RSS

Espagne: incroyable gâchis, et le pire est à venir à cause de la corruption des élites

25 Nov

Pourquoi le témoignage de Danielle Mitterrand est-il si important? Parce qu’on a la preuve (supplémentaire), par quelqu’un du Système, que les politiciens ne sont que des marionnettes. D’une manière générale, on illusionne les peuples sur un pouvoir qu’il n’a pas. La démocratie est même devenue la nouvelle religion des Etats-Unis, qu’ils ont exportée partout, en cachant soigneusement qu’ils tiraient les ficelles, derrière, via de multiples officines. Et si, par malheur, un dirigeant arrive et ne joue pas le jeu, il lui arrive un « problème ».

Aujourd’hui, personne ne contredira ce qui devient une évidence : les choses ne vont pas très bien ! Que font les banquiers internationaux du cartel bancaire dans une telle circonstance ? Changer les dirigeants des Etats démocratiques. Deux options : contraindre à la démission et amener une nouvelle équipe sous contrôle (ce fut le cas de la Grèce et de l’Italie récemment) ; produire des élections démocratiques avec deux équipes qui annoncent la couleur. Voilà ce qui vient de survenir en Espagne. Le nouveau leader espagnol, Mariano Rajoy, est sorti des urnes, choisi par un peuple comme un nouvel espoir… Comme l’a très bien résumé un électeur : « On peut choisir à quelle sauce on va être mangés mais on va être mangés, de toute façon ».

En tout cas, en quelques trimestres, les gouvernements des économies européennes chancelantes sont remplacés les uns après les autres.

Bilan de la situation espagnole

La quatrième économie européenne souffre d’un chômage important : officiellement, il touche 21% de la population active (soit environ 5 millions de chômeurs, plus de 45% des jeunes de la péninsule n’ont pas de travail). Chiffre incroyable : 1 espagnol sur 5 vit sous le seuil de pauvreté. Malgré cela, on annonce beaucoup d’austérité… tandis que la croissance est à 0% au troisième trimestre de cette année. Ce n’est pas un secret : l’implosion de la bulle immobilière « a laissé sur le carreau de nombreuses entreprises et bâtiments invendus, aujourd’hui encore inoccupés.  Conséquence directe : un secteur bancaire défaillant avec sur les bras 176 milliards d’euros de crédits douteux et de biens saisis. A l’heure où nous parlons, le total des dettes du Trésor et des banques espagnoles arrivant à échéance en 2012 s’élève à 335 milliards d’euros ». Une paille…

Les Espagnols s’attendent à des coupes budgétaires notamment dans l’éducation et les retraites. Ce qui importe ce n’est pas de relancer la croissance mais de rassurer les marchés. Or ces « marchés » sont sous la coupe des comptes numérotés ! Et nous savons de quoi nous parlons. Cela ne sera JAMAIS explicité sur un plateau de télévision, sans quoi le bel idéal du système matérialiste athée que l’on nous sert depuis des lustres s’effondrerait dans l’esprit de nos contemporains. On va donc rester dans le mensonge dans lequel est formaté la grande partie de la population : on va serrer la ceinture des peuples pour payer les intérêts de la dette dont le taux est dépendant des MARCHES et de LEURS agences de notation. Pour l’heure, l’Espagne se refinance à environ 7% contre 1,8 pour l’Allemagne. Viendront ensuite, mais très rapidement, les négociations avec le FMI et le Fonds Européen de Stabilité Financière… des institutions déjà très sollicitées… et chapeautées par les employés de Goldman Sachs. Nous verrons tout cela dans le numéro 243 de LIESI, et il y aura des surprises car… le montage de cette crise n’est que la reprise du scénario de 1929…

 
60 Commentaires

Publié par le 25 novembre 2011 dans Non classé

 

60 réponses à “Espagne: incroyable gâchis, et le pire est à venir à cause de la corruption des élites

  1. la rumeur

    25 novembre 2011 at 8 h 36 min

    tres bon article
    merci

     
  2. david

    25 novembre 2011 at 8 h 52 min

    ils contrôlent tout …
    http://www.theage.com.au/national/parents-get-jabbed-on-vaccination-20111124-1nwwm.html

    ici en australie
    vous voulez pas vacciner vos gosses avec nos bons vaccins…, on va vous y forcer …

     
    • Doremi

      25 novembre 2011 at 11 h 59 min

      Je viens de lire ca, il va falloir trouver un moyen de prendre une longueur d’avance sur eux! J’ai toujours l’impression que le gouvernement Australien teste les futures règles du NWO en tant que première ligne.. Cette annonce vient tout de même une semaine après la visite D’Obaminator!

      David, vivez-vous en Australie?

       
      • david

        25 novembre 2011 at 13 h 18 min

        bonjour DOREMI

        non je vis en France pour l’instant…, enfin je ne vois pas trop où je pourrais aller , ici j’ai encore du boulot , et ce n’est pas ma faible épargne qui me permettra d’aller bien loin , mais quand le bordel monstre s’enclenchera ,, il faudra peut être bouger , je m’en remettrais à la Providence , je suis un piètre logisticien ni un warrior, juste un petit français moyen dépressif qui essaie de comprendre un peu ce monde et ce qu’il est en train de devenir …, quant à l’australie avec fuku , je crois pas que ce soit une bonne destination …

        dans la tentative d’instauration du NOM certaines villes , certains pays,certains continents selon des paramètres que seule l’oligarchie détient ,ont un rôle bien défini à jouer ….ils sont les propriétaires qui gèrent leur territoire..et leurs troupeaux,c’est à dire nous …., leur paradigme ne nous est pas accessible….

        bien cordialement

         
      • librezen

        25 novembre 2011 at 14 h 48 min

        Doremi, David,
        Il est peut être nécessaire de se rappeler comment a été développé l’Australie. Si les USA ont été colonisés par des citoyens libres, désirant mettre en place une nouvelle société, l’Australie a été au départ un pays de bagnards où étaient envoyés les délinquants et les prostituées.
        Il n’est donc peut être pas tout à fait surprenant que ce pays soit quelque part un champs d’expérimentation. Les sociétés ont en général eu souvent le réflexe d’expérimenter des nouveautés dans les prisons.
        Je ne dis pas que c’est le cas, je n’ai aucune preuve dans ce sens, c’est juste une réflexion de déduction.

         
    • Alcide

      25 novembre 2011 at 13 h 51 min

      david
      Il y a de la place si tu veux venir.
      vraimentpascontent@hotmail.fr
      Prévoir caravane.

       
      • david

        25 novembre 2011 at 14 h 22 min

        bonjour alcide

        merci je garde ton courriel
        bonne journée

        amicalement

         
  3. asse42

    25 novembre 2011 at 8 h 57 min

    C’est bien pourquoi il nous faudra être uni contre le nouvel ordre mondial quelles que soient nos différences:
    http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2011/11/24/unir-la-diversite-des-opposants-au-nouvel-ordre-mondial/

     
  4. Merlin

    25 novembre 2011 at 9 h 31 min

    Pour comprendre le futur immédiat de l’Europe il y a deux modèles concrets:

    Argentine fin des années 90
    USA maintenant (voir très bon reportage de France 2 « envoyé spéciale » du 24/11/2011 )

    A la différence de ces deux exemples, je pense que la crise sera plus violente et dure en Europe, car en Europe la disparition de l’Etat providence ( ce qui est la raison d’être de l’Etat selon moi), sera très dure à vivre.

    On « équipe » pas la gendarmerie française pour rien…

     
    • Alcide

      25 novembre 2011 at 9 h 52 min

      …On « équipe » pas la gendarmerie française pour rien…
      Certes, mais d’après Wikipédia, les effectifs de la gendarmerie seraient de l’ordre de 105 000 personnes et 40 000 réservistes.
      Alors,même bien équipé, lorsque le chaos sera installé il est probable qu’ils utilisent. leur équipement pour défendre leurs familles et aller à la pêche.

       
  5. barge

    25 novembre 2011 at 9 h 58 min

    Juste une précision concernant l’élection espagnole. Ce furent des élections anticipées !

    http://www.france24.com/fr/20110729-zapatero-annonce-tenue-elections-anticipees-20-novembre-espagne-legislatives

    Il a vraiment du flair le Zapatéro pour fixer des élections en novembre, pile au moment où il y a eu un changement de gouvernement en grèce et en italie.

    Quand on voit comment Fillon s’est accroché à son fauteuil de 1er ministre (contre Borloo), on ne peut que s’interroger sur la décision de zapatéro de provoquer des élections anticipées alors qu’il ne se représentait pas. Sauf si cela s’inscrit dans une autre logique..;

    Quant au motif justifiant ces élections anticipées (l’économie espagnole est remise sur les rails !), cela montre que si zapatéro n’a pas le sens des réalités, il possède au moins un sacré sens de l’humour.

     
  6. Melchissedech

    25 novembre 2011 at 10 h 33 min

    Excellentissime ! le croquis. comme quoi nous les peuples nous nous faisons toujours sodomiser.

     
    • Nico de Paris

      25 novembre 2011 at 12 h 20 min

      +1

       
  7. L'apiculteur

    25 novembre 2011 at 10 h 56 min

    Merci Liesi.

     
  8. Espoirdepaix

    25 novembre 2011 at 11 h 06 min

    Un sens de la coopération, barge……
    Bonjour tout le monde, bonjour liesi

     
  9. Frantz Claude

    25 novembre 2011 at 11 h 09 min

    Il y a au moins un point positif dans la crise ,c’est que les pauvres ne peuvent pas devenir encore plus pauvres !Eux pourront toujours nous dire comment survivre lorsque la pauvreté s’abattra sur nous aussi ! (A moins que les pauvres ne puissent devenir des miséreux ?)
    Je déc…….e bien sûr .
    C’est le N.O.M.qui se met en place ,lentement mais sûrement ,et je rejoins là asse42, mais comment faire ?

     
  10. librezen

    25 novembre 2011 at 11 h 12 min

    Quelqu’un peut il développer le sous-entendu des comptes numérotés ? je pense comprendre la base : à savoir qu’il existe dans les pays à secret bancaire et paradis fiscaux, des cours numérotés qui servent à infléchir telle ou telle tendance. Mais cela reste flou pour moi
    merci

     
    • Martin Galemard

      25 novembre 2011 at 11 h 33 min

      Je présume que Liesi veut parler des grandes familles oligarchiques de la haute finance. À ce propos, il n’est pas tout à fait exact d’affirmer que les média n’en parlent jamais explicitement. Simplement, ce genre de message y est distillé à doses homéopathiques, ou si vous préférez dans la proportion bien connue du pâté d’alouette (un cheval pour une alouette…).

      Dernière en date, à ma connaissance, l’altermondialiste Susan George dans l’émission “Ce soir ou jamais” de Taddeï (FR3, 15.9.2011) : “C’est qui, les marchés ? C’est peut-être le petit épargnant, mais ce n’est pas que cela. Savez-vous qu’il y a à peine 185.000 personnes dans le monde qui ensemble possèdent en fortune liquide investissable 25 trilliards de dollars ? Alors, comme personne ne peut se débrouiller avec le trilliard, parce que c’est 25 avec 12 zéros, ce que ça veut dire moi je l’explique avec ma montre : si vous avez une trotteuse à votre montre et si chaque seconde est un dollar, il va falloir attendre 800.000 ans pour qu’il passe 25 trilliards, n’est-ce pas ? C’est cela qui investit.” Un montant à comparer avec la totalité de la dette publique de tous les pays de la planète…

      Et de souligner que ces investissements vont beaucoup moins vers l’économie réelle, qui ne rapporte que lentement, que vers la spéculation : “Plus de 80 pour cent des investissements vont directement dans des produits financiers et non pas dans l’économie réelle, où les vrais jobs existent. Et on n’a rien fait pour contrer cette situation.”

      http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1499

       
      • librezen

        25 novembre 2011 at 12 h 35 min

        Jean Pierre Gaillard (sur France 5 dans C’est dans l’air), qu’on ne peut pas considérer comme conspirationniste et anti marché boursier avançait même le chiffre de 96%. Je dis bien 96%, qui ne sont pas investi dans l’économie réelle.
        Le problème est double : outre le fait que cet argent ne sert pas à l’économie réelle, à la création d’emploi et de vraies richesses, ce qui est déjà grave. Mais EN PLUS, et c’est bien cela le plus dangereux, c’est que cet argent, utilisé pour la pure spéculation, DETRUIT l’économie réelle, en sabre les fondations.
        Imaginez que pendant une guerre, 96% des armes et munitions d’un pays servent à tirer contre les propres armées de ce pays.

         
    • dd

      25 novembre 2011 at 14 h 08 min

      Dans Wall Street ou The Game, Michael Douglas appel une banque suisse pour le compte numéro un tel avec un mot de passe comme Sioux 97 Banane … ou un truc du genre

       
  11. Nico de Paris

    25 novembre 2011 at 12 h 18 min

    Je vais être encore un vilain petit canard …

    Les citoyens qui pleurent quand la crise commence à taper … Les mêmes faisaient la fête quand le pognon coulait à flot !!!

    Rigolo de voir un post qui affirme qu’une vilaine dictature opprime les bons citoyens … Es même citoyens qui préfèrent se promener en forêt un jour d’élection car il y a du soleil 🙂

    Personne ne se syndique, ne manifeste (enfin pas une majorité) … Je persiste on a rien sans rien !!!

     
    • librezen

      25 novembre 2011 at 12 h 46 min

      Mais non Nico, tu n’es pas un vilain petit canard, tu es un mouton. Un mougeon dirait même Maha.
      Dans notre belle démocratie, l’élection n’est qu’une pièce de théâtre, un Vaudeville parfaitement huilé, avec ces gros méchants utiles, ces maris cocus…
      Voter blanc équivaut à aller se promener en forêt. Car le vote blanc, qui exprime pourtant une opinion, une démarche citoyenne n’a pas plus de valeur que d’aller à la pêche.
      Les syndicats sont vérolés pour défendre le système. Ne t’es tu jamais demandé pourquoi les syndicalistes défendaient tellement le droit au travail ? Je ne demande pas le droit au travail. Je ne demande pas le droit d’être exploité. C’est comme si Spartacus avait fondé un syndicat pour défendre le droit des esclaves à faire correctement leur travail d’esclave.
      Tu as tellement été formaté, si profondément, qu’il t’est impossible de voir d’autres chemins, d’autres solutions. Ta solution est d’être un bon kapo du système, qui tape sur les « fainéants » en espérant gravir le plus vite possible les marches de la pyramide sociale.
      mais il y a 2 seules possibilités : soit tu fais partie par naissance de l’Oligarchie et dans ce cas tu es déjà de fait potentiellement en haut. Soit ce n’est pas le cas, et rêve, rêve… Le moment venu, ils te remettront à ta place. En haut du tas de merde, certes, mais les pieds dans merde quand même

       
      • Nico de Paris

        25 novembre 2011 at 14 h 48 min

        Non mais ne t’inquiète pas pour moi je ne suis pas un grand fan de la démocratie !!! Et encore moins des syndicats !!!

        Nota tu es tout autant un mouton car tu ne fais rien pour changer le système … Pire si tu fait quelque chose et bien le résultat c’est négatif …

         
      • PhiliP

        25 novembre 2011 at 15 h 00 min

        Comme disait Elsa zilberstein dans l’excellent « Tenue correcte exigée » de Philippe Lioret, « C’est pas un peu fort la musique là, non ?? » Ceux qui l’ont vu savent qu’il ne s’agit pas du tout d’une critique, loin de là.

         
      • PhiliP

        25 novembre 2011 at 15 h 01 min

        Je parlais du post de librezen…

         
      • librezen

        25 novembre 2011 at 15 h 37 min

        @Philip,
        N’ayant pas vu le film, je n’ai pas compris. Ou plutôt, je ne suis pas sûr de comprendre.
        @Nico,
        J’ai pris le temps de répondre à ton énième message dans le même sens : arrêtez de vous plaindre sans rien faire, vous protestez maintenant alors que vous ne faisiez rien hier etc…
        Chacun mène sn combat avec ses moyens. Une personne qui se réveille pour moi n’est pas à critiquer : je suis content qu’elle se réveille, c’est déjà ça.
        Je me méfie aussi de tous les mouvements spontanés, « révolutionnaires » car l’histoire nous a montré qu’ils étaient trop facilement manipulés.
        Quant à savoir ce que je fais et si les résultats sont négatifs, je préfère déjà savoir vers quelle direction je veux me battre, pour quels objectifs. Cela prend du temps, nécessite de l’écoute. La critique non constructive comme ton commentaire fait perdre d’ailleurs du temps à cette réflexion.
        Tu me diras certainement que ce sera trop tard et c’est malheureusement possible mais je préfère engager un combat trop tard que d’engager un mauvais combat dont le résultat serait à l’opposé de ce que j’espérais.
        Une chose qui nous sépare en revanche, c’est que moi, si, je suis pour la démocratie même si elle s’avère utopique.

         
    • david

      25 novembre 2011 at 13 h 22 min

       
      • david

        25 novembre 2011 at 13 h 32 min

        Si l’on renoncer à réguler le système économique, à quoi sert de voter ?

        Or qu’est-ce qu’un système démocratique ? Un système démocratique, c’est un système dans lequel le choix, à travers l’élection et un parlement, disons, comporte des alternatives différentes et dans lequel ces alternatives peuvent être mises en œuvre à travers le pouvoir politique régulant la gestion du système économique.

        Si l’on a renoncé à la régulation du système économique au profit des oligopoles qui ont le monopole de cette gestion, alors le vote n’a plus de sens. Et ça, dans les pays démocratiques occidentaux, les électeurs le savent bien : vous votez librement et les élections sont relativement honnêtes (elles ne sont pas falsifiées comme en Égypte ou je ne sais où), vous pouvez voter blanc, bleu, réactionnaire, conservateur, vous pouvez voter je ne dirais pas rouge, je dirais rose, socialiste, peut-être même rouge ( mais vous ne serez qu’une petite minorité…), mais quel que soit le gouvernement qui vient à la suite de ces élections, sa première phrase sera : « Nous n’y pouvons rien, c’est le marché qui décide ». Alors pourquoi voter ?

        D’ailleurs, aux États-Unis, qui sont le pays démocratique le plus avancé dans le capitalisme des oligopoles, regardez les élections, même les élections présidentielles qui sont considérées comme les élections majeures aux États-Unis : la participation aux élections est minoritaire. Elle est de moins de 50 % ; elle est rarement au-dessus de 50 %, et la moitié des électeurs qui ne votent pas, ce n’est pas la moitié riche, c’est la moitié pauvre : ils savent très bien que démocrates ou républicains, c’est la même chose. D’ailleurs Nyerere, l’homme politique tanzanien, avait dit à ce sujet : « Nous, pays pauvres nous avons un parti unique ; vous, pays riches, vous avez deux partis uniques. Vous avez le choix à l’alternance entre deux partis qui font la même chose ». Donc c’est profondément antidémocratique.

         
      • Nico de Paris

        25 novembre 2011 at 14 h 49 min

        Laisse tomber ton blog … Je ne lis même pas ça !!! Il y a direct une étoile rouge …

        GOOD NIGHT LEFT SIDE !!!

         
    • david

      25 novembre 2011 at 13 h 30 min

      tu es winner alors nico, ça tombe bien le système a besoin de gens comme toi qui aime travailler et gagner de l’argent …, ils ne vont pas t’en laisser beaucoup…ils te laisseront peut être en vie …sous contrôle…

       
      • Nico de Paris

        25 novembre 2011 at 14 h 50 min

        J’ai jamais dis que j’aimais travailler … Nécessaire oui !!! Et toi travailles tu ???

         
  12. Angeles

    25 novembre 2011 at 12 h 25 min

    @ Nico, parcequ’il y a encore des mougeons qui votent ces nains dont personne ne veut ?? perso je ne vote plus que pour Biquette !!!

     
    • Nico de Paris

      25 novembre 2011 at 14 h 52 min

      Traduction svp …

       
  13. Pedro

    25 novembre 2011 at 12 h 46 min

    Sarko est arrivé au ministère de l’Intérieur après le 21 avril 2002, avec ses LOPSI, Loi d’Orientation et Programmation sur la Sécurité Intérieure. 5000 postes de plus pour les gendarmes, au final cela a été 4000, car une fois passé aux finances en 2006-2007, un arbitrage budgétaire a sucré un millier de recrutement.
    Ensuite, dans le cadre dun no-remplacement d’1 fonctionnaire sur 2, la gendarmerie a rendu 4% de ses postes sur les exercices 2009,2010 et 2011. Retour à la case départ. Comme la population et la délinquance ne diminuent pas, on a d’abord supprimé des escadrons de gendarme mobile puis des postes de gendarmes départementaux – en brigade.
    Aujourd’hui que la situation est potentiellement explosive nous n’avons jamais eu aussi peu d’effectifs pour y faire face. Cherchez l’erreur.
    L’excellentissime Alain BAUER, ex-grand-maître de G.O. :. préside l’inénarrable Obseravtoire National de la Délinquance.
    Alors Chaos organisé, ou simplement élites dépassées par les évènements à force de mentir et de vivre à crédit.

     
  14. Pedro

    25 novembre 2011 at 12 h 50 min

    Je vous propose un petit exercice de démocratie économique :
    Vous êtes Rmiste ou salarié et vous touchez une prime de fin d’année de 10.000 € et vous placez cette prime, ce bonus, si vous avez la chance d’être trader, sur votre compte en banque. Que va t-elle faire de votre argent ? On pourrait appeler cela CCC Combien ça coute, à la manière de l’inénarrable Jean-Pierre Pernod, ou Le droit de savoir à la manière de Charles Villeneuve qui pour une fois ne traitera pas d’un énième sujet racoleur.

    1/ Financer l’économie locale : 17% soit 1700 €

    07% vont financer votre crédit immobilier
    05% vont financer l’achat de votre voiture
    02%vont financer les projets de vos collectivités territoriales
    04%vont enfin royalement financer les PME

    2/ Financer le dette des Etats : 10% soit 1000 €

    Acheter des bons du trésor grecs, U.S., Britanniques, français ou japonais.

    3/ Financer les multi-nationales : 41% soit 4100€

    Autant vous dire que cette épargne va en priorité financer des projets rentables immédiatement : les investissements colossaux des pétroliers en off-shore profond, ou les usines de transformations des sables bitumineux de l’Alberta, les compagnies minières, charbonnières, les champions du CAC qui représentent l’ancienne économie si polluante mais tellement rentable . . . Ces financements sont soit des actions soit des obligations.

    4/ Financer les autres banques: 13% soit 1300€

    Ou comment acheter des produits titrisés aux banques américaines bien contentes de trouver un pigeon européen pour pouvoir « continuer à danser tant que la musique joue ». . .

    5/ Spéculer sur les produits dérivés : 19% soit 1900 €

    Les transactions sur les produits dérivés représentent 7 fois les transactions sur les actions. C’est avec cette portion de votre épargne que Kerviel consorts gagne ses bonus en jouant au Casino boursier mondial. Ces dérivés servaient de système assuranciel pour se couvrir des pertes sur les marchés actions ou de matières premières. Les montants placés sur les dérivés ont atteint 615.000 milliards de dollar en 2010, 13 fois le montant des dépots de tous les ménages de la planète. Cette spéculation virtuelle a pourtant des effets bien réels. Elle contribue à amplifier démesurément tout mouvement à la hausse ou à la baisse. Quand votre trader sniffe son rail de coke, le ménage sénégalais ne peut pas se payer son kilo de sucre. Je vous rassure, les banques n’investissent pas dans sa petite exploitation agricole . . . Ne vous étonnez-donc plus des révolutions dans les pays du 1/3 monde et peut-être bientôt chez nous . . . N’ayons pas peur le marché et la démocratie avancent au besoin au son du canon. Cordialement votre

    Source : Que font-ils de notre argent ? Stanislas DUPRE, éditions NIL, 2010

     
  15. Espoirdepaix

    25 novembre 2011 at 13 h 24 min

    On n’a rien sans rien dirait nico, les voleurs; les volés, les victimes, les bénéficiaires.
    Les pauvres resteront pauvres…
    Plus moyen de vivre un monde normalement sans faire dans l’absurde….

     
  16. david

    25 novembre 2011 at 13 h 37 min

     
  17. david

    25 novembre 2011 at 13 h 41 min

    http://www.article11.info/spip/Gilles-Chatelet-un-berger-voyou
    Vivre et penser comme des porcs. Le titre dit tout. Dans cet essai publié en 1998, le mathématicien et philosophe Gilles Châtelet secouait violemment l’esprit du temps, détricotait la mièvre bonne conscience démocratico-humanistico-servile de ses contemporains domestiqués. Une charge furieuse au son de la dignité bipède, résonant aujourd’hui plus que jamais.

     
  18. david

    25 novembre 2011 at 13 h 44 min

     
  19. david

    25 novembre 2011 at 13 h 49 min

     
  20. néo coralie

    25 novembre 2011 at 15 h 37 min

    « matérialiste athée », 2 mots qui semblent apparemment être synomymes à vos yeux et contraire à la religion catholique, or les croyants ne sont pas moins matérialistes que les non croyants, d’ailleurs ne sommes nous pas ici sur un site chrétien à parler d’économie et à se demander comment sauver ses sous (en investissant dans l’or, terre, …) ce qui est du matérialisme ! à croire que pour vous un athée n’est pas capable d’amour ou de solidarité (n’y at-il que des chrétiens dans les secours populaires ou autres associations d’après vous ?) ! Le fait est que vous créez une division de fait entre des athées et des croyants et que vous faites de cette manière le jeu de ceux que vous combattez !

     
    • librezen

      25 novembre 2011 at 15 h 51 min

      Tout à fait d’accord avec Néo Coralie. J’ai vu de nombreux catholiques égoïstes et tout autant d’athés profondément généreux et altruistes.

       
    • Jmd39

      25 novembre 2011 at 23 h 17 min

      Bonsoir,
      Ce qui compte c’est la finalité que nous mettons à nos actions. Il y a plein de gens qui croient, en toute bonne foi, accomplir une bonne œuvre en donnant à telle ou telle association, ou en participant bénévolement à ces mêmes associations. Se posent-ils la question de savoir ce qui est fait, vraiment, de leurs dons ? La réponse est non pour la plupart. Le cas du Téléthon en est l’exemple parfait. Des salaires de 100 000 euros annuels pour une poignée de responsables, des recherches scientifiques qui n’aboutissent jamais et que l’éthique n’embarrasse pas trop.
      Dans nos sociétés sans Dieu, on a remplacé la véritable charité, qui ne fait pas de bruit, par ces spectacles menés à grand renfort de battage médiatique. Cela a-t’il fait progresser la société dans les dernières décennies ? De toute évidence, non. Il y a et il y aura toujours plus de pauvres. Les maladies sont-elles éradiquées ? Non, et on en découvre de nouvelles quasiment tous les jours.
      Mais il y a cette étincelle, qui en fait est un appel de Dieu, qui nous pousse, pour certains, à vouloir faire du bien autour de nous. Combien se trompent dans leur réponse en croyant pourtant bien faire ?

       
  21. DRAYE Michèle

    25 novembre 2011 at 17 h 38 min

    1) Sais-tu que le véritable nom de RHOTSCHILD ou ROTH’S CHILD (fils de ROTH, ROTH étant un fils de Benjamin dans la bible lequel n’a pas fait de tribu donc censé ne pas avoir eu d’enfant)

    était BAUER

    2) ll n’y a aucun doute, le CHAOs est crée car ils disent:

    « Ce n’est qu’en précipitant le chaos que l’on fera du neuf » (gouvernants invisibles et sociétés secrètes de Serge Hutin

     
    • librezen

      25 novembre 2011 at 18 h 03 min

      le vrai nom des Rothschild est Mayer.
      Ils ne se sont nommés Rothschild qu’en raison de la rue d’où la famille était originaire, à Francfort : de l’écu rouge (Rote Schild).
      Il est quand même intéressant de noté que la BCE se trouve à Francfort aussi. On peut honnêtement pensé que ce n’est pas un hasard.
      Si vous dites vrai, Michèle, quelles sont vos sources. Car sinon, il faut éviter de relayer des rumeurs non fondées qui nuisent aux ennemis du N.O.M. et dont les Oligarques se délectent : « Regardez ces fous de conspirationnistes, ils inventent n’importe quoi ». Il ne faut pas donner à l’Oligarchie d eprise aux critiques trop faciles.

       
  22. DRAYE Michèle

    25 novembre 2011 at 17 h 39 min

    Je continue:

    Il y a un temps pour tout et notre chance est qu’ils agissent trop tôt

     
  23. DRAYE Michèle

    25 novembre 2011 at 17 h 59 min

    C’est à PEDRO qu’était destinée ma réponse suite à

    L’excellentissime Alain BAUER, ex-grand-maître de G.O. :. préside l’inénarrable Obseravtoire National de la Délinquance.
    Alors Chaos organisé, ou simplement élites dépassées par les évènements à force de mentir et de vivre à crédit »
    « 

     
    • Pedro

      25 novembre 2011 at 22 h 11 min

      Ils essayent de penser le chaos, faisant mine d’en « orienter » les évolutions. Les forces en puissance les balayeront. C’est en ce sens que Samuel Huntington était prophétique et que Francis FUKUYAMA – prononcez FUKUSHIMA – était d’une insupportable arrogance avec sa « fin de l’Histoire ». « Fin de l’histoire » il y aura, mais il s’agit de celle qui a débuté il y a 250 ans.
      La Chine en choisissant le mode de vie occidental va finir de siphonner les ressources de la planète en un temps record. La gauche française balayée par un gouvernement communiste, cela ne manque pas de sel, soit dit en passant. La consommation de pétrole brut est passé de 70 mbj à 90 mbj en 10 ans. C’est hallucinant ! Préparons-nous une société de sobriété ? Bien sûr que non, elle serait l’anti-thèse des lumières qui nous enseignent que nos vices respectifs font le bonheur de chacun sans le vouloir. Un tantinet naïf et désespérant.
      Ma croissance, j’ai perdu ma croissance. Mince, mes théorèmes ne fonctionnent plus. Le « Bien » autrefois ennuyeux, va faire mine de retrouver son sens. Et si ces P…..S de catho avait eu Raison. Mais non la Raison c’est Moi. Bref, on n’y comprend plus rien. Nous avions perdu notre Latin mais Dieu que l’Orient est compliqué ! ! !
      Veillons et prions car nous ne connaissons ni le jour ni l’heure, mais ce jour semble plus proche à chaque seconde. Babel est déjà confondue, les fissures deviennent breche tandis que résonnent déjà au loin les trompettes ! ! !

       
  24. Brigitte Dominguez

    26 novembre 2011 at 1 h 29 min

    :-((((((((((

     
  25. DRAYE Michèle

    26 novembre 2011 at 10 h 05 min

    UN ESPOIR?

    J’ai fait un rapprochement entre ces deux articles

    1)
    La France ouvrira un bureau de la coopération en Corée du Nord le 07 octobre
    (Article du 2 octobre posté sur le site « Les moutons enragés »)

    2) Révélation imminente ? Deux bases souterraines du NOM détruites
    16 septembre 2011
    http://www.divinecosmos.com/start-here/davids-blog

    Deux immenses villes souterraines ont été détruites le 23 août – ce qui peut être considéré par les historiens comme le moment crucial où la guerre fut gagnée.
    (Mise à jour du 17 septembre : une source interne crédible confirme cette version et ajoute une nouvelle information!)
    Ces sources l’ont récemment informé que les séismes qui sont survenus dans le Colorado et la zone de Washington DC, autour des 22 et 23 août, étaient en fait apparemment des frappes nucléaires contre des installations militaires souterraines.
    [Ces bases souterraines] ont été construites par le gouvernement américain, soi-disant depuis le début des années 60 pour un coût de trillion de dollars provenant de l’argent de contribuables inconnus qui est allé dans ces  »projets noirs ».
    JAMAIS ils n’auraient imaginé que ces installations souterraines auraient pu être attaquées. Jamais !
    JUSQU’À 60.000 MORTS – ET AUCUN INITIÉ EN SÉCURITÉ

    Ces gars ont du toujours penser que ces bases étaient en sécurité. Et maintenant aucune d’elles ne l’est.

    ILS N’ONT NULLE PART OÙ SE CACHER MAINTENANT

    Tous sur cette liste se précipiteront sur un endroit où se cacher. Les bases près de Washington et de Denver étaient toutes les deux populaires en raison de leurs situations pratiques.
    La plupart des gens haut gradés avaient déjà installé des espaces de vie confortables et personnalisés– avec leurs propres souvenirs et babioles nostalgiques.
    Fulford a longuement parlé du fait que le nombre d’initiés qui craignent pour leur vie est d’environ un million de personnes.

    Ils se sont bousculés partout dans le monde en essayant de supplier, d’emprunter ou de voler chaque morceau de terre pour avoir un sanctuaire

    La Corée du Nord est le premier pays qui envisage de les aider, et ce développement n’a eu lieu que très récemment.

    Kim Jong-II ne les aidera que s’ils promettent de l’aider à reprendre le contrôle

    Mon

     
  26. DRAYE Michèle

    26 novembre 2011 at 10 h 17 min

    Mon commentaire:

    Ces extraits viennent d’une INTERVIEW EXCLUSIVE – de BENJAMIN FULFORD PAR DAVID WILCOCK

    Ces initiés sont prêts à tout révêler à condition qu’on leur donne l’hospitalité

    Il semblerait que la peur ait changé de camp

    Le jour ou Dominique STRAUSS KHAN devait être jugé à New York, le procès a dû être reporté a cause d’un tremblement de terre, lequel aurait été provoqué par ces explosions

    Je crois que c’est un article trouvé sur le réseau VOLTAIRE que j’ai noté cette phrase:

    « A quoi servent tous ces anti-missiles puisqu’il existent des bombes atomiques souterraines que rien ne peut stopper »

    « A quoi servent tous ces anti-missiles

     
  27. Jesús Vallejo Mejía (@jesvalme)

    26 novembre 2011 at 14 h 52 min

    Je vous félicite.

     
  28. DRAYE Michèle

    27 novembre 2011 at 15 h 39 min

    Ma grande peur:

    Qu’il s’enfuie avec la valise nucléaire

    Deux aides de camp de la marine remerciés par Sarkozy

    http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-07-20/deux-aides-de-camp-de-la-marine-remercies-par-sarkozy/1648/0/362910

     
  29. DRAYE Michèle

    27 novembre 2011 at 15 h 42 min

    L’article Lepoint.fr – Publié le 20/07/2009

    Pour la seconde fois en quelques mois, Nicolas Sarkozy vient de se séparer d’un aide de camp issu de la marine nationale, et cette dernière trouve l’affaire si saumâtre qu’elle n’a pas présenté de candidats pour les remplacer. Résultat : l’aide de camp qui accompagne toujours le Président est soit un aviateur, soit un des deux aides de camp issus de l’armée de terre. Ces officiers, toujours présents aux côtés du chef de l’État durant les cérémonies officielles, et jamais bien loin en temps ordinaire, sont aisément reconnaissables à leurs aiguillettes, ces longues passementeries tressées qui ornent leurs épaules. Ils ont traditionnellement en charge la mallette permettant au Président d’activer le feu nucléaire. Ce poste est considéré comme un honneur par les officiers, malgré la lourde sujétion qu’il implique.

    À la marine, l’éviction successive de deux officiers fait grand bruit, et on y évoque une « incompatibilité d’humeur » entre le Président et ses aides de camp marins. D’autant plus étonnante que ces deux hommes avaient été choisis par leur état-major pour leurs qualités professionnelles et humaines unanimement reconnues. Le premier n’a pas terminé son temps à l’Élysée, et son remplaçant s’est même vu enjoindre en urgence de quitter en cours d’année le Collège interarmées de défense, où il était stagiaire, pour rejoindre la présidence. Las ! Il n’est resté que quelques semaines… Pour un officier de marine connaissant bien cette affaire, il y a eu un « problème de fond ». « Ce métier est très particulier, et ce n’est pas celui pour lequel on a été recruté. Mais nos deux camarades n’ont rencontré ni ne rencontreront dans l’avenir, ni l’un ni l’autre, aucun problème de carrière. Nous sommes tous très conscients, comme le commandement, qu’ils ne sont fautifs en rien ! »

    Une « non-affaire » pour l’Élysée

    À l’armée de terre, où l’on s’est fait un immédiat devoir de fournir à la présidence un aide de camp de remplacement, on glisse suavement : « Les marins n’avaient qu’à mettre des gars plus souples ! » Un autre officier de l’armée de terre, qui connaît son sujet, explique : « Les marins sont trop bien élevés. Il faut mettre des brutes, avec du poil aux bras. Dans l’armée de terre, l’environnement est moins protecteur. On peut s’adapter à un milieu très dur ! » De source proche des officiers évincés, on évoque des aides de camp de Nicolas Sarkozy très mobilisés : « Les gars en bavent à mort, ils courent dans tous les sens et se retrouvent vitrifiés par le rythme. » Ambiance…

    L’affaire est lourde, car le poste d’aide de camp n’a jamais été une sinécure. Dans le passé, le général de Gaulle disposait de trois aides de camp, nombre ramené à deux par Georges Pompidou, la tradition voulant que l’un des deux appartienne à l’armée de terre, et le second alternativement à la marine et à l’armée de l’air. Cette situation est restée inchangée jusqu’à Jacques Chirac. Le rythme de Nicolas Sarkozy étant incomparable avec celui de ses prédécesseurs, la marine a été priée de fournir un troisième homme, pour renforcer l’équipe de manière permanente. Un officier, qui fut lui aussi aide de camp et a conservé des liens avec ses successeurs, évoque un changement profond de la mission, aussi bien dans le style que sur le fond : « Autrefois, et jusqu’à Jacques Chirac, l’aide de camp était un vrai collaborateur du chef de l’État et participait aux réunions de cabinet. Aujourd’hui, il ne fait plus que des plans de prises d’armes, et plus vite que ça ! Quand un militaire est méprisé, il devient un polichinelle en uniforme… »

    À l’Élysée, on se refuse à évoquer une quelconque acrimonie à l’égard de la marine. On préfère parler d’une « non-affaire », d’un « non-événement qui agite sans raison une partie de la communauté militaire ». C’est tout juste si l’on admet cependant une « légère difficulté d’adaptation à un service particulièrement compliqué, notamment en raison de son rythme très élevé ».

    Par Jean Guisnel

     
  30. DRAYE Michèle

    27 novembre 2011 at 15 h 47 min

    Notre force de dissuasion a-t-elle été privatisée comme ces des USA et des britanniques

    (au point ou l’on en est)

    Soldes : L’armée privatise en loucedé ses satellites de communication
    6 juillet 2009 11:06, Les mots ont un sens, par Napakatbra Discrètement, Sarko a décidé de vendre les bijoux de famille, et pas n’importe lesquels : les satellites militaires de télécommunications sécurisées. Pour une valeur de 400 millions d’euros. Les états-majors de la Grande Muette s’étranglent…

    Fin 2008, le journal Les Echos révélait que le gouvernement étudiait la possibilité de vendre ses satellites de télécommunications sécurisées Syracuse. Et le Canard Enchainé, dans sa ponte du 1er juillet 2009, confirme et précise : Nicolas Sarkozy a pris sa décision à la mi mai et l’a annoncé aux représentants des états-majors quinze jours plus tard, lors d’une réunion de la Commission exécutive permanente, un « machin » créé par De Gaulle en 1963 et chargé de contrôler les programmes d’armement. Pris par surprise, les grognards étoilés n’ont eu d’autre choix que de valider… en l’absence d’Hervé Morin, ministre de la Défense.

    400 millions d’euros

    Ces satellites assurent l’ensemble des communications militaires cryptées entre le commandement et les unités déployées sur les théâtres d’opérations. Leur vente devrait rapporter 400 millions d’euros (pour un investissement total de 3 milliards depuis 1980), de quoi commencer à boucher le trou de 600 millions de la loi de programmation militaire 2009-2014. Il n’y a pas de petits profits. En 2011, les satellites seront donc la propriété d’une société privée, Astrium (filiale d’EADS) ou Thalès. Et l’Etat louera désormais ses canaux de communication. Comme d’autres clients, puisque l’acheteur sera autorisé à sous-louer les infrastructures à l’envi. Un proche de Morin assure que « compte-tenu du prix de vente et des loyers prévisibles, c’est une bonne affaire »… d’Etat ?

    « Sur un coin de table »

    « La maîtrise de nos communications, c’était un principe gravé dans le marbre », s’étrangle un général trois étoiles dans les colonnes du palmipède. Il fulmine : « On ne change pas d’orientation comme ça, sur un coin de table »… même au Fouquet’s. Et l’affaire soulève un certain nombre de questions, même si la presse ne semble guère interrogative : Peut-on prendre une telle décision sans l’intervention du parlement ? Qui sera responsable, en cas de bug, lors d’opérations de guerre ? Comment le « secret-défense » peut-il être assuré… par un simple contrat commercial ?

    Rompez…

     
  31. DRAYE Michèle

    28 novembre 2011 at 17 h 57 min

    a Librezen,

    Excuse-moi, je n’avais pas vu ton commentaire…

    25 novembre 2011 at 18 06 03 110311

    l »e vrai nom des Rothschild est Mayer.
    Ils ne se sont nommés Rothschild qu’en raison de la rue d’où la famille était originaire, à Francfort : de l’écu rouge (Rote Schild)…./…

    Si vous dites vrai, Michèle, quelles sont vos sources.  »

    Je te poste ci-dessous une page du livre « Le nouvel Ordre Mondial » écrit par un allemand (dont je ne retrouve pas le nom – pour le moment- à suivre)

    Mayer n’est pas un nom, mais un prénomEn 1750, MAYER AMSCHEL BAUER acheta la banque de son père à Francfort et troqua son nom pour celui de ROTHSCHILD (d’après l’enseigne rouge – traduction littérale du mot Rothschild – qui était accrochée à la porte d’entrée de la banque et qui représentait le signe des Juifs révolutionnaires et vainqueurs dans l’Europe de l’Est).

    Mayer se maria. Il eut cinq garçons et cinq filles. Les prénoms de ses fils étaient Amschel, Salomon, Nathan, Kalmann (Karl) et Jacob (James). Son ascension s’accéléra lorsqu’il obtint les faveurs du PRINCE GUILLAUME IX de HESSSE-HANAU. Il prit part, en sa présence, à des rencontres de francs-maçons en Allemagne. Ce prince Guillaume, ami de la DYNASTIE DE HANOVRE , avait des revenus financiers considérables en louant ses mercenaires de Hesse au roi anglais (de Hanovre). Ce furent les mêmes troupes qui combattirent, plus tard, contre l’armée de George Washington dans la « Valley Forge « , Rothschild devint le banquier personnel de Guillaume (16).

    Lorsque le prince Guillaume dut s’enfuir au Danemark à cause des troubles politiques, il déposa à la banque Rothschild le salaire des mercenaires, soit 600.000 livres. NATHAN ROTHSCHILD (le fils ainé de Mayer Amschel) emporta avec lui cet argent à Londres gràce auquel il put ouvrir aussi une banque. L’or qui servit de garantie était issu de la « East India Company ». Nathan obtint une plus-value de 400% en prêtant de l’argent au DUKE OF WELLINGTON qui finançait ainsi ses opérations militaires et en vendant aussi, plus tard, de façon illégale l’or qui devait servir de garantie.

    Ces transactions furent à l’origine de la fortune gigantesque de la famille Rothschild , C’est alors que débuta le commerce bancaire international : chaque fils ouvrit une banque dans un pays différent, Anischel à Be rlin, Salomon à Vienne, Jacob à Paris et Kalmann à Naples.

    Salomon Rothschild était membre des francs-maçons.

    MAYER AMSCHEL ROTHSCHILD écrivit son testament dans lequel il indiquait comment la fortune de famille devait être gérée à l’avenir. La fortune serait administrée par les hommes et ce serait l’ainé qui aurait le pouvoir décisif et trancherait en cas de désaccord. Toutes les tenues de compte devaient rester absolument secrètes, particulièrement pour le gouvernement (17).

    En l773, MAYER AMSCHEL ROTHSCHILD aurait rencontré en secret dans la maison des Rothshild, rue Juive à Francfort, douze bailleurs de fonds juifs aisés et influents (en fait les Sages de Sion) pour mettre à l’étude un projet qui contrôlerait toute la fortune mondiale.

    Aux dires de Herbert G. Dorsey, ces bailleurs de fonds auraient souligné, entre autres, le fait que de la fondation de la « BANQUE D’ANGLETERRE  » avait permis d’exercer une influence considérable sur la fortune anglaise. Ils déclarèrent aussi qu’il serait nécessaire que cette banque exerce un contrôle absolu alin qu’ils puissent créer les bases qui permettraient de contrôler la fortune mondiale. Ils en retinrent les grandes lignes par écrit.

    Selon les document de Dorsey et William Guy Carr « Pawns in the Game », ce plan aurait finalement été connu sous le nom de « PROTOCOLES DES SAGES DE SION ». L’origine des Protocoles remonte, en fait, à des siècles en arrière, ils auraient été remaniés par ROTHSCHILD avant d’acquérir leur vraie signification. Ces Protocoles furent gardés secrets jusqu’en 1901, date à laquelle ils tombèrent dans les mains du professeur russe S.Nilus. Celui-ci les publia sous le titre « le danger juif ». Victor Marsden les traduisit en anglais en 1921 sous le titre « THE PROTOCOLS OF LEARNED ELDERS OF ZION » (« Les Protocoles des Sages de Sion »).

    Sur les 24 Protocoles j’en résumerai douze. La traduction de l’anglais s’éloigne, peut-être, un peu du texte original mais le contenu y reste fidèle. Le recueil complet des Protocoles dépeint la situation actuelle de notre monde (18).

    (16) George Armstrong : « The Rothschild Money Trust »
    Herbert G. Dorsey III : « The Secret History of the New World Order », p. 2 – 3
    (17) Des Griffin : « Die Absteiger », p. 26 – 32
    VAP-Verlag Wiesbaden ISBN 3-922367-06-2
    (18) Herbert G. Dorsey III : « The Secret History of the New World Order », p. 3 – 5
    William Guy Carr : « Pawns in the Game »

     
  32. DRAYE Michèle

    28 novembre 2011 at 18 h 02 min

    En ce qui concerne le nom choisi de ROTSCHILD,

    mes informations viennent de la bible

    Le rôle de BENJAMIN est très important pour le futur de sa descendance

    et ce n’est pas pour rien qu’ils l’ont choisi

    puisqu’ils ont acheté entièrement la terre d’ISRAEL