RSS

Flash – Stratégie modifiée chez UBS

30 Oct

Suite à l’article précédent, la banque suisse UBS annonce qu’A L’AVENIR, sa banque d’investissement « se concentrera sur ses points forts traditionnels dans le conseil, l’analyse financière, les actions, les changes et les métaux précieux« .

C’est ainsi qu’à l’inverse elle se retirera de ses activités obligataires, « abandonnant certaines lignes de métier, principalement celles dans le revenu fixe devenues peu rentables suite aux changements d’ordre réglementaire et à l’évolution des marchés ».

Le message est intéressant… mais il ne surprendra pas le lecteur de longue date.

Publicités
 
61 Commentaires

Publié par le 30 octobre 2012 dans Non classé

 

61 réponses à “Flash – Stratégie modifiée chez UBS

  1. Alex du 57

    30 octobre 2012 at 19 h 25 min

    Bonsoir,
    les médias ne cessent de parler de la bourde de JM Ayrault au sujet des 35 heures . Mais est-ce tant que cela une bourde ? Comme disent certains commentateurs, il n’aurait pas pu l’improviser, sans que ses conseillers n’interviennent . Nous l’avons aussi connu plus fin stratège, à la tête du groupe PS de l’assemblée . Partons donc du postulat qu’il est tout, sauf un imbécile . Le reste, c’est du cinéma pour naïfs . Ce soir, chez Calvi, c’etait haro sur les 35 heures, résponsables de tous les vis ainsi que de la désindustrialisation . C’est une réalié depuis dix ans, mais ce qui choque, c’est que l’attaque vienne de la gauche . Jusqu’à il y a peu, les 35 heures étaient un tabou auquel personne à gauche ne touchait . Bien-entendu, on nous a refait une émission sur la productivité, sans jamais parlé du taux de change Euro/USD, qui est le vrai problème . C’est dire l’incompétence et/ou la servilité des intervenants .
    Il semble que la gauche ait accépté de renier les 35 heures, pour défendre un tabou plus important encore, la survie de l’euro . La semaine passée, les grands patrons ont commencé à mettre la préssion, en évoquant la privatisation de la sécu . Chacun joue sa partition dans ce jeu de rôles . Au passage, on comprends aussi pourquoi il a fallu attendre le retour de la gauche au pouvoir, pour détricoter tout ce que Mitterrand et Jospin avaient fait . Ainsi, on économisera d’énormes manifs qui bloqueraient le pays . Comme le disent les gauchistes, les sociaux traitres ont encore bonne presse dans les syndicats . Au passage, chacun mesurera l’éfficacité d’avoir, depuis trente ans, des gouvernements de fonctionnaires .
    Avec une autre lecture, on comprends que Hollande joue son va-tout des 35 heures pour sauver sa monnaie de singe . Peut-être ira-t-il jusqu’à supprimer l’ISF, mais son éffet est marginal . En tous cas je suis certain que le prochain domino, le dernier, ce sera l’euro .
    A ce propos, nous constatons que les riches commencent à quitter le pays en masse . Il est vrai qu’avec la fin de l’euro, il n’y aura plus d’accords Shengen . Souvenons-nous aussi que Roosevelt, tout en lançant le new deal, avait instauré un taux d’imposition confiscatoire de 90% . Ce taux perdura jusque dans les années 70 . Cela malgré les bienfaits de la seconde guerre mondiale, qui bénéficia à la seule économie américaine . Avec notre dette, il est évident que les 75% d’Hollande, nous en avons au moins pour une génération .
    Tout cela pour dire que les choses pourraient aller très vite maintenant .

     
    • emigrdesouche

      30 octobre 2012 at 20 h 44 min

      J’ai le même point de vue que toi, Alex.
      Pure manipulation du peuple par le politiquemant racaille & les merdia, cul & chemise.
      On en a eut des pelles comme celle-là avec Sarko – Fion et autres brosse à cul.

       
  2. Jesuisrevenu Jesuispartie Battlehammer Lenain

    30 octobre 2012 at 19 h 32 min

    C’est pas une bourde de JM Ayrault, Il est tout simplement fatigué et la fatigue fait dire n’importe quoi.
    La crise va lessiver une grande partie de homme politique.

     
    • Alex du 57

      30 octobre 2012 at 20 h 06 min

      Ca, vous me permettrez d’en douter . De plus, vous constaterez avec moi, qu’il n’est qu’au début de son mandat . Notre premier ministre avait une santé plus robuste, quand il n’était que parlementaire . Ayrault n’a fait qu’introduire le sujet du débat, pour voir la réaction des français . Je suis certain qu’il y aura une suite . Suite à laquelle vous aurez du mal à lui trouver des excuses . Le seul moyen que nous ayons pour nous en sortir, c’est d’annuler les effets pervers du socialisme sur notre pays . Trente ans de Mitterrandisme vont être détricotés par Hollande, forcé qu’il sera de le faire . Ensuite, nous pourrons débattre de la pertinence d’avoir encore des partis de gauche, toutes chapelles confondues, dans une société qui se veut moderne moderne . Je vous prends même le pari de ce qui sera fait en un ou deux quinquénats:
      -abbrogation des 35 heures . Retour à quarante heures payées quarante
      -Abbrogation de l’ISF
      -Retour au franc, avec un taux de change à parité avec le dollar US (mais ça, il le subira surtout)
      -Abaissement de l’impôt sur les sociétés
      -Abaissement du taux d’imposition sur les succéssions directes
      -Peut-être même, retour d’un bouclier fiscal différent, à la sauce Rocard
      Je vous fais grâce d’autres éléments, qu’il ira puiser dans le programme du FN . S’il ne fait pas tout cela, c’est Marine Lepen qui le fera prochainement . Mais ça, ce n’est que mon modeste point de vue …

