RSS

Pauvres politiciens sans envergure : quel maître servez-vous ?

16 Fév

Intéressant sondage publié récemment sur ce que pense le bon peuple français du comportement de ses politiciens. Résultat : 60% d’entre eux estiment que gouvernements et élus confondent de plus en plus souvent leurs intérêts personnels et leurs responsabilités publiques. La moitié juge qu’ils sont moins sincères qu’auparavant.

À la lumière de la campagne présidentielle actuelle, une écrasante majorité de Français (80 %) assure que pour être élus, les responsables politiques ont intérêt à dire la vérité sur la situation du pays. Le problème est que nos contemporains n’aiment pas la vérité puisqu’ils pratiquent la politique de l’autruche depuis de nombreuses décennies. Chacun d’entre nous peut s’en rendre compte au quotidien, en conversant avec ses proches ou amis. Les gens ne veulent pas savoir la vérité, ils préfèrent vivre dans le monde qu’ils s’imaginent, ils aiment le mensonge parce que cela les rassure.

Mais voilà, le paradigme qui permettait de vivre constamment dans le mensonge, touche à sa fin. Les scénaristes du mondialisme sans frein et du choc des civilisations doivent passer à autre chose : un nouveau monde, fondé sur un autre paradigme qui puise ses origines avec la révolution bolchevique.

Le candidat Sarkozy vient d’évoquer l’importance d’une France forte. Or il n’a cessé d’abaisser la France, de la réduire au rang d’entité sans puissance, en passant en force des traités qui, engageant le sort des Français, devaient au moins passer par le référendum. Au service des puissances financières et des sociétés maçonniques qui n’ont de cesse de rechercher l’abaissement de la France, le candidat de l’UMP s’est engagé dans un processus où le peuple est un boulet. Mais le problème revient tous les cinq ans. Comme il faut sauver la vitrine de la démonocratie, le discours doit s’adapter à ce calendrier et le métier de politicien ressemble alors au plus vieux métier de monde. Dans quelques mois, nous verrons triompher ceux qui excellent dans ce domaine.

Publicités
 
174 Commentaires

Publié par le 16 février 2012 dans Non classé

 

174 réponses à “Pauvres politiciens sans envergure : quel maître servez-vous ?

  1. gepetto

    16 février 2012 at 11 h 40 min

    le grand concert de flute va commencer !!

     
    • Maverick

      16 février 2012 at 13 h 38 min

      J’aurais préféré que la flûte en question ait une moustache, mais comme c’est un concert de pipeau, on n’aura que du flageolet au menu… Reste à voir si ça va péter ?
      😉

       
    • Geraldine

      16 février 2012 at 14 h 44 min

      Je pipeaute, tu pipeautes, il pipeaute, nous pipeautons…..

       
    • david

      17 février 2012 at 0 h 22 min

      http://showmystreet.com/

      tapez votre adresse …et vous verrez…

       
  2. neopascon

    16 février 2012 at 11 h 42 min

    Ceux qui regarde la télévision vivent dans un monde virtuel qui n’est reliè à la réalité que par des événements majeurs induscutables: tsunami, bombardement, tremblement de terre. Tout le reste est du maquillage.

    \ ^ /

    / v \

     
    • Nicolas

      16 février 2012 at 15 h 23 min

      à heures régulières, des messes de l’information sont célébrées, captivant l’esprit et l’attention de ceux qui y participe. ces messes transmettent les mêmes mensonges afin que tous les répètent et y croient.
      lorsqu’une prière est répétée inlassablement par de fervents croyants, elle finit par créer un égrégore qui agit pour réaliser la prière de ceux qui la prononce.
      les ondes hypnotisantes qui passent par la télévision mettent les spectateurs dans un état proche de la transe et ainsi démultiplie la puissance de la « prière » passive.
      coupez la télévision et les informations, vous couperez une bonne partie de la puissances dont dispose les forces occultes utilisées par ceux qui détiennent le savoir traditionnel et qui travaillent de concert avec ceux qui souhaitent la corruption/destruction du monde.

       
      • neopascon

        16 février 2012 at 17 h 31 min

        oui, ces énergies humaines d’attention sont captées par les réseaux qui sont en fait émetteur sur un plan grossier mais récepteur sur un plan subtil et renvoyées ensuite de manière centralisé sur la bête qui s’en nourrit. « A la fin il n’y aura plus rien à manger et les élus mangeront la bête ».

        Les pyramides étaient des dispositifs d’émission d’énergie spirituelle radiante et bienfaisante pour l’environnement, il est étonnant de voir la grande arche de la défense dans cette optique: une pyramide inversée (en creux) donc qui absorbe l’énergie , le grand collecteur, avec au milieu une toile (d’araignée ?) et au centre son trou . Elle se tient au bord de son trou (voir la forme de la vérrière qui surplombe le trou.

        Bien sur tout cela est sujet à caution mais c’est curieux quand même ( à conserver dans la base de donnée des « informations à corroborer ».

         
  3. filibert

    16 février 2012 at 11 h 43 min

    C’est pour cela que l’on doit faire comme en Islande, abandonner la démocratie représentative qui nous donne des élus professionnels facile à corrompre pour aller vers une vraie démocratie avec tirage au sort de nos représentants !

     
    • jlibrezen

      16 février 2012 at 14 h 42 min

      @filibert,
      L’Islande utilise le tirage au sort dans sa nouvelle organisation ?

       
      • filibert

        16 février 2012 at 17 h 22 min

        L’Islande a tiré au sort une assemblée constituante de 25 personnes chargées de rédiger la nouvelle constitution. Il y a eu 500 volontaires qui avaient le soutien de 30 personnes chacun et on a tiré au sort les 25 représentant qui n’auront le droit qu’à un seul mandat.
        Il y a 320.000 islandais qui ont refusé à 93% de rembourser la dette des banques !

         
      • jlibrezen

        16 février 2012 at 17 h 26 min

        Tout à fait filibert. Il suffit de relier les lignes. Ceci est effectivement une application concrète du tirage au sort dans l’organisation politique.

         
      • Alcide

        16 février 2012 at 17 h 31 min

        Excellente idée que le tirage au sort.
        J’ai toujours pensé qu’un épicier ou un paysan ferait un très bon ministre des finances .

         
      • jlibrezen

        16 février 2012 at 18 h 22 min

        @ Alcide,
        J’imagine que c’est de l’ironie.
        Mais vous savez, dans notre monde politique actuel, on place bien Baroin à ce poste alors un épicier…
        Vous confondez élu, représentant du peuple et « technocrate », « spécialiste ». Le technocrate va faire des propositions à partir de ses compétences, expliquant les tenants et les aboutissants des solutions proposées puis après la décision des élus, va appliquer techniquement ces décisions. Le ministre des finances fait partie de l’exécutif et on oublie trop souvent que exécutif vient de exécuter « les décisions du corps législatif). Exécuter, ce n’est pas décider.
        On ne va donc pas tirer au sort un ministre des finances. Il ne faut pas tout confondre et utiliser les amalgamaes pour dénaturer une idée en utilisant la mauvaise foi.
        En Afrique subsaharienne, au Mali ou au Sénégal je crois, dans un village, les habitants se sont constitués en groupe de décision sur le sujet de l’évolution agricole sur leur terre et ont demandé à Monsanto et leurs affidés et aux organisations anti OGM de venir leur expliquer, argumenter sur leurs points de vue et ensuite ils prendraient leur décision. Ils ne se sont pas substitués aux spécialistes, aux gens compétents mais ont simplement demandé qu’on les informe.
        C’est cela l’idée.

         
      • Alcide

        16 février 2012 at 18 h 53 min

        @jlibrezen
        Hé bien , je le pense en toute sincérité tellement je suis dégouté de ces gens là.
        Le technocrate n’a pas encore démontré avoir mis son savoir à la disposition de la nation , ils ont tous faillis misérablement et certains ont même été condamnés.
        Les résultats sont là , les faits aussi , nous les connaissons tous
        Je propose la corde pour ce panier de crabe et le tirage au sort pour les ministres qui peuvent s’entourer de spécialistes choisis.
        On peut aussi s’interroger sur la magistrature et les envoyer dans des camps de rééducation à méditer sur l’incompatibilité de leur serment avec leur engagement maçonnique à aider les autres fripouilles frères en toutes circonstances , qui fait de tous les magistrats FM des parjures , des traitres.
        Il y a long à dire et à reformer,cela ne peut pas être pire car le fondement du choix des hommes est déterminé par l’existence de son inclinaison à faire le bien et non par un quelconque savoir qui est presque toujours au service de ses mauvais penchants.
        Ainsi , à la limite , il vaudrait mieux une personne malhabile mais bien orientée qui fera peu de mal qu’un docteur Folamour qui emploiera toute sa science au service aussi de ses mauvais penchants et fera des ravages.
        Ce n’est qu’un point de vue.

         
      • filibert

        16 février 2012 at 20 h 27 min

        Dans un ministère les ministres passent et beaucoup de technocrates restent.
        Donc si on ne peut plus acheter les ministres ce sera les technocrates qui seront courtisés et cela ne changera rien. Tous doivent avoir un mandat limité !
        Oui c’est vrai que la justice ne porte pas bien son nom, c’est souvent de l’injustice !

         
  4. PhB46

    16 février 2012 at 11 h 44 min

    Nos compatriotes sont totalement lobotomisés. Cela fait 50 ans qu’ils votent et revotent pour les mêmes mafieux incapables et corrompus et ils en redemandent. D’après un récent sondage, ils seraient 81% à souhaiter le maintien de l’Euro, qui les ruine jour après jour !

    Que pensez-vous, par ailleurs, d’un « truc » qui s’appelle GEAB et qui publie une lettre confidentielle LEAP. Dans son n° 62, cette lettre porte l’Euroland aux nues et prédit son maintien et sa consolidation dans les cinq ans à venir !! Y croient-ils eux-mêmes ou sont-ils vendus au système ?

     
    • jlibrezen

      16 février 2012 at 14 h 46 min

      GEAB est connu ici effectivement. Ils ont fait de bonnes analyses et d’autres erronnées. Leurs erreurs viennent certainement du fait qu’ils ne sont pas objectifs et que leur analyses visent à démontrer la force de l’Europe face au système $.
      On ne peut dire qu’ils soient vendus au système. Je pense qu’ils croient à leurs anticipations mais ils défendent une vision subjective. Ce sont des Européïstes convaincus mais pas pro-Elite ou NOM.

       
      • michel

        16 février 2012 at 15 h 26 min

        A jlibrezen, je n’en suis pas si sûr (citation n°62):

        « On ne saura jamais ce qui se serait passé si la crise systémique globale avait éclaté cinq ans plus tard, mais ce qui est certain, c’est qu’ils auront su éviter de « casser l’Europe ». Même Nicolas Sarkozy, dont nos lecteurs savent pourtant que nous estimons qu’il a été pour la France et pour l’Europe le pire président français de la V° République, mérite une mention positive à ce sujet pour avoir su pousser en avant la nécessité de sommets réservés aux dirigeants de l’Euroland. Ce que nous enseigne cet épisode, c’est que si même des dirigeants non préparés et peu fiables ont su trouver les réponses permettant de bâtir les fondements de l’Euroland au milieu d’une crise historique, il est très rationnel de considérer que des dirigeants plus inspirés et mieux préparés (au moins par le fait qu’ils auront vécu cette crise avant d’arriver au pouvoir) seront capables de faire au moins pareil, sinon mieux . »

        On comprend que deux écoles prévalent : ceux qui ont défendu L’Europe dans la tourmente(les anciens) et ceux qui vont péréniser les fondements (les modernes). Et la fin du paragraphe « faire au moins pareil, sinon mieux » laisse envisager qu’après le bien il y a le mieux..

         
      • jlibrezen

        16 février 2012 at 16 h 48 min

        @ Michel,
        Je comprends ce que vous voulez dire. Je ne dis pas qu’ils se battent contre le NOM. Je pense qu’ils font abstraction, volontaire ou involontaire, de cette « bataille ». J’y vois plus un pragmatisme (on ne se pose pas la question de savoir si il y a conspiration ou non, on réfléchit juste en terme de blocs, €, $, Chine, Russie etc…) que la justification du système élitiste.

         
  5. david

    16 février 2012 at 11 h 58 min

     
    • tien

      16 février 2012 at 13 h 45 min

      et aujourd’hui ?

      On ne peut pas être insensible à l’arnaque 2011 ! Avec ses 50 ou 60 milliards de dollars détournés, Madoff n’était finalement qu’un petit joueur face au tandem Geithner-Bernanke ! Ces derniers surent frauder massivement !

      Le Trésor américain et la Fed sont deux poches différentes du même argent… Même si la banque centrale américaine est indépendante, ses moyens sont les mêmes que ceux du Trésor américain. Quand la Fed perd de l’argent, cette perte va directement, chaque année, s’imputer au déficit budgétaire américain.

      Qu’a-t-on eu ces deux dernières années ? L’État américain, a fait de la relance. Il a injecté des centaines de milliards de dollars dans l’économie qu’il n’avait pas. Ces centaines de milliards, le Trésor américain a dû les emprunter. Le problème, c’est que les Chinois ne veulent plus de ces nouveaux subprimes, ni les Japonais ni les pays du Golfe… Les ménages américains ont dû en absorber en partie. Mais cela ne suffisait pas. Dès lors, la Fed est venue prêter au Trésor américain… Mais la Fed et le Trésor, c’est pareil, non ? La Fed est même passée devant la Chine et est devenue le plus gros détenteur d’emprunts d’État américains !

      L’administration Obama, qui voulait réformer les pratiques bancaires, fait ce qu’aucune banque, ni aucun escroc de haut vol, n’a jamais tenté. Alors que pendant ce temps, les vingt plus grosses banques américaines vont se verser pour 2010 un montant record de rémunérations de 135 milliards de dollars !
      Michael Douglas avait eu le mot juste : « Greed is not just good, it’s legal. »

      Le problème, les taux montent. La Fed perd donc tous les jours de l’argent sur les plus du millier de milliards d’emprunts d’État qu’elle a avalés. Elle va sûrement encore jouer la fuite en avant avec un QE3 ou un QE4.

