RSS

Défaut ou pas défaut : les dessous de l’affaire grecque

03 fév

Par Menthalo -

Les Cinq Cavaliers de l’Apocalypse bancaire

Cinq banques américaines détiendraient 97% du marché des Crédit Default Swaps, les fameux CDS. Ces CDS sont tout simplement des contrats d’assurance. De tels contrats ont été créés pour couvrir toutes sortes de transactions, l’assurance permettant à l’un des partis de se prémunir d’un défaut de paiement de son partenaire contractuel. En décembre 2010, d’après les statistiques de la B.R.I., les montants notionnels des contrats CDS s’élevaient à 29,9 Trillons de $. En juillet dernier, trois banques américaines, JPM, Bank of America et Citibank, couvraient des risques de défaut qui s’élevaient à 15.227 milliards de $, soit quasiment le P.I.B des Etats Unis.
Mais ces Banques Américaines, qui ont émis des contrats d’assurance ne sont pas très pressées de dédommager leurs clients, pour la bonne raison qu’elles n’en ont pas les moyens. Jim Sinclair, dans une interview (lundi 30 janvier) décrivait clairement la situation actuelle. Si la Grèce était déclarée en défaut, les 5 plus grosses banques américaines seraient immédiatement déclarées en faillite. Le cas échéant, la totalité du système bancaire, par le jeu du shadow banking, imploserait. Pour avoir une idée des risques, Barclays et RBS avait en 2009 des engagements s’élevant à 2.400 livres. La seule nationalisation du groupe Lloyds Banking aurait fait passer la dette publique anglaise de 45% à 300% du PIB.

Les règles de ces CDS n’ont pas été clairement établies. Le marché est très opaque, les dérivés sont traités "over the counter", ils font partie du "hors bilan". Il semble même impossible au CFTC de donner une définition légale du mot "Swap".. "On" les en empêche depuis le mois d’août.  La définition même du mot "défaut" est floue. Ce sont deux organismes, l’I.S.D.A. (l’International Swap & Derivatives Association) et le GFMA (Global Financial Market Association) qui vont définir au cas par cas s’il y a ou non "défaut".
Le plus gros courtier des Etats Unis, MF Global, a fait faillite parce qu’il avait joué le défaut de la Grèce. Mais l’I.S.D.A. a donné son verdict, la Grèce n’acceptant de rembourser que 50% de ses dettes, ne sera pas considérée par l’I.S.D.A comme étant en défaut, mais comme ayant trouvé un accord à l’amiable pour le réaménagement de la dette. MF Global s’est fait volé comme dans un bois. Corzine avait joué une fortune qu’il n’avait pas, et cette fortune n’était que le dépôt de garantie, probablement 15%. Quand on lui a demandé de régler les 85% restant, cela a déclenché la dizième plus grosse faillite de l’histoire des Etats Unis.

Vous ne devinerez jamais qui règne en maître sur ces institutions  …

GFMA  Le Président Timothy Ryan est un ancien vice-président de JPM

ISDA Le président, Conrad Voldstad,  a été le chef du département des dérivés chez JPM en 1984.

Le Directeur général opérationnel Georges Handjinicolaou, était vice-président de Bank of America
Aujourd’hui, Blythe Masters, éminence grise de JPM, qui est nommée vice-présidente de l’ISDA en remplacement de Michele Faissola.

L’ISDA va protéger JPM, Bank of America et Citibank, refusant de déclarer un défaut de la Grèce, même si une négociation est trouvée pour ramener la dette à 30%.  Les créanciers de la Grèce vont perdre 70% de leur créance + les primes d’assurance payées à JPM & Co. Quant à ceux qui ont joué sur les marchés des CDS en spéculant sur la volatilité de ce marché, ils risquent d’avoir perdu beaucoup plus que leurs mises, ayant souvent joué avec levier en ne versant que le dépôt de garantie.

Divergence d’intérêts

Souvenez-vous des déclarations d’Edward Parker directeur de Fitch Ratings, le 18 janvier dernier:
” Le pays le plus endetté de la zone Euro est probablement incapable d’honorer ses obligations de 14,5 Milliards d’Euros qui arrivent à échéance le 20 Mars“, a t’il déclaré lors d’une interview à Stockholm, aujourd’hui. Les efforts pour aménager un accord avec le secteur privé sur la manière de gérer les obligations de la Grèce constitueront néanmoins un défaut de paiement pour Fitch. “Les engagements dits du secteur privé compteront comme un défaut, c’est clairement un défaut dans nos livres.”  (source)
Le Président de Fitch est un des leaders du Groupe Bilderberg. Y a t’il une opposition directe entre JPM, Bank of America & Citybank  et les oligarques du Bilderberg ? Ces derniers veulent ils faire tomber les plus grosses banques américaines ?

Tribunal pénal international de la Finance  ouvre à La Haye

par Menthalo le 23 janvier
Un tribunal international, dédié au règlement des litiges  financiers à travers le monde, vient d’ouvrir ses portes à La Haye. Ce tribunal a commencé à prendre forme en Octobre 2010, lorsque des experts du monde financier et  juridique se sont réunis à La Haye. Ils avaient conclu que la crise financière de 2008 avait fait ressortir la nécessité de la création d’un organisme capable de prendre des décisions faisant autorité dans le complexe de litiges financiers.

Le tribunal appelé Prime Finance, est constitué d’un groupe d’experts reconnu en matière de finance sur le marché international. Avec une équipe de près de 100 juges et autres experts juridiques internationaux et des marchés, le tribunal va régler les différends impliquant des produits financiers complexes. Le tribunal  fonctionnera sur la base de l’arbitrage ou de la médiation. Dans le cas de l’arbitrage, les institutions financières qui font usage du tribunal sera tenu de se conformer à ses décisions. Prime Finance siégera dans le Palais de la Paix, qui abrite également la Cour Pénale internationale des Nations Unies et la Cour permanente d’arbitrage. Ce dernier s’occupe des litiges entre États et a le pouvoir de régler les conflits entre pays et organisations, à la demande des parties concernées.

