RSS

Archives Mensuelles: août 2012

La politique de l’UE provoque un dépeuplement de la Grèce – Partie II

Tandis que le rapport de l’EIR Programme pour un mira­cle économique en Europe du Sud, qui comprend un Plan Marshall pour la Grèce, circule dans les milieux qui décident en Grèce, Athènes suit les ordres de l’UE et détruit systémati­quement les capacités qui seraient cruciales à la transformation de l’économie grecque.

Bien que l’actif le plus précieux d’une nation soit une jeune génération éduquée, le Parlement a adopté le 1er août une loi autorisant le gouvernement à fermer des universités par décret si cela sert « l’intérêt national ». Dans ce cas, l’« intérêt » est celui des créanciers de la Grèce.

Le gouvernement se lance à toute vitesse vers la privatisa­tion des actifs de l’Etat, notamment les entreprises de l’éner­gie. Il fait tout son possible pour privatiser la banque agricole, ATEbank. Depuis son entrée dans la zone euro, cette banque a outrepassé son mandat d’émission de crédit au secteur agricole et, comme toutes les banques, est aujourd’hui en banqueroute. Elle va donc être découpée, les « bons » actifs étant vendus à la Piraeus Bank tandis que l’Etat s’occupera d’avaler les dettes, et aucune possibilité de crédit pour l’agriculture.

Le dirigeant de l’opposition Alexis Tsipras, de la Syriza, a dé­noncé cette initiative et averti que lorsqu’il prendra le pouvoir il l’annulera, tandis que son parti bloquera l’achèvement de ce processus et la braderie des entreprises coopératives rentables dans les secteurs du lait et du sucre.

Dans un autre accès de folie, le gouvernement soutient un projet de circuit pour Formule 1 dans la ville de Pirée. Il pren­drait place dans un site industriel désaffecté qui longe le port de Pirée, un endroit crucial pour l’agrandissement du port… (Source : EIR)

 
27 Commentaires

Publié par le 31 août 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 31 août 2012

Dernièrement nous avions précisé que la rupture des 1417 de l’indice E-mini SP 500 permettrait aux indices de corriger et que la rupture des 1410-1400 fragiliserait davantage la reprise. C’est ce qui s’est passé.
Désormais tant que le cours évolue sous les 1410-1400 points, l’indice E-mini SP 500 peut se rapprocher de son support à 1385-1380 points voire 1350 points, le fameux point pivot.

De même, l’indice Future CAC 40 pourrait se rapprocher des 3350-3320 points.

Les ruptures des 1380 points sur le E-mini SP 500 et 3320 points sur le Future CAC 40 renforceraient le mouvement baissier.

Ce mouvement pourrait parfaitement être synchronisé à l’absence de QE3 supposée fin juillet.

Pour rappel:
« Le 28 juin dernier nous avions évoqué un scénario dans lequel le marché pouvait continuer à monter en juillet-août, le tout bien dissimulé par le Foot et les prochains jeux olympiques.
Le 05 juillet nous avions aussi précisé qu’il n’y avait pas de catastrophisme tant que les supports n’étaient pas cassés. »

Pour l’instant nous sommes dans ce scénario.

Attendons le verdict de B.Bernanke. Lui aussi pourrait avouer qu’il n’y a d’urgence de faire un QE 3, il y a eu une belle croissance cet été. Gardons les cartouches en réserve.
Nous verrons !

En attendant, le titre Barclays évolue toujours sous le point pivot des 190 euros dans une tendance de fond baissière. Les premiers supports importants sont à 150-145. La rupture de ces seuils fragiliserait davantage la reprise  technique actuelle et le cours pourrait se rapprocher des 120-70-23 euros. (cassures successives).
Pour éviter ce scénario, il faut que le cours se reprenne en évoluant au-dessus des 190 et parvienne à franchir la résistance importante des 250 euros.

Pour le titre Facebook, nous passons en mode vigilance en surveillant attentivement le support phare des 19-18.5 euros. La rupture de ce seuil pourrait accentuer la tendance baissière.
Pourquoi Georges Soros a t’ il acheté sur ces paliers quand on peut payer moins cher ? Le prochain support important est à 14-14.5 dollars.

Le titre EDF pourrait se rapprocher de son support phare à  15 euros. Lorsque ce seuil sera cassé, nous rentrerons dans une phase d’accélération. Il faut que le cours évite de casser ce niveau. Le mouvement d’accélération pourrait viser des supports bien plus bas vers 10 voir 5-4.5 euros.

 
50 Commentaires

Publié par le 31 août 2012 dans Non classé

 

City : la remontée des bourses ne change rien pour la profession…

Le baromètre Morgan McKinley de l’emploi à Londres (MorganMcKinley’s London Employment Monitor) a affiché une baisse de  2% du nombre de postes à pourvoir dans les services financiers en juillet, passant de 2.630 en juin 2012 à 2.583 le mois suivant. Comparé aux 4.977 emplois disponibles en juillet 2011, la baisse représente 48%, affirme l’étude de ce cabinet de recrutement dans la finance, implanté, outre Londres, à Hong Kong, Singapour et au Japon.

Le nombre de professionnels marquant leur intérêt pour un nouvel emploi dans la City a reculé de 24%  d’un mois à l’autre, passant de 6.251 à 4.750. Il y avait près du double de professionnels à la recherche d’un emploi à la même époque l’an dernier, ce nombre ayant baissé de 46% de 8.770 en juillet 2011 à 4.750 en juillet 2012.

Selon Morgan McKinley, la baisse de 2% de l’offre d’emploi traduit une relative stabilisation compte tenu de la récession en Grande-Bretagne et de la période estivale, traditionnellement creuse. Toutefois, « malgré la stabilisation des emplois vacants d’un mois à l’autre, le nombre des offres est encore significativement inférieur (-46%) comparé à l’an passé« , souligne l’étude.

 
45 Commentaires

Publié par le 30 août 2012 dans Non classé

 

La politique de l’UE provoque un dépeuplement de la Grèce – Partie I

Les politiques d’austérité brutale de l’Union européenne ont mené à un nettoyage ethnique en Grèce. Selon les données du recensement publiées par le Service national des statistiques de Grèce (ESYE), la population du pays a diminué d’un million d’habitants, soit près de 10% en un an ! Le recensement na­tional effectué en mai 2011 révélait que la population grecque était passée de près de 11 millions d’habitants à 9 903 268. Le Greek Reporter écrit que la raison est la crise économique, qui a contraint nombre de Grecs, en particulier les jeunes, à fuir le pays pour chercher de quoi vivre ailleurs.

Néanmoins, le gouvernement de coalition actuel mené par le dirigeant de la Nouvelle démocratie, le Premier ministre Anto­nis Samaras, le dirigeant du Pasok VeNizelos, et le dirigeant de la Gauche démocrate kouVelis, vient d’arriver à un accord sur 11,5 milliards d’euros de réductions supplémentaires. Après avoir parlé avec le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président du Conseil européen Herman van Rompuy, Samaras a été convaincu de mettre en place ces réductions, de crainte que la Grèce ne soit renvoyée de la zone euro. (Source : EIR)

 
26 Commentaires

Publié par le 30 août 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 30/08/2012

Le Blog fonctionnera encore au ralenti jusqu’à mi septembre le temps de remplacer un serveur défectueux. Nous vous présentons nos excuses pour la gêne occasionnée. Non cette panne n’est pas due à une éruption solaire ! Bonne lecture.

Tant que le titre France Telecom évolue sous la résistance des 11.9 la tendance de fond reste baissière. Les supports principaux restent à 10.5 et 9.5 euros. La rupture de ce dernier support pourrait déclencher une nouvelle correction vers les 6 euros. Pour échapper à ce scénario il faudrait que le cours franchisse les résistance des 12 euros.

« Le 17 février nous avions écrit cela sur le titre Peugeot:
Espérons que le titre Peugeot pourra se redresser et repasser au-dessus des 16.4 puis 18 euros dans un premier temps. En revanche, la rupture du support des 13.4 déclencherait probablement un retour sur la zone support 11.5-11 euros. La rupture des 10.7 euros déclencherait ensuite une nouvelle accélération dans la tourmente des indices. Dans ce cas, le siège serait prié d’intervenir pour éviter que le cours ne chute davantage suite à une spéculation abusive. (Sortez de la bourse pour éviter toutes les manipulations et investissez la trésorerie dans des valeurs refuges) ».

Désormais la zone pivot des 6-5.5 euros est très importante et il est préférable d’agir avant la cassure de ce seuil.

Concernant le titre IG Group nous surveillerons très attentivement le support phare des 420.
La rupture de ce seuil pourrait déclencher une accélération.

 
40 Commentaires

Publié par le 29 août 2012 dans Non classé

 

HSBC doit être fermée et sa direction poursuivie – Partie II

Ce que l’on appelle désormais le scandale du Libor et l’affaire du blanchiment d’argent par HSBC ne sont en réalité qu’une seule et même opération, une entreprise criminelle organisée par le syndicat des méga-banques transatlantiques basé à Lon­dres et par les banques centrales qu’il contrôle, y compris la Ré­serve fédérale américaine, la Banque d’Angleterre et la Banque centrale européenne.

Une part importante de l’estimation timide de 800 milliards de dollars par an de cash flow d’argent du crime organisé issus du trafic de drogue, a été injectée dans le système bancaire après la paralysie, en 2007-2008, du marché interbancaire centré sur la City (avec son taux Libor), et combinée à l’injection massive d’argent par les banques centrales, en grande partie menée par Timothy Geithner, dirigeant de la Réserve fédérale de New York de 2004 à 2009. Cela inclut des swaps massifs sur les monnaies établis à cette époque, qui ont toujours cours aujourd’hui. Durant son mandat à la Fed de New York, Geithner s’est assis sur les renseignements financiers collectés par les banques membres de la Fed, qui lui étaient communiqués et qui indiquaient des transactions massives en liquide chez nombre d’entre elles, associées au trafic mexicain de cocaïne. (Source : EIR)

[A suivre]

 
122 Commentaires

Publié par le 27 août 2012 dans Non classé

 

Survivre en Grèce…

En Grèce, face à la crise et à la guerre menée par la TROIKA, des gens s’organisent intelligemment.

Grèce : une vie en autarcie loin de la crise

 
72 Commentaires

Publié par le 26 août 2012 dans Non classé