RSS

L’enseignement de l’Histoire sur les actes déclencheurs de Guerre Mondiale

29 déc

Voici ce que l’on pouvait lire dans un numéro de la Revue Internationale des Sociétés Secrètes (R.I.S.S.) :

« Ce ne sont pas, en effet, les vieilles barbes engoncées dans les oripeaux, et les ventres alourdis par de trop fréquentes agapes qui descendent dans la rue quand il s’agit de réaliser les beaux projets mûris à la douce chaleur des ateliers. Des jeunes sont là qui ne demandent qu’à’ marcher’… ; on les encourage, on les excite à l’occasion, et si par aventure, les coups préparés échouent ; on renie les héros malheureux, et on les abandonne. C’est là toute l’histoire de la Franc-Maçonnerie, et les carbonari ne furent que les agents d’exécution de cette secte. » (p. 277, 1937)

Chacun se souviendra de l’attentat du 28 juin 1914. Comme pour l’attentat du 11 septembre 2001, certaines personnes avaient signalé qu’une conspiration était en cours pour déclencher la Première Guerre mondiale. « Le 15 septembre 1912, la Revue Internationale des Sociétés Secrètes contenait les lignes suivantes (p. 788): « Peut-être s’expliquera-t-on un jour le propos tenu par un haut maçon, en Suisse, à l’égard de l’Archiduc héritier : "Il est bien. C’est dommage qu’il soit condamné. Il mourra sur les marches du trône"». (1931, p. 690.) Cet avertissement avait été communiqué à Mme la duchesse de Hohenberg en personne. Cela se passait donc DEUX ANS avant le drame déclencheur de la guerre de 14-18.

Puis il y eut les résultats du procès de Salonique. Selon les sténogrammes du procès des conjurés de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand du 28 juin 1914 : « Derrière Princip se trouvait une organisation révolutionnaire, quelqu’un de plus fort, car par eux-mêmes, ils n’auraient pu acheter ces bombes ». « J’ai vu qu’il y avait derrière lui de puissantes influences ». L’acte déclencheur de la guerre était bien le fait de cercles occultes qui n’ont pas changé.

Qu’en fut-il de la Seconde Guerre mondiale ? Quelques mois après la fin de la Première Guerre mondiale un certain caporal Adolf Hitler arrive dans l’arrière-salle d’une taverne munichoise, où sont réunis les créateurs d’un parti politique : le Parti ouvrier allemand. Peu d’années après, ces mêmes conspirateurs attachés à la Thulé Gesellschaft, prendront le pouvoir, après avoir initié le petit caporal aux cultes de la terre et du sang.

Mais les nazis n’ont rien inventé ; il existait en Bavière une tradition de société secrète partie de presque rien et qui, un jour, a commencé à tirer les ficelles de la réalité politique. Ainsi les Illuminés de Bavière, apparus à la fin du XVIII° siècle joueront-ils un grand rôle dans les révolutions jusqu’au milieu du XIX° siècle, où ils entreront dans une mystérieuse clandestinité. On ne parlera plus de cette secte jusqu’à la guerre de 1914, lorsque, préfigurant le nazisme, se créeront, en Allemagne du Sud, une multitude de mini-sociétés secrètes… La boîte de Pandore était ouverte sur 1939-1945 ! et sur le 11 septembre 2001.

About these ads
 
58 Commentaires

Publié par le 29 décembre 2011 dans Non classé

 

58 réponses à “L’enseignement de l’Histoire sur les actes déclencheurs de Guerre Mondiale

  1. Médusé

    29 décembre 2011 at 15 h 57 min

    Un air de déjà vu ?

    – (France, hier), Des milliers de poissons morts sans explications !

    **
    (source : laprovence .com, jeudi 29 décembre 2011)

    Pourquoi des milliers de poissons sont morts dans l’étang de Berre ?

    Hier, l’étang de Berre a alimenté les conversations à Martigues. Une fois encore, de nombreux promeneurs ont découvert, effarés, des milliers de poissons morts ou agonisant, dans les eaux (très) claires de l’étang. De Tholon aux quais de la mairie, en passant par le canal de Caronte et le jardin de la Rode, impossible d’échapper à ce triste spectacle.

    Devant l’ampleur du phénomène, les sapeurs-pompiers martégaux, spécialisés dans les risques chimiques, ont même procédé à une série de relevés pour vérifier s’il s’agissait d’une pollution chimique. A première vue, il n’en est rien. En effet, les recherches d’hydrocarbures n’ont rien donné. De même, les autres paramètres physico-chimiques se sont révélés normaux.