Il y a fort à parier que Prime Finance va devoir rapidement se pencher sur les CDS de JPM & Co, et sera amené à statuer sur le défaut de la Grèce. Reste à savoir si les autorités américaines vont reconnaitre ou non l’autorité de ce Tribunal. Pendant des années, les Américains déniaient au T.P.I. la moindre autorité sur les personnes physiques ou morales américaines. Obama aurait changé la donne, mais en demandant une amnistie pour tous les présidents américains.

Quoiqu’il en soit, l’ISDA a déclaré que peu importe les déclarations de défaut de telle ou telle agence de notation, les décisions en matière de CDS de l’ISDA ont force de loi. Pourquoi ? Parce que les cinq banques dominantes, qui ont inventé ces produits financiers et ont créé ces institutions, en ont décidé ainsi.

Pour Jim Sinclair, les autorités monétaires voudront éviter l’implosion de la Finance Mondiale, que la Grèce soit déclarée en défaut ou non. Leur solution est de dédommager les créanciers de la dette grecque en faisant tourner à font la presse à billets, ce qu’ils ont déjà commencé à faire, créant un précédent. Ils devront ensuite dédommager de la même façon les créanciers de la dette italienne, portugaise, espagnole, française.
Mais ces créanciers recevant de l’argent frais de la BCE, vont immédiatement le re-prêter en court terme à la Grèce, à l’Italie, au Portugal… en augmentant les taux d’intérêts, repoussant le problème de quelques mois et imposant à la BCE d’imprimer encore plus d’argent dans 12 ou 18 mois.
Jim Sinclair est formel, une partie de ces liquidités va s’investir sur l’Or et les Matières Premières, faisant monter les cours et provoquant une très forte inflation. Les plus fortes hausses seront sur les Matières Premières et non sur l’or, affirme t’il. Il considère que même les bourses devraient profiter de ces liquidités.

La Machine à créer des bulles est en marche et devrait gonfler pendant dix-huit mois à deux ans, après on verra.

 

Une situation LOSE-LOSE

Sauf si les Banques américaines sont acculées à reconnaître le défaut de la Grèce cette semaine et donc à se faire Harakiri.  Probabilité très faible.
Si ces cinq banques refusent de payer leurs clients qui se sont assurées sur le défaut de la Grèce, personne ne leur fera plus confiance. Le juteux marchés des CDS  qui représente 25 trillons de Dollars risque de se tarir, ce qui amènera à la faillite des Banques émettrices, mais avec un sursis de quelques mois.
D’ici là, la Guerre mondiale aura été déclenchée pour cacher la faillite de l’ensemble du système et ces banques seront probablement protégées par un décret sur l’état d’urgence, puisqu’elles ont placé leurs anciens présidents à tous les niveaux du gouvernement américain.

Sauf si une révolution mettait tous ces ploutocrates corrompus au trou, ce qui ne serait pas pour me déplaire.

About these ads
 
38 Commentaires

Publié par le 3 février 2012 dans Non classé

 

38 réponses à “Défaut ou pas défaut : les dessous de l’affaire grecque

  1. Auré

    3 février 2012 at 8 h 43 min

    "Sauf si une révolution mettait tous ces ploutocrates corrompus au trou, ce qui ne serait pas pour me déplaire."
    Vous connaissez bien l’histoire de la révolution Française faite par les francs-maçons…la période de la terreur ayant éliminée tous les acteurs principaux de cette révolution, acteurs ayant officié dans ces loges… comme dans tout bon vol, les têtes pensantes montent une équipe, font le casse et éliminent par la suite un à un leurs acolytes…c’est ce qui c’est passé avec la terreur et c’est probablement ce qui se passera avec celle que vous annoncez…Ces gens que vous citez ont, je pense, du soucis à se faire…

     
    • Menthalo

      3 février 2012 at 9 h 36 min

      Mais merci d’avoir rappelé pour les nouveaux venus les dessous de "la Terreur" où les idiots utiles des Loges de France, s’envoyaient tour à tour à la guillotine.

      Ils ont fait plus ou moins la même chose en Espagne en 36…

      Ouvert en grand les portes des prisons et des asiles en envoyant leurs anciens pensionnaires massacrer les religieux et les élites… puis une fois le sale travail fait, les assassins se faisaient assassiner.
      La Guerre fratricide a permis après de faire un grand ménage. Triste humanité.

      relire " des pions sur l’échiquier"

       
      • phil44

        3 février 2012 at 9 h 44 min

        Pour revenir à la fin de ces deux grandes pagailles, à un système autoritaire, demandé par le Peuple, qui n’aspirait, qu’à la sécurité.

         
      • Hervé

        3 février 2012 at 10 h 32 min

        Merci pour cet article. Ce n’est pas triste humanité, l’homme est ainsi fait et c’est l’humanité.

        Les Grecs ont inventé la démocratie et cela n’a jamais fonctionné. Nous ne sommes pas dans une démocratie mais dans une république "dite démocratique" – une république -. La démocratie n’existe pas. Il y a toujours des hommes pour des raisons diverses (généralement la postérité ou l’argent) qui ont voulu gouverner et il y a toujours eu des hommes qui ont manipulé les gouvernements pour conserver leurs fortunes et parfois pour la faire croître. Le passage de la république à la dictature (empire, royaume…) correspond au moment où l’un de ces gouvernants veut à la fois le pouvoir et l’argent (pas forcément pour des mauvaises raisons). Généralement, c’est très mauvais pour ceux qui n’ont que la richesse (je parle de richesse matérielle bien sûr) car cela rebat les cartes des richesses et des cartels.

