RSS

Le rapport de l’AIEA nous rapproche de l’embrasement du Proche-Orient

09 Nov

Le nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur l’état des programmes nucléaires de l’Iran était attendu lundi, écrit mardi 8 novembre le quotidien Kommersant. Cependant, hier les sources du siège de l’agence ont annoncé que le rapport serait rendu public mercredi. Mais avant même sa publication, le rapport de l’AIEA a provoqué une agitation sans précédent dans le monde suite aux déclarations du gouvernement israélien concernant la préparation d’une opération militaire contre les sites nucléaires iraniens. (RIA Novosti)

Les fuites parues hier dans la presse ne laissent aucun doute sur la sévérité de ce document et sur le fait que le rapport sera certainement utilisé en tant que principal argument pour lancer une opération militaire contre l’Iran. Selon le Washington Post, le rapport de l’agence affirme que les spécialistes de l’ex-URSS, du Pakistan et de la Corée du Nord ont permis à l’Iran d’être au seuil de la création de l’arme nucléaire. Le document parle très en détail de l’activité en Iran de l’ancien atomiste soviétique Viatcheslav Danilenko, qui a travaillé dans les années 1990 pendant au moins cinq ans au Centre de physique nucléaire d’Iran pour enseigner à ses collègues la simulation informatique des ogives nucléaires, et a joué un rôle clé dans l’avancée technologique de l’Iran vers la création de l’arme nucléaire.

Ensuite, la presse s’est mise à parler de la piste russe dans les programmes nucléaires iraniens. Selon une source proche de l’agence russe de l’énergie atomique (Rosatom), le département d’Etat américain et l’AIEA ont déjà demandé à la Russie des informations sur Viatcheslav Danilenko, mais Moscou a invariablement répondu que ce physicien n’était pas un citoyen russe. Selon la source, Viatcheslav Danilenko est un scientifique ukrainien. Le quotidien Kommersant a trouvé deux personnes qui correspondent à sa description.

Le premier est docteur en mathématiques et en physique et dirige la faculté de géodynamique de l’explosion à l’Institut de géophysique Soubbotine d’Ukraine. Cependant, selon lui, il n’a rien à voir avec le programme nucléaire iranien. « C’est une erreur, je n’ai jamais été en Iran, a affirmé le scientifique. Il est probablement question de mon homonyme de Snejinsk. »

En effet, Viatcheslav Danilenko est connu au Centre fédéral nucléaire de Russie, dans la ville de Snejinsk. Le docteur en sciences techniques Viatcheslav Danilenko a travaillé à l’Institut panrusse de recherche scientifique en physique technique (VNIITF) à partir des années 1950 jusqu’à sa retraite. Il participe actuellement aux conférences du centre, et en 2010 il y a présenté sa monographie « L’explosion: physique, technique, technologie. » Le VNIITF a refusé de parler d’un éventuel travail du scientifique en Iran.

Comme l’a déclaré l’ancien inspecteur des garanties de l’AIEA Guennadi Chakhine, la version selon laquelle un seul scientifique de l’ex-URSS serait venu en Iran pour aider Téhéran à faire une percée dans le développement nucléaire paraît peu plausible. « L’Iran n’a pas suffisamment de moyens pour simuler les ogives nucléaires », a expliqué l’expert.

Moscou estime que la fuite au sujet de la piste russe dans les programmes nucléaires iraniens n’est pas un hasard: la Russie s’oppose à l’opération militaire contre l’Iran. Et le ministère russe des Affaires étrangères a même remis en cause l’utilité de l’annonce du rapport de l’AIEA à l’heure actuelle, en estimant que cela ne fera que renforcer la tension et empêchera la tenue de négociations constructives. (Source: Kommersant)

 
52 Commentaires

Publié par le 9 novembre 2011 dans Non classé

 

52 réponses à “Le rapport de l’AIEA nous rapproche de l’embrasement du Proche-Orient

  1. fritzthecats

    9 novembre 2011 at 16 h 57 min

    pfff! avec quoi ils vont financer la guerre ils ont plus de sous!!!!!!!!