       
      • Geraldine

        30 octobre 2012 at 21 h 32 min

        Il faut surtout mettre fin au libre échangisme débridé et à la mondialisation sans règle… la fin des 35 h et le retour au franc ne régleraient pas tout.

        En particulier, la mortelle financiarisation de nos économies et de nos sociétés doit être férocement combattue.

         
      • Alex du 57

        30 octobre 2012 at 21 h 38 min

        @Geraldine;
        l »échangisme », c’est surtout dans les établissements spécialisés . Mais plus sérieusement, si vous me lisez, vous remarquerez que j’évoque la fin de Shengen . Ce qui correspond à ce que vous dites .

         
    • syldeg

      30 octobre 2012 at 22 h 02 min

      le probleme de jean marc ayrault c’est qu’il etait président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale il a attaque la droite tout au long de la presidence de sarkozy et maintenant la droite l’attaque en fleche à la moindre anicroche ça s’appel un retour de baton !

       
      • Alex du 57

        30 octobre 2012 at 22 h 12 min

        Je suis d’accord avec vous, mais il aurait du s’y attendre, vu comment il a occupé les cinq dernières années . Mais comparé à la droite, il donne vraiment l’impréssion de diriger un gouvernement de potaches . Sarkosy, pour sa part, n’était « que » le président des riches . De plus en plus de commentateurs en sont à se demander, si Hollande ira jusqu’à la fin de son mandat . Quant aux plus déçus et en colère, comme toujours avec la gauche, ce sont leurs propres électeurs . Les prochaines municipales seront un bon test …

         
    • catherine

      30 octobre 2012 at 23 h 30 min

      fatigué ou bon comédien ?

       
  3. sand

    30 octobre 2012 at 19 h 47 min

    Ils vont tous nous mettre à l’amende grâce à la bête : la finance internationale.

    Le mot finance vient du latin finare qui veut dire fixer une indemnité ou une amende (du saxon fine qui veut dire « amende » ……………. et qui désigne ce qui se rapporte à l’argent.

    L’expression mettre à l’amende colle parfaitement :

    1. Punir, réprimander, blâmer

    2. S’imposer à qqn par sa supériorité, dominer

     
  4. zapatta

    30 octobre 2012 at 19 h 55 min

    De nouveaux fonds accordés à Dexia ?

    Les gouvernements français et belge devraient donner « dans les prochaines heures » leur feu vert à une recapitalisation de la banque franco-belge Dexia , rapporte aujourd’hui le quotidien belge Le Soir sur son site internet. « Une recapitalisation de Dexia devrait être formellement décidée dans les heures qui viennent. On parle d’une nouvelle injection de six milliards d’euros, à partager entre la France et la Belgique », écrit le quotidien.

    « Les négociations sont en cours », a déclaré un porte-parole de Dexia au sujet du démantèlement de l’établissement qui se poursuit depuis 2011. Personne n’était immédiatement joignable à Bercy pour un commentaire. Le directeur général de la banque franco-belge, Karel de Boeck, avait déclaré au quotidien L’Echo début octobre que l’établissement continuait à perdre de l’argent et que ses équipes travaillaient à une augmentation de capital.

    Il avait ajouté ne pas savoir si cette levée de fonds interviendrait en fin d’année ou début 2013 et s’était refusé à en communiquer le montant. Dexia, acculé au démantèlement à l’automne 2011 du fait de l’intensification de la crise de la dette dans la zone euro, a enregistré une perte nette de 1,2 milliard d’euros au cours des six premiers mois de l’année. La banque avait déjà bénéficié d’une aide publique de 6,4 milliards d’euros en 2008. La France y avait participé à hauteur de trois milliards. Dexia publiera ses résultats du troisième trimestre le 8 novembre.

    REUTERS

    No comment……….

     
  5. zapatta

    30 octobre 2012 at 20 h 00 min

    C’est la tempête… en Espagne et sur la Zone euro

    30 oct 2012 | Philippe Béchade

    ▪ Pas de cotations à Wall Street lundi, c’était annoncé depuis dimanche soir… Il subsistait un doute pour ce mardi mais c’est maintenant une certitude, les marchés américains resteront fermés 24 heures de plus — 48 heures d’interruption, c’est une première historique pour cause météorologique. Les cotations reprendront mercredi “si le temps le permet”, d’après le dernier communiqué officiel du NYSE.

    Pour illustrer cette brèche dans l’espace-temps, nous avons droit à des reportages sur les flots déchaînés, des pluies présentées comme torrentielles et les rues désertes de dizaines de villes côtières désertés par leurs habitants. Montrez ces reportages à des habitants de Manille, Osaka ou Hong Kong et c’est le fou-rire assuré ! Et ne parlons pas des insulaire de Terre-Neuve ou même — sans aller si loin — de l’île d’Ouessant.

    Selon le standard des services de la sécurité nationale américains, Ouessant serait déclarée inhabitable 300 jours par an !

    Lorsque les creux ne dépassent pas trois mètres entre l’île et le continent, les Bretons du Finistère parlent de mer calme. La navette maritime entre Le Conquet et Lampaul ne cesse de naviguer que lorsque des vagues de six mètres commencent à écumer et que le courant dépasse les 10 noeuds dans la passe du Fromveur (c’est une vitesse suffisante pour tirer un skieur nautique).

    Environ 3 500 km à l’ouest de l’extrême pointe du Finistère, des vents soufflant à 150 km/h ont fait fuir 400 000 Américains : ce genre de tempête ne soulèverait même pas une tuile sur la maison d’un pêcheur irlandais… mais leurs descendants ont perdu le goût pour les logements rustiques, avec des murs en granit, des toitures en ardoises solidement agrafées à des charpentes en bois massif.

    De nombreuses résidences de villégiature de la Côte est des Etats-Unis sont à peine plus solides que la hutte en fagots des trois petits cochons. En Europe, c’est la maison qui soutient la cheminée, aux Etats-Unis, c’est le conduit de cheminée qui arrime les murs et le toit de la maison.

    Bon, il est vrai que le climat du New Jersey n’a rien à voir avec celui du Connemara ou de Terre-Neuve et que construire “à 100% en dur et à l’ancienne” s’avèrerait trois fois plus onéreux et sans grande pertinence pour affronter un ouragan un peu musclé tous les 25 ans ou 30 ans.

    Les assureurs américains, à qui des experts promettent déjà des dizaines de milliards de dollars de dégâts à rembourser, préfèreraient certainement couvrir le même genre de risques dans le Golfe du Morbihan. Il y a moins de surfaces vitrées susceptibles d’être cassées par des débris qu’à New York ou Boston… mais on nous explique que cela devrait relancer l’industrie du verre.

    ▪ Un spectacle digne du grand cirque électoral

    En attendant, nous avons assisté au spectacle de deux métropoles transformées en villes fantômes, ou en état de siège, comme dans les films catastrophe où le gouverneur ordonne la fermeture des ponts et des tunnels puis le déploiement de la Garde civile à tous les carrefours… comme dans Godzilla !

    Ne soyons pas naïfs, la soudaine sollicitude de Washington envers la population de la Côte est, exposée “au plus grand danger des 30 dernières années”, fait partie du grand cirque électoral.

    Cela dit, les plus gros dégâts pourraient être causés par l’onde de tempête qui soulève la surface de l’océan, avec plusieurs quartiers de Manhattan situés en zone inondable. Cet épisode météo nous fait penser à une sorte de revanche de la nature sur une Amérique qui tourne le dos au concept de réchauffement planétaire mais qui submerge son économie de fausse monnaie. Et cela dure depuis une bonne décennie, afin d’entretenir une sorte de printemps éternel qui finit par épuiser la faune et la flore au lieu de la stimuler.

    Toujours plus de soleil artificiel, d’engrais (pour les banques) et de pesticides (actifs toxiques)… tout cela pour aboutir à la fin à la constitution d’une super-bad bank (c’est le rôle que remplit la Fed) qui fait reposer la totalité du risque systémique sur la population.

    ▪ En Europe, les tempêtes sont d’un autre genre…

    En Europe, c’était au tour de l’Espagne d’annoncer dans l’indifférence quasi-générale ce lundi que les banques ibériques — faute de pouvoir être recapitalisées — effectueront le transfert de leurs créances douteuses vers une bad bank. Cette dernière récupèrera des crédits immobiliers en défaut affectés en moyenne par une décote de 45%, laquelle se monte à 65% pour des biens saisis mais souvent sans aucune valeur marchande puisque non achevés ou carrément inhabitables.

    Nous assistons enfin à une “opération vérité” sur les créances immobilières dont le coût va s’avérer largement supérieur à 150 milliards d’euros… mais qui donne aussitôt lieu à un gros mensonge : l’Espagne n’a pas besoin de faire appel au MES dans l’état actuel des choses. Mais va-t-elle trouver tout cet argent ?

    Nous n’en avons pas fini avec le chapitre européen : la bourse de Milan a perdu pied. De sorte que la coalition de Mario Monti pourrait être compromise par la menace de Silvio Berlusconi de faire éclater la majorité gouvernementale.

    Enfin, et c’est beaucoup plus inquiétant, la bourse d’Athènes a fini la journée sur une chute de 6,3% de l’indice ASE, dans le sillage des valeurs bancaires dont certaines ont plongé de plus de 15%.

    La Grèce est toujours à la recherche d’un accord sur la restructuration de sa dette à l’approche de l’échéance du 16 novembre. A cette date, les caisses de l’Etat seront vides si le pays ne perçoit pas une nouvelle tranche d’aide de la part de la BCE… et les dissensions au sein du gouvernement au sujet des douloureuses réformes demandées laissent craindre une impasse politique dont le pays n’avait pas besoin.

    Mais il n’est pas d’impasse dont on ne puisse ressortir à reculons, en repoussant la date des accords de deux mois… tout en accordant le versement d’une enveloppe qui évitera le verdict sans appel d’une faillite que les élites européennes — BCE incluse — continuent de démentir de façon pathétique.

    Elles n’ont guère le choix, sinon qui voudra encore croire que le risque systémique européen est circonscrit ?

    ▪ Quoi qu’en pense Carmignac…

    A notre grande surprise, c’est le courtier Carmignac qui vient à la rescousse du discours officiel de sortie de crise — auquel 95% des Allemands affirment ne pas croire, d’après un sondage publié par Stern le week-end dernier.

    Carmignac s’est souvent distingué avec bonheur de la Pensée Unique dominante. Nous avons toutefois du mal à cerner les raisons d’un tel optimisme sur l’avenir du secteur bancaire, car aucun des grands défis lancés à la Zone euro n’a été relevé.

    Ni celui des déséquilibres structurels nord/sud… ni le risque de nouvelles attaques visant des pays comme l’Italie (en cas d’instabilité politique) ou la France (dont le colmatage des déficits par l’impôt ne résout en rien la question de la dérive des dépenses publiques). La récession menace en outre de perdurer dans ce qui ressemble de plus en plus à un scénario à la japonaise.

    En ce qui concerne la compétitivité, nous lisons que l’Espagne est sur la voie du redressement, qu’elle est devenue le deuxième pays producteur d’automobiles derrière l’Allemagne… mais avec des taux horaires inférieurs à 10 euros dans l’industrie et des salaires dignes de pays en voie de développement dans le secteur agricole ou le BTP, l’Espagne vient tout simplement de faire en trois ans un grand bond en arrière social de 30 ans. Cette Europe-là a-t-elle un véritable avenir, quoi qu’en pense Carmignac ?

     
    • Alex du 57

      30 octobre 2012 at 20 h 13 min

      Bonsoir;
      vous savez bien que les allemands fabriquent tout en Europe centrale . Il ne font qu’assembler en Allemagne, avec des ouvriers payés à un euro de l’heure, pour conserver le précieux « made in Germany » . Pour peu qu’ils placent leurs dividendes en Suisse, c’est carton plein . Pour ce qui est de l’Espagne, ce sont surtout des sites Renault et PSA, comme en Turquie, qui produisent leurs véhicules là bas . Quand aux sous traitants, ils produisent déjà largement en Afrique du nord . Vivement que le FN vienne y mettre bon ordre, par la force s’il le faut .

       
      • emigrdesouche

        30 octobre 2012 at 21 h 13 min

        Le FN: partie intégrant le jeu de l’illusion démocratique.

         
      • zapatta

        30 octobre 2012 at 21 h 24 min

        Bonsoir Al,

        Vous êtes de retour, avec un nouveau pseudo….

        Nous avons déjà débattu ( en vain ) sur le FN ….

        Je vous laisse à vos douces illusions…

        Bonne soirée….

         
      • Alex du 57

        30 octobre 2012 at 21 h 30 min

        @emigrdesouche;
        Le FN a le gros avantage de vouloir mettre à bas, une partie de ce dont nous ne voulons plus . De plus, c’est le seul parti en mesure de le faire . Ensuite, nous jugerons sur pièce . Maintenant, vous pouvez toujours rêver du soulèvement spontané des masses . Mais surtout, ne soyez pas trop préssé . Sortis de cette éventualité, je constate que pas plus que moi, vous n’avencez la moindre solution . Dans ces conditions, tout ce qui peut être pris, est bon à prendre . Si vous vous contentez du disours distilé sur ce site et d’autres, dans dix ans, vous constaterez que vous en serez toujours au même point .
        Pour ma part, j’ai toujours considéré qu’il est suicidaire de vouloir combattre un pouvoir puissant . Tout ce qui va dans le sens de l’affaiblir est bon à prendre . Ensuite, quand le pouvoir sera au sol, nous le ramasserons pour en faire ce que nous voulons . 1789 nous démontre que le peuple a combattu l’ancien régime, pour donner le pouvoir à la bourgeoisie franc-maçonne . Souhaitez-vous être à nouveau le dindon de la farce ? Pour ma part, je me reserve afin de n’avoir à « m’occuper » que des survivants .

         
      • Alex du 57

        30 octobre 2012 at 21 h 39 min

        @zapatta;
        tiens, un administrateur du site sous couverture . C’est vrai que c’est pratique pour relancer les débats, voir les recadrer …

         
      • zapatta

        30 octobre 2012 at 21 h 50 min

        @ Alex

        Je ne suis pas comme vous dîtes  » un administrateur du site  » mais un simple commentateur.
        Désolé, mais vous êtes  » facilement  » repérable Al …

        La preuve, vous ne contestez pas….

         
      • emigrdesouche

        30 octobre 2012 at 21 h 52 min

        Le FN avantage le système, pas vous.
        C’est son outil, pas le vôtre.
        Je vous souhaite d’être vivant dans dix ans, et plus encore.

         
      • avril44

        30 octobre 2012 at 22 h 33 min

        Pour aller en Allemagne, régulièrement, je peux vous dire que beaucoup d’ouvriers Français, aimeraient toucher les salaires Allemands. Arrêtez de croire que tout le monde est payé à un euro de l’heure. Quant au FN, c’est moins sur qu’il puisse faire grand chose, même si l’UMPS n’a pas à donner de leçons.

         
      • Antilluminati

        31 octobre 2012 at 1 h 07 min

        Regardez les dernières vidéos de Soral, même lui ouvre enfin les yeux, ce qui n’est pas trop tôt.
        Concernant le FN d’aujourd’hui et marine surtout.

        Il s’efforcait depuis un certains temps de croire qu’elle est juste bête, bas non, il comprend enfin que marine a embrassé le système en place.

        Je le félicite, et j’espère que comme lui, faut finirez par accepter la réalité, aussi perturbante soit-elle.

         
      • asi

        31 octobre 2012 at 6 h 39 min

        avril 44 je confirme qu’ils ont même des très bonnes payes ;), et que plusieurs disent qu’il ‘aimeraient pas perdre leur poste car en France ils toucheraient beaucoup moins pour le même boulot

         
      • PhiliP

        31 octobre 2012 at 8 h 25 min

        @Emigrédesouche.

        Si le FN fait partie du système, pourquoi le système s’oppose t’il si violemment à ce qu’il prenne le pouvoir ? Pourquoi le FN n’a t’il JAMAIS eu le pouvoir ?

         
      • emigrdesouche

        31 octobre 2012 at 9 h 26 min

        Philippe,

        Pourquoi le FN existerait-il s’il est si dangereux pour le système ?
        Pourquoi avoir vu tant MLP dans les merdias plutôt que Gollnish quant il s’est agit d’élire le nouveau président FN ?

         
      • PhiliP

        31 octobre 2012 at 9 h 56 min

        @Emigré de souche. Vous ne répondez pas à mes questions, ca n’est pas très bien élevé, je crois que ca s’apelle botter en touche ! J’imagine que poser des questions sans avoir l’intention d’y répondre est votre conception de la démocratie (du moins, je constate) et j’espère que ma remarque nous permettra à tous de construire des échanges dénués de faux semblants (même positifs (voir le 2/)).

        Je vais m’efforcer de répondre aux vôtres :

        1/ Synthétiquement : Parce que nos compatriotes sont suffisamment cons pour croire tout ce que leur disent les médias, et pour ceux qui me lisent, et qui sont dubitatifs sur cette affirmation, je leur conseille de se renseigner sur la l’appartenance des capitaux des médias de masse, jusque même, les médias dits les plus « libres » : Des vendeurs d’armes, des puissants qui bouffent à la même table que les politiques, vraiment pas de quoi inciter au changement ! …En outre j’admets qu’après une journée de 10 heures de travail, « on » 😉 ait besoin d’autre chose que de politique.

        2/ Golnish ?? Il s’est présenté aux élections ? Je ne savait pas. J’imagine que je ne dois pas être le seul…Je crois que votre question divise (les cons) pour mieux régner sur eux (les mêmes). Golnish n’a jamais autant rassemblé que le FN donc je comprends que vous défendez (évoquez, vantez, parlez..) de Golnish pour diviser les électeurs sensible aux arguments de l' »extrême droite » ! Diviser pour régner, je crois que c’est là la raison de votre interrogation. C’est là la seule raison !

        Il a été au deuxième tour ? Sinon, cela expliquerai qu' »on » en ai moins entendu parler que MLP.

         
      • Eiffel72

        31 octobre 2012 at 11 h 39 min

        Alex, alors vous vous êtes un couillu car vous n’êtes pas avare de dire vos convictions que cela déplaise à certains, bravo ! vous avez entièrement raison de croire en Marine car c’est une des plus franche et réaliste face au danger du mondialisme soutenu par qui on sait.

         
      • emigrdesouche

        31 octobre 2012 at 20 h 11 min

        Philippe,

        Emigré de souche; j’ai comme l’impression que vous êtes amoureux, vous.

        Réponse du convoité.

        Mes 2 questions, mais c’était ma réponse.
        Matrisez-vous la langue française et la tenue d’une discussion ?
        Avez-vous ne serait-ce qu’un échantillon de subtilité disponible en vous ?
        Ma seconde question, non seulement vous ne l’avez pas comprise, comme la première, toute 2 niveau apprentissage du langage style ba-be-bi-bo-bu, mais manifestement vous n’êtes pas au courant que Gollnisch s’est présenté à la présidence du FN.
        Donc puisque je vous ai déjà répondu, je vous répond sur votre critique petite, ce qui m’indique que vous tenez à cela: je vais être cash: vous êtes un imbécile.
        Mais pour être juste, vous n’étes pas à blâmer pour cela: après tout, faut faire avec ses moyens.
        En revanche, ce qui est blâmable et grave,et c’est aussi là que se situe votre médiocrité et petitesse, c’est que vous pensez avoir tout compris à me bourrer le mou en meuglant à mes oreilles toutes vos conneries: signe de la lourdeur de vos maux et mots, de l’ampleur de votre surdité et manque cruel et pathétique d’horizon.
        Pensez tout savoir castre le besoin naturel du désir de compréhension.
        Je vous qualifierait d’eunuque cérébral dépouillé brut de fonderie avec bavures sans dépouille: ce qui n’a pas dû être chose aisée de vous démouler clône de la bétise que vous êtes.
        Philllllipe qui se dit patriote et qui qualifie ses compatriotes de con.
        Du coup: mes compatriotes sont cons; je suis un patriote, je suis donc un con.
        En route pour le rassemblement.

        Si l’envie de me répondre vous démange, svp, faites-le sans crier que vous m’aimer, cher Philllllipe, qui se dit fds sans être digne des grands penseurs nés sur ce sol.
        Ces penseurs vous aurait-il déshérité à ce point ?

         
      • emigrdesouche

        31 octobre 2012 at 20 h 25 min

        …vous auraient-ils déshérités…: j’y tiens.

         
    • asi

      31 octobre 2012 at 3 h 17 min

      Oui c’est une blague lol, à Taiwan ils ont 10 X plus puissant plusieurs fois par an, et si ça devait leur couter aussi cher ça fait longtemps que l’ile aurait fait faillite, ;), et quoi d’étonnant à des maisons en carton au bord de l’eau qu’elle s’effondre comme un jeu de carte , ça n’a rien d’exceptionnel, c’était même prévisible, si je mets un bateau en papier sur l’eau il finira par couler aussi., En plus ils ont filmé avec tous les panneaux de pub électriques allumés, trop drôle. Enfin ils doivent avoir leur raison , c’est Hollywood

       
      • asi

        31 octobre 2012 at 3 h 19 min

        c’était pour Zapatta (entre voyageur on se comprend) tout à fait d’accord avec toi 😉

         
  6. zapatta

    30 octobre 2012 at 20 h 09 min

    FRANCE TELECOM : Fitch abaisse la note de France Télécom à « BBB+ », perspective stable

    PARIS (Dow Jones)–Fitch Ratings a abaissé mardi sa note de long terme sur France Télécom de « A- » à « BBB+ » en raison des pressions continues sur les activités de l’opérateur de télécommunications en France, où la concurrence entraîne une baisse des flux de trésorerie.

    La perspective sur la note est stable car le programme de réduction des coûts, la baisse du dividende et l’engagement du groupe à redressement ses ratios d’endettement sont de bonnes nouvelles, ajoute l’agence d’évaluation financière dans un communiqué.

    REUTERS

    A suivre…………

     
    • Alex du 57

      30 octobre 2012 at 20 h 13 min

      Pour une boite qui est sur le point de crever, c’est le minimum qu’ils puissent faire .

       
      • Alex du 57

        30 octobre 2012 at 20 h 19 min

        Je rajouterais volontier, que FT est l’exemple même, de la boite dirigée par ses syndicats . Dès que vous leurs proposez, pour sauver la boite, de bosser comme chez les concurrents, ils se jettent par la fenêtre .

         
      • Geraldine

        30 octobre 2012 at 21 h 38 min

        MDR

        Pas mal le raccourci sur les suicides de FT…

         
      • librezen

        30 octobre 2012 at 23 h 42 min

        @ Al et Géraldine,
        on ne doit pas avoir le même humour…

         
      • PhiliP

        31 octobre 2012 at 8 h 29 min

        Très perspicace, comme d’hab, Librezen…MDR…Continuez à utiliser « on », ca dit, d’emblée, l’intérêt qu' »on » doit porter à vos interventions….

         
  7. Alex du 57

    30 octobre 2012 at 21 h 58 min

    @zapatta;
    c’est parce que nous sommes de plus en plus nombreux à penser la même chose . Comme vous ne vous en êtes pas encore rendu compte, vous croyez toujours croiser les mêmes personnes, soit un groupuscule très actif . Maintenant, c’est plutôt flatteur . Cela prouve qu’idéologiquement, nous sommes assez homogènes, puisque dans un débat, vous me confirmez que nous sommes permutables . Une fois au pouvoir, ça vous changera de ce à quoi vous êtes habitué, soyez-en certain …

     
    • feuch

      30 octobre 2012 at 22 h 08 min

      @ alex
      Dès que vous leurs proposez, pour sauver la boite, de bosser comme chez les concurrents, ils se jettent par la fenêtre .

      MDR MERCI

       
    • OHRUH René

      31 octobre 2012 at 13 h 37 min

      le FN au pouvoir ; tous ceux qui se disent démocrates , ne sauraient plus ce que celà veuit dire .
      Ils seront tous dans la rue pour créer des troubles afin de provoquer des répressions et empêcher le FN de gérer la France .
      Losque je parle de démogcratie , deouis des lustres on nous a fait  » rentrer dans le coco  » que nous y vivons . Et ça marche … mais de moins en moins ! A part voter de temps en temps pour 2 ou 3 candidats que les médias nous imposent , on n’a rien à dire . Voter pour ce qu’ils appelent des  » petits candidats  » à quoi ça sert , qui a envie puisqu’ils n’ont aucune chance . Voter « BLANC  » ILS NE RECONNAISSENT PAS QUE C’EST L’EXPRESSION DU VOTANT qui veut dire queceux qu’on lui proposent , il n’en veut pas