    (Publié le jeudi 29 décembre 2011 à 14H22 )

    La suite : http://www.laprovence.com/article/a-la-une/pourquoi-des-milliers-de-poissons-sont-morts-dans-letang-de-berre

     
    • JFK executive order 11110

      29 décembre 2011 at 18 h 24 min

      Liens entre la société fabienne et la city de Londres (c’est écrit en Anglais) :
      http://www.gnosticliberationfront.com/city_of_london__the_fabian.htm

       
    • P13

      29 décembre 2011 at 19 h 52 min

      euh .. eusse-t-il encore fallu poster l’article en entier pour éviter des réactions éventuelles sur le fait que les illuminatis veulent tuer le poisson car les iraniens aiment bien en manger (sic)

      donc la suite :

      "A l’exception de la salinité, un peu basse. Et c’est, sans doute, la clef du problème d’ailleurs puisqu’une seule espèce – les allaches, à savoir de grosses sardines – a été touchée par le phénomène. Ces poissons d’eau de mer, qui ne sont pas communs dans l’étang, auraient été piégés par les conditions climatiques exceptionnelles du moment.

      "On peut imaginer que les allaches ont suivi les courants salés qui ont remonté le canal de Caronte avec le gros coup de mistral survenu les 24 et 25 décembre, explique ainsi un spécialiste. Mais, depuis, il fait très beau et ce sont les courants d’eau douce qui redescendent dans l’étang. La salinité en est affectée et les poissons se retrouvent asphyxiés."

      il y a tous les jours des animaux et des hommes qui meurent sans le moindre complot..

       
      • Ribouldingue

        29 décembre 2011 at 20 h 11 min

        > il y a tous les jours des animaux et des hommes qui meurent sans le moindre complot..
        Et il y en a tous les jours qui meurent des suites d’un complot…

         
  2. Médusé

    29 décembre 2011 at 16 h 10 min

    Le Japon veut créer un nouveau FMI en Asie (TV) 29/12/2011

    Le Japon veut créer un nouveau FMI en Asie Le Japon envisage de mettre en place un nouveau système d’octroi de prêts dans la région asiatique afin de la protéger des conséquences de la crise de la dette européenne, rapporte jeudi la chaîne de télévision japonaise NHK.

    Selon les sources au sein du gouvernement japonais citées par la chaîne de télévision, le nouveau système sera basé sur les réserves de change des pays du groupe ASEAN Plus Trois (ASEAN, Chine, Corée du Sud et Japon) et adoptera la structure du Fonds monétaire international.

    La situation économique au sein de la zone euro a connu une aggravation continue tout au long de l’année 2011. La crise de la dette a d’abord frappé le Portugal, puis la Grèce, déstabilisant les marchés financiers et le système bancaire de l’UE et mettant la zone euro au bord d’une récession.

    (source : Alterinfo, Ria Novosti)

     
  3. dd

    29 décembre 2011 at 16 h 25 min

    Mouaips, c’est la vie.

    Sissi a la télé, c’est bien mieux qu’en réalité.
    Butée par un fada qui voulait se faire un nom à Genève.

    Si j’étais prince, ce n’est pas une petit sabre qu’il me faudrait mais une kalach et un armée de drones sensibles. (si l’on omet les cas de peuple exemplaire)

     
  4. clavreul

    29 décembre 2011 at 16 h 38 min

    Le problème c’est que ce système est pyramidale, les groupes occultes comme les illuminati corrompent ceux là meme qui sont en charge des nations, et dans tout ça nous nous votons au suffrage universel pour accroitre notre malheur. Nous pouvons ajouter à cela les vereux qui profitent du dépouillement complet de notre société par volonté de domination et leur soif matérialiste minable. Nous avons l’exemple la famille De Wendel, maitres des Forges, dynastie des aciérie de Lorraine mise au rang des très grandes familles Françaises. Et bien PENDANT la guerre de 39-45 cette grande famille française continuait à vendre de l’acier aux forces Nazies, leur acier continuait à etre acheminé en Allemagne. L’historienne Annie Lacroix Riz mentionne au passage que si l’on continuait à vendre de l’acier à l’énnemi pendant la seconde guerre mondiale, il y avait tout de meme peut de chance qu’il nous revienne sous forme de casserole. Les exemples comme celui ci ne manquent pas, les intellectuels faussaires ne manquent pas non plus, ceux-là meme qui nous annoncés en 2009 la crise de 2008. Ils passent à la télé toute la journée !

