RSS

SURVIE – DOSSIER SUR L’EAU

19 Nov

EAU FILTRE

Cliquer sur le lien en rouge. C’est le premier thème abordé. L’objectif est de lancer un sujet constructif en permettant à toutes les personnes intéressées de nourrir, par différentes informations complémentaires, le thème donné.

Nous prendrons en compte les éléments intéressants qui seront apportés. afin de compléter ce travail. Enrichi grâce à vous, nous le remettrons en ligne.

Publicités
 
158 Commentaires

Publié par le 19 novembre 2011 dans Non classé

 

158 réponses à “SURVIE – DOSSIER SUR L’EAU

  1. tien

    19 novembre 2011 at 21 h 11 min

    La photo ne nous montre-t-elle pas une masseuse ?
    Et oui, la politique, c’est une affaire de professionnels et de partouzeurs !

    http://smotri.com/video/view/?id=v19151253d60

    Où on apprend que Mitterand et DSK s’étaient payés lors d’un voyage des indonésiennes…

     
    • fukenedy

      20 novembre 2011 at 3 h 56 min

      salut.elle ne marche pas la video?

       
      • tarci

        20 novembre 2011 at 11 h 03 min

        Si ce matin elle fonctionne pour moi !

         
    • Menthalo

      20 novembre 2011 at 11 h 14 min

      Les commentaires oiseux tel que celui-ci devraient être nettoyés par LIESI.
      Merci de rester strictement dans le sujet.

       
  2. uprising

    19 novembre 2011 at 21 h 18 min

    Merci pour cet article qui est le premier d une longue serie sur les moyens de se proteger, en effet l’eau et la premiere chose à prendre en compte. L’eau c’est la base, c’est la vie !

     
    • laurin

      20 novembre 2011 at 10 h 09 min

      bonjour
      connaissez vous les vertus de l’argile celle ci permet soit de purifier l’eau soit de soigner par usage interne
      soit en cataplasme en usage externe
      différents site traite de ce sujet

       
  3. faites le grand saut, ça les vaut !

    19 novembre 2011 at 21 h 28 min

    j’ai investi dans un osmoseur avec  » pompe perméate  » chez www/watertech.fr

    j’en suis très satisfait. J’ai 5 ensembles de cartouches et membranes, ce qui donne entre 5 et dix ans d’autonomie.

    Le système ne nécessites pas d’électricité. Prends peu de place ( volume 20/30 L a vu d’oeil ).

    branchement et déplacement facile. Robuste. Bref, à la maison, que du bonheur, et en plus c’est bon pour la santé dès aujourd’hui !!

     
    • Mil

      19 novembre 2011 at 22 h 44 min

      J’utilise également un osmoseur:
      – Pas d’électricité mais nécessité d’avoir de l’eau sous pression (réseau).
      – Rejet (« gaspillage ») d’eau « sale » (l’eau potable ressort d’un côté – l’eau avec les résidus d’un autre).
      – Coût des membranes et cartouches filtrantes assez élevé…
      A part ça, j’en suis globalement satisfait et apprécie de disposer facilement d’une importante qté d’eau filtrée pour de nombreux usages domestiques (soupes…).

      Sur mon lieu de travail nous avons acquis une « fontaine » (marque Doulton) qui fonctionne par simple gravité et qui, sans atteindre la qualité de filtration d’un osmoseur garantie l’élimination de la plupart des pathogènes et autres polluants (40L/24H).

       
      • Ned

        20 novembre 2011 at 13 h 30 min

        Le prix des cartouches et ( une fois pas an environ) la membrane tous les 6 ans) est très variable suivant que vous l’acheter chez un vendeur d’accessoires pour aquarium ou chez un spécialiste de l’eau. Pourtant ce sont les même membrane et les même filtres!!!!!!! et il y a des promotions. le moins cher il y a quelques mois 59€ chez un 230€ chez d’autres !!!!!

         
    • MAX

      20 novembre 2011 at 20 h 05 min

      certains osmoseurs n’ utilisent pas d’ électricité à condition d’ avoir une pression minimale dans le réseau( 3 bars); ce qui veut dire qu’ il faut imaginer une pompe manuelle en cas de baisse pression réseau ou branchement sur réserve eau de pluie !

       
  4. Komak

    19 novembre 2011 at 21 h 28 min

    Excellent, merci. L’idéal : avoir un puits dans son jardin.

     
  5. villain nemesis

    19 novembre 2011 at 21 h 48 min

    Bonjour, je suis donc au point j’ai déja le modèle syphon ,les micropure fortes mais je suis aussi très conscient que cela ne bride en rien le déferlement de nanotechnologie matérialisé par la maladies des Morgellons.
    Ca c’est en France et on le voit trop souvent: http://www.youtube.com/watch?v=_kAUF2LkmDI
    En effet prenez soins de vous et anticipons comme on peut!

     
    • Jack

      20 novembre 2011 at 23 h 13 min

      J’observe les chemtrails depuis des années, même l’eau de pluie était rouge (algues) tellement elle était morte. Découvre bien les liens que je donne ici, et tu trouveras un moyen de mater toutes ces cochonneries de ton environnement.
      J’ai vu ce genre de film un peu partout, mais pas dans mon coin.

       
  6. Hervé

    19 novembre 2011 at 22 h 18 min

    Personnellement, je trouve cet article farfelu. Supposons que nous revenions au moyen age, le problème n’est pas de filtrer l’eau mais de trouver l’eau. Et prenons comme hypothèse que nous avons perdu l’habitude de boire de l’eau malsaine (les indiens s’en tirent plutôt bien de ce côté). La première question est de trouver de l’eau. L’eau potable c’est l’eau de source (et pas l’eau de puits) et éventuellement l’eau des torrents de montagne au delà de 2000m d’altitude.
    Les romains récupéraient l’eau de source à distance et vérifier la pureté en laissant des poissons dans les réserves (des rougets je crois, très sensibles aux impuretés). Cela ne les empêchait pas de mélanger l’eau à du vin. Si nous prenons comme seconde hypothèses que nous devons boire de l’eau polluée (par exemple, l’eau de la seine). Cela me parait farfelu d’imaginer que nous aurons stocké tous ce qu’il faut pour la filtrer pendant les 50 ans à venir. Les indiens et les chinois ont survécu en buvant du thé. L’eau bouillie permet d’éliminer la majorité des êtres vivants (très peu vivent au delà de 100° et quasiment aucun au delà de 130°). Pour ceux qui sont très précautionneux, le chlore a été utilisé pendant de nombreuses années avant que des mécanismes plus sophistiqués ne soient utilisés. Tout cela ne nous protège pas des nitrates, du plomb, du mercure…

    Mais bon pour ce qui me concerne, je me contenterais donc de boire du thé avec de l’eau longuement bouillie ou si possible de l’eau de source.

    Quel est le gain supplémentaire du filtrage ?

    Merci.

     
    • jozecat

      19 novembre 2011 at 22 h 24 min

      Peut-on boire l’eau de pluie ?

       
      • villain nemesis

        19 novembre 2011 at 22 h 31 min

        Je ne suis pas croyant mais « Au grand dieu NON » voyez plutôt l’état de notre ciel  » sud de la france 11/09/2011″ phénomène constaté depuis des mois sur tout le territoire et plus encore.

         
      • Ecomaniac

        19 novembre 2011 at 22 h 46 min

        NON!!!! les nuages captent toute la pollution, y compris celle de Fukushima ! a bannir 😉

         
      • Ned

        20 novembre 2011 at 13 h 32 min

        OUI

         
      • Aquadas

        20 novembre 2011 at 15 h 52 min

        Bonjour,

        eau = h²o = 2 atomes d’hydrogène et 1 atome d’oxygène
        Intéressons-nous à l’hydrogène ( hydro = eau et gène = engendrer)
        L’hydrogène est le plus petit et le plus léger de tous les atomes.
        L’hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.
        75 % de l’Univers ( vers Uni) visible est composé d’hydrogène.
        Donc, étant le plus petit et le plus léger, tout, absolument tout s’agglomère à l’hydrogène donc à l’eau.
        Donc l’eau transporte tout, absolument tout, imaginez !
        Dans les airs : radiation, kérosène et toutes sortes de pollution,

        Dans les eaux : goudrons, pesticides, herbicides etc.. et tous les mots en ide comme stupide mais aussi les médicaments ( toutes les molécules que nous rejetons dans nos toilettes sans s’en rendre compte).
        Idem pour la terre.

        Nous donnons de la mort à l’eau et elle nous le rend au centuple.
        L’eau, c’est avant tout la vie. Notre cerveau est composé à 90 % d’eau.
        Pour info :
        Un nouveau né est composé de + 80 % d’eau, un adulte + 70 % et un veillard + 60 %.

        L’eau est-elle vivante ?
        Je crois que nous en sommes la preuve.
        Donnons la vie à l’eau ET elle nous le rendra au centuple.
        Pensez à votre eau et ce que vous en faîtes.
        Lorsque les eaux deviendront pures nous serons devenus des hommes humains.
        En attendant : système d’osmose inverse obligatoire avec filtres à charbons actifs ( à partir de 200 euros).
        Agriculture et consommation BIO ( j’aime plutôt le terme naturel).

        L’eau que nous consommons de nos jours est morte (démagnétisée), équipez-vous de systèmes de dynamisation ou magnétisation ( pour récuperer les informations cosmo-telluriques naturelles), couplés à des osmoseurs.

        Une eau vivante hydrate et c’est la seule crème de beauté.
        L’eau est aussi la seule boisson obligatoire pour l’homme.
        Il est grand temps temps de nous intéresser à l’eau donc à nous.
        Arrêtons d’écouter et de voter pour ces stupIDES et avIDES bêtes politiques.
        Reprenons notre vie en main, soyons responsables, nous le valons bien, NON ?
        Bien à vous.
        AQUADAS
        Le Serviteur de l’Eau

         
      • logos

        20 novembre 2011 at 18 h 16 min

        oui mais attention la pollution

         
      • Ecomaniac

        20 novembre 2011 at 22 h 02 min

        @ Ned

        on peut boire aussi l’eau des égouts si on va par la, rien ne l’interdit… développez svp, merci.

         
    • villain nemesis

      19 novembre 2011 at 22 h 29 min

      Pour ma part je ne pense pas,que ce premier papier « survie » soit inaproprié mais les détails que vous ajoutez sont très importants. En effet seule l’eau de source ou celle de nos pôle(pour ceux qui ont de gros moyens) sont réellement utilisable.
      en revanche , je conseille de faire analyser un échentillon de la terre de votre jardin ou hermittage au labo « CARSO » Lyon gerland et de faire rechercher les taux d’aluminium et de baryum.
      Vous serez surpris et peut être comprendrez vous que même les defunts torrents de nos magnifiques motagnes sont souillés.
      « what in the world are they spraying? vostfr » en préambule et l’envie de savoir vous poussera peut être à vous penchez sur ce genre de doc: http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO1&Sect2=HITOFF&d=PALL&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsrchnum.htm&r=1&f=G&l=50&s1=5003186.PN.&OS=PN/5003186&RS=PN/5003186

      Pour ma part, je pense il ne faut occulter aucun paramètre.
      Messieurs ,Dames…

       
    • gigi

      20 novembre 2011 at 9 h 43 min

      @ Hervé
      D’après toi l’eau de puits ne proviendrait pas de sources ???
      mais d’ou vient – elle alors ???