       
  8. kawa

    30 octobre 2012 at 22 h 23 min

    Une délégation juive en visite en Algérie, sous couvert de tourisme !http://www.echoroukonline.com/ara/articles/146023.html

     
    • Antilluminati

      31 octobre 2012 at 1 h 09 min

      tout les chemins mènent aux puits de pétrole :p

       
  9. JeanJean

    30 octobre 2012 at 23 h 35 min

    Personnellement, cela m’inquiète qu’une banque comme UBS recommande l’achat d’or. Je vais toujours à contresens des banques. L’argent métal est sûrement meilleur en terme de placement. A voir: http://www.achat-or-metaux.com/topic/29-largent-le-metal-davenir/

     
  10. Antilluminati

    31 octobre 2012 at 1 h 11 min

     
    • FreeMan

      31 octobre 2012 at 1 h 30 min

      @ Antilluminati

      merci pour la vidéo

       
  11. byeuro

    31 octobre 2012 at 1 h 30 min

    La pologne retrouve des explosifs sur la carlingue de l’avion présidentiel dramatiquement crashé il y a 2 ans en Russie
    Rebondissement dans l’étrange affaire du crash de l’avion du Président polonais (l’un des prinicpaux opposants aux visées des élites européistes et néo-mondialistes) mystérieusement crashé il y a 2 ans en Russie avec de nombreuses personnalités polonaises à bord !
    http://911nwo.info/2012/10/30/la-pologne-retrouve-des-explosifs-sur-la-carlingue-de-lavion-presidentiel-dramatiquement-crashe-il-y-a-2-ans-en-russie/
    http://911nwo.info/2012/10/30/la-pologne-retrouve-des-explosifs-sur-la-carlingue-de-lavion-presidentiel-dramatiquement-crashe-il-y-a-2-ans-en-russie/

     
  12. byeuro

    31 octobre 2012 at 1 h 32 min

    Réchauffement climatique ? Variabilité climatique naturelle ? Ou HAARP ?
    http://911nwo.info/2012/10/29/rechauffement-climatique-variabilite-climatique-naturelle-ou-haarp/

     
    • asi

      31 octobre 2012 at 3 h 38 min

      mais si on met tout et n’importe quoi sur le dos de la Haarp, en conclusion la Terre ne bouge jamais, car pour l’instant toutes les catastrophes qu’on lit proviennent de la Haarp, donc faudra revoir la géologie et dire que la terre reste figée. j’ai comme un petit doute 😉

       
      • byeuro

        31 octobre 2012 at 8 h 44 min

         
      • byeuro

        31 octobre 2012 at 8 h 52 min

        Conspiration ou synchronicité ?
        http://mahamudras.blogspot.fr/2012/10/conspiration-ou-synchronicite.html
        (Lisez les commentaires )
        http://mahamudras.blogspot.fr/2012/10/le-temps-va-sarreter.html
        Le Blog des Enculuminatis ©
        La rubrique des moutons écrasés

         
      • asi

        31 octobre 2012 at 9 h 23 min

        j e n’ai pas dit que ça n’existait pas, mais on ne peux pas mettre toutes les catastrophes sur le dos de la Haarp, ceci aussi c’est de la manipulation , c’est fait pour que personne ne puisse plus faire la différence entre le vrai et le faux à moins d’être du métier, c’est comme ç pour tout, ils ne sont pas cons ils manipulent dans les 2 sens , vu que la majorité avalent tout ce qu’ils trouvent ds les liens sois disant conspirtionnistes, autant en mettre pleins, 9 chances sur 10 que ça passe. les gens ne pourront pas vérifier à moins de se renseigner à chaque fois chez un spécialiste du métier.

         
      • asi

        31 octobre 2012 at 9 h 51 min

        et je rajouterais que le jour où il y aura un problème grâve , il y aura autant de mensonges d’un coté comme de l’autre, car pour connaitre la vérité il faudra se renseigner sois même et non sur les sites, c’est bien pour ça qu’en cas de problème sérieux la majorité se fera avoir car vous trouverez toujours des mensonges sur tous les sites vu que les gens qui dénoncent recopient également souvent tout et n’importe quoi sans avoir aucune connaissance de ce qu’ils partagent, il est bien là le problème, de mon coté je ne fais confiance ni aux médias ni à ceux qui dénoncent si je ne peux pas vérifier les données, en tout cas perso je ne prends jamais pour pain béni aucun site, si je n’ai pas les connaissances (chercheurs ou autres preuves scientifiques) je laisse toujours en stand by, voilà chacun fait comme il pense.

         
    • yael

      31 octobre 2012 at 14 h 44 min

      je me demande bien qu’est ce qu’ils vont nous tricoter pour le 21 décembre…

       
    • yael

      31 octobre 2012 at 14 h 56 min

       
  13. byeuro

    31 octobre 2012 at 8 h 40 min

    Source : Sciences Humaines via Fortunes

    Une Amérique qui tombe

    Attentats du 11 septembre 2001, guerres sans fin, tempête financière, concurrence asiatique… Le nouveau siècle a ébranlé l’Amérique. Au point que le pays est obsédé par la peur du déclin

    http://www.scienceshumaines.com/une-amerique-qui-tombe_fr_29478.html

     
  14. brunoarf

    31 octobre 2012 at 9 h 01 min

    LE JOUR OÙ FRANÇOIS BAROIN A ENVISAGÉ LA SORTIE DE LA FRANCE DE LA ZONE EURO.

    En novembre 2011, la crise de la zone euro est à son paroxysme.

    « L’Union européenne est dans le cyclone », écrit dans son livre Journal de crise, François Baroin, qui raconte comment il a organisé une réunion de travail pour envisager les pires scénarios. Une réunion qu’il a baptisé « Black Swan » :

    « C’est le nom que j’ai choisi de donner à une réunion dont il n’y a aucune trace.(…) Il s’agissait d’imaginer l’hypothèse la plus sombre de notre histoire économique moderne. A savoir un éclatement de la zone euro. » Pour cette réunion secrète, François Baroin convie trois personnes « de confiance » dans son bureau « au sixième étage à Bercy ». Une réunion « sans document ».

    Chacun sait que l’objet seul de la réunion, s’il était connu, pourrait avoir des conséquences désastreuses.

    Et l’ancien protégé de Jacques Chirac d’expliquer sa démarche :

    « Ce rendez-vous non-officiel ne porte pourtant que sur des hypothèses de travail. Ce serait de l’inconscience de ne pas les envisager. Et de la folie d’en parler. »

    Imaginant « le pire », à savoir « la sortie de la Grèce de l’euro, un effet de contamination, une théorie des dominos qui entraînerait de facto la sortie de la France », François Baroin et ses équipes se préparent alors à deux hypothèses :

    Le coût de la sortie de la Grèce de la zone euro pour la France.

    Et deux types de pertes : celles du secteur banques-assurances, et celles de l’éclatement de la zone tout entière.

    http://lelab.europe1.fr/t/le-jour-ou-francois-baroin-a-envisage-la-sortie-de-la-france-de-la-zone-euro-5653

    Dettes publiques en zone euro : chiffres du deuxième trimestre 2012 :

    1- Médaille d’or : dette publique de la Grèce : 300,807 milliards d’euros, soit 150,3 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : dette publique de l’Italie : 1982,239 milliards d’euros, soit 126,1 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : dette publique du Portugal : 198,136 milliards d’euros, soit 117,5 % du PIB.

    4- Dette publique de l’Irlande : 179,718 milliards d’euros, soit 111,5 % du PIB.

    5- Dette publique de la Belgique : 382,922 milliards d’euros, soit 102,5 % du PIB.

    6- Dette publique de la France : 1832,599 milliards d’euros, soit 91 % du PIB.

    7- Dette publique de Chypre : 14,939 milliards d’euros, soit 83,3 % du PIB.

    8- Dette publique de l’Allemagne : 2169,354 milliards d’euros, soit 82,8 % du PIB.

     
  15. unmar

    31 octobre 2012 at 9 h 20 min

    @ liesiletter :
    hs , le lien amis vers C et C est recent? ca m’a l’air d’une tres bonne idée . c’est un peu ce que nous pratiquons comme ca , echange, don , vente a petit prix des vetements enfants.

    bonne journée

     
  16. lodela971

    31 octobre 2012 at 9 h 55 min

    L’Inquisition à l’œuvre ! ( Archive INA L’ ABBE PIERRE VS LICRA ) http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/CAB96017468/abbe-pierre-licra.fr.html

     
  17. sand

    31 octobre 2012 at 12 h 36 min

    Swissquote C’est tout nouveau !!

    http://www.swissquote.ch/sqw-static/marketing/mkt_warrants.jsp?l=f

    Partenaires : Goldman Sachs et UBS

     
  18. brunoarf

    31 octobre 2012 at 12 h 51 min

    Mercredi 31 octobre 2012 :

    La Grèce enregistrera en 2013 un déficit budgétaire, une récession et une dette plus lourds que ce qui était prévu il y a seulement un mois, illustrant les difficultés de redémarrage du pays contraint à de lourdes économies, selon le projet de budget présenté mercredi au parlement.

    En 2013, la dette du pays devrait exploser, selon le texte, à 189,1% du PIB, soit 346,2 milliards d’euros, contre 175,6% attendu en 2012.

    http://www.romandie.com/news/n/_Budget_2013_la_Grece_prevoit_une_reprise_plus_lente_que_prevu88311020121230.asp

    Dette publique de la Grèce :

    2007 : dette publique de 107,4 % du PIB.
    2008 : dette publique de 112,6 % du PIB.
    2009 : dette publique de 129 % du PIB.
    2010 : dette publique de 144,5 % du PIB.
    2011 : dette publique de 170,6 % du PIB.
    2012 : dette publique de 175,6 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec. La dette augmente, augmente encore, augmente toujours, alors que le premier défaut de paiement de la Grèce a effacé 107 milliards d’euros de dettes.

    2013 : dette publique de 189,1 % du PIB, selon la prévision du gouvernement grec.

    La question n’est plus de savoir si le deuxième défaut de paiement de la Grèce va avoir lieu.

    La question est de savoir quand le deuxième défaut de paiement de la Grèce aura lieu.