RSS

Les Etats européens face à l’Oncle Sam

07 Fév

Aux États-Unis, la banque centrale a prêté 1200 milliards aux banques privées à 0,01%.

En Europe, la BCE a prêté 490 milliards à 1%.

On voit l’avantage donné par les banquiers centraux de la Fed aux banques privées américaines par rapport aux Etats européens. Les banques privées américaines disposent d’argent quasiment gratuit alors que l’on fait payer très cher aux Etats les sommes qu’ils cherchent sur le marché pour payer aux banques privées américaines – et autres – les intérêts de leurs dettes nationales.

Vous remplacez maintenant les banques privées américaines par un nom : GOLDMAN SACHS.
Vous prenez un Etat qui a aussi besoin d’argent : la GRECE ou l’ITALIE.

Le fossé est énorme. Et que dire quand des employés des banques privées américaines furent les « conseillers » ou les « ministres de l’Economie et des Finances » des Etats en difficulté?

Le rapport de force est sans commune mesure.
Et quand vous avez un ancien employé d’une banque américaine privée comme GOLDMAN SACHS que l’on parachute à la tête de la BCE… la conclusion donne un sentiment de totale impuissance.

Et maintenant, il y a un problème : le jeu ne doit pas être poussé trop loin, sans quoi la faillite DECLAREE de la Grèce signifierait une faillite de plusieurs banques privées US. A moins que la banque centrale américaine fasse un autre QE (injections monétaires gratuites) pour éviter une nouvelle fois, la faillite des banques US.

Qui décidera de la fin du bal ?

 
76 Commentaires

Publié par le 7 février 2012 dans Non classé

 

76 réponses à “Les Etats européens face à l’Oncle Sam

  1. dany

    7 février 2012 at 9 h 37 min

     
  2. tornadocx

    7 février 2012 at 9 h 50 min

    Bonjour,
    je vous laisse lire le rapport du 06/02 sur le lien ci -dessous: résumé explicite et concis de la situation financière actuelle et à venir…

    http://www.forum-monetaire.com/

     
    • alex

      7 février 2012 at 10 h 13 min

      Tout à fait d’accord avec cette analyse, j’ai toujours pensé à une chute des métaux précieux à moyen terme.

       
    • imotus

      7 février 2012 at 10 h 54 min

      j’adore ceci:
      La plupart des marchés financiers sont à des niveaux extrêmes de sur-évaluation qui devraient provoquer prochainement leur rechute

      on appelle cela une bulle spéculative!

      d’ailleur la sphere est la seule forme spatiale viable pour voyager dans l’univers, les formes des planetes et la bulle de savon que l’on a appris a faire sont la pour montrer sa résistance interne.

      on oublie est la orme triangulaire terrestre par conséquent
      .°.

       
  3. Astimer

    7 février 2012 at 10 h 10 min

     » le jeu ne doit pas être poussé trop loin, sans quoi la faillite DECLAREE de la Grèce signifierait une faillite de plusieurs banques privées US. » Pas que ça, ils peuvent aussi faire tomber l’Europe !
    Et si c’était justement ce que veux GS. Car enfin, cette banque d’affaires a déposé des mines à foison sur son propre terrain : la finance, si j’ai bien compris. On peut dire qu’elle s’est sabordé (après moi le déluge), à la différence qu’elle sait où sont cachées les bombes à retardement.
    Ensuite elle a placé ses pions dans le monde archi corrompu de la politique et des lobbyistes qui ont applaudit sans savoir à qui ils ouvraient leur porte. Depuis GS fait du nettoyage Soit ils sont le nouvel ordre mondial, soit ils sont contre.
    J’avoue que je les trouve mystérieux et que j’y perds mes petits lapins.Mais c’est peut être aussi parce que je ne suis cela que d’un oeil. °.°

     
    • jlibrezen

      7 février 2012 at 10 h 44 min

      @ Astimer,
      Il y a plusieurs lectures.
      Tout d’abord, il ne faut pas oublier que la GS ne travaille pas dans l’intérêt des Us mais de ses actionnaires. Il se peut que ses intérêts puissent être en accord avec ceux des USA (ce qui est assez normal car banque US et aussi par le fait que de nombreux hauts responsables de l’Etat US viennent de GS => les intérêts des USA deviennent ceux de GS…). Mais la GS ne travaille pas pour les USA ni encore moins l’intérêt de son peuple.
      On peut aussi penser que la GS n’est pas le but en soi, mais simplement un des outils servant à mener au NOM. A un moment donné du projet, cet outil, cette pièce, qui ne sert plus, on la jette.
      Une autre possibilité est aussi que les dirigeants de la GS, qui peuvent n’être que de simples exécutants, aient pris la grosse tête et s’entêtent dans leur rêve de puissance, déviant alors le chemin que devait suivre le plan.
      Je penche plutôt pour l’idée que la GS est la bombe kamikaze et qu’elle doit disparaître avec ce qu’elle est sensée détruire, c’est à dire l’économie réelle actuelle.

       
      • Elle court, elle court... la rumeur

        7 février 2012 at 10 h 54 min

        « Je penche plutôt pour l’idée que la GS est la bombe kamikaze et qu’elle doit disparaître avec ce qu’elle est sensée détruire, c’est à dire l’économie réelle actuelle. »

        C’est pas faux « jlibrezen » !!!!