       
      • Ned

        20 novembre 2011 at 13 h 33 min

        nappes d’infiltration qui ne remonte pas à la surface comme une source

         
      • Hervé

        20 novembre 2011 at 16 h 59 min

        Si si… J’ai été un peu rapide. Mais ce n’est pas toujours le cas et le puits peut être pollué.
        Il est plus prudent de tester l’eau ou de la faire bouillir.

         
    • dd

      20 novembre 2011 at 17 h 04 min

      J’en suis venu aux même conclusions.

      Eau + vin était utilisé par les armées anciennes. (aie musulman, mais bon la survie est pronée dans le Coran)
      Eau + thé dans la culture chinoise militaire, mais je ne sais si c’est à cause des propriétés du thé ou de l’état bouillie.

      A noter des programmes de purification faisaint état d’eau en bouteille laissé au soleil 2 3jours.

       
  7. solnis

    19 novembre 2011 at 22 h 30 min

    On peut faire aussi comme les naufragés des…. lavements intestinaux jusqu’à ce que l’eau sorte claire. L’eau est alors totalement potable. Véridique et efficace.

     
    • chtroll

      20 novembre 2011 at 7 h 55 min

      Je ne suis pas sur de bien comprendre , vous pourriez développer ?

       
  8. villain nemesis

    19 novembre 2011 at 22 h 38 min

    Voici de quoi éclairer la lanterne des plus réfractère.
    Un reportage de 3 min sur Télématin:http://www.youtube.com/watch?v=OlSvqwL85XQ
    Couplé à la page 65 et consors de ce rapport on ne peut plus officiel : http://www.wmo.int/pages/prog/arep/wmp/documents/CD_WMP_44.pdf
    Il y a une perle page 99 aussi!
    Merci LIESI

     
  9. Jack

    19 novembre 2011 at 22 h 52 min

    L’eau de pluie est pauvre, bourrée de pollutions en tous genres, dont l’aluminium.
    C’est bon pour avoir une bonne diahrrée si on en consomme trop.

    Le top en matière de filtration d’eau à boire (mais pas portable): http://www.utilebio-france.com/
    Je veux faire analyser l’eau de mon puits filtrée avec cet appareil.

     
    • villain nemesis

      19 novembre 2011 at 23 h 08 min

      analyses chez Carso Lyon gerland .

       
      • Jack

        20 novembre 2011 at 22 h 51 min

        Ok, merci pour l’adresse 🙂

         
  10. alex

    19 novembre 2011 at 22 h 53 min

    Pour les fans de survie

    http://www.manvswild.fr/episodes

     
  11. Ecomaniac

    19 novembre 2011 at 22 h 59 min

    J’ai acheté il y a quelques mois aux USA, le grand purificateur de chez SteriPEN, il fonctionne SANS BATTERIES car rien ne vous assure que vous aurez du stock indéfiniment, surtout en cas de gros soucis.
    Ce modèle manuel donc permet de purifier par lampe UV, 1 litre d’eau en moins de 2 minutes. Ça fonctionne très bien avec l’eau que je traite.
    J’ai fais faire deux analyses de labo, avant et après le traitement et effectivement ce fut un succès. L’eau provient du « rio » qui passe dans ma « finca » en Amérique Centrale. Ce produit coute moins de $90…

    Si vous avez des questions, je suis a votre écoute, cordialement.

     
    • Trankiloo

      19 novembre 2011 at 23 h 29 min

      Je confirme, que des lampes UV suffisent à détruire les germes et bactéries de l’eau. Ce procédé est connue depuis 1920 , et à largement fais ses preuves.
      Vous imaginez la taille de l’arnaque des compagnies de l’eau dans le monde ? Avec des produits chimiques soit disant nécessaire ?

      Sinon l’évaporation est un procédé efficace, mais lent.

       
    • dd

      20 novembre 2011 at 17 h 05 min

      A priori c’est pareil avec bouteille plastique + 2jours de soleil tropical.
      Cout 0$

       
  12. filibert

    19 novembre 2011 at 23 h 25 min

    Je ne connaissais pas, merci !
    SteriPEN Sidewinder – Purificateur d’eau à UV portable – recharge manuelle
    Descriptif du produit
    * Technologie intégrée : Lumière Ultraviolette
    * Usage : Purifation de l’eau
    * Rapidité – Purifie 1Litre d’eau en 90 secondes, la lampe UV durera pour 8.000 traitements Facililité d’utilisation – Remplissez la bouteille, fixez-la sur le Sidewinder et tournez la manivelle jusqu’à ce que l’indicateur vert s’allume
    Efficacité – Plus de 99,99% des microbes présent dans l’eau sont détruits, résultats cliniques consultables sur http://www.steripen.com/micro-biological-testing
    Prix : 110,63 euros sur amazon
    La production d’UV se fait par l’action de la manivelle.

    Les osmoseurs 5 ou 6 niveaux avec réservoir reviennent à 150 euros sur ebay et à peu près la même chose pour 10 ans de filtres. Mais il faut de la pression, donc pompe et source électrique.

     
  13. la rumeur

    19 novembre 2011 at 23 h 26 min

    energie
    monnaie
    aliment

    a voir et revoir

    merci denisto

     
  14. kitano-san

    19 novembre 2011 at 23 h 35 min

    2 gouttes d’eau de javel 6% par litre ,ou si on le peut faire bouillir au moins 30secondes sinon utiliser de l’argile verte pour son pouvoir absorbant .
    pour l’extérieur les pompes katadyn ou Aquamira Frontier pro


    n’oubliez pas que vous disposez d’eau dans vôtre chauffe eau


    ceci permet de purifier 1000litres d-eau
    http://cgi.ebay.fr/MICROPUR-Wasseraufbereitung-MC1000F-100ml-KATADYN-/350366077770?pt=LH_DefaultDomain_77&hash=item519372134a

    on les trouves aussi sous forme de comprimé
    http://shop.ebay.fr/i.html?_nkw=micropur+forte&_sacat=0&LH_PrefLoc=0&LH_TitleDesc=0

     
  15. gaspard

    19 novembre 2011 at 23 h 41 min

    Qu’apporte le filtrage de plus que de faire bouillir de l’eau, à part qu’il faille moins d’energie pour arrive au même résultat?

     
  16. Trankiloo

    20 novembre 2011 at 0 h 00 min

    le cout de production Gaspard uniquement.

     
  17. tornadocx

    20 novembre 2011 at 0 h 04 min

    Les_filtres_a_eau_-_YouTube.flv

     
  18. kery

    20 novembre 2011 at 0 h 09 min

    Pour avoir de l’eau vraiment pure il est possible de récupérer de l’eau de pluie en quantité et de la distiller deux fois (bidistillation) mais le matériel est onéreux.

     
  19. Alamo

    20 novembre 2011 at 0 h 10 min

    Et qu’en est il des filtres Brita ? est-ce efficace, ça vaut la peine d’en avoir chez soi ?

    Merci

     
    • Ned

      20 novembre 2011 at 13 h 38 min

      Non , mais c’est mieux que rien .. durée de vie très courte et dépendante de la pollution de votre eau après elle relargue les « crasses dans votre eau

       
  20. Mil

    20 novembre 2011 at 0 h 19 min

    L’ébullition (et aussi les UV) élimine les agents pathogènes biologiques (virus, parasites, etc) mais est inefficace contre les polluants chimiques (nitrates, « métaux lourds, pesticides, résidus de médicaments, de contraceptifs, chlore, fluor, etc).
    Pire; elle les concentre !

     
    • Trankiloo

      20 novembre 2011 at 1 h 14 min

      @mil
      C’est bien une bêtise, ce que tu viens de dire, pour la simple et bonne raison que les UV n’ont pas les mêmes effets sur les métaux, médicaments, etc…
      Tu es en train de nous vendre un procédé d’une institution d’état.

      Sans commentaire…

       
    • Ecomaniac

      20 novembre 2011 at 22 h 07 min

      @ Mil
      Arrêtez de vous instruire sur TF1 et dans le Figaro, la vérité est ailleurs… les UV sont une des méthode, reconnue efficace, et ce depuis le début du siècle…

       
      • Mil

        21 novembre 2011 at 13 h 37 min

        @ Trankiloo & Ecomaniac,

        Notez svp que je parlais centralement de l’ébullition.
        Il manquait sans doute quelque point d’interrogation concernant les UV (Méa culpa: j’ai cru discerner le fnctmnt du système sans m’y être vraiment penché, je l’avoue…), certes, mais vous n’êtes vous même pas très détaillés sur leurs effets (faut-il comprendre de vos réactions que ceux-ci détruisent les molécules chimiques, résidus de métaux lourds, de médicaments, etc ?).

         
    • Réda

      20 novembre 2011 at 23 h 13 min

      Si on applique la « purification » par évaporation avant d’utiliser la « stérilisation » avec UV, on a fait le plus gros et on peut boire et cuisiner avec cette eau.

      Un lampe UV nécessite une énergie électrique, donc pile (à long terme, à oublier) ou dynamo pour une solution nomade, panneau solaire pour une solution sédentaire.

      Je crois qu’il est important de garder à l’esprit que dans une tel cas, l’eau ne sera pas le seul élément vital, exit l’électricité, le gaz, l’essence, un certain type de nourriture aussi, en fait tout ce qui est « fabriqué » et fait parti du confort moderne.

      Il faut donc connaitre l’environnement naturel autour de soi pour étudier les possibilités de s’en sustenter, ce qui est disponible naturellement et ce qu’on peut cultiver naturellement.

      Le stockage et la conservation des aliments, (par déshydratation par exemple) devrait faire parti des objectifs et des sujets de la « survie » : je préfère dire « vivre simplement ».

      De même la façon de cuire ses aliments : quelle source d’énergie ?
      Le solaire est la seule « gratuite » (si l’on omet l’investissement initial), mais difficile à gérer en mode « nomade ».

      Bref, la réflexion n’est pas terminée, loin s’en faut, et il ne s’agirait pas de perdre son énergie (on arrête toute les formes de gâchis….) à critiquer tout ce qui se dit, et dépenser le minimum en extrayant des commentaires le plus simple et le plus adapté pour soi.

      Concernant le gâchis, il est nécessaire de récupérer tout ce qui peut l’être, qui a une forme spécifique en fonction des besoins identifiés (un tube de pvc peut servir pour l’écoulement de l’eau, un morceau de verre sera utile pour intensifier les rayons du soleil, le bois pour toute sorte de fonction, quelques outils de base pour le bricolage…), apprendre à pallier à l’absence de « colle », adhésif et autre…

      Encore une fois, il ne faut pas attendre une solution unique qui tombe du ciel mais au contraire développer toute solution appropriée en fonction des circonstances.

      On doit ré-apprendre à vivre avec notre environnement naturel en le respectant plus que jamais.
      Et se défaire de nos dépendances aux multinationales.
      Le simple bon sens, commun.

       
      • Mil

        21 novembre 2011 at 13 h 44 min

        Là, je comprends mieux.
        Merci Réda.
        Tout à fait en phase avec vous au sujet des économies (énergie vitale, etc 😉 et aussi de la récup…
        Apparemment, selon vous, j’avais pas tout faux concernant les limites du système UV (stérilise, mais ne « purifie » pas…) ?

         
      • Ecomaniac

        21 novembre 2011 at 15 h 58 min

        @ Reda
        « Un lampe UV nécessite une énergie électrique, donc pile (à long terme, à oublier) ou dynamo pour une solution nomade, panneau solaire pour une solution sédentaire. »

        Non!!! Reda, voir mon post plus haut, je cite:

        « J’ai acheté il y a quelques mois aux USA, le grand purificateur de chez SteriPEN, il fonctionne SANS BATTERIES car rien ne vous assure que vous aurez du stock indéfiniment, surtout en cas de gros soucis.
        Ce modèle manuel donc permet de purifier par lampe UV, 1 litre d’eau en moins de 2 minutes. Ça fonctionne très bien avec l’eau que je traite.
        J’ai fais faire deux analyses de labo, avant et après le traitement et effectivement ce fut un succès. L’eau provient du « rio » qui passe dans ma « finca » en Amérique Centrale. Ce produit coute moins de $90…

        Si vous avez des questions, je suis a votre écoute, cordialement. »

         
      • Réda

        21 novembre 2011 at 17 h 54 min

        Je suis perplexe, la lampe UV utilise quelle energie ?

         
      • Réda

        21 novembre 2011 at 18 h 00 min

        Pardon, je viens de relire en détail, oui, donc une manivelle pour activer une dynamo, donc mon affirmation n’était pas erronée.

         
      • Réda

        21 novembre 2011 at 18 h 14 min

        @Mil,
        Je ne suis expert dans aucun domaines, excepté l’informatique (analyse et logique), mais il semble évident que l’eau qui s’évapore n’entraîne rien des métaux lourds.
        Donc l’UV oui, « stérilise » (agents pathogènes qui restent dans l’eau même avec l’évaporation), mais ne « purifie » pas les « impuretés » restent.

        2 Fonctions différentes nécessitent 2 traitements différents.
        Purification + Stérilisation = la meilleure eau possible que l’on puisse obtenir à partir d’une eau « sale ».

         
  21. Mil

    20 novembre 2011 at 0 h 27 min

    Dans un autre genre; la phyto-épuration:
    http://www.arehn.asso.fr/publications/cpa/cpa26.pdf

     
  22. kristo

    20 novembre 2011 at 0 h 35 min

    Trouver un étang, une rivière , récupérer l’eau de pluie:

    -faire décanter l’eau (1h mini à 24 heures)
    -faire bouillir (6mn mini à 11mn)
    (pour améliorer le goût de l’eau, la mettre dans un récipient à demi-vide et secouer pour faire pénétrer l’oxigène)

    Si on ne peut la faire bouillir, mettre une goutte d’un berlingot de concentré d’eau de javel pour désinfecter 5 l d’eau (1 goutte de bouteille d’eau de javel = 1 ;litre d’eau) , bien mélanger, laisser repose une heure
    Pour la désodoriser , ajoute du charbon végétal (vendu en pharmacie)

    On peut aussi ajouter du l’argile verte (éventuellement filtrer l’eau avec un tissu)……

    Toutes ces idées viennent d’un petit livre intitulé « survivre en ville….quand tout s’arrête » qui ne côute pas cher et qui est complet (alimentation, médicaments….)

     
  23. david

    20 novembre 2011 at 1 h 19 min

    on est très mal barrés …

     
    • Gérard

      20 novembre 2011 at 7 h 27 min

      Et que faire, où se barrer?

       
      • La Mésange

        20 novembre 2011 at 12 h 44 min

        Là voilà la VRAIE question…
        J’étudie en ce moment plusieurs pistes, en particulier le Pérou, où j’ai de la famille éloignée (à Lima) qui pourrait m’aider le temps que je m’adapte !

         
      • Ecomaniac

        20 novembre 2011 at 19 h 01 min

        Le Panama est un excellent endroit, pas de pollution de l’air, avec le Costa Rica c’est même l’endroit le moins pollué du monde, pas de tremblements de terre, pas d’ouragans, le soleil toute l’année, bref c’est bien mieux que le Pérou que je connais très bien 😉

         
    • jozecat

      20 novembre 2011 at 8 h 34 min

      @david
      Il devraitt y avoir une vidéo ?

       
  24. Dies Irae

    20 novembre 2011 at 1 h 31 min

    @kristo : Est ce que c est efficace contre les metaux lourds et autres du même genre ?

    J ai aussi une question qui me turlupine…. Qu en est il de la radioactivité ?… est ce qu’il existe un moyen de la réduire ou de lutter contre ?
    C est à dire, soit de la reduire dans l eau contaminé. Soit sur nous même pour en reduire les effets.
    Dans tous les cas, c est le scenario qui m effret le plus.

     
    • Jack

      20 novembre 2011 at 8 h 35 min

      Pour filtrer les metaus, etc. voir mon lien ci-dessus.

      Pour contrer la radioactivité il faut avoir une alimentation qui va l’évacuer ou l’empêcher de se fixer. La CRIIRAD a un bon pdf là dessus.
      Perso je me suis axé sur deux choses: les algues (sous forme de comprimés: chlorella ou spiruline) et le miso.

       
      • Fredouille

        20 novembre 2011 at 13 h 22 min

        @Jack –Sauf que les algues viennent de la mer et que le Miso vient du Japon.

         
      • Jack

        21 novembre 2011 at 8 h 06 min

        Bonjour,
        exact mais je crois que du miso est fabriqué ailleurs aussi, mais dans le cas du Japon il faut prendre un miso qui a fermenté au moins 3 ans, il est meilleurs pour la santé en plus et le miso se conserve très longtemps. Faites des stocks!

         
  25. Réda

    20 novembre 2011 at 2 h 06 min

    Il est intéressant de voir comment vous percevez les choses en France.
    J’incline à penser comme Hervé, le problème majeur avant la purification, c’est l’approvisionnement.
    J’ai eu l’occasion de participer au Mexique à une formation offerte par le gouvernement sur les « eco-tecnias », (techniques écologiques et économique), cela dans le cadre du développement durable, dédié aux communautés indigènes.
    Un des thèmes majeurs est le système de récupération des eaux de pluies et le stockage. La pluie étant la seule ressources pour les communautés isolées sans plan d’eau exploitable proche.
    On y a appris à construire un rudimentaire purificateur d’eau solaire (grosso modo une « boite » couverte avec une vitre en plan incliné recevant la vapeur d’eau, récupérée dans un demi tube en bout de course, reste à mettre son carafon…
    Lorsque l’on utilise un système a UV (on a aussi vu la fabrication à base d’une lampe UV et un tube PVC) il s’agit alors de « stérilisation » et non plus de « purification »).

    Il faut évidemment distinguer l’utilisation des différentes méthodes en fonctions de sa propre localisation et des moyens à disposition.
    On ne peut pas faire en ville ce qu’il est possible de faire à la campagne.

    Mais il est clair que pallier à la décomposition d’une forme de société où le confort occidental est la seule référence, ça se prépare pas en avec 2 ou 3 accessoires…
    Sur le long terme, les purificateurs « tecnologiques » ne seront guère utiles…

    De même, si l’eau et l’électricité venait à manquer, vous imaginez bien que le ramassage des ordures ne se fera plus… donc, il est temps de mettre en oeuvre le lombri-compostage à la maison, si vous disposer d’une terrasse ou un bout de jardin, c’est l’ideal…

     
  26. franck97lyon

    20 novembre 2011 at 2 h 12 min

    (le 18 novembre 2011 à 9 heures)

    FIN DE NOUS-LES-DIEUX.ORG & Cie

    Après une semaine de tentatives infructueuses pour récupérer les bases de données corrompues, il est aujourd’hui impossible de remettre en route le serveur dédié…
    En conséquence nous-les-dieux.org (erenouvelle.nous-les-dieux.org), InterObjectif.Net, LeTransmuteur.Net, s’arrêtent définitivement !

    Fraternellement vôtre,
    Patrick Barret

    Petit cadeau surprise en guise de post-scriptum d’adieu : The Living Matrix en français sous-titré (DVD en vente chez corzeame.fr)

    [video src="http://www.nous-les-dieux.org/TheLivingMatrix.mp4" /]

     
  27. Réda

    20 novembre 2011 at 2 h 45 min

    Et pardon pour les fautes… j’aurais du prendre le temps de relire…

     
  28. Line

    20 novembre 2011 at 3 h 55 min

    http://blog.mieux-consommer.fr/obtenir-eau-potable-moindre-cout-solaire/

    Au pire du pire il n’y aura plus d’électricité. Ni de pognon pour acheter des filtres. ceci est simple et sans aucun frais ni besoin de ressources énergétiques ;o)

     
  29. franck97lyon

    20 novembre 2011 at 4 h 32 min

    Les gens se rassemblent pour obtenir l’eau dans le village de Natwarghad dans l’État occidental du Gujarat en Inde.

     
  30. Gérard

    20 novembre 2011 at 7 h 00 min

    Question que je me pose: comment enlever les pesticides, les nitrates, la radio-activité? En attendant, surtout depuis que j’ai vu un gamin faire pipi dans l’eau, je bois du vin.

     
  31. kimani

    20 novembre 2011 at 8 h 28 min

    Bonjour.
    ATTENTION: Les filtres portables ne filtrent pas l’eau de mer.

    En regle générale, les osmoseurs qui s’installent chez soi filtrent les métaux lourds, mais pas le fluor (trop petit). Ils filtrent les particules 1000x plus petite que les filtres portables.

    @Dies Irae:
    -Synthèse du chapitre 29 de « Conscious Eating »de Dr Gabriel Cousens: « Se protéger de la radioactivité » ici:
    http://www.dzogchen.fr/index.php/mes-articles/4-mes-articles-/38-synthese-du-chapitre-29-de-qconscious-eatingqde-dr-gabriel-cousens-l-se-proteger-de-la-radioactivite-r.html

    petit résumé: la radioactivité crée des radicaux libres, oxyde les cellules. Le but est donc de
    1/ anti-oxyder les cellules en mangeant certaines choses (fruits, chocolat, sorgho…la liste est longue…pomme, vin, pruneaux…)
    cette liste est trouvable d’ailleurs sous le nom de ORAC ici:
    http://www.ars.usda.gov/SP2UserFiles/Place/12354500/Data/ORAC/ORAC_R2.pdf
    traduction si besoin ici:
    http://translate.google.com/translate?act=url&hl=fr&ie=UTF8&prev=_t&rurl=translate.google.fr&sl=en&tl=fr&twu=1&u=http://www.oracvalues.com/sort/orac-value

    2/ se detoxiquer des métaux lourds ingérés: voir utilisation de certaines algues, la zeolite (zeolithe) qui est une roche volcanique utilisé d’ailleurs par TEPCO a Fukushima, et comme complement alimentaires sur les vaches du Japon. Utilisation également des graines de lin.

    -regroupement des articles de kokopelli sur la survie en milieu radioactif ici:
    http://www.dzogchen.fr/index.php/mes-articles/4-mes-articles-/57-kokopelli-ouverture-dune-section-qsurvie-dans-un-monde-radioactifq.html

    En BONUS, certains n’ont plus besoin ni de manger, ni de boire. Ceci a été prouvé et difusé dans le doc « lumiere », mise en ligne sur le net (achetable en dvd), et dont pratiquement toute la video a été mise en texte ici:
    http://www.dzogchen.fr/index.php/mes-articles/4-mes-articles-/63-lumiere-notes-du-documentaire-intregral.html

     
    • moutondu02

      21 novembre 2011 at 21 h 31 min

      Bonjour Kimani,
      merci pour ton lien sur la documentation « LUMIERE » qui m’a stupéfait !
      passionné de mécanique quantique ,j’y ai trouvé les réponses que je cherchait depuis toujours.ces réponses me sont apparues si évidentes que cela a été une révélation.tout s’explique .encore merci.

       
      • kimani

        22 novembre 2011 at 5 h 52 min

        De rien! 😉

         
    • Réda

      21 novembre 2011 at 22 h 03 min

      dzogchen ? intéressant, mais hors cadre si je puis dire….
      là il vaut mieux oublier, haute pratique spirituelle qui demande une connaissance pointue et un cursus d’étude qui demande des dizaines d’années…
      Seule façon d’y parvenir, un authentique guide spirituel, ils doivent se compter sur les doigts d’une main en France… sans compter la remise en cause complète de notre vision du monde.
      De plus, seul quelques-uns aux plus grandes capacités arriveront au bout du chemin…

       
      • Réda

        21 novembre 2011 at 22 h 04 min

        mais rien n’interdit de commencer un jour…;)

         
      • kimani

        22 novembre 2011 at 5 h 51 min

        C’est toi qui le dit…une manière de plus pour se détourner de la spiritualité…

         
      • Réda

        22 novembre 2011 at 7 h 33 min

        @kimani
        Non, absolument pas, et j’encourage même son développement (lis mes commentaires) mais faire miroiter au commun des mortels qu’en cas de crise grave, ils pourront du jour au lendemain se nourrir de lumière, il y a un pas que je ne saurais franchir.
        Un chemin spirituel n’est pas une mode, c’est un perfectionnement de l’esprit, de l’état de l’esprit, c’est un travail de très longue haleine que de prendre le contrôle, et cela peut difficilement se faire pendant une période de stress due à une situation de crise, comme c’est le cas proposé ici.
        Si je vous dis que j’ai étudié 15 ans à Veneux-les-Sablons (77), vous devinerez facilement auprès de qui j’ai étudié.

        @moutondu02
        L’Abhidharmasamuccaya (le compendium de la super doctrine) d’Asanga est un livre qui devrait vous plaire…

         
  32. kimani

    20 novembre 2011 at 8 h 47 min

    Correctif pour l’eau de mer: si vous êtes motivés, ou pensez survivre en bateaux, alors c’est des déssalinisateurs qu’il faut. Il filtrent comment les osmoseurs inverse pour maison, donc ils filtrent els métaux lourds et laissent passés le Fluor.
    Ces dessalinisateur coutent assez cher et sont tres lent ( quelques litres d’eau par heure pour les manuels ). Je n’en connais que 2, ici:
    http://www.katadyn.com/frfr/katadyn-products/products/katadynshopconnect/katadyn-dessalinisateurs-survivors-manuels/

     
  33. kimani

    20 novembre 2011 at 8 h 57 min

    @gerard: pour enlever la radioactivité, il suffit d’enlever les atomes radioactifs, d’ou la filtration par osmose inverse (0,2 micron est 1000X trop gros pour filtrer jusqu’à l’atome)

     
  34. domdom26

    20 novembre 2011 at 9 h 57 min

    Alors là!! on ne pouvais pas laisser passer une énormité pareille. Bientôt ce sera l’interdiction de bêcher la terre pour ne pas déranger les vers de terre (qui disparaissent en masse dans le silence). Trois ans qu’on les paie, pour sortir ça? Merci à heaventramp

    Après 3 ans d’enquête, les officiels de l’Union Européenne viennent de conclure qu’il n’était pas prouvé que l’eau pouvait prévenir la déshydratation. En conséquence, ils viennent d’émettre un texte de loi qui interdit aux industriels de faire figurer cette assertion sur les bouteilles d’eau minérale ou d’eau de source. Les contrevenants s’exposent à une peine de prison de 2 ans.

    Lors d’une réunion qui s’est tenue à Parme, en Italie, 21 scientifiques ont conclu qu’une quantité d’eau réduite dans le corps était un symptôme de déshydratation, et pas quelque chose que la consommation d’eau pouvait contrôler a posteriori.

    « J’ai dû relire ceci 4 ou 5 fois avant de pouvoir le croire », explique Paul Nuttal, un député britannique. « C’est un parfait exemple de ce que Bruxelles fait de mieux. Passer 3 ans, avec 20 pièces séparées de correspondance, avant de convoquer 21 professeurs à Parme pour qu’ils décident avec grande solennité que boire de l’eau pour prévenir la déshydratation ne peut pas être un argument de vente ».

    « L’euro brûle, l’UE tombe en morceaux, et pourtant, voilà : des officiels hautement payés et dotés de pensions de retraite confortables remettent en cause les qualités évidentes de l’eau et essayent de nous retirer le droit de dire ce qui est indiscutable. Si jamais un épisode a démontré la folie du grand projet européen, ce devrait être celui-ci », a tonné Roger Helmer, un autre député britannique.

    Sans doute le professeur Brian Ratcliffe, porte-parole de la Nutrition Society, ne partage-t-il pas son point de vue. Il a rappelé que la déshydratation était causée par des conditions cliniques et qu’il était parfaitement possible de rester correctement hydraté sans boire de l’eau. « L’Union Européenne dit que cela ne réduit pas le risque de déshydratation, et elle a raison. Cette assertion essaye de faire valoir que l’eau en bouteille est dotée de propriétés particulières, ce qui n’est pas une assertion raisonnable ».

    source The Telegraph/Express be nov11

    Source le-blog-à-Lupus partagé avec Panier-de-crabes

     
  35. michel49

    20 novembre 2011 at 10 h 38 min

    Que vaut l’eau récupérée lors du degivrage d’un frigo ?

     
    • Tulipe

      20 novembre 2011 at 13 h 33 min

      A priori je m´en méfierai, en tous les cas, je ne la consommerai pas sans au moins l´avoir portée à ébullition…

      « Préparer un sac de survie, l´eau, les gestes qui sauvent. »

      http://attention-crash-mondial.blogspot.com/2011/11/preparer-un-sac-de-survie-leau-les_19.html

       
    • Ecomaniac

      20 novembre 2011 at 19 h 07 min

      Il y a beaucoup de bactéries dans un frigo, c’est vraiment déconseillé de la boire directement…

       
  36. kery

    20 novembre 2011 at 13 h 56 min

    l’eau du frigo est de l’eau distillée, y en a qui récupèrent cette eau pour la consommer. Les frigos n’étant pas ce qu’il y a de plus propre des résidus peuvent s’y trouver je pense.

     
  37. Jenny

    20 novembre 2011 at 14 h 11 min

    Bonjour,
    si nous nous focalisons sur la purification et non sur la recherche d’eau, c’est parce qu’en France, on a la chance d’avoir de nombreux cours d’eau, sources…
    Ie problème de toute manière reste entier, on cherche à déjouer les conséquences de la pollution mais si on veut une vrai chance de succès, il faut éradiquer les causes (pollution des engrais, radioactivité etc…)Plus facile à dire qu’à faire….
    .Pour Brita, i’utilisation préconisée est le filtrage de l’eau du robinet, donc d’une eau déjà potable aussi je pense que des filtres Katadyn (utilisation extrème) sont meilleurs., en y associant des gourdes Katadyn avec filtre incorporé car plus facile d utilsation pour des enfants..
    D’ailleurs quelqu’un a t-il déjà testé ces gourdes ?

     
  38. torahitatsu

    20 novembre 2011 at 15 h 02 min

    La plupart d’entre vous confonde  » eau de survie  » et  » eau de source « . Je traiterais de la 1ère.

    Suivant plusieurs facteurs, vous pouvez mourir de soif après 3 à 5 jours d’abstinence ( sans manger bien sur, si vous buvez une soupe 3x par jour, c’est de la triche. Nous accepterons les gateaux secs 🙂
    Quand vous êtes en train de souffrir de la soif, vous ne regarder pas le taux de aluminium, d’oligos éléments, de plombs ou si elle est plate ou pétillante.
    Pour l’eau de survie, un filtrage basique vous suffira, j’en suis certains. Que ce sois eaux de pluies ou de flaques ou d’étangs. Le seul soucis est qu’elles ne vous rendent pas malade, sois par virus bactéries, sois par excès de métaux lourds, produits pétrochimiques. Mais dans l’ensemble, si vous la filtré pour l’avoir translucides puis la faite bouillir ou ajout d’hypochlorite de sodium ( eau de javel ) vous pourrez étancher votre soif.
    Il faut juste éviter de la prendre dans les égouts, près d’industries ou d’élevage industriel et toutes sources de pollution.

    Sinon, quelques idées « survie » et pas « eau de source ».
    A une époque lointaine, l’eau potable était rare, alors on buvait surtout de la bière. ( Égypte ancienne, Gaulois ).
    Ensuite, beaucoup moins chère que vos super filtres pour humain, voyez les filtres pour aquarium ( attention, les filtres arrêtent aussi les oligos éléments pour les filtre les plus fins ).
    Les produits qui vont avec ( produit qui agglutine les métaux lourd, médicaments etc. qui tomberons donc au fond du récipient) Si les poissons peuvent les « respirer » nous pourrons donc les boire.

    J’ai des diplômes dans le traitements de l’eau.

     
    • dieutte

      20 novembre 2011 at 19 h 03 min

      je croyais que la bière était faite avec de l’eau?

       
  39. Jenny

    20 novembre 2011 at 16 h 42 min

    Perso , j’étais dans l hypothèse du déplacement obligé pas dans celui d être bien à l abri dans sa maison à observer les poissons d’aquarium … .

     
    • torahitatsu

      20 novembre 2011 at 17 h 06 min

      qu’appeles-tu déplacement obligé ? émigration ?

       
  40. raphaël

    20 novembre 2011 at 16 h 43 min

    Je crois qu’il existe également des pastilles à base d’argent, une fois mélangées à l’eau, elles produisent de l’argent colloïdal (un vieil antibiotique naturel qui fut abandonné au profit des antibio chimique il y a quelques décennies). L’argent colloïdal permet de purifier l’eau. Cependant, je ne crois pas qu’elle soit très utile contre les métaux lourds, mais seulement contre les virus, bactéries et germes présents dans l’eau, ce qui n’est déjà pas trop mal si l’on est en situation de survie. Après il existe effectivement des algues qui permettent de se débarrasser de métaux lourds présents dans l’organisme, je ne reviendrai pas dessus, cela a déjà été dit plus haut.

     
  41. Camille

    20 novembre 2011 at 17 h 06 min

    « Préparer un sac de survie, l´eau, les gestes qui sauvent. »

    http://attention-crash-mondial.blogspot.com/2011/11/preparer-un-sac-de-survie-leau-les_19.html

     
  42. Hervé

    20 novembre 2011 at 17 h 21 min

    @Réda et @torahitatsu

    Nous sommes en phase. La question n’est pas de filtrer de l’eau potable :-). En phase de survie, généralement en ville, faire bouillir l’eau ou ajouter de l’eau de javel sera le plus simple. Bon à Paris, il y a encore une ou deux sources, mais cela fait léger pour 2 millions d’habitants.

    A la campagne, il est plus facile de trouver de l’eau potable et de s’organiser pour mettre en place un mécanisme de filtrage pour une communauté. La difficulté est que nous avons perdu l’habitude. L’eau d’un puits par exemple peut être potable, mais il suffit qu’un rat mort soit jeté dans le puits… Il faut également déterminer comment savoir si l’eau est potable ou non.

    Pour ma part, j’ai prévu de partir sur une île très pluvieuse l’année prochaine… S’il y a problème, je me contenterais de la faire bouillir. Pour les métaux et la radioactivité, je préfère éviter de me poser la question. Les romains ont bu de l’eau plombée pendant des siècles et cela ne les empêchait pas de vivre fréquemment au-delà de 100 ans. La vie est la vie, même sans le confort matériel, par contre, la survie ne peut être que provisoire.

     
    • Ecomaniac

      20 novembre 2011 at 19 h 13 min

      salut Herve, tu compte partir ou si c’est pas trop indiscret? merci

       
      • Réda

        20 novembre 2011 at 20 h 08 min

        À tous ceux qui comptent s’exiler, je leur conseille de reflechir à 2 fois, il ne s’agit pas simplement de faire son sac à dos et mettre les voiles…
        Suis parti de France à 42 ans, sans parler un mot d’espagnol… débarqué au DF (Distrito Federal = Mexico City), tout est à découvrir : la culture, l’environnement (altitude, pollution), la langue, la nourriture, la mentalité et les habitudes des gens, etc… ne croyez pas que sera facile, le contact avec les gens et l’intégration ont autant d’importance que de trouver de l’eau et de la nourriture.
        Si vous êtes vraiment décidé, considérez devoir remettre en question la majorité de vos habitudes, et ce afin de réussir votre intégration culturelle, base même de votre survie… car sans les autres, vous ne survivrez pas de toute façon…

         
  43. franck97lyon

    20 novembre 2011 at 17 h 41 min

    Jericho Sunfire, un coach sportif qui ne mange plus et ne boit plus, après avoir mangé uniquement des fruits pendant dix ans…
    Par exemple comme sportif il a du dépasser la croyance qu’après chaque exercice physique il faut boire.
    Il ne boit plus (que sa salive toutes les 10 minutes), et ne mange plus depuis l’hiver 2008, tout en faisant de l’exercice physique intense.

    http://pranique.com/jericosunfire.html

     
    • Réda

      20 novembre 2011 at 20 h 13 min

      Il s’agit de toute évidence d’un ascète, avec une forte expérience spirituelle, on ne peut adopter ce régime du jour au lendemain. Et cela n’est pas à la portée de tout le monde…

       
  44. DRAYE Michèle

    20 novembre 2011 at 18 h 30 min

    « L’eau potable « fluorisée » avec un résidu toxique ?

    Quel rapport avec la production de l’eau potable en France ?

    A priori, l’ajout de « médicaments » dans l’eau est illégal en France, mais l’Association française de normalisation (AFNOR), a homologué, comme l’établit « l’Avis relatif à l’homologation et à l’annulation de normes publié au Journal Officiel du 24 octobre 2006 », au chapitre « Eau : milieux et usages », parmi les produits chimiques autorisés « pour le traitement de l’eau destinée à la consommation humaine, (NF EN 12175) l’acide hexafluorosilicique (indice de classement : T94-213). »

    En France, pour produire de l’eau potable, on injecte donc dans les usines de potabilisation, non pas du fluorure de sodium de qualité pharmaceutique, mais de l’acide hexafluorosilicique, qui, comme l’établit sans conteste la fiche de sécurité des Laboratoires Solvay, est un résidu toxique concentré, issu des déchets polluants des industries de l’aluminium et des engrais phosphatés…

    Cet acide est extrait à partir des filtres épurateurs anti-pollution installés dans les usines, et il est contaminé par des métaux lourds, de l’arsenic, du plomb, du mercure, du cadmium, du phosphore, des sulfates et des isotopes radioactifs… »

    Si nos dirigeants voulaient nous rendre léthargiques, bien dociles pour nous faire accepter de payer les dettes de jeu des banques
    (les « mesures de rigueur/austérité »)
    et faire de nous des clients à vie du complexe pharmaco-industriel, il ne s’y prendraient pas autrement …

    L’ingestion de fluor ne cause pas seulement un état léthargique et une réduction des capacités intellectuelles,
    il provoque aussi des dégâts dans le système immunitaire, le cerveau
    (en plus d’Alzheimer, il s’accumule dans les tissus de la glande pinéale : (le système osseux, le système gastro-intestinal, le système reproductif, le système respiratoire, la thyroïde, les reins etc …

    Comme l’écrit Marc Laimé,

    Contrairement aux pays qui pratiquent ouvertement la fluoration de l’eau, « la France a préféré ne pas s’embarrasser d’un débat public (perdu d’avance) sur les prétendus bienfaits du fluor (et de la médication forcée) sur la santé dentaire,
    face aux dangers bien réels de l’utilisation de l’acide hexafluorosicilique dans la production de l’eau potable… »

    … des gens se battent contre cette pratique aux US, au Canada, en Angleterre et en Australie,

    J’imagine que les français seraient surpris, à l’heure où Alzheimer devient un fléau de plus en plus étendu et où le gouvernement parle d’assurer la gestion de cette « crise »,
    d’apprendre qu’il peuvent être subrepticement empoisonnés et drogués (on retrouve aussi le fluor dans de nombreux médicaments, notamment les antidépresseurs,
    et aussi dans l’infâme Mediator, dont la molécule de base est le Benfluorex) en toute légalité depuis bientôt 10 ans …

    … il faudrait que ça se sache dans nos contrées, ça serait un bon début pour pouvoir y mettre un terme.

    …/…
    mon commentaire:

    Aux USA ils ajoutent volontairement un produit anesthésiant à l’eau potable (je crois me souvenir que c’est du lithium)
    et depuis quelques années, je m’étonne d’une certaine fatigue ressentie sans raison apparente

    Mon médecin me dit que c’est « tout le monde »

    En conséquence, l’article ci-dessus en est l’explication

     
  45. Menthalo

    20 novembre 2011 at 18 h 43 min

    Traitement de l’eau par l’argent colloïdal

    En 1928, renouant avec la tradition, GA. Krause eut l’idée de placer un revêtement d’argent dans les systèmes de filtration à usage domestique.
    >En 1929, un autre chercheur, le Dr Albert Schweitzer, rapporta que tous les agents pathogènes se trouvaient éliminés, quand l’eau était traitée avec des nano-particules d’argent porteuses d’une charge électrique. Le terme « argent colloïdal » n’était pas encore en usage comme aujourd’hui, maisses vertus étaient déjà démontrées en laboratoires. Albert Schweitzer démontra également que ce traitement n’était pas nocif vis à vis des micro-organismes bénéfiques.

    Aux Etats Unis, certaines villes ont choisi l’argent-colloïdal pour le traitement des eaux usées. Une démonstration spectaculaire avait été organisée au Nébraska, où pour prouver l’extraordinaire efficacité de l’argent colloïdal, un bassin de décantation des eaux usées a été volontairement pollué par des colonies de colibacille. En l’espace de 3 heures, cette eau a été totalement purifiée grâce à des filtres équipés d’électrodes d’Argent.

    extrait de mon site « eau-positive »
    http://www.eau-positive.com/historique.html

    Si vous lisez tout le sujet, vous verrez que l’argent peut vous aider à assainir votre eau de différentes manières, pas seulement l’argent colloïdal.
    De manière très basique, les pionniers de l’ouest mettaient un silver dollar dans leurs gourdes.
    Les officiers britanniques utilisaient de l’argenterie pour prendre leur thé.. etc…
    (comme vous le savez, l’eau du thé ne doit pas être bouillie, on arrête le feu aux premiers frémissements )

    Puisqu’on parle de survie… l’argent colloïdal doit faire partie de votre trousse d’urgence.

     
    • Jack

      20 novembre 2011 at 21 h 10 min

      Bonsoir,
      ce site vend un très simple appareil pour fabriquer son argent colloïdal, évidemment la qualité ne peut être identique à votre eau, Menthalo, car dans ce cas il faut investir dans un appareil beaucoup plus onéreux (200-300€ je crois, mais il y a encore plusieurs types d’appareils).
      http://www.orgoniseafrica.com/english/colloidal-silver-kit-silver-wire-extension-9999-fine-silver.html

       
    • mickye

      21 novembre 2011 at 3 h 56 min

      @ menthalo,

      J’ai acheté plusieurs flacon d’eau positive. Sur chaque flacon, ils est précisé :
      « ne pas couper cette solution avec de l’eau minérale ou de l’eau de ville  »

      Là, j’ai du mal à comprendre :(((( et je me pose des questions ?

      Pouvez-vous m’expliquer, sinon je peux vous contacter par mail.

      Merci en tout cas pour vos articles !

       
      • mickye

        21 novembre 2011 at 4 h 03 min

        Par contre, je m’en sert pour désinfecter beaucoup de choses, je l’utilise en usage externe et inhalation.

        Tres bon 🙂

         
  46. kimani

    20 novembre 2011 at 19 h 26 min

    Le fluor etant trop petit pour etre filtré par osmose inverse, y a t-il un moyen pour le virer du corps, ou l’enlever à la source?

     
  47. Sébastien

    20 novembre 2011 at 20 h 17 min

    Après avoir tout lu, on n’est pas plus avancé. J’ai l’impression que tout le monde essaie de vendre ses salades sans rien connaître.
    Filtrer l’eau en utilisant….des produits chimiques, de l’argent ou je ne sais quoi….Euh, comment dire? Autant la boire tel quel et attendre que le corps s’adapte et que le système immunitaire se renforce. Puisqu’il faut faire confiance en la nature.
    Se préparer « à en chier », ce n’est pas s’installer dans de fausses solutions qui vous font croire que vous allez pouvoir continuer à vivre dans votre petit confort en adoptant des attitudes de « survivor » à l’américaine. Non, non. On va être malade, on va en crever, et il n’y aura nul paradis exotique pour y échapper, ni extra-terrestres sauveurs du monde.
    Le premier réflexe de survie, c’est de s’enfoncer ça dans le crâne, de changer ses méthodes, ses principes, ses besoins, plutôt que de chercher pilules ou produits miracles.
    Ca veut dire aussi qu’il faut se sortir du crâne ce genre de réaction et comportement individualiste. Personne ne s’en sortira tout seul (et encore moins avec sa famille qui sera plus une source de soucis que de solution, n’en déplaise à certains!). Il faut déjà s’organiser EN COMMUN, rebâtir un système allégé, performant, en utilisant et en échangeant les qualités des uns et des autres. C’est cette organisation, cette solidarité REELLE qui nous sauvera TOUS, et pas tel ou tel produit miracle, telle île mystérieuse ou tel diplôme.
    Bref, c’est pas gagné.

    Avant de parler de l’eau ou du reste, il faut trouver un lieu vivable, chercher des volontaires, monter une association d’échanges et de discussions (pas sur le net!), penser aux besoins collectifs, aux circuits indispensables pour l’eau, la nourriture, les soins, la communication, les vêtements en faisant abstraction TOTALEMENT de la société de consommation actuelle et en visant le très long terme (20 ans minimum). Si vous n’y arrivez pas, vous survivrez au mieux deux ou trois ans. Une fois que ce gros morceau sera pour ainsi dire réglé, aller faire ses emplettes à droite ou à gauche le temps qu’il restera sera un vrai jeu d’enfant.

    A l’heure actuelle, je n’ai pas grand-chose, je sais que je n’ai aucune chance. Les faibles moyens dont je dispose ne me seront d’aucun secours. Au pire, je suis une cible idéale. Je cherche un terrain, j’essaie d’acquérir des connaissances solides et utiles. Plus j’en apprends, plus je m’aperçois que j’ai d’énormes lacunes, et plus elles se creusent. C’est un travail énorme. A la limite, pour parer au plus pressé, je vais essayer de me constituer une petite bibliothèque dans laquelle je pourrai piocher au fur et à mesure de la situation car je me rends compte en réalité que je ne pourrais pas tout prévoir. Ah oui, il faudra que je sache fabriquer des choses moi-même quand les magasins seront vides (pas seulement de nourriture, mais de tout matériel). Je n’y avais pas pensé. Encore un problème, merde…

     
    • Réda

      20 novembre 2011 at 20 h 29 min

      Sans doute as-tu lu un peu rapidement… certains n’ont rien à vendre…

       
    • Alcide

      20 novembre 2011 at 20 h 49 min

      @Sébastien
      Visiblement ,tu n’est pas au niveau pour critiquer.
      Sois plus modeste.
      Tu peut apprendre sur ce blog.

       
    • Ecomaniac

      21 novembre 2011 at 16 h 02 min

      Pas très constructif comme critique, nous ne vendons rien ici, soyez un peu plus humble…

       
  48. villain nemesis

    20 novembre 2011 at 22 h 37 min

    @sebastien pour ma part je vends un peu de vérité et si tu veux un lieu vivable je conseille Vénus , Mars etc… Les retombées des épandages massifs ne font aucunes distinctions!
    En effet les temps vont être difficile mais je ne connais aucuns organismes ,Animal,Minéral ou Végétal capable de passer à travers cela voir même de s’y habituer!

     
  49. Arsen

    20 novembre 2011 at 23 h 17 min

    Scop Le Pavé

    L’Eau, ça chie
    Conférence gesticulée

    …une autre histoire de l’eau…

    Anthony BRAULT et Samuel LANOE

    http://www.scoplepave.org/l-eau

     
    • Réda

      20 novembre 2011 at 23 h 36 min

      Effectivement, les toilettes sèches sont un des thème de la « Survie » (« vivre simplement »), mais sur le long terme, pas dans l’urgence.

       
  50. cristobal.33

    21 novembre 2011 at 3 h 04 min

    @sebastien
    il y a quelques jours un participant du blog a donné un excellent site pour télécharger des E-books gratuits pour apprendre bcp de ce que tu cherches; je confirme qu’un blog avec des sujets comme ce premier sur l’eau est un merveilleux exemple de ce que nous pouvons faire pour nous entraider (« un roseau se coupe facilement mais cent roseaux liés arrêtent un sabre »)
    http://outils.web.gratuit.free.fr/ebooks.php
    comme disent certains la première nécessité est l’état d’esprit, la confiance en soi ET dans son entourage; ce que d’autres appellent la Foi; donc accroche toi et à bientôt

     
    • gaspard

      21 novembre 2011 at 8 h 20 min

      très intéressants tous ces ebooks!
      Par contre, pas simple de trouver LE lien qui permet de tous les télécharger d’un coup! Je sais, j’aurais jamais le temps de tous les lires, mais au moins, je les aurais en cas de coup dur…

       
      • Jack

        21 novembre 2011 at 8 h 59 min

        Utiliser un logiciel ftp (moi j’ai cuteftp mais il y en a des gratuits), créer une nouvelle connexion en http, insérer une adresse (par exemple http://outils.web.gratuit.free.fr/bok/ ), et il ne reste plus qu’à tout balancer en 1 fois sur son disque.

        Merci à ceux qui mettent dans ce sujet des infos utiles.

         
      • gaspard

        21 novembre 2011 at 9 h 42 min

        comment as-tu crée une connexion http avec cuteftp, peux-tu détailler stp?
        merci!

         
      • Jack

        21 novembre 2011 at 9 h 59 min

        File/new/http site
        En host mettre l’adresse du site

         
      • gaspard

        21 novembre 2011 at 10 h 05 min

        bizarre, je n’ai pas cette option (CuteFTP 8)
        sinon, je pense qu’avec un aspirateur de site, style HTTrack, ça peut le faire aussi!

         
      • Jack

        21 novembre 2011 at 10 h 08 min

        J’ai la version pro, ça doit être pour ça.
        Sinon effectivement aspirateur de site genre memoweb, wysigot…

         
      • Jack

        22 novembre 2011 at 9 h 36 min

        Et voilà…on a trop téléchargé et maintenant Free a coupé le répertoire….
        Il ne reste plus qu’à payer pour un téléchargement rapide…ou s’armer de patience pour ceux qui ont le temps.

         
      • gaspard

        22 novembre 2011 at 9 h 57 min

        ouais, je viens de découvrir cela…

         
    • gaspard

      22 novembre 2011 at 10 h 09 min

      connais-tu une autre adresse pour ces ebooks?
      sinon, je cherche également « survivre à l’effondrement financier » mais il nm’existe pas en ebook je crois

       
  51. mickye

    21 novembre 2011 at 4 h 20 min

    Merci à LIESI d’avoir mis cet article en ligne 🙂

    J’y ai appris énormément de choses intéressantes !

    Pour ma survie :
    un édredon pour passer mes nuits au chaud
    Quelques provisions
    Quelques packs d’eau (je vais m’acheter tout de même un purificteur portable, j’ai la Marne à côté et un étang juste en face,+ l’argent colloïdal, ça devrait aller)
    des croquettes pour mes deux chats

    je prévois pour quelques jours seulement et j’habite en milieu urbain

    Pour le reste, Dieu décidera de la suite,
    je n’ai pas une très grande peur de la mort (suite EMI ou NDE)

     
    • Réda

      21 novembre 2011 at 7 h 42 min

      La croyance en « Dieu » a résisté à une EMI ???
      tout aussi étrange « Pour MA survie » après ce genre d’expérience… pardon, je m’égare…

      Penser SA survie sans la survie de la communauté n’a aucun sens, après moi le déluge…
      Et s’il fallait sacrifier les croquettes (notons que ces félins savent chasser s’ils ont besoin de se nourrir) pour aider le voisin à nourrir ses enfants ? Quel choix ?

      Bon courage.

       
      • mickye

        21 novembre 2011 at 8 h 50 min

        oui ma croyance en DIEU a résisté à une EMI et l’a même beaucoup raffermie, ne vous déplaise !

        quant à vos conseils, il faudrait connaître dans quel milieu et dans quelles conditions je vis, alors svp, gardez-les pour vous !

         
      • mickye

        21 novembre 2011 at 8 h 52 min

        et oui, j’ai même reçu ce que l’on appelait et que j’appelle toujours « l’Extrême Onction ».

         
      • Réda

        21 novembre 2011 at 17 h 45 min

        Il n’y avait aucun conseil de ma part, prenez le temps de relire, il s’agit d’une simple question.
        Qu’importe les conditions dans lesquels vous vivez, sans les autres, vous ne survivrez pas, de la même façon que aujourd’hui même vous êtes déjà dépendante des autres, comme nous le sommes tous.

        Et ne considérer pas chaque mot ou phrase comme une agression, ce n’est pas le cas… il s’agit simplement d’ouvrir les yeux sur une réalité différente de celle que nous nous sommes forgés (par le matraquage de la désinformation, soit), et comprendre que ce modèle de société est voué à l’échec.

        ET laissons de coté ces considérations « ésotérique », extrême onction, bénédiction ou autre ne sont que des concepts de l’esprit…

         
  52. Jack

    21 novembre 2011 at 8 h 11 min

    En ce moment je cherche une solution pour purifier l’eau de mon puits en le branchant sur mon réseau domestique. Pour l’instant je n’ai trouvé comme solution la lampe uv, quelqu’un connaîtrait-il un appareil avec comme principe l’argent colloïdal (ionisation par ex.)?

     
    • Alcide

      21 novembre 2011 at 10 h 55 min

      @ Jack
      Personnellement, je fais décanter dans une cuve puis je filtre à l’aide d’un filtre à sable je stocke dans une deuxième cuve dans laquelle on peut déverser l’argent colloïdal et je fais passer dans une cartouche de charbon actif pour la distribution.
      Comme je réalise la totalité des équipements je choisis bien évidemment des solutions simples et éprouvées.
      On peut trouver facilement le charbon à bon compte dans les animaleries pour la filtration des aquariums et il est facile de se faire à l’aide d’un bout de tuyau de bon diamètre une cartouche filtrante économique et performante.
      J’ai choisi cette solution car j’ai la chance d’avoir une eau de source chargée en argile qui flocule naturellement dans la première cuve.
      Le résultat est une eau parfaitement limpide.

       
      • Jack

        21 novembre 2011 at 12 h 32 min

        Bonjour Alcide,
        intéressant ton système, quelles contenances font tes cuves? Il n’y en a qu’une seule d’ouverte? Dans ta seconde cuve, il ne serait pas intéressant de mettre des électrodes d’argent?
        Utilises-tu des ballons vessie? Bref, quel est ton appareillage en détail car dans ton cas il faut 2 pompes? (si tu puises dans un puits bien sûr)

         
      • Alcide

        21 novembre 2011 at 13 h 13 min

        @Jack
        Dans le cas d’un puits, Il faut une première pompe de puisage muni d’une commande la pressostatique avec arrêts de trop-plein qui remplit une première cuve de 4000 l, qui elle-même remplit une deuxième cuve par gravité par l’intermédiaire d’un système de séparation mécanique(Une simple paroi verticale qui permet de prélever les eaux superficielles déjà décanteées) dans la cuve
        Il faut une seconde pompe, toujours par commande pressostatique qui puise dans la seconde cuve et alimente une cuve métallique munie d’une vessie en pression après filtrage au charbon actif, pour alimenter le réseau d’eau.
        On peut faire le filtrage de charbon actif après passage dans une cartouche à l’argile blanche uniquement pour la cuisine.
        L’eau de la douche du bain et des toilettes peut être simplement décantée…
        vu sur Internet je vais peut-être essayer la réalisation.
        http://www.ambafrance-uk.org/Un-filtre-a-eau-a-base-d-argile-et

         
      • Jack

        21 novembre 2011 at 14 h 33 min

        Merci pour tes réponses, ton système m’emballe littéralement.
        Je pense que 1000L suffiront, la cuve inox sera dehors, et tant qu’à faire je récupèrerai l’eau de pluie. Pour éviter que la seconde déborde, il vaut mieux un simple ballon, avec à sa sortie un accélérateur branché sur le pressostat. La difficulté sera de mettre dans ce ballon mes électrodes d’argent.

         
  53. Menthalo

    21 novembre 2011 at 10 h 58 min

    ARGENT COLLOIDAL
    Tous ceux qui font des recherches sur l’argent colloïdal vont tout de suite être confronté à l’argument massif opposé par BIG-PHARMA, et sa hiérarchie (médias et conseil de l’ordre), le risque d’Argyrie.
    L’Argyrie est une dermatose, une décoloration de la peau vers les gris ou gris-bleu, imputée à une surdose de sels ou nitrates d’argent. Maladie professionnelle des photographes, qui développaient les clichés dans des bains de nitrates ou de chlorures d’argent… L’argyrie s’est également développée chez des mineurs (mines d’argent) et chez des personnes ayant pris de l’argent colloidal dont l’eau de base était chargée en sels minéraux. Ces sels minéraux durant l’électrolyse se sont transformés en sels d’argent; absorbés en grande quantités, ils peuvent provoquer l’argyrie.
    Un A.C. fabriqué avec de l' »Eau purifiée » selon les normes européennes ne peut pas donner l’argyrie.
    lol … il me semble que je traite le sujet sur mon blog. J’ai fait le calcul de la quantité d’argent colloidal nécessaire pour devenir un schtroumpf. C’est quasiment impossible. Les médias spécialisés disent des conneries sur ordre de leurs clients, les labos.

    Créer un site pour commercialiser de l’Argent Colloidal est un exercice périlleux par les temps qui courrent.
    Il est interdit de dire que cela guérit de telle ou telle maladie.
    Il est interdit de dire que cela renforce vos défenses immunitaires.
    Il est interdit de recommander d’en boire …

    Vous avez vu la semaine dernière que les « connards » qui nous gouvernent ont interdit sous peine de sanction aux sociétés qui vendent de l’eau minérale, d’écrire sur les étiquettes que l’eau empêche la déshydratation !!!
    De la même façon, ils ont interdit de cultiver et de vendre la plupart des plantes médicinales traditionnelles …

    En créant mon site, j’avais en permanence la trouille … oui, je l’avoue …
    C’est très facile à eux de nous pourrir la vie d’une manière ou d’une autre. Tous les conseils que j’ai pu prendre auprès de professionnels de la chaine alimentaire et de la distribution m’ont mis en garde … sur tout ce qu’il ne faudrait mettre sur l’étiquette pour se blinder, sur les normes indispensables du laboratoire vis à vis de la loi, etc…
    Tant et si bien, que j’ai essayé de transformer mon site pour qu’officiellement, je ne vende qu’un antibactérien ménager, qui va désinfecter votre évier, votre plan de travail à la cuisine, vos mains, etc …
    Libre au client de s’informer ailleurs sur l’Argent Colloïdal pour comprendre qu’il a un autre usage, autrement plus utile. C’est la formule qu’a du adopter le plus grand fabricant d’argent colloidal suédois pour tourner la législation européenne en vigueur.
    Quel grand écart intellectuel !
    Quelle monstrueuse connerie !
    Donc si l’étiquette dit de ne pas couper avec de l’eau du robinet, c’est pour éviter que les sels minéraux de cette eau de ville, ne se transforment en sels d’argent.
    Elle pourrait tout aussi bien dire « de ne pas en boire » ou que l’AC est réservé à usage externe.

    On marche sur la tête …
    L’argent colloïdal que vous pouvez acheter aujourd’hui est parfaitement pur. Il doit vous permettre
    de renforcer votre organisme, pour que ce dernier se débarrasse des bactéries, virus et autres champignons par lui même.
    C’est toute votre hygiène alimentaire qu’il faut orienter dans ce sens. Carottes, céleri, betterave, oignon, ail, pomme, orange, citron, etc … exercice physique …
    Préparez votre corps dés aujourd’hui à supporter les rigueurs de demain.

    A défaut d’autre chose, pensez aux vertus bactéricides de l’argent quand notre civilisation de bobo se dégradera.
    Beaucoup de pansements actuels sont faits avec des colloïdes d’argent. Ils évitent les infections et favorisent une cicatrisation rapide. Pensez-y dés aujourd’hui.
    Carpe Diem

     
    • Lolo

      21 novembre 2011 at 11 h 29 min

      J’ai acheté une Big Berkey (traitement idéal pour l’eau selon les survivalistes américains) pour rendre potable l’eau de mon puit au cas où
      Meilleur rapport qualité/prix
      Et un peu d’eau de javel et plein de filtres à café au cas où 😉

       
      • Jack

        21 novembre 2011 at 11 h 57 min

        Mais elle ne diffuse pas d’argent colloïdal comme la fontaine eva (voir mon lien plus haut)?
        Ce qui me plaît bien par contre, c’est l’inox, j’en ai un peu marre du plastique…

         
      • Ecomaniac

        21 novembre 2011 at 16 h 10 min

        La javel détruit la flore intestinale…ce qui favorise des cancers, le traitement par UV est sans danger… a vous de voir

         
  54. Jack

    21 novembre 2011 at 18 h 44 min

    @ Sebastien
    « Filtrer l’eau en utilisant….des produits chimiques, de l’argent ou je ne sais quoi….Euh, comment dire? Autant la boire tel quel et attendre que le corps s’adapte et que le système immunitaire se renforce. Puisqu’il faut faire confiance en la nature. »

    Le problème c’est que tu as pris l’habitude boire et manger aseptisé…normalement. Si oui depuis combien de temps?
    Nous sommes au XXIeme siècle, et notre grande faute à tous c’est d’avoir choisi la facilité.

    Mes ancêtres, paysans, buvaient l’eau du puits telle qu’elle: rouge. Rouge parce que le fumier des vaches était juste à côté…
    Si l’un d’entre nous buvait une telle eau, je n’imagine même pas les conséquences!!
    Et ça n’a pas empêché mes ancêtres d’arriver à des âges avancés (98 ans par exemple).

     
    • Réda

      21 novembre 2011 at 19 h 36 min

      C’est en effet une question d’habitude mais pas seulement.
      Cela dépend aussi de la résistance de chaque organisme, nous n’avons pas tous les mêmes caractéristiques et les mêmes défenses.

      Un autre facteur non moins important c’est l’état d’esprit, la confiance, la « non-peur » d’être temporairement affecté.

      J’ai passé 3 semaines en Inde avec un groupe d’européens, certains ne voulaient même pas se laver les dents avec l’eau du robinet de « l’hotel », jaune, couleur de terre (Dharamsala, 2000 mètres d’alt.)
      perso, Je l’ai fait, sans aucun problème. D’autres l’ont fait aussi, et sont tombés malade.

      Un élément important dans ce combat est l’alimentation, ce n’est pas sans raison que l’utilisation des épices soit tant répandue dans les pays qui n’ont pas le « standard hygiénique » européen.
      En inde, comme en Afrique, Amérique Latine, etc…
      Lors de mon arrivée au Mexique, j’ai immédiatement fait usage du « chile », pratiquement jamais eu de problème. Sauf après un séjour de 15 jours en France, au retour, j’ai chopé des amibes (au Mexique, l’eau du robinet n’est pas potable, tout le monde achète des carafons de 20 litres, plus ou moins bonne qualité de l’eau, et comme c’est un buziness, certains arnaque et refile de l’eau sale), après 1 mois et demi de toubib, hôpital et médocs, qui n’avaient rien résolu, c’est la femme de ménage qui m’a donné la recette : en 48h problème réglé.

      Connaitre les coutumes locales et re-découvrir la médecine naturelle pour sa connaissance personnel est essentiel, même si les législations l’interdisent en France. En cas de crise de l’eau, de l’énergie, etc.. il sera de toute façon impossible pour eux de maintenir le contrôle et l’application des lois.

      Il serait impensable ici au Mexique de poursuivre des chamans pour pratique illégale de la médecine, c’est trop culturel.

      Ceux qui ont l’opportunité de connaitre des rebouteux en France savent qu’ils peuvent réussir là ou les médicaments ne servent à rien.

      « Si l’un d’entre nous buvait une telle eau, je n’imagine même pas les conséquences!! »

      Certes, mais en commençant avec une quantité infinitésimale, diluée, puis en proportion croissante, je suis sur que l’on pourrait s’y habituer, mais il s’agit de long terme…

       
  55. Altamir

    22 novembre 2011 at 0 h 02 min

    Lien vers un site tres instructif et utile
    http://lesurvivaliste.blogspot.com/search/label/H2O

    Allez en paix!

     
  56. WW

    23 novembre 2011 at 21 h 29 min

    Je vous signale qu’aura lieu à Paris ce 27 novembre une conférence sur les moyens de survie en cas de situation catastrophique ( Nenki-Canada-presselibreinternationale.org).
    Voici le lien: http://www.nenki.org/conferences/europe/index.html
    De plus, il se vend en pharmacie des gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse qui ont un effet anti-bactérien, ainti-viral et anti-fongique TRES puissant et reconnu. Peut très bien convenir pour purifier l’eau ( et donc pas pour la filtrer de substances chimiques p.ex.)
    Avec les mêmes effets, vous avez aussi l’argent colloïdal (voir le livre de Frank Goldman – vous trouverez dans google), qui, pour rappel était le nec plus ultra en médecine avant l’apparition des antibiotiques beaucoup moins chers… mais qui développent maintenant des résistances, ce qui ne sera jamais le cas ni des pépins de pamplemousse, ni de l’argent colloïdal.
    Renseignez vous, vous ne perdrez pas votre temps….

     
  57. Réda

    23 novembre 2011 at 21 h 53 min

    « De plus, il se vend en pharmacie des gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse qui ont un effet anti-bactérien, ainti-viral et anti-fongique TRES puissant et reconnu. Peut très bien convenir pour purifier l’eau ( et donc pas pour la filtrer de substances chimiques p.ex.) »

    Donc pour « stériliser », pas pour « purifier »…
    Purification = enlever les impuretés (solides..)
    Stérilisation = enlever germes, microbes, etc..
    me semble-t-il…

     
    • WW

      23 novembre 2011 at 22 h 41 min

      ok

       
  58. specopsonezero

    23 novembre 2011 at 22 h 56 min

    Option pour un sac de survie léger :

    Katadyn gourde triple filtration 0,6 litres
    Technologie :
    > Cartouche virustat en résine iodée à base de penta-iodure (I5)
    > Membrane en plastique 1,0 micron
    > Granulés de charbon actif
    > Débit : ~ 0.2 l/min
    > Capacité filtrante de la cartouche (selon la qualité de l’eau) : 100 litres (jusqu’à 160 remplissages)

    empilage de disque d’argent et de charbon actif avec un pré filtre en fibre de verre.

    + : léger, simple on remplit comme une gourde normale, on aspire par l’embout rétractable tout en pressant le corps semi-souple. (idéal pour les bambins)
    – : le filtre doit être préparé avant (faire un cycle complet avec de l’eau propre pour évacuer les poussières de charbon actif mais ensuite on peut le sécher et reconditionner la gourde pour un usage ultérieur ) faible contenance (le filtre est dans le corps de la gourde et prend un max de place)

    astuce : prendre un bas féminin robuste de type opaque (wolford ) et le fixer avec un élastique sur le col de la bouteille pour pré-filtrer les + gros particules et éviter d’encrasser trop vite le filtre fibre de verre.

    50 euros en moyenne ( 35 euros la cartouche)

    Lifesaver bootle :

    Minimum operating temperature >0 °C (32 °F)
    Maximum operating temperature 50 °C (122 °F)
    Minimum storage temperature -10 °C* (14 °F)
    Maximum storage temperature 60 °C (140 °F)
    Initial flow rate 2.5L/min@0.25 Bar(1)
    Cartridge service rating 4000 litres (1056 US gallons)
    6000 litres (1585 US gallons)
    MWCO 200KDs – on dextranes
    Bacteria retention >99.999995 % (log 7.5)(2)
    Virus retention >99.999 % (log5)(3)
    Chemical reduction Activated carbon reduces
    chemical residues,
    inc: pesticides endocrine
    disrupting compounds
    medical residues and
    heavy metals

    filtration sous pression par membrane et charbon

    + : grande autonomie théorique +4000 litres , l’eau sort « stérile »et sous pression légère et peut servir au nettoyage de plaies sales
    -: prix :-(( ,la mise en service est fastidieuse, très encombrante et lourde selon les modèles.

    leur jerrycan est un modèle intéressant pour les besoins intermédiaires.

    astuce : idem

    100 livres sterling +TVA+ port (et là attention !)

     
  59. villain nemesis

    24 novembre 2011 at 0 h 07 min

    Same shit different day from France: http://www.youtube.com/watch?v=XT3QDHSK2xM
    voici une énième video perso , notre environnement parrait souillé à outrance!

     
  60. villain nemesis

    24 novembre 2011 at 0 h 14 min

    Et voici donc le résultat observable par tous: http://www.youtube.com/watch?v=HfGDLMAhPHw

    Apparement cela correspond à ce projet : http://csat.au.af.mil/2025/volume3/vol3ch15.pdf avec une page 42 assez explicite!

     
    • Jack

      24 novembre 2011 at 9 h 33 min

      Il est est vraiment urgent d’assainir votre environnement. Informez-vous sur les orgonites (sans faire attention aux originaux qui racontent n’importe quoi), fabriquez-en en TRES grandes quantités (j’en ai disséminé plusieurs miliers dans la moitié sud de mon département) et observez.
      Coyez moi que vous allez enquiquiner un paquet de gens…
      Rien qu’avec 3 TB j’ai dépollué en 3 semaines une eau grise polluée depuis des décennies par des eaux usées, résultat : eau claire comme du cristal.
      Terminé les eaux rouges, les chemtrails ne tiennent plus (effets très visibles dans le ciel par temps découvert), neutralisation des effets négatifs des antennes-relais, dépollution des eaux…et paraît-il qu’il y a un effet sur la radioactivité (pas eu le temps de tester pour l’instant).
      Vous pouvez en acheter (c’est cher) ou en fabriquer très simplement pour quelques centimes…

      Ou vous continuez comme spectateur ou vous passez à l’action (les gens préfèrent la première solution en général).

      Il existe des groupes de « gifteurs », dans tous les pays du monde qui interviennent à des endroits clés (cern par exemple). Ils ont raison, mais il faudrait encore davantage de monde qui passe à l’action.
      Avant il suffisait de 20 avions épandeurs par jour pour créer un ciel gris uniforme en 20mn. Maintenant avec 200 ils y arrivent difficilement (ça ne tient pas longtemps).
      Je vois de plus en plus de vidéos avec ces espèces de filaments. Même avec des journées entières d’épandages, je n’ai jamais vu ça.
      Déjà intéressez-vous à Wilhelm Reich, celui qui a découvert l’orgone dans notre société. Il avait réussi à faire pleuvoir dans le désert du Nevada, c’était une pointure, pas un rigolo.

       
  61. villain nemesis

    24 novembre 2011 at 0 h 17 min

    Nenki a écrit « les tracés de la mort » qui rejoint tout à fait mon signal d’alarme! Merci

     
  62. nofear

    24 novembre 2011 at 1 h 54 min

    micropur = Dichlloroisocyanurate de sodium !!! bizarre que personne ne voit qu’il s’agit ni plus et ni moins que de CYANURE (cyanurate)…

    je suis effaré de voir qu’on est prêt à avaler n’importe quoi y compris du poison même à dose « homéopathique ».

    A titre accessoire on voit bien que vous ne connaissez RIEN aux pratiques des romains , visitez les sites antiques où la purification de l’eau se faisait naturellement par différents « bacs » par gravité et filtrage (sable gravier etc ) ils avaient aussi le chauffage central (entre parenthèses)…

    Un simple silex (quartz) peut aussi suffire (préhistoire)

    Enfin un moyen très simple de stérilisation : 3 gouttes d’eau oxygénée et buonanotte .

    je vous fais grâce de la « technologie » fréquentielle/vibrationnelle.

    Saluti amigo Menthalo

     
  63. kimani

    24 novembre 2011 at 6 h 44 min

    @Reda
    Sur la délocalisation à l »etranger: tout a fait d’accord.
    Je rajouterai, et sans expliquer pourquoi: il faut moieux rester « chez les blancs ». Ma petite experience m’a montré qu’on peut facilement devenir aux yeux des locaux « le blanc colon » voir « le blanc colon et riche ».

    @Reda
    Sur la spiritualité: biensur que la voie est difficile, mais je ne veux pas décourager des personnes intérréssés à aller dans ce sens. Nous pouvons atteindre l’eveil dans cette vie, et même sans maître. Shakyamouni (le bouddha historique) s’est bien démerdé tout seul…
    De plus, le Karma et les capacité de chacun fait que peut être tel personne peut réelement atteindre cet état en 5 ans, d’autres en 30 ans, et d’autres malheuresement pas dans cette vie. Donc, pas de découragement, plutôt des encouragement à tous pour entrer dans une voie spirituelle…

     
    • Réda

      24 novembre 2011 at 7 h 22 min

      humm… « chez les blancs »…
      c’est où ça ? Auteuil, Neuilly, Passy ?
      Résumé de ma vie : père algérien (né français en 1936 en Algérie, arrivé en France à 20 ans, devenu algérien en 1962 en France sans rien demandé à personne, réintégré nationalité française 2 ans avant la retraite après 8 ans de procédure !!! ), mère française, no comment.
      Toute ma vie j’ai supporté le racisme alors que je ne parle pas un mot d’arabe, et ne suis pas musulman.
      Des individus dignes de respect pour leur qualités humaines, j’en ai rencontré, peu il est vrai, ils ne sont pas « blanc »… mais je respecte tout le monde car je respecte la vie, chaque être, qualité ou pas…

      Si on devient le « blanc colon », c’est qu’on manifeste cette attitude aux yeux des autres…à soi-même de le comprendre…
      C’est effectivement l’attitude de pratiquement tous les français que j’ai pu rencontré ici au Mexique…et avec qui j’ai rompu tout contact après peu de temps…car ne suis pas venu ici pour jouer les bourgeois, mais pour découvrir une culture….je crains pour eux quand ça va vraiment se gâter…
      Ce n’est pas mon cas, je vis ici au milieu des pauvres, ce que je suis aussi, humblement, et j’ai été accepté avec mes différences, car je les accepte aussi comme ils sont. C’est un respect mutuel.

      Concernant la voie spirituelle, il ne s’agit pas de décourager qui que ce soit, seulement mettre en garde sur la difficulté. Les temps ont changés, de nos jours la compréhension n’est pas la même, à l’époque, quelques paroles du Bouddha permettaient d’obtenir les réalisations rapidement pour les disciples les plus capables, aujourd’hui, même les esprits les plus vifs nécessitent des commentaires des textes originaux dont la substance nous échappent, alors sans Maître, il ne faut même pas y compter…
      Tu dois savoir que c’est une période de dégénérescence… et tu devrais aussi savoir ce que cela signifie…

      Bon, on est bien loin du sujet original… si tu veux poursuivre : reda.babhamed@free.fr

      Saludos cordiales.

       
  64. kimani

    24 novembre 2011 at 8 h 22 min

    « Si on devient le “blanc colon”, c’est qu’on manifeste cette attitude aux yeux des autres…à soi-même de le comprendre… »
    Ce n’etait pas dutout mon cas, et à l’inverse, ce n’est pas obligatoirement la majorité des locaux qui ont cette facon de penser. Mais les blancs ont colonisés, et le racisme envers le blanc existe.
    Petite parenthese, un de mes meilleurs amis est marocain, non naturalisé francais…

     
  65. cristobal.33

    29 novembre 2011 at 3 h 00 min

    @Jack
    je suis trés intéressé par les méthodes de production d’orgonites; je connaissais Reich dans mes formations de psychothérapies et j’avais eu quelques infos sur sa vie et ses découvertes d’énergie « orgone » mais sans avoir trop développé; pourrais tu apporter quelques précisions sur ta façon d’en produire ?

     
  66. Jack

    17 janvier 2012 at 15 h 41 min

    Salut Cristobal.33, désolé pour ma réponse tardive. Tu trouveras sur le net tout un tas d’explications, elles sont en général bonnes. Par contre je ne m’hasarde pas à mélanger des pierres ou n’importe quoi dans une orgonite: effets inconnus! Mis à part l’améthyste. Voici un forum, il y a des originaux, mais aussi des gens plus sérieux: http://orgonite.actifforum.com/register
    J’y ai rencontré plein de gens biens. Un jeune est même tellement passionné qu’il crée des orgonites à prix coûtant. C’est lui qui m’a permi d’avoir mon stock. Même si j’avais acheté les matériaux, elles se seraient revenues plus chères! Donc j’en ai fait juste quelques unes.
    Si tu rentres bien dans le jeu, ça va devenir un régal et tu rigoleras lorsque tu verras des épandages… Moi j’ai eu la chance de les tester alors qu’il n’y en avait pas dans ma région (effet visible immédiat et très net!).

     
  67. Jack

    17 janvier 2012 at 15 h 43 min

    Pour en revenir à l’eau, une piste intéressante: http://www.maxisciences.com/eau/les-pelures-de-bananes-un-purificateur-d-eau-bio_art13401.html
    Avec des bananes bio bien sûr…. ^^

     
  68. Jack

    17 janvier 2012 at 16 h 09 min

    Je reviens sur l’orgonite: le jeune que je connaissais et qui voulait se lancer dans la production d’orgonite professionnelle (donc plus prix coûtant, mais vraiment à un prix imbattable) a annoncé hier soir sur le forum qu’il venait justement de créer son site: http://www.bargainorgonite.com
    Cela faisait plusieurs mois que je n’y avais plus mis le nez…
    Dans son site, il parle aussi de l’eau et de sa purification.

    Allez-y les yeux fermés, testez, des orgonites à ce prix-là ça reste cadeau.

     
 
%d blogueurs aiment cette page :