      Madoff avait besoin que les marchés continuent à monter pour que son arnaque tienne. La crise de Lehman a mis sa belle pyramide à terre. Geithner et Bernanke ont besoin que les taux d’intérêt baissent pour qu’ils puissent continuer à faire voltiger les dollars sans que les spectateurs s’aperçoivent de la supercherie. Oui, mais voilà. Avec des matières premières en folie, du fait entre autres de ces « quantitative easing », des valeurs d’actifs qui montent sous l’effet de la spéculation, les taux grimpent….

      Qu’attendent donc les agences de notation ou la SEC pour sanctionner le Trésor américain et la Fed ?

       
      • Maverick

        16 février 2012 at 14 h 07 min

        @ tien : Parce que vous croyez encore que la S.E.C. ou les agences soient autre chose que des feuilles de vigne ? Le plus dangereux dans l’affaire Madoff, MF Global et assimilés, c’est l’impact sur les finances de la Diaspora. Privé de cette manne financière, Israel n’aura pas d’autre choix que de nous entraîner dans une faillite retentissante, avec une guerre à la clé. Il est impossible de soutenir un tel effort militaire sur une telle durée sans que ça se paye cher.
        Et pour avoir vécu le Krach Internet en 2000 de l’intérieur, je vous conseille de garder les yeux rivés sur FaceBook, parce que je vous garantis que ça sent le déjà-vu … Façon « dotcom » ou « MySpace », un mix de Pearl Harbor suivi d’une Retraite de Russie. Quand vous entendrez les canons il sera déjà trop tard pour vendre. Je serais curieux d’avoir l’avis de Trader Noé, Menthalo et du Banquier Anonyme sur ce titre ?

         
      • jlibrezen

        16 février 2012 at 14 h 58 min

        @ tien et surtout pour les autres pas forcément au courant du système Fed/Trésor américain,
        (surtout si il y a des erreurs ou omissions, n’hésitez pas)
        Aux USA depuis 1913, l’émission de monnaie est la prérogative de la FED, qui n’a rien de fédérale mais est une banque centrale privée détenue par on ne sait qui réellement (officiellement par les 12 principales banques d’Etat du pays, et dont plusieurs études définissent environ 8 actionnaires principaux : Rothschild, Rockfeller, Morgan, Warburg…). Pour obtenir des moyens, de l’argent, le Trésor américain demande à la FED. La FED émet des obligations, des bonds du Trésor qui étaient historiquement achetés par le Japon, les pays du Golfe, la Chine depuis son décollage, d’autres pays etc… Mais comme ces pays, ni les investisseurs privés ne veulent plus acheter ces bonds, la FED est obligé d’acheter elle-même les bonds qu’elle émet grâce aux QEs.
        Exemple : vous voulez acheter un TV à crédit. Les banques et les organismes de crédit vous refusent ce crédit. Vous émettez des reconnaissances de dettes mais personne ne veut les acheter pour vous fournir l’argent nécessaire à l’acaht de la TV. Alors, vous allez imprimer l’argent nécessaire à l’achat des reconnaissances de dette que vous vous achetez à vous mêmes.

         
      • tien

        17 février 2012 at 8 h 18 min

        A jlibrezen

        La Fed n’émet pas des obligations mais elle en vend !

         
      • Maverick

        17 février 2012 at 8 h 37 min

        Au sujet de la FED : Je confirme qu’en dit jlibrezen. La FED est une banque privée. En gros, les USA sont propriétaires de leur dette, mais pas de leur monnaie. Voici une vidéo (peut-être une peu simpliste, mais quand même très intéressante) :

         
      • tien

        17 février 2012 at 9 h 08 min

        A jlibrezen

        Effectivement, c’est le Trésor Public qui émet des obligations. je vais essayé d’être plus explicite.

        Supposons que l’état a besoin de plus d’argent qu’il n’en a. Par exemple parce qu’il a réduit les impôts tout en continuant à faire deux guerres en même temps. La demande pour des dépenses supplémentaires est transmise au Trésor Public. Ce Trésor Public vit au jour le jour et a rarement plus d’une quinzaine de jours de fonds en caisse. Afin de lever des capitaux, il va imprimer une pile de bons du Trésor.

        Un bon a une «valeur nominale», qui est le montant auquel il sera vendu et il indique un taux d’intérêt qu’il paiera au titulaire. Donc, si on achète un bon à un an d’une valeur nominale de 100 $ et qui rapporte 5% d’intérêts, cela veut dire que l’on débourse 100 $ pour ce bon pour obtenir 105 $ un an après.

        Les bons du Trésor sont régulièrement vendus aux enchères et on peut dire que la majorité de ces bons sont achetés par de grandes banques telles que celles de Chine et du Japon. Les banques achètent aux enchères ces bons et puis l’argent est transféré au trésor, puis prélevé pour les besoins du gouvernement.

        Les bons sont achetés avec de l’argent qui existe déjà. Mais l’argent est créé ensuite par la Banque Centrale (la Fed) quand elle achète un bon du Trésor auprès d’une banque. Par ce mécanisme, la Banque Centrale ne fait que transférer de l’argent du montant du bon à l’autre banque et prend possession du bon.

        Mais d’où vient l’argent de la Fed ? Il ne vient de rien puisque celle-ci crée de l’argent «ex nihilo» quand elle «achète» cette dette. De l’argent tout neuf est toujours créé par la Fed en échange de la dette.

        Cette banque centrale se nomme la Réserve Fédérale mais elle n’a pas de réserve ! Quand la Réserve Fédérale signe un chèque, elle crée de la monnaie.

        Alors que vous et moi-même devons travailler pour obtenir de l’argent, et le placer à risque pour le faire fructifier, la Réserve Fédérale crée tout simplement autant d’argent qu’elle veut, quand elle le veut, et ensuite le prête à nous tous via le gouvernement, avec intérêts.

        Tous les dollars sont donc couverts par des dettes. Dettes qui portent des intérêts. Chaque année, il faut créer suffisamment de nouvelle monnaie par des prêts pour couvrir le paiement des intérêts sur l’ensemble de l’encours des dettes du passé. Parce que notre système monétaire basé sur la dette croît sans cesse de plus en plus d’un certain pourcentage, c’est un système exponentiel par sa nature même. Le montant de la dette dans le système va toujours dépasser le montant de l’argent. Ce qui fait que l’éventail des résultats futurs de notre économie n’est pas illimité !

        La croissance perpétuelle est donc une exigence de la finance actuelle. Sans une expansion continue de la masse monétaire, les dettes du passé ne pourraient pas être honorées et des défauts de paiement (des faillites) surviendraient; ce qui pourrait provoquer la destruction du système en entier. On est en droit de s’interroger sur la viabilité à long terme d’un système qui doit se développer de façon exponentielle, mais qui fonctionne sur une planète sphérique, non ?

        Que se passera-t-il quand ce système monétaire rencontrera les limites physiques de notre planète ? Mon opinion personnel est que cela va se passer de notre vivant ! Je verrais donc la faillite du système. et il risque de ne pas être beau à voir.

         
  6. Astimer

    16 février 2012 at 12 h 11 min

    C’est pas que les gens ne veulent pas savoir la vérité, c’est qu’ils ne la cherchent pas et ne se rendent pas compte qu’ils n’ont qu’une seule source d’info (tv and Co).
    Il faut dire que l’info alternative est effrayante (et certain n’hésitent pas à en rajouter) et très dérangeante, il faut s’accrocher au départ ou bien avoir eu une expérience personnelle qu’on cherche à expliquer. Mais la première réaction est de fuir parce que leur raison est atteinte.
    Les gens ont déjà bien du mal avec leur quotidien, ils ne veulent pas ajouter des soucis qui les dépassent à leur vie. Ça se comprend.

     
    • david

      16 février 2012 at 12 h 13 min

      quand ils seront dans la salle d’abattage , ils ne comprendront même pas…., l’ignorance peut se comprendre , mais s’y complaire est une faute qu’ils paieront au prix fort………….

       
      • gwendoline

        16 février 2012 at 19 h 30 min

        @ David

        Bien…heureux l’innocent..

         
    • lambda

      16 février 2012 at 12 h 35 min

      @ astimer

      c’est tout à fait ça
      les gens comprennent qu’il y a une force incontrôlable qui échappent aux élus, mais lorsqu’on leur explique de quoi il s’agit, ils ne peuvent y croire, tout comme était incroyable et pourtant planifié, ce qu’on fait les nazis, jusqu’à la libération des camps

      Si on commence à leur parler des Illuminatis, on a quelque chance de passer pour être dérangé

      Tant que la majorité n’aura pas le courage d’aller chercher la vérité là où elle est, ils ne peuvent adhérer à nos explications
      Il faut déjà qu’ils comprennent les fondements de la création de l’UE financée par la CIA
      Ca ne les interesse pas, tout comme le M.E.S., sur les forums a été trouvé trop technique pour qu’il y ait des réactions et ce n’était pas faute d’en parler et de joindre les liens!!!

      Je crois que l’humanité aura ce qu’elle mérite s’il n’y a pas de réveil des populations

      Nous savons vous et moi où l’inertie va nous entrainer – nous avons des enfants et des petits enfants et nous avons le devoir de réagir

       
      • Ciray

        16 février 2012 at 13 h 36 min

        Messieurs !!!

        Et la loi de Pareto qu’en faites vous ? ? ( règle des 80-20 % ) .

        Vous ne faites partie que des 20 % , les autres cad , les 80 % se
        complaisent dans la facilité , que vous le vouliez ou non .
        Et c’est ceux là qui suffit de manipuler pour une élection .C’est
        d’ailleurs très facile , ils gobent la télé comme du p’tit lait .
        Si vous voulez les faire réagir il faut les priver de bouffe , et de leur
        portable il n’y a que ça qui marche .

         
      • Maverick

        16 février 2012 at 13 h 53 min

        @ Ciray : Pareto, Bernoulli, Boole ou Euler, c’est mathématique. De nombreux intervenants sur ce blog prennent leur vessie pour une lanterne, mais sont juste des frelons dans un bocal. Sarkozy vient de lancer sa campagne façon « Blitzkrieg »… C’était prévisible. Ses positions sont indéfendables, et de toutes façons la guerre de tranchées ce n’est pas son truc. Il va y aller tambour battant, pied au plancher. A mon avis, il a déjà gagné. Par contre, MLP va faire un carton aux législatives, surtout, si elle peut jouer sur la question des signatures. (Ce qui est peut-être son vrai objectif, mais c’est un autre débat)

         
      • Zappata

        16 février 2012 at 23 h 32 min

        @ Lambda

        Lisez bien entre les lignes le titre est  » trompeur  » ….

        Le PS refuse le Mécanisme européen

        L’abstention ou le vote contre, c’est la position qu’adopteront les députés socialistes, mardi 21 février, à l’Assemblée nationale, où seront discutés les deux projets de loi relatifs au Mécanisme européen de stabilité financière (MES). Cette position a été adoptée par le bureau national du PS, mardi 14 février, au terme d’un débat technique autant que politique.

        Harlem Désir, numéro 2 du PS et eurodéputé, a préconisé le vote pour.  » Tout le monde, depuis le début, est pour un fonds de secours qui puisse venir en aide aux pays en difficulté, et nous avons d’ailleurs voté les différents plans d’aide à la Grèce « , rappelle M. Désir, qui estime que, avec le MES,  » on va quand même vers un mécanisme plus puissant plus durable, ce qui va dans le sens que nous souhaitions ».

        Mais les représentants de l’aile sont montés au créneau, en concentrant leurs critiques sur une disposition juridique liant le MES au traité de discipline budgétaire, le TSCG (traité sur la solidarité et coordination gouvernementale), voulu par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Ce traité, qui doit être signé formellement début mars, et oblige les pays signataires à respecter une  » règle d’or  » sur l’équilibre des comptes publics. L’article 5 du projet sur de loi le MES réserve le benéfice de ce fonds aux Etats ayant ratifié le traité sur la solidarité budgétaire.

         » Il y a un texte sur le Mécanisme européen de stabilité qui conditionne l’accès à la solidarité au fait d’avoir ratifié le traité Merkel-Sarkozy, a attaqué Benoît Hamon, porte-parole du PS et l’un des dirigeants de l’aile gauche, au bureau national. Par cohérence politique, on ne peut dire oui.  » Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris, prône même un non ferme et définitif.  » Si vous voulez renégocier le Merkozy, il faut voter contre dès le début, explique-t-elle. Juridiquement et politiquement, les deux traités sont liés. Je suis contre l’abstention, car cela voudrait dire qu’il y a des choses bien dans ce qu’a fait Sarkozy.  »

        Comme souvent, c’est Jean-Luc Mélenchon – qui, pour sa part, souhaite un référendum sur le traité européen sur la discipline budgétaire – qui a tiré le premier, mettant la pression sur les députés socialistes. Ceux du Front de gauche (Parti communiste et Parti de gauche), qui ont finalement obtenu un vote solennel nominal par scrutin public à l’issue du débat à l’Assemblée nationale, voteront contre le texte sur le MES. Avant le vote, l’eurodéputé tiendra une conférence de presse, au Palais-Bourbon, avec Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, et les présidents des groupes communistes de l’Assemblée et du Sénat. Un rassemblement est aussi prévu devant le siège de l’Assemblée.

         » Que la droite vote pour, on le comprend, c’est M. Sarkozy qui l’a négocié. Mais nos concurrents, comme nos adversaires, devront eux-aussi être clairs. C’est [le] devoir [de François Hollande] d’être clair « , a lancé M. Mélenchon, mardi, devant la presse étrangère avant d’ajouter :  » Contrairement à ce que dit François Hollande, les deux traités ne sont nullement déconnectés.  »

        Le candidat du Front de gauche ne s’est pas privé d’en appeler à ceux des socialistes qui avaient voté contre le Traité constitutionnel européen en 2005.
         » J’attends de voir mes camarades qui ont fait campagne avec moi pour le non de gauche, Laurent Fabius, Henri Emmanuelli, Alain Vidalies et combien d’autres ? Je voudrais savoir s’ils ont changé d’avis. Les 115 qui ont voté avec moi, au Congrès de Versailles, contre le Traité de Lisbonne, ont-ils changé d’avis ou bien vont-ils de nouveau voter contre à l’occasion de cette réunion du 21 février ? « , a-t-il demandé.