         
      • Astimer

        7 février 2012 at 10 h 55 min

        Pas mal vu Jlibrezen, merci. Toutefois j’attends la suite des évènements pour savoir si c’est l’économie réelle ou virtuelle qui est visée. Pour l’instant mon coeur balance. On le saura bientôt je pense.
        0;0

         
      • Astimer

        7 février 2012 at 11 h 08 min

        En tout cas certains ont un peu chaud aux f……s, pourtant il fait -15°.
        http://www.romandie.com/news/n/_Les_autorites_US_veulent_rendre_les_fonds_monetaires_plus_robustes_070220121002.asp

         
      • Alcide

        7 février 2012 at 11 h 17 min

        @ jlibrezen
        Bien vu pour GS en bombe kamikaze

         
      • jlibrezen

        7 février 2012 at 12 h 02 min

        Je me dis que quand quelque chose parait absurde alors il faut se méfier du leurre.
        Attention toutefois, comme ceci n’est qu’une impression, une sorte de déduction, il est nécessaire de rester vigilant et laisser les autres pistes ouvertes à la réflexion.
        Dans cette logique du leurre, arme stratégique millénaire, j’aimerais souligner le fait que le monde actuel est basé sur un système économique où maintenant 96% de son contenu est virtuel. 96% des écha,ges financier concernent l’économie virtuelle. On peut peut être considérer que cette économie virtuelle est le leurre visant à guider les mougeons vers le NOM.
        Quelque part, on peut déjà dire qu’on vit dans un monde virtuel où toute logique est absurde.
        Je prends un exemple simple mais qui suscite peu de réactions : on nous rabâche sans cesse qu’on vit au dessus de nos moyens, qu’il faut baisser notre qualité de vie, nos dépenses collectives. En même temps, on est dans cette fameuse société vivant au dessus de nos moyens avec 3 millions minimum de personnes qu’on laisse sans travail. Mais la richesse principale, c’est ce qu’on réalise, c’est le fruit de notre activité, c’est l’effort commun. Il est donc totalement absurde de dire qu’une société vit au dessus des ses moyens quand elle se passe de 10% de sa force active. Nous travaillerions tous 12 heures par jour, 6 jours sur 7 et nous n’arriverions pas à donner le minimum à tout le monde, je comprendrais alors qu’on nous dise que nous vivons au dessus de nos moyens.
        BVous comprenez l’absurdité et surtout la manipulation de la réalité dans le but de privatiser la richesse collective ?
        On ne peut plus rien faire car nous n’avons pas assez d’argent. L’argent est devenue la richesse de notre monde alors qu’elle ne devrait être que l’expression de la richesse collective. Elle devrait découler et non pas entrainer.

         
      • lambda

        7 février 2012 at 13 h 33 min

        @ jlibrezen

        Il y a longtemps déjà que je pense exactement ce que vous évoquez – GS n’étant que l’outil majeur du NOM et lorsque la déchéance des US et de l’Europe sera irréversible, le reste des économies sombreront obligatoirement -,ainsi la Gouvernance Mondiale s’installera avec les populations mises en esclavage

        La Finance ne sert les intérêts du complot du NOM que pour obtenir le pouvoir sur la totalité de la planète et on en est pas loin!!!

         
      • jlibrezen

        7 février 2012 at 15 h 20 min

        @ Lambda,
        Un lecture peut être plus juste (mais cela reste de la supposition) serait celle décrite dans le film « 1984 » dont je fais référence dans un de mes commentaires concernant le billet de Trader Noe aujourd’hui.
        Dans ce film, ce n’est pas l’ensemble du monde qui est unifié mais le monde est divisé en quelques ensembles. L’avantage est que la compétition entre ces ensembles permet de maintenir une concentration contre un ennemi extérieur invisible mais menaçant).
        On retrouve l’éuilibre entre la concentration monopilistique et la diversité contrôlée limitant le risque de révolte interne.
        des zones tampons de non droit où on se fait massacré si on quitte le cocon protecteur de sa zone.

         
    • neopascon

      7 février 2012 at 16 h 12 min

      pourtant les deux sont bien ouverts et la bouche close contrairement à imotus qui semble voir les choses à l’envers (d’un autre point de vue) 😉 !

       
  4. imotus

    7 février 2012 at 10 h 18 min

    Un retrait inquietant, comme si on regrouper ses forces economiques, agricole et financiere.Asuivre

    par contre 1500 familles sur le carreaux

    http://lci.tf1.fr/filnews/economie/mitsubishi-pret-a-vendre-nedcar-pour-un-euro-6972192.html

    Saturne a des effets desastreux, mais là cela vau audela de toute esperance.Seuls les changements au mille ans peuvent expliquer ces mouvements dans le temps;

    .°.

     
  5. imotus

    7 février 2012 at 10 h 27 min

    effet important mais ce n’est que le debut, la saison tremblement de terre va bientot commencé:

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/02/06/97001-20120206FILWWW00437-philippines-le-bilan-grimpe-a-43-morts.php

    mais c’est vrai en 1956 il y a aussi des tremblements de terrre comme chaque année mais l’intensnité, les frequences d’apparition ne sont pas les memes.un detail qui change tout.

    Il sera dur de tenir des chiffres economiques comme la bourse qui ne dependent pas des effets climatique pendant longtemps.mais on appellera cela l’explosion de la bulle spéculative a l’effet de serre.

    Courage trader noé et menthalo, la bulle va bientot exploser car nous sommes bien dans la formation d’une bulle spéculative sauf qu’elle est inédit dans sa forme et sa substance puisque qu’elle touche l’immatereil c’est à dire l’ether.

    .°.

     
  6. imotus

    7 février 2012 at 10 h 42 min

    preparatif en vue pour la syrie, histoire de gagner du temps et detourner l’attention à la télé..

    le probleme n’est pas de conquerir un desert,
    Avec la lybie les sahariens ont compris comment ils devaient jouer la partie pour ne plus se faire bouffer tout cru.
    on va dire que l’effet de surprise ne joue plus.Les recentrages financiers economique et politique des pleuples dit Asie sont a surveiller de tres près car il est dit que l’occident perdra la guerre contre l’ASIE.
    Et oui on ne peut pas gagner à tous les coups. mais comme dans la bible , l’asie a gagné grace a un judas.qui est t-il est une bonne question? l’allemagne? possible mais pas sûr car 2071 ce n’est pas demain.
    .°.

     
  7. Hervé

    7 février 2012 at 10 h 48 min

    Les 4 plus grosses banques américaines versus contrôlent 72% des dépôts.

     
    • jlibrezen

      7 février 2012 at 11 h 30 min

      @ Hervé,
      Je trouve pour ma part plus de 96%
      Chase : 1.183 billions deposits
      BoA : 1.086
      W F : 887
      Citibank : 861
      Top 20 CUs : 149
      Total of top 20+4 : 4166
      Total of the 4s : 4017
      4017/4166 = 96,42% si on considère que si le top20 ne fait que 149 billions, le reste est négligeable.

       
      • Hervé

        7 février 2012 at 15 h 19 min

        Le 72% c’était le chiffre qui était dans l’article et il s’agit de dépôt (US) uniquement. Je ne pense pas que cela permettre de retrouver ton pourcentage.

         
      • jlibrezen

        7 février 2012 at 15 h 42 min

        @ Hervé,
        merci
        donc le reste n’est pas négligeable…
        Même si 72% dans 4 sociétés est une concentration affolante.

         
  8. Alcide

    7 février 2012 at 10 h 55 min

    Les mondialistes suggèrent dans un document de 2009 qu’un  » …nouveau 911 commandité par Téhéran serait nécessaire pour déclencher les hostilités contre l’Iran… »

    Cliquer pour accéder à 06_iran_strategy.pdf


    Cité par Alex
    http://www.infowars.com/brookings-horrific-provocation-and-tehran-sponsored-911-needed-to-trigger-iran-invasion/

     
    • rik

      7 février 2012 at 12 h 48 min

      En effet, c’est la theorie du False Flag comme pour le golfe de Tonkin, 911 et tant d’autres moins evidents.

       
  9. Alcide

    7 février 2012 at 11 h 14 min

    Un nouveau jeu de société ?

    « Comment survivre à une attaque Biowar iranienne  »

    Car il semblerait que Téhéran dispose d’une ADM avancée , ce qui ne semble pas gêner nos irresponsables majeurs au pouvoir qui visiblement cherchent à provoquer un affrontement.
    Ce serait alors une tentative de dépopulation massive par une guerre générale sciemment provoquée.
    Le plan que certains ont annoncé.

    A lire et en tirer les conséquences pratiques , il vaut mieux être prévenu.

    http://europebusines.blogspot.com/2012/02/how-to-survive-iranian-biowar-attack.html

     
  10. imotus

    7 février 2012 at 11 h 14 min

    blocs de glace taillés en forme de poutres. une reproduction glacée des pyramides surement.
    Ils sont fort ces egyptiens avec leur outils en cuivre.
    http://fr.sott.net/signs/list_by_category/8-Grande-Etrangete
    .°.

     
    • Astimer

      7 février 2012 at 11 h 23 min

      Comme elle ne sort jamais de chez elle, elle pense sans doute que SDF signifie « Sans Difficulté Financière » ! 😉
      « ; »

       
      • imotus

        7 février 2012 at 11 h 37 min

        excellent!

         
      • tarci

        7 février 2012 at 12 h 16 min

        C’est ce qu’on appelle se faire epingler !

        A ce propos un rabbin influent dans la communauté juive de France, Daniel Farhi, a été placé mardi matin en garde à vue dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire parisienne.

        Daniel Fahri est entendu par les enquêteurs pour « des agressions sexuelles présumées sur plusieurs jeunes filles », confirmant une information de RTL. Agé de 70 ans, le rabbin Fahri est l’un des fondateurs du Mouvement juif libéral de France.

        Il venait d’être décoré de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy.

        Il est par ailleur le père du rabbin Gabriel Fahri, accusé par la police et les pompiers de s’être auto-poignardé, en janvier 2003, afin de raconter au JT son « agression antisémite »

         
      • Maverick

        7 février 2012 at 15 h 11 min

        @ Astimer : Shot Down in Flames !!! (Descendu(e) en flammes)

         
    • imotus

      7 février 2012 at 11 h 36 min

      Encore une blonde quii parle! je rigole.

      Avant les rethoriqueurs jonglaient avec les mots c’etait de l’art, maintenant , ben c’est comme le niveau scolaire des ecoles françaises, c’est pourri.

      .°.

       
  11. gwendoline

    7 février 2012 at 11 h 21 min

     
    • imotus

      7 février 2012 at 11 h 30 min

      Si il n’y avait que ca qui etait trafiqué ca ne serait pas grave, mais ton histoire est deja trafiquée depuis 11 000 ans et tu en fais des generations d’anes avec ce temps.
      .°.

       
      • gwendoline

        7 février 2012 at 16 h 37 min

        @ Imotus

        il vous dérange à ce point mon lien?,, ce n’est pas mon histoire non plus…

         
  12. imotus

    7 février 2012 at 11 h 24 min

    la voie a suivre pour tous:
    http://echelledejacob.blogspot.com/2012/02/la-verite-est-un-pays-sans-chemins.html#more

    Et je completerais en disant ceci: le verbe est donné par dieu, tot ou tard nous le recevrons ici maintenant ou ailleurs pour les retardataires.

    .°.

     
    • Astimer

      7 février 2012 at 11 h 35 min

      Je cite : »Un petit bout de Vérité » répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! » remarqua l’ami.
      « Oh, pas du tout », répliqua le diable, « je vais l’aider à l’organiser ! « .
      N’est ce pas exactement ce que tu fais imotus ?
      (:)

       
    • gwendoline

      7 février 2012 at 16 h 42 min

      @imotus

      vous connaissez pas par hasard François Koch?

