RSS

Des vétérans US ne veulent pas des médailles données pour des guerres menées au profit de certaines factions oligarchiques

11 Août

Tandis que les militaires les plus gradés au sein de l’Otan œuvrent pour les intérêts mercantiles des factions oligarchiques à la tête du cartel bancaire, il est intéressant de voir l’attitude d’anciens militaires américains, des « vétérans », qui refusent de garder les médailles reçues au nom de la guerre au terrorisme.

Ils sont de plus en plus nombreux à comprendre qu’ils ont risqué leur vie pour la conquête du pétrole en Irak ou ailleurs, pour les intérêts de quelques factions richissimes d’hommes d’affaires, et que les sujets de LIBERTÉ ou de  DÉMOCRATIE n’étaient qu’une vaste fumisterie.

Les vétérans US des guerres au Moyen-Orient manifestent et rendent leurs médailles

Ce réveil de quelques anciens militaires de l’Empire est un signe encourageant dans un flot de nouvelles peu réjouissantes.

Publicités
 
73 Commentaires

Publié par le 11 août 2012 dans Non classé

 

73 réponses à “Des vétérans US ne veulent pas des médailles données pour des guerres menées au profit de certaines factions oligarchiques

  1. jankry

    11 août 2012 at 18 h 41 min

     
    • byeuro

      11 août 2012 at 19 h 02 min

      Merci jankry pour ce document;

       
  2. jankry

    11 août 2012 at 18 h 52 min

    Après la sortie d’Ad-Dadjaal et sa corruption sur terre, Allah enverra ‘Issa (que la paix soit sur lui) ; il descendra alors sur terre, et sa descente se fera sur le minaret blanc à l’Est de Damas en Syrie

     
    • redamex

      11 août 2012 at 21 h 55 min

      Issa ? le nom donné à Jesus, dont on trouve trace dans les livres de la bibliothèque du Potala….

       
      • emigrdsouche

        12 août 2012 at 0 h 15 min

        Et donc, redamex ?

         
      • redamex

        12 août 2012 at 9 h 40 min

        Ma culture de l’Islam est proche du zéro absolu… s’agit-il d’une interprétation à posteriori (Jésus étant bel et bien déjà passé par là) ou d’un annonce d’un « retour » pour les temps à venir ?

         
    • septentrion

      12 août 2012 at 4 h 36 min

      Chouette ! Encore mieux que Belmondo dans les années 70s !

       
  3. zapatta

    11 août 2012 at 18 h 55 min

    Oui il y a  » une prise de conscience  » de ces vétérans…
    La plupart n’ont pu  » rependre une vie normale  » et on été rejetés de la société civile américaine.
    J’ai vu un reportage dernièrement l’armée, l’état américain les a laissé tomber la plupart ont été marqués dans leur chair et leur psyché a été atteint….

    Le reportage disait qu’il y avait 40 tentatives de suicides par jour de vétérans dont 18 décès constatés.

    Sans compter les décès dus à de nouvelles formes de cancers et autres maladies dégénératives…

     
  4. Ribouldingue

    11 août 2012 at 19 h 20 min

    Et si on faisait pareil ?
    Si on brûlait symboliquement notre carte d’électeur devant la mairie et instituait simultanément une carte de citoyen définissant de nouvelles règles, une nouvelle constitution ?
    Ce n’est pas difficile, il suffirait qu’un groupe de volontaires établisse cette carte de citoyen et les règles qui vont avec. Etienne Chouard a déjà bien défriché le sujet quoi que je n’ai pas lu et ne partage pas tous ses écrits. Mais c’est une base de travail.
    Le mépris jeté à la face de ce qui prétendent nous diriger.
    Fantasme ? Pas sûr. Demain il n’y aura peut-être plus le choix.

    J – combien ?

     
    • jankry

      11 août 2012 at 20 h 16 min

      @ribouldingue
      on devrait commencer par bruler tout les drapeaux européens sur les mairies pour faire savoir notre mécontentement symboliquement.

       
      • emigrdsouche

        11 août 2012 at 21 h 54 min

        C’est vrai qu’il me gonfle ce drapeau étoilé accolé sytématiquement au drapeau bleu-blanc-rouge.

         
    • byeuro

      11 août 2012 at 21 h 19 min

      Excellent Ribouldingue

       
  5. lg

    11 août 2012 at 19 h 20 min

    c’est BEAU !!!

     
  6. andthomas

    11 août 2012 at 20 h 04 min

    Banques américaines : un plan d’urgence en cas d’apocalypse financière ?

    Alors que les indices boursiers américains renouent presque avec des sommets de quatre années depuis quelques jours à Wall Street, l’agence Reuters vient de lancer une « bombe » ce matin. Elle s’est en effet procuré des documents, selon lesquels la Fed et l’U.S. Office of the Comptroller of the Currency auraient demandé à cinq grandes banques américaines…

    la suite ici:
    http://www.boursier.com/actions/actualites/news/banques-americaines-un-plan-d-urgence-en-cas-d-apocalypse-financiere-494716.html

    comme si les banques fessaient des économies en cas de crise et hop a au fait c’est bon ont avis mis ça de coté…

     
  7. Le chat

    11 août 2012 at 20 h 26 min

    Ah ils se sont réveillé. Bon ben c’est bien tout ça. Et le reste des moutons ils se réveillent quand?
    Lorsqu’ils auront perdu qlq choses comme ces derniers!

     
    • Antilluminati

      11 août 2012 at 22 h 59 min

      Du même avis, c’est beau mais c’est toujours 10ans trop tard, les moutons du présent seront peu être les éveillé de demains, mais qui sera là pour les applaudir ?

      J’aime pas les militaires en règle générale, je trouve que c’est le pire d’entre nous, ils tuent, ils se persuadent qu’ils sont important, que leur boulot fait d’eux des héros, et ensuite à la retraite ils essaient encore d’occuper le beau rôle, pathétique et je pèse mes mots, navré pour les fans des corps armés qui passeraient par là.

       
  8. zapatta

    11 août 2012 at 20 h 28 min

     
    • lambda

      11 août 2012 at 21 h 59 min

      Bonsoir zapatta

      j’ai répondu à votre question sur le CD de Santana sur les commentaires d’hier

      Je reviens sur des commentaires que vous avez échangé avec Jozécat ( de mémoire) il y a peu sur la mort de Diana

      J’avais archivé un documentaire sur la mort programmée de Diana et je l’ai retrouvé –
      c’est éloquent et interessant –

      http://video.google.com/videoplay?docid=3783378095625982407

       
      • zapatta

        11 août 2012 at 23 h 27 min

        Bonsoir lambda

        Je viens de vous répondre
        Ah Diana ce n’est pas moi mais merci pour ce lien…

         
      • lambda

        11 août 2012 at 23 h 47 min

        zapatta, excusez moi, je pensais que c’était vous – c’était il y a quelques temps déjà ! et ma mémoire commence à flancher 😦

         
      • zapatta

        11 août 2012 at 23 h 51 min

        Lambda

        Vous n’avez pas à vous excusez il n’ y a pas de mal…

         
    • emigrdsouche

      12 août 2012 at 1 h 03 min

      Salut, Zapatta,
      Beurk Jean-Christophe Victor pote de BHL, ce dernier président du conseil de surveillance d’ARTE.
      C’est 2 gus ont bossé ensemble en contribuant à l’installation de « camps humanitaires » à la frontière pakistano-afghane à l’époque de l’invasion soviétique.
      Ils ont « soigné » les talibans.
      Donc, documentaire pro-sioniste qui a pour but de légitimer un bombardement sur l’Iran, c’est le seul objectif: attaquer avant la pseudo acquisition de la bombe nucléaire.
      Pdr: Israël ne veut pas que l’Iran ait la bombe, d’ailleurs personne ne le veut, belle entrée en matière, et les risques de prolifération pour donner une raison au monarchie du golfe, mouhaha, comme dirait PdC).
      Bref, c’est pas la télé qui dira quand ils vont attaquer, sauf à donner une date butoire, comment, avec quels moyens, quels sont les cibles et surtout pour quel objectif final.
      J’aimerais connaitre, si c’est possible, ton point de vue sur cette vidéo (qui date de quelques années), car tu l’as posée sans commentaire.

       
    • abdelkrim-raqui

      12 août 2012 at 21 h 44 min

      N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Eléphant? (USA). N’a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine?
      et envoyé sur eux des oiseaux par volées (les enfants de l intifada?palestine..? qui leur lançaient des pierres d’argile?… Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée.?

      Ce Coran raconte aux Enfants d’Israël la plupart des sujets sur lesquels ils divergent, S27C76 CORAN?…

       
  9. jozecat

    11 août 2012 at 20 h 50 min

    MEDIAPART

    Goldman Sachs reste au-dessus des lois

    C’est une bien étrange manière de marquer le cinquième anniversaire du début de la crise financière : Goldman Sachs, la banque qui symbolise toutes les déviances de Wall Street et du monde financier, ne sera pas inquiétée par la justice. Les autorités fédérales américaines ont annoncé, jeudi 9 août, qu’elles avaient clos les enquêtes menées sur le géant bancaire. « Il n’y a pas de base solide pour engager une procédure criminelle contre la banque ou ses employés », a expliqué le ministère de la justice.

    Le dossier, pourtant, semblait épais. Il portait sur le sujet le plus emblématique de la crise : les agissements de la banque sur le marché des subprimes, ces produits à l’origine du déclenchement de la crise. Le président de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, était même soupçonné de parjure pour avoir menti sous serment devant les sénateurs américains.

    La justice américaine s’était saisie du dossier après une enquête particulièrement destructrice d’une commission sénatoriale sur les origines de la crise financière. Pendant dix-huit mois, elle avait entendu de nombreux témoins, auditionné les principaux responsables bancaires, décortiqué des milliers de documents et de courriels internes. Dans
    un très long rapport, ils avaient mis à nu toutes les dérives de Wall Street, pour finir par un constat accablant : « La crise n’a pas été le résultat d’une catastrophe naturelle, mais celui de produits financiers complexes et à haut risque ; de conflits d’intérêts tenus secrets et de l’échec des régulateurs, des agences de notation et du marché lui-même à brider les excès de Wall Street. »

    Goldman Sachs tenait dans ce rapport une place de choix. Les sénateurs y confirmaient les révélations de la presse, notamment celles de Michael Lewis dans son ouvrage The Big short (Le casse de siècle, éditions Sonatine), sur le rôle de la banque dans le marché hypothécaire immobilier. Avec la Deutsche Bank, dont le poids a été aussi prépondérant dans cette affaire, Goldman Sachs a été l’acteur principal de toute l’invention financière – CDO, RMBS, CDS – dont on découvrira la toxicité par la suite. Durant ces belles années, la banque a émis pour plus de 100 milliards de dollars de produits titrisés sur l’immobilier.

    Maximiser le profit

    Dès décembre 2006, Goldman Sachs voit les signes annonciateurs de la catastrophe : les défaillance des ménages, incapables d’honorer leurs mensualités, se multiplient. À cette date, Goldman détient plus de 15 milliards de dollars de subprimes et de produits titrisés en portefeuille. L’ordre est donné de vendre à tout prix. La banque invente notamment le fonds Abacus, où elle met une partie de ses produits toxiques, qu’elle s’empresse de vendre à ses clients. Pendant ce temps, Goldman Sachs spécule à la baisse sur les mêmes produits. La tromperie générale est organisée.

    Lloyd BlankfeinLloyd Blankfein© Reuters
    Durant les auditions, les sénateurs découvriront l’envers du décor : le fameux trader Fabrice Tourre, qui se présente comme dans ses mails comme un génie du mensonge ; les courriels internes de la banque où les différents traders utilisent le terme de « rats » pour parler de leurs clients, ou de « volailles à plumer » lors du scandale du Libor. D’une mine contrite, Lloyd Bankfein, qui se présentait quelques mois auparavant comme le banquier qui faisait l’œuvre de Dieu, assura la main sur le cœur aux sénateurs qu’il n’était au courant de rien, et qu’il regrettait profondément ces agissements non conformes à la culture de la banque.

    Et pourtant, l’enquête sénatoriale prouvera que la direction de Goldman Sachs ne pouvait rien ignorer. Dès décembre 2006, le département « crédits hypothécaires et subprimes » avait été placé sous le pilotage direct de la direction générale de Goldman Sachs, qui surveillait au jour le jour l’évolution de la situation. En quelques mois, l’exposition de la banque sur les subprimes tombe de 15 à 2 milliards de dollars. Pendant ce temps, ses positions de vente à découvert sur les mêmes produits passent de 1 à 13,6 milliards de dollars. En novembre 2007, Lloyd Blankfein écrit un mail éloquent à ce sujet aux principaux responsables de la banque : « Nous n’avons pas été totalement épargnés par le désordre des subprimes. Mais nos pertes ont été largement compensées par nos gains sur les ventes à terme. »
    exposition de Goldman Sachs aux subprimesexposition de Goldman Sachs aux subprimes© rapport du sénat américain

    Quant au changement de comportement de la banque, seuls les naïfs y croient. Dans une lettre de démission incendiaire, publiée dans le New York Times, un salarié résumait les « grands principes » d’un Goldman Sachs, obnubilé par sa propre richesse. « La banque a changé sa façon de penser le leadership (…) Aujourd’hui, si vous faites assez d’argent pour l’entreprise, vous serez placé en position d’influence », écrit-il. « Il a trois moyens rapides de devenir un dirigeant : a) persuader les clients d’investir dans des titres ou des produits dont vous essayez de vous débarrasser parce qu’ils sont jugés pas assez profitables ; b) amener vos clients à négocier un quelconque produit qui rapportera le maximum de profit à Goldman ; c ) vous trouver vous-même sur un siège où votre travail est de négocier n’importe quel produit illiquide et opaque avec un acronyme de trois lettres », dénonce-t-il.

    Malgré ces lourdes charges, le ministère de la Justice indique qu’il « est arrivé à la conclusion que la charge de la preuve pour mener une procédure judiciaire était insuffisante, compte tenu de la loi et des faits, tels qu’ils apparaissent actuellement ». En d’autres termes, la justice n’a pas suffisamment les moyens légaux pour engager une action en justice. Le ministère souligne, toutefois, qu’il est prêt à rouvrir le dossier, si des éléments nouveaux apparaissent.

    « Personne n’est en prison »

    Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Goldman Sachs a appris le même jour, que la SEC, l’autorité boursière de New York, refermait, sans donner suite, une autre enquête sur ses ventes de produits titrisés. La banque était accusée d’avoir vendu d’autres subprimes en décembre 2006, en trompant ses clients. Mais là encore, la SEC n’a rien trouvé à redire.

    « Nous sommes très contents de voir ce sujet derrière nous », s’est félicité un porte-parole de la banque. Comment ne pas l’être ! Elle a échappé à tout. Goldman Sachs s’est juste acquitté d’une amende de 500 millions de dollars en 2009 auprès de la SEC pour couper court à une action judiciaire sur ses agissements dans les subprimes. La seule action au civil, qui est encore en cours, est menée contre son trader Fabrice Tourre.

    Les commentaires ont été nombreux sur les sites de presse américains à la suite de la publication de cette information. Certains rappellent avec insistance que Goldman Sachs est un grand donateur des campagnes présidentielles. Comme le reconnaissait avec cynisme un trader de la banque, interrogé par la BBC, à l’automne dernier : « Ce ne sont pas les gouvernements qui dirigent le monde. C’est Goldman Sachs qui dirige le monde », avant d’ajouter qu’il espérait une récession, « car il y avait beaucoup d’argent à se faire en cas de crise ».

    La décision du ministère de la justice, en tout cas, paraît lourde de conséquences. Wall Street va continuer à jouir d’une totale immunité. « Ces annonces sont aussi les dernières indications que les enquêtes fédérales sur la crise financière faiblissent, alors que le temps de la prescription approche », note le New York Times. « Depuis le début de la crise, personne n’est en prison », n’a cessé de s’affliger Charles Ferguson, réalisateur du documentaire Inside Job, dévoilant toutes les turpitudes de Wall Street. Les derniers événements lui donnent malheureusement encore raison.

    VIDEO

     
    • byeuro

      11 août 2012 at 21 h 48 min

      € Millions : Le vainqueur des 190 millions s’est manifesté
      C’est Goldman Sachs
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1484505/2012/08/11/Le-vainqueur-des-190-millions-s-est-manifeste.dhtml

       
      • lambda

        11 août 2012 at 22 h 15 min

        Byeuro, vous avez de l’humour 🙂

         
      • byeuro

        11 août 2012 at 22 h 45 min

        @ lambda

        Le gagnant est au Royaume Unis pays de la City. L’argent va à l’argent.
        Vous remarquerez que les plus gros gagnant de l’€ Millions se situent au Royaume Unis comme par Hasard.

         
    • Bernard H L M

      12 août 2012 at 16 h 36 min

      Pffou,
      ça, c’ est du post!

      Merci par votre effort de nous encourager à délivrer des informations,
      formelles, quantifiées, et sourcées.
      M erci Jozecat
      |V|

       
  10. Stella

    11 août 2012 at 20 h 52 min

    L’Europe en crise : sommes-nous menacés d’une nouvelle Guerre de Trente ans ?

    http://attention-crash-mondial.blogspot.de/2012/08/leurope-en-crise-sommes-nous-menaces.html

     
  11. byeuro

    11 août 2012 at 21 h 56 min

    Source : Reuters

    Exclusif: les banques américaines ont dites avoir monter des plans pour éviter l’effondrement

    http://translate.google.com/translate?hl=en&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.reuters.com%2Farticle%2F2012%2F08%2F10%2Fus-banks-recoveryplans-idUSBRE87905N20120810

     
    • lambda

      11 août 2012 at 22 h 13 min

      Bonsoir byeuro 🙂

      eh pardi ! ! , tant que les plans se succèdent, on paie ! et les Etats perdent en même temps le peu de souveraineté qui leur reste – ce sera jusqu’au « trognon »

       
      • byeuro

        11 août 2012 at 22 h 29 min

        A ce qu’il paraît cela va chauffer cet automne. Cela tombe bien vu que l’ère glaciaire arrive à grand pas d’ici 2014. je vais me construire un troglodite.

         
    • Antilluminati

      11 août 2012 at 23 h 04 min

       » Vous remarquerez que les plus gros gagnant de l’€ Millions se situent au Royaume Unis comme par Hasard.  »

      Oui cette année 2012 ça été le festival pour le royaume unis, étrange, étrange xD

      De toute manière tout ces jeux d’argent sont bien évidemment truqué, ils décident quand ça va tomber, où ça va tomber et le nombres de gagnant qu’il y aura.

       
      • gwendoline1

        12 août 2012 at 11 h 23 min

        @antilluminati et byeuro
        concernant l’euromillions,
        dire que la devise de ce pays n’est pas en Euro mais en Livre sterling…pfff

         
  12. byeuro

    11 août 2012 at 22 h 03 min

    Comparatif de la Dette Globale
    Cliquez sur les gouvernements, ménages, financiers et non financiers

    http://www.economist.com/blogs/graphicdetail/2012/01/daily-chart-8

     
  13. lambda

    11 août 2012 at 22 h 07 min

    du Grand Art dans l’exercice de la manipulation :

    Malgré 3 relectures de l’article (voir lien) de l’AFP avec titre fait pour marquer les esprits :
    « 52% des français seraient favorables à une intervention des Nations Unies en Syrie »
    je n’ai toujours pas réussi à en tirer eidée claire de ce que souhaitent les français,

    la suite de l’article propose une série des pourcentages de sondages qui m’ont embrumés l’esprit au point de ,n’avoir rien compris

    Et vous?

    http://www.lepoint.fr/monde/syrie-la-majorite-des-francais-favorable-a-une-intervention-11-08-2012-1495075_24.php

     
    • byeuro

      11 août 2012 at 22 h 27 min

      Bonsoir lambda,
      Pure machination. Ce sont des sondages bidons truqués.
      Comme les morts tragiques de Coluche, Balavoine, et Beregovoy qui étaient des GRANDS HOMMES.
      Bonne soirée lambda.

       
      • pilule

        11 août 2012 at 23 h 11 min

        A propos de coluche a t on des elements nouveaux sur son « accident » ?

         
      • emigrdsouche

        12 août 2012 at 1 h 12 min

        Desproges, Bob Marley, Hendrix, John Lennon, Seguin, Le Luron.
        La liste est très longue, byeuro.
        Bonsoir.

         
      • septentrion

        12 août 2012 at 4 h 57 min

        Soudain, je ne me sens plus très bien … 😐

         
    • michel

      11 août 2012 at 22 h 28 min

      Bonsoir,
      Lambda, les français seraient plus favorable à une intervention de l’onu que de la France. Les hommes de gauches seraient enclin à une intervention alors qu’à l’opposé se trouveraient le front national. Il y aurait une nette diminution d’intérêt depuis les interventions en Libye, l’Afganistan, le Kosovo et la Bosnie.

      Ils sont juste à la majorité, 52%, avec leur sondage trafiqué. Suffisamment pour faire basculer l’opinion

       
    • emigrdsouche

      11 août 2012 at 23 h 12 min

      Je le replace ici, c’est mieux.

      Salut, lada,
      Ce que je retiens, c’est qu’après l’Afghanistan, l’Irak, la Bosnie, le Kosov, la Lybie, la Syrie, une majorité n’a toujours rien compris.
      Aussi que les patriotes ont tout compris et que les gauchistes sont toujours très prompts à brandir leur moral humanitaire guerrière sans vouloir faire la guerre, toute leur hypocrise est là.
      En même temps, l’Ifop, le point, BHL, c’est bien brumeux tout ça, oui.
      En fait, y’a rien à comprendre sauf qu’une grande majorité des sympathisants FN est contre, donc si une grande majorité est contre, alors on doit être pour; Pavlov, réflexe conditionnel…OK ?

      Le reste, c’est de l’embrouille et du beurrage.

      Bien à toi, lambda.

       
  14. Stella

    11 août 2012 at 22 h 20 min

     
    • byeuro

      11 août 2012 at 22 h 33 min

      @ Stella

      Sauf cette crise qui abattra le système financier capitaliste dans son ensemble.

      http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2801

      Bonne soirée Stella.

       
      • byeuro

        11 août 2012 at 22 h 35 min

        Acte final : cet automne ?

         
      • Stella

        11 août 2012 at 23 h 19 min

        @byeuro

        Merci pour le lien, très intéressant…

        Bonne nuit Byeuro.

         
    • septentrion

      12 août 2012 at 5 h 07 min

      @ Stella
      Oui, si on la laisse tourner sans intervenir, la « machine » a un fonctionnement cyclique.
      Mais si on commence à la bricoler, elle peut se déglinguer sévère.
      Et les « bricolages » n’ont pas manqué depuis Nixon en 1971…

       
  15. byeuro

    11 août 2012 at 22 h 39 min

    Conflit fiscal

    Un avocat suisse porte plainte contre le gouvernement
    Un avocat suisse, Me Douglas Hornung, a déposé une plainte contre les membres du Conseil fédéral dans le cadre de la transmission de données aux Etats-Unis par la banque HSBC.

    L’avocat a fait cette annonce au cours du journal télévisé de la RTS, en rappelant qu’une ministre suisse avait dû démissionner il y a quelques années «pour moins que ça».

    En avril dernier, des banques suisses, dont HSBC, (HSBA 68.35 -0.07%) accusées par les Etats-Unis de favoriser la fraude fiscale en acceptant des fonds non déclarés de clients américains, ont transmis des milliers de données à Washington, notamment les noms de collaborateurs ayant eu, selon elles, des contacts avec des clients américains.

    Environ 10’000 noms ont été donnés, et ces employés ou ex-employés de banque craignent aujourd’hui de faire l’objet de poursuites judiciaires aux Etats-Unis pour complicité de fraude fiscale.

    A l’époque, les banques avaient indiqué avoir reçu le feu vert du Conseil fédéral pour transmettre ces données.

    Accusation de violation du secret bancaire

    La plainte de Me Hornung a été adressée vendredi au Ministère public de la Confédération. Cette plainte fait suite aux démarches judiciaires entamées début juin par un ancien cadre de la banque HSBC à Genève.

    Ce cadre accuse les responsables de la banque de violation du secret bancaire, de crime contre l’Etat ainsi que de fourniture de renseignements économiques à un gouvernement étranger.

    «Les banques savaient très bien que la communication de ce type de données était contraire au droit suisse», a estimé Me Hornung. En les y autorisant, le Conseil fédéral contribue à enfreindre les mêmes articles du code pénal, selon lui. Me Hornung défend les intérêts d’une quarantaine d’employés et ex-employés de Crédit Suisse, HSBC et Julius Baer.

    http://www.tdg.ch/economie/avocat-suisse-porte-plainte-gouvernement/story/19802274

     
  16. byeuro

    11 août 2012 at 22 h 41 min

    Exportations

    Les entreprises suisses doivent prospecter hors de l’euro
    La situation économique en Europe ne devrait pas s’améliorer à court terme, estime Daniel Küng, directeur de l’Office suisse d’expansion commerciale.

    Il encourage dès lors les entreprises à chercher des débouchés en dehors de la zone euro.

    «Si des entreprises attendent que la monnaie helvétique repasse au-dessous du seuil de 1,20 franc par euro pour agir, ce sera trop tard pour elles», prévient-il dans un entretien paru samedi dans le quotidien Le Temps.

    Pour Daniel Küng, la Banque nationale suisse (BNS) doit continuer de soutenir le cours plancher de 1,20 franc pour un euro fixé le 6 septembre 2011. Il plaide également pour des investissements plus importants dans la recherche et l’innovation.

    Le directeur de l’Osec se dit «quelque peu pessimiste» sur l’évolution de la conjoncture mondiale en se fondant sur des pronostics de divers instituts et ceux du FMI. En ce qui concerne la situation en Europe, «je ne crois pas qu’elle va s’améliorer durant les six à douze prochains mois», d’où la nécessité pour les entreprises helvétiques de conquérir de nouveaux marchés.

    Accords de libre-échange

    Il préconise également de nouveaux accords de libre-échange. Actuellement, la Suisse en négocie avec la Chine, l’Inde ou la Russie. De tels traités sont susceptibles de favoriser «une forte hausse des volumes exportés par la Suisse».

    Si la Suisse conclut un accord de libre-échange avec la Chine avant que l’UE n’y parvienne, cette mesure créera une «fenêtre d’opportunité» extrêmement intéressante pour les entreprises suisses, analyse Daniel Küng. Il signale que chaque année, entre 20 et 30 millions de Chinois sortent de la pauvreté, ce qui renforce la demande, aussi pour des produits étrangers.

    http://www.tdg.ch/economie/entreprises-suisses-doivent-prospecter-euro/story/28375206

     
  17. emigrdsouche

    11 août 2012 at 23 h 09 min

    Salut, lada,
    Ce que je retiens, c’est qu’après l’Afghanistan, l’Irak, la Bosnie, le Kosov, la Lybie, la Syrie, une majorité n’a toujours rien compris.
    Aussi que les patriotes ont tout compris et que les gauchistes sont toujours très prompts à brandir leur moral humanitaire guerrière sans vouloir faire la guerre, toute leur hypocrise est là.
    En même temps, l’Ifop, le point, BHL, c’est bien brumeux tout ça, oui.
    En fait, y’a rien à comprendre sauf qu’une grande majorité des sympathisants FN est contre, donc si une grande majorité est contre, alors on doit être pour; Pavlov, réflexe conditionnel…OK ?

    Le reste, c’est de l’embrouille et du beurrage.

    Bien à toi, lambda.

     
    • lambda

      11 août 2012 at 23 h 20 min

      bonsoir emigrdsouche

      alors on a bien compris la même chose, mais c’était un bel enfumage !!

       
    • Antilluminati

      12 août 2012 at 0 h 13 min

      Comme disait le gars de l’UPR, le FN sert à ça :

       » si vous êtes contre la guerre, alors vous êtes pour le FN  »

      ils nous ont fait un paquet de fois le coup, pareil pour la sortie de l’euro.

      On va « vraiment » finir par croire que le FN a été crée pour ça 😀

      Perso, tout les partie de toute manière bosse pour le système, qu’ils aient le rôle du vilain petit canard ou celui du grand gourou, à chacun son déguisement.

       
  18. zapatta

    11 août 2012 at 23 h 35 min

    Forts séismes en Iran: au moins 180 morts et plus de 1300 blessés

    Deux séismes de magnitude 6,2 et 6 sur l’échelle ouverte de Richter ont frappé samedi le nord-ouest de l’Iran, faisant au moins 180 morts et plus de 1300 blessés, selon un bilan provisoire des autorités. Les secousses ont provoqué la panique des habitants.

    « Jusqu’à maintenant, il n’y a aucun mort dans les villes et toutes les victimes viennent des zones rurales », a indiqué le chef du Centre des catastrophes naturelles de l’Azerbaïdjan oriental. Il a précisé que « 60 villages ont été détruits entre 60 et 80% et quatre villages à 100% ».

    « Nous demandons aux gens de ne pas paniquer. Les aides arrivent et les secouristes sont déjà sur place », a-t-il poursuivi. Ce bilan provisoire pourrait augmenter, certains responsables et sites d’informations parlant de plus de morts, notamment à Ahar et Varzeghan.
    Localisation des survivants

    « A l’heure actuelle, 66 groupes de secours, 185 ambulances, 40 appareils pour localiser des survivants sous les décombres sont sur place et sept équipes avec des chiens travaillent », a déclaré un responsable des opérations de secours.

    A Tabriz, qui compte 1,5 million d’habitants, les dégâts ne sont que matériels, selon le Croissant Rouge. Il a affirmé qu’il n’y avait pas de mort dans cette importante ville.

    Un porte-parole des pompiers de Tabriz a de son côté indiqué que « l’électricité a été coupée dans la plupart des quartiers (…) et qu’il y a un trafic monstre dans la ville ».
    Ces deux séismes, dont l’épicentre se trouvait à une soixantaine de kilomètres de Tabriz et à quelque dix kilomètres sous terre, ont frappé la région à 16h53 (14h23 ) et 17h04 (14h34).

    L’Iran est situé sur plusieurs failles sismiques importantes et a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs. Le séisme le plus mortel ces dernières années a tué 31’000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam, au sud du pays, en décembre 2003.

    AFP

    Séisme naturel ou pas ?

     
    • lambda

      11 août 2012 at 23 h 51 min

      Zappatta, j’ai vu cette info ce soir et j’ai pensé comme vous – Haarp ou pas?

       
    • Dies Irae

      12 août 2012 at 0 h 12 min

      N y aurait il pas une centrale nucleaire qui traine dans le coin ?

       
      • zapatta

        12 août 2012 at 0 h 19 min

        Bonsoir Dies Irae

        Officiellement non après dans la réalité on sait pas…

         
      • lambda

        12 août 2012 at 0 h 21 min

        @ Dies Irae
        pas une centrale nucléaire mais des installations nucléaires un peu partout sur le territoire iranien

        , ce qui peut rendre terriblement efficace un séisme « programmé »

         
      • gwendoline1

        12 août 2012 at 11 h 32 min

        La centrale de 1000 mégawatts à Bushehr combine une usine de conception allemande commencé sous le règne du Shah Mohammed Reza Pahlavi dans les années 1970 et de la technologie russe installé au cours de la dernière décennie. Des questions de sécurité ont suscité des inquiétudes chez certains experts d’énergie nucléaire et dans les pays voisins comme le Koweït, qui est vulnérable en cas de fuite car cet état est à moins de 300 km des côtes iraniennes.

        Les experts nucléaires citent les problèmes de sécurité potentiels en raison de la conception hybride, mais aussi de l’inexpérience nucléaire iranienne, et de la réticence de l’Etat islamique a adhérer à des programmes internationaux de surveillance et de fiabilité.

        Bushehr est, par ailleurs situé à la jonction de trois plaques tectoniques, qui fontt craindre que le tremblement de terre pourrait endommager l’installation et faire exploser le tour comme au Japon. En 2002, la centrale avait été touchée par un séisme de 4,6 sur l’échelle de Richter, l’endommageant fortement.

        L’Iran est l’un des pays les plus sujets aux séismes dans le monde. Comme l’incident Fukushima continue à inquiéter le monde entier, il est temps de tirer la sonnette d’alarme. D’autant que les ingénieurs russes ont très peur d’un nouvel Hiroshima et l’ont fait savoir à plusieurs reprises.

        Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

         
    • jankry

      12 août 2012 at 0 h 59 min

      Pas moins de 26 secousses sismiques dans le nord de l Iran en quelques heures prés de la frontière avec l Azerbaijan, l Arménie et la Truquie. Amplitude de 3,7 à 6,4. Profondeur de 0 à 12 kms.
      http://quakes.globalincidentmap.com/

       
      • jankry

        12 août 2012 at 1 h 02 min

         
    • villainnemesis

      12 août 2012 at 1 h 49 min

      Je vais peut être vous surprendre, mais ma question première est :
      Quels pays vont envoyer quels moyens ?
      Question basique !
      En tous cas en France nous avons d’exellent sauveteurs spécialisés ….le compteur est ouvert ….

       
    • rdeuro

      12 août 2012 at 7 h 50 min

      Les derniers séismes:
      http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Quakes/quakes_big.php

      Rien à voir avec Haarp, c’était attendu et des alertes émises.
      http://climaterealists.com/index.php?id=10048

      Si vous souhaitez suivre les évènements et les alertes, regardez ici => http://twitter.com/piers_corbyn

      Ou alors,un coup d’oeil sur le site http://www.weatheraction.com

       
  19. lambda

    12 août 2012 at 0 h 57 min

    L’idée d’un référendum sur l’Europe commence à émerger en Allemagne — en voilà une idée qu’elle est bonne 🙂

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120811trib000713963/allemagne-de-plus-en-plus-de-voix-pour-un-referendum-sur-l-europe.html

     
  20. zapatta

    12 août 2012 at 1 h 05 min

    Appel à un Glass-Steagall global

    Au moment où nous signons cet appel pour un Glass-Steagall global qui permettrait d’imputer les pertes de jeux aux seuls établissements financiers qui ont joué et perdu, François Hollande vient, au contraire, d’annoncer sa décision de faire ratifier le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) qui impose une austérité draconienne aux peuples et le renflouement des banques d’affaires.

    Plus de 100 élus de terrain ont signé

    En signant cet appel et en exigeant un référendum sur le TSCG, vous agirez pour empêcher qu’une dictature financière supranationale s’abatte sur l’Europe et pour créer les conditions d’une relance de l’économie physique au service de l’homme. Nous ne voulons pas que se répète le « coup de Lisbonne ».

    Á vous de jouer !

    Signez la pétition
    Envoyez la pétition à votre député

    partagez sur facebook partagez sur twitter

    En savoir plus
    Les signataires
    Le texte de l’appel

    Dans tous les Etats de la zone transatlantique, des lois doivent être votées afin d’instaurer un système de séparation des banques, à l’image de la loi Glass-Steagall de Franklin Roosevelt, adoptée le 16 juin 1933 et dont les principes existaient aussi dans les Etats européens jusqu’au début des années 1980, sous forme de régulations strictes, en vertu desquelles le secteur bancaire avait un caractère industriel dominant rendant pratiquement impossible d’accéder à l’épargne privée pour mener des opérations spéculatives à risque.

    Comme ce fut le cas aux Etats-Unis avant l’abrogation de la loi Glass-Steagall par la loi Gramm-Leach-Bliley, en 1999, il faut totalement séparer les banques commerciales (aux fonctions de dépôt et de crédit), des banques d’investissement et du secteur de l’assurance.
    Les banques commerciales doivent être protégées par l’Etat tandis que les banques d’investissement doivent se charger elles-mêmes de mettre de l’ordre dans leurs bilans sans que les contribuables soient mis à contribution, ce qui veut dire, en pratique, que des milliers de milliards de créances et de titres toxiques devront être annulés, même si cela provoque l’insolvabilité des banques.
    Dans la logique du nouveau principe de crédit, un système de banque nationale, inspiré par le précédent d’Alexandre Hamilton, doit organiser l’émission de crédits à long terme et à faible taux d’intérêt en faveur d’investissements destinés à augmenter la productivité de l’économie, en privilégiant un accroissement du flux de densité d’énergie et le progrès scientifique et technique.
    Pour reconstruire l’économie réelle, des accords de coopération à long terme entre Etats souverains doivent être conclus, ayant pour objectif la réalisation de projets d’infrastructure et de développement définis dans le cadre d’un programme méditerranéen pour un nouveau miracle économique, conçu comme l’extension nécessaire d’un pont terrestre mondial. Ces accords se traduiront de fait par un nouveau système de crédit et un nouveau Bretton Woods, dans la tradition de Franklin Roosevelt.

    Introduire une loi sur la séparation des banques et instaurer un système de crédit ne vise en aucun cas à une simple amélioration technique du système bancaire, mais plutôt à organiser la manière dont l’économie pourra assurer l’existence de l’humanité sur plusieurs générations à venir, afin que la richesse créée et constamment accrue puisse être transmise à ces générations. L’homme doit redevenir ainsi le centre et le but de l’économie.

    Nous, soussignés, appelons de toute urgence les gouvernements et les parlements à remplir leur devoir constitutionnel et à adopter immédiatement le système de séparation des banques, afin de protéger le bien-être des peuples dont ils sont les représentants.

    © 2012 | Déclaration CNIL n° 1603746 v 0 | mentions légales

    http://www.appel-glass-steagall.fr/

    En savoir plus :

    « Glass-Steagall » est le nom de la loi imposée en 1933 aux Etats-Unis par Franklin Roosevelt et qui mit fin à la Grande dépression et à la toute-puissance de Wall Street. En séparant intégralement les banques casino des banques de dépôt, elle permit de rétablir le crédit à l’économie tout en garantissant la protection de l’épargne. Elle fut abrogée en 1999.

    En France, à la Libération, le gouvernement provisoire issu du Conseil national de la Résistance adopta cette stricte séparation – c’est la Loi n° 45-15 du 2 décembre 1945 relative à la nationalisation de la Banque de France et des grandes banques et à l’organisation du crédit – comme outil indispensable de son dispositif d’émission de crédit public qui permit les Trente glorieuses. Elle fut abrogée en 1984.

    Un projet de loi rétablissant le Glass-Steagall original – H.R.1489 – est aujourd’hui soutenu par 71 représentants au Congrès américain ; l’ancien ministre italien des Finances Giulio Tremonti a introduit une proposition de séparation bancaire à la Chambre des députés italienne ; l’ancien Premier ministre français Michel Rocard a appelé à rétablir Glass-Steagall ; des éditorialistes du Financial Times ont pris parti pour une vraie séparation bancaire à la Roosevelt…

    Avertissement :

    Des versions frelatées du Glass-Steagall ont été lancées aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

    La règle Volcker

    Votée en 2010 par le Congrès américain, la règle Volcker interdit aux banques de spéculer sur fonds propres mais ne met pas les banques de dépôt à l’abri ; elle n’interdit aucunement les opérations spéculatives et comporte tant d’exceptions que « les trous y sont plus gros que le gruyère lui-même ».

    L’option Vickers

    Soutenue par le gouvernement britannique dès sa publication en septembre 2011, l’option Vickers entend mettre une clôture entre activités de dépôt et d’affaire, mais tout en conservant les deux au sein du même établissement ; en cas de faillite, cela n’empêchera donc pas l’épargne d’être emportée et la banque de faire chanter l’Etat pour un nouveau renflouement.

    Faites tourner……

     
  21. byeuro

    12 août 2012 at 9 h 52 min

    Avez-vous remarquer que les grands feusx en Europe ont lieu dans les pays sinistrés par l’€ ?

    Ceci n’est juste qu’une remarque pour dénoncer l’enfumage médiatique de nos merdias.

     
  22. Transparent Speaker

    12 août 2012 at 16 h 08 min

    Reblogged this on Transparent Speaker.