        Les arguments de M. Mélenchon, et aussi ceux de Jean Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, qui parle d' » une logique suicidaire « , semblent avoir porté.  » Le fait que certains prennent position pour le oui pourrait inquiéter les électeurs de gauche, explique au Monde Benoît Hamon. On peut vouloir un mécanisme de stabilité et de solidarité sans pour autant avaler le traité Sarko-Merkel, qui impose l’austérité.  »

        Cette position est partagée bien au-delà de l’aile gauche du PS. Ainsi Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris, résume-t-il sur son blog le double  » piège  » :  » Piège juridique, puisque ce fonds ne donnera droit de tirage qu’a ceux qui auront voté le deuxième volet, dont nous disons que nous voulons le renégocier (…) Piège politique, parce que Nicolas Sarkozy, s’appuyant sur l’intransigeance actuelle de Mme Merkel, veut en faire un argument dans l’élection présidentielle. Il me semble peu conforme à nos engagements de voter pour.  »
        Raphëlle Besse-Desmoulières et David Revault d’Allonnes

        http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/16/le-ps-refuse-le-mecanisme-europeen-de-stabilite_1644689_1471069.html#ens_id=1590109&xtor=RSS-3208

         
    • neopascon

      16 février 2012 at 14 h 48 min

      j’ai pu faire l’expérience qu’il y a des gens qui NE VEULENT PAS SAVOIR (même s’ils savent quand même). J’ai eu une réponse étonnante, alors que je lui révèlait les incohérences de version officielle du 11/9, il a fini après plusieurs jours par me dire:
      « tout ce que tu me dis me pose évidemment question mais pour ma tranquillité d’esprit je préfère croire la version officielle. »

      Hallucinant, non ? C’est le consumérisme jusqu’au boutiste: j’achète la version des événements
      qui m’est la plus facile à accepter, la vérité je m’en contrefout !!!

      Comme il était juif, le lendemain, je lui demande: « Rassures moi, tu n’est tout de même pas révisionniste ?  » Un peu abasourdi par ma question , il me répond « Oh non ! ». Alors je lui dit
      « Bien alors tu peux croire qu’un gouvernement élu démocratiquement, peut commettre les pires atrocités contre son peuple ». Ensuite, je n’ai plus abordé ces sujets avec lui.

      PS: @LIESI, ça serait cool que le correcteur orthographique ait un dictionnaire français au lieu d’anglais.

       
      • Ciray

        16 février 2012 at 15 h 34 min

        @Mavérick vous avez parfaitement raison  » il a déja gagné  » et il le sais .

        MLP sait qu’elle n’a pas de chance au deuxieme tour et donc elle a négocié . Pour éviter d’etre au
        2EME tour elle est allée danser chez les Nazis à Vienne , je ne pense pas qu’ils en ai parlé à la téloche
        ça va servir en temps utile . Tout à fait d’accord avec vous ce sont les législatives qui l’interresse et les présidentielles de 2017 ou là elle aura toute ses chances vue la dégringolade qu’on va se taper .

        Quand à Hollande il vient lui aussi de se flinguer ( Volontairement ? est possible qu’il soit aussi c. . ? ) .
        Dans une interview qu’il vient d’accorder au célèbre Guardian de Londres il a dit ceci , c’est énorme !

        * La gauche a été au pouvoir pendant 15 Ans au cours duquel Nous avons  » Libéralisé l’économie  » et
        ouvert les Marchés à la Finances et fait des privatisations , il n’y a rien donc à craindre .

        Question ? qui n’a rien à craindre ? Réponse la City et le système financier bien sur . Et Nous pove’C..

        Pourquoi hollande ne sera pas élu .
        Une récente étude montre que basé sur la théorie spatiale de l’électeur mèdian à la distribution des intentions de vote ( Janvier 2012 J- 100 jours )

        Nous obtenons un premier tour :
        Extrem droite = 20-21 %
        Droite = 25,5% Au 2eme Cela fera 48 % Maxi pour la gauche
        Centre = 13,5 %
        Gauche = 27 % Et 52 % Pour N-S de Naguy-Bosca
        Extr Gauche = 13 % Au 2eme il y a un retour de 5 à 6 % d’électeurs de gauche du front
        National vers la gauche , plus 1 à 2 du centre . ça f’ra pas l’compte .

         
      • jlibrezen

        16 février 2012 at 16 h 09 min

        @ tous,
        Astimer : je suis d’accord et il faut rajouter que la mise en scène de la démocratie a été pas mal réalisée. Comme tout est fortement influencé par la culture US, fait avouer que grâce à Hollywwod, question mise en scène ils s’y connaissent. 1ère étape, on crée une fausse pluralité. Là encore, le cas US est symbolique avec 2 partis. On essaie d’ailleurs d’imposer cela en France en promottant la combat Sarko-Hollande au mépris de la démocratie. L’idée en tous els cas est de créer une fausse pluralité où on égare le citoyen sur des oppositions secondaires, des polémiques à 3 balles, du bruit, du brouhaha mais surtout sans jamais toucher aux sujets primordiaux. Ensuite, On profite du fait que les mouvements clairement extrèmistes et sectaires interviennent sur les sujets importants (souveraineté, liberté du peuple, réelle démocratie, corruption des élites etc…) pour amalgamer les groupes critiques « normaux », honnêtes avec les mouvements extrémistes. le meilleur exemple étant Kassowitz se faisant traiter de révisionniste dans l’émission « ce soir ou jamais » parce qu’il explique ses doutes quant à la version officielle du 9/11. Enfin, on crée de toutes pièces des mouvements politiques pseudo-contestataires dont le but est de fédérer donc contrôler les individus qui ne se reconnaissent pas dans le système, mouvements qui régulièrement vont faire un dérapage permettant à un poucentage de ces brebis égarées de revenir dans le système.
        Bon il reste que ce système se fissure, d’un côté parce que Internet entre autres permet d’obtenir de l’info et aux vrais investigateurs de communiquer le fruit de leurs recherches, mais surtout parce que le système d’organisation lui même arrive à bout de souffle (soit parce qu’il n’a plus d’essence, soit parce que l’Elite considère qu’il est temps de passer à autre chose ou les 2).
        @ David : c’est le principe de la grenouille qu’on met dans un bocal rempli d’eau froide et qu’on fait chauffer doucement. Elle ne se rend pas compte de l’élévation de la température sauf quand c’est trop tard et qu’elle n’a plus la capacité de sauter hors du bocal.
        @ Ciray :
        Nous n’aurons jamais les capacités de faire pencher les 80% vers nous. En revanche, comme le système est au bout de son chemin, les 80% vont basculer d’un côté. cela peut être le chemin vers le NOM, ou non, à nous de continuer à expliquer afin de proposer d’autres alternatives.
        @ Maverick,
        On a tous un point commun, c’est qu’on a des difficultés à passer à l’étape supérieure qui est de façonner les conclusions auxquelles on est arrivé. De passer de l’action à la réflexion. Les frelons dans le bocal sont simplement ceux qui vivent le plus mal cette inaction.
        @Neopascon,
        J’aime cette description « d’acheter la version des évènements qui m’est le plus facile d’accepter ». Cela symbolise bien la consumérisation extrême de notre société où tout s’achète, le bien être, la tranquillité, les Hommes…

         
      • Etchamendy

        17 février 2012 at 8 h 37 min

        @Zappata;

        Etchamendy

        17 février 2012 at 0 12 57 02572

        @ Zappata;

        Décidément…..
        Je ne peux m’empêcher de vous livrer mon sentiment sur le sujet de la TVA dite “Sociale”.
        Manuel Vals a commis l’irréparable erreur de ne pas avoir su présenter cette proposition, et j’en arrive à me demander pour qui travaille réellement ce gugus, de façon à ce que, déjà, elle puisse être audible auprès des électeurs participant aux primaires de la gauche. En effet, il suffisait d’y adjoindre la clause de rattrapage pour les ménages aux revenus les plus modestes d’une fiscalité positive (plus qu’un amendement sélectif à la prime à l’emploi, car on excluait de son champ d’application ceux n’exerçant pas un travail). Je rappelle, au passage, que ce fut le même GUGUS qui commit le COUAC sur le sujet du quotient familial, comme par hasard.
        Le PS en étant fidèle à sa légende, càd NAïF, a mordu à l’hameçon très intelligemment offert par l’équipe à SRKO. De l’avis de la très grande majorité des politologues et autres suffisants de notre douce espèce d’ânes bipèdes, c’était une absurdité de prendre un tel risque d’impopularité à la veille des élections……. Le côté désordonné de l’acteur (Srko) en rajoutant juste la dose qu’il fallait pour s’assurer que notre brave énarque de Tulles ne résista à l’occasion en or de monter sur ses grands chevaux d’anti TVA sociale….au lieu de garder la proposition d’amendement du plus d’équité sous le coude, prompt à être dégainé lors d’un face à face par exemple, tout en laissant les médias se charger de crier à l’infamie dans l’immédiat.
        Bilan des courses, il ne reste plus qu’au SRKO à nous faire la démonstration, que pour “Produire Français” et nous protéger des dumping sociaux et environnementaux, la seule voie de protectionnisme SOFT que Bruxelles nous autorise est bien celle de la TVA sociale et qu’en se l’interdisant le candidat socialiste se tire une balle dans le pied. Et là c’est sous le bon sens. Si notre cher humoriste-à ses heures- et natif de Rouen, en prenait conscience, il lui serait encore possible d’en déjouer la manoeuvre.
        S’il y avait parmi les lecteurs assidus de ce blog quelque vaguemestre militant susceptible de pouvoir faire remonter l’info à qui de droit, Merci d’avance !!
        Ce n’est pas que j’ai une dent contre le Srko, mais j’ai des doutes quant à sa fiabilité pour faire face à l’impérialisme de l’oncle Sam, pour le moins, bien-sûr !!

        Je tendrais à rejoindre Maverick sur l’idée que Hollande ne soit pas en mesure de prendre le gouvernail….

         
  7. david

    16 février 2012 at 12 h 11 min

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/02/16/chez-les-militants-ump-de-l-yonne-la-valeur-travail-fait-un-tabac_1643925_823448.html

    ils vont avoir ce qu’ils méritent….ah ces cons d’humains …lobotomisés à la « culture » économique , fluor et aspartam……….finalement l’élite a bien raison de vouloir stériliser ces veaux ………….et d’en réduire le nombre……….

     
    • Astimer

      16 février 2012 at 12 h 20 min

      Je ne te comprends pas : pourquoi veux tu informer les humains que tu méprises avec autant de force ?

       
      • david

        16 février 2012 at 12 h 26 min

        quand sur 100 personnes que tu essaies d’informer 1 seule fait l’effort de se documenter un peu…le ressentiment devient difficile à maitriser surtout devant le comportement arrogant de ces incrédules qui au final te regardent comme un CON spirationniste….si tu arrives à te contenir , je serais ravi que tu me donnes ta technique…d’autre part ces mêmes incrédules pour une partie d’entre eux ont le profil du parfait petit kapo…le régime qui se met en place pourra compter sur leur zèle…

         
      • Astimer

        16 février 2012 at 12 h 33 min

        Soit tu prends du recul et tu fait de ton mieux soit tu ne les informe pas. C’est la technique. Mais les mépriser ne va rien arranger. Surtout si diffuser de l’info est prétexte à un défouloir personnel.

         
      • david

        16 février 2012 at 12 h 46 min

        garde tes leçons de morale,stp… …, la colère est parfois salutaire encore faut il la canaliser et la rendre productive …, et elle ne s’adresse pas aux lecteurs de liesi qui sont informés , et j’ai une morale qui vaut la tienne …

        il est vrai que dans la vie de tous les jours , je n’engage plus de conversations sur les sujets dont on débat sur liesi….cela m’évite de m’énerver…et de perdre mon temps ……

        cordialement

         
      • jlibrezen

        16 février 2012 at 16 h 16 min

        @ David,
        Astimer a raison. Il ne te parle pas de moral. Il te dit simplement que dans notre position, lénervement et le baton de pélerin ne sont pas compatibles.
        Nous nous sommes tous confrontés à la situation que tu décris. Et nous nous sommes adaptés. Plutôt que d’asséner des vérités, il fait poser des questions où il y a déjà un début d’info. La dette est un excellent prétexte par exemple pour parler de la création monétaire, du rôle de la GS dans la construction de la dette gecque et de son maquillage etc… Il faut rebondir sur un sujet de conversation, sur une critique (les gens mêmes mougeons gueulent tout le temps) et les amener à se poser les bonnes questions.
        La tactique est l’accompagnement, pas l’opposition frontale.Tous les médias sont contre nous donc l’opposition frontale ne peut fonctionner.

         
      • david

        16 février 2012 at 16 h 50 min

        il faut mieux être seul que mal accompagné…, enfin je consens à reconnaître que la marche solitaire est difficile voire impossible et le sera davantage dans un avenir proche…, diviser pour mieux régner est leur tactique , tâchons de nous regrouper entre gens éveillés de bonne volonté et gardons ouverte la voie/x de la solidarité pour les aveugles et autres malvoyants …nous sommes tous sur le même radeau qui coule …l’essentiel est de discerner les torpilleurs….mais ce ne sera pas facile d’éviter le torpillage………..

         
      • Maverick

        17 février 2012 at 8 h 41 min

        @ David et Astimer :

        😉

         
      • Astimer

        17 février 2012 at 9 h 23 min

        Bien vu Maverick ! 🙂

         
    • Ciray

      16 février 2012 at 13 h 38 min

      Méfiez vous  » david  » que ce ne soit pas  » Nous  » qu’ils désirent éliminer .

       
      • david

        16 février 2012 at 13 h 53 min

        vous n’avez pas tort…d’autant qu’on est pas nombreux…….et facilement repérables ou déjà repérés…….

         
      • Etchamendy

        17 février 2012 at 8 h 47 min

        Il y a un autre adage qui dit qu’il vaut mieux « avancer d’un pas à dix plutôt que de faire dix pas tout seul ».
        Ici, au Pays-Basque, le syndicat agricole affilié à la conf’, ELB, en ayant porté cet adage comme devise absolue a ainsi pu obtenir plus de 50% des voix auprès des agriculteurs . Dans une région traditionnellement de droite, voire en une époque Ybarnégaraye-iste, pro-Vichy et ensuite pro-OAS, c’est assez éloquent.
        Il y a cependant toujours une place dévolue pour quelques « snipers ». A chacun de connaître son domaine d’expertise. L’essentiel étant de toujours savoir rester en réseau.