       
  13. Alcide

    7 février 2012 at 11 h 33 min

    Le député Karimi ( Parlement Iran ) dit que les français, les danois et les trois autres ambassadeurs européens à Téhéran ont récemment tenu des réunions avec le ministre du pétrole iranien Rostam Qasimi et discuté d’une interdiction possible par l’Iran sur les quelque 200 000 barils de pétrole vendus à l’Europe, dont la suppression possible pouvait causer des turbulences économiques…
    ..Il a ajouté que les deux projets de loi donnent un délai de 10 jours en Europe et a fait remarquer que les législateurs iraniens sont déterminés à prendre les mesures nécessaires au plus tôt. ..

    http://www.presstv.ir/detail/225411.html

    Donc avoir un œil sur la Grèce qui importe 30% d’huile d’Iran , puis sur l’Italie , le Portugal , etc, etc
    Les dominos c’est pour bientôt ?
    Ce serait souhaitable car cela pourrait nous épargner la guerre.

     
    • Etchamendy

      8 février 2012 at 23 h 34 min

      Le fond du débat, Alcide, le fond du débat nous échappe. L’échappatoire de la guerre consiste à repartir sur une base qui sera à reconstruire avec probablement quelques milliards de résidents de notre chère petite planète en moins. Par refus d’une remise en cause d’un système qui ne tient debout qu’en générant une croissance qui-par définition-ne peut être durable, on casse tout et on redémarre à zéro.Sauf qu’il y aura bien une fois , comme au jeu de la roulette russe, ou ça sera carrément la fin de notre espèce qui va intervenir. Et d’ailleurs, est-il exclu de penser que ce n’est peut-être pas la première fois et que derrière l’histoire de l’arche de Noë, il n’ y ait pas eu quelque vaisseau spatial ? Vu le peu de siècles qu’il nous a fallu pour passer de l’âge du bronze à aujourd’hui, c’est fort probable. Bref, le vrai problème est notre aveuglement à pérorer sur des sujets techniques alors que la baraque est déjà la proie des flammes ! Ca me rend à la fois hystérique et mélancolique de voir que nous ne sachions pas nous remettre en question DE FACON COLLECTIVE UNE BONNE FOIS POUR TOUTES !!!!!!!!!!!!!!!!!

       
  14. pourquoi29

    7 février 2012 at 12 h 26 min

    Des frappes pour le printemps ?
    http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2012/02/03/des-frappes-pour-le-printemps
    l’AIEA[agents en visite pour les installations nucléaires iraniennes du 29 au 31 janvier, retour le 20 , 21 février

     
  15. Biquette Pdt

    7 février 2012 at 12 h 53 min

    Ha bon…
    Pis il sont passée ou les 8000 milliards de prêt à l’économie américain et les 8000 milliards de prêt au banques Europeen que l’audit de la FED par Paulson à révélé et qui avais fait l’objet d’un article sur Leisi ?
    C’était un joke ?

     
    • clavreul

      7 février 2012 at 14 h 42 min

      Le montant des crédits dérivés aujourd’hui seraient de 700 000 000 000 000 de dollars ( Zéro Hedge. ) 8000 milliards de dollars, c’est pour le picnic sur la plage !

       
  16. pourquoi29

    7 février 2012 at 12 h 55 min

     
    • clavreul

      7 février 2012 at 14 h 31 min

      Pour ceux qui voyaient l’Allemagne sortir de la zone euro, un peu étrange tout ça non ?

       
      • pourquoi29

        7 février 2012 at 15 h 04 min

        la Grèce est une grenade dégoupillée et mars approche…BOUM !!!!

         
      • clavreul

        7 février 2012 at 15 h 24 min

        je pense plus à un énième plan de sauvetage, ils vont une fois de plus repousser le problème. Cela va finir en guerre civile, remarquez les populations nomades dont Attali nous fait tant la promotion, et bien c’est en train de ce réaliser.

         
      • pourquoi29

        7 février 2012 at 15 h 37 min

        je pense aussi à la guerre civile, je suis même surprise par l’espèce d’inertie du peuple grec…mais là ils commencent à avoir faim sérieusement , ça va saigner bientôt…les journalistes et autres agents de l’état, les banquiers et les politiques auront intérêt à aller se cacher…

         
  17. Espoirdepaix

    7 février 2012 at 15 h 03 min

    Peut être que je me trompe,mais je suis en plus convaincu que Londres et la city vont écrasés le reste du monde financier et en faire le QG du NWO ……..
    Londres, capital du monde ?

     
    • Maverick

      7 février 2012 at 15 h 16 min

      Ils peuvent toujours rêver. Ce n’est pas défendu 🙂

       
    • temolo

      7 février 2012 at 15 h 19 min

      ta regarder tf1? on apprend au enfant de 6ans l’anglais?

       
      • clavreul

        7 février 2012 at 15 h 25 min

        Cela ne va pas etre pour aller travailler en Angleterre ou aux USA.

         
    • Espoirdepaix

      7 février 2012 at 15 h 35 min

      Un sentiment, rien de plus,ça sent le coup fourré…

       
    • marc153

      7 février 2012 at 21 h 43 min

      Londres, capitale du monde ? non, ce sera Jérusalem, c’est écrit…

       
  18. Hervé

    7 février 2012 at 15 h 19 min

    Pour info…

     
  19. pourquoi29

    7 février 2012 at 16 h 39 min

     
  20. Zappata

    7 février 2012 at 17 h 00 min

    A lire attentivement pour savoir ce qui ce passe réellement en Grèce :

    Les chefs politiques du Mémorandum n’avaient pas bonne mine à la sortie de la réunion. «J’ai sauvé le 13eme mois, voire le 14eme, la bataille était très rude» a-t-il déclaré, Antonis Samaras, chef de la droite (N.D.), «Je ne contribuerai pas à l’explosion révolutionnaire alimentée par la misère, [cette même explosion] qui par la suite brulera toute l’Europe» a dit Giorgos Karatzaferis (extrême droite) visiblement énervé, décidément … toutes les cultures ne se valent pas, à commencer par celle des banques !

    Enfin, Giorgos Papandréou, apparemment n’a rien déclaré, et c’est mieux ainsi, sauf que «cet escroc politique, vient d’adresser une lettre à Papadémos, lui demandant à rester en place jusqu’au terme de la … législature, à savoir, 2013» (www.tsantiri.gr). Nuit blanche entre dimanche et lundi pour «nos» dirigeants de la dernière heure.

    Entre temps déjà dimanche soir, devant le «Parlement», des citoyens, pas très nombreux visiblement, ayant suivi l’appel se réclamant des Indignés sur Internet, ont voulu occuper le pavé, se heurtant aussitôt aux unités des MAT (CRS grecs). Et tous les partis de la gauche ainsi que les syndicats viennent de lancer un appel aux citoyens «Résistons, demain Lundi, et après demain mardi, tous dans la rue». Résister c’est le mot juste. Car cette culture des banques est bel et bien une culture de guerre. Il n’y a que la grande presse «autorisée» en Europe qui emballe encore les «marmites» et autres obus des bancocrates, dans du papier cadeau, les désamorçant presque ainsi :

    «La Grèce [est]à la recherche de l’union politique pour faire passer l’austérité. Impliqué dans deux négociations compliquées avec ses créanciers institutionnels et privés, Athènes demande aux partis politiques de s’engager à appliquer les impopulaires réformes d’austérité», explique donc Le Monde à ses lecteurs (www.lemonde.fr – 05/02/2012). A la télévision, bien de chez nous, autrement dit chez ces «grandes» chaînes appartenant aux nababs de la corruption, ces malheureux journalistes de service, s’émeuvent prétendument encore, comme dimanche soir : «Qu’on en finisse, le peuple est exsangue, la classe politique est responsable de tout et de la trahison d’abord, mais trouvons au moins la solution, un accord, le moins pire possible, car ce que la Troïka nous demande est démentiel. Déjà toutes ces mesures depuis le premier Mémorandum nous ont mis dans un tel état de catastrophe, c’est un échec total, il ne faut pas continuer dans la même direction, il nous faut enfin une lueur d’espoir, reprendre même timidement, le chemin de la croissance», (chaine de télévision ANT1 – dimanche soir).
    Dimanche devant le «Parlement», des citoyens,pas très nombreux…
    D’abord évoquer «l’union politique demandée aux partis politiques» c’est faire acte de camouflage ou au mieux preuve de naïveté. Ces partis politiques ne représentent pas les citoyens. Il ne l’ont jamais fait, sauf que le clientélisme et la corruption d’en bas permettait à de nombreux Grecs une petite faveur et un salut provisoire, tel un petit poste ou la légalisation d’une construction illégale, un petit droit sur les miettes des fonds structurels européens. Puis il y a la corruption d’en haut.

    Celle des bancocrates, qui sont les vrais tenants du royaume des cieux. Et au pays réel de Bruxelles ils sont rois. C’est ainsi que depuis plusieurs mois, les preneurs d’image, les photographes et les arrangeurs des relations publiques des instances eurolandaises, ont reçu la consigne officieuse de ne plus montrer Angela Merkel et Nicolas Sarkozy en train de s’entretenir avec les représentants du lobby des banques, du IIF notamment, (Aris Chatzistephanou, hebdomadaire Epikaira, 02/02/2012). Car ces derniers, participent désormais et pleinement à toutes les négociations entre les Chefs d’État et de Gouvernement, leur dictant la politique à suivre. À chaque sommet ils sont là, et c’est pour sauver la face et surtout pérenniser la Grande Corruption, que le Conseil Européen ainsi que le Parlement Européen, font semblant d’exister comme si de rien n’était. Donc autant que cette question ne soit pas ouvertement abordée durant les campagnes «électorales» en France et bientôt en Allemagne, ces dernières n’ont strictement aucun sens. C’est pour cette raison précisément que si on laisse encore un peu de temps à ces lobbys, les «élections» seront supprimées tout simplement, c’est pour bientôt.

    Dimanche soir à Athènes, ces mêmes représentants de la Troïka ont exigé à siéger au sein de la réunion entre Papadémos et les chefs des partis, et encore une fois; pour sauver encore la même face les hypopoliticiens grecs ont dit «non». Chez nous pourtant nous ne sommes plus dupes. La réaction spontanée dans la rue et la première idée qu’elle nous passe par la tête vis à vis de ces politiciens ne fait plus dans la nuance : «à mort»! Mais même si nous revenons au petit jeux des élections évitant si possible l’anomie généralisée, eh bien, les résultats qui se profilent, semblent signer déjà, la mise à mort politique de ces formations. Le PASOK (P.S. grec) par exemple, serait en phase de devenir le 5ème parti au Parlement, 120 de ses 153 députés devraient alors rentrer chez eux, pour peut-être mieux gérer (pour certains d’entre eux en tout cas) leur fortune, en partie acquise par les pots-de-vin versés par les grands corrupteurs banquiers, vendeurs d’armes ou de savonnettes, allemands, français et autres, et ensuite par leurs frères jumeaux locaux, moins cachotiers car plus balkaniques.

    Voilà ou nous en sommes. D’où l’empressement de Giorgos Papandréou souhaitant le prolongement du «mandat» de Papadémos. L’homme politique le plus haï de la Grèce nous donne encore des conseils. Il est évident que ce personnel politique n’a rien à perdre sinon tout. Leurs cadres se font huer tous les jours, les ministres sont insultés à chaque occasion, comme par exemple deux parmi eux, appartenant à l’extrême droite, le premier à Trikala (Thessalie) et l’autre dans le Péloponnèse, rien que ce dimanche. Ainsi ces gens «décident» et «négocient» les détails de l’occupation dans laquelle se trouve notre baronnie, tandis que leurs formations politiques sont pratiquement des coquilles vides ou sinon au moins, toxiques.

    La stratégie des journalistes de service, qui s’émeuvent prétendument du «peuple exsangue», s’inscrit dans le même cadre. Écran de fumée. Non, le Mémorandum ne constitue pas un échec comme l’a suggéré encore récemment Angela Merkel, car son but est désormais clair : tenir tout un peuple sous l’anéantissement matériel et moral, de surcroit divisé, et ainsi en finir avant l’heure avec les révoltes en gestation.

    Ce que les Papadémiens viennent de parapher est tout simplement la première occupation officielle des temps nouveaux en Europe. La «dette» deviendra «applicable law» suivant le droit anglais, les «évaluations» des agents de l’État s’effectueront par une structure française, et la collecte des impôts, la gestion en somme de l’État profond, sera en phase de transfert vers l’Allemagne, laquelle a déjà créé un Secrétariat d’État aux affaires grecques. Il s’agit du secrétaire d’Etat allemand à l’Emploi et aux Affaires sociales, Hans-Joachim Fuchtel, homme de confiance d’Angela Merkel, à la tête désormais de la «Conférence gréco-allemande» (fondée il y a 2 ans à Thessalonique et composée de représentants de collectivités locales) dans le but officiel, de débloquer des projets de développement bénéficiant de subventions européennes, en priorité dans les secteurs de l’énergie, des infrastructures et du tourisme. Notons que les Fondations des principaux partis allemands («Adenauer» du CDU, «Herbert» du SPD, «Naouman» du FDP et «Bell» des Verts» contribueraient en ce sens aux études nécessaires à la préparation des dossiers, alors que le Consulat général d’Allemagne à Thessalonique serait le coordinateur des opérations, (voir également la Revue hebdomadaire de la presse hellénique du nord du 3 au 9 décembre 2011, service de Presse du Consulat Général de France à Thessalonique ). Eh oui, les temps changent, en 1918, Salonique était sous les ordres du futur Maréchal Franchet d’Espèrey (ayant succédé aux généraux Sarrail et Guillaumat depuis 1916), faisons donc le pari qu’en 2016, Hans-Joachim Fuchtel ou ses successeurs feront alors la loi.

    Si on y ajoute la Goldman Sachs et les divers autres … oncles d’Amérique, on peut penser que c’est déjà acquis, la Grèce est une variante du cas de l’Irak, la première du genre en Europe.
    Café en ville, Grèce février 2012
    Nous nous le disions ainsi encore ce matin autour d’un café simple pris dans une cafeteria publique au sein d’une administration, c’est une mesure d’austérité après avoir déjà bu un café dans une salle … normale vendredi et avant hier. D’ailleurs les cafés … civils sont moins pleins ! Donc nous savons. «Ce qui se met en place les amis, c’est la tyrannie. Selon les envies des «créditeurs et des marchés», mois après mois il sera décidé combien de l’argent récolté par eux, sera attribué au remboursement de la dette et ce qu’il en restera seulement, servira à faire tourner nos écoles, nos hôpitaux, tout. Tel mois tel hôpital fermera, tel autre mois les instituteurs ne recevront pas de solde ou sinon peu, donc je comprends, même ici en campagne nous allons constituer des stocks, spaghettis, les enfants les aiment bien, riz, huile et sel». Pavlos regardant les autres a aussitôt confirmé. «J’ai déjà commencé, car vous savez, à part la pénurie, les pillages et la faim, je crains désormais la guerre. Je trouve très louche que la Troïka exige de ses sbires que le nombre des étudiants aux Académies Militaires soit réduit à hauteur de 70%, dès la rentrée 2012, on peut supposer en plus que la Police soit également concernée, alors qu’en pensez vous ?». Sakis, l’instituteur baisse la tête, le regard dans le vide.

    «Je pensais pouvoir me contenter de mon salaire réduit, huit cent euros mensuels, mais je réalise qu’ils veulent nous virer carrément. Guerre ou pas, moi, ce que je sais, c’est que n’ayant jamais utilisé le piston pour une promotion ou une mutation par exemple, je partirai le premier. Je le vois venir. Déjà qu’à l’école c’est sauve qui peut. Tout le monde espionne tout le monde. Ma vie contre ta mort. Quelle solidarité et quels syndicats ? des foutaises désormais, des foutaises je vous dis,

    Effectivement, la Troïka est en train d’expérimenter le modèle de la faillite contrôlée, pesant uniquement sur les épaules du peuple, c’est à dire un état de défaut, sans les conséquences attendues sur les «bailleurs», à savoir la cessation des paiements, l’esclavage en plus étant livré de série mais sans … ABS.

    La Grèce est donc un laboratoire. Le Mémorandum, la bancocratie et la mise sous tutelle de son peuple par l’infantilisation orchestrée, en font le premier cobaye dans le processus du démantèlement des règles démocratiques en Europe, même si ces dernières étaient en somme assez boiteuses.
    Ce processus est déjà accompli pour ce qui est des instances centrales de l’Union Européenne, et il s’appliquera donc progressivement aux nations, pays par pays. En dehors de cette problématique tout débat politique en Europe devient un leurre. Comme les guerres «périphériques» en Irak ou en Libye.
    Car ces conflits étaient aussi des essais dans la gestion du profit dans l’installation du méta-capitalisme. Le profit désormais est celui procuré par l’effondrement des sociétés humaines. Et pour en arriver là, il faut provoquer des crises alors graves, tantôt par le levier des «dettes souveraines», tantôt par les interventions directement armées, mais on peut s’y attendre aussi à la combinaison de ces deux techniques. «Du chaos ils sortiront de l’argent» (Naomi Klein, entretien, hebdomadaire Epikaira, 02/02/2012).

    http://greekcrisisnow.blogspot.com/2012/02/age-de-clash.html#comment-form

     
    • pourquoi29

      7 février 2012 at 17 h 36 min

      merci , quelle folie !

       
  21. Zappata

    7 février 2012 at 17 h 07 min

    Fukushima : nouveau coup de chaud dans un réacteur

    Selon la chaîne japonaise NHK World, la température dans la cuve du réacteur 2 de la centrale de Fukushima est repartie à la hausse, malgré l’ »arrêt à froid ».

    http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20120207.OBS0788/fukushima-nouveau-coup-de-chaud-dans-un-reacteur.html

     
  22. Zappata

    7 février 2012 at 17 h 18 min

    La polémique sur les propos de Claude Guéant rebondit dans l’hémicycle par LCP

    Lors des questions au gouvernement, Serge Letchimy, député apparenté socialiste de Martinique a interpellé vivement le ministre de l’Intérieur sur ses propos sur la « valeur des civilisations ». Il a évoqué les camps de concentration. Le gouvernement a quitté l’hémicycle.
    Voir la vidéo.

     
    • clavreul

      7 février 2012 at 17 h 48 min

      Je parlasi d’extermination pour le peuple Grecque, vous allez voir on va y venir.

       
  23. Zappata

    7 février 2012 at 17 h 28 min

    La Grèce lève 812,5M€ sur les marchés

    La Grèce a levé aujourd’hui 812,5 millions d’euros en bons du Trésor à six mois, à un taux d’intérêt en très légère baisse de 4,86% par rapport à la dernière émission du même type, a annoncé mardi l’agence grecque de gestion de la dette publique (PDMA).

    Cette émission intervient alors que le pays se trouve sur la dernière ligne droite pour boucler les mesures de rigueur réclamés par les créanciers, l’UE et le FMI, en vue de débloquer un deuxième prêt international d’au moins 130 milliards d’euros et procéder parallèlement à la restructuration de sa dette, opérations vitales pour éviter un défaut de paiement au pays en mars.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/02/07/97002-20120207FILWWW00397-la-grece-leve-8125m-sur-les-marches.php

     
    • clavreul

      7 février 2012 at 17 h 42 min

      Pour « les plans de sauvetage » de la Grèce, L’Europe engloutie 400 milliards d’euros au total. Le PIB de la Grèce est de 200 milliards d’euros, qu’est ce que c’est si ça n’est pas un chao voulu ?

       
  24. Zappata

    7 février 2012 at 17 h 34 min

    Barroso veut que la Grèce garde l’euro : ça faisait un moment qu’on l’entendait plus lui………

    Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a plaidé aujourd’hui pour que la Grèce reste dans la zone euro, après que l’un des membres de l’exécutif européen, la Néerlandaise Neelie Kroes, a relativisé l’impact d’une sortie d’Athènes de l’Union monétaire.

    « Nous voulons que la Grèce reste dans l’euro », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, aux côté du Français Jacques Delors, qui fut aussi président de la Commission européenne.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/02/07/97002-20120207FILWWW00443-barroso-veut-que-la-grece-garde-l-euro.php

     
    • Elle court, elle court... la rumeur

      7 février 2012 at 17 h 47 min

      Ça veut dire on coulera Ensemble et en même temps !!!!!!!

       
      • clavreul

        7 février 2012 at 17 h 49 min

        Et hop ! la guerre…

         
      • Zappata

        7 février 2012 at 18 h 17 min

        A pourquoi 29 , clavreul, elle court la rumeur

        Effectivement, la Troïka est en train d’expérimenter le modèle de la faillite contrôlée, pesant uniquement sur les épaules du peuple, c’est à dire un état de défaut, sans les conséquences attendues sur les «bailleurs», à savoir la cessation des paiements, l’esclavage en plus étant livré de série mais sans … ABS.

        La Grèce est donc un laboratoire. Le Mémorandum, la bancocratie et la mise sous tutelle de son peuple par l’infantilisation orchestrée, en font le premier cobaye dans le processus du démantèlement des règles démocratiques en Europe, même si ces dernières étaient en somme assez boiteuses.

        Ce processus est déjà accompli pour ce qui est des instances centrales de l’Union Européenne, et il s’appliquera donc progressivement aux nations, pays par pays. En dehors de cette problématique tout débat politique en Europe devient un leurre.
        Comme les guerres «périphériques» en Irak ou en Libye.

        Car ces conflits étaient aussi des essais dans la gestion du profit dans l’installation du méta-capitalisme. Le profit désormais est celui procuré par l’effondrement des sociétés humaines. Et pour en arriver là, il faut provoquer des crises alors graves, tantôt par le levier des «dettes souveraines», tantôt par les interventions directement armées, mais on peut s’y attendre aussi à la combinaison de ces deux techniques.
        «Du chaos ils sortiront de l’argent» (Naomi Klein, entretien, hebdomadaire Epikaira, 02/02/2012).

        Tout est dit !!! on y passera tous chacun à notre tour l’ordre on le connait…….

         
      • Alcide

        7 février 2012 at 18 h 19 min

        Si l’EU éclate rapidement , on peut espérer la sortie de l’OTAN et éviter les missiles en représailles .
        Non ?
        En ce sens l’embargo prochain du pétrole par les iraniens serait une bonne nouvelle en forçant la Grèce à se désolidariser de l’EU ou connaitre la pénurie de pétrole.
        Idem pour l’Italie et l’Espagne.
        Le parlement iranien est prêt à fermer le robinet certainement il le fera si l’EU persiste dans ses déclaration belliqueuses et suiviste d’une stratégie qui est contre nos intérêts élémentaires mais tout à fait probancosionistes.
        D’où enclenchement des dominos financiers et bancaires qui sifflerait la fin des aventures militaires de la France en Syrie qui est la porte dérobée pour la guerre en Iran.
        France qui serait immédiatement ruinée avec bancaires au tapis , chaos , etc…
        C’est aussi une espérance , la guerre serait une horrible catastrophe.
        Je crois néanmoins ce scénario probable.

         
      • pourquoi29

        7 février 2012 at 19 h 28 min

        @Zappata et Alcide

        merci pour vos argumentations très pertinentes

         
      • marc153

        7 février 2012 at 21 h 59 min

        Moi je ne crois pas à l’implosion de l’UE.
        De l’Euro, pourquoi pas, il peut y avoir plusieurs monnaies « régionales » en dessous de la monnaie « mondiale » qu’ils nous préparent.
        Par contre, quel intêret auraient ils à casser l’UE si après ils doivent re-créer un gouvernement pour le « bloc » Europe, lui même gouverné et controlé par le NWO?
        :¨:

         
  25. Zappata

    7 février 2012 at 18 h 21 min

    Bernanke redit que la Fed protégera les Etats-Unis de la crise : fais chauffer les imprimantes……

    Ben Bernanke a réaffirmé mardi l’engagement de la Réserve fédérale américaine à tout faire pour éviter que la crise financière européenne ne pénalise l’économie des Etats-Unis, renouvelant au Sénat des propos tenus jeudi devant la Chambre des représentants.

    Ben Bernanke a réaffirmé mardi l’engagement de la Réserve fédérale américaine à tout faire pour éviter que la crise financière européenne ne pénalise l’économie des Etats-Unis, renouvelant au Sénat des propos tenus jeudi devant la Chambre des représentants.

    « Nous sommes régulièrement en contact avec les autorités européennes et nous continuerons de surveiller étroitement la situation et de prendre toutes les mesures possibles pour protéger le système financier américain et l’économie », a déclaré le président de la Fed, selon le texte d’un discours destiné à la commission du Budget de la chambre haute.

    Ben Bernanke est resté prudent en évoquant les perspectives économiques aux Etats-Unis et n’a pas fait allusion à la publication vendredi d’un taux de chômage à son plus bas niveau depuis près de trois ans.

    « Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir avant qu’on puisse dire que le marché du travail se comporte normalement », a-t-il jugé, employant des formules identiques à celles de son discours de jeudi.

    http://www.capital.fr/bourse/actualites/bernanke-redit-que-la-fed-protegera-les-etats-unis-de-la-crise-696120?xtor=RSS-217

     
  26. Zappata

    7 février 2012 at 18 h 31 min

    Les inquiétantes prédictions d’un magnat de la finance

    RENCONTRE Pour Chris Probyn, économiste en chef d’un groupe financier américain, la Fed fait tourner en vain la planche à billet, l’économie américaine n’a plus de moteurs et l’Europe est au bord de l’implosion.

    http://www.challenges.fr/economie/20120207.CHA0908/les-inquietantes-predictions-d-un-magnat-de-la-finance.html

     
  27. Alcide

    7 février 2012 at 22 h 04 min

    Vidéo : Un ancien général dit que la Russie ne permettra pas d’attaque d’Israël et des États-Unis sur l’Iran et la Syrie
    Ivashov dit ce Tout le monde devrait reconnaître que le fascisme a fait des progrès sur notre planète .Ce que les États-Unis et l’OTAN ont fait en Libye est « presque identiques » à ce qu’Hitler et les Nazis ont fait en Pologne et en Russie. Il a dit la que Russie protégera le monde contre le fascisme…

    C’est dit , Empire + collabos = Nazis

    Voir Chez Alex:
    http://www.infowars.com/video-former-general-says-russia-will-not-allow-israel-u-s-attack-on-iran-and-syria/

    Source avec transcription ;

    http://www.memri.org/report/en/0/0/0/0/0/0/6057.htm
    Il parle aussi de grandes manœuvres militaires conjointes avec la Syrie ? L’Inde ?

    Donc , si je comprends bien , cela va doucher les jappements des caniche de l’OTAN ou alors , si ils persistent , il faut dire à la population qu’une aventure en Syrie , entrainera de facto l’Iran et la Russie contre nous , puis la chine , le Pakistan …
    Auquel cas ,ce serait les tribulations.
    Il faut ramener le nabot à la raison ou espérer qu’un gradé qui a de l’honneur et le sens de la nation le liquide.
    En cas d’éloignement du spectre de la guerre, espérer qu’une coupure des approvisionnement pétrolier mettra l’EU à genoux et provoquera un salutaire changement démocratique.
    L’Iran nous donnerai là un sacré coup de main.
    On peut toujours rêver de démocratie , ça ne fait de mal à personne.

     
  28. goops

    8 février 2012 at 0 h 51 min

    Bonjour à tous,

    Y’en a-t’il parmi vous qui connaissent (et lisent les articles de) Benjamin Fulford ? J’aimerais assez avoir le sentiment de LIESI sur ce journaliste hors norrmes.
    http://benjaminfulford.net