        A priori le "plan" – j’utilise ce mot qui ne me convient pas – est réalisé par ceux qui possèdent les richesses. Avec un tant soit peu d’intelligence de la nature humaine, il devrait comprendre qu’une période de changement ne va pas forcément aller dans ce sens. Je jouerais à "patate ou pomme de terre" (jeu de la dichotomie), soit ils sont stupides et dans ce cas je leur souhaite bien du courage pour s’en sortir – sachant que ce sont toujours les proches du pouvoir qui se font évincés, car ce sont les plus dangereux pour celui qui a le pouvoir -, soit ils sont justes "bêtes" et dans ce cas, ils sont simplement en train de s’étriper pour des raisons de divergences idéologiques. Pour répondre à cette question, il faudrait se pencher sur la raison qui a poussé le cartel à conduire Lehman Brothers à la faillite.

        Dans notre société, nous avons trop de dépendance les uns envers les autres. Nous allons donc avoir un retour de manivelle de ces batailles stupides. Et le plaisir de voir s’effondrer l’empire (vers 2014-2015) devrait être de bien courte durée.

         
    • spark

      3 février 2012 at 10 h 16 min

      Il ne s’agit pas maintenant d’une classe de pauvres contre une classe de riches mais d’une majorité (les 99%) contre une poignée (les 1%). Je pense même qu’un mouvement sans violence extrême pourrait en arriver à bout. La nomenclatura de l’ex urss avait fini dans le même contexte. Elle représentait une minorité, une poignée et il n’y a pas eu besoin de guillotine pour effondrer tout le système.

       
  2. Elle court, elle court... la rumeur

    3 février 2012 at 8 h 54 min

     
  3. ppradic

    3 février 2012 at 8 h 56 min

    Bonjour à tous
    toujours excellent vos articles, merci

     
  4. Melchissedech

    3 février 2012 at 9 h 10 min

    Cette femme, Blythe Masters, cette sorcière. Très bon article M. Menthalo.

     
  5. phil44

    3 février 2012 at 9 h 19 min

    d’ici le mois de mars

    Au moment précis où les partisans du président Obama saluaient le retrait des troupes d’Irak après la déclaration de la fin de la guerre au Moyen-Orient, le Pentagone a secrètement dépêché troupes et armements sur deux îles situées au sud du détroit d’Hormuz, assez proches de l’Iran pour pouvoir lancer l’assaut.

    En plus des 50.000 soldats Américains présents dans la région et attendant de recevoir des ordres (et qui ne sont donc pas retournés chez eux avant Noël comme cela leur avait été promis), le prix Nobel de la paix Barack Obama prévoit de déployer 50.000 hommes supplémentaires d’ici le mois de mars, dans l’éventualité où la situation se détériorerait.

    Des sources présentes à Washington ainsi que des sources militaires de DEBKA-Net-Weekly ont déclaré que le président Obama a récemment ordonné le déploiement de forces aériennes, navales et terrestres sur deux îles stratégiques – Socotra, faisant partie de l’archipel du Yémen dans l’Océan Indien, et l’île Masirah, appartenant à Oman, situées au sud du détroit d’Hormuz.

    Depuis 2010, les Etats-Unis ont aménagé d’importantes bases navales et aériennes sur l’île de Socatra, permettant également l’accès de sous-marins, ainsi que des centres de commande de drones, dans le cadre du projet d’installation de forces armées dans les régions du Golfe Persique et de l’Océan Indien.

    Les installations de Socatra sont gardées secrètes, et ne sont mentionnées dans aucun des catalogues répertoriant les lieux de déploiement des forces militaires Américaines dans cette région du monde, qui incluent les bases de Jebel Ali et d’Al Dahfra aux Emirats Arabes Unis, la base d’Arifjan au Koweït, et celle d’Al Udeid au Qatar – toutes étant situées à proximité aérienne de l’Iran.

    Des troupes Américaines sont également déployées dans le Camp Justice, sur l’île aride de Masirah, au sud du détroit d’Hormuz, entre le Golfe Persique et la mer d’Arabie.

    Les sources Occidentales au courant du déploiement militaire Américain sur ces deux îles stratégiques ont annoncé à DEBKA-Net-Weekly que, bien qu’elles ne soient en mesure de délivrer des chiffres précis, ce déploiement pourrait représenter la plus importante concentration de troupes Américaines dans cette région du monde depuis l’invasion de l’Irak en 2003.

    En 2003, 100.000 soldats Américains furent déployés au Koweït avant l’invasion. Aujourd’hui, ces sources estiment qu’au rythme où les troupes sont dépêchées dans les bases des deux îles, 50.000 hommes seront déployés sur Socatra et Masirah d’ici mi-février. Ils s’ajouteront aux 50.000 soldats déjà en position dans le Golfe Persique. En moins d’un mois, Washington disposera de 100.000 hommes disponibles sur place dans l’éventualité où une intervention militaire s’avèrerait nécessaire.

    De avions gros porteurs Américains atterrissent quasiment quotidiennement sur les îles de Socotra et de Masirah. Ils proviennent pour la plupart de la base navale de Diego Garcia, l’une des plus importantes installations militaires des Etats-Unis, située à plus de 3.000 kilomètres de là. La présence de troupes militaires Américaines dans la région continuera de s’étendre au cours de la première semaine de mars, alors que trois porte-avions Américains et un porte-avions Français feront leur entrée dans le Golfe Persique, le Golfe d’Oman et la mer d’Arabie. Leurs noms : USS Abraham Lincoln, USS Carl Vinson, USS Enterprise, et le porte-avion nucléaire Charles de Gaulle.

    Un quatrième porte-avion Américain sera positionné dans l’océan Pacifique, à quelques jours de navigation des côtes Iraniennes.

    Source : shtfplan.com

     
  6. BFO

    3 février 2012 at 9 h 25 min

    @Menthalo,
    merci pour cette vue globale des enjeux

    @elle court, merci pour l’update des banques systémiques.
    Combien de temps vont pouvoir résister le CA et la SG…..c’est pour moi un mystère !

     
  7. Jean

    3 février 2012 at 9 h 31 min

    Ohhhhhh

    La Blatte mystère…. Dediou cte tronche de bon matin ça réveille sec!

     
  8. Espoirdepaix

    3 février 2012 at 9 h 33 min

    Bonjour tout le monde.Très bon article en effet.
    "Les plus fortes hausses seront sur les Matières Premières et non sur l’or"
    C’est exactement ce qui se passe dans la plus grande discrétion.
    Ils détournent les esprits avec le marché de l’or et du sylver,pendant ce temps la, ils font des stocks colossaux de matières premières et s’accaparent de tous les plus gros marchés de blé, céréales etc..dans un seul but,créer de la pénurie tout comme l’aluminium,pour faire grimper les cours et engranger un maximum de profit, rappelez vous Gold and Sachs et sa stratégie pour créer une pénurie en bloquant des stocks d’aluminium avec la complicité du London Metal Exchange..
    Après, on te parles des 35 kg de sucre consommés par an et par personne et la prochaine augmentation éventuelle des produits sucrés, rien que pour notre santé…
    Nous n’avons pas à nous inquiéter, le sucre sera une denrée rare dans peu de temps et nous n’en consommeront plus ou presque plus.
    Denrée rare = stockage par les plus riches…

     
    • lemarcel

      3 février 2012 at 9 h 58 min

      C’est drole, je viens de lire cette article du matin du jour sur le sucre…
      ils ont quoi avec le sucre miantenant??? veulent nous forcer la main
      a con-sommer leurs poisons aspartam & co?

      http://www.lematin.ch/sante-environnement/sante/Labus-de-sucre-est-aussi-toxique-que-celui-de-lalcool/story/28535900

      Manger trop de sucre est aussi toxique que l’abus d’alcool, avertissent trois scientifiques américains jeudi dans la revue «Nature»………

       
      • Espoirdepaix

        3 février 2012 at 10 h 28 min

        Qu’est ce qu’ils en n’ont à fiche de notre santé lol
        Quand tu vois les produits qui nous font avaler et qui devraient êtres retirés…
        Pour exemple, la cigarette:
        Un ministre de la santé digne de ce nom, commencerait à interdire aux fabricants d’utiliser des produits toxiques donc mortels .
        Je me souviens de cette émission ou les journalistes, lors d’une visite d’une fabrique de cigarettes, ont étés interpellés par des fûts posés près des cuves, des fûts avec une tête de mort étiquetée.
        Quand ils ont demandés ce que c’était,ils ont étés priés de continuer la visite en mode raccourci………..
        Il feraient mieux de s’inquiéter de l’aspartame…

         
      • Biquette Pdt

        3 février 2012 at 10 h 51 min

        Mais ça c’est le cartel des assurances médicales qui posent ces pièces pour le futur pour prendre le moins de risque possible.

         
      • NimoisNiToi

        3 février 2012 at 11 h 31 min

        bah je vais rester à l’alcool , dans ce cas.

         
  9. Déogratias

    3 février 2012 at 13 h 18 min

    Ce que les Anciens Mayas disent à propos de 2012
    Par Carlos Barrios
    Carlos Barrios est un aîné Maya et Ajq’ij (prêtre et guide spirituel) du clan de l’Aigle. Carlos a initié une recherche sur les différents calendriers Mayas qui circulent. Carlos et son frère Gerardo ont étudié avec de nombreux enseignants et interviewé près de 600 aînés Mayas traditionnels afin d’élargir leur champ de connaissances.
    Carlos a découvert rapidement qu’il existait plusieurs interprétations contradictoires des hiéroglyphes et pétroglyphes Mayas, des Livres Sacrés "Chilam Balam» et de divers textes anciens. Carlos s’est exprimé avec force envers ceux qui peuvent avoir contribué à la confusion :
    Carlos Barrios :
    "Les anthropologues visitent les sites des temples, lisent les inscriptions et inventent des histoires concernant les Mayas mais sans savoir lire les signes correctement, juste avec leur imagination. D’autres personnes écrivent au sujet des prophéties au nom des Mayas, racontant que le monde va prendre fin en Décembre 2012. Les aîné Mayas sont en colère par rapport à çà car il n’est pas question de fin du monde mais de la transformation de celui-ci.
    Désormais nous ne sommes plus dans le Monde du Quatrième Soleil mais ne sommes pas non plus encore dans celui du Cinquième Soleil. C’est un moment entre-deux, un temps de transition. Et tandis que nous traversons cette
    transition, une gigantesque convergence mondiale destructrice de l’environnement, de chaos social, de guerres et de changements terrestres continuels, est en train de se produire.
    L’humanité subsistera, mais d’une manière différente. Les structures matérielles vont changer et à partir de là nous aurons l’occasion d’être plus humains. Nous vivons dans l’ère la plus importante des calendriers et des prophéties Mayas. Toutes les prophéties du monde, toutes les traditions sont maintenant en train de converger, il n’est plus temps de nous amuser, l’idéal spirituel de cette époque, c’est l’action.
    Ce sont les indigènes qui possèdent les calendriers et savent comment les interpréter correctement – pas les autres. La compréhension du temps, des saisons et des cycles des Calendriers Mayas s’avère vaste et sophistiquée. Les Mayas possèdent la compréhension de 17 calendriers différents, dont le Tzolk’in ou Cholq’ij, certains d’entre eux établissant avec précision une carte du Temps sur une période de plus de dix millions d’années.
    Tout a été prédit par les cycles mathématiques des calendriers Mayas — Les choses vont changer — tout va changer. Les gardiens-des-Jours Mayas voient la date du 21 décembre 2012 comme une renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le début d’une nouvelle ère résultant de – et manifesté par – le méridien solaire traversant l’équateur galactique et la Terre, et s’alignant avec le centre de la galaxie."
    Au lever du soleil le 21 Décembre 2012, pour la première fois depuis 26.000 ans le Soleil se lèvera pour se joindre à l’intersection de la Voie Lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de Vie, un arbre dont toutes les traditions spirituelles du monde se souviennent.
    Certains observateurs disent que cet alignement avec le coeur de la galaxie en 2012 ouvrira un canal afin que l’énergie cosmique puisse circuler à travers la Terre, la purifiant ainsi que tout ce qui l’habite, élevant toute chose à un niveau vibratoire supérieur.
    Carlos nous rappelle :
    "Ce processus a déjà commencé. Le changement s’accélère maintenant et va continuer à s’accélérer. Si le peuple de la Terre peut atteindre cette date de 2012 en bon état sans avoir trop détruit la planète, nous nous élèverons à un nouveau niveau plus élevé. Mais pour y parvenir, nous devons transformer les forces extrêmement puissantes qui cherchent à bloquer le chemin. "
    La date du solstice d’hiver spécifiée sur le calendrier de 2012 ne marque pas la fin du monde. Beaucoup de personnes ‘extérieures’ qui écrivent au sujet du calendrier Maya font du sensationnalisme avec cette date, mais ils sont ignorants. Ceux qui savent sont les indigènes aînés chargés de garder la tradition.
    Carlos nous dit :
    "L’économie est désormais une fiction. La première phase de transition de cinq ans d’août 1987 à août 1992 fut le commencement de la destruction du monde matériel. Dix ans plus tard, nous sommes à présent encore plus profondément dans la phase de transition et beaucoup des soi-disant sources de stabilité financières s’avèrent en fait illusoires. Les banques sont faibles. Elles traversent un moment délicat. Il est possible qu’elles s’effondrent mondialement si nous n’y prêtons pas attention. A présent, les gens sont en train de prendre conscience. "
    Les pôles Nord et Sud sont tous deux en rupture. Le niveau de l’eau dans les océans va monter. Mais simultanément les fonds des océans, en particulier près de Cuba, vont également s’élever. Carlos raconte une histoire concernant l’une des dernières cérémonies Maya du Nouvel An au Guatemala. Il dit que l’un des aînés Mam les plus respectés, qui vit toute l’année dans une grotte de montagne isolée, a voyagé jusqu’à Chichicastenango pour s’adresser aux gens lors de la cérémonie. L’aîné a prononcé un message simple et direct. Il a appelé les êtres humains à se rassembler pour soutenir la Vie et la Lumière.
    "Actuellement chaque personne et chaque groupe suit son propre chemin. L’aîné venant des montagnes a dit qu’il existe encore de l’espoir si les personnes oeuvrant pour la Lumière parviennent à se rassembler et à s’unir d’une manière ou d’une autre. Nous vivons dans un monde de polarité — jour et nuit, homme et femme, positif et négatif. La lumière et l’obscurité ont besoin l’une de l’autre. Elles forment un équilibre."
    "En ce moment-même les énergies du côté obscur sont très puissantes et très déterminées quant à ce qu’elles veulent. Elles ont une vision très claire concernant leurs priorités et leur hiérarchie. Elles travaillent sous de nombreuses formes afin de nous empêcher de nous connecter en 2012 avec le Cinquième Monde."
    "Du côté de la Lumière tous pensent qu’ils sont les plus importants, que leurs propres compréhensions ou que les compréhensions de leur groupe sont la clé. Il
    existe une diversité de cultures et d’opinions, et donc de concurrence, de diffusion mais pas de focalisation commune."
    Carlos croit que les énergies du côté obscur travaillent dans le but de bloquer l’unité à travers le déni et le matérialisme, qu’elles travaillent également pour détruire ceux qui oeuvrent avec la Lumière pour élever la Terre à un niveau supérieur. Ces énergies obscures aiment l’énergie du vieux Quatrième Monde déclinant, le matérialisme. Elles ne veulent pas que celui-ci change. Elles ne désirent pas l’unité. Elles veulent demeurer à ce stade et sont effrayées par le prochain niveau.
    Le pouvoir obscur du Quatrième Monde en déclin ne peut être détruit ou dominé. Il est trop puissant et décidé et vouloir le détruire ou le dominer est une mauvaise stratégie. L’obscurité ne peut être transformée que lorsqu’elle est confrontée à la simplicité et à l’ouverture du coeur. C’est cela qui conduit à l’unité et c’est un concept clé dans le Monde du Cinquième Soleil.
    Carlos a déclaré que l’ère émergente du Cinquième Soleil va attirer l’attention sur un élément très sous-estimé. Tandis que les quatre éléments traditionnels Terre, Air, Feu et Eau ont dominé diverses époques du passé, au temps du Cinquième Soleil il y aura un cinquième élément dont il faudra tenir compte — cet élément est ‘l’ÉTHER’.
    Le dictionnaire définit l’éther comme une "substance hypothétique censée occuper tout l’espace, supposée être responsable de la propagation du rayonnement électromagnétique dans l’espace." Peut-être pourrait-on le définir comme "l’espace entre l’espace". Je pense que cela pourrait se manifester par l’alignement des particules chargées par notre système solaire (Soleil) et l’expansion de notre galaxie (Voie Lactée). L’élément ‘éther’ représente l’énergie spirituelle.
    "L’élément du Cinquième Soleil est céleste. Dans l’environnement éthérique il peut y avoir une fusion des polarités. Il n’y aura plus d’obscurité ou de lumière en l’homme mais une unité plus élevée. Mais pour l’instant le royaume des ténèbres n’est pas intéressé par cela. Ils sont organisés pour la bloquer. Ils cherchent à déséquilibrer la Terre et son environnement afin que nous ne puissions pas être prêts pour l’alignement en 2012."
    "Nous devons travailler ensemble pour la paix et équilibrer les forces contraires. Nous devons prendre soin de la Terre qui nous nourrit et nous abrite. Il nous faut nous engager profondément, coeur et esprit, dans l’accomplissement de
    l’unité et je parle d’unité maintenant, afin de pouvoir faire face à l’opposition et préserver la vie. "
    "Nous sommes instables — nous ne pouvons désormais plus nous amuser. Notre planète va soit être renouvelée soit ravagée. Il est maintenant temps de nous réveiller et de poser des actes. Chacun d’entre nous est indispensable. Il y a une raison d’être pour chacun de nous ici actuellement. C’est un moment difficile mais très particulier. Nous avons l’opportunité de grandir mais il nous faut être prêts pour ce moment historique."
    Carlos dit :
    "Les changements qui ont été prophétisés vont se produire, mais ce sont nos attitudes et nos actions qui vont déterminer combien elles seront difficiles ou aisées. Nous devons agir, réaliser des changements et élire des gens pour nous représenter qui comprennent et qui prendront des mesures politiques pour respecter la Terre."
    "La méditation et les pratiques spirituelles sont bénéfiques mais l’action également. Il est très important d’être clair par rapport à qui vous êtes et à votre relation à la Terre. Développez-vous en fonction de votre propre tradition et de l’appel de votre coeur. Mais souvenez-vous de respecter les différences et d’oeuvrer pour l’unité. Mangez intelligemment — une grande partie de la nourriture est corrompue de façon soit subtile ou grossière. Prêtez attention à ce que vous mettez dans votre corps. Apprenez à conserver les aliments et à économiser l’énergie. Apprenez quelques bonnes techniques de respiration pour maîtriser votre souffle. Soyez clairs. Suivez une tradition qui possède de profondes racines. Peu importe la tradition, votre coeur vous le dira, mais elle doit avoir de profondes racines."
    "Nous vivons dans un monde fait d’énergie. Une tâche importante en ce moment est d’apprendre à ressentir ou à voir l’énergie de tous et de tout — celle des gens, des plantes, des animaux. Cela devient de plus en plus important alors que nous nous rapprochons du Monde du Cinquième Soleil, car cette énergie est associée à l’élément de l’éther– le plan où vit et se tisse l’énergie. Allez sur les lieux sacrés de la Terre pour prier pour la paix, ayez du respect pour Elle qui nous fournit notre nourriture, nos vêtements et nos abris. Nous avons besoin de réactiver l’énergie de ces lieux sacrés. C’est notre travail. "
    "Une technique de prière simple mais efficace est d’allumer des bougies blanches ou de couleur bleu-ciel. Octroyez-vous un moment de tranquillité.
    Exprimez votre intention à la flamme et envoyez sa lumière vers les dirigeants qui ont le pouvoir de faire la guerre ou la paix".
    Carlos nous rappelle que cette période est d’une importance cruciale pour l’humanité et la Terre. Chaque personne est importante.
    Il explique que les anciens ont ouvert les portes pour que d’autres peuples puissent se rendre en pays Maya et y recevoir la tradition. "Les Mayas ont longtemps apprécié et respecté le fait qu’il y ait d’autres couleurs, d’autres peuples et d’autres systèmes spirituels. Ils savent que le destin du monde Maya est lié à la destinée du monde entier."
    "La plus grande sagesse se trouve dans la simplicité. Amour, respect, tolérance, partage, gratitude, pardon. Ce n’est ni complexe ni élaboré. La véritable connaissance est gratuite. Elle est encodée dans votre ADN. Tout ce dont vous avez besoin se trouve en vous. Les grand maîtres l’ont dit depuis le début. Trouvez votre coeur et vous trouverez votre chemin. "
    Source
    http://lettertorobin1.site.aplus.net/id435.html
    Traduction française : P.Linda Steketee
    http://passageemergence.blogspot.com/
    linda@mayanmajix.com

     
    • Etchamendy

      3 février 2012 at 22 h 14 min

      Déogratias,

      Merci pour ces lignes.
      L’espace dans l’espace signifie une autre lecture de ce sur quoi nous portons le mot énergie, sans avoir jamais essayé d’en définir l’assise.L’alternance qui régit des modes de compactage et de dilatation d’une masse algorithmique sans fin d’informations, créé ce que nous appelons l’énergie. L’altération d’un état de la matière, de préférence fugace, contribue à modifier le mode de compactage des informations qui en définissent la configuration spatiale.Celles-ci tendent à reconfigurer immédiatement l’état originel de la matière. Pour ce faire, d’un mode compacté, elles passent à un mode dilaté. C’est au cours de ce genre de modification de l’espace dans l’espace que s’exprime la force que nous dénommons énergie. Einstein n’a pas su pousser son analyse aussi loin. La corrélation qu’il fit entre l’E et la masse atomique de la matière n’était qu’un leurre qui nous a, hélas, conduits à jouer aux apprentis-sorciers avec des éléments très lourds et dont l’altération génère des ondes à très hautes fréquences et, pour l’heure encore, difficiles à convertir en basses fréquences peu ou pas nuisibles.
      Rien qu’avec la seule molécule d’eau, que d’énergie(s) en perspective sur des principes proches de la physique synergétique.

       
  10. mdesouche

    3 février 2012 at 13 h 49 min

    @Menthalo : les propriétaires des banques américaines ne font-ils pas partie du même cartel bancaire international ?

     
    • Menthalo

      3 février 2012 at 15 h 15 min

      @Mdesouche
      hi !
      En théorie oui… en pratique, ils sont évidemment en concurrence, d’une part, et d’autre part, le Cartel US triche. Ce sont des voleurs et des voyous et ils bousculent la vieille garde avec leurs nouvelles techniques…
      Les dérivés ont été inventés à W.S. et cela s’est révélé un marché gigantesque… j’ai lu ce matin le chiffre de 1,26 QUADRILLON de $ … soit sauf erreur de ma part devant une telle abstraction,
      1.260.000.000.000.000 … je crois ;-)
      Un gigantesque marché, qui représente des commissions fabuleuses… sorti ex-nihilo par le génie de quelques mathématiciens et le savoir-vendre des traders de NY.

