RSS

Les marionnettes et Le POUVOIR

24 Nov

Suite de l’article Quand Danielle Mitterrand avoue que le chef de l’Etat n’a pas LE pouvoir.

Ces aveux sont très intéressants. Ils prouvent que le personnage important de la période mitterrandienne n’était peut-être pas le président lui-même, mais certaines éminences grises qui le conseillaient adroitement dans le sens voulu par les banquiers synarchistes que côtoyait un J. Attali. Ces mêmes banquiers, à l’origine de la crise actuelle et qui ont décidé de briser les Etats-Unis dont ils ont pleinement le contrôle depuis décembre 1913… date de la création de la banque centrale américaine par quelques familles constituant un cartel bancaire supranational. Depuis décembre 1913, ce cartel utilise les Etats-Unis comme un instrument de conquête du pouvoir mondial. Réalisant cet état de fait tout au long de ses deux mandats présidentiels, F. Mitterrand dira :

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique, une guerre sans morts. […] Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre à mort »[1].

Lorsque F. Mitterrand dit des Américains qu’« ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde », il oublie de préciser que ces derniers ne sont que les pions d’un autre pouvoir, celui de l’Argent anonyme et vagabond. Ce pouvoir, comme nous le répétons inlassablement dans la Lettre d’Informations Economiques Stratégiques Internationales, est entre les mains d’un CARTEL de familles oligarchiques. Et cela ne date pas d’aujourd’hui puisque nous évoquions l’année 1913.  Par exemple, le président américain F.D. Roosevelt dira : « Il existe un cartel bancaire au sein de grands centres financiers qui contrôle le gouvernement depuis Andrew Jackson ».


[1] Propos du président Mitterrand exprimés lors d’un entretien privé à la fin de sa vie et cité par le Courrier International du 13 avril 2000.

Publicités
 
21 Commentaires

Publié par le 24 novembre 2011 dans Non classé

 

21 réponses à “Les marionnettes et Le POUVOIR

  1. Korrigan

    24 novembre 2011 at 8 h 46 min

    Et voici la recette du cocktail eurolotov enfin dévoilée :

    Dans un chaudron Bruxellois, modèle initialement vendu spécial potion magique, mélanger les ingrédients suivants en respectant bien les proportions correspondant à l’état de la dette de chaque pays ayant de gré ou de force participé à sa confection et contribué à tous nous empoisonner.

    Ouzo de Mytilène
    Cuarenta-y-tres de Barcelone
    Grappa du Val d’Aoste
    Irish Whiskey du Connemara
    Porto de Lisboa
    Williamine d’Alsace (1)

    Verser le tout dans le dit chaudron et allumer dessous un feu léger avec du papier fiduciaire, n’importe lequel faisant l’affaire. Ne valant plus rien il est offert.
    Touiller avec une spatule de marque Barroso (les meilleures).

    Se munir ensuite de cannettes de bière allemande vides munies d’une mèche courte (2).
    Remplir avec précaution les cannettes à l’aide d’une louche de marque Von Serpillère (les meilleures).

    Effet détonnant et dispersant garanti.
    Pour les fêtes, possibilité d’envoi cadeau d’une caissette aux FMI, BCE, FED, FESF et toutes les Banques réunies.

    On va leur montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins de l’Europe qu’on va les retrouver, éparpillés par petits bouts, façon puzzle.
    Nous quand on nous en fait trop on correctionne plus : on dynamite, on disperse, on ventile !

    (1) Juste pour faire croire aux Allemands qu’on s’est un peu rapproché.
    (2) Juste pour rappeler que la dette allemande est la plus importante de la zone € mais la mieux rétribuée.

     
    • pask1

      24 novembre 2011 at 8 h 58 min

      ça fait un moment que je le dis mais la seul solution c’est « l’écobuage » de l’oligarchie,…. de toute personne qui prend son frère pour un esclave … etc …

       
  2. asse42

    24 novembre 2011 at 9 h 26 min

    Oui Mitterrand disait que la guerre était ouverte contre les américains qui voulaient prendre le pouvoir sur le monde, il disait aussi que le lobby juif était trop anti-français. Et il faut avouer que le poids de ce lobby affidé aux banksters mondiaux, city et Wall street, ne s’était pas trompé:
    http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2011/11/24/avec-charlie-hebdo-voici-shoah-hebdo/

     
  3. debian

    24 novembre 2011 at 9 h 44 min

    Souvenons nous que le bail de la FED expire le 23 décembre 2012. L’écroulement financier en cours est voulu et global, la grosse majorité des bourses partout sur cette planète perdent entre 20 et 30% depuis janvier 2011. Cette FED a été créée par le président pantin Wilson, suite à une « panique bancaire » aux USA, organisée par certains banquiers en 1907.
    Le cartel en question profite de la fin programmée de son jouet pour passer à l’étape suivante : une FED à l’échelle mondiale cette fois. Les mêmes mécanismes sont en œuvre, la finalité est évidente, pour qui écoute un peu la rhétorique mondialiste de notre époque : le scenario de sortie de crise est déjà écrit.

     
    • librezen

      24 novembre 2011 at 10 h 59 min

      Effectivement, tout semble préparé. On nous rabâche les oreilles d’une nécessite de plus grande convergence politique et fiscale en Europe. Le FESF est une sorte de FED à l’européenne avec les mêmes avantages (impunité totale etc…).
      Avant la FED mondiale, nous devrions assister à la FED transatlantique.
      Il y a pour moi une inconnue, une logique que j’ai du mal à analyser, l’Allemagne. Est-elle l’ennemi du N.O.M. via une recherche d’accord germano russe ?

       
      • debian

        24 novembre 2011 at 14 h 55 min

        Selon Pierre Hillard, spécialiste de ce pays, l’Allemagne controlera la zone Europe du futur NOM, vieux rêve que 2 guerres mondiales n’ont su réaliser. Les gesticulations actuelles des marionnettes politiques sur la crise de la dette européenne ne serviraient de fait qu’à masquer aux autres peuples européens cette prise de contrôle politique rampante et inexorable. Politique forcément au service du NOM, car militairement et financièrement l’Allemagne est sous le joug du cartel depuis WW2 (et peut être déjà avant).
        Par ailleurs un reportage était passé sur Arte, après une première censure (cas unique dans l’histoire de la chaîne) : le système octogon, qui tendait à démontrer que l’or nazi, planqué dans les banques suisses à la fin de la guerre, avait servi, sous les bons auspices d’oncle Sam, à créer et financer la CDU après guerre. Parti qui sera un grand artisan de la « construction » européenne que nous connaissons, of course.

         
  4. MAX

    24 novembre 2011 at 10 h 23 min

    oui, et pour savoir qui a fait le lien ( depuis le 18°me jusqu’ à 1956 )entre cette oligarchie et TOUS les hommes politiques anglais ,russes, américains , français, lisez la controverse de sion ….

    Pour savoir qui conseillait Miterrand et faisait l’ intermédiaire entre le pouvoir occulte et le pouvoir politique français? je vous le donne émile, il s’ agit de ?
    Italie, non
    Attila? non

     
    • gaspard

      24 novembre 2011 at 10 h 29 min

      alors c’est qui?

       
      • MAX

        24 novembre 2011 at 11 h 19 min

        Le seul qui était reçu chaque jour par Miterrand à l’ Elysée

        Ce que M. House était à Wilson ….

         
  5. Merlin

    24 novembre 2011 at 10 h 31 min

    Miterrand en dit beaucoup déjà, il ne pouvait rentrer dans les détails.
    Publiquement il est impossible d’évoquer directement ou frontalement le cartel, alors il dit « américain ».
    Chef des esclaves est le plus haut statut que puisse avoir un chef d’Etat (en occident). Et l’esclave peut il s’attaquer aux maitres ?
    La liberté : C’est le prix a payer quand on vend son âme….

     
  6. barge

    24 novembre 2011 at 10 h 43 min

    Politiques, artistes, banquiers… tout ce petit monde que les médias mettent en avant ont troqué leur âme pour avoir l’apparence du pouvoir ou quelques minutes de notoriété…

    Il s’agit d’un pacte faustien.
    « Nun sag, wie hast du’s mit der Religion ? »,

    traduit par « Eh bien, dis moi, comment fais-tu avec la religion ? »

     
  7. barge

    24 novembre 2011 at 10 h 49 min

    Pourquoi Hollande a perdu la présidentielle…

    Je ne sais pas si vous l’avez vu dans ces discours. Il adopte des postures qui sont celles de mittérand lorsqu’il haranguait les foules.

    http://www.rue89.com/retro-ina/2011/09/10/hollande-a-fait-un-reve-haranguer-comme-mitterrand-221142

    En voyant ces images, on ne peut que constater la transparence du personnage. Singer comme il le fait montre simplement son manque de personnalité.

    le choix de 2012 portera entre le nervis américains et un ectoplasme.

     
  8. barge

    24 novembre 2011 at 11 h 03 min

    Pour préserver le déficit de la sécu, l’excité de l’élysée a recours aux médecines douces.

    Voir la vidéo à partir de la 4 mn.

    La question est  » qui  » lui envoie ces ondes positives ?

     
  9. tradeco

    24 novembre 2011 at 18 h 32 min

    Pouvez me rappeler la citation exacte de Rockeffeller (ou de Rothschild je ne sais plus) sur « la bonne crise majeur » svp merci

     
    • gaspard

      25 novembre 2011 at 8 h 34 min

      « Nous sommes à la veille d’une transformation globale tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le nouvel ordre mondial. »

       
      • phil261

        28 novembre 2011 at 12 h 04 min

        Gaspar,

        c’est bien pire que ça,Nous sommes à la veille d’une 3eme guerre mondiale!
        le monde que nous connaissons est bientôt sur le point de disparaitre,ou d’être à jamais défiguré.

        d’une façon ou d’une autre,cela arrivera.Soit en venant des hommes ,soit par les changements climatiques et leur effets que nous sous estimons.

        oui en vérité je vous le dis : » TREMBLEZ  » car notre avenir est bien sombre

         
 
%d blogueurs aiment cette page :