RSS

Vers un nouveau paradigme

30 Oct

La liste des banques européennes annonçant des suppressions de postes ne cesse de s’allonger. Tout dernièrement l’Union des Banques Suisses (UBS) annonce la suppression d’environ 10 000 emplois au sein de ses agences dans le monde au cours des trois prochaines années pour arriver à 54 000 salariés.  Malgré toutes les manipulations possibles sur les marchés, les banques peinent à redresser leurs comptes et UBS, qui annonce une lourde perte de 2,2 milliards de francs suisses au troisième trimestre, explique avoir été contrainte de provisionner une charge exceptionnelle de plus de 3 milliards de francs suisses à cause de la restructuration de sa division banque d’affaires. Dans le contexte de crise de la zone euro, les banques européennes vont devoir se préparer à une véritable perestroïka dans la perspective du futur paradigme que les instances supranationales préparent dans les coulisses, tout en entretenant une communication plutôt limpide. Tous les banquiers, s’exprimant dans la presse internationale occidentale, serinent à l’unisson qu’ils doivent préparer leur banque à un environnement économique difficile.

On ne compte plus les signaux rouges envoyés par quelques banquiers sur de nombreux sites internet ou même dans la presse politiquement correcte, traduisant les préparatifs de grandes banques à la délocalisation d’une grande partie de leur activité de trading, hors de France, vers la City de Londres. Les plans sociaux tombent les uns après les autres. Il est même demandé aux clients de « noter » les traders ou conseillers financiers : seuls les meilleurs resteront ou seront « délocalisés » en Angleterre. Là aussi, le bon temps est terminé.

En France, également la situation devient si confuse que le gouvernement socialiste évoque même la suppression d’une réforme emblématique de la gauche : celle des 35 heures. Pour le moment le gouvernement parle des 39 heures payées 39, mais rien ne dit que 2013 n’oblige à payer les 39 heures au prix de 35. Les politiciens vont devoir eux aussi usés d’une communication très adroite pour faire comprendre aux Français ce qu’ils ne voient pas encore dans leur ensemble, mais qui sera la réalité de demain. Rappelons qu’en Grèce, après l’application de plusieurs plans d’austérité, une hausse massive d’impôts et des prix, la destruction des services publics, la réduction de salaire a dépassé 30 % sur le salaire minimum.

Nous entrons petit à petit dans l’hiver de Kondratieff du point de vue économique, mais tout aussi social. En 2001, en France,  on estimait à moins de 90 000 le nombre de personnes sans domicile. Aujourd’hui, même s’il n’existe aucune méthode sérieuse pour corroborer un chiffre précis, d’aucuns estiment que les sans-abri seraient entre 130 et 150 000 en France. Heureusement, les dépenses publiques en la matière sont importantes et les associations nombreuses, mais la dureté de la crise est, elle aussi, une évidence criante. Le gouvernement socialiste et ses Young Leaders sont piégés avec le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Par ce document, qui introduit la règle d’or devenue obligatoire pour tous les pays membres de la zone euro, et restaure de facto une politique d’austérité empêchant les Etats de présenter un budget avec un déficit supérieur de 0,5 % au produit intérieur brut, l’Etat réduira inévitablement ses dépenses publiques, avec un impact social obligatoire. « Pour revenir à l’équilibre budgétaire en 2017, comme s’y est engagé le président français François Hollande, il faudrait retirer 60 milliards d’euros de la circulation économique. Cela équivaut à la moitié de la somme prévue par le plan de relance qui est de 120 milliards  d’euros (inférieur à 1 % du PIB européen), adopté par l’Union pour tous les pays de la zone, destiné à stimuler la croissance ».

Publicités
 
33 Commentaires

Publié par le 30 octobre 2012 dans Non classé

 

33 réponses à “Vers un nouveau paradigme

  1. binjou

    30 octobre 2012 at 12 h 13 min

    l’article ci- dessus fait froid dans le dos…

    François Hollande est de plain-pied avec les « maîtres du monde » les cinq grandes organisations économiques internationales (OCDE, FMI, OMC, OIT, Banque mondiale) .

    Un diplomate européen a résumé le sentiment des participants à la réunion de La Muette en termes positifs.
    « Nous croyions que M. Hollande n’avait pas de politique économique claire, a-t-il déclaré. C’est inexact : il sait très précisément ce qu’il veut faire. Son problème est de trouver la bonne dose de chacun des remèdes et le tempo idéal pour les appliquer. Toutefois, il lui faudra faire des progrès en matière de pédagogie. »

    Plusieurs participants ont noté une grande similitude de comportement entre M. Hollande et Mme Merkel, la chancelière allemande qu’ils doivent rencontrer mardi 30 octobre, à Berlin, sur les mêmes thèmes. « Tous deux écoutent, prennent des notes et débattent vraiment avec nous des solutions possibles », note l’un d’eux.

    M. Hollande a confirmé qu’il rencontrerait chaque année à Paris les cinq responsables de la régulation mondiale, à laquelle il tient tant.

     
    • binjou

      30 octobre 2012 at 13 h 51 min

      Dessine-moi l’éco

       
  2. binjou

    30 octobre 2012 at 12 h 42 min

    QATAR : Une diplomatie au service de l’Amérique

    « La volonté de puissance de l’émir Hamad du Qatar n’a d’autres limites que celles fixées par l’Otan, » écrivait Gilles Munier dans Global Research, le 6 février 2012.

    Ce petit Néron du petit Qatar qui ne connaissait même pas la cuillère, il y a deux décennies de cela, semble avoir une longue liste d’ennemis dans le viseur, ce broyeur de Républiques…

    Plusieurs officiels occidentaux importants admettent l’implication d’Al-Qaïda en Syrie :

    le directeur du renseignement de l’Union européenne, Patrice Bergamini, a reconnu (dans une interview accordée vendredi 17 août au quotidien libanais Al-Akhbar) que des djihadistes y activent.

    Ils comprennent maintenant qu’ils ont été bernés par ce Qatar qui croyait que sa campagne en Syrie serait une promenade comme en Libye, et qu’une horde appelée « Armée syrienne libre » sans armes lourdes ni soutien populaire puisse ébranler une armée nationale de 200 000 hommes rompue aux arts de la guerre. Les Syriens savent que face à un nombre plus élevé de terroristes, l’Algérie a pu éradiquer la peste djihadiste. Certes en Syrie, la mission de l’armée est plus difficile car il s’agit d’une guérilla urbaine et donc d’essayer d’éradiquer les terroristes sans toucher les civils. En tout cas, les soldats syriens n’ont pas déserté, ce qui montre que le peuple est aussi avec son gouvernement, malgré les primes faramineuses promises par Doha aux traîtres : 1 million de dollars pour les officiers !

     
  3. Pierre

    30 octobre 2012 at 14 h 14 min

    Il suffit que la grosse Sandy fait fermer la bourse de new york pour que les bourses en Europe prennent plus de 1% …
    Lorsqu’on enlève la cage… l’oiseau s’envole ….

     
    • marc153

      30 octobre 2012 at 15 h 32 min

      C’est sur, la situation en France est tellement bonne que la bourse n’attend qu’une chose, s’envoler. ben voyons…

       
      • Pierre

        30 octobre 2012 at 16 h 52 min

        Non mais la situation européenne n’est pas pire que la situation des U.s…. Le gros qui est en train de se noyer aime bien s’appuyer sur son camarade européen … Le but étant de garder la tête le plus longtemps en dehors de l’eau … En attendant les secours ….

         
      • Geraldine

        30 octobre 2012 at 21 h 20 min

        Les secours…. ? Il n’y aura pas de cavalerie pour sauver l’Europe et les Etats-Unis. Seulement une cavalerie financière qui se terminera en banqueroute…

         
  4. lodela971

    30 octobre 2012 at 14 h 22 min

    Entretien avec Etienne Chouard : le pouvoir antisocial de l’argent —–> http://nemesistv.info/video/X73BNUMSR864/entretien-avec-etienne-chouard-le-pouvoir-antisocial-de-l-argent

    Olivier Delamarche, 30 Octobre 2012 ——–> http://nemesistv.info/video/DHHNS7XU36S4/olivier-delamarche-30-octobre-2012

     
    • lodela971

      30 octobre 2012 at 14 h 27 min

      Alain Soral : Entretien d’octobre 2012 (voir la partie sur Stan Maillaud à partir de 25’30 ») : http://nemesistv.info/video/AD3BA44884F3/alain-soral-entretien-d-octobre-2012-partie-2

       
      • Dies Irae

        30 octobre 2012 at 15 h 16 min

        une pure merveille ce Soral… Je me regale de chaqu une de ses video… une vrai friandise

         
    • PhiliP

      30 octobre 2012 at 15 h 58 min

      Delamarche se lâche « Ca va être la folaille »… (pour folie) 😀

       
      • Geraldine

        30 octobre 2012 at 21 h 21 min

        ou folly…

         
      • syldeg

        30 octobre 2012 at 22 h 19 min

        guillaume sommerer oblige de reconnaitre que delamarche avait raison à deux reprises ! c’est delicieux

         
  5. binjou

    30 octobre 2012 at 14 h 31 min

    – Autour d’un café avec Pierre Jovanovic.
    Beaucoup de sujets y sont abordés et vous trouverez beaucoup de réponses. N’hésitez pas à partager cette vidéo.

     
  6. byeuro

    30 octobre 2012 at 15 h 55 min

     
  7. byeuro

    30 octobre 2012 at 15 h 56 min

     
  8. byeuro

    30 octobre 2012 at 15 h 56 min

     
  9. byeuro

    30 octobre 2012 at 16 h 00 min

     
  10. byeuro

    30 octobre 2012 at 16 h 02 min

    Bulletin de notes des banques française
    Trois banques sont abaissées, dix sont sous perspective négative..

    La caution de l’Etat français n’est plus une garantie suffisante
    Le 24 octobre dernier, le gouvernement français a annoncé son intention de garantir à hauteur de 7 milliards d’euros les émissions obligataires 2013-2015 de Banque PSA Finance. La motivation de cette garantie d’Etat était d’éviter à la banque captive de se voir dégradée et de ne plus pouvoir se refinancer sur les marchés. Raté! Standard & Poor’s vient de confirmer les notes long terme et court terme de Banque PSA Finance, à respectivement « BBB- » et « A-3″, avec une perspective maintenue à « négative ». Le profil de crédit « intrinsèque » de Banque PSA-Finance est abaissé de « bbb » à « bbb- ». La garantie de l’Etat français n’est visiblement plus suffisante aux yeux des agences de notation pour considérer son bénéficiaire comme solvable… Pauvre France!

    Trois banques voient leur note abaissée, dix sont sous surveillance
    Trois établissements bancaires français voient leur note abaissée d’un cran : BNP Paribas qui passe de « AA » à « A+ », Cofidis (filiale du Crédit Mutuel) de « A- » à « BBB+ » et Solfea (filiale de GDF-Suez) de « A » à « A-». Par ailleurs, 10 banques se voient signifier la menace d’une future dégradation, avec une perspective désormais négative. Il s’agit du Crédit Agricole, du groupe BPCE (Banque Populaire, Caisse d’Epargne), du Crédit Mutuel, de la Société Générale, de la Banque Postale, de Allianz Banque, du Crédit foncier et communal d’Alsace Lorraine, Exane (qui, si ça continue, va finir par déménager complètement à Londres), Socram Banque (filiale commune des mutuelles AGPM, AMDM, AMF, MACIF, MAIF, MATMUT, MAPA, MFA et SMACL) et enfin RCI Banque (filiale de Renault).

    S&P motive ses choix
    Toutes les motivation de Standard & Poor’s ont trait à la France et à sa situation. L’agence explique que le « risque économique » exercé par les banques françaises a augmenté, « laissant ces dernières plus exposées à une récession potentiellement plus forte en eurozone » et, surtout, que la phase « d’expansion économique » de la France est désormais terminée. En conséquence, le volume des prêts devrait se stabiliser en 2013 et 2014 et le taux de croissance économique devrait être « proche de zéro ». Le communiqué s’achève sur un jugement général de la situation économique de la France. « Nous continuons à juger l’économie française globalement stable mais sa résistance aux chocs extérieurs s’est réduite ». S&P mentionne ensuite les risques que fait peser le niveau élevé de dette publique sur l’économie nationale (niveau qui dépassera 90% du PIB à la fin de l’année prochaine). Enfin, l’agence de notation juge néfaste pour la solvabilité des banques françaises la décision du gouvernement d’augmenter le plafond du livret A. Le Livret A, qui risque de détourné une partie substantielle de l’épargne, est « très populaire auprès des ménages, mais assez restrictif pour les banques en termes de fixation des taux et d’utilisation de ces dépôts« , souligne ainsi S&P. L’agence fait allusion ici au fait que 65% des montants déposés sur les Livrets A sont centralisés par la Caisse des Dépôts et Consignations pour financer le logement social, et ne peuvent donc pas être intégrés dans les fonds propres des banques.

    Enfin, « jusque là, tout va bien… »
    http://maviemonargent.info/2012/bulletin-de-notes-des-banques-francaise/

     
  11. byeuro

    30 octobre 2012 at 16 h 20 min

     
  12. JeanJean

    30 octobre 2012 at 16 h 29 min

    A voir absolument… L’armée suisse se prépare à une crise en France!

    http://www.achat-or-metaux.com/topic/23-larmee-suisse-se-prepare-a-une-crise-en-france-et-en-europe-a-voir/

     
    • Geraldine

      30 octobre 2012 at 21 h 25 min

      Tu dormais JeanJean ? C’est sur la Toile depuis un moment.

       
  13. lodela971

    30 octobre 2012 at 17 h 12 min

    La coupe de la repentance déborde, par Bernard Lugan  » eclaircissement sur quelques verités  » http://www.dailymotion.com/video/xup4q3_la-coupe-de-la-repentance-deborde_news?start=510

     
  14. binjou

    30 octobre 2012 at 18 h 54 min

    Le glas de l’aventure coloniale des Etats-Unis au Moyen-Orient

    les histoires de cellules terroristes qui poussent comme des champignons en Afrique, font la une des informations “pop culture” étasuniennes et israéliennes, indique au monde que le glas a sonné pour l’aventure coloniale étasunienne au Moyen Orient.

    Le débat présidentiel de cette semaine sur la politique étrangère a été, au mieux, une humiliation pour les Etats-Unis. Je ne parle pas de détails comme le fait que Romney ne sait pas où se trouvent la Syrie et l’Iran ni que l’Iran a presque 2 000 km de côtes.

    Il est facile de confondre l’Iran avec le Kazakhstan ou même l’Islande. Les Etasuniens n’ont pas la réputation d’être bons en géographie, ni en maths, ni en ingénierie, ni en langues.

    http://www.mondialisation.ca/le-glas-de-laventure-coloniale-des-etats-unis-au-moyen-orient/5310144

     
  15. zapatta

    30 octobre 2012 at 18 h 57 min

    Chômeurs seniors en fin de droit : Sapin renvoie à la concertation de 2013

    PARIS, 30 oct 2012

    Le gouvernement ne rétablira pas l’Allocation équivalent retraite, mais la question « douloureuse » des chômeurs âgés en fin de droits sera « abordée précisément » lors de la concertation sur les retraites en 2013, a promis mardi le ministre du Travail Michel Sapin.

    Interrogé devant la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale sur la suppression en 2011, décriée alors par la gauche, de l’AER, M. Sapin a répondu que le gouvernement « ne souhait(ait) pas qu’on en revienne à un dispositif qui serait le rétablissement des dispositifs existants même si ce serait mérité par rapport aux personnes concernées ».

    L’AER, qui permettait aux chômeurs âgés de faire la jonction entre fin du chômage et retraite, a été supprimée en janvier 2011 et n’a été que très partiellement remplacée par l’Allocation transitoire de solidarité (ATS), plongeant des milliers de seniors dans une situation financière et personnelle très difficile, accrue également par le recul de l’âge de la retraite. Les syndicats réclament son rétablissement.

    Il s’agit d’une « question extrêmement douloureuse et délicate », « la situation est effroyable pour un certain nombre de personnes », « brutalement privées » des ressources escomptées et qui « tout à coup (…) tombent dans la trappe », est convenu M. Sapin.

    Mais « mettre 800 millions, 900 millions, 1 milliard dans des dispositifs de cette nature, qui sont comme on dit dans le jargon passifs par rapport à des dispositifs d’encouragement à l’emploi actifs, il y a quelque chose d’un peu rageant du point de vue de l’action gouvernementale et de la mobilisation des fonds publics », a-t-il expliqué.

    « A ce stade, le gouvernement souhaite que ce sujet puisse être abordé précisément dans le cadre des discussions sur le financement pérenne des régimes de retraite », début 2013, a poursuivi le ministre.

    M. Sapin estime qu’il faut attendre de « connaître les effets exacts » du décret entrant en vigueur au 1er novembre pour autoriser la retraite à 60 ans pour ceux ayant commencé à travailler très tôt, « qui va résoudre un certain nombre des difficultés que nous venons de décrire ».

    « Je ne serais pas capable à ce stade-là de dire le nombre de personnes qui seraient concernées si on modifiait quelque chose (…), on est en train de travailler là-dessus mais ce sont évidemment des chiffres considérables », a-t-il dit.

    AFP

     
  16. cosmocats

    30 octobre 2012 at 19 h 08 min

     
  17. Michele

    30 octobre 2012 at 20 h 16 min

    L’incroyable testament de Kissinger
    Soumis par denissto

    Le temps des vieux crapauds:

    Par quelles forces, quels mystères ou remords, les anciens maitres du monde au seuil de la mort délivrent les aveux d’un monde qu’ils ont bâti! Hier Valéry Giscard d’Estaing reconnaissait les puissances occultes de l’argent, certainement par remord d’avoir vendu la France par la loi scélérate qu’il promulguait en 1973 avec le sherpa du groupe Rothschild G Pompidou. Aujourd’hui, c’est un ancien prix Nobel de la paix , excusez du peu, qui dans une interview privée, vous décrit la guerre qu’il a préparé avec ses complices de longue date:

    Henry Kissinger: « Si vous ne pouvez pas entendre les tambours de guerre, il vous faut être sourd »

    NEW YORK – États-Unis – Dans un aveu remarquable de l’ancien de l’ère Nixon, le secrétaire d’état Henry Kissinger révèle ce qui se passe en ce moment dans le monde et particulièrement au Moyen-Orient.

    Parlant depuis son appartement de luxe à Manhattan, le vétéran de la politique, qui aura 89 ans en mai, est trop en avance avec son analyse de la situation actuelle dans le forum mondial de la géopolitique et de l’économie.

    « Les États-Unis appâtent la Chine et la Russie, et le dernier clou dans le cercueil sera l’Iran, qui est, bien sûr, la principale cible d’Israël. Nous avons permis à la Chine d’accroître sa force militaire et à la Russie à se remettre de la soviétisation, pour leur donner un faux sentiment de bravade, cela va créer une mort conjointe plus rapide pour eux. Nous sommes comme le tireur d’élite provoquant le noob à ramasser le pistolet, et quand ils essaient, c’est bang bang. La guerre à venir sera si grave qu’une seule superpuissance pourra gagner, et ce sera nous autres. C’est pourquoi les européens ont une telle hâte de former un super état : ils savent ce qui vient, et pour survivre, l’Europe devra être un état cohésif entier. Leur urgence me prouve qu’ils savent très bien que la grande épreuve de force est à nos portes. O combien j’ai rêvé de ce moment délicieux. »

    « Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlez le peuple, contrôlez la monnaie et vous contrôlerez le monde »

    M. Kissinger a ensuite ajouté: « Si vous êtes une personne ordinaire, alors vous pouvez vous préparer à la guerre en vous déplaçant à la campagne et en construisant une ferme, mais vous devez prendre des armes avec vous, tellement les hordes d’affamés seront en itinérance. En outre, même si les élites auront leurs refuges et des abris spécialisés, elles devront être tout aussi prudentes, lors de la guerre que les civils ordinaires, parce que leurs abris peuvent toujours être compromis.  »

    Après une pause pendant quelques minutes pour rassembler ses pensées, M. Kissinger, poursuit: «Nous avons dit aux militaires que nous aurions à prendre plus de sept pays du Moyen-Orient pour leurs ressources et ils ont presque terminé leur travail, nous savons tous ce que je pense de l’armée, mais je dois dire, cette fois, qu’ils ont obéi aux ordres superflus. C’est juste que le dernier tremplin, c’est à dire l’Iran, va vraiment faire pencher la balance. Combien de temps la Chine et la Russie pourront se contenter de regarder l’Amérique nettoyer? Le grand ours Russe et la faucille chinoise seront réveillés de leur sommeil et c’est à ce moment qu’Israël va devoir se battre de toutes ses forces et de ses armes pour tuer autant d’Arabes qu’elle le peut. Espérons que si tout va bien, la moitié du Moyen-Orient sera aux israéliens. Nos jeunes ont été bien formés au cours de la dernière décennie sur les jeux de combat sur console, il était intéressant de voir le nouveau jeu Call of Duty 3, jeu de guerre moderne, qui reflète exactement ce qui est va arriver dans un avenir proche avec sa programmation prédictive. Nos équipes de jeunes, aux États-Unis et a l’Ouest, sont préparés parce qu’elles ont été programmées pour être de bons soldats, de la chair à canon quand elles seront commandées pour sortir dans les rues et lutter contre ces « Chinois » fous et « Russkies », ils obéiront à leurs ordres. Sur les cendres nous construiront une société nouvelle, il restera seulement une superpuissance de gauche, et seule, elle sera le gouvernement mondial qui gagne. N’oubliez pas, les États-Unis ont les meilleures armes, nous avons des choses qu’aucune autre nation n’a, et nous introduirons ces armes quand le moment sera venu.  »

    Fin de l’interview. Notre reporter est introduit hors de la salle par le gardien de Kissinger…

    traduction du mieux que l’on pouvait , merci pour votre mansuétude!

    merci a Michel du site infoguerilla d’avoir relayé l’info……………..mich reviens!

     
    • Geraldine

      30 octobre 2012 at 21 h 26 min

      C’est un faux satirique !

       
  18. Geraldine

    30 octobre 2012 at 21 h 27 min

    Il ne faut pas balancer n’importe quoi comme une vérité : c’est un document de fiction…

     
  19. valentin

    31 octobre 2012 at 0 h 08 min

    à 16 trillion de dollar, ils auront pas le choix d,y remédier à la situation.
    Malheur à ceux qui mette leur devenir en ce qui est temporelle il y aura du changement et sage et bienheureux est ceux qu’ils se sont reconnu et qu’ils se sont repentit du péché originel car, à eux le royaume et la terre.

    Dieu à en horreur des sabbaths que l’homme lui fait. Il attend le sabbath des sabbaths le 7 ème jour de son plan le millenium. ainsi, que le principe de correspondance sera accomplis.

    Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut pour que deux fait le miracle d’un seul.