RSS

Où est le hasard… depuis 1982 ?

05 Mar

Extrait N°249 LIESI  –

En 1982, Israël Shahak commentait un document d’Oded Yinon (ancien fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères) : Stratégie pour Israël dans les années 80. Ces quelques extraits sont à rapprocher des événements géopolitiques actuels.

« Aujourd’hui s’ouvrent à nous d’immenses possibilités de renverser totalement la situation, et c’est ce que nous devons accomplir dans la prochaine décennie, sous peine de disparaître en tant qu’Etat. […] Démanteler l’Egypte, amener sa décomposition en unités géographiques séparées : tel est l’objectif politique d’Israël sur son front occidental dans les années 80. […] Si l’Egypte se désagrège, des pays tels que la Libye, le Soudan, et même des Etats plus éloignés, ne pourront pas survivre sous leur forme actuelle, et accompagneront l’Egypte dans sa chute et sa dissolution ».

Un plan de remodelage du Liban était également concocté. D’où, en 1982, l’attaque du Liban par Israël.
Ses troupes quitteront cependant la région en 2000, en pleine déroute. En juillet 2006, au mépris du droit international, les leaders israéliens s’en prennent de nouveau au Liban. Nouvelle défaite !
Concernant la Syrie : « La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement
homogène, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front est ; à court terme,
l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats ».

Les stratèges israéliens programmaient donc le morcellement de la Syrie en plusieurs Etats, jouant sur les communautés ethniques. Les événements tragiques de la Syrie sont l’application de ce plan cynique. (SourceNuméro 249 de LIESI)

Voir le SOMMAIRE DES NUMEROS DE L.I.E.S.I.

 
87 Commentaires

Publié par le 5 mars 2012 dans Non classé

 

87 réponses à “Où est le hasard… depuis 1982 ?

  1. Zappata

    5 mars 2012 at 15 h 39 min

    Alerte rouge

    La guerre avec l’Iran sera-t-elle décidée ce lundi ?

    Le sommet entre Obama et Netanyahu sera crucial pour déterminer ou non l’entrée en guerre d’Israël.

    http://www.atlantico.fr/pepites/guerre-iran-isael-sommet-barack-obama-benjamin-netanyahu-302356.html

     
    • emigrdsouche

      5 mars 2012 at 16 h 22 min

      Cette info est issue à l’origine du site The Daylie Beast.
      Allez-voir, svp, à qui appartient ce site.

       
      • Zappata

        5 mars 2012 at 17 h 55 min

        @ emigrdsouche

        C’est  » évidemment  » un article de propagande merci de le  » souligner  » …

         
    • clavreul

      5 mars 2012 at 21 h 16 min

      UNE ANALYSE TRES INTERESSANTE LIESI.

       
      • Zappata

        5 mars 2012 at 21 h 31 min

        @ Clavreul

        LESI ???

         
  2. emigrdsouche

    5 mars 2012 at 16 h 29 min

    Sur le sujet, le hasard ça n’existe pas.
    Le hasard, c’est l’échelle qui mesure notre niveau d’igorance.
    Quant aux sionistes, ils ne font qu’obéir au grand plan.
    Des marionnettes avec plus de pouvoir que d’autres, mais des marionettes de fait.
    Ils pensent désarmer leurs ennemies mais ne font que fertiliser un peu plus chaque jour le terreau de ces derniers.

     
    • elliot

      5 mars 2012 at 16 h 33 min

      « Le hasard, c’est l’échelle qui mesure notre niveau ignorance. »

      j’aime bien 🙂

       
      • neopascon

        5 mars 2012 at 17 h 00 min

        oui c’est LA définition du hasard inspiré par la thermodynamique statistique. A l’échelle atomique le démon de Maxwell est capable d’ouvrir et fermer la porte qui sépare deux réservoirs pour sélectivement ne laisser passer les molécules que d’un coté, augmentant ainsi la pression d’un coté ce qui viole la deuxième loi de la thermodynamique pour laquelle tout doit s’uniformiser. A l’échelle humaine nous n’avons pas de connaissance (ni de pouvoir donc) sur la position exacte des molécules donc la répartition des molécules se fait « au hasard » de manière uniforme.

        On peut simplifier et dire « le hasard est la mesure de l’ignorance »

         
    • DPJP

      5 mars 2012 at 16 h 45 min

      Contre les ideologies, funestes, il n’y a que le désastre, qui les rèveillera.
      Mais ils ont 200 têtes nucléaires, (plus que la France).

       
      • phil44

        5 mars 2012 at 16 h 53 min

        faux:

        Composant océanique : 256 têtes
        Composante aéroportée : 40 têtes.
        soit 296 têtes nucléaires.

         
      • ben

        5 mars 2012 at 19 h 34 min

        Normal ils ont une mission divine « détruire babylone », grace à leurs nouveaux sous marins offerts par les allemands et leurs agents dans tous les centres névralgiques de l’empire ca devrais plus trainer bien longtemps. allez courage derniere ligne droite avant la collision

         
  3. emigrdsouche

    5 mars 2012 at 16 h 31 min

    HS: Chauprade a enfin sorti son article sur poutine.

     
    • Etchamendy

      5 mars 2012 at 21 h 05 min

      @phil44;

      Heureusement que t’es là, toi !

       
  4. BFO

    5 mars 2012 at 16 h 40 min

    « ça se fête », le bond grec à un an a dépassé les 1000%………..

    http://www.bloomberg.com/quote/GGGB1YR:IND

     
    • Doyle

      5 mars 2012 at 17 h 32 min

      je sors les confettis, prépare un cake

       
    • emigrdsouche

      5 mars 2012 at 17 h 46 min

      Ca se chiffre en FETA ?

       
  5. elliot

    5 mars 2012 at 16 h 45 min

    il l’est je pense 😉

     
    • Trankiloo

      5 mars 2012 at 17 h 36 min

      Peut être écrit…

       
  6. Yann

    5 mars 2012 at 16 h 54 min

     
    • neopascon

      5 mars 2012 at 17 h 03 min

      ach dézidement ilz z’exagère !

      http://www.wikistrike.com/article-grece-l-allemagne-demande-la-destruction-du-parthenon-100768140.html

      les pilleurs du 3ième reich sont-ils de retour ?

       
      • tarci

        5 mars 2012 at 23 h 02 min

        On aimerait bien couper les ailes à tous ces requins de la finance ! Un peu comme ceux-là :

        Dans le grand quartier Sheung Wan de Hong Kong en Chine, ce touriste américain est choqué de voir plusieurs milliers d’ailerons de requins posés à même le sol sur le trottoir. Ils sont entreposés là, afin d’être aérés et d’en faire le tri, pour ensuite être vendus sur le marché.

        Les Chinois sont friands de ce genre de produit de la mer, cependant, le requin en Chine rencontre le même problème que la baleine au Japon, car l’animal est mutilé avant d’être relâché dans les eaux. En effet, seule la nageoire dorsale est coupée sur le requin, puis il est rejeté dans les eaux.

        Malheureusement, les requins ne peuvent pas vivre sans leur nageoire dorsale et meurent donc, mutilés, au fond de l’Océan.

         
    • phil44

      5 mars 2012 at 17 h 36 min

      Bonjour Yann

      der spiegel, a sorti également l’info mais a émis quand même un doute…….!

       
  7. BenRichardson

    5 mars 2012 at 17 h 17 min

    Ce qu’Israel ne sais pas c’est que ces division mèneront très certainement au bout d’un moment, a une confédération entre tous ces nouveau petit état.

    Un genre d’Etat-Unis-Islamique, parce que quand tu t’attaque aux nationalisme, resurgit l’islam et l’islam est un énorme facteur d’union (idéologie de la fratrie )

     
    • JFK executive order 11110

      5 mars 2012 at 18 h 02 min

      D’où le projet de transformer l’islam pour être NWO compatible.

       
  8. BFO

    5 mars 2012 at 17 h 21 min

    phil44, merci de l’extrême précision de vos données…. même si 200 ou 296 cela ne change pas grand-chose …

     
    • phil44

      5 mars 2012 at 17 h 28 min

      je ne savais pas que cela gênait d’être précis. Je ferai attention maintenant……….avec toutes mes excuses

       
      • BFO

        5 mars 2012 at 17 h 54 min

        pas du tout phil44, j’apprécie vraiment votre précision,
        mon commentaire ne se voulait ni ironique (ni autre chose), mais voilà, in fine, 200 ou 300, en terme de dissuasion ou dégats , je ne fais pas de différence !

         
  9. DRAYE Michèle

    5 mars 2012 at 17 h 39 min

    HORS SUJET, mais tellement écoeurant…..

    quand on sait combien de gens meurent de faim en Afrique

    et que c’est la FRANCE à qui ils doivent tout ça!
    Après les bombes les réformes du FMI

    http://thalasolidaire.over-blog.com/article-lybie-_point-de-vue-l-otan-et-ensuite-le-fmi-et-la-bataille-de-bani-walid_syrte-ne-semble-pas-enc-84565499.html

    EXTRAIT :

    En plus de l’or noir, les multinationales européennes et étasuniennes visent l’or blanc libyen :

    l’immense réserve d’eau fossile de la nappe nubienne (estimée à 150mille km3), qui s’étend sous la Libye, l’Egypte, le Soudan et le Tchad. Les possibilités de développement qu’elle offre ont été démontrées par la Libye, qui a construit un réseau d’aqueducs de 4mille Kms de long (qui a coûté 25 milliards de dollars) pour transporter l’eau, extraite en profondeur par 1.300 puits dans le désert, jusqu’aux villes côtières (Benghazi ayant été une des premières servies) et à l’oasis de Khufrah, en fertilisant les terres désertiques. Ce n’est pas un hasard si, en juillet, l’OTAN a bombardé l’aqueduc et détruit la fabrique, près de Brega, qui produisait les conduites nécessaires aux réparations.

    C’est sur ces réserves hydriques, en perspective plus précieuses encore que les pétrolifères, que veulent mettre la main -à travers les privatisations promues par le FMI- les multinationales de l’eau, surtout françaises (Suez, Veolia et autres) qui contrôlent presque la moitié du marché mondial de l’eau privatisée. Et pour réparer l’aqueduc et les infrastructures, les multinationales étasuniennes comme Kellogg Brown & Root, spécialisées dans la reconstruction de ce que les bombes USA/OTAN détruisent, sont prêtes à s’en occuper : en Irak et Afghanistan elles ont reçu en deux années des contrats d’un montant d’environ 10 milliards de dollars.

     
    • tarci

      5 mars 2012 at 18 h 47 min

      Les responsables français devraient se retrouver devant un tribunal !

      Un peu comme l’ancien Premier ministre islandais Geir Haarde. Son procès s’est ouvert lundi, dans ce qui semble être un cas unique au monde de poursuites engagées contre un responsable politique pour la crise financière de 2008. Le Parlement islandais s’est prononcé en 2010 en faveur de la comparution de Geir Haarde devant une cour spéciale qui n’avait jamais été saisie depuis sa création en 1905.

      L’ancien chef du gouvernement, de 2006 à début 2009, est accusé de manquements manifestes pour son incapacité à prendre des mesures susceptibles d’éviter l’effondrement du système bancaire islandais fin 2008. Il lui est aussi reproché son inaction face aux banques, qui ont gonflé leurs bilans jusqu’à un niveau représentant neuf fois la taille de l’économie du pays dans les années précédant la crise.

      http://fr.news.yahoo.com/lislande-juge-son-ancien-premier-ministre-pour-la-154342299.html

       
    • Etchamendy

      5 mars 2012 at 21 h 08 min

      @DRAYE Michèle;

      Très importante contribution, félicitations, on en redemande. Merci.

       
    • duc

      5 mars 2012 at 23 h 13 min

      Sarkozy, dans son discours de Bordeaux le 3 mars 2012, a rendu hommage aux militaires présents en Libye, mais il a oublié ceux qui se trouvent actuellement en Syrie. Aucun mot sur les soldats ou agents secrets qui ont été arrêtés par les Syriens. :

      Heureusement, les médias étrangers en parlent :

      Sarkozy, dans son discours de Bordeaux le 03 mars 2012, il a rendu hommage aux militaires présents en Libye, mais à mon avis il a oublié ceux qui se trouvent actuellement en Syrie. Bien sûr aucun mot sur les soldats ou agents secrets, (je ne sais pas comment les appeler),qui ont été arrêtés par les Syriens.

       
      • duc

        5 mars 2012 at 23 h 15 min

        La video ne semble pas vouloir venir :

         
      • duc

        5 mars 2012 at 23 h 38 min

        La question qui se pose est de savoir si le président Sarkozy a rétabli la censure militaire pour des motifs d’intérêt national ou pour des raisons personnelles, c’est-à-dire pour éviter de devoir rendre compte à ses concitoyens de la guerre secrète qu’il conduit contre la Syrie en violation de la Constitution.

        Au cœur de ce système de propagande, un Centre de presse utilisé par les chaînes satellitaires de la Coalition : Al-Jazeera (Qatar), Al-Arabiya (Arabie saoudite), France24 (France), BBC (Royaume-Uni) et CNN (États-Unis) et coordonné par des journalistes israéliens à Baba Amr.

        Même Édith Bouvier est bien suspecte. Elle a été engagée au groupe Le Figaro par Georges Malbrunot. Selon les autorités syriennes, ce dernier était dans les années 80 l’agent de liaison de la DGSE avec les Frères musulmans. Il fut arrêté à Hama, puis restitué aux autorités françaises à la demande expresse du président François Mitterrand.

        Se souvenir que le 7 juin 2011, France24 avait diffusé en direct une intervention téléphonique émouvante de l’ambassadrice de Syrie en France, Lamia Shakkour, annonçant sa démission pour protester contre les massacres dans son pays. Bien que Renée Kaplan, la directrice-adjointe de la rédaction de France24, ait juré que la voix diffusée était celle de l’ambassadrice qu’elle connaissait bien, il s’agissait en fait de celle de l’épouse du journaliste, Fahd Alargha-Almasri.

        Sous l’impulsion d’Alain de Pouzilhac et de Christine Ockrent-Kouchner, France24 et RFI ont cessé d’être des organes d’information pour devenir des instruments du dispositif militaro-diplomatique français. Ainsi, le 5 juillet 2011, Alain de Pouzilhac, en qualité de PDG de l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF) signait un protocole d’accord avec Mahmoud Shammam, ministre de l’Information des rebelles libyens. Il s’engageait à créer des médias anti-Kadhafi et à former le personnel nécessaire pour faciliter le renversement du « Guide » libyen. Cette annonce avait soulevé la colère des journalistes de France24 et de RFI, furieux d’être instrumentés dans cette entreprise de propagande.

         
      • Etchamendy

        6 mars 2012 at 8 h 54 min

        @duc;

        Merci pour la vidéo. Je n’avais pas eu le temps de la visionner. Finalement le réseau Voltaire a été fiable sur ce coup-là. Normal que le chef de l’ETAT veuille en occulter l’info. Par contre, et cette thèse je n’osais la développer aux prémices des divulgations du réseau Voltaire, c’est quand-même étrange que certains médias US puissent, eux, en profiter pour nous mettre le nez dans le caca. Pour des supposés alliés dans ce genre de coups tordus, on a fait mieux. Toute la question autour du comment ces agents aient pu être localisés m’intrigue par contre beaucoup. On se fait visiblement couillonner. Le Président est trop impulsif pour nous préserver de ce genre d’entourloupes de la part de nos supposés alliés. C’est clair et net, certains en international ne le prennent pas au sérieux, pour le moins. J’ai dans l’idée qu’après les années Giscard avec l’affaire Bokassa ensuite avec les années Mitterand, un ancien francisquard et camelot du Roi et son soutien au putsch de Moscou en 91….la parenthèse de Chirac qui à ce niveau-là a tenté de limiter la casse…on revient avec notre réintégration au sein du commandement de l’OTAN sous l’ére Sarkozyenne à un discrédit presque total de notre diplomatie. Nous avons mangé tout notre pain blanc capitalisé par 11 ans de Gaullisme. Pompidou avait bradé la French Connection(= source occulte de fonds ultra secrets) aux USA et permis l’adhésion du RU à l’Europe+ la Loi de 73 sur le financement de la dette dont beaucoup connaissent ici les conséquences. Donc le début du schisme, c’est lui, la coupure c’est lui.Ceux qui le suivirent étaient conséquemment dédouanés de tout scrupule ou remord.
        Je souhaite beaucoup de plaisir et de prises de tête au successeur à l’actuel chef de l’ETAT. En effet, ces précédents vont représenter autant de chausses-trappes que des gens avertis comme ceux de l’entourage à Copé vont savoir exploiter, voire amplifier de façon ingénue bien évidemment. Si à la tête de notre diplomatie il n’y a pas une trempe avertie de la nature à Hubert VEDRINE, ça va être mission impossible.

         
  10. emigrdsouche

    5 mars 2012 at 17 h 45 min

    At neopascon.
    C’est plus simple.

     
  11. Zappata

    5 mars 2012 at 17 h 59 min

    Comme par hasard alors qu’ Obama reçoit ce lundi le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à la Maison Blanche :

    Nucléaire iranien : l’AIEA dénonce des « activités » en cours sur le site de Parchin

    Le directeur général de l’Agence internationale de l’énérgie atomique (AIEA) a indiqué, lundi 5 mars, que des « activités » sont en cours sur le site militaire de Parchin, à trente kilomètres au sud-est de Téhéran. Le chef de l’organisation a refusé d’indiquer la nature de ces « activités » mais a estimé qu’il serait préférable pour l’agence de se rendre sur place au plus tôt. L’AIEA soupçonne les Iraniens de se servir à Parchin d’un conteneur pour tester des modèles d’explosion applicables à des armes atomiques.

    Une équipe d’inspecteurs de l’agence onusienne s’était vu refuser l’accès au site militaire en février, ce qui avait contribué à l’échec de la mission de l’AIEA à Téhéran. Selon le directeur de l’organisation, les responsables iraniens avaient proposé aux experts de l’agence, quelques heures seulement avant leur départ, de visiter le site militaire de Marivan, également évoqué dans le rapport très critique diffusé en novembre par l’agence. Les inspecteurs avaient décliné l’offre.

    MENACES D’UNE ATTAQUE « PRÉVENTIVE »

    Le programme nucléaire iranien – strictement civil, comme l’affirme l’Iran, ou aussi à visée militaire, comme le suspectent les Occidentaux – sera au centre des discussions du conseil des gouverneurs de l’AIEA, qui doit se réunir à Vienne jusqu’au 9 mars. Selon l’agence, l’Iran dispose désormais d’un stock de près de 110 kg d’uranium enrichi à 20 % et se préparerait à accroître encore ses capacités d’enrichissement dans le site souterrain de Parchin.

    Ces nouvelles déclarations interviennent alors que le président américain Barack Obama reçoit ce lundi le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à la Maison Blanche. Le programme nucléaire iranien devrait être au centre de leurs échanges, dans un contexte marqué par les menaces de l’Etat hébreu de mener une attaque « préventive » contre Téhéran.

    http://www.lemonde.fr/international/article/2012/03/05/nucleaire-iranien-l-aiea-denonce-des-activites-en-cours-sur-le-site-de-parchin_1652081_3210.html#ens_id=677013&xtor=RSS-3208

     
  12. Zappata

    5 mars 2012 at 18 h 06 min

    Les 20 milliardaires qui règnent sur le monde !! et les autres ??

    Les 20 personnes les plus riches au monde représentent ensemble un patrimoine de 676,8 milliards de dollars (513,4 milliards d’euros). Parmi elles, neuf ont la nationalité américaine, ressort-il d’une liste de milliardaires établie par l’agence de presse Bloomberg, le Bloomberg Billionaires Index.

    L’homme le plus riche au monde est l’homme d’affaires mexicain Carlos Slim, avec une fortune estimée à 68,5 milliard de dollars. Il devance les Américains Bill Gates et Warren Buffett, qui possèdent respectivement des patrimoines évalués à 62,4 milliards et 43,8 milliards de dollars. Le premier Européen de ce classement est le Suédois Ingvar Kamprad, fondateur de la chaîne d’ameublement Ikea, avec 42,5 milliards de dollars.

    Nouveauté de ce classement : il s’agit d’un index mis à jour quotidiennement. On peut donc suivre, quasiment en temps réel, l’évolution de ces «grandes fortunes». Par exemple, on voit que, au 4 mars 2012, Carlos Slim avait perdu 478,4 millions de dollars, tout en voyant sa fortune progresser de 11,2 % sur un an. A l’inverse, Larry Ellison (Oracle) a engrangé 132,2 millions de plus, pour une évolution annuelle de + 15,2 % :

    Voir le tableau avec ce lien :

    http://topics.bloomberg.com/bloomberg-billionaires-index/

     
    • emigrdsouche

      5 mars 2012 at 19 h 10 min

      Bsr Zapatta,
      C’est de l’argent de poche pour les marionnettistes qui mènent la danse.
      Eux possèdent des milliers de milliards, que dis-je, c’est eux qui crééent l’argent papier.
      Et Carlos Slim est milliardaire parce qu’ils l’ont bien voulu.
      Avec tout le respect que je vous dois, il faut voir plus haut, Zapatta.
      Cordialement.

       
      • Zappata

        5 mars 2012 at 19 h 30 min

        Bsr emigdsouche

        Si vous lisez le début de mon post c’est ce que je sous entend :

        Les 20 milliardaires qui règnent sur le monde !! et les autres ??

        Ce qui me paraissait intéressant dans le lien Bloomberg c’est de voir en temps réel la masse d’argent que ces plus grandes fortunes perdent ou gagnent tandis de millions de gens crèvent de faim dans le monde et en Europe …

        Cordialement

         
    • emigrdsouche

      5 mars 2012 at 19 h 53 min

      Au temps pour moi, Zapatta.
      C’est à dire que je n’ai pas su faire la distinction entre le copier-coller et vos propres écrits.
      Je serai plus attentif.
      Sur le message que vous voulez faire passer, je crois que vous préchez pour des convaincus que nous sommes tous déjà, ici.
      Et je dis ça sans trop m’avancer, je pense.
      Enfin, bloomberg, ou autres du genre, suis pas fan.
      Je vous prie de m’excuser.
      Rien de perso.

       
      • Etchamendy

        5 mars 2012 at 21 h 10 min

        Je confirme, pour les con-vaincus !! (je blague!)

         
      • Zappata

        5 mars 2012 at 21 h 24 min

        Pas de problème Emigrdsouche

        Juste  » une petite précision  » je poste sur LIESI depuis plus de 8 mois …

        Cordialement

         
      • emigrdsouche

        5 mars 2012 at 21 h 40 min

        Des années que ne faisais que lire 😉

         
  13. emigrdsouche

    5 mars 2012 at 18 h 16 min

    Chauprade se lache de plus en plus.
    Un patriote !
    Les amis (je me permets cette trivialité) après l’élection, si elle a lieu, ce n’est guère qu’un repère dans le temps, après tout, et quelle qu’en soit l’issue, la France sortira de sa léthargie !

     
  14. emigrdsouche

    5 mars 2012 at 18 h 18 min

    Parthenon…oui

     
    • vodnara

      6 mars 2012 at 10 h 19 min

      @emigrdsouche

      merci pour le lien pour aymeric-chauprade, je viens de lire l’article, absolument excellent

       
  15. Zappata

    5 mars 2012 at 18 h 57 min

    Fraude aux arrêts de travail chez Michelin : un système à grande échelle ?

    Suite aux révélations de TF1 et Europe 1, Atlantico s’est procuré une lettre qui montre qu’un autre site de Michelin, celui de Bassens, dissimulerait lui-aussi les arrêts maladie de ses employés. Cela pourrait laisser supposer qu’un véritable système a été mis en place par l’entreprise. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Clermont-Ferrand.

    Selon TF1, qui a révélé l’affaire, la fraude coûterait environ 1 milliard d’euros par an à la Sécurité Sociale. Les syndicats déplorent que Michelin ne prenne pas en compte la santé de ses employés.

    Mais cette attitude expliquerait peut être le record de Michelin, qui affiche quinze fois moins d’accidents de travail que la moyenne nationale. A Cholet, par exemple, on déclare 0 arrêts maladie pour 2010, alors que Europe 1 cite un document interne comptabilisant 130 jours non déclarés à la sécurité sociale. Les salariés seraient obligés de venir travailler afin que l’entreprise évite les amendes.

    Europe 1 a récolté le témoignage de cet employé, qui s’était bloqué le dos:

    « J’étais payé chez moi » par Europe1fr

    Atlantico s’est procuré par ailleurs une lettre envoyée fin-décembre 2010 par l’inspection du travail. Un autre site de l’entreprise est touché par ses petits arrangements avec le droit du travail, celui de Bassens. L’inspecteur du travail signale ainsi que « les salariés victimes d’accidents du travail subissent des pressions de la part de leur encadrement de proximité en vue de les faire renoncer en partie ou en totalité à un arrêt de travail. Ces pressions se manifestent par des appels téléphoniques au domicile du salarié et/ou par une visite physique le jour même ou dans la semaine de leur arrêt de travail ».

    Objectif de ce « système de pression organisé » : faire baisser « la charge des cotisations dues au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles en minorant volontairement et artificiellement le nombre de journées d’arrêt de travail ».

    L’inspecteur du travail poursuit et se montre sévère en évoquant une « atteinte à la santé mentale [des] salariés » de l’entreprise et conclut en demandant au site de Michelin de « prendre toutes les mesures afin de restaurer les droits des salariés en la matière ».

    Les premiers salariés devraient être interrogés d’ici la fin de la semaine.

    La lettre envoyée par l’inspecteur du travail au site de Bassens.
    Cliquer sur les documents pour les agrandir

    A voir sur :

    http://www.atlantico.fr/pepites/michelin-fraude-arrets-maladie-299199.html

     
    • duc

      5 mars 2012 at 22 h 40 min

      L’assurance pour les accidents du travail a un pourcentage qui change suivant le nombre d’arrêts des trois dernières années . Les métiers dangereux coûtent plus cher en charge patronale que les autres. Mais ne serait-il pas normal de faire en sorte que toutes les fiches de paie soient calculées avec le même taux ? Une assurance n’est-elle pas faite pour partager les risques ?

       
  16. Zappata

    5 mars 2012 at 19 h 04 min

    Théorie(s) du complot ?

    Ça fait des années que moi et mes amis sommes appelés théoriciens du complot. Personnellement si on espère me la fermer avec ça, c’est peine perdue. Je ne dis que ce que je perçois du monde. A mes yeux, le monde est composé de groupes d’intérêt avides de puissance et impitoyables. Parler donc de « bons » n’a pas de sens ! On est bon pour certains quand on a les mêmes intérêts qu’eux. Alors ces groupes d’intérêt ne vont (normalement) pas aller dire ce qu’ils pensent sur la place publique car cela leur ferait perdre leur avantage compétitif et de plus ce serait faire preuve d’une naïveté incroyable.

    la suite sur :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/theorie-s-du-complot-111606

     
  17. Zappata

    5 mars 2012 at 19 h 07 min

    Peut-on encore faire confiance aux médias ?

    « Théoriquement, dans une société démocratique, le journalisme est censé remplir deux fonctions principales. D’une part, rendre compte rigoureusement des faits et gestes de ceux qui exercent un quelconque pouvoir ou qui y aspirent. D’autre part, diffuser des informations fiables, ainsi qu’un large spectre d’opinions éclairées, sur les grandes questions sociales, politiques et économiques du moment. » Robert Mc Chesney « Black List ».

    http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/peut-on-encore-faire-confiance-aux-111585

     
  18. néo coralie

    5 mars 2012 at 19 h 12 min

    bonsoir ! j’ai lu la revue de jovanovic sur la présidentielle et en recoupant avec liesi ça donnerait un second tour méluche vs mlp au vu de leur score d’audience par rapport aux 2 principaux candidats, ce qui coincide avec la surprise de liesi qui annonce aussi une europe rouge, donc méluche gagnant … sauf si on est envahi par des communistes de l’extérieur !

     
    • tien

      5 mars 2012 at 22 h 57 min

      La France sera en prise avec les Russes ! Poutine est un ancien des services secrets communistes. Il ne rêve que d’une chose, rendre à la Russie sa gloire d’antan !

      si l’Otan n’est pas encore intervenu en Syrie avec son aviation, c’est tout simplement parce que tout le monde sait que cela déclencherait un affrontement au Proche et Moyen Orient, puis ensuite en Europe !

      Et il faut s’attendre à ce que les groupes « rebelles » se mettent alors du côté des Russes ! ils auront compris assez tôt qu’ils étaient utilisés par les occidentaux.

       
  19. Chatmarou

    5 mars 2012 at 19 h 29 min

    le MES est une SA de droit internationale siégeant au luxembourg permetant la mise sous tutelle de l’Europe par le FMI

    Voici quelques morceaux choisis
    Page 5 alinéa 8

    Le MES coopérera très étroitement avec le Fonds monétaire international (« FMI ») dans le cadre de l’octroi d’un soutien à la stabilité. Une participation active du FMI sera recherchée, sur le plan tant technique que financier. Il est attendu d’un État membre de la zone euro demandant l’assistance financière du MES qu’il adresse, lorsque cela est possible, une demande similaire au FMI.

    Page 6 alinéa 12

    Conformément aux pratiques du FMI, dans des cas exceptionnels, une participation du secteur privé, sous une forme appropriée et proportionnée, sera envisagée dans les cas où un soutien à la stabilité est octroyé, accompagné d’une conditionnalité sous la forme d’un programme d’ajustement macroéconomique

    Page 7 alinéa 13

    Comme le FMI, le MES fournira un soutien à la stabilité à ceux de ses membres qui ne peuvent plus, ou risquent de ne plus pouvoir, accéder normalement au financement par le marché. C’est pourquoi les chefs d’État ou de gouvernement ont déclaré que les prêts octroyés par le MES bénéficieront d’un statut de créancier privilégié comme ceux du FMI, tout en acceptant que le FMI soit privilégié par rapport au MES. Ce statut sera effectif à partir de la date d’entrée en vigueur du présent traité. Dans le cas d’une assistance financière du MES accordée sous forme de prêts à la suite d’un programme européen d’assistance financière existant à la date de la signature du présent traité, le MES bénéficie de la même séniorité que celle de tous les autres prêts et obligations du membre du MES bénéficiaire, à l’exception des prêts du FMI.

    Pouvoir du MES
    2. Le MES possède la pleine personnalité juridique et la pleine capacité juridique pour:
    a) acquérir et aliéner des biens meubles et immeubles;
    b) conclure des contrats;
    c) ester en justice, et
    d) conclure un accord de siège et/ou un protocole en vue, le cas échéant, de faire reconnaître son statut juridique, ses privilèges et ses immunités, ou leur donner effet.
    3. Le MES et ses biens, ses financements et ses avoirs, où qu’ils soient situés et quel qu’en soit le détenteur, jouissent de l’immunité de juridiction sous tous ses aspects, sauf dans la mesure où le MES y renonce expressément en vue d’une procédure déterminée ou en vertu d’un contrat, en ce compris la documentation relative aux instruments de financement.
    4. Les biens, les financements et les avoirs du MES, où qu’ils soient situés et quel qu’en soit le détenteur, ne peuvent faire l’objet de perquisitions, de réquisitions, de confiscations, d’expropriations ou de toute autre forme de saisie ou de mainmise de la part du pouvoir exécutif, judiciaire, administratif ou législatif.
    5. Les archives du MES et tous les documents qui lui appartiennent ou qu’il détient sont inviolables.
    T/ESM 2012/fr 47
    6. Les locaux du MES sont inviolables.
    7. Les communications officielles du MES sont traitées par chaque membre du MES et par chaque État qui a reconnu son statut juridique, ses privilèges et ses immunités de la même manière que les communications officielles d’un État qui est membre du MES.
    8. Dans la mesure nécessaire à l’exercice des activités prévues par le présent traité, tous les biens, financements et avoirs du MES sont exempts de restrictions, réglementations, contrôles et moratoires de toute nature.
    9. Le MES est exempté de toute obligation d’obtenir une autorisation ou un agrément, en tant qu’établissement de crédit, prestataire de services d’investissement ou entité autorisée, agréée ou réglementée, imposée par la législation de chacun de ses membres.

    Et le fameux article 35 sur l’immunité
    ARTICLE 35
    Immunité des personnes
    1. Dans l’intérêt du MES, le président du conseil des gouverneurs, les gouverneurs, les gouverneurs suppléants, les administrateurs, les administrateurs suppléants ainsi que le directeur général et les autres agents du MES ne peuvent faire l’objet de poursuites à raison des actes accomplis dans l’exercice officiel de leurs fonctions et bénéficient de l’inviolabilité de leurs papiers et documents officiels.
    T/ESM 2012/fr 49
    2. Le conseil des gouverneurs peut renoncer, dans la mesure et aux conditions qu’il définit, aux immunités conférées par le présent article, en ce qui concerne le président du conseil des gouverneurs, un gouverneur, un gouverneur suppléant, un administrateur, un administrateur suppléant ou le directeur général.
    3. Le directeur général peut lever l’immunité de tout agent du MES (à l’exception de la sienne).
    4. Chaque membre du MES prend rapidement les mesures nécessaires pour donner effet au présent article dans sa législation et informe le MES de l’adoption de ces mesures.
    ARTICLE 36
    Exonération fiscale
    1. Dans le cadre de ses activités officielles, le MES, ses avoirs, ses revenus et ses biens, ainsi que ses opérations et transactions autorisées par le présent traité, sont exonérés de tous impôts directs.
    2. Les membres du MES prennent, chaque fois qu’il leur est possible, les dispositions appropriées en vue de la remise ou du remboursement du montant des droits indirects ou des taxes à la vente entrant dans le prix de biens immobiliers ou mobiliers lorsque le MES effectue pour son usage officiel des achats importants dont le prix comprend des droits et taxes de cette nature.
    T/ESM 2012/fr 50
    3. Aucune exonération n’est accordée en ce qui concerne les impôts, taxes et droits qui ne constituent que la simple rémunération de services d’utilité générale.
    4. Les biens importés par le MES et nécessaires à l’exercice de ses activités officielles sont exonérés de tous droits, taxes, interdictions ou restrictions à l’importation.
    5. Les agents du MES sont soumis à un impôt interne perçu au profit du MES sur les salaires et émoluments payés par le MES conformément aux règles adoptées par le conseil des gouverneurs. À partir de la date à laquelle cet impôt est appliqué, ces traitements et émoluments sont exonérés de tout impôt national sur le revenu.
    6. Aucun impôt de quelque nature que ce soit n’est perçu sur les obligations ou titres financiers émis(e)s par le MES, ni sur les intérêts et dividendes y afférents, quel que soit le détenteur:
    a) si cet impôt présente, à l’égard de ces obligations ou titres financiers, un caractère discriminatoire fondé exclusivement sur leur origine; ou
    b) si cet impôt a pour seul fondement juridique le lieu ou la monnaie d’émission, le lieu ou la monnaie de règlement prévu ou effectif, ou la situation territoriale d’un bureau ou lieu d’activité du MES.

    voici les liens tres officiels et une petite video pour comprendre en quelques mn de quoi il retourne

    http://www.european-council.europa.eu/media/582311/05-tesm2.en12.pdf lien officiel tout le traite en pdf en anglais

    http://www.european-council.europa.eu/media/582863/06-tesm2.fr12.pdf le meme en français

    Le Parlement a statué sur le MES : le 21 février dernier via des procédures accélérées
    http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl4336.asp

    Le deuxieme lien est le plus important ne pas manquer les articles 35 et suivants

    voici la petit video qui explique trés bien en moins de 4 mn

    A plus

     
    • Lounes Justin Toudert

      19 mars 2012 at 10 h 59 min

      la dictature européenne vienne de france et des président d’Europe

       
  20. néo coralie

    5 mars 2012 at 19 h 53 min

    luxembourg, pays refuge pour ceux qui veulent fuir la misère ?

     
    • tarci

      5 mars 2012 at 23 h 08 min

      La misère et les vols !

      Heureusement, on arrive maintenant à rendre transparent les mercedes :

       
  21. néo coralie

    5 mars 2012 at 19 h 56 min

    il ne fait pas bon s’opposer au pouvoir même en russie, sitot Poutine élu sitot les opposants au cachot !
    http://www.romandie.com/news/n.asp?n=_Une_centaine_d_opposants_dont_le_blogueur_Navalny_interpelles_a_Moscou050320121952.asp

     
    • emigrdsouche

      5 mars 2012 at 21 h 13 min

      Je ferais pareil.
      Les idiots utiles: qu’ils se taisent (ils seraient là vraiement utile) ou prison.

       
  22. néo coralie

    5 mars 2012 at 20 h 00 min

     
    • tarci

      5 mars 2012 at 22 h 02 min

      ll faut dire que des choses étranges ont été découvertes sur Obama étudiant !

      Et que penser de la confirmation d’Hillary. Clinton sur Al Qaida travaillant du côté des Américains en Syrie ?

       
  23. duc

    5 mars 2012 at 20 h 02 min

    Les crises des dettes souveraines ne sont pas le résultat de la malchance. Depuis plus d’un quart de siècle, nous avons vu le même spectacle mis en scène, avec peu de variation. Grèce, Argentine, Espagne, Italie, Portugal, Brésil, Mexique, Irlande, Islande, Russie, tigres asiatiques … tous auraient « bêtement » trop emprunté aux banquiers privés seulement avant de « découvrir » qu’ils ne pouvaient pas les rembourser. Et du côté de ces puissantes méga-banques mondiales, ils s’aperçoivent qu’ils avaient trop prêté à ces pays et qu’ils ne pourraient pas récupérer ces prêts.

    Les farces de la « démocratie » et de la « souveraineté nationale » sont toutefois maintenues coûte que coûte. Car c’est à ce moment que les « organismes publics multilatéraux », contrôlés par les banquiers, entrent en scène – le FMI, la BCE, la Banque mondiale !

    Un banquier d’affaires prospère sur le refinancement de la dette, il l’amasse année après année, de façon exponentielle grâce à la bulle des intérêts accumulés…

    Quand un pays ne peut plus payer ses dettes, nos Banksters réclament le contrôle total du pays, transformé en une colonie financière des Maîtres du Pouvoir Mondial. Ils imposent leurs frères de la Commission trilatérale dans les postes clés du pouvoir : Papademos, Monti, Cavallo, Geithner …

    Le prêt et l’obligation est tout simplement le mécanisme pour arriver à s’emparer du pouvoir mondial et créer un gouvernement mondial avec eux à la tête de la pyramide !

    Quelle est la pire chose qui puisse arriver à des Goldman Sachs, JP Morgan, Rockefeller ou Rothschild ? Qu’un pays puisse rembourser ses dettes ! Car là ce pays est vraiment libre ! La vraie souveraineté nationale, l’indépendance et la liberté sont les plus grands ennemis des maîtres mondiaux des puissances d’argent. !

     
    • tarci

      5 mars 2012 at 20 h 23 min

      Le Nouvel Ordre Mondial est un plan de cinglés :

       
    • Etchamendy

      5 mars 2012 at 21 h 24 min

      @duc;

      Je m’évertue à ne pas sombrer dans des idées très très noires. Quand je vois une journaliste aux stigmates laissant clairement deviner qu’elle capitalise 15 ou 20 générations sémitiques en ascendance (vous voyez qui, j’espère) et qui en tentant d’abonder dans la thèse de l’inexpérience du candidat socialiste nous fait une vibrante description « …de ces masses humaines en Chine, par exemple, prêtes à tout manger…. ».et qui, de peur de trop révéler ses thèses ultra libérales, croit nécessaire de préciser, »…dans le bons sens, je veux dire dans le bon sens ». En clair il y en a qui n’en ont rien à cirer de ce que nous nous fassions « bouffer » car pour le business de leur Dieu finance l’essentiel est d’accompagner le mouvement même si au passage on bousille pour de bon cette pauvre planète. Je m’acharne ici à ce qu’il n’y ait pas de dérapage anti sioniste, mais franchement devant de pareils cris du coeur j’en arrive à comprendre certains.
      Bon courage, duc.

       
  24. emigrdsouche

    5 mars 2012 at 20 h 03 min

    « Les leaders allemands, chinois, afghan, arménien, biélorusse et syrien ont félicité le premier ministre russe Vladimir Poutine suite à sa victoire au premier tour de l’élection présidentielle »

    Cherchez l’intrus.

     
  25. néo coralie

    5 mars 2012 at 20 h 08 min

    on pense que la grèce va exploser en mars mais dans le n°247 liesi parle de course à l’oseille jusqu’en juin !

     
    • duc

      5 mars 2012 at 22 h 26 min

      Il y a une lutte fratricide entre les financiers européens du continent et Wall Street et la City ! Il n’est, pas impossible que les derniers plongent dans l’embarras les premiers !

      Quand on a goûté aux saveurs de la suprématie, il est difficile de s’en passer !

       
  26. Nonolexpat

    5 mars 2012 at 20 h 59 min

    quand vont ils parler de nos « héros  » prisonniers au journal de 20 heures??

    Thirteen French soldiers said held by Syrian forces
    DEBKAfile March 5, 2012, 11:26 AM (GMT+02:00)
    Sources in Beirut report that the captured men are being held in a field hospital in the beleaguered town of Homs, with no details of how they fell into Syrian hands or what they were doing there. One of them is reportedly a Colonel working for the French intelligence DGSE transmission service. This report is not confirmed by French officials.

     
  27. nee

    5 mars 2012 at 22 h 27 min

    http://www.wikistrike.com/article-l-iran-aurait-teste-une-bombe-nucleaire-en-coree-du-nord-en-2010-100810000.html

    Qui dis vraix dans cette histoire, israel vivant sous la menacefera tout pour se defendre. Qui peux vivre sous la menace sans vouloir se defendre?

     
    • emigrdsouche

      5 mars 2012 at 23 h 09 min

      …sans commentaire.

       
  28. tien

    5 mars 2012 at 22 h 45 min

    François ASSELINEAU candidat à la presidentielle 2012 est l’invité d’Abdelkrim BRANINE, journaliste animateur du FORUM DÉBAT de BEUR FM (jeudi 1er mars 2012) :

    http://www.dailymotion.com/embed/video/xp7cn6.

     
  29. emigrdsouche

    5 mars 2012 at 23 h 02 min

    LIESI,
    Qu’attendez-vous pour nous dire ce que vous SAVEZ ??
    TOUT ce que vous savez !
    Quel est cet instant que vous attendez ??

     
    • marc153

      6 mars 2012 at 8 h 17 min

      Ils attendent probablement LE false flag, celui qui fera le 9/11 ressembler à une blague de potaches…

       
  30. michel

    5 mars 2012 at 23 h 59 min

    Bonsoir,
    « La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement
    homogène, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front est ; à court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats ».
    Comment peut-on diviser un pays en provinces homogènes(ethniquement ou religieusement)? Quelles forces militaires veut s’acharner contre la défaite prévisible? Qui croît qu’ Israël s’en sauverait?

     
  31. nee

    6 mars 2012 at 0 h 10 min

    http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2012/03/bienvenue-en-enfer.html#more

    Bienvenue en enfer.

    L’homme qui répond aux questions ci-dessous, raconte comment lui et son clan ont survécu pendant un an dans une ville de 60 000 habitants durant l’effondrement de la Bosnie en 1992.
    Sans eau, sans électricité, sans pétrole, sans système de santé, sans protection civile, sans systèmes de distributions ou de réseaux traditionnels, ce survivant devenu par la suite survivaliste, témoigne sans détours d’une survie urbaine crue et pragmatique.
    L’échange est long, et ce qui est présenté ici n’est qu’une ligne droite pouvant nous faire conscientiser certaines lacunes, ou encore remettre en cause certaines idées quant a l’effondrement de la normalité dans un univers urbain.

    L’avantage de ce retour d’expérience, est qu’il est bâtit sur un questionnement purement survivaliste issu du forum « Survivalist Boards », et que l’orientation de l’entretient est donc extrêmement ciblé sur les réalités d’une survie urbaine durant un effondrement de la normalité.

    Même si ce témoignage reste d’une situation extreme, il nous permet d’entrevoir certaines réalités, et de rétablir une certaine priorité au sein de nos préparations.

    Je suis de Bosnie, et comme vous le savez, c’était l’enfer la bas de 1992 a 1995. Pendant 1 an, j’ai vécu et survécu dans une ville de 60 000 habitants sans électricité, sans pétrole, sans eau courante, sans services traditionnels de distribution de nourriture et de consommables, et sans aucune organisation gouvernementale.

    Notre ville était encerclée par des forces armées pendant 1 an, et dans cette ville, c’était la merde.

    Nous n’avions pas de police ou d’armée organisée…il y avait des groupes armés, et ceux qui étaient armés défendaient leurs maisons et leurs familles.

    Quand tout a commencé, certains d’entre nous étaient mieux préparés que d’autres, mais la plupart des familles voisines n’avaient de la nourriture que pour quelques jours.
    Certains d’entre nous avaient des pistolets, et très peu étaient ceux qui avaient des AK47 et des fusils.

    Apres 1 ou 2 mois, les gangs ont commencés leur destruction: les hôpitaux par exemple, se sont rapidement transformés en abattoirs.
    Les forces de police n’étaient plus présentent, et l’absentéisme du personnel hospitalier était de plus de 80%.

    J’ai eu de la chance, ma famille était large a cette époque (15 membres dans une grande maison, 6 pistolets, 3 AK47), et donc nous avons survécu…tout du moins la plupart d’entre nous.

    Les Américains balançaient des MRE (Meals Ready to Eat – Rations de combat) tous les 10 jours pour aider les villes encerclées comme la notre, mais ce n’était jamais assez. Quelques maisons avaient des petits jardins potager, mais la plupart n’en avaient pas.

    Apres 3 mois, les premières rumeurs de décès par famine commençaient…mais aussi les décès par exposition au froid.
    Nous avons démonté toutes nos portes, l’encadrement des fenêtres des maisons abandonnées, notre parquet…et j’ai aussi brûlé la totalité de nos meubles pour nous tenir chaud.

    Beaucoup sont mort de maladies, surtout a cause de l’eau (2 membres de ma famille), nous buvions principalement l’eau de pluie, nous mangions du pigeon et même du rat.

    La monnaie est vite devenue de la merde…

    Nous faisions du troque; pour une boite de boeuf tu pouvais avoir une fille pour quelques heures (c’est dur, mais c’était la réalité), je me rappel que la plupart des femmes qui vendaient leurs corps étaient des mères désespérées.

    Armes a feu, munitions, bougies, briquets, antibiotiques, pétrole, piles et nourriture…on se bâtaient comme des animaux pour ça.

    Dans une situation comme celle-la, tout change, et la plupart des gens deviennent des monstres…c’était moche.
    La force était dans le nombre. Si vous étiez tout seul a vivre dans une maison, ce n’était qu’une question de temps avant d’être pillé et tué…peu importe si vous étiez armé.

    Moi et ma famille, nous sommes prêt maintenant; je suis bien armé, j’ai un bon stock et je suis « éduqué ».

    Ce n’est pas important ce qui va se passer; tremblement de terre, guerre, tsunami, extra-terrestres, terrorisme, pénurie, effondrement économique, émeute…l’important c’est que quelque chose va se passer !

    De mon expérience, vous ne pouvez pas survivre seul, la force est dans le nombre, soyez proche de votre famille, préparez avec elle, choisissez vos amis sagement et préparez-vous avec eux aussi.

    1- Comment vous déplaciez-vous en sécurité ?

    En fait la ville était divisée en communauté de rues. Dans ma rue (15 / 20 maisons) nous avons organisé des patrouilles (5 hommes armé chaque soirs) pour garder un oeil sur les gangs et les ennemies.

    On troquait entre nous dans la rue. A 5 kilomètres il y avait une rue très organisée pour le troque, mais c’était trop dangereux de s’y rendre pendant la journée a cause des tireurs d’élite. En plus on avait plus de chance de se faire dépouiller la bas que de troquer, et je n’y suis allé que 2 fois, et seulement quand j’ai vraiment eu besoin de quelque chose de particulier et d’important (il parle principalement ici de médicaments, et notamment d’antibiotiques).

    Personne n’utilisait les voitures en ville parce que les routes étaient bloquées avec des débris, ou d’autres voitures abandonnées…et le pétrole valait de l’or !

    Si je devais aller quelque part c’était de nuit. Ne jamais se déplacer seul, mais jamais en groupe important non plus (2 / 3 hommes peut être). Toujours armé, très vite, et toujours dans les ombres au travers des ruines, jamais dans les rues.

    Il y avait beaucoup de bandes organisées, 10 / 15 personnes, parfois 50…mais il y avait aussi des gens comme toi et moi, des pères, des grands pères, des gens bien avant la merde, qui maintenant tuais et pillais.

    Il n’y avait pas vraiment de bons et de méchants…la plupart étaient entre les deux; c’est a dire prêt a tout, au bon comme au moins bon.

    2- Et le bois ? Il me semble qu’il y a beaucoup de forets autour de ta ville, pourquoi avez-vous brûlé vos meubles et vos portes ?

    Autour de ma ville il n’y a pas beaucoup de bois.
    Ma ville était une très belle ville, elle ressemblait a n’importe qu’elle autre ville avec ses cinémas, ses restaurants, ses écoles, son aéroport, ses centres culturels…

    Nous avions des arbres dans la ville, des parcs et des arbres fruitiers…mais tous les arbres ont été brûlé en moins de 2 mois.
    Quand tu n’a pas d’électricité pour préparer la nourriture et te chauffer, tu brules ce que tu as sous la main; tes meubles, tes portes, ton parquet (et ça brule vite ce bois la !).

    Nous n’avions pas de banlieue et de fermiers. Dans les banlieues c’était l’ennemie, et nous étions encerclés. Et dans la ville, tu ne savais pas qui était ton ennemi.

    3- Quelles sorte de savoirs faire as-tu utilisé durant cette période ?

    Tu peux imaginer que d’une certaine manière c’est le retour a l’âge de pierre !

    Par exemple, j’avais une bouteille de gaz. Mais je ne l’utilisais pas pour faire chauffer ou préparer notre nourriture, c’était trop précieux !
    J’ai bidouillé la bouteille pour pouvoir y attacher un tuyau pour recharger les briquets.
    Les briquets, ça n’a pas de prix !

    Une personne m’amenait un briquet vide, je le rechargeait, et je prenais une boite de conserve ou une bougie en échange par exemple.

    J’espère que tu comprends mon exemple.

    Aussi, je suis infirmier.
    Dans ces conditions, mes connaissances étaient mon argent.
    Soyez éduqués et entraînés…durant un tel effondrement, tes connaissances valent de l’or si tu sais réparer certaines choses.
    Les objets et les stocks vont disparaitre un jours, c’est inévitable…mais tes connaissances peuvent être ta nourriture.

    Je veux dire…apprends a réparer les choses; les chaussures ou les gens…

    Par exemple, mon voisin savait faire du pétrole pour les lampes…il n’a jamais eu faim.

    4- Si tu avais 3 mois pour te préparer aujourd’hui, qu’est ce que tu ferais ?

    Si j’avais 3 mois pour me préparer ?
    Hmmm…fuir a l’étranger ? (blague).

    Aujourd’hui, j’ai conscience que les choses peuvent s’aggraver très très rapidement.
    J’ai de la nourriture, des produits pour l’hygiène, de l’énergie etc.
    Un approvisionnement de 6 mois.

    Je vis en appartement avec une bonne sécurité. J’ai une maison avec un abris dans un village a 5 kilomètres de mon appartement, et dans cette maison j’ai encore 6 mois d’approvisionnement.
    Ce village est une toute petite communautés, la plupart des habitants sont préparés…ils ont apprit avec la guerre.

    J’ai 4 différentes armes a feu avec 2000 munitions chacune.

    J’ai un bon jardin avec la maison et des connaissances en jardinage.

    Aussi, j’ai un don maintenant pour sentir la merde…tu sais, quand tout le monde autour de toi dit que tout va bien ce passer, mais que toi tu sais qu’en fait tout va s’effondrer ?

    Je pense que j’ai la force de faire tout ce que je dois faire pour survivre et protéger ma famille, parce que quand tout s’effondre, soi sur, si tu n’a rien, tu vas faire des choses qui ne sont pas très jolies pour sauver tes gosses…tu veux juste survivre avec ta famille.

    Survivre seul; aucune chance (c’est mon opinion), peu importe si tu es armé et préparé, au final, si tu es seul tu vas mourir, je l’ai vu…plein de fois.

    Des groupes et des familles avec énormément de préparation et de connaissances variées, c’est le mieux.

    5- Quel matériel devrions-nous stocker ?

    Ca dépend.
    Si tu veux survivre comme un voleur, la seule chose dont tu as besoin c’est des armes et beaucoup de munitions.

    A part des munitions, de la nourriture, du matériel pour l’hygiène et de l’énergie (piles etc…), tu veux te pencher sur des petites choses faciles a troquer; couteaux, briquets, savon, pierres a feu…

    Aussi, beaucoup d’alcool, le genre qui se garde longtemps, comme du whisky par exemple, la marque n’est pas importante, ça peut être le truc le moins chère possible, mais c’est très bien pour le troque dans les moments difficile.

    Le manque d’hygiène a fait beaucoup de morts.
    Tu vas avoir besoin de choses très simples, mais en quantités importantes, comme énormément de sacs poubelle, je veux dire, énormément !
    Et beaucoup de duct tape.

    Des assiettes et des gobelets en plastique ou en carton…tu vas en avoir besoin beaucoup ! Je sais, parce que nous n’en avions pas du tout.
    Mon opinion est que le matériel pour l’hygiène est peut être encore plus important que la nourriture.

    Tu peux facilement tuer un pigeons, ou trouver quelques plantes a te mettre sous la dent, mais tu ne peux pas tuer du produit désinfectant pour les mains par exemple.

    Plein de produit pour nettoyer, désinfecter, beaucoup de savon, de la Javel, des gants, des masques…tout ce qui est jetable.
    Aussi, un entrainement dans les premiers soins, apprendre a nettoyer une plaie, une brulure ou même une blessure par balle, car il n’y a pas d’hôpital…même si tu trouves un médecin quelque part, il n’aura pas de médicaments, ou tu n’auras rien pour le payer.

    Apprendre a utiliser les antibiotiques, et en avoir beaucoup.

    Pour les armes il faut rester simple.
    Maintenant je porte un Glock .45, parce que j’aime bien, mais c’est pas une arme ou un calibre répandu ici, donc j’ai aussi deux 7,62 mm TT pistolets Russe cachés, parce que tout le monde a cette arme ici, et beaucoup de munitions.

    J’aime pas les Kalashnikov, mais c’est pareil, tout le monde en a une…donc…

    Il faut avoir des choses petites et discrètes.
    C’est bien d’avoir un générateur par exemple, mais c’est mieux d’avoir 1000 briquets BIC.
    Le générateur, dans une situation merdique, va attirer l’attention. 1000 briquets prennent pas de place, c’est pas chère, et tu peux toujours les troquer pour quelque chose.

    Pour l’eau, la plupart du temps on récupérait l’eau de pluie dans 4 gros tonneaux, après on la portait a ébullition…on avait aussi une rivière pas loin, mais l’eau est vite devenue trop polluée.

    Le matériel pour l’eau est très important. Il faut avoir des tonneaux, des seaux et des récipients pour stocker et transporter l’eau.

    6- Est-ce que l’or et l’argent métal t’on aidé ?

    Oui.
    Personnellement, j’ai échangé tout mon or pour des munitions.

    Parfois on était capable d’utiliser de la monnaie (Mark et Dollars) pour acheter certaines choses, mais ces occasions étaient rares, et le prix était toujours exorbitant.

    Par exemple, une boite de haricots valait 30/40 $.

    La monnaie courante s’est très vite effondrée.
    Simplement, on troquait quelque chose pour autre chose.

    7- Est-ce que le sel avait de la valeur ?

    Oui, mais pas autant que le café ou les cigarettes.

    J’avais beaucoup d’alcool, et j’ai troqué avec sans problème.
    La consommation d’alcool était plus de 10 fois supérieur qu’en temps normal.

    Maintenant, c’est probablement mieux de stocker des cigarettes, des briquets et des piles pour le troque parce que ça prend moins de place.

    Je n’étais pas un prepper a l’époque, on a pas eu le temps de se préparer…quelques jours avant que la merde atterrisse dans le ventilateur, les politiciens a la télé répétaient que tout allait bien.
    Quand le ciel nous est tombé sur la tête, on a juste prit ce qu’on pouvait.

    8- Est ce que ça a été difficile d’obtenir une arme a feu durant l’événement et qu’est ce que vous avez pu troquer pour les armes et les munitions ?

    Apres la guerre, chaque maison avait une arme.
    La police a réquisitionnée pas mal d’armes au début de la guerre…mais la plupart des gens ont caché leurs armes quelque part.

    J’ai une arme légale (licence), et les autorités ont une lois qui s’appelle « collection temporaire ». Dans une situation de trouble (émeutes par exemple…), le gouvernement a le droit de temporairement confisquer toutes les armes…donc tu gardes ça en tête.

    Tu sais, il y a des gens qui ont une arme légale, mais ceux qui ont des armes légales ont aussi des armes illégales cachées quelque part, juste au cas ou il y aurait une confiscation.

    Si tu as de bonnes choses a troquer, c’est pas compliqué de trouver une arme pendant une situation difficile, mais ce qu’il faut savoir, c’est que les premiers jours sont les plus dangereux en terme de chaos et de panique, et que peut être que tu ne va pas avoir le temps de trouver une arme pour défendre ta famille.

    Ne pas être armé durant la panique, le chaos et les émeutes…c’est pas bien.

    Dans mon cas, a un moment un homme avait besoin d’une batterie de voiture pour sa radio, et il avait des fusils…j’ai troqué la batterie pour 2 fusils.

    Pour les munitions…parfois je troquais des munitions pour de la nourriture, et quelques semaines plus tard de la nourriture pour des munitions.
    Par contre, je ne faisais jamais du troque chez moi, et jamais dans des quantités importantes.

    Très peu de gens (voisins) savaient combien de choses j’avais chez moi.

    Le truc, c’est de stocker le plus possible en rapport avec l’espace et l’argent…et après, suivant la situation, tu vois ce qui est le plus demandé.
    Correction, munitions et armes auront toujours la première place pour moi…mais qui sait, numéro deux c’est peut être des masques a gaz avec des filtres.

    9- Et la sécurité ?

    La défense était très primitive.
    Encore une fois, nous n’étions pas prêt…et nous avons utilisé ce que nous pouvions.

    Les fenêtres étaient cassées, les toits étaient en piteux états a cause des bombardements.

    Toutes les fenêtres étaient bloquées avec quelque chose: sacs de sables, pierres.
    J’ai bloqué ma porte de jardin avec des débris, et j’utilisais une échelle en aluminium pour passer au dessus du mur.
    Quand je revenais chez moi, j’appelais quelqu’un pour qu’il me passe l’échelle.

    Un mec dans notre rue a complètement barricadé sa maison.
    Il a fait un trou dans un mur connecté a la maison de son voisin qui était en ruine…une entrée secrète.

    Ca va paraitre étrange, mais toutes les maisons les plus sécurisées ont été pillées et détruites en premier.
    On avait de belles maisons dans mon quartier, avec des murs, des chiens, des alarmes et des barres de fer aux fenêtres.

    Les foules ont attaquées ces maisons en premier…certaines étaient défendues et ont tenues, d’autres non…ça dépend combien d’armes et de bras ils avaient a l’intérieur.

    Je pense que la sécurité c’est important, mais il faut la garder d’un profil bas…oublies les alarmes par exemple. Si tu vies en ville et que la merde arrive, tu vas avoir besoin d’un endroit simple et sobre, avec beaucoup d’armes et de munitions.

    Combien de munitions ?
    Le plus possible.

    Il faut garder ton domicile le plus inintéressant possible.

    Aujourd’hui ma porte est en acier pour des raisons de sécurité, mais seulement pour me sauvegarder de la première vague de chaos…après ça, je pars pour retrouver un groupe plus important (famille et amis) a la campagne.

    A la maison, on a eu des situations pendant la guerre, pas besoin de rentrer dans les détails…on a toujours eu plus de puissance de feu, et le mur en brique.
    Aussi on avait toujours quelqu’un qui surveillait la rue…une bonne organisation au cas ou les gangs viennent est primordial.

    Il y avait toujours des coups de feu en ville.

    Encore une fois, la défense de notre périmètre était très primitive…toutes les issues étaient barricadées, avec juste des petites ouvertures pour les fusils, et toujours au minimum 5 membres de la famille a l’intérieur prêt a se battre, et une personne dans la rue, cachée.

    Pour éviter les tireurs d’élite, on restait a la maison toute la journée.

    Dans les premiers temps, les faibles meurent, et les autres se battent.

    Il n’y avait presque personne dans les rues durant la journée a cause des tireurs d’élite…la ligne de défense était extrêmement rapprochée.
    Beaucoup sont mort parce qu’ils voulaient aller se renseigner sur la situation par exemple…c’est très très important, il faut se rappeler que nous n’avions pas d’informations, pas de radio, pas de télé…rien, juste des rumeurs.

    Il n’y avait pas d’armée organisée…mais nous étions tous des soldats.
    On était forcé.
    Tout le monde portait une arme et essayait de se protéger.

    Dans la ville, tu ne veux pas porter de truc de qualité parce que quelqu’un va te tuer et te prendre tes affaires.
    Tu ne veux même pas avoir un beau fusil, et attirer l’attention.

    Je vais te dire; si c’est la merde demain, je veux rester sobre, et ressembler a tout le monde dehors, peureux, désespéré, confus, et peut être que je vais crier et pleurer un peu…
    Pas de vêtement chic…je ne vais pas sortir avec mes super habits tactiques tout neuf et crier « je suis la, vous êtes tous mort maintenant les méchants ! ».
    Je vais rester profil bas, lourdement armé et bien préparé en attendant et en évaluant mes options, avec mon meilleur ami ou mon frère a mes cotés.

    Ca n’a pas d’importance d’avoir une super sécurité, un super fusil…si les gens voient qu’ils devraient probablement te voler, que tu es rentable, ils vont te voler.
    C’est seulement une question de temps, et de combien de bras et d’armes vont être de la partie.

    10- Quelle était ta situation avec les toilettes ?

    On utilisait une pelle et n’importe qu’elle bout de terre a proximité de la maison…ça a l’air sale, mais c’était sale.
    On se lavait avec l’eau de pluie récupérée, ou alors a la rivière, mais la plupart du temps c’était trop dangereux.

    On avait pas de papier hygiénique…et même si j’en avait je le troquais.

    C’était une sale situation.

    Si je peux te donner un conseil; en premier, il faut avoir des armes et des munitions…après tout le reste, et je veux dire tout !
    Ca dépend de la place que tu as et de ton budget bien sur.

    Si tu oublis quelque chose, c’est pas grave, il y aura toujours quelqu’un pour troquer…mais si tu oublis les armes et les munitions, tu ne pourras pas avoir accès au troque.

    Aussi, je ne vois pas les grandes familles comme plus de bouches a nourrir, je vois les grandes familles comme plus d’armes et plus de forces…après, c’est dans la nature des gens de s’adapter.

    11- Et les soins pour les gens malades ou blessés ?

    Les blessures étaient principalement des blessures par balles.
    Sans les spécialistes et tout le reste, si la victime avait la chance de trouver un docteur quelque part, il avait 30% de chance de s’en sortir.

    C’était pas comme dans les films, les gens mourraient…beaucoup sont morts de petites blessures infectées.
    J’avais des antibiotiques pour 3 ou 4 traitements, bien sur, seulement pour ma famille.

    Des choses très bêtes tuais les gens.
    Une simple diarrhée est capable de te tuer en quelques jours sans les médicaments et l’hydratation nécessaire…surtout les enfants.

    On a eu beaucoup de maladies de la peau, et des empoisonnements alimentaire…on pouvait pas faire grand chose.
    On faisait beaucoup avec les plantes locales et l’alcool, et pour le court terme ça allait, mais sur le long terme c’était horrible.

    L’hygiène est primordiale…et avoir le plus de médicaments possible, surtout les antibiotiques.

     
  32. Anne

    6 mars 2012 at 1 h 34 min

    A méditer

     
  33. nee

    6 mars 2012 at 2 h 28 min

    http://www.romandie.com/news/n/_USA_le_gouvernement_a_le_droit_d_eliminer_des_citoyens_americains_050320122320.asp

    USA: le gouvernement a le droit d’éliminer des citoyens américains

    WASHINGTON – Le gouvernement américain a le droit d’éliminer des citoyens américains en cas de menace imminente pour la sécurité des Etats-Unis, a déclaré lundi à Chicago le ministre de la Justice Eric Holder.

    Notre gouvernement a le droit et je dirais même la responsabilité dans certains cas d’utiliser la force pour défendre les Etats-Unis de manière appropriée et légale, a-t-il lancé devant l’Ecole de droit de la Northwestern University de Chicago.

    Notre autorité légale ne s’arrête pas aux champs de bataille d’Afghanistan, a ajouté le ministre. Nous sommes en guerre contre un ennemi sans Etat et notre gouvernement a, à la fois, la responsabilité et le droit de protéger notre nation et son peuple face à des menaces.

    Des organisations de défense des droits de l’homme, en premier lieu l’Union américaine de défense des libertés civiles (Aclu), ont réclamé la publication des documents secrets autorisant l’élimination de citoyens américains sans procès, comme Anwar al-Aulaqi, imam radical d’Al-Qaïda assassiné en septembre dernier par un drone au Yémen.

    C’est la première fois qu’un responsable américain justifie ces attaques de drones qui ont tué au moins trois citoyens américains au cours des cinq derniers mois, selon l’Aclu.

    Certains appellent ces opérations des assassinats, a poursuivi le ministre, ce n’en sont pas (…) les assassinats sont des meurtres illégaux. Or l’utilisation de la force par le gouvernement américain comme moyen d’auto-défense face à un responsable d’Al-Qaïda ou une organisation affiliée qui représenterait une menace imminente d’attaque violente ne serait pas illégale.

    Il a cependant ajouté que ce type d’opérations ne devaient être menées qu’à trois conditions: qu’une enquête profonde et minutieuse ait déterminé que l’individu présentait une menace imminente, que sa capture soit impossible, et que l’opération soit conduite conformément aux principes des lois sur la guerre.

    M. Holder a cependant précisé que la décision d’utiliser la force contre un citoyen des Eats-Unis (…) compte parmi l’une des plus graves que les responsables gouvernementaux puissent avoir à prendre.

    (©AFP / 05 mars 2012 23h18)

     
  34. celine

    6 mars 2012 at 2 h 51 min

    Obama, est obligé de vendre la peau du loup, si doit ètre élu, et pour son ambition, il va laisser tuer des milliers d’enfants et de femmes et hommes pour etre l’enfant chéri. Bon appétit. Merci et bien de choses à sa petite famille vivante et longue vie à eux tous.

     
  35. Antarus

    6 mars 2012 at 11 h 45 min

    Vous aussi, vous avez lu le dernier Pierre Hillard….. 😉

     
  36. sarroub

    7 mars 2012 at 14 h 00 min

    Reblogged this on msarroub.