      On a vu que les Rothschild se sont retirés du marche de l’or de Londres, lorsque GLD a été lancé.
      Je leur prète, à tort ou à raison, la volonté de ne pas être mêlés aux magouilles de JPM et de HSBC corp.
      Nous savons qu’il y a des tensions terribles depuis plusieurs années entre la Banque Européenne et la Banque Américaine. Goldman Sachs vient de prendre le pouvoir en Europe, au détriment des vieilles familles…. et ces salopards de ricains ont des moyens militaires (officiels ou non officiels comme HARRP par ex) que nous n’avons pas.
      Maintenant, cela se complique avec le jeu des BRIC et de la Chine en particulier…

      On fait des efforts énormes pour décrypter, mais on manque d’infos directes. Je devrais aller en demander à Genève… ;-)

       
  11. CHIMERE

    3 février 2012 at 14 h 07 min

    Conférence d’Alain SORAL qui résume en quelques dizaines de minutes la situation du monde, notre monde.
    Malheureusement, tant de gens n’ont pas conscience de cela et seront doublement les victimes de ces montres à face humaine, mais ce sont bien des monstres.

    http://www.dailymotion.com/video/xo74fk_alain-soral-toulon-29-01-12_news

     
  12. CHIMERE

    3 février 2012 at 14 h 10 min

     
  13. Pitch

    3 février 2012 at 14 h 19 min

    Souvenez-vous des déclarations d’Edward Parker directeur de Fitch Ratings, le 18 janvier dernier:
    ” Le pays le plus endetté de la zone Euro est probablement incapable d’honorer ses obligations de 14,5 Milliards d’Euros qui arrivent à échéance le 20 Mars“, a t’il déclaré lors d’une interview à Stockholm, aujourd’hui.

    Le 18 janvier dernier ou aujourd’hui ?
    Relisez-vous SVP !

     
    • Menthalo

      3 février 2012 at 15 h 21 min

      c’est une citation de l’article du 18 janvier, je suis sur que vous l’aviez compris.
      d’ailleurs même ce "aujourd’hui" est en italique… n’est ce pas ?

      Néanmoins l’équipe de LIESI vous remercie d’avoir enrichi le débat par ces considérations.
      Si vous aviez d’autres questions du même ordre, nous serions heureux de pouvoir vous répondre.

       
      • Geraldine

        3 février 2012 at 21 h 22 min

        Et pan dans le pitch !! :-)

         
  14. Clea Mounette

    3 février 2012 at 14 h 36 min

    En Grèce, les euros sont dans les coffres et sous le matelas.
    Depuis 2009, les grecs aurait transféré € 65 milliards à partir de leurs comptes en banque
    http://zebuzzeo.blogspot.com/2012/02/en-grece-les-euros-sont-dans-les.html

     
  15. mdesouche

    3 février 2012 at 16 h 35 min

    Merci menthalo pour tous ces éclaircissements.
    D’après ce que j’ai lu ici et là, il semble y avoir effectivement une sorte de lutte pouvoir au sommet de l’oligarchie mondialiste entre les WASP américains et l’aristocratie européenne, l’apex de cette tension étant l’affaire DSK.
    L’establishment américain défend le principe de la constitution d’un bloc anglo-saxon unifié (Empire britannique associé aux États-Unis) ; ce socle anglo-américain représentant la colonne vertébrale permettant au reste du monde de s’y agréger. La finance apatride quant à elle estime qu’il n’est pas nécessaire de privilégier la naissance d’un Empire anglo-saxon comme point d’ancrage à un monde unifié. Elle prône plutôt l’émergence d’un monde où aucun pays ne serait en mesure d’imposer sa loi ou sa philosophie politique.

     
    • Menthalo

      3 février 2012 at 18 h 57 min

      WASP= White Anglo-Saxon Protestant
      Je ne veux pas être taxé d’antisémitisme primaire, mais New York est la plus grande communauté juive du monde et les juifs sont dominants dans la finance, de manière générale… ils dominent les marchés financiers US et par là-même la vie politique américaine.
      Goldman Sachs est une banque juive et son président Lloyd Blankfein n’est pas WASP.

      JPM était un contre-exemple ainsi que la Chase, mais le groupe Rockefeller, qui avait accueilli des juifs chassés d’URSS sous Kroutchev, a subi un putsch dans les années 70…

      Je crois que le problème réside dans le fait que le Système actuel est pourri et que les banquiers américains n’ont plus aucune limite, puisqu’ils tiennent tout le système politique, administratif et judiciaire… avec la plus grosse armée du monde, qui ne craint pas d’être poursuivie pour crimes contre l’humanité.

      Je ne sais pas si quelqu’un va réussir à les mettre au pas, à l’intérieur ou à l’extérieur…
      mais nous devrions vivre cela les prochaines années.

       
      • Etchamendy

        3 février 2012 at 22 h 25 min

        Juste un conseil, Menthalo, pour ne pas tendre à induire une lecture biaisée de vos contributions (qui sont excellentes), il faut tenter d’accompagner des faits authentiques mais qui peuvent être taxés d ‘anti-ceci ou de celà, d ‘exemples annexes susceptibles à être de nature à en banaliser la signification. Etant Basque et ayant pas-mal de parenté dans l’ouest américain, en disant qu’à l’instar des basques et de leurs descendants qui se sont majoritairement investis dans des métiers de l’élevage (moutons) et de l’agriculture en général, les juifs qui depuis la nuit des temps ont acquis d’évidentes expertises en matière de finances…….
        Ca me fairer vraiment "excagasser" que d’aucun puisse penser que vous soyez un anti quoi que ce soit…

         
      • patrice

        3 février 2012 at 23 h 45 min

        Bonsoir Menthalo,

        Encore une fois merci pour ces informations ..
        .
        Moi non plus je ne suis pas antisémite, seulement humaniste agnostique mais force est de constater qu’il y a un complot sioniste et à ce sujet avez vous lu sur le web La Controverse de Sion
        par Douglas Reed
        "Un livre précieux, qui synthétise ce que les analystes de la question juive, antisémites ou non, ont essayé de dire au vingtième siècle. L’auteur, qui fut grand reporter au Times de Londres, a observé son siècle de très près et s’est emparé d’une énorme masse de documents dont il a livré le résumé essentiel. Il a terminé ce livre en 1956 et n’a pas même cherché à le publier. Il savait la chose impossible. Après sa mort en 1976, ses amis sont parvenus à en faire une édition qui a connu ensuite quelques tirages sous le comptoir.

        Honneur et gloire au valeureux traducteur (ou la valeureuse traductrice), de nous inconnu (e), qui s’est lancé (e) dans la tâche colossale de traduire le chef d’oeuvre de Reed, qui fut un grand journaliste du Times et qui perdit sa place parce qu’il voulait vraiment comprendre le monde et l’expliquer. C’est un livre, écrit en 1956, où l’on trouvera une bonne part des explications nécessaires à la compréhension du monde tel qu’il est. Il est en train de faire un tabac sur le Net. C’est une juste revanche, car il est resté caché, presque inaccessible, même en anglais, pendant plus de quarante ans. Merci à tous ceux qui l’ont sauvé."
        je vous joins le lien

        http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/Controversybook_fr/index.htm

        Cordialement,

        Patrice Sanchez
        Quant aux Rotschild et aux Rockfeller comme je vois que sur certains posts on vous demande des détails, sur le site résistance71 il y a des articles très interessants !
        http://resistance71.wordpress.com/2011/09/28/au-coeur-du-nouvel-ordre-mondial-le-dossier-rockefeller-1ere-partie/
        Par ces temps de grand froid je vous conseillerais de vous mettre au thé à la menthe !

         
  16. mdesouche

    3 février 2012 at 19 h 33 min

    Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce putsch au sein des Rockefeller ?
    Je pensais que les Rockefeller n’étaient en fait que les agents des Rothschild aux USA.

     
  17. Geraldine

    3 février 2012 at 21 h 14 min

    « Il ne s’agit pas seulement de la Hongrie, la Hongrie n’est qu’un test témoin. Il s’agit de l’Europe »

    Chers amis de Hongrie!

    Les attaques contre la Hongrie prennent une dimension dramatique. Après les attaques médiatiques et des condamnations politiques qui n’ont aucun fondement juridique, il y a le chantage financier du FMI qui suit maintenant, en harmonie avec l’UE, avec un soutien massif de la part des USA.
    La semaine dernière, un programme en cinq points a été présenté par Charles Gati, depuis des années conseiller en chef du ministère des Affaires étrangères et responsable d’Europe de l’Est et d’Eurasie, disant comment le gouvernement Orban peut être renversé. Ce programme mentionne les méthodes utilisées en Grèce et en Italie, et le retour du Premier ministre précédent (socialiste) Gordon Bajnai est exigé, lequel est adepte d’une «démocratie selon le modèle de l’ouest». Sinon, Gati s’attend à une guerre civile (!) en Hongrie «si les citoyens réalisent que le contenu de la souveraineté mentionnée à plusieurs reprises est un truc vide au XXIe siècle» (interview Heti Válasz du 12/1/12).
    De son côté, l’ancien ambassadeur américain en Hongrie Mark Palmer pense que l’on peut empêcher le retour à des conditions pré-démocratiques en Hongrie «autrement» qu’avec des élections démocratiques (sic!) (interview de Mark Palmer Népszabadság du 2/1/12) (Remarque: cela implique qu’on écarte le gouvernement élu démocratiquement par les deux tiers de la majorité!)
    Le président de la commission européenne Barroso a dit le 5 janvier 2012 à Copenhague: «Nous utiliserons tout notre pouvoir pour assurer que la Hongrie respecte le droit européen et nos (sic!) valeurs.»
    Il ne s’agit pas seulement de la Hongrie, la Hongrie n’est qu’un test témoin. Il s’agit de l’Europe. La renationalisation doit être empêchée par tous les moyens, le centralisme de Bruxelles doit être consolidé par un gouvernement économique central qui est équipé de véritables moyens dictatoriaux. La Hongrie perturbe ce processus, toute imitation doit être empêchée.
    L’appel suivant «Hungaria semper libera» (Remarque: Un article de la constitution de la Bulla Aurea hongroise de l’année 1222) se réfère à la Hongrie, il est pourtant valable au-delà de ce pays. Soutenez la Hongrie, s’il vous plaît, le pays a besoin de votre aide! Nous serons les prochains et en fin de compte l’Europe entière. Opposez-vous aux commencements !

    http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=3113

     
  18. EA

    5 février 2012 at 0 h 15 min

    @Menthalo,

    Pourquoi ce serait à la BCE de venir dédommager les créanciers des grecs ? Et pas plutôt à la FED ?
    Si les cds sont exercés c’est avec des usd qu’il faudra renflouer les 5 bigs US…
    Je ne comprends pas bien ce que vous écrivez ici :

    Pour avoir une idée des risques, Barclays et RBS avait en 2009 des engagements s’élevant à 2.400 livres. La seule nationalisation du groupe Lloyds Banking aurait fait passer la dette publique anglaise de 45% à 300% du PIB.

    Merci pour votre article, bon dimanche,

    EA

     
  19. chalouette

    5 février 2012 at 12 h 22 min

    Ouvrage de Pierre Jovanovic : Blythe Masters, Ed. Jardin des livres

    "… Le Guardian de Londres l’a surnommée "La femme qui a inventé les armes financières de destruction massive"…

    http://www.jovanovic.com/angeQDM.htm

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 676 followers

%d bloggers like this: