines bactériennes, comme dit faut changer tout le régime alimentaire et ce n’est pas simple

         
      • mickye

        3 décembre 2012 at 12 h 33 min

        J’ai trouvé un site en anglais, les produits viennent de l’Inde. (qu’est-ce qu’ils valent ?)
        http://alwaysayurveda.blogspot.fr/2010/02/how-to-reduce-creatinine-levels-in.html#comment-form

        je ne comprends que très peu l’anglais, mais est-ce que cette personne recommande les laitages, car ils me sont interdits : un par jour maxi.
        Pour le régime, je suis très bien suivie et j’ai de bons conseils.
        En bref : peu de protéines, peu de glucides, peu de lipides, pas trop de légumes, bref, que reste-t-il à manger ? … lol.
        J’ai perdu 18 kg en2 ans. Bientôt je vais me nourrir d’air pur et d’eau fraiche, je plaisante 😉
        La clairance de créatinine (MDRD) est remontée sensiblement, je m’éloigne de la dialyse.
        La plante est pour les calculs rénaux surtout.
        Merci de vos conseils 🙂

         
      • mickye

        3 décembre 2012 at 13 h 10 min

        Pour toutes les personnes qui veulent maigrir : faites le régime pour l’insuffisance rénale.

        En résumé, c’est de presque tout, un petit peu.

        Perte de poids garantie !

         
      • asi

        3 décembre 2012 at 13 h 17 min

        j’ai fais des recherche sur le premier article Mutrakrichantak Churna nom bidon déjà , contient la plante Boerrhavia diffusa (que vous trouverez égalment en France) soulage juste les maux, pour moi ce site est une arnaque parmis tant d’autres désolé vu la composition du premier article j’ai pas continué pour le reste !!! diurétique et laxative !!!! http://www.plantes-botanique.org/espece_Boerhavia_diffusa
        varuna http://phytotherapie.plante.free.fr/index.php/varuna/
        qd vous faites des recherches vous devez absolument contrôler le contenu exact de ce que contiennent les géllules le nom des plantes y compris les doses.
        Bon c’est un conseil contre les arnaques du web , après vous faites comme vous pensez (les recherches sont longues qd on ne connait pas les plantes)

        en ce qui concerne la chanca piedra il est sur que si vous consulter les sites français vous ne trouverez pas grand chose , renseignez vous sur les sites péruviens, ( possède des propriétés hypoglycémiantes et fait descendre la tension artérielle. Le Chanca piedra intervient aussi dans le traitement des maladies de foie et ses vertus diurétiques en font une plante efficace pour soigner la prostatite, l’insuffisance rénale et la cystite. C’est un bon décontractant musculaire. Il est recommandé pour traiter le diabète et l’hépatite. Ses caractéristiques analgésiques et antilithiasiques en font un remède bienfaisant en cas de lithiase. Il réduit le cholestérol et prévient les ulcères etc……….

         
      • asi

        3 décembre 2012 at 13 h 26 min

        j’oubliais, non pas de laitage, maintenant contre les maux vous pouvez également mettre de l’argile pour cataplasme entre 2 linges, le chauffer ds le four, et le bander au niveau des reins en allant vous coucher, c’est très efficace

         
      • mickye

        3 décembre 2012 at 13 h 40 min

        J’ai trouvé deux sites péruviens :

        http://www.peruviannature.com

        et le 2ème, je ne l’ai pas enregistré.

        Je n’aurais jamais commandé à un site indien ou chinois ou quelques autres.

        Je ne comprends que très peu l’anglais et je n’ai pas confiance dans ces pays.

        Une note : je n’utilise l’argent colloïdal qu’en externe et petite quantité, je m’en sers surtout comme desinfectant ( par ex, lorsque je dois aller à l’hopital, … pour me desinfecter les mains et le matériel dont je me sers) ou comme déodorant.

        Merci, je note les liens !

         
      • mickye

        3 décembre 2012 at 13 h 44 min

        Le deuxième est ici :

        http://plantasquecurandelperu.blogspot.fr/

        mais je n’ai pas eu le temps de lire ce ces sites proposent

         
      • asi

        3 décembre 2012 at 17 h 46 min

        le premier rien d’intéressant, le 2eme n’est pas pour commander, mais je connais toutes ces plantes, avant je commandais chez inkanatural, mais là les douanes confisquent souvent les colis, donc ça revient cher à force de perdre les colis , bientôt on aura plus accès à rien, faudrait voir en Suisse c’est pas encore restreint

         
    • asi

      3 décembre 2012 at 11 h 50 min

      faudra également consommer beaucoup d’oignons, et en cas d’hypertension (souvent relié en cas d’insuffisance rénale) 2 gousses d’ail qui fait baisser la pression sanguine, le mieux est d’aller voir un naturopathe pour qu’il vous prescrive un régime à suivre , enfin ce n’est qu’un avis à vous de voir

       
      • mickye

        3 décembre 2012 at 13 h 06 min

        Pour l’oignon et l’ail, je n’ai pas eu de contre indication, c’est vrai qu’on en mange pas des grandes quantités.

        Je sais que ce sont deux très bons aliments, pour bien d’autres choses d’ailleurs
        Merci !

         
  34. oya

    3 décembre 2012 at 10 h 37 min

    que pensez-vous de l’appareil du DR clarck pour fabriquer de l’AC ?
    quelqu’un la testé ?
    http://www.vivrenaturel.com/achat/produit-details-282-39.html

     
    • Franky Vincent

      3 décembre 2012 at 12 h 56 min

      EXCELLENT APPAREIL !!!

      Il fabrique de l´AC de très bonne qualité, comparable aux meilleurs du marcher… tout est géré électroniquement, y compris l´analyse de l´eau avant électrolyse… foncez c´est le meilleur rapport qualité prix, rien a voir avec la concurrence dans cette gamme, cela fait 1 an que je l´utilise avec succès !!!

      Je vous conseille ceci en plus si vous ne voulez pas vous ruiner en eau distille de qualité :

      http://www.h2olabs.com/p-54-white-with-glass-carafe-model-300.aspx
      ou
      http://www.juicers.ie/products/Waterwise-4000-Distiller-with-Free-Glass-Bottle.html

      cdt

       
      • herve19

        4 décembre 2012 at 11 h 57 min

        Bonjour,
        J’avais le Waterwise 4000 mais je n’obtenais de l’eau distillée que de 6 PPM et encore ,au bout de 3 cycles consécutifs or pour de l’AC , il faut de l’eau à 0 PPM…

         
  35. Menthalo

    3 décembre 2012 at 12 h 57 min

    Je ne lis pas tous les commentaires… surtout ceux qui sont trop longs.
    Jacques m’a dit qu’il y avait des attaques d’un Troll ou deux, qui mettaient de manière répétitive que l’Argent Colloïdal ne marchait pas. C’est des conneries.
    Ou bien ils se sont fait refiler de l’eau du robinet par un escroc …
    Ou bien ils ne savent pas s’en servir, pourtant c’est extrêmement simple.

    Je pourrais mettre en ligne les mails de mes clients, qui sont enthousiastes.
    Vous pourriez même trouver sur le forum silver de Boursorama, les posts successifs de REXONS qui se disaient mourant d’un cancer de la prostate et qui soudain décide de tester « l’Argent hélicolidal de Cyrille » (sic) .. et qui les jours suivants raconte qu’il dort enfin comme un bébé, puis qu’il n’a plus de douleurs, puis qu’il est sauvé… que c’est un miracle…
    J’ai été obligé de le faire taire, car il me mettait en danger…
    C’est facile de vérifier par vous même…

    Ceux qui en consomment sont ceux qui en parlent le mieux… Comme je ne fais pas de pub, à part cet article de ce week-end, c’est le bouche à oreille qui m’amène des clients. Et vu la progression de commandes cette année, cela prouve que mes clients sont vraiment satisfaits, même si je ne sais pas toujours ce qu’ils cherchaient à soigner à l’origine.

    Pour ma part, j’ai soigné dans ma propre famille des angines, des bronchites, des brûlures, des coupures purulentes, des abrasions de la cornée, des amibes africaines, des gastros, des aphtes, l’acné de mes enfants…. à chaque fois, en obtenant une guérison très rapide…

    J’en donne aussi à mes chiens, qui allant à la chasse chaque semaine, en reviennent souvent écorchés et saignants. Ce ne sont pas des chiens de salon. Le vieux qui a 14 ans, est en pleine forme.

     
  36. Menthalo

    3 décembre 2012 at 13 h 08 min

    Pour les mêmes trolls disant que je vends très cher mes produits :

    Il y a en Belgique un Argent colloïdal, vendu en pharmacie.

    Argentyn est l’équivalent de Eau-Positive.
    Ce produit est en 23ppm … les 240 ml livrés à 56,74€ donc les 500ml = 113€
    Eau positive en 15 ppm contre 500ml livrés à 27,70 €
    Eau positive en 40 ppm les 500ml livrés en Europe 48€ ttc

    Argentyn est 4 fois plus cher que Eau Positive en 15 pmm et plus que deux fois plus cher que Eau Positive en 40ppm
    Argentyn 23 en ligne est vendu en flacons de 120ml livrés à 46,57 € donc également 4 fois plus cher que Eau Positive

    Si on tient compte du fait que Eau Positive propose des packs de 4 flacons dont un offert
    et que le prix des timbres est moins cher pour ces packs que pour un flacon unique.

    Pack de 4 = 74,60 cela ramène le prix du flacon de 500ml à 18,65€ livraison incluse
    à comparer avec le prix équivalent de Argentyn 113€

    Je suis donc extraordinairement bon marché

     
    • ppradic

      3 décembre 2012 at 16 h 29 min

      @menthalo
      C’est dommage que vous n’ayez pas pris le temps de lire les effets positifs des huiles de Nigelle, élixir de jus de grenade et le miel.

       
  37. Luc

    3 décembre 2012 at 14 h 27 min

    @Franky Vincent
    Je trouve votre intervention intérressante et souhaite vous poser 2 questions
    1) si on mange ( quantité et périodicité à déterminer) des pepins de pamlemousse ( rouges, jaunes ou n’importe? ) est-ce tout aussi efficace que le flacon de GSE ?
    2) que pensez-vous de cet article:
    Jus de pamplemousse et médicaments: un risque de surdosage
    Jusqu’à aujourd’hui, seul le jus de pamplemousse est connu pour interagir fortement avec quelques médicaments. La nature de cette interaction ne va pas dans le sens d’une « réduction de l’efficacité de ces médicaments, mais d’une augmentation de la fréquence et de la gravité de leurs effets indésirables » précise l’Agence francaise de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).
    Pourquoi? Tout simplement parce que l’absorption intestinale de certains médicaments est régulée par une enzyme (CYP3A4). Or certaines substances présentes dans le jus de pamplemousse (la bergamotine et un de ses dérivés) entrent en compétition avec cette enzyme, ce qui a pour effet d’augmenter l’absorption intestinale des médicaments. Il y en a donc plus dans le sang.
    Luc

     
  38. Aethelwyn

    5 décembre 2012 at 21 h 58 min

    Sinon vous n’avez pas un lien concernant le texte de loi en fait ?
    C’est pas que l’argent colloidal je m’en fiche mais les méthodes naturelles m’intéressent en général et j’aimerais regarder le texte dans le détail pour voir l’impact que cela aura sur l’ensemble des médecines naturelles.
    Essayez de me l’envoyer sur mon adresse de contact s’il vous plait.
    Merci.

     
  39. DevBio

    11 décembre 2012 at 22 h 09 min

    Non la fin du monde c’est le 21 decembre 2012 , je plaisante ;).
    Le probleme avec les medecines alternatives c’est qu’il n’existe aucune etude serieuse pour prouve leur benefice ou leur nocivite… et pourtant des millions de personnes en asie n’utilise que ca pour se soigner… en meme temps que de la poudre de corne de rhinoceroce. :s

     
 
%d blogueurs aiment cette page :