     
    • ESPERANZA

      9 novembre 2011 at 20 h 17 min

      surtout que les rapports c’est bien du bidon puisque personne ne peut vraiment visité leurs installations 😉 faut juste une excuse pour qu’encore une fois ils puissent attaquer les gens sans motifs.

      avant les guerres c’était 2 armées de 2 pays qui s’affrontais, maintenant c’est 1 pays qui massacres la population d’une autre pays.

       
    • Elie

      9 novembre 2011 at 22 h 16 min

       » Selon le Washington Post …  »

      Depuis quand faut-il se soucier de ce qui est écrit dans cet infâme torchon ? Même les ricains ne le lisent pas . . .

      Franchement, Washington, je m’en tape comme de ma première chemise. J’ai une profonde sympathie pour les Acadiens aux USA, mais Washington … c’est un nid de vipères !

       
  2. david

    9 novembre 2011 at 16 h 58 min

    On nous l’avait dit ;

    Le tour de l’IRAN viendra quand l’économie sera à l’agonie.
    Après ça c’est clair que l’argent papier ne vaudra plus grand chose.

    -Quoi de mieux que du pétrole à 300$ le Brent ?
    -Quoi de mieux que que les plus grands champs de réserves de pétroles inaccessibles pour des dizaines d’années suite à la radiation nucléaire ?
    -Tout le moyen orient irradié ?

    Bombarder des centrales nucléaires (3 ou 4) pleines a ra bord d’uranium ?
    Fukushima et Tchernobyl ressembleront à un feu de barbecue

    Je comprend mieux la raison de villes souterraines: Il y aura tellement de radiations sur la planète, que le taux de survie à la surface va être fortement réduite (50% de morts en 5 ans)

    lisez vous même http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=8851

     
  3. néo coralie

    9 novembre 2011 at 16 h 59 min

    à l’onu la france demande plus de sanctions contre l’iran sur le nucléaire + saisine du conseil de sécurité !
    source: libération

    Nucléaire iranien: la France pour une saisine du Conseil de sécurité

    La saisine du Conseil de sécurité de l’ONU sur le programme nucléaire de l’Iran « s’impose », a affirmé mercredi le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, en réclamant des « sanctions dures » contre Téhéran après le rapport de l’AIEA. ( © AFP Thomas Samson)

    PARIS (AFP) – La saisine du Conseil de sécurité de l’ONU sur le programme nucléaire de l’Iran « s’impose », a affirmé mercredi le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, en réclamant des « sanctions dures » contre Téhéran après le rapport de l’AIEA.

    « Nous sommes décidés à réagir. Le Conseil des gouverneurs de l’AIEA doit condamner explicitement la conduite de l’Iran, la saisine du Conseil de sécurité s’impose aussi », a-t-il dit sur Radio France Internationale (RFI), en précisant que « la France est prête avec ceux qui le voudront à aller beaucoup plus loin dans des sanctions qui doivent être renforcées pour faire plier l’Iran ».

    « Il faut des sanctions dures qui empêchent l’Iran de continuer à se procurer des ressources lui permettant de poursuivre ses activités en violation de toutes les règles internationales », a insisté Alain Juppé.

    Le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) est « accablant » car « il montre que dans toutes les technologies qui permettent de fabriquer une arme nucléaire, l’Iran poursuit ses activités et continue à refuser de dialoguer de façon transparente avec l’Agence internationale », a aussi relevé le ministre français.

    « Cette situation est inacceptable » car un Iran doté de l’arme nucléaire représenterait « une menace sur la stabilité et la paix de la région et au-delà », a-t-il ajouté.

    Dans un rapport auquel l’AFP a eu accès mardi, l’AIEA a émis de « sérieuses inquiétudes » concernant le programme nucléaire iranien, s’appuyant sur des informations « crédibles » indiquant que Téhéran a travaillé à la mise au point de l’arme atomique.

    Il est possible d' »aller beaucoup plus loin dans les sanctions », a estimé de son côté le ministre de la Défense Gérard Longuet. « Sur les plans économiques, technologiques, industriels, nous pouvons aller encore beaucoup plus loin sans recourir à une solution de force », a-t-il dit.

    Il faut « mobiliser les grands pays et en particulier convaincre Chine et Russie qui font cavaliers seuls qu’il est absolument indispensable de faire pression sur l’Iran pour que ce pays ne suive pas dans la voie de la dissémination nucléaire », ce qui « serait une catastrophe » pour l’humanité, a poursuivi le ministre.

    Selon lui, Israël, où a lieu un débat sur une frappe militaire préventive contre l’Iran, « est dans son rôle de tirer un signal d’alarme », mais « la réponse est (…) de la responsabilité des grandes nations du Conseil de sécurité des nations unies ».

    L’Iran a toujours affirmé que son programme nucléaire n’avait pas de visée militaire.

     
  4. néo coralie

    9 novembre 2011 at 17 h 00 min

    réponse de l’iran : nous ne reculerons pas !
    source : romandie
    L’Iran se montre intraitable sur son programme nucléaire

    TEHERAN – L’Iran s’est montré mercredi intraitable sur son programme nucléaire après un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) l’accusant d’avoir cherché à se doter de l’arme atomique, l’un de ses généraux menaçant Israël de destruction en cas d’attaque.

    Nous ne reculerons pas d’un iota en matière nucléaire, a déclaré le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, dont le pays a toujours démenti toute visée militaire de son programme nucléaire malgré les soupçons occidentaux.

    L’AIEA a sacrifié sa réputation en reprenant les affirmations invalides des Etats-Unis, a-t-il poursuivi dans un discours retransmis à la télévision iranienne, lors d’un déplacement en province.

    Il a réaffirmé que son pays ne cherchait pas à se doter de l’arme nucléaire. Nous n’avons pas besoin de la bombe atomique, le peuple iranien est intelligent, il ne va pas construire deux bombes face aux 20.000 bombes que vous possédez, a-t-il lancé à l’adresse des Occidentaux.

    L’agence onusienne a exprimé dans un rapport publié mardi de sérieuses inquiétudes sur le programme nucléaire iranien, en invoquant des informations crédibles selon lesquelles l’Iran a travaillé à la mise au point de l’arme atomique.

    Les pays occidentaux ont immédiatement réagi en réclamant un durcissement des sanctions contre Téhéran, afin notamment d’éloigner la menace d’une frappe militaire préventive évoquée par Israël. La Chine, un allié de l’Iran, l’a de son côté appelé à faire preuve de souplesse et de sincérité avec l’AIEA.

    Mais Moscou a rejeté mercredi tout durcissement des sanctions, prônant une poursuite du dialogue avec Téhéran.

    Les responsables iraniens ont rejeté en bloc les accusations sans fondement de l’AIEA. Celles-ci sont basées sur des éléments anciens, incluant certains faux documents fabriqués par les renseignements américains et occidentaux, et Téhéran y a répondu en détail il y a des années, selon eux.

    Le représentant iranien à l’AIEA, Ali Asghar Soltanieh, a accusé le directeur général de l’agence Yukiya Amano d’avoir agi de façon partiale, politique et non professionnelle en entérinant les documents occidentaux.

    L’Iran n’abandonnera jamais ses droits légitimes en matière nucléaire, a-t-il lui aussi affirmé.

    Toutefois, il continuera à respecter ses obligations dans le cadre du Traité de non-prolifération nucléaire qui prévoient la supervision de ses activités par l’AIEA, qui enquête depuis environ huit ans sur le programme nucléaire iranien, a précisé M. Soltanieh.

    Téhéran a annoncé son intention de répondre à l’AIEA en coordination avec d’autres Etats qui s’étaient opposés en vain à la publication de ce rapport, notamment la Russie, la Chine et les pays de Mouvement des non alignés, sans donner de précisions sur la nature de cette réponse.

    Les Occidentaux, Etats-Unis et France en tête, ont réclamé un durcissement des sanctions internationales contre Téhéran, dont le programme nucléaire a été déjà condamné par six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU dont quatre assorties de sanctions.

    La saisine du Conseil de sécurité s’impose, a estimé le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé en plaidant pour des sanctions dures et sans précédent.

    Le chef de la diplomatie britannique William Hague, a appelé l’Iran à changer de direction. Sinon nous devrons continuer à accroître la pression, a-t-il ajouté.

    Israël, qui avait fait monter la pression en évoquant une possible frappe préventive des installations nucléaires d’Iran, a laissé entendre que la sévérité du rapport de l’AIEA allait lui permettre d’attendre pour voir si la communauté internationale adopterait les sanctions paralysantes qu’il réclame.

    Le chef d’état-major adjoint des forces armées iraniennes, le général Massoud Jazayeri, a toutefois à nouveau menacé Israël de destruction si ce pays attaquait l’Iran.

    La riposte iranienne pourrait viser notamment le centre nucléaire israélien de Dimona, a-t-il déclaré, en affirmant également qu’elle ne sera pas limitée au Proche-Orient.

    Les responsables militaires iraniens affirment régulièrement que l’Iran, qui considère que les Etats-Unis seraient co-responsables d’une éventuelle frappe israélienne, pourrait s’en prendre à des objectifs militaires américains s’il était attaqué par Israël.

    Ils ont à plusieurs reprises souligné que les forces américaines au Moyen-Orient, et notamment dans le Golfe, étaient vulnérables à des frappes de missiles ou des forces navales rapides iraniennes.

     
  5. david

    9 novembre 2011 at 17 h 01 min

    @ fritzthecats

    Les armes sont déjà là et la monnaie de singe (dollar) pour payer les soldats et les mercenaires.

     
  6. clavreul

    9 novembre 2011 at 17 h 19 min

    Le bouquet final : « ça va etre éparpillage façon puzzle. »

     
    • alex

      9 novembre 2011 at 17 h 53 min

      Ils ont « la puissance de feu d’un croiseur, et des flingues de concours » 🙂

       
      • Ragnar Lodbrok

        9 novembre 2011 at 18 h 17 min

        Je dirais même: » Les cons ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait »

         
  7. gaspard

    9 novembre 2011 at 17 h 25 min

    j’espère qu’on va éviter un holocauste…

     
  8. chtroll

    9 novembre 2011 at 17 h 27 min

    Quelqu´un aurait il lu ceci ? Si oui , qu´en pensez vous ?

    http://lesmoutonsenrages.fr/2011/11/07/ce-que-kadhafi-menacait-de-devoiler-concernant-sarkozy/

     
  9. yackfr

    9 novembre 2011 at 17 h 54 min

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27553
    Cattori interroge Frankel qui ne croit qu’à une stratégie de la tension d’israel qui ne fonctionnera pas plus que les autres depuis 20 ans.
     » Cette menace contre l’Iran sert à Israël pour maintenir un climat de tension au Proche et au Moyen-Orient. En menaçant plusieurs fois par an de faire la guerre à l’Iran, il crée une situation de péril aux États-Unis et en Europe. La probabilité qu’Israël attaque l’Iran est très faible. Mais si Israël attaque vraiment l’Iran, les conséquences mondiales seraient tellement catastrophiques que, même si tout le monde pense que la menace du gouvernement israélien tient du bluff, personne ne va vérifier si c’est vraiment du bluff. »

     
  10. yackfr

    9 novembre 2011 at 18 h 12 min

    Apparemment, il reste qques mois si rien ne se fait avant l’hiver, ds qques semaines… http://www.lepoint.fr/monde/nucleaire-en-iran-israel-rassure-par-le-rapport-de-l-aiea-08-11-2011-1394180_24.php

     
  11. yackfr

    9 novembre 2011 at 18 h 17 min

    Disons, pour contrer la tempérance de ceux qui rayonnent par leurs psychologisations des politiques ou par l’antienne des manque de moyens, qu’il faut se rappeler qu’Alex Jones joue la crédibilité d’une source importante sur ce coup !
    http://www.lepost.fr/article/2011/10/14/2613558_selon-alex-jones-israel-attaquerait-l-iran-d-ici-deux-semaines.html

     
    • Ragnar Lodbrok

      9 novembre 2011 at 18 h 21 min

      Le Post du 14/10/2011!
      Les deux semaines sont dépassées: La crédibilité d’alex Jones c’est du passé!

       
    • dieu

      9 novembre 2011 at 18 h 26 min

      14.10.11 + 2 semaines… c’est cuit non?

       
  12. yackfr

    9 novembre 2011 at 18 h 23 min

    Puis il y a alterinfo et son expert libanais qui revient sur la tentative d’attentat sur un diplomate saoudien attribué à l’Iran et l’inscrit dans la stratégie d’escalade des tensions
    http://www.alterinfo.net/notes/Expert-libanais-Les-Etats-Unis-preparent-une-guerre-contre-l-Iran_b3350801.html
    L’intérêt est plutôt cette phrase : »L’Iran est devenu un état nucléaire au grand dam des Etats-Unis, et ces derniers ne pourront pas rester muets ».

     
  13. yackfr

    9 novembre 2011 at 18 h 47 min

    Vous avez vu sur golg up, le logo ou l’affiche d’occupy la défense?
    On dirait une tombe, avec les 99% dedans qui gisent le 11/11/11… Perso ça m’incite pas à les rejoindre!:D

     
  14. labasoche

    9 novembre 2011 at 18 h 49 min

    beaucoup de gesticulations verbales… Impossible de faire la guerre sans argent.

     
    • yackfr

      9 novembre 2011 at 18 h 57 min

      Mais israel n’est pas en faillite… (si?)
      De toutes façons la guerre c’est la meilleure façon de renflouer les caisses.

      Ils ont bien l’air de se satisfaire du rapport pour interpeller leur communauté internationale…
      N’empêche qu’on n’a pas fini la guerre en lybie en 4e vitesse et qu’obama n’a pas prévu de rapatrier ses troupes pour rien, alors que les deux grands copains du G20 voudraient peut-être jouer la stratégie du « on change pas de cheval en pleine guerre » pour leur réelection de 2012.

       
  15. yackfr

    9 novembre 2011 at 18 h 49 min

    RDV à 11h11 aussi, alors ou ils sont d’ironiques conspirationnistes, ou ce sont des NWOistes en plein culte!

     
    • Ragnar Lodbrok

      9 novembre 2011 at 19 h 45 min

      Le 11/11/11 à 11H 11′ 11″ Ca, ça serait d’une précision diabolique!
      Maman, j’ai vraiment trop peur!

       
      • marc153

        9 novembre 2011 at 21 h 15 min

        Sachant qu’il y a 41 différents fuseaux horaires sur la Terre, il sera peut être 11:11 quelque part quand un gros truc arrivera le 11/11/11. Enfin, on verra 😉

         
  16. yackfr

    9 novembre 2011 at 19 h 15 min

     
  17. Caralmera

    9 novembre 2011 at 19 h 32 min

    Bonsoir à tous,

    rien à voir l’article sur l’Iran

    je ne sais pas si vous connaissez ce blog, mais il vaut aussi le coup d’œil

    http://auxinfosdunain.blogspot.com/

     
    • quidam

      9 novembre 2011 at 22 h 10 min

      hum une filiale de BFM? 😀

       
    • bibi

      10 novembre 2011 at 1 h 37 min

      ca pue ton truc qui prône la culpabilité des vieux, en minimisant la culpabilité du cartel bancaire, et qui cite du attali…

      faut pas oublier d’ou vient l’europe et ce qu’elle est: http://scr.bi/qA97GL

       
  18. yackfr

    9 novembre 2011 at 19 h 34 min

    Le rapport rappelle aux russes les armes de destruction massive en Irak! 🙂
    http://www.romandie.com/news/n/_Iranrapport_AIEA_Moscou_ne_voit_rien_de_nouveau_et_refuse_des_sanctions091120111911.asp

    Hillarante Clinton a raison!

     
  19. Nenuphar

    9 novembre 2011 at 19 h 40 min

    Le plus embêtant dans tout ça, et c’est un euphémisme, est que Israël a le beau rôle dans ces histoires d’armes nucléaires. Détenteur de ce type d’armes et non signataire du TNP, il applique la théorie Beguin qui consiste à ne rien avouer et à ne rien nier. En somme il fait ce qu’il veut et personne, pas même l’AIEA, n’a le droit ou le pouvoir d’y fourrer son nez dans ses affaires.

    Au contraire l’Iran, signataire du TNP, est soumis à inspections régulières et même plus qu’il n’en faut, tant les yeux sont braqués sur son programme qu’il dit pourtant être civil.

    L’AIEA se base sur des oui-dires, sur pressions des USA et d’Israël, pour affirmer que peut-être, d’après untel ou un autre, son homonyme, l’Iran est en passe d’avoir des ogives nucléaires à la saint glin-glin.

    Se basant sur ces fuites, les va-en-guerre, inconscients des conséquences de leur aventure, s’évertuent à faire croire qu’ils pourront détruire tous les sites sans autre forme de procès et surtout sans danger pour l’humanité.

    Remarquons que Israël doit vivre en perpétuel conflit avec le monde sous peine de disparaître à jamais, c’est leur livre saint qui l’affirme, en attendant le retour du Messie, peut-être après l’armaguedon.

     
    • Ribouldingue

      9 novembre 2011 at 19 h 52 min

      Sauf que la mention d’Armagedon se situe dans le Nouveau Testament.

       
  20. Pedro

    9 novembre 2011 at 19 h 45 min

    La guerre ne fait pas rentrer d’argent, MAIS, elle peut priver la Chine du pétrole iranien – déjà que le petrole soudanais va lui faire défaut -, et permettre à la population d’Occident d’accepter plus facilement des sacrifices . . .

     
    • yackfr

      9 novembre 2011 at 20 h 36 min

      Oui exact, je voulais dire éponger la dette.

       
  21. Pedro

    9 novembre 2011 at 19 h 46 min

    J’oublias le pétrole Lybien aussi . . . dont la Chine ne verra pas la couleur ! ! !

     
  22. fritzthecats

    9 novembre 2011 at 20 h 40 min

    LA VIEILLE RUSE DE LA GUERRE EN IRAN C EST PAS D’AUJOURD’HUI

     
  23. quidam

    9 novembre 2011 at 21 h 10 min

    Pour ceux qui n’auraient pas encore vu cette vidéo, voici qui évite bien des questions concernant l’Iran, les rapports de l’AIEA etc.
    Déclarations du général Wesley Clarken en 2007:

    Que dire de plus?

     
  24. Nee

    9 novembre 2011 at 21 h 18 min

    Pensez-vous que vous saurez a l’avance, quand une guerre se declarera ou a quel moment l’economie mondiale s’effrondrera? Qui a su a quel moment que l’on attaquerais l’iraq et l’afguanistan ? En general ce genre d’information n’est pas divulguez avant que les choses ne commence. Ou seulement une parti qui saura(initiés), mais devrons se taire. Seulement ceux qui sont dans le secret de DIEU qui peuvent savoir, sinon personne. Si c’est le temps pour que les choses se fassent, il se feront. A ce moment nous allons juste commenter la chose pour un temps. Apres nous ne pourront plus commenter, faute de telecommunication. Meme liesi devrai se taire. Pensez-vous que l’on dira a l’adversaire, ce qu’on va lui faire et a quel moment. Il faut etre stupide pour agir de la sorte, puisque vous risquez de perdre devant votre adversaire.

     
  25. alex

    9 novembre 2011 at 21 h 31 min

    L’an prochain le tournoi de bercy devra se trouver un nouveau sponsor… pourquoi pas pôle emploi

     
  26. clavreul

    9 novembre 2011 at 21 h 34 min

    Ecroulement économique, financier, destruction des nations, guerre puis mise en place de la nouvelle gouvernance mondiale avec reconstrucion économique et financière sur la base de l’assemblage des blocs continentaux. Le régime totalitaire communiste sera pret à l’échelle de la planète avec une population qui sera fortement réduite donc beaucoup plus facile à controler. Comme disait le banquier anonyme au groupe LIESI : « l’écroulement est voulu »

     
  27. matt

    9 novembre 2011 at 22 h 17 min

    la guerre de religions : tel est le but leur conneries. ils allument le feu, et l’éteignent ensuite. monter israëliens contre musulmans, histoire de faire chauffer tout le monde pour une orgie mondiale.
    ce qui est inquiétant c’est que ces cons se foutent des consèquences nucléaires.

     
    • clavreul

      9 novembre 2011 at 23 h 56 min

      Le nucléaire peut faire partie du procéssus pour réduire drastiquement la population.

       
      • La Mésange

        10 novembre 2011 at 16 h 28 min

        mmm, difficilement, à moins que les survivants n’aient l’intention de vivre en abris atomiques pendant plusieurs centaines d’années par la suite !

         
  28. Deogratias

    10 novembre 2011 at 7 h 59 min

    « L’être humain est bien l’ennemi de la portion dominante des Gina’ abul (bestiaires célestes), mais tellement fructueux et indispensable que tout a été organisé il y a fort longtemps pour l’endormir au quotidien et donner l’impression à l’esclave citoyen de diriger sa propre vie. On vous a embrigadé dans un système millénaire des plus sournois, c’est pourquoi vous êtes aujourd’hui encore dans la même position que l’homme et la femme des anciens temps (Ish et Ishsha en hébreu), travaillant dans le jardin des « dieux ». Vous êtes les paysans productifs, aveugles et dociles de ce gigantesque garde-manger…. »

    Tiré du livre d’Anton Parks ( les chroniques du GIRKU 1)

     
  29. Geraldine

    10 novembre 2011 at 14 h 21 min

    Israël pas en mesure de frapper l’Iran (expert chinois)
    MOSCOU, 10 novembre – RIA Novosti

    Israël ne possédant pas les moyens réels d’attaquer les installations nucléaires iraniennes, ses récentes menaces sont purement rhétoriques, a déclaré le directeur adjoint du Centre des Etudes internationales de l’Université Tsinghua, Liu Jiangyong.

    « Actuellement, les Etats-Unis et Israël ne peuvent pas faire usage de la force militaire contre l’Iran. Pourquoi lancent-ils alors de vaines menaces ? », a-t-il indiqué à RIA Novosti lors d’un duplex Moscou-Pékin.

    Selon l’expert, ces menaces ont pour but de provoquer un mouvement de spéculation sur le marché financier international. Conscients des répercussions de la situation en Libye sur les bourses, « certains lobbys financiers et pétroliers américains » cherchent conjointement avec Israël à peser sur les prix des contrats à terme. […]

    http://mahamudras.blogspot.com/2011/11/guerre-diran-ce-ne-sera-pas-simple.html

     
  30. Geraldine

    10 novembre 2011 at 19 h 29 min

    Bombarder l’Iran ? Pas si facile.

     
  31. DRAYE Michèle

    12 novembre 2011 at 18 h 39 min

    Il y a des bombes de nature différentes:

    A qui sont destinés ces virus mortels en préparation à Lyon?

    A Lyon on essaie de croiser les virus H1N1 et H5N1 de la grippe

    le 18.03.2010

    Au sein du P4, un laboratoire de sécurité maximale, une expérience en cours s’efforce de déterminer les conditions d’hybridation des deux virus.

    Le premier se propage vite mais tue peu, le second est peu contagieux mais souvent mortel

    Depuis trois semaines, le P4 de Lyon a interrompu toutes ses autres manipulations. Ce laboratoire de sécurité maximale – il n’en existe qu’un en France et une vingtaine dans le monde – se concentre actuellement sur une expérience à haut risque : des tentatives de croisement entre le nouveau virus H1N1 et celui de la grippe aviaire, le H5N1. Le premier se propage beaucoup et tue peu, le second se propage peu et tue beaucoup.

    Une hybridation des deux serait calamiteuse.

    « On essaie de comprendre, en infectant une cellule avec ces deux virus, quels sont les déterminants génétiques qui leur permettraient d’échanger leurs gènes (notamment chez le cochon NDLR) » résume le virologue Bruno Lina, qui dirige les travaux sur la grippe A pour ce laboratoire Inserm.

    Trois biologistes de son équipe ont été détachés pour effectuer ces tests décidés et avalisés au niveau ministériel.

    Pourvus de passeports spécifiques, ils sont assistés par une demi-douzