RSS

La manipulation des groupes terroristes comporte toujours des risques

27 Oct

Tout le monde sait ce qu’il faut retenir du 11/09/2001. Mais qu’en est-il du 11/09/1973 ? En fait, le 11 septembre 1973, Richard Nixon, Henry Kissinger et la CIA parvenaient à renverser Salvador Allende grâce à un coup d’Etat conduit par le général Augusto Pinochet. Ainsi les Etats-Unis prenaient par la force le contrôle d’un pays démocratique d’Amérique latine : le Chili.

Roger Burbach, l’auteur de The Pinochet Affair : State Terrorism and Global Justice signale qu’avant le 11 septembre 2001, l’attaque terroriste la plus sensationnelle menée par des étrangers aux Etats-Unis l’avait été en 1976 par l’opération Condor contre Orlando Letelier, un opposant à Pinochet.

Le réseau Condor, vaste entreprise terroriste internationale pilotée par la CIA, dont les citoyens états-uniens ne prirent conscience que lorsqu’elle étendit ses assassinats sur le territoire nord-américain, est le premier réseau terroriste international en Occident.

Ce réseau a fait parler de lui jusqu’au début des années 80. Il est bon de signaler que la constitution de ce groupe rappelle par de nombreux points la constitution d’Al Qaïda, groupe qui fut également aidé par la CIA contre les Soviétiques en Afghanistan. Autrement dit, les Etats-Unis ont pris pour habitude d’utiliser, de financer des réseaux qui, une fois laissés à eux-mêmes ou repris par d’autres « directions non gouvernementales », peuvent très bien se retourner contre eux.

Publicités
 
38 Commentaires

Publié par le 27 octobre 2012 dans Non classé

 

38 réponses à “La manipulation des groupes terroristes comporte toujours des risques

  1. brujitafr

    27 octobre 2012 at 4 h 57 min

     
    • AC

      27 octobre 2012 at 9 h 42 min

      Vous oubliez le G.A.L. (Groupe Antiterroriste de Libération), créé au début des années 80 par le gouvern&ment « socialiste » espagnol de l’époque, pour lutter de façon tout à fait illégale contre l’E.T.A. (GAL = véritable terrorisme d’État) !
      http://fr.wikipedia.org/wiki/G.A.L. ce résumé de Wikipedia ne dit pas ce qui n’est connu que de très peu de personnes. Le GAL n’avait d’intérêt que s’il pouvait agir en France (refuge des gens de l’ETA), sans rencontrer de difficultés avec les autorités françaises. Or, il se trouve que la France venait aussi d’avoir un gouvern&ment dit « socialiste ».
      Officiellement, il ne pouvait pas cautionner l’action du GAL, groupe totalement illégal.
      Mais il se trouve que le dit gouvern&ment « socialiste » français, voulait se débarrasser d’un mouvement antinucléaire pouvant contrarier ses plans de trahison de ses promesses électorales de continuer de saturer la France de centrales nucléaire (il faut dire que le principal bailleur de fonds de Mitterrand était un Rothschild, second propriétaire de mines d’uranium). Il y eu donc une entente entre « socialistes » franco-espagnols, pour que les français « ferment les yeux », sur les crimes du GAL, dans la mesure où ce dernier le « débarrasserait » de meneurs particulièrement gênants.
      Ce fut fait en 1982, et dès le lendemain, la première élimination d’un membre de l’ETA était effective à Hossegor (épisodes que vous ne trouverez nulle part).
      Pour des raisons personnelles, je ne peux pas être plus précis…
      A lire aussi cet article pour avoir une vue plus complète du vrai terrorisme, qui, non seulement est toujours d’État (directement ou indirectement), mais en fait, la partie la plus énorme, vient du Plan d’une élite, elle-même au-dessus des États :
      http://vivresansogm.org/piecesjointesdes/ogm-vaccins…-une-guerre-sournoise-est-elle-d-clar-e-contre-le-genre-humain.pdf

       
      • Gorer

        31 octobre 2012 at 17 h 27 min

        Existait-il un rapport entre ETA et écologistes antinucléaires? Soyons plus précis dans les informations. Nous comprendrons mieux.

         
    • AC

      27 octobre 2012 at 9 h 49 min

      Le lien est « cassé », vous trouverez le PDF de l’article à cette page :
      http://vivresansogm.org/piecesjointesdes/index.html
      Par ailleurs, il faut lire dans le texte ci-dessus :
      « Mais il se trouve que le dit gouvern&ment « socialiste » français, voulait se débarrasser d’un mouvement antinucléaire pouvant contrarier ses plans de trahison de ses promesses électorales ET AINSI POUVOIR continuer de saturer la France de centrales nucléaire (il faut dire que le principal bailleur de fonds de Mitterrand était un Rothschild, second propriétaire de mines d’uranium). »

       
  2. brujitafr

    27 octobre 2012 at 4 h 58 min

     
  3. lodela971

    27 octobre 2012 at 6 h 51 min

    Etats-Unis, Etat policier: En Amérique, il n’y aura jamais de véritable débat!

    IRIB- Il faudrait une aide divine à Obama et Romney, s’ils devaient jamais participer..

    …. à un véritable débat, sur un véritable problème à l’Oxford Union. Ils se feraient massacrer.

    Les “débats” pré-présidentielles ont révélé que, non seulement, les candidats, mais aussi, le pays entier, sont complètement déconnectés de tout véritable problème et de la tournure dangereuse que tout cela prend. Par exemple, vous ne sauriez jamais que maintenant tout citoyen américain peut-être emprisonné et exécuté, sans procédure judiciaire légale. Il suffit que la décision soit prise, quelque part, en haut de la pyramide de l’exécutif, pour que la liberté, voire, la vie d’un citoyen américain soit terminée.

    Aucun ne doute de ce que les Américains pensent, s’ils pensent que cela existe déjà, que cela ne pourra arriver qu’à des terroristes qui méritent leur sort. Mais comme absolument aucune preuve ou procédure légale n’est requise, comment saurons-nous jamais que cela n’arrive qu’à des terroristes ? Peut-on vraiment faire confiance à un gouvernement qui a déclenché des guerres, dans 7 pays différents, sur la seule base de mensonges et de fabrications ? Si le gouvernement américain a menti, à propos des armes de destruction massive irakiennes, afin d’envahir ce pays, pourquoi ne mentirait-il pas, à propos des terroristes ?

    L’Amérique a besoin d’un débat public sur le comment peut-on être plus en sécurité après avoir éliminé la protection constitutionnelle de la procédure judiciaire ? Si le pouvoir du gouvernement n’est pas limité par la constitution, alors sommes-nous gouvernés par des Césars ? Les pères fondateurs ne pensaient pas que nous devrions faire confiance à un César en ce qui concerne notre sécurité. Pourquoi le devrions-nous maintenant, qu’est-ce qui a changé ?

    Si nous sommes placés devant tant de menaces terroristes que la constitution se doit d’être suspendue pour être remplacée par des actions issues de décrets venant d’un exécutif incontrôlable, comment se fait-il alors que toutes les actions terroristes sont des arnaques organisées par le FBI ? En 11 ans, il n’y a pas eu un seul cas dans lequel le “terroriste” a eu l’initiative !

    En onze ans après le 11 Septembre, les actes de terrorisme domestique ont été insignifiants pour tant qu’ils aient existés. Qu’est-ce qui justifie les dépenses de l’énorme Département de la Sécurité de la Patrie ? (NdT: Department of Homeland Security ou DHS, la Stasi, securitate de l’empire du goulag levant…) Pourquoi ce département possède-t-il des équipes spéciales ultrasophistiquées avec des véhicules blindés ? Qui sont les cibles de ces unités militarisées ? Si 11 années de meurtres, assassinats, estropiages et déplacement de millions de musulmans de par le monde par le gouvernement américain n’ont pas provoqué d’énormes actes de terrorisme aux Etats-Unis, pourquoi le département de la sécurité de la patrie crée-t-il une force armée pour lui-même ? Pourquoi n’y a t’il pas de débat parlementaire à ce sujet ? Pourquoi n’y a t’il pas de débat public ? Comment un gouvernement qui est déjà largement dans le rouge concernant son budget, peut-il se permettre une seconde force militaire intramuros n’ayant aucun but défini légalement et constitutionnellement ?

    Quelle est la motivation de la Sécurité de la Patrie pour créer une “Jeunesse de la Patrie” (NdT: un équivalent américain de la Hitler Jugend) Le corps constitué de la FEMA (Federal Emergency Management Administration) est-il un déguisement pour de plus sinistres actions à venir, une jeunesse hitlérienne comme certains sites internet le suggèrent ? Est-ce que l’achat massif de munitions par le département de la sécurité de la patrie est lié à la montée nationale du corps des 18-24 ans ? Comment tant de choses incroyables peuvent-elles se dérouler sous nos yeux et ne pas être questionnées ?

    Pourquoi Romney n’a t’il pas demandé à Obama pourquoi il travaille à renverser le délibéré d’une cour fédérale de justice ayant établi que les citoyens américains ne peuvent pas être sujets à la détention indéfinie en violation totale de la constitution des Etats-Unis ? Est-ce que parce que Romney et ses conseillers néoconservateurs sont d’accord avec Obama et ses conseillers ? Si cela est le cas, alors pourquoi un tyran serait-il meilleur qu’un autre ?

    Pourquoi les Etats-Unis ont-ils construit tout un réseau de camps de détention pour lesquels ils sont en train de recruter des “spécialistes en internement” ? Pourquoi l’armée américaine a maintenant comme politique “d’établir un programme de travail pour les prisonniers civils ainsi que des prisons civiles sur des camps militaires” ?

    Voici le rapport de Rachel Maddow sur le comment Obama critique le régime néoconservateur Bush/Cheney pour ses violations de la constitution des Etats-Unis et la loi statutaire américaine et ensuite propose de faire la même chose lui-même: http://www.youtube.com/watch?v=L8J_lcHwkvc

    Comment le débat présidentiel a-t-il pu ignorer le fait que des drones nous survolent ici-même aux Etats-Unis ? Quel est le but de tout ceci ? Pourquoi les plus petites forces de police au fin fond de la nation sont-elles équipées avec des véhicules blindés ? Je les ai vus de mes propres yeux. Dans de toutes petites communautés pâquerettes au nord d’Atlanta en Géorgie, des communautés sous les standards des MacMansion de multi-millions de dollars, ont une police complètement militarisée avec des véhicules blindés et des équipes d’intervention style GIPN (NdT: SWAT team en anglais) avec un équipement militaire complet. Qu’en est-il ? Ces petites communautés rurales ne verront jamais l’ombre d’un terroriste ou même ne feront jamais l’expérience d’une prise d’otages. Et pourtant ils sont maintenant armés jusqu’aux dents. Ils sont si lourdement armés qu’ils pourraient être envoyés au combat contre le 3ème Reich ou l’armée rouge !

    Toutes ces questions suggèrent que la perfection morale des Etats-Unis n’est qu’une moquerie. Aucun débat ne se produira. Ah mais, c’est à cause de l’économie bande d’idiots, ah bon, pourquoi n’y a-t-il pas non plus de débat économique ? Le mois dernier la réserve fédérale a annoncé le QE3. Si QE1 et 2 n’ont pas marché, pourquoi quiconque, y compris le président de la réserve fédérale, pense qu’un QE3 marchera ?

    Et pourtant, les marchés financiers hautement irrationnels, qui n’ont absolument aucune idée de quoi que ce soit, furent remplis de joie par ce QE3. Ceci ne peut être que parce que ce qui régule le marché de l’équité est de la propagande, du pirouettage, de la désinformation, sûrement pas des faits. La bourse est incapable de prendre une décision correcte. Les décisions sont prises par les idiots du marché n’opérant que sur du court terme. La seule voie sûre est de se sauver de tout cela. Cette stratégie assure que les gérants de portefeuilles soient toujours avec leurs pairs et ainsi ne perdent pas de clients.

    Cela aurait été superbe de voir Obama et Romney se confronter dans un vrai débat sur le comment le QE3, créé pour aider les banques “trop grosses pour échouer” insolvables, peut aider le fonctionnement des ménages, avec deux gagne-pain, sur une base de revenus réelle comme il y a 45 ans, ce qui représente le véritable revenu moyen des ménages.

    En quoi sauver des banques désignées comme étant “trop grosses pour se planter”, va aider la famille dont les boulots ou le boulot majeur a été exporté en Chine, en Inde et ce pour maximiser les profits entrepreneuriaux, les bonus de performance des exécutifs et les gains de capitaux des actionnaires ?

    De manière évidente, la population laborieuse des Etats-Unis a été sacrifiée au profit des mégariches.

    Une question appropriée serait: Pourquoi les standards de vie des travailleurs américains ont-ils été sacrifiés au profit des mégariches ? Jamais une telle question ne sera posée dans un “débat présidentiel”.

    Au XXIème siècle, les citoyens américains sont devenus des fantômes, des non-entités. Ils sont brutalisés par la police dont les salaires viennent du contribuable. Les citoyens, pour avoir protesté contre des injustices ou sans aucune raison, sont battus, arrêtés, passés au taser et même assassinés. La police, payée par le public, a battu des gens paralysés dans des fauteuils roulants, piégé ceux qui les appellent à l’aide contre des criminels, passé au taser des grands-mères et des enfants et abattu de sang-froid des citoyens désarmés qui n’avaient rien fait d’autre que de perdre le contrôle d’eux-mêmes sous l’emprise de l’alcool, de la drogue ou de la rage pure et simple.

    Les Américains lobotomisés paient de plus en plus d’impôts à chaque niveau du gouvernement pour être protégés contre la violence gratuite, mais ce que leurs impôts soutiennent en fait est la violence gratuite contre eux-mêmes. Chaque Américain, sauf le petit nombre de mégariches qui contrôlent Washington, peut être arrêté et dépossédé à la fois de sa liberté et de sa propriété sur la seule base d’une allégation d’un membre du pouvoir exécutif qui pourrait désirer son épouse, sa copine, sa propriété ou par simple vengeance ou pour exterminer un rival ou pour marquer des points contre un lycée, une université ou un concurrent en affaire.

    En Amérique aujourd’hui, la loi ne sert que les puissants, pas la justice. De fait, il n’y a pas de loi et il n’y a pas de justice. Seulement un pouvoir échappant à tout contrôle et irresponsable.

    Quel est le but de voter lorsque le résultat est le même ? Les deux candidats représentent les intérêts d’Israël, pas les intérêts des Etats-Unis. Les deux candidats représentent les intérêts du complexe militaro-industriel, de l’agro-business, des industries offshore, la suppression des syndicats et des travailleurs, l’annulation totale des libertés civiles et de la constitution des Etats-Unis, qui se trouvent sur le chemin d’un pouvoir exécutif sans partage.

    Aux Etats-Unis aujourd’hui, le pouvoir de l’argent est roi. Il n’y a rien d’autre dans l’équation. Pourquoi aller voter pour soutenir la continuation de votre propre exploitation ? Chaque fois que les Américains votent, ils votent pour leur propre oblitération.

    Paul Craig Roberts

    Note

    Dans ses écrits Paul Craig Roberts parle de l’ « AMERIKA » avec un K majuscule pour faire référence au sinistre KKK, le KU KLUX KLAN. Nous avons maintenu cette orthographe dans le titre.

     
  4. byeuro

    27 octobre 2012 at 9 h 08 min

    Métal précieux : Combien d’or pour survivre au crash ?- See more at: Les imprimantes illimitées de la BCE font que le délai pour acheter du métal précieux à bas prix se raccourci. Certains m’ont demandé : « Quelle est la quantité idéale pour traverser une crise inflationniste« . Comme détaillé dans le guide de self-défense financière, un stock de consommables est votre meilleur rempart, mais un problème subsiste: « Comment assurer ses dépenses quand l’inflation explose ? » Voici comment calculer votre sécurité minimum en métal précieux en 5 étapes. – See more at: http://goldup.fr/2012/10/metal-precieux-survivre.html#sthash.h45HgvW5.dpbs

     
  5. mondoha13

    27 octobre 2012 at 10 h 04 min

    Reblogged this on MONDOHA Blog.

     
  6. Nonolexpat

    27 octobre 2012 at 11 h 21 min

    Berlu était le seul à pouvoir envoyer bouler l europe et il avait les sondages ultra favorables pour son retour
    les bankster et autres dictateurs de bruxelles voyaient le danger et ils ont pressé la justice italienne de l envoyer aux oubliettes
    il fallait bien le dezinguer avant que sa reelection ne soit possible

     
  7. lodela971

    27 octobre 2012 at 14 h 03 min

    Le glas de l’aventure coloniale des États-Unis au Moyen-Orient!, par Gordon Duff

    …et les histoires de cellules terroristes qui poussent comme des champignons en Afrique, font la une des informations « pop culture » étasuniennes et israéliennes, indique au monde que le glas a sonné pour l’aventure coloniale étasunienne au Moyen Orient.Août 2010 en Irak – Face à la résistance, les pertes des troupes américaines d’occupation étaient en moyenne de plusieurs dizaines de soldats chaque mois.Le débat présidentiel de cette semaine sur la politique étrangère a été, au mieux, une humiliation pour les États-Unis. Je ne parle pas de détails comme le fait que Romney ne sait pas où se trouvent la Syrie et l’Iran ni que l’Iran a presque 2 000 km de côtes.

    Il est facile de confondre l’Iran avec le Kazakhstan ou même l’Islande. Les Étasuniens n’ont pas la réputation d’être bons en géographie, ni en maths, ni en ingénierie, ni en langues.J’étais anxieux de découvrir qui des deux candidats serait le premier à utiliser en la déformant la déclaration du président Ahmadinejad :

    « L’histoire effacera toute trace de Sionisme des sables du temps ».Selon Romney, dire cela équivaut à un « génocide » et il a déclaré qu’il allait porter plainte devant la Cour Criminelle Internationale de La Haye.On a dû oublier de dire à Romney que les États-Unis se sont retirés de la Cour Criminelle Internationale il y a des années de peur que leurs propres leaders n’y soient poursuivis.Si l’on se souvient de ce que Romney a dit de la géographie de la région on sait qu’il croit que l’Iran et la Syrie ont une frontière commune.

    Ce serait bien que l’Irak soit au courant.Et, aujourd’hui même, un ami des services secrets de l’armée m’a appelé. Les Israéliens ont remis aux Étasuniens des rapports de leurs services secrets affirmant que d’importantes cargaisons « d’armes lourdes » sont acheminées de l’Iran vers la Syrie par autoroute.Deux itinéraires étaient mentionnés, un qui passe à travers « la Zone Verte » étasunienne de Baghdad, et, vu la quantité de tanks et de missiles supposés traverser les checkpoints jour et nuit, les gens ne doivent pas pouvoir fermer l’œil.

    L’autre itinéraire traverse Mossoul où les Israéliens ont installé une base. Ils ne doivent pas pouvoir dormir non plus.Jusqu’ici, et bien qu’en empruntant ces itinéraires on parcoure des centaines de kilomètres de routes où le trafic est intense à travers des villes importantes, personne n’a vu, ni photographié le moindre matériel militaire. Cela n’a pas empêché les services secrets étasuniens de transmettre ces « renseignements » au Congrès étasunien.Cette information, qui n’est qu’un mensonge grossier comme les contes de fée que Wolfowitz, Chalabi et compagnie ont fourni à Bush en 2002, a pour but de justifier une « réoccupation » étasunienne, par la force si nécessaire, de l’Irak au cas où Romney serait élu.Comme Romney détient la firme qui possède la plupart des machines à voter électroniques des États-Unis, la possibilité qu’il soit élu, même si personne ne vote pour lui, augmente chaque jour.

    Le Pakistan était une question de première importance pour Romney pendant le débat. Israël, pour une raison inconnue, semble être terrifié par le Pakistan.Ce qui lui a échappé pendant la discussion sur le Pakistan et ses « 100 armes nucléaires », c’est que ce pays détient en fait plutôt « 400 armes nucléaires » et qu’il est en train de construire des jets fantômes JA-17, un appareil chinois très performant mis au point grâce à un plan volé aux États-Unis par des espions israéliens…Il faut savoir une chose à propos de la guerre : vivre ou mourir, gagner ou perdre, cela n’a aucune d’importance, l’important c’est de faire des profits.Le Pakistan semble être en passe de se doter d’un vrai gouvernement civil pour la première fois. Le candidat de tête pour le poste de premier ministre est Imran Khan qui se trouve être un de mes bons amis.Khan est soutenu par 70% de la population et il a informé poliment les États-Unis que s’il était élu, il n’accepterait plus aucune aide étasunienne ni aucune présence étasunienne au Pakistan en dehors des relations diplomatiques normales.

    Le manque d’unité dans la direction du Pakistan a rendu inopérante la seule puissance nucléaire de l’Islam qui a l’armée la plus puissante de l’Islam et qui a perdu 35 000 personnes dans la guerre étasunienne contre le terrorisme tout en subissant les attaques incessantes des médias étasuniens qui l’accusaient « d’aider l’ennemi ».Ce qui change tout c’est que Khan est respecté en occident, qu’il parle sans détours, qu’il n’a peur de rien et qu’il n’a pas d’antécédents. La dernière fois que nous nous somme rencontrés, je lui ai dit que je pourrais le faire élire président des États-Unis.

    Même les Juifs voteraient pour lui. Je ne plaisantais pas. Les étasuniens vont l’adorer. C’est une pure « rock star » et une personnalité islamique qui fera éclater les stéréotypes. Ça va être amusant.J’ai mentionné plus haut la Syrie et les convois imaginaires qui traversent le Kurdistan ou l’Irak à moins qu’ils ne soient sous-marins, tous ces convois que les Israéliens voient mais ne peuvent pas photographier à cause de la densité de la jungle dans ces régions arides du nord de l’Irak.Selon moi, ce sont les États-Unis qui font venir des drones ou, peut-être, qui envoient des satellites.Si les convois traversent la Zone verte, quelqu’un pourrait aller les voir passer !

    Le débat présidentiel de politique étrangère a fait l’impasse sur une paire de questions importantes, une d’entre elles est l’instabilité politique en Turquie.Israël a poussé ses alliés, un groupe de petits pays sous son contrôle qui se sont formés en coalition après la seconde guerre mondiale, à s’impliquer en Syrie par procuration.La force mercenaire au service d’Israël est parfois appelée OTAN et les Français ont réussi à entrer dans le jeu bien qu’ils soient sortis de l’OTAN en 1959.La clé de la Syrie semble être de pousser la Turquie à envahir la Syrie sous couvert d’une opération humanitaire quelconque.Mais des rapports en provenance de Turquie semblent indiquer que si cela se produisait une guerre civile éclaterait aussitôt en Turquie et Erdogan et le gouvernement militaire seraient renversés.

    Cela aurait pour conséquence le retrait de la Turquie de l’OTAN et la formation d’une zone islamique d’échanges commerciaux qui irait d’Istanbul à Islamabad et provoquerait sûrement la dislocation de la coalition entre Israël, l’Arabie Saoudite et les états du Golfe Persique.Pour la Russie et la Chine ce serait la fin de l’hégémonie étasunienne sur le monde.L’autre manière d’en finir avec la Syrie, est de déstabiliser le Liban par des attaques terroristes et de sinistres complots : cela a déjà commencé il y a une grosse semaine, quand des troupes étasuniennes sont arrivées en Jordanie « à des fins humanitaires ».L’opération étasunienne coïncide, par hasard bien sûr, avec la livraison de missiles Stinger de pointe étasuniens aux rebelles syriens.

    Une autre question cruciale qui n’a pas été mentionnée pendant les débats c’est l’invasion étasunienne de l’Afrique. Les États-Unis ont fait profil bas dans les opérations africaines tout au long des décennies de soutien militaire et d’entraînement en coopération étroite avec les Français.

    Il est prévu que la guerre pour l’Afrique commence par l’envoi d’une force de l’Union Africaine dans le nord du Malisoutenue par l’aviation française et les drones étasuniens.

    Pour la justifier on a rebaptisé « al-Qaeda » les Touaregs du nord du Mali, des anciens alliés du Libyen Kadhafi.Avec la commode « requalification » des membres de Boko Harum du nord du Nigeria et du Niger en « sous-traitants » d’al-Qaeda et l’éruption d’attentats à la bombe dont le Nigeria et le Kenya sont les principales cibles, vendre une nouvelle décennie de « guerre contre le terrorisme » en Afrique ne semble pas poser de problème.Il est toutefois nécessaire de disposer d’un pays dont la situation stratégique est favorable à l’établissement d’une base opérationnelle et qui soit susceptible d’endurer une guerre civile à qui perd gagne sans rendre une occupation impraticable.L’Ouganda semble être ce « point noir » du fait de sa position géographique. Des groupes y arrivent et sont en passe de construire des franchises de Kentucky Fried Chicken et de Taco Bells.Le fait que la partition du Soudan, les opérations actuelles du Kenya en Somalie et les histoires de cellules terroristes qui poussent comme des champignons en Afrique, font la une des informations « pop culture » étasuniennes et israéliennes, indique au monde que le glas a sonné pour l’aventure coloniale étasunienne au Moyen Orient.

    Les États-Unis en partiront les mains vides car leur dernière chance, le renversement de la Syrie et la déstabilisation du Liban, pourrait se révéler la plus dangereuse de toutes leurs entreprises et entraîner une « troisième guerre mondiale ».Les rêves de conquête de tout le territoire du bassin Caspien jusqu’à la mer, les projets d’établir des garnisons coloniales ou des dictateurs fantoches de la Méditerranée à l’Inde, de la mer jusqu’à la frontière russe, tout cela est en train de glisser des mains des « Maîtres de l’Univers ».Il leur restera, pour solde de tout compte, 16 000 milliards de dollars de dette, des morts et des estropiés en nombre infini et la récolte de l’année d’héroïne afghane.Ils se tourneront alors vers l’Afrique où ils déclencheront, une guerre sans fin, à coup d’armées de mercenaires, de guerres de drones à une échelle jamais vue auparavant, sous couvert d’un terrorisme imaginaire, en fabriquant de nouveaux ennemis chaque fois que leur appétit néo-colonial les y poussera.On assiste en ce moment au troisième round, la liquidation des Touaregs du nord du Mali.

    Quelqu’un leur a-t-il dit qu’ils étaient supposés perdre ?

    * Gordon Duff est un vétéran des Marines qui a combattu au Vietnam dans l’infanterie et un des principaux administrateurs du site Veterans Today. Il a une grande expérience du système bancaire international et il a été conseiller dans des domaines aussi différents que la contre insurrection et les technologies de défense ; il a aussi fait partie de la représentation diplomatique de l’ONU pour le développement humanitaire et économique. Il a voyagé dans plus de 80 pays. Ses articles sont publiés dans le monde entier et traduits dans de nombreuses langues.

    Presstv

     
    • Dies Irae

      27 octobre 2012 at 14 h 48 min

      @ lodela

      vous etes tres en forme aujourd hui !

      😉

       
  8. byeuro

    27 octobre 2012 at 14 h 51 min

     
  9. byeuro

    27 octobre 2012 at 14 h 53 min

    Et ça se dit Prix Nobel de la Paix de mes deux :
    Europe : L’utilisation excessive de la force contre les manifestants

    Amnesty a dénoncé jeudi l’ »utilisation excessive de la force » par la police à l’encontre de manifestants pacifiques protestant contre les mesures d’austérité dans des pays de l’Union européenne, et l’absence de sanctions contre les forces de l’ordre responsables de ces abus.
    http://lejournaldusiecle.com/2012/10/26/europe-lutilisation-excessive-de-la-force-contre-les-manifestants/#more-2875

     
  10. byeuro

    27 octobre 2012 at 14 h 55 min

     
  11. Elle court, elle court... la rumeur

    27 octobre 2012 at 19 h 13 min

    La Fabrication du Consentement

    EDWARD BERNAYS – Propaganda 1/2

    EDWARD BERNAYS – Propaganda 2/2

     
  12. byeuro

    27 octobre 2012 at 19 h 21 min

    Les raisons pour lesquelles les gens n’achètent pas d’or

    Source les moutons enragés
    http://lesmoutonsenrages.fr/2012/10/27/les-raisons-pour-lesquelles-les-gens-nachetent-pas-dor/

     
  13. byeuro

    27 octobre 2012 at 19 h 27 min

    Source : Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

    Jean-Michel Steg revient sur le risque de panne bancaire

    Mickaël Lelièvre m’a signalé cette mise au point de Jean-Michel Steg et de Nicolas Doze après le buzz déclenché par l’intervention du premier lors de l’émission du 12 octobre.

    Deux observations :

    1. Il fallait de leur part une réaction, sous peine de paraître donner raison aux supposés « complotistes » et autres « survivalistes »… Il n’y a pas de sujet tabou, nous dit Doze.

    2. Dans son contenu, la réaction de Steg se borne à déplorer la « nervosité » actuelle des Français (il y a pourtant de quoi… surtout quand on annonce soi-même un bankrun !) et à inviter l’Etat à « couper dans ses dépenses ». Sans un mot sur le rôle et la responsabilité des banques elles-mêmes et le risque qu’elles font courir au système financier ! Comme si l’austérité en cours était le moyen de nous épargner la faillite d’une grande banque…

    Conclusion : Je ne pense pas que cela va suffire à calmer les inquiétudes, au contraire.

     
  14. byeuro

    27 octobre 2012 at 20 h 00 min

    Le Blog des Enculuminatis ©
    La rubrique des moutons écrasés

    Le retour de la 3eme puissance – Le billet qui décoiffe

    Les liens familiaux et l’acharnement contre le peuple allemand
    Vous savez ou devriez savoir qu’Adolf etait un Rotschild (Threeworldwars). Entre parenthèse, Lady Diana était également une Rotschild et ces fanatiques du symbolisme ont organisé le mariage de Prince William le 29.4.2011, soit exactement 66 ans après celui d’Hitler avec Eva Braun le 29.4.1945 (billet du 25 avril 2011). On peut spéculer sur le futur role de William …

    http://mahamudras.blogspot.fr/2012/10/le-retour-de-la-3eme-puissance-le.html

     
  15. lodela971

    27 octobre 2012 at 20 h 01 min

    Traite des fillettes syriennes, dans les camps de réfugiés, en Jordanie !
    IRIB- Un journal saoudien a stigmatisé ce qu’il a qualifié de «Jihad de la concupiscence» mené par les Saoudiens, qui se rendent dans les camps des réfugiés syriens, pour épouser les filles mineures syriennes, moyennant 500 à 1.000 rials saoudiens de dote.
    Selon le chroniqueur du quotidien « Al-Yaoum » (aujourd’hui), Mohammad Al-Assimi, ces Saoudiens sont «des profiteurs, qui exploitent les besoins de leur frères, en arabité et en religion, pour acheter leur progéniture, au marché des esclaves de l’exode forcé, profitant de leur désir amer de vouloir trouver un refuge à leurs filles innocentes, assommées par les tueries et l’exode».
    Selon « Arab Times », les hommes d’affaires jordaniens sont même impliqués dans la traite des fillettes syriennes et ce sont eux qui les vendent aux Saoudiens et aux Qataris.

     
  16. lodela971

    27 octobre 2012 at 20 h 05 min

     
  17. catherine

    27 octobre 2012 at 22 h 15 min

    sur France inter cet après-midi,
    http://www.franceinter.fr/emission-rendez-vous-avec-x
    http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=464785

    l’emission était interressante, entretien avec monsieur x

     
  18. mdesouche

    27 octobre 2012 at 22 h 19 min

     
  19. mdesouche

    27 octobre 2012 at 22 h 36 min

    documentaire complet

     
    • byeuro

      28 octobre 2012 at 8 h 36 min

      Merci mdesouche pour le doc.

       
  20. byeuro

    27 octobre 2012 at 22 h 41 min

    Manifestation anti-austérité à Madrid: « Ils nous prennent tout, démission! »
    Des milliers de manifestants ont défilé samedi soir dans le centre de Madrid vers le Congrès des députés espagnols, aux cris de « démission », pour protester contre le budget 2013 du pays et la politique d’austérité menée par le gouvernement de droite.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1524706/2012/10/27/Manifestation-anti-austerite-a-Madrid-Ils-nous-prennent-tout-demission.dhtml

    Un hôtel reprend le nom d’une organisation de loisirs nazie dans une pub
    L’hôtel suisse Therme Vals a mis les pieds dans le plat: dans un courrier publicitaire adressé à sa clientèle habituée, il a utilisé le titre « Kraft durch Freude » (La force par la joie), expression qui était le nom d’une organisation nazie.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/9456/Tourisme/article/detail/1524619/2012/10/27/Un-hotel-reprend-le-nom-d-une-organisation-de-loisirs-nazie-dans-une-pub.dhtml

     
  21. byeuro

    27 octobre 2012 at 22 h 47 min

    Racket et blanchiment d’argent Procès recherche le Retour de 43 billions de dollars du Trésor américain.
    http://www.marketwatch.com/story/major-banks-governmental-officials-and-their-comrade-capitalists-targets-of-spire-law-group-llps-racketeering-and-money-laundering-lawsuit-seeking-return-of-43-trillion-to-the-united-states-treasury-2012-10-25

    Les banques ne gagnent pas assez pour justifier de leur existence. Utilisation de la mesure cruciale connu sous le nom de rendement des capitaux propres, même JP Morgan Chase a réussi à dépasser la barre des 12% qui est considéré par de nombreux cadres et des analystes comme le minimum nécessaire pour attirer les investisseurs. Francesco Guerrera explique sur The Hub Nouvelles
    http://live.wsj.com/video/jp-morgan-12-is-a-lonely-number/27CE9385-5955-417F-BBDD-1512BC0B1138.html?link=MW_article_tboright4#

     
  22. lodela971

    27 octobre 2012 at 23 h 43 min

    Marie France Garaud : « Il va falloir que l’Europe éclate […] Les gens censés le savent. »

     
    • Clavreul

      28 octobre 2012 at 2 h 08 min

      Europe des nations, troisième guerre mondiale puis Europe des Régions.

       
  23. michel

    27 octobre 2012 at 23 h 54 min

    Bonjour,
    Liési, vous dîtes: » La manipulation des groupes terroristes comporte toujours des risques »
    Les bad boys de n york prennent’ils des risques en formant des unités sans plan d’approvisionement? Risquent’ils d’être sans défense dans un terrain à découvert?
    Je crois qu’ils ne jouent pas à la perfection mais une case sur deux comme un cycliste sans carte

     
  24. binjou

    28 octobre 2012 at 7 h 37 min

    les derniers mois, un débat enflammé s’est déroulé sur la manière dont les Etats-Unis et Israël
    devraient le mieux réagir aux activités nucléaires de l’Iran. Pendant que la discussion s’est échauffée, les USA ont renforcé leur régime de sanctions déjà sévère contre la République islamique et l’Union européenne a annoncé, en janvier, qu’elle débuterait, le 1er juillet, avec un embargo sur le pétrole iranien. Bien que les Etats-Unis, l’UE et l’Iran soient revenus récemment à la table des négociations, on ressent toujours un sentiment de crise.

    http://www.mecanopolis.org/?p=26349

     
  25. sarroub mourad

    28 octobre 2012 at 21 h 42 min

    Reblogged this on msarroub.

     
 
%d blogueurs aiment cette page :