         
    • eiffel72

      16 février 2012 at 14 h 02 min

      Bien dit Ciray,

      En Grèce ils leurs ont trouvés de la bouffe, pour les calmer. ( genre: soupe populaire).
      Ils feront pareille pour nous, quand notre tour sera arrivé.

      Tant qu’ont leurs enlevés pas les programmes TV à la débile, le foot, divertissement à la con, séries américanisées ultras minables etc,

      le stricte minimum pour bouffer, un peu d’oseille pour le tabac et la bibine avec les potes pour rire un coup et oublier les conneries que veulent nous faire avaler les politiciens. Et bien tout ira pour le mieux !!!
      Les politiciens le savent, il faut maintenir financièrement coûte que coûte les aides sociales, mêmes si il faut presser à mort le contribuable.

      Sinon là, ça va véritablement craquer. Les rats vont sortir des greniers !

       
    • tien

      16 février 2012 at 14 h 41 min

      « Stériliser les veaux », c’est peu dire !

      A ce sujet, le Planning familial, un repère des militantes féministes et pro-avortement., a déploré mercredi une baisse de crédits de 500.000 euros en 2012, et a lancé une pétition sur internet pour interpeller les députés.

      http://www.europe1.fr/France/Le-Planning-familial-manque-d-argent-949879/

      Le Planning est-il informé qu’il y a une crise économique ? Et que les subsides qu’il reçoit viennent de la poche des Français ?

      Bon c’est vrai, un avortement coûte tout de même environ 500 euros aux contribuables. Et il y en a plus de 200 000 par an. L’argument actuel est de mettre en place une contraception gratuite. On devine bien que derrière tout çà, des lobbyistes labos sont derrière ! Le contribuable ne devra plus que 80 euros par « femme » par an !

      http://www.liberation.fr/societe/01012390266-le-nombre-d-ivg-toujours-en-hausse-chez-les-mineures-faute-de-prevention?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

      A ceci près que la mentalité contraceptive mène à l’avortement. Donc 80 euros ne remplacent pas 500 euros mais s’y ajoutent. Sans compter les frais liés aux divers traumatismes post-avortement.

      Car curieusement, les femmes qui avortent, utilisent aussi des moyens contraceptifs.

      Un enfant n’a pas de prix mais ne pas en avoir si !

       
    • PINOT Anne

      16 février 2012 at 16 h 21 min

      Enfin quelqu’un qui comprend et qui assume que l’homme est le pire des parasites BRAVO
      je ne poste pas d’habitude mais là BRAVO car les 90% d’humains consommateurs sont responsables de ce qui arrivent donc ils n’ont qu’à assumer au lieu de faire des belles phrases égoïstes , chacun récoltera ce qu’il a semé et c’est très bien comme ça 😉 , car ils continueront à participer à la destruction de la terre tant que le système tiendra , le pire ils ne se rendent même pas compte des dégats dont ils sont responsables, les autres qui ont compris et respectent la vie animal et végétal sauront quoi faire le moment venu.

       
      • PINOT Anne

        16 février 2012 at 16 h 22 min

        Le message est pour David 😉

         
    • inuso

      17 février 2012 at 10 h 48 min

      David tu ne sais pas quoi faire de ton énergie , de ta violence . la violence est dans chacun de nous et elle est comprimée par le système (pas faire pas faire ça…) et elle doit être comprimée pour pouvoir vivre en groupe (c’est comme ça ..on appelle un homme naturellement sociable mais avec une sociabilité limitée!) Alors t’en fait quoi toi de ta violence ou de ton énergie? Tu as surement envie de crier au monde comme moi , de faire des choses super au monde , mais il se trouve que le monde s’en fout de nous et de toi , il n’a pas besoin de nous pour être heureux . Alors cette violence ? T’en fais quoi ? moi j’ai trouvé pour ma part je la dirige contre un mur avec mon poing et je tape dedans en prenant soin de mettre toute mon énergie et ma sincérité en tapant très tres fort . mais je m’applique à arrêter mon coup à .0.1 millimètre de l’impact . Je peux t’assurer que c’est très difficile et long à maitriser . Bon d’accord c’est une image ….la violence avec des mots derrière un écran n’est pas très épanouissante car l’internet n’est qu’un lieu ou tu peux obtenir des infos et en transmettre . saches que nous vivons les 2 peut être 3 dernières années de libre accès à l’information ……………………………et ça c’est violent et laisses les pauvres vivre car c’est leur seul bonheur ; être vivant dans ce monde de tarés

      pour les risques liées à la loi sopa sur la libre utilisation des infos (retransmettre sans droits d’auteurs!!!!p) regardes cela.. cela pourra t’aider à piger ce qui se passe ………

       
  8. rik

    16 février 2012 at 12 h 26 min

    « le métier de politicien ressemble alors au plus vieux métier de monde »

    Quelle image! J’adore 😉

     
    • Torpedo19

      16 février 2012 at 12 h 45 min

      Le plus vieux metier du monde est celui de pasteur ou agriculteur pas de faire la p..e.

       
      • realinfos

        16 février 2012 at 14 h 24 min

        Si l’on considère nos ancêtres préhistoriques,le sexe opposé ne devait pas être à la fête tous les jours et qui sûrement devaient avoir plusieurs partenaires,soit contraintes ou pour avoir les faveurs de certains mâles,on peut donc considérer que la prostitution est bien le plus vieux métier du monde,c’est du moins ma vision de la chose,mais je peux me tromper bien sûr…. 🙂

         
      • neopascon

        16 février 2012 at 15 h 23 min

        Euh ! Chasseur-cueilleur, avant non ! et aussi pour se reproduire… mais est-ce un métier …

         
      • Maverick

        17 février 2012 at 8 h 49 min

        Pas d’accord. Le plus vieux métier du monde, c’est la politique 🙂

         
  9. barge

    16 février 2012 at 12 h 28 min

    Sarko a promis qu’il gouvernerait en faisant plus appel au referendum. Quand on sait comment il s’est assis sur le « Non » Français à l’occasion du réferendum sur le traité de Lisbonne, il y a de quoi rire.

    Pas de procès d’intention. Il recourra donc plus en referendum voici donc un échantillon de question auxquels vous attendre :

    – Voulez vous que mon nouveau salaire de Président réelu soit revalorisé de 200 % ou 250 % ?
    – pour mon nouveau mariage voulez vous que je me marie à monica bellucci ou lady gaga ?
    – Voulez vous que je déclare la guerre à la Syrie ou à l’Iran ?
    – Aprés mon 8ème plan de rigueur voulez vous que la tva passe à 35 % ou 44 %
    – S’agissant de l’âge de départ à la retraite, voulez vous partir à 79 ans ou 82 ans ? …

     
    • eiffel72

      16 février 2012 at 14 h 27 min

      Barge, j’adorai la retraite à 85 ans je me sentirais tellement utile et la TVA à 69 % pour avoir une touche d’érotisme à chaque fois que je passe à une caisse et me souvenir que se fût agréable avant la retraite.
      Mince, ça va vachement faire monter le prix de mon cercueil. Non tout compte fait on la colle à 14%. et 20% pour les importations
      Que nous descendions le salaire des Elus à 60%, de plus ça démotivera pour se présenter !
      Nous verrons si, ils se présenteront pour l’amour de la France. Je suis pas vache, je leurs donne des tickets resto pour bouffer un casse-croûte sur le pouce entre potes ( je sais, je suis trop généreuse, que voulez vous j’adore la convivialité !!)..

       
    • Geraldine

      16 février 2012 at 14 h 46 min

      Excellent, c’est tout à fait ça…

      Sarkozy dehors !

       
    • jlibrezen

      16 février 2012 at 16 h 23 min

      Mais non Barge,
      Ne sous estimez pas cette tactique,
      L’objectif de ces référendums sera de stigmatiser telle ou telle population, et ce à tour de rôle :
      – voulez vous que les fainéants de chômeurs touchent de l’argent à rien faire
      – voulez vous que les étrangers ne soient pas surveillés de près et ainsi puissent violer vos femmes et vos filles
      – voulez vous que les syndicats puissent pourrir vos vacances avec des grèves
      – voulez vous que les fonctionnaires continuent à se la couler douce quand tout le monde fait des efforts
      – Voulez vous que notre économie meurt à cause de protection du travail trop rigides qui empêche les entreprises de vous proposer du boulot
      etc…etc…

       
      • barge

        16 février 2012 at 16 h 47 min

        C’est dans l’esprit de ce que j’avais écrit. On imagine mal Nabotus proposer un réferendum portant sur son maintien ou non au pouvoir.

        Par contre, quand il déclare :

        « Chaque fois qu’il y aura blocage, je ferai trancher les Français », on comprend bien que son concept de « France Forte » ne recouvre pas le champ de la syntaxe, ni celle de la grammaire.

        Bien malin qui pourra décrypter son inconscient. « je ferai trancher les Français » ?!!

        – Faut il comprendre qu’il décapitera en place publique ceux qui s’opposeront à lui ?
        – va t’il passer les français à la moulinette fiscale ?
        – va t’il segmenter encore plus la société française comme il aime à la diviser depuis qu’il est au manette ?

        http://www.challenges.fr/elections-2012/20120215.CHA3316/chaque-fois-qu-il-y-aura-blocage-je-ferai-trancher-les-francais.html

         
    • lambda

      16 février 2012 at 18 h 49 min

      Merci Barge, un peu d’humour fait du bien!!!

       
    • lambda

      16 février 2012 at 18 h 50 min

      Merci Barge un peu d’humour fait du bien

       
    • Etchamendy

      17 février 2012 at 8 h 52 min

      @ barge;
      j’ajouterai :
      – S’agissant de l’âge légal de l’euthanasie obligatoire , voulez-vous à partir de la quatrième année après la retraite ou seulement deux années après ?
      ça plus la truanderie de la Loi Madelin, c’est le jackpot assuré pour les sociétés d’assurances-vie and so one…

       
  10. michel

    16 février 2012 at 12 h 38 min

    La subsidiarité peut être descendante ou ascendante (wikipedia) :

    descendante : délégation ou attribution de pouvoirs vers un échelon plus petit, on parle alors de dévolution ou décentralisation. Concrètement, lors d’une subsidiarité descendante, c’est l’échelon supérieur qui décide qui doit connaître quelle question.
    ascendante : attribution de pouvoirs vers une entité plus vaste, on parle alors de fédération ou, entre pays, de supranationalité. Concrètement, lors d’une subsidiarité ascendante, c’est l’échelon inférieur qui décide qui doit connaître quelle question.

    On peut lire plus loin :

    Trouvant son origine dans la doctrine sociale de l’Église catholique, la notion de subsidiarité est devenue l’un des mots d’ordre de l’Union européenne.

    Du point de vue du droit canonique Catholique :

    Le principe de subsidiarité a été repris du droit canonique. On trouve déjà cette notion dans la pensée de Thomas d’Aquin mais il a été formulé pour la première fois par le pape Léon XIII, dans l’encyclique Rerum novarum, première formalisation de la doctrine sociale de l’Église catholique. Celle-ci avait été rendue nécessaire par les abus de la révolution industrielle et ses conséquences sur la société civile.

    Ce principe, dit aussi « principe d’aide », énonce que c’est une erreur morale et de charité que de laisser faire par un niveau social trop élevé ce qui peut être fait par le niveau social le plus bas, car on le priverait de tout ce qu’il peut faire. À ce titre, et en conséquence de cela, le travail de chacun a droit au même respect quel que soit son niveau social, car il est le seul à pouvoir le faire.

    Du point de vue du traité Européen humaniste :

    Le principe de subsidiarité se trouve désormais au paragraphe 3 de l’article 5 du Traité sur l’Union européenne : « En vertu du principe de subsidiarité, dans les domaines qui ne relèvent pas de sa compétence exclusive, l’Union intervient seulement si, et dans la mesure où, les objectifs de l’action envisagée ne peuvent pas être atteints de manière suffisante par les États membres, tant au niveau central qu’au niveau régional et local, mais peuvent l’être mieux, en raison des dimensions ou des effets de l’action envisagée, au niveau de l’Union »

    Les manoeuvres n’ont qu’un but : rendre l’entité la plus petite dépendante en tout à une forme de pensée globale, forcément humaniste..

     
    • eiffel72

      16 février 2012 at 14 h 44 min

      Très bon, merci Michel !

       
  11. Médusé

    16 février 2012 at 12 h 39 min

    Singapour: un attentat contre le ministre israélien de la Défense Ehud Barak, déjoué
    http://fr.rian.ru/world/20120216/193385768.html

     
    • david

      16 février 2012 at 12 h 47 min

      ils vont le trouver leur casus belli…tôt ou tard…….enfin plus tôt que tard

       
      • Médusé

        16 février 2012 at 16 h 11 min

        Moi je trouve que ça traine beaucoup des pieds tout çà !
        .
        Après les attentats des ambassades Israëliennes et maintenant l’attentat raté du Ministre de la Défense Ehud Barak, non, je suis vraiment pas convaincu que c’est le Mossad !

        ça traine trop en longueur et l’excès de précision semble exclure l’Iran, donc..

         
  12. Geraldine

    16 février 2012 at 13 h 16 min

    Etre un politique aujourd’hui c’est faire la p…

     
    • tien

      16 février 2012 at 14 h 01 min

      Un journaliste ne fait-il pas pareil ?

      Le vrai journaliste, on le reconnait, il est au chômage, le prostitué lui, il travaille dans les medias alignés !

      Et certains exagèrent un peu trop !

      Christianophobie : Le Monde mis en examen

      « Sur plainte diligentée par l’ avocat Jérôme Triomphe du Barreau de Paris, Eric Fotorino, directeur de la publication du Monde-Magazine, et le dessinateur Plantu viennent d’être mis en examen pour provocation à la haine envers les chrétiens sur plainte avec constitution de partie civile de l’AGRIF, pour un dessin de Plantu représentant le pape sodomisant un petit garçon.

      L’AGRIF attend de la justice la juste condamnation qui s’impose. »

      Imaginons par exemple un prof pris à le faire (puisque statistiquement, les profs sont les plus exposés à ce genre de problèmes). Ira-t-on dessiner le directeur de l’école entrain de sodomiser ? Non ! Alors ?

      http://bernard-antony.blogspot.com/2012/02/bernard-antony-president-de-lagrif.html

       
      • paco

        16 février 2012 at 15 h 30 min

        non mais j’ai une amie victime qui a développé des antennes. Lorsqu’elle l’a vu la première fois, elle a eu un choc, pour elle, il en est ! . Vous avez vu son visage ? C’est cela le représentant du Christ sur terre ! Rien que d’y penser c’est un blasphème.

         
      • Etchamendy

        17 février 2012 at 9 h 01 min

        @ tien

        …..Le pape sodomisant un petit garçon….C’est peut-être l’aveu inconscient d’une vocation manquée de la part de l’ auteur du dessin (on gratte souvent chez autrui là où ça vous démange secrètement, nein ?).
        L’église est donc en train de commettre une erreur…….. en perdant un postulant aux ordres de grande qualité !!!!! (au second ou troisième degré SVP-Merci-)

         
    • david

      16 février 2012 at 16 h 39 min

      oui mais c’est bien payé…et quand on a mis la main dans le pot de confiture…le reste du corps et l’âme suivent……..

       
  13. Geraldine

    16 février 2012 at 13 h 18 min

    « La France forte » avec Sarkozy… il fallait vraiment oser !!!

     
  14. david

    16 février 2012 at 13 h 22 min

     
    • duc

      16 février 2012 at 14 h 54 min

      L’eurodéputé britannique Nigel Farage explique que les émeutes qui se déroulent en Grèce sont une conséquence de la confiscation de la démocratie par l’UE :

       
      • tarci

        16 février 2012 at 15 h 10 min

        Dès qu’un referendum est organisé, il va à l’encontre des desiderata de nos politiciens européens inféodés à la haute finance mondialiste !

        On vient de le voir avec la Grèce, mais on a aussi le nord du Kosovo !

        Les Serbes du nord du Kosovo ont voté « non » à 99,74% lors d’un référendum, rejetant ainsi le Kosovo indépendant et dénonçant les concessions qui lui sont faites par Belgrade sous la pression de Bruxelles. La question à laquelle ils étaient invités à répondre était:

        « Acceptez-vous les institutions de la prétendue république du Kosovo installée à Pristina?  »

        Seuls 69 votants ont répondu par « oui » sur les 35.000 électeurs inscrits. La participation a été de 75%.

        http://www.lalibre.be/actu/international/article/720227/victoire-ecrasante-du-non-au-referendum-des-serbes-du-nord-du-kosovo.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

        Le nord du Kosovo, adossé à la Serbie, représente 11% du territoire du Kosovo. Sur les 120.000 Serbes vivant au Kosovo (deux millions d’habitants), 40.000 se trouvent dans le nord. Ceux du sud, vivant dans des enclaves entourées par la majorité albanaise, ne participaient pas au scrutin.

         
      • duc

        16 février 2012 at 18 h 52 min

        La Grèce, considérée comme le berceau de la démocratie, est aujourd’hui soumise à un nouveau type de régime politique menotté par des technocrates inféodés qui n’hésitent pas à écraser la population de leur pays pour servir les intérêts des marchés financiers.
        Cette réalité est très bien montrée dans un documentaire (Dettocratie, ou Debtocracy en anglais) produit par deux jeunes journalistes qui est devenu une sorte de cri de ralliement pour les Grecs furieux des mesures d’austérité.

        Depuis sa sortie, il y a plus de deux millions de visionnements recensés en ligne. Et il a été montré un peu partout dans les rassemblements publics. L’un des auteurs, Aris Chatzistefanou, a perdu son emploi dans une importante radio privée quelques jours avant le lancement du film, en avril dernier.
        Le journaliste de 34 ans affirme que son employeur n’appréciait pas du tout les réserves manifestées dans ses reportages envers les mesures d’austérité. Ni sa volonté d’explorer les voies alternatives utilisées par d’autres nations ayant également été confrontées à une importante crise de la dette par le passé.

        Le documentaire défend l’idée que la Grèce ferait mieux de renoncer en tout ou en partie au paiement de sa dette, se retirer de l’eurozone pour regagner le contrôle de sa politique monétaire et relancer son activité économique.

        Plutôt que de faire ça, les dirigeants du pays se retournent contre la population en lui imposant des coupes considérables. Des liens étroits existent entre plusieurs dirigeants de l’actuel gouvernement, institué à l’automne, et le milieu financier.

        Le défaut de paiement serait en partie justifié par le fait qu’une part substantielle de la dette a été générée par les élus grecs contre l’intérêt de la population. Il évoque notamment les dépassements de coûts survenus pour la tenue des Jeux olympiques ou encore l’importance des dépenses militaires, souvent engagées au profit du secteur militaire de pays comme la France et l’Allemagne qui reprochent aujourd’hui à la Grèce d’avoir trop dépensé.

        Dettocratie évoque aussi le cas de l’Équateur, qui avait refusé sous la houlette du président Rafael Correa de payer une part importante de ses créanciers en évoquant la notion de «dette odieuse». Le documentaire relate que les États-Unis ont notamment misé sur ce concept pour obtenir l’élimination d’une part importante de la dette irakienne au moment de l’invasion du pays en 2003.

        L’année dernière, une commission populaire d’audit a été créée en Grèce pour tenter d’étudier la nature de la dette publique sans pouvoir réellement avancer, faute d’accès aux documents officiels du gouvernement.

        http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201202/16/01-4496484-la-grece-tentee-par-la-faillite.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS1

         
    • Déput

      16 février 2012 at 21 h 23 min

      Les députés grecs ont voté l’austérité pour le peuple (smic à 400 euros) mais n’ont pas touché à leur rémunération mensuelle de 8500 euros.

       
  15. farabi

    16 février 2012 at 13 h 38 min

    Moody’s envisage de dégrader 114 banques européénnes, dont BNP, SG, CA, Natixis, etc…
    le masssacre continue:
    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/coup-de-semonce-de-moody-s-sur-les-notes-de-114-banques-europeennes-16-02-2012-1863983.php

     
  16. Polo

    16 février 2012 at 13 h 38 min

    @ Astimer
    Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord avec David. J’ai longtemps essayé, je ne dirais pas de convaincre les gens, mais simplement de leur ouvrir les yeux, de les inciter à s’informer ailleurs que dans Libé ou à la télé. Et je le faisais sur un ton posé, avec une argumentation fondée et tout et tout. A l’arrivée, dans 90 ou 95% des cas, ou plus, je passais soit pour un paranoïaque léger, soit pour quelque chose en « iste ». Du coup, j’ai renoncé à discuter de sujets importants avec eux. Ils auront ce qu’ils méritent. Si une catastrophe survient, je serai prêt à aider « les miens » – et je considère les lecteurs de LIESI comme tels – mais les autres, je ne lèverai pas le petit doigt pour eux.
    Bonne journée à tous.

     
    • jean

      16 février 2012 at 14 h 17 min

      Le problème c’est qu’ à force d’ avertir les gens de dangers qui n’arrive jamais ( faillites de banques en chaînes, fermeture de banques, plus de cash au distributeurs, effondrement des marchés, manque de nourriture, etc ) ils finissent par nous prendre pour des illuminés ou des paco rabanne en puissance. Ces événements sont si inimaginables qu’ils faut qu ‘ils soient devant le fait accompli pour qu’ ils le croient. Finalement ils n ‘ont pas forcément torts.
      Si on prend le leap2020 et leur alertes à répétitions depuis 3 ans du genre effondrement du dollars, 1 usd = 1.60 eur, deuxième semestre 2011 grande panne du système financier mondiale, gros bouleversements géo-politiques, etc et on voit que rien de tout ça ne s ‘est vraiment passé, la vie de tous les jours n ‘a pas changé pour la majorité des gens.
      L ’empire romain ne s’est pas effondré en un an.

       
      • jlibrezen

        16 février 2012 at 16 h 26 min

        @ Polo et je vous prie de lire mon commentaire plus haut à ce sujet, en toute humilité, si cela peut vous aider dans votre démarche

         
    • Astimer

      16 février 2012 at 22 h 58 min

      … » mais les autres, je ne lèverai pas le petit doigt pour eux. »
      C’est bien ce qu’attend de toi le système que tu dénonce.

       
  17. david

    16 février 2012 at 13 h 50 min

    http://www.presstv.ir/detail/226976.html

    bon c’est l’épidémie en ce moment…on attend la suite…….

     
  18. Serios

    16 février 2012 at 13 h 51 min

    En votant pour tel ou tel homme politique, nous confions à des irresponsables nos destinées… C’est de la folie pure et simple !!… Si ces gens là, aimaient la France (et les Français), ils la protégeraient et ne la laisseraient pas se faire dépecer par les vautours de la finance. Il faut en finir une bonne fois pour toutes, avec ces politiques qui sont à la remorque de leur ego. Ils se disent que le monde n’est pas bien, alors on va le changer… mais si ils pensaient avant tout, à se changer eux-même, le monde irait déjà mieux !!
    Le peuple doit être souverain et c’est lui qui doit décider et non pas des marionnettes à la solde des nantis. Par les élections qui ne sont que l’apparence d’une démocratie, nous désignons les candidats qu’on nous impose,… des candidats qui discutent de « la France d’en bas » en privilégiant les intérêts des riches,… parce qu’ils sont riches eux-même !!… des candidats qui se veulent présidents de tous les français en utilisant les artifices les plus bas du mensonge et de l’hypocrisie.
    L’opacité sur certains sujets,est telle en politique,que n’avons plus aucun espoir de connaitre la vérité qui pourtant concerne la majorité des Français. Par conséquent,il ne fait aucun doute, et c’est l’évidence même,que l’appel au changement devient une réalité qu’on ne peut nier…
    La loi de 1973 a été une trahison fait au peuple Français, mais aucune justice ne s’est prononcée là-dessus… il est tout aussi vrai, que certains de ses instigateurs peuvent dormir tranquilles… même les banquiers qui ont semé le chaos sur la planète entière, sont à l’abri, parce qu’ils ont imposé au pouvoir des pays des gens qui les protègent…
    La morgue et l’arrogance qu’affichent certains politiques à l’égard des Français, devraient avertir ceux-ci, qu’il faut en finir avec ce système des élections, qui n’a plus rien de démocratique.
    La démocratie ne viendra que du peuple,… elle ne peut se faire que par le vouloir du peuple !!… Sans lui, pas démocratie !!… et sans lui, l’on nous servira continuellement les faux semblants de la démagogie,qui aboutiront aux résultats mortifères que nous connaissons déjà en Grèce.

     
    • jlibrezen

      16 février 2012 at 16 h 29 min

      @ Serios,
      Il est intéressant de notrer que le seul président qui a défendu les intérêts de la France sincèrement (avec les défauts qu’il avait) était le Général de Gaulle et qu’il n’est pas venu au pouvoir par le vote. Il a été réélu d’accord mais il est arrivé au pouvoir 2 fois sans élection.
      En opposition, Hitler, lui, est arrivé au pouvoir par l’élection

       
      • Etchamendy

        17 février 2012 at 9 h 03 min

        Tu oublies Louis-Philippe.

         
  19. arwilf

    16 février 2012 at 14 h 38 min

    Bonjour,

    Notre président qui fera appel au peuple pour les grandes décisions, euh… il a fait quoi du référendum de 2005?

    sinon depuis des décennies qu’ils nous promettent un avenir meilleur, ils finiront par avoir raison mais …ce ne sera pas pour cette fois là….ni celle d’après et ce ne sera pas non plus grâce à eux…

    on ne peut pas se délester de ses pouvoirs sur l’europe et après dire que l’on ne peut rien faire à causes des lois européennes…..c’est se foutre du monde….
    si je jette mes clés dans la seine et se plaindre de ne pas les retrouver.

     
  20. tarci

    16 février 2012 at 14 h 48 min

    Quand le pape dénonce les excès de la finance et des médias. devant des séminaristes :

    « Il y a un non-conformisme du chrétien, ce qui ne veut pas dire que nous fuyons le monde. Nous voulons transformer le monde, celui qui se trouve au pouvoir du mal qui reflète le péché originel, et nous voyons aujourd’hui ce pouvoir du mal par exemple dans deux pouvoirs qui en eux-mêmes sont bons et utiles, mais facilement abusables, le pouvoir de la finance et le pouvoir des médias.

    Tous deux nécessaires, utiles, mais si abusables qu’ils deviennent le contraire de leurs véritables intentions. Le monde financier, nous voyons comment il peut dominer l’homme, comment l’avoir et le paraître dominent et asservent le monde, qu’il ne s’agit plus d’un instrument pour favoriser le bien-être, pour favoriser la vie humaine, mais qu’il devient un pouvoir qui l’opprime, et qu’ainsi est presque vénéré Mammon, la véritable fausse divinité qui domine le monde. Et tout cela pour le conformisme de la soumission à ce pouvoir.

    Et l’autre, la puissance de l’opinion publique. Certes, nous avons besoin d’informations, de connaissances, mais il y a le risque de l’apparence, à la fin ce qui est plus important que la réalité elle-même, c’est une apparence qui se superpose à la réalité, devient plus importante, et l’homme ne suit plus la vérité de son être mais veut surtout sembler être conforme à cette réalité.

    Et contre cela, il y a le non-conformisme chrétien. Nous ne voulons pas être « conformés » et loués, nous ne voulons pas l’apparence, mais la vérité, et ceci est la vraie liberté chrétienne, se libérer de cette nécessité de plaire, de penser comme la masse devrait penser. La liberté de la vérité, et ainsi recréer le monde qui ne soit pas opprimé par l’opinon, par l’apparence, qui ne laisse plus apparaître la réalité elle-même, de sorte que le monde virtuel devient plus réel et plus fort, on ne voit plus le monde réel et la création de Dieu. Le non-conformisme chrétien nous rachète et nous restitue à la vérité.  »

    http://benoit-et-moi.fr/2012-I/0455009fcb0e2340d/0455009ffa13b1c11.html

     
  21. david

    16 février 2012 at 16 h 42 min

     
  22. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 16 h 51 min

    Bienvenue les français …

     
    • eiffel72

      16 février 2012 at 19 h 07 min

      Ca casse !!! Super l ‘accueille !

       
      • eiffel72

        16 février 2012 at 19 h 08 min

        accueil (désolée)

         
  23. barge

    16 février 2012 at 16 h 52 min

     
  24. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 16 h 52 min

     
  25. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 16 h 53 min

     
  26. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 16 h 53 min

     
  27. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 16 h 54 min

     
  28. Alcide

    16 février 2012 at 17 h 14 min

    Pour essayer de tempérer l’optimisme joyeux des intervenants du blog , je me permets de répercuter la nouvelle suivante :
    … »le Kremlin a ordonné à l’armée de rédiger des options pour
    une réponse russe à toute attaque étrangère sur les installations nucléaires de l’Iran. …

    Makarov déclaré que l’Iran est devenu le centre principal du Kremlin.. le ministère de la Défense a créé un centre de commandement afin de suivre de près l’Iran et le reste du Moyen-Orient.

    http://www.worldnewstribune.com/2012/02/15/russian-military-drafts-options-for-responding-to-attack-on-iran/

    Donc , réplique militaire russe en cas d’action militaire sur l’Iran ou la Syrie soit immédiatement de plain pied avec WW3 . Il ne peut pas y avoir de théorie valide de frappe chirurgicale ou autre conflit local et lointain.
    Non , si les US et Israël persiste avec l’appui de l’OTAN , ce sera immédiatement avec un risque de conflit majeur.
    Et avant l’été…Précision importante pour ceux qui ont des RTT à prendre et planifient leurs congés.

     
    • Etchamendy

      17 février 2012 at 9 h 05 min

      Attention aussi du côté du Vezuela…..

       
      • Etchamendy

        17 février 2012 at 9 h 07 min

        VENEZUELA, flutte!

        Au passage, vous aurez constaté que la Corée du Nord s’est discrètement immiscée au sein du groupe Chine+Russie+Venezuela……un cheval de Troie ?
        Ya veremos!

         
  29. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 17 h 15 min

    J’irai dormir chez vous Iran

     
  30. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 17 h 16 min

     
  31. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 17 h 16 min

     
  32. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 17 h 17 min

     
  33. Zappata

    16 février 2012 at 17 h 22 min

    La photo de l’affiche de campagne de Sarkozy prise… en Grèce

    Photo Prémonitoire ?? Déclaration de candidature à J- 66 Coïncidence ??

    Créé le 16-02-2012 à 12h48 – Mis à jour à 16h07

    Sur son affiche de campagne, le président candidat apparaît devant une mer calme. La mer Egée.

    EN IMAGES. EN IMAGES. « La France forte » : le slogan de Sarkozy détourné

    « Oui, ch’uis candidat à l’élection présidentielle ». Président sortant, Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi soir sur TF1 qu’il briguait un second mandat à la tête de l’Etat, lançant le top départ de la campagne pour sa réélection. Son slogan « la France forte », dévoilé dans la journée, pouvait laisser place à l’affiche tant attendue par les militants. On y voit Nicolas Sarkozy, le regard serein face à une mer calme éclairée par un soleil montant. La métaphore saute aux yeux : le président de la République, actuellement « capitaine d’un navire en pleine tempête », a réussi à vaincre la crise. La France est sauve, calme, un nouveau jour renaît : « La France Forte ».

    Problème, la photographie utilisée pour l’affiche n’a pas été prise en France, comme on aurait pu le supposer mais… en Grèce. Le paysage marin en arrière-plan du visage du président de la République n’est autre que la mer Egée, relève l’internaute Jean Saurien, alias @schloren, sur son compte Twitter. Une découverte rendue possible par la diffusion du fichier numérique de l’affiche par le site du figaro.fr qui, grâce à une rapide recherche, révèle ses métadonnées EXIF, signature unique du fichier source, dans lesquelles le nom et la provenance de l’image originale sont marqués.

    On apprend grâce à ces données que la photographie d’arrière-plan, nommée « Greece, Clouds over Aegean Sea », a été achetée à la banque d’image TetraImages, où on retrouve la photo originale. Sarkozy : « La Grèce Forte ? »

    Tristan Berteloot

    http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-la-bataille-du-web/20120216.OBS1568/la-photo-de-l-affiche-de-campagne-de-sarkozy-prise-en-grece.html

     
    • filibert

      16 février 2012 at 21 h 16 min

      C’est l’affiche du calme avant la tempête financière… !!!!

       
      • Zappata

        16 février 2012 at 21 h 22 min

        @ filibert

        La France Morte !!! Sarko m’ a noyer….

         
      • david

        16 février 2012 at 22 h 05 min

        il coulera aussi t’inquiète…il y a toujours une fin de partie ….la sienne arrivera…….c’est un arrogant qui croit avoir que des bonnes cartes…..son patron n’a pas d’amis…

         
    • Geraldine

      17 février 2012 at 0 h 30 min

      « Capitaine d’un navire en pleine tempête » ? C’est plutôt l’affiche d’un capitaine de pédalo LOL

       
    • Etchamendy

      17 février 2012 at 9 h 09 min

      Il veut revêtir les frusques à ZORBA pour nous danser le sirtakis !!

       
  34. Elle court, elle court... la rumeur

    16 février 2012 at 17 h 22 min

     
  35. Nicolas

    16 février 2012 at 17 h 42 min

    @alcide

    ben voilà, l’iran n’a pas l’arme atomique, la russie oui. ça équilibre les forces comme ça…

    la suite avec un timing hollywoodien:
    1) la syrie intensifie son « génocide contre le mouvement d’opposition si pacifiste », les « colombe de la paix occidentales » veulent intervenir, la russie et la chine s’opposent, ils sont exclus, l’occident intervient, la chine et la russie contre-attaquent.

    2) un porte-avion américon tout pourris est « attaqué » dans le golf par l’iran et ses sous-marins de la 2em guerre mondiale, les américains ripostent, la russie s’en mêle etc…

    3) un missile « iranien » explose en israel, blablabla etc etc…

    beaucoup de scénarios, reste à savoir lequel ou lesquelles la production à retenu.

    personnellement je penche pour: l’iran « attaque » soit disant israel, israel vitrifie l’iran et 2-3 pays avoisinants (dommages collatéraux), d’autres pays se mêlent ou non au conflit, les populations survivantes, irradiées et désemparées fuient dans toutes les directions avec armes et bagages et lorsqu’elles arrivent à nos portes dieu sait ce qui se passera. je n’aimerai pas être sur leur passage en tous cas.

     
    • Maverick

      17 février 2012 at 8 h 59 min

      @ Nicolas : L’Iran aligne des sous-marins « Kilo » de fabrication russe. Ce n’est certes pas ce qu’il y a de plus récent, mais ce ne sont pas des U-Boot non plus … 😉

       
  36. Zappata

    16 février 2012 at 18 h 22 min

    Les chômeurs sont-ils des assistés?

    Par Emilie Lévêque – publié le 16/02/2012 à 17:05

    Nicolas Sarkozy laisse entendre que les chômeurs le sont parce qu’ils ne veulent pas travailler. Un thème porteur électoralement, notamment du côté de l’extrême droite, mais qui ne reflète pas la réalité

    Nicolas Sarkozy, désormais candidat à sa réélection, veut changer la logique des droits et devoirs des demandeurs d’emploi. En les obligeant à se former à un métier en tension et à accepter ensuite la première offre correspondant à cette nouvelle qualification. « L’assistanat n’a pas sa place » en France, a déclaré le chef de l’Etat sur TF1 mercredi soir. « La solidarité pour ceux qui ne peuvent pas travailler. La formation ou l’emploi pour ceux qui ont la force de travailler. Le travail, c’est une valeur centrale », a-t-il poursuivi.

    En s’en prenant aux chômeurs, après les bénéficiaires du RSA qu’il veut obliger à travailler 20 heures par semaine, Nicolas Sarkozy est monté d’un cran dans sa guerre contre « l’assistanat ». Néanmoins, il ne pose pas les vraies données du problème. Le chômage est-il dû à une économie qui n’arrive pas à créer de l’emploi, ou est-ce que les demandeurs d’emploi le sont parce qu’ils ne veulent pas travailler? Généralement, la France crée des emplois quand la croissance du PIB est supérieure à 1,6%. En 2011, la croissance a atteint 1,7%.

    Sauf que la France a aujourd’hui seulement renoué avec ses niveaux d’activité d’avant la crise. Elle souffre donc d’un déficit de croissance de l’ordre de 5% du PIB. Pour renouer avec une croissance dynamique créatrice d’emplois, il faudrait que le PIB progresse d’au moins 2,5% au cours des deux prochaines années. On en est loin. Cette année, la croissance peinerait à atteindre 0,5%. C’est pourquoi l’économie française continue de détruire des emplois – 32 000 emplois au quatrième trimestre 2011 – et que le chômage continue de grimper – +152 000 inscrits à Pôle emploi en 2011.
    L’indemnisation chômage est un système assurantiel

    La proposition de Nicolas Sarkozy d’offrir une formation professionnelle à tous les chômeurs va dans le bon sens. Plus de 60% des bénéficiaires de formations financées par Pôle emploi sont en effet en emploi six mois après et les trois quarts ont accédé à un emploi au cours des 6 mois qui ont suivi. Le problème est que Pôle emploi n’a pas assez de moyens pour former les chômeurs: l’organisme ne dispose que de 15% des offres de formation et que de 13% des fonds de la formation continue – soit 4 milliards d’euros sur un total de 31 milliards.

    En 2009, 576 000 demandeurs d’emploi avaient entamé une formation d’une durée supérieure à un mois – soit 8% des demandeurs d’emploi -, un chiffre en baisse de 5% sur un an, alors que le chômage était en forte hausse (plus de 400 000 nouveaux inscrits à pôle emploi). 40% des demandeurs d’emploi pour lesquels une formation a été prescrite ne sont toujours pas en formation six mois après. « Les chômeurs ne demandent pas mieux que d’être formés, mais il n’y a pas assez de formations et surtout pas assez d’emplois », souligne Matthieu Angotti, directeur général de la Fnars (Fédération nationale des associations de réinsertion sociale).

    Par ailleurs, l’indemnisation du chômage ne repose pas, contrairement à ce que laisse entendre le chef de l’Etat, sur une logique d’assistanat ou de solidarité du contribuable, mais sur un système assurantiel: salariés et employeurs cotisent, ce qui permet au salarié de percevoir une allocation s’il perd son emploi, à certaines conditions que tous les demandeurs d’emploi ne rassemblent pas – un chômeur sur deux n’est pas indemnisé. Le principe est « un jour cotisé, un jour indemnisé », à partir de quatre mois de cotisation. Le montant de l’allocation est en moyenne de 60% de l’ancien salaire brut (75% pour les salaires inférieurs à 1000 euros). Le versement de l’allocation chômage ne peut en outre excéder deux ans. Au-delà, les personnes basculent vers les minima sociaux (RSA).
    La solidarité nationale est faible

    Quant aux devoirs des chômeurs, Nicolas Sarkozy les a déjà considérablement renforcés pendant son quinquennat. Il a fait voter en août 2008 une loi prévoyant, en plus de l’obligation de rechercher un emploi, celle d’accepter les offres correspondant à leur projet, sous peine de radiation temporaire après deux refus « sans motif légitime » d’offres dites « raisonnables ». Les bénéficiaires du RSA sont eux aussi obligés d’accepter les offres d’emplois ou les contrats aidés qui leur sont proposés, sous peine de voir leur prestation réduite voire supprimée.

    Enfin, laisser croire que la France est un pays d’assistés est peut être porteur électoralement, notamment du côté de l’extrême droite, mais ce n’est pas la réalité. « Surfer sur cette thématique de la lutte contre l’assistanat offre une réassurance morale à l’électorat traditionnellement conservateur et permet à la droite d’envoyer des signes aux strates fragilisées de l’électorat salarié, dont le vote est plus fluctuant entre les extrêmes », explique Nicolas Duvoux, maître de conférence en sociologie à l’université Paris Descartes. La France a un système de protection sociale très généreux, mais c’est un système basé sur l’assurance – le salarié cotise donc a le droit de bénéficier d’une assurance maladie, chômage et vieillesse de qualité. « En revanche, la solidarité nationale, c’est-à-dire la protection sociale pour ceux qui ne sont pas assurés, qui ne cotisent pas – les bénéficiaires de minima sociaux – est extrêmement faible », souligne Olivier Ferrand, président du think tank socialiste Terra Nova.

    Le RSA socle, ex-RMI, c’est 470 euros par mois. Depuis 1988, sa revalorisation est uniquement indexée sur l’inflation.
    Ce qui signifie que depuis vingt ans, ce minimum vital diminue année après année en comparaison du revenu médian de la population. En 1990, le RMI équivalait à 60% du revenu médian, c’est-à-dire l’équivalent du seuil de pauvreté. Aujourd’hui, le RSA ne représente plus que 40% du revenu médian.
    Sur les 600 milliards d’euros dépensés chaque année par la protection sociale, 590 milliards reviennent aux assurés, seule une dizaine de milliards finance la solidarité nationale.

    http://lexpansion.lexpress.fr/election-presidentielle-2012/les-chomeurs-sont-ils-des-assistes_283183.html#xtor=RSS-115

     
    • jlibrezen

      16 février 2012 at 18 h 38 min

      Non, le travail n’est pas une valeur centrale. C’est la valeur de l’individu et du collectif qui est centrale. Nombre de richesses sont créées en dehors du travail salariée et sont bien plus utiles que nombres de postes salariés. Je n’ai rien contre les conseillers bancaires qui ne sont eux aussi que les victimes du système mais leur travail apporte que très peu d’intérêt à la collectivité, voire lui nuit.
      Le travail salarié en tant que valeur centrale n’a pour but que d’oganiser l’esclavagisme moderne. Les seuls gagnats sont les possédants. Il est donc tout à fait logique avec le système actuel que le fossé se creuse entre très riches et le reste de la population.

       
      • Zappata

        16 février 2012 at 20 h 08 min

        @ Jlibrezen

        Je suis d’accord avec vous mais nous sommes devenus des  » ratios économiques  » avec variable d’ajustement.
        Je suis moi aussi favorable pour un revenu universel de base
        J’ai mis cet article en ligne car il montre deux choses importantes :

        Le RSA socle, ex-RMI, c’est 470 euros par mois. Depuis 1988, sa revalorisation est uniquement indexée sur l’inflation.
        Ce qui signifie que depuis vingt ans, ce minimum vital diminue année après année en comparaison du revenu médian de la population. En 1990, le RMI équivalait à 60% du revenu médian, c’est-
        à-dire l’équivalent du seuil de pauvreté. Aujourd’hui, le RSA ne représente plus que 40% du revenu médian.
        Au passage c’est pareil pour L’ASS

        Sur les 600 milliards d’euros dépensés chaque année par la protection sociale, 590 milliards reviennent aux assurés, seule une dizaine de milliards finance la solidarité nationale.

        Voilà ce que coûte  » l’assistanat  » en France de là à stigmatiser les chômeurs de qui se fout-on ?

        Hier soir j’ai faillit casser la télé quand Le Nabot a annoncé son projet de référendum sur les chômeurs

        Je suis persuadé qu’ il va repasser pour une simple raison c’est le ministère de l’intérieur qui gère le vote électronique de mémoire c’était 1 million 300 mille votants en 2007

        Quid de 2012 3 millions 4 millions ?

        Ca suffit pour faire la différence tout se jouera sur ce vote et non pas dans les urnes…..

        La seule initiative qui nous reste c’est de virer tous ces parasites reprendre les mairies les conseils généraux établir des assemblées constituantes afin de reprendre  » notre destinée en main  » car l’issue ici tout le monde la connait…..

        Imaginez leurs têtes si on empêchait les élections fin de partie….

         
      • david

        16 février 2012 at 22 h 06 min

        le travail est la meilleure des polices….dixit Nietzsche le franc mac………..

         
      • Serios

        16 février 2012 at 23 h 31 min

        Comme tu dis Zappata… « la seule initiative qu’il nous reste c’est de virer tous ces parasites et de reprendre notre destinée en main « … oui !!… mais faut-il encore que la mayonnaise monte,… monte,… mais combien de temps encore devrons nous attendre ??…

        L’esclavage est à nos portes, la misère s’étale de plus en plus et ce n’est qu’une minorité qui a tous les pouvoirs avec le concours de ses valets, justement, pour conserver tout ce qui a été volé au peuple. Et si ce dernier devenait comme un Robin des Bois ?…
        Car ne nous y trompons pas, la justice est aux mains de riches, et la seule justice qui doit prévaloir est celle que le peuple appelle de ses voeux… il suffit pourtant d’une simple étincelle pour que naisse un brasier ardent, si ardent,… que la mémoire collective s’en souviendra encore longtemps.

         
    • PhiliP

      16 février 2012 at 20 h 26 min

      Je suis au RSA depuis 3 ans. L’obligation d’accepter un emploi n’est pas utile puisqu’il faudrait alors que l’employeur soit irréprochable vis à vis du code du travail. Prenons mon exemple : Je suis chauffeur SPL. Presque toutes les offres prévoient un salaire qui ne tiens pas compte des heures supps et dans cette profession, on peut très vite dépasser ce que la loi permet, même après autorisation. Polemploi ne m’a jamais reproché de ne pas accepter ces conditions…

       
      • Zappata

        16 février 2012 at 21 h 43 min

        @ Philip

        J’ai un cousin qui est chauffeur SPL il est dans une grosse boîte qui paye les heures supps rubis sur ongle il sillonne la France L’italie et L’Espagne
        Mais je sais qu’il a eu des problèmes de paiement d’heures supps avec les petits employeurs qui ont fini aux prudhommes
        Chaque métier a ses problématiques
        Votre conseiller Pôle emploi doit être humain et conciliant gardez -le

        Cordialement

        PS : Si ça vous intéresse d’avoir les coordonnées de l’employeur de mon cousin on sait jamais

         
      • PhiliP

        17 février 2012 at 8 h 04 min

        Merci Zappata. Je ne veux pas, du moins pour l’instant…je ne préfère pas, envisager un métier itinérant. Je cherches dans la livraison régionale, en IDF. La main d’œuvre immigrée a largement remplacé la main d’œuvre autochtone en IDF parce qu’elle accepte (malgré plus que bon gré) le travail « au tour » ou « au forfait ». L’ouverture depuis novembre du marché français aux entrepreneur intra-européens ne présage rien de bon pour les entrepreneurs français. J’essaie en parallèle de me réorienter et je cherches une entreprise pour un contrat de qualification débouchant sur un titre niveau BTS d’administrateur réseau. Je cherches sur Cergy, Nanterre, Gennevilliers ou Paris. 1 semaine cours, trois en entreprise.

         
      • PhiliP

        17 février 2012 at 9 h 33 min

        P.S.:J’ai déjà l’organisme de formation.

         
  37. Zappata

    16 février 2012 at 18 h 27 min

    Patrick Buisson : révélations sur le gourou de Sarkozy

    Comment l’ancien conseiller de Le Pen, Mégret et Villiers a fait triompher la ligne droitière du président.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20120215.OBS1504/patrick-buisson-revelations-sur-le-gourou-de-sarkozy.html

     
    • Zappata

      17 février 2012 at 11 h 45 min

      @ Philip

      De rien bonne chance à vous

      Cordialement

       
  38. Zappata

    16 février 2012 at 18 h 34 min

    Orange surveille-t-il ses abonnés internet ?

    Orange se lance-t-il dans la surveillance de ses abonnés internet ? C’est en tout cas ce qu’affirme le blog Reflets.info évoquant les conditions d’utilisation du fournisseur d’accès. Dans celles-ci, on peut lire :
    Vous autorisez France Télécom à utiliser les données relatives à votre trafic afin de pouvoir vous proposer les produits ou services de France Télécom pouvant répondre à vos besoins, et ce pour une durée de douze mois à compter de leur émission. »

    Pour le blogueur Olivier Laurelli, dit « Bluetouff », pas de doute, l’opérateur se lance dans l’analyse des données de navigation. « Concrètement, Orange regarde dans le détail les sites web visités pour un profil complet de l’internaute et ainsi proposer une publicité ultra-ciblée », résume le blogueur.

    « Pas du tout », rétorque Orange. « Cette condition existe depuis 2008 et nous permet de proposer à nos clients des produits Orange en fonction de leurs données de facturation (âge, sexe, lieu de résidence) et les données d’usage (utilisation de la voix sur IP, de la télévision, etc.). Et en aucun cas nous ne regardons quels sites nos clients consultent », affirme une porte-parole d’Orange. « Ces données sont utilisées à des fins de marketing interne au groupe et ne sont pas revendues. »

    « Reflets.info a fait un amalgame entre nos conditions d’utilisation et notre expérimentation ‘Orange Préférences' », conclut la porte-parole. « Orange Préférences » est un service proposé par le fournisseur d’accès « sur la base du volontariat » pour expérimenter une analyse des données de navigation afin de proposer de la publicité et des services ciblés. A propos de ce service, le blog parle de « viol de correspondances : Orange est en train de mettre en place un dispositif dangereux ».

    « Ce programme d’étude vise à mieux connaître nos clients sur la base d’un panel, mais pas du tout à tester une technologie en vue de l’étendre », souligne Orange. Près de 30.000 personnes participent actuellement à ce programme lancé en juin dernier.
    Boris Manenti

    http://tempsreel.nouvelobs.com/high-tech/20120216.OBS1547/orange-surveille-t-il-ses-abonnes-internet.html

     
  39. Espoirdepaix

    16 février 2012 at 18 h 36 min

    Bonjour tout le monde.
    Comment voulez vous que les gens s’informent quand on leurs proposent comme seule info, les médias télévisés et toute la désinformation qui va avec ?
    Pensez-vous, que de retour d’une journée de dur labeur,ils aient envies d’allumer l’ordinateur et de venir constater que leur journée passée à trimer,ce répètera tout au long de la semaine et que la fin de mois sera aussi pénible que la précédente ?
    Est ce que la vérité leur apportera sérénité et bien être dans leurs vie de tout les jours ?
    Est ce réjouissant d’imaginer que ses enfants pourraient mourir sous les bombes très prochainement ?
    Le problème, c’est pas tant les gens qui se font duper, c’est les personnes qui sont à l’origine de cette duperie…
    C’est en ce sens qu’il faut juger et œuvrer.
    Certaines personnes refusent la vérité par crainte d’être concernées,un peu comme une liste ou figurerait les personnes licenciés avec leurs noms.
    Je ne pense pas qu’il soit honnête d’accuser les gens qui ferment les yeux, tout simplement,refusent ils de savoir à quelle sauce vont ils êtres mangés tout en étant conscient de faire partie des prochaines victimes . Subir une dictature ne veut pas dire l’accepter ….
    Nous sommes tous responsables, avertis ou pas.
    Que fait la personne avertie ?
    N’est elle pas dans l’obligation de travailler pour nourrir sa famille ?
    Faut il lui jeter la pierre quand elle vote pour tel ou tel candidat, sachant que la liste des participants n’est nullement choisie par lui même, mais imposée ?
    Les problèmes sont bien ailleurs, comme la vérité et je ne pense pas que vous la déteniez , c’est beaucoup plus compliqué que ce qu’on peu réellement imaginer, alors,être au courant de ce que l’on croient vrai , et qui ne l’ai pas forcément, et éviter le sujet, je me demande quelle position suffira à enrayer la machine infernale dirigée par ,on pense savoir qui, quoi que,en sommes nous si sur ?

     
    • avril44

      16 février 2012 at 19 h 27 min

      Espoirdepaix

      Merci pour ce post, disons merci……pour eux. Un peu de tolérance partagée, c’est sympa.

       
      • Espoirdepaix

        16 février 2012 at 20 h 12 min

        Je t’en prie avrill44, on croient tout savoir parfois mais en réalité, seul les responsables sont au courant du plan et de l’impacte.
        En attendant, beaucoup de monde souffre en silence, peut on leurs en vouloir de ne pas être suffisamment informés ?
        A chaque jour suffit sa peine et le fardeau est parfois lourd à porter.
        Nous ne pouvons pas accuser les victimes,prisonniers d’un système belliqueux..
        Malgré nos excédents de colère, de pauvres gens meurent dans l’indifférence la plus totale,à l’abri des regards et des caméras.
        Nous dénonçons chaque jour l’oligarchie avec ferveur, pour les uns, sur des sites internet et pour d’autres, dans leurs lutte au quotidien, qui en souffre le plus?
        Même les gens qui ne vous paraissent pas touchés, ne sont pas aussi heureux que les apparences qu’ils laissent émaner..
        Les comportements sont souvent trompeurs et ne méritent en aucun cas une sanction ou châtiment précipité.
        Personne ici, ne pourra changer le cours des choses sur le plan mondial mais il sera responsable de ne pas avoir colportée la paix autour de lui….
        Ayons des pensées positives envers notre planète et le cosmos , ce sera beaucoup plus profitable que des excès de mécontentement…
        Toutes nos jérémiades ne peuvent qu’augmenter la poubelle déjà bien garnie de notre système , positivons dans nos pensées pour la vider et ne pas disparaître avec elle….
        Si nous devons être confrontés au pire, sachons nous montrer digne envers DIEU,le seul à pouvoir juger et condamner.
        Bonne soirée avril44

         
    • Espoirdepaix

      16 février 2012 at 19 h 46 min

      ^J’ai pas tout compris , A part le mariage en 2008 en catimini, je vois pas trop l’importance la ?

       
      • Alcide

        16 février 2012 at 19 h 50 min

        La réponse dans le code électoral , au sujet de la déclaration de candidature ,le nom tel qu’il apparait à l’état civil , peut-être.

         
      • Espoirdepaix

        16 février 2012 at 20 h 20 min

        Merci alcide, j’ai toujours un peu de réticence sur les articles proposés…

         
  40. Doyle

    16 février 2012 at 19 h 09 min

     
    • Zappata

      16 février 2012 at 22 h 37 min

      @ Figarofinn Alcide Espoirdepaix

      C’est du  » réchauffé  » la plainte a été classé sans suite…
      Mais Sarkozy de Naguy-Bosca est bien le nom de notre président à l’état civil !!!

      Monsieur le doyen des juges « d’instruction » Tribunal de grande …
      http://www.dossiers-sos-justice.com/media/00/00/884118465.PDF
      Le 7 mai 2007 une plainte (P.J. 01) a été déposée sur le « Territoire de la ….
      identité de Nicolas, Paul, Stéphane SARKOZY de NAGY-BOCS1\, il se faisait
      passer pour « Nicolas …. PROCÈS-VERBAL DE RENSEIGNEMENT JUDICIAIRE.

      Objet …

       
      • Espoirdepaix

        17 février 2012 at 7 h 53 min

        Merci Zappata pour le complément d’info

         
  41. Doyle

    16 février 2012 at 19 h 29 min

     
  42. Espoirdepaix

    16 février 2012 at 20 h 29 min

    Le numéro deux du Mossad, assassiné 16/02/2012

    Le numéro du Mossad a été assassiné, a rapporté China on line.
    On dit qu’il a été tué lors de l’explosion d’une bombe dissimulée dans sa voiture. Jusqu’à présent personne, ni aucun groupe, n’a revendiqué cet assassinat. Les autorités et les médias sionistes n’ont rien diffusé, à ce propos. La BBC a confirmé cette information et a prétendu que cet assassinat était l’œuvre du Hezbollah. Ces attentats coïncident avec l’anniversaire de l’assassinat par Israël du Chef militaire du Hezbollah, Imad Moughnieh, le 12 février 2008.

    http://www.alterinfo.net/notes/Le-numero-deux-du-Mossad-assassine_b3863642.html

     
    • figarofinn

      16 février 2012 at 21 h 07 min

      Ces attentats coïncident avec l’anniversaire de l’assassinat par Israël du Chef militaire du Hezbollah, Imad Moughnieh, le 12 février 2008.

       
  43. Espoirdepaix

    16 février 2012 at 20 h 33 min

    false flag en vue ?
    L’Iran et Al Qaïda préparent un attentat en Europe 16/02/2012

    L’Iran et Al Qaïda collaborent activement afin de préparer et organiser un attentat en Occident, rapporte la chaîne britannique Sky News. L’Europe pourrait être une des cibles potentielles de cette attaque terroriste qui vengerait la mort de l’ex-numéro un d’Al Qaïda Oussama ben Laden.

    Selon les sources de la chaîne, l’Iran apprend aux combattants de l’organisation terroriste à manipuler de nouveaux types d’explosifs, réalise leur financement et organise des abris.

    Les services spéciaux européens n’excluent pas que les attentats pourraient viser les prochains Jeux olympiques d’été qui se dérouleront à Londres. Les informations plus précises ne sont pas encore disponibles.

     
  44. Espoirdepaix

    16 février 2012 at 20 h 35 min

     
  45. aldebaran34

    16 février 2012 at 20 h 44 min

    L’Iran et Al-Qaïda, commet une énormité pareille pourrait passer ??
    En même temps le 11 septembre c’est bien passée donc ….

     
  46. lol

    16 février 2012 at 21 h 11 min

    Disons qu’il a fait ce qu’il a pu avec les moyens du bord.

     
  47. pourquoi29

    16 février 2012 at 21 h 47 min

    Un député, héros du jour , a balancé le mémorandum en direction de Venizelos (Evangélos Vénizélos, ministre des finances le 12 02
    http://www.preveza-info.gr/node.php?id=5239

     
    • Alcide

      16 février 2012 at 21 h 55 min

      La nouvelle devise de la Grèce ;  » Memorandum macht frei « 

       
      • pourquoi29

        16 février 2012 at 22 h 03 min

        ya oder,frei frei le vol 🙂

         
  48. david

    16 février 2012 at 22 h 13 min

    http://www.alterinfo.net/notes/L-Iran-et-Al-Qaida-preparent-un-attentat-en-Europe_b3863439.html

    ils en savent des choses …ben va passer à l’attaque outre tombe…….

     
  49. pourquoi29

    16 février 2012 at 22 h 14 min

    on ne sait pas ce qu’il se passe en coulisse mais ça doit être chaud !
    et cet homme a du mérite…

     
  50. Médusé

    17 février 2012 at 1 h 45 min

    Breaking News – Le numéro 2 du Mossad (Ashkalov Zvi) a été tué en Espagne !

    « Le chef adjoint de l’agence d’espionnage d’Israël, le Mossad, a été ciblé dans une voiture piégée en Espagne, un rapport dit. »

    Site de la Défense du Pakistan :
    http://www.defence.pk/forums/world-affairs/159580-mossad-deputy-targeted-spain-bomb.html

     
  51. Astimer

    17 février 2012 at 7 h 51 min

     
  52. Astimer

    17 février 2012 at 7 h 57 min

     
    • Espoirdepaix

      17 février 2012 at 8 h 24 min

      On peu rajouter:
      Les instructeurs étrangers se retirent, Al Qaeda arrive
      http://www.alterinfo.net/notes/Les-instructeurs-etrangers-se-retirent-Al-Qaeda-arrive_b3864197.html
      C’est très bien que cela se sache, gageons que nos merdias reprennent l’info,utopie quand tu nous tiens……..

       
      • Espoirdepaix

        17 février 2012 at 8 h 36 min

        Bon bein, c’est pas gagné.RMC info 8h30, le régime Bachar al-Assad poursuit sa campagne de destruction contre le peuple Syrien.
        Quelle jolie brochette de menteurs, et ça se dit journalistes……….

         
  53. Espoirdepaix

    17 février 2012 at 8 h 14 min

    Bonjour Astimer.
    (radio bayern3)——rumeur ?
    Les allemands ont 10 billions d’économies. Cela correspond à toutes les dettes des 27 pays de l’union.
    Et de l’autre côté:
    En valeur, l’Allemagne détrône l’Italie et devient le troisième pays le plus endetté au monde. …
    C’est tout et son contraire….
    En même temps, combien doivent ils à la Grèce ?
    Après la fin de la guerre, la Grèce est accordée $7.1 billion à la Conférence de Paris en 1946, des $14.0 billion demandées, pour les réparations en dommages résultant de la guerre.
    Signez la demande:
    http://www.greece.org/blogs/wwii/?page_id=448
    On croient rêver…

     
    • Astimer

      17 février 2012 at 8 h 23 min

      Bonjour Espoirdepaix,
      Oui j’ai vu tout ça..
      Mon impression entre le tout et son contraire, c’est que ça bataille sérieux dans les coulisses du pouvoir.
      Il y a, on dirait, une force qui émerge et qui s’oppose au pouvoir en place.

       
      • Espoirdepaix

        17 février 2012 at 8 h 33 min

        C’est mon sentiment.

         
  54. Alcide

    17 février 2012 at 9 h 47 min

    Le front Otanesque se fissurerait il ?
    Vendredi 17 février 2012 7:58 AM GMT

    La Turquie n’est pas un membre de l’Union européenne. Ses décisions ne sont donc pas contraignantes pour la Turquie. De même les décisions prises par les États-Unis ne seront pas suivies . »
    Le Ministre de l’énergie Taner Yildiz de Turquie, rajoute Qu’ankara ne respectera pas les sanctions occidentales d’embargo pétrolier contre Téhéran, soulignant qu’Ankara maintiendra de forts liens avec Téhéran.
    http://www.presstv.ir/detail/227128.html
    A rapprocher avec les visites au plus haut niveau turques à Téhéran et la déclaration que le sol Turc ne sera pas utilisé pour faciliter une action militaire contre l’Iran.

    Les ligne de front semblent se dessiner.La Turquie à choisi le bloc des BRIC.
    Notre intérêt national serait de faire de même , mais le Nabot est hélas un traitre apatride mondialiste qui va précipiter la France dans la ruine en accrochant le destin d’une nation chrétienne à la défense d’intérêts de la ploutocratie bancaire et sioniste.
    Qu’attendent nos militaires pour le renverser ?
    Une fois la guerre déclarée et lorsque les missiles vont voler ,ce sera trop tard.
    http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-evenements-annonces.htm

     
    • Etchamendy

      18 février 2012 at 9 h 18 min

      @ Alcide;

      Les militaires sont plus que jamais aux ordres. Le budget militaire est celui qui devrait d’ailleurs être le plus impacté par les restrictions budgétaires.
      C’est au niveau de la conscientisation des élites que tout va se jouer comme pour 1789.
      Une lueur d’espoir avec la promesse d’une troisième phase de décentralisation. En effet, plus la différenciation cellulaire d’un organisme est active et moins elle sera exposée à d’éventuels désordres mitotiques. Des collectivités territoriales autonomes mais fortement interdépendantes sur les questions d’infrastructures et de gestions environnementales devraient permettre de faire émerger des initiatives locales qui, par définition, devraient relocaliser l’économie autour des principes de recyclages et de moindres dépendances vis à vis des intrants exogènes.

       
  55. BaRT

    17 février 2012 at 15 h 44 min

    La démocratie en France ?… C’est une dictature !
    La politique en France, sûrement comme en d’autres pays occidentaux, se résume à la lutte que se livrent entre eux les différents partis politiques pour l’accession au pouvoir, dont la victoire n’est jamais que la défaite du peuple et, ce faisant, de la démocratie véritable, dont ils se réclament tous, à tort.
    Car cette opposition, pacifiée de nos jours, n’aboutit à rien moins qu’une forme de dictature. La petite majorité du peuple, dont les représentants n’ont pas été élus, se retrouvent, en effet, par le jeu des urnes, gouvernés par celui qu’ils n’ont pas choisi et qui leur est donc imposé. La dictature du plus grand nombre, en somme et, par là, le déni de la démocratie ; les perdants n’ayant qu’à se taire en attendant la prochaine échéance électorale.
    Quand bien même ils auraient des représentants à l’assemblée parlementaire, ceux-ci ne font jamais leur jeu. L’Assemblée nationale comme le Sénat, et comme toutes les institutions de ce pays, ne sont jamais que des représentations trompeuses du peuple, sortes de substituts fallacieux au pouvoir du peuple sur, par et pour le peuple. Ce dernier est plus qu’absent de ces assemblées et il n’y participe en rien.
    Le député, comme le sénateur, n’est qu’intermédiaire trompeur entre le peuple et le pouvoir, intermédiaire qui monopolise l’exercice de celui-ci sans jamais tenir compte du peuple qu’il est pourtant censé représenter. Le seul pouvoir du peuple tient au choix de l’usurpateur, choix toujours plus restreint, par le passage aux urnes. Autant pisser dans un violon en espérant la note miraculeuse.
    On voudrait croire que l’assemblée des députés représente le peuple. Mais quel peuple ? A peine 500 personnes pour en représenter des dizaines de millions ! Autant dire que le lien entre chaque député et ses électeurs est plus que fragile : artificiel ! Résumé au bulletin, un nom ; dont on peut parier que la plupart l’ignore.
    Et voilà bien ce qui sépare chacun des citoyens du pouvoir. Les députés n’agissent jamais qu’à la place de leurs électeurs… en usurpateurs, nécessairement, de la souveraineté de ces derniers telle qu’elle est posée en principe dans la constitution.
    Et que dire de l’immunité qu’on leur accorde et qui les protège d’une fin en prison comme n’importe lequel d’entre nous, citoyens déchus de leur souveraineté. Les députés ont aujourd’hui le monopole du pouvoir.
    Il apparaît plus que nécessaire et urgent, au vu de la manière dont est géré le pays aujourd’hui, que les citoyens entrent en lutte afin de réduire à néant ces institués usurpateurs, et l’institution fallacieuse qui les abrite et les substitue au peuple dans l’exercice du pouvoir qui leur appartient légitimement.
    Nous pouvons aller plus loin et souligner que l’assemblée parlementaire n’est jamais plus, aujourd’hui, que l’assemblée des partis qui détiennent l’exécutif, celui de la présidence particulièrement : le Président et sa suite de ministres et autres secrétaires d’Etat. Quid alors du pouvoir du peuple ?
    Chaque député, comme chaque sénateur d’ailleurs, comme tout ministre, n’apparaît bien vite plus que comme le représentant de son seul parti. Qu’importe le peuple alors, qui n’est que sujet asservi aux bons désirs de ceux qui détiennent le pouvoir. Il n’y a aucune représentation du peuple dans ce système, ni de démocratie, donc.
    La politique, en tant que logique d’accession au pouvoir, se résume à la chasse aux voix pour garantir la pérennité du poste de chaque « élu » usurpateur. La démocratie est alors exercice de démagogie que d’aucuns se plaisent à appeler pédagogie, exclusivement ceux qui en ont les moyens ; les riches donc, invariables vainqueurs des urnes.
    Pourtant, le pouvoir ne devrait être que celui du peuple. En l’état, la démocratie n’est jamais qu’une forme de dictature, dont les partis politiques en sont l’expression la plus aboutie. Ces derniers sont parvenus tout récemment, suivant le modèle nord américain des Etats-Unis, à confisquer le pouvoir aux militants mêmes qui leur ont donné leur importance au long du XXème siècle.
    Les partis ne sont que l’apparence de l’exercice démocratique en tant qu’ils ne sont jamais davantage qu’un rassemblement d’individus ayant les mêmes intérêts et plus ou moins les mêmes vues sur la politique à mener, en accord avec leur appartenance de classe, leur habitus, intérêts qui commandent leur exercice du pouvoir, au détriment donc des intérêts de chacun et de tous, ce que prétendent pourtant incarner nos institutions. Les partis ne représentent que la minorité qui les compose et qui défend ses intérêts.
    Les partis n’apparaissent jamais que comme des appareils idéologiques ne visant qu’à permettre à quelques uns issus du même monde et avec une même vision de celui-ci de gouverner l’ensemble du peuple hors toutes distinctions (dont ils s’insurgeront pourtant qu’on leur dénie s’ils ne sont pas au pouvoir).
    Les partis politiques ne sont jamais que minorités aspirant au gouvernement du peuple de manière despotique, autoritaire. Chaque parti peut bien défendre l’idée que son accession au pouvoir permettrait de réaliser les objectifs du peuple, il n’en est rien en vérité. Les partis entre eux se font la guerre contre tout développement raisonnable et raisonné de la société dans son ensemble. Les salaires et indemnités perçues comme représentant du peuple sont tels qu’ils suffisent à justifier l’emploi de tous moyens, y compris les plus malhonnêtes, pour accéder au pouvoir.
    Parvenir au pouvoir passe par la critique systématique et le dénigrement de tout ce qu’entreprend le parti au pouvoir, quand bien même il s’agirait d’actions validées comme bonnes ou justes par l’ensemble du peuple. Ainsi, la lutte des partis n’est qu’un combat qui se déroule nécessairement aux dépens de tout le peuple, de la société. Le progrès social est rendu impossible par cette lutte permanente au détriment de toute réflexion. Le résultat apparaît comme une succession inlassable des mêmes aux mêmes. Contre le peuple, contre la démocratie.
    Une dictature, rien moins.
    Le parti du Président est souvent celui qui domine les assemblées, la fameuse majorité présidentielle. Ainsi pouvoir exécutif et législatif appartiennent de fait aux mêmes qui dominent le peuple, à commencer par ceux qui s’opposent à leur pouvoir et qui n’attendent rien d’autre que leur tour. Plus encore, le Président nommant aujourd’hui à tour de bras et en fonction des intérêts de sa classe, de sa caste même, parvient à s’arroger le pouvoir judiciaire. La réunion des trois pouvoirs dans les mains d’un seul définit le despote. Et le rôle de censeur des partis de l’opposition a par ailleurs disparu. Ils sont occupés à gagner des voix. Quant au parti majoritaire, il exécute envers et contre tout la politique d’un seul, élu mais dictateur qui ne dit pas son nom.
    Il n’y a plus aucune souveraineté du peuple. Il n’y a pas de représentation du peuple.
    C’est une classe unique, une secte presque, qui gouverne et ne défend que ses intérêts, intérêts communs liés à l’existence d’un groupe d’individus unis par différents liens, idéologiques, de classe, de culture, de croyance, de sang… complices contre la cause commune.
    Le parti au pouvoir actuellement, mais fort probablement comme son successeur, ne vise qu’à réaliser ses vues et défendre ses intérêts, ceux du groupe qu’il représente, petite minorité de privilégiés. Rien moins qu’un régime dictatorial. Injustifiable et, partant, illégitime. Contraire à la démocratie.
    BaRT
    http://tarba.wordpress.com