     
    • Yvanstanislas

      29 décembre 2011 at 16 h 52 min

      Certes,
      Mais il ne vous a pas échappé que nous étions sous occupation allemande !

       
      • clavreul

        29 décembre 2011 at 17 h 05 min

        L’Allemagne est le bouc émissaire de tout celà, il faut mettre en place des stratagèmes pour diriger la colère des peuples européens.Pour ma part, je regarde du coté des hommes au pouvoir en Italie et en Grèce aujourd’hui. Les dirigeants qui passent de la banque aux manettes des états souverains, de ce coté ci c’est plus intéressant je crois !

         
      • dd

        29 décembre 2011 at 17 h 46 min

        On progresse …

        et l’Allemagne première puissance européenne est sous occupation militaire depuis 45 …

        Le Royaume-uni est sous occupation de la city qui représente 40% du PIB.

        Aux USA le complex-militaro industriel est dépassé en influence depuis 10 ans par la finance.

        Ce qui arrive est logique.

         
      • quidam

        29 décembre 2011 at 18 h 44 min

        @Clavreul
        je regarde aussi Clavreul. A vrai dire j’ai les yeux rivés dessus. Et je ne vois pas de réactions.
        Le premier laboratoire étant concluant je surveille attentivement ce qui se passe en Italie.
        Et rien ! si les italiens sont aussi lobotomisés à la télé que par chez nous il va falloir attendre la faim (ou la guerre) pour une réaction.

         
      • Yvanstanislas

        29 décembre 2011 at 20 h 14 min

        J’évoquai la période de la 2°GM et ceci en réponse au comportement des Wendel.

         
      • PhiliP

        29 décembre 2011 at 20 h 23 min

        Merci pour votre perspective Yvan, j’avais zappé ce point de vue, moi.

         
      • clavreul

        29 décembre 2011 at 21 h 20 min

        Oui Yvan, et aujourd’hui quand fait la guerre à l’Afghanistan et à la Libye c’est sous l’occupation Américaine. En tout cas c’est avec le pognon de mes impots et ça ne me plait pas du tout !

         
      • clavreul

        29 décembre 2011 at 22 h 34 min

        Et puis il y a peut etre des gens de vos familles qui ont été tués par les canons Allemands pendant la guerre 39-45 construits à partir de l’acier Français, c’est là que l’on voit que l’on s’entretue pour certains interets qui ne sont surtout pas ceux des peuples. Liberté, égalité, fraternité, on c’est bien foutu de nos gueules avec ça ! si les De Wendel l’avaient appliqués à eux meme ils auraient détruits leur usine de fabrication, avec au final les honneurs de la nation Française pour patriotisme.

         
      • PhiliP

        30 décembre 2011 at 8 h 02 min

        Honneur de la France, sans doute, à titre posthume…surement !

         
    • onyx

      29 décembre 2011 at 19 h 19 min

      Bien vu clavreul,

      il serait aussi intéressant de comprendre le role prédominant de la synarchie que annie lacroix ruiz explique si bien
      voici le lien:

      http://www.dailymotion.com/video/xztbh_le-choix-de-la-defaite_events

       
    • AC

      29 décembre 2011 at 22 h 33 min

      Nous savons à quoi nous en tenir sur les politiciens véreux qui pactisent avec l’ennemi pendant les hostilités même. Dans sa remarquable étude sur le pacifisme intégral, Jean Gauchon décrit parfaitement ces périodes troubles, ces marchandages abjects perpétrés, loin des canons, par ceux qui fortifient ou construisent leur fortune en alimentant les charniers. Ainsi, en 1914 :
      « …Les marchands de canons, dont les principaux étaient Schneider en France et Krupp en Allemagne, étaient étroitement unis en une sorte de trust international dont le but secret était d’accroître l’immense fortune de ses membres en augmentant la production de guerre, de part et d’autre de la frontière. A cet effet, ils disposaient de moyens puissants pour semer la panique parmi la population des deux pays, afin de persuader chacune que l’autre n’avait qu’un but : l’attaquer. De nombreux journalistes, des parlementaires, étaient grassement rétribués par eux pour remplir ce rôle. D’ailleurs, un important munitionnaire français, de Wendel, député de surcroît, avait pour cousin un autre munitionnaire, allemand, Von Wendel, siégeant au Reichstag. Ils étaient aux premières loges, dans chaque pays, pour acheter les consciences et faire entendre leurs cris d’alarme patriotiques.
      « Tout ce joli monde – marchands de canons, journalistes et parlementaires – parvint aisément à lancer les deux peuples dans une folle course aux armements que rien ne devait plus arrêter, jusqu’à hi guerre.
      « Leurs Chefs d’État respectifs, loin de les freiner, les encourageaient. Et notamment notre Président de la République, Raymond Poincaré, un Lorrain, élevé dans l’idée de revanche et prêt à n’importe quel mensonge, à n’importe quel forfait, pour reconquérir l’Alsace et la Lorraine.
      « C’est pour ces différents motifs que les soldats allemands et français allaient s’entr’égorger.
      « On leur avait appris à se haïr, alors que les munitionnaires et les états-majors, fraternellement unis, suivaient avec satisfaction, à l’arrière, les déroulements du drame qu’ils avaient conjointement déclenché.
      « Pour bien approfondir cette immense duperie, et pour que tous nos lecteurs comprennent que le « patriotisme » et la « défense du territoire » ne sont que des mots creux servant à couvrir les plus abominables tripotages, il convient de raconter l’histoire du bassin de Briey, car elle est caractéristique, symptomatique, et, à elle seule, devrait dégoûter à jamais les peuples de prendre les armes.
      « Les mines de fer de Briey-Thionville étaient à cheval sur les frontières du Luxembourg, de la France et de l’Allemagne. La famille franco-allemande de Wendel en était propriétaire.
      « Ce bassin était d’une importance capitale pour le déroulement de la guerre. M. Engerand, dans un discours prononcé à la Chambre des députés, après le conflit, le 31 janvier 1919 dira : « En 1914 ; la seule région de Briey faisait 90 % de toute notre production de minerai de fer…
      « Poincaré lui-même avait écrit autrefois : « L’occupation du bassin de Briey par les Allemands ne serait rien moins qu’un désastre puisqu’elle mettrait entre leurs mains d’incomparables richesses métallurgiques et minières dont l’utilité peut être immense pour celui des belligérants qui les détiendra ».
      « Or, il se passa un fait extraordinaire : dès le 6 août 1914, le bassin fut occupé par les Allemands sans aucune résistance.
      « Plus extraordinaire encore ; le général de division chargé de la défense de cette région, le général Verraux, révéla par la suite que sa consigne (contenue dans une enveloppe fermée à ouvrir en cas de mobilisation) lui prescrivait formellement d’abandonner Briey sans combat.
      « La vérité, connue longtemps après, était la suivante : une entente avait été passée entre certains membres de l’état-major et des munitionnaires français pour laisser le bassin aux mains des Allemands, afin que la guerre se prolonge (les Allemands n’auraient pu la poursuivre sans le minerai de fer) et que les bénéfices des marchands de canons soient accrus.
      « Et vive la légitime défense au nom de laquelle on s’étripait un peu partout sur les champs de bataille !
      « Mais cette histoire – combien édifiante ! – n’est pas terminée.
      « Pendant tout le conflit, il n’y eut pas une seule offensive française contre Briey ! Ce n’était pourtant pas faute d’avertissements !
      « En effet, en pleine guerre, le Directeur des Mines envoyait la note suivante au sénateur Bérenger : « Si la région de Thionville (Briey) était occupée par nos troupes, l’Allemagne serait réduite aux quelque 7 millions de tonnes de minerais pauvres qu’elle tire de la Prusse et de divers autres États : toutes ses fabrications seraient arrêtées. Il semble donc qu’on puisse affirmer que l’occupation de la région de Thionville mettrait immédiatement fin à la guerre, parce qu’elle priverait l’Allemagne de la presque totalité du métal qui lui est nécessaire pour ses armements ».
      « L’état-major français et le Président de la République furent abondamment avertis de ces faits. Des dossiers complets sur cette affaire furent même fournis à Poincaré par le député Engerand.
      « Poincaré refusa d’intervenir. L’état-major refusa toute offensive du côté de Briey.
      « A défaut d’offensive, de reprise du terrain, on aurait pu bombarder Briey pour rendre inutilisables les installations.
      Au contraire, des accords secrets furent passés entre états-majors allemands et français afin que les trains remplis de minerai se dirigeant vers l’Allemagne ne fussent, en aucun cas, bombardés.
      « En passant, disons que, bien entendu, ces mêmes états-majors avalent décidé également de ne pas détruire leurs quartiers généraux respectifs… Ces deux bandes de gangsters étaient « régulières » !
      « Des aviateurs français, néanmoins, désobéirent aux ordres reçus et lancèrent quelques bombes sur les installations de Briey. Ils furent sévèrement punis.
      « Et savez-vous par quel intermédiaire les directives secrètes d’interdiction de bombarder avaient été données ? Par un certain lieutenant Lejeune – tout puissant, quoique simple lieutenant – qui, dans le civil, avant la guerre, était ingénieur attaché aux mines de Jœuf et employé de M. de Wendel.
      « Pour conclure nous ne saurions mieux faire que de citer Jean Galtier-Boissière (Histoire de la Guerre 14-18) : « Pour ne pas léser de très puissants intérêts privés, et pour éviter d’enfreindre les accords secrets conclus entre métallurgistes allemands et français, on a sacrifié, dans des entreprises militaires inefficaces, des centaines de milliers de vies humaines, sauf sur un point : Briey-Thionville, dont, durant quatre années, l’Allemagne en toute tranquillité a tiré les moyens de continuer la lutte. ».
      « Mais la famille franco-allemande de Wendel faisait des bénéfices !
      « Cette histoire n’est qu’un exemple, parmi beaucoup, de la collusion des munitionnaires et des gouvernements des pays en guerre. ».
      Vous connaissez peut-être l’aventure de ce navire intercepté, durant la guerre de 1914, par la flotte française, alors qu’il transportait du minerai de nickel en Allemagne. Le bateau fut pris, la Chambre des Députés consultée décida qu’il serait dévié sur le Danemark pour de là repartir, devinez où… en Allemagne, bien sûr !
      Pendant ce temps des hommes sincères s’égorgeaient en croyant sauver leurs patries respectives, et des « chefs » entretenaient la flamme guerrière à grands coups d’exécutions pour l’exemple !
      Jean Authier « Les travailleurs face à l’armée »
      Nous ajouterons simplement que l’objectif financier n’est que la cerise sur le gâteau, en très haut lieu, ce genre de grand cirque sacrificiel, à des buts plus lointains, dans le cadre d’un Plan de domination mondiale et d’asservissement de l’espèce humaine…

       
      • clavreul

        29 décembre 2011 at 23 h 28 min

        "En été 1940, les banquiers et industiels français participent avec conviction à la liquidation des institutions républicaines. Ils s’installent dans la collaboration comme poussés par une sorte de loi naturelle. D’abord, dans les années 30, la minorité d’opérateurs économiques qui controle la France nourrit une admiration solide pour les prouesses techniques du Reich. Vichy n’a pas eu besoin de pousser les capitalistes à la collaboration : des cartels "européens" ( dominés par les entreprises nazies ), des sociétés mixtes franco-allemandes poussent comme des champignons. Les livraisons industriels françaises au Reich et à sa machine de génocide, les crédits astronomiques, tout se met en place avec une rapidité et une bonne volonté impréssionnantes…Un chapitre particulièrement révoltant du livre est consacré à l’aryanisation des fortunes mobilières, immobilières, industries et participations bancaires appartenant à des Français de confession israelite, mués en quelques heures et brutalement en parias." tiré de l’ouvrage : INDUSTRIELS ET BANQUIERS SOUS L’OCCUPATION. Annie Lacroix-Riz, ancienne élève de l’école normale supérieur, agrégée d’Histoire, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 7.

         
      • Martin Galemard

        30 décembre 2011 at 8 h 02 min

        « Pendant tout le conflit, il n’y eut pas une seule offensive française contre Briey ! Ce n’était pourtant pas faute d’avertissements ! »

        Ça me fait penser à ces fameux “sanctuaires” que, pendant toute la guerre du Vietnam (“no win war”…), les bombardiers américains n’avaient pas le droit d’attaquer. Ce n’était pourtant pas non plus des zones dépourvues d’objectifs stratégiques. À l’évidence, le patriotisme couvre bien trop souvent des intérêts bassement sordides.

         
      • TOUILEB

        30 décembre 2011 at 19 h 40 min

        merci pour ces informations capitales ! oui, je crois que nous sommes piégés, néanmoins conservons la raison, la lucidité et la solidarité.

         
    • Maverick

      30 décembre 2011 at 10 h 07 min

      @ clavreul : les Wendel, ce sont les mêmes que ceux de la famille de Ernest-Antoine Sellières ? ;)

       
      • clavreul

        30 décembre 2011 at 11 h 04 min

        Exact Mavrerik, c’est pas mal tout ça n’est ce pas. Ah !!! on est bien tintin !

         
    • 11,

      30 décembre 2011 at 11 h 01 min

      Bonjour clavreul,
      Sans vouloir dédouaner les De Wendel, permettez-moi de corriger votre propos concernant la livraison d’acier à l’Allemagne pendant l’occupation.
      Les allemands dès le début de l’occupation se sont emparé immédiatement de l’appareil de production français, bien évidemment les domaines sensibles (acieries, haut fourneaux, mines,construction automobile, aéronautique, armement etc…) étaient au premier rang pour des raisons évidentes…
      Au deuxième rang les Allemands prenaient aussi (réquisitions) l’essentiel de la production agricole, vinicole (A bordeaux pour éviter de subir cette spoliation de faux murs dans les caves dissimulaient une partie de la production), chaussures, vêtements, etc…
      Je vois mal dans ces conditions comment les De Wendel auraient-ils pu échapper a l’obligation de livrer aux Allemands de l’acier dont l’importance en période de guerre n’est pas à démontrer, pour mémoire la campagne de Norvège des Allemands (Narvik) n’avait pas d’autres motivation que de couper les anglais de la route de l’acier suèdois….

       
      • clavreul

        30 décembre 2011 at 11 h 54 min

        François De Wendel, président du comité des Forges a lancé une campagne de soutien à Hitler dès 1933 par l’intermédiaire du journal "LE TEMPS". Le comité des Forges a soutenu financièrement les ligues fascistes d’extrème droite, débouchant notemment sur la manifestation sanglante antigouvernemental à Paris le 6 février 1934. Mais on peut tout aussi bien parler de la générale élèctrique et de Ford pour les Etats-unis qui ont largement participés au financement du régime Nazi, tout cela pour dire que le groupe LIESI parle des sociétés secrètes qui oeuvrent dans l’ombre mais qui ne manque jamais de soutient lorsqu’il faut faire des affaires. Que ce passe t’il aujourd’hui en Libye ? rappelons que nous en sommes déjà à 60 000 morts et que la guerre civil continue en ce moment meme ! et la Cote d’Ivoire ! il n’y à pas que les groupes occultes et les politiques qui ont des intérets dans tout ça. Les vautours ne manquent jamais autour d’une carcasse, nous sommes dans le meme système aujourd’hui et il y a encore des gens pour le défendre. Ne vous y trompez pas, c’est encore nous qui allons en payer le prix !

         
  5. figarofinn

    29 décembre 2011 at 16 h 52 min

    Les nazis sont partout, ils n´ont jamais disparu et prospèrent partout

    Ames sensibles abstenez vous :

    http://attention-crash-mondial.blogspot.com/2011/11/pourquoi-veulent-ils-tuer-5600000000.html

     
  6. maya

    29 décembre 2011 at 17 h 04 min

    Pékin et Tokyo ont annoncé une série de conventions financières pour développer l’usage de leurs monnaies respectives.
    http://www.liberation.fr/economie/01012380205-pekin-cherche-a-detroner-le-dollar

     
  7. Médusé

    29 décembre 2011 at 17 h 06 min

     
  8. david

    29 décembre 2011 at 18 h 17 min

     
  9. Hervé

    29 décembre 2011 at 19 h 36 min

    Bah, ce qui est sûr c’est que n’importe quoi peut être prétexte pour faire la guerre. Les USA ont passé ce CAP : plus besoin de prétexte : on fonce et on inventera bien quelque chose !

     
    • Ribouldingue

      29 décembre 2011 at 20 h 17 min

      Quand on n’a plus rien :
      Une monnaie torche-cul, une industrie en lambeaux, des villes et des territoires qui ne sont plus gouvernés et par dessus tout un manque total de compassion envers les autres, qu’est ce qu’il reste ?
      Voler, tuer, piller !

       
      • s.34

        29 décembre 2011 at 22 h 36 min

        mais un dow jones à plus de 12000

         
  10. quidam

    29 décembre 2011 at 20 h 25 min

    @La mésange
    Je renouvelle ma demande à laquelle vous n’avez pu répondre vu que vous étiez absente ces derniers jours.
    Je voulais savoir ce que vous pensiez de cet évangile:
    http://misraim3.free.fr/divers/evangile_de_thomas_2.pdf
    Loin de moi l’idée de lancer un débat passionné, je voulais connaitre votre avis en tant que catholique avisée, pour ma culture personnelle.
    Quelle que soit votre réponse, si réponse il y a, la mienne sera avant tout "merci" ;-)
    Bon allez, tout les habitués connaissent mes coups de gueules, rien de tout ça: ma requête est sincère.
    Je précise que ma question est avant tout sur la position de l’Eglise, ensuite sur votre avis personnel.

     
    • EA

      29 décembre 2011 at 20 h 53 min

      L’évangile de Thomas est apocryphe. Ce qui signifie que l’Eglise nen reconnait pas l’authenticité sans se prononcer nécessairement sur ce qui pourrait être vrai ou en partie faux

       
      • quidam

        29 décembre 2011 at 21 h 58 min

        merci EA

         
      • La Mésange

        29 décembre 2011 at 23 h 19 min

        Ben voilà, EA a répondu pour moi ! merci EA !
        (signé le piaf faignant)

         
      • quidam

        30 décembre 2011 at 11 h 25 min

        @La mésange
        Votre avis personnel sur le contenu?

         
    • Ragnar Lodbrok

      29 décembre 2011 at 23 h 04 min

      Il y en a beaucoup qui savent apprécier les coups de gueule

       
  11. david

    29 décembre 2011 at 21 h 33 min

    satan et ses armées sont en pleine effervescence…l’heure des leurres approche………..ce monde est devenu un cul de basse fosse , que CELUI QUI EST TOUT tire la chasse encore une fois , en espérant que ce soit la der des ders …………

    QUE DIEU nous préserve des déchus……………

     
  12. MAX

    29 décembre 2011 at 22 h 07 min

    la controverse semble avoir décrit les mêmes choses:

    Quelqu’ un l’ a t ‘il lue?
    avis aux amateurs ayant des infos pour démonter la thèse de reed
    http://denissto.eu/forumv3/viewtopic.php?f=8&t=1212&start=0

    la meilleure année possible à tous…

     
    • septentrion

      30 décembre 2011 at 14 h 35 min

      Utilisation de fluor dans les camps de concentration SS :
      voir "The Crime and Punishment of I.G. Farben" de Joseph Borkin

       
  13. david

    30 décembre 2011 at 0 h 15 min

    un texte d’un ami:

    "Mes dents, ne sont pas de vos criss d’affaires. Arrêter de chier partout votre propagande sale sur les qualités du fluor, ce ne sont que des demies vérités.

    D’ailleurs vous vous en foutez de mes dents ou des dents de qui que ce soit d’autres au Québec.

    Sachez le peuple que le fluor est un produit chimique de merde dont l’usage à long terme rend indolent et c’est précisément ce que veux la communauté au pouvoir au Québec devant la montée de violence actuelle et celle à venir. Celle dont j’explique précisément les causes.

    Ils se préparent à vous sera imposer un joug à vous et à vos enfants. Ils n’ont pas le droit de faire ça et s’ils se sont donnés le droit d’ajouter des produits chimiques dans l’eau de consommation, quelque soit l’usage de cette chimie, ce ne sont que des crapules.

    Ils nous aiment vous croyez?"

     
  14. david

    30 décembre 2011 at 0 h 18 min

    c’est une bande de sales petits merdeux et qui mentent constamment , s’ils étaient si puissants auraient il le besoin de mentir….et de dissimuler leur saloperies…

     
  15. david

    30 décembre 2011 at 0 h 22 min

     
  16. david

    30 décembre 2011 at 0 h 29 min

     
  17. david

    30 décembre 2011 at 0 h 34 min

     
  18. clavreul

    30 décembre 2011 at 0 h 38 min

    Je voulais dire aussi au groupe LIESI que j’avais un désaccord avec vous en ce qui concernait l’avenir de l’Allemagne qui selon vous déciderait de quitter la zone euro pour s’allié à la Russie. La dessus je vous avais dis que c’était impossible car le rapport de force n’était pas du coté de l’Allemagne, et bien je crois que les choses sont en faveur de mon opinion. Selon monsieur Asselineau, président de l’UPR l’Allemagne a fait une demande auprès du gouvernement américain pour quitter la zone euro au printemps 2010, chose qui lui a été refusé. Aujourd’hui vous parlez de l’euro comme d’une arme monétaire qui serait un instrument de déstabilisation choisi, et bien là je suis tout à fait d’accord, le chaos final annoncé par Albert Pike et bien la dette souveraine en est le déclencheur (obligation des états d’emprunter sur le marché privé), l’outil monétaire couplé aux agences de notations sont en train de faire sombrer le navire. Les oligarques sataniques avaient quand meme bien préparés leur coup n’est ce pas, pour moi ils ont délibérément créé l’euro il y a 12 ans sachant que cela permettrait la phase d’écroulement de la zone euro aujourd’hui. Et pour que tout fonctionne comme une montre Suisse les "vrais décideurs" ont avec la complicité de nos représentants politiques décidés de faire le forcing à l’image du traité de Lisbonne refusé par la France, la Hollande et l’Irlande. En France le peuple rien à foutre, allé hop par voie parlementaire, pour 2012 du Sarkozy qui n’en veut ? et aujourd’hui quand les gens se révoltent à juste titre on leur tape sur la gueule dans la rue et on est pret à les faire passer pour des terroristes. On est quand meme dans une sacrée merde !

     
  19. Espoirdepaix

    30 décembre 2011 at 5 h 52 min

    Pour conforter les dire de clavreul

     
    • 11,

      30 décembre 2011 at 11 h 24 min

      Bonjour Espoir de paix,

      Des révelations qui n’en sont pas pour les allemands, l’or des allemands à été confiqué par les américains depuis longtemps (il n’existe peut être même plus), le chantage évoqué par Asselino, (qui cherche à se faire une image de rebelle alors qu’il est tenu en laisse par le Nabot), est bidon,
      les allemands n’ignorent pas qu’il hors de questions de demander à l’oncle Sam le retour de l’or des allemands en Allemagne, d’ailleurs puisque les allemands se sont couchés nous devrions entendre parler du retour de cet or rapidement, n’est-ce pas?…………

       
  20. Bernard

    30 décembre 2011 at 8 h 28 min

    Liesi pourriez vous un jour établir une sorte de liste de tous les indices déjà notés au cours des mois précédents

    Je signale qu’ "ils" n’ont mis que trois jours à suspendre la vidéo "Thrive" signalée par Philibert dans les commentaires du 26 au motif d’une réclamation pour atteinte aux droits d’auteur … étonnant non ?

     
  21. NOVA

    30 décembre 2011 at 9 h 49 min

    @ Bernard voici le lien ou on peut visionner Thrive en entier (2h11) et francais:
    http://consciencequantique.wordpress.com/

     
  22. michel49

    30 décembre 2011 at 10 h 56 min

    30 décembre
    à 10h21 #

    La II° guerre mondiale est l’histoire d’un plan britannique qui a foiré : l’objectif etait de mettre au pouvoir en Allemagne un petit agitateur en le faisant financer par le banquier Schacht, sa mission etait de balancer la puissance française qui a toujours fait peur à Albion et de detruire le communisme.
    AH croyait naïvement qu’il devait à son seul talent son accession au pouvoir et n’a pas compris qu’il etait une marionnette anglaise, il a involontairement sabordé le plan de l’UK avec le pacte germano-sovietique qui a été ressenti à Londres comme une trahison, on connait la suite…
    Si les anglais avaient compris que c’etait une simple ruse dans l’esprit d’AH le sort du monde aurait été tout autre.

     
  23. karine

    30 décembre 2011 at 11 h 07 min

    Il serait judicieux de pousser la comparaison plus loin.

    On sait aujourd’hui que les "camps opposés" lors de la deuxième guerre mondiale avaient été mis en place et soutenus par les mêmes groupes d’individus; idem pour la "guerre froide".

    Tout comme les deux guerres précédentes, la troisième guerre mondiale a été planifiée depuis longtemps déjà. Alors, pourquoi faire encore comme s’il y avait des camps opposés ? C’est une illusion, une pièce de théâtre, afin que, justement, nous nous battions les uns contre les autres, une fois de plus.

    "Tous les pays, y compris la Russie, la Chine et l’Iran, sont contrôlés par les Illuminati."

    Marry Anne – ex-illuminati

    Svali, ex-illuminati elle aussi, dit la même chose.

    Les guerres sont des sacrifices humains de masse!!

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 676 followers

%d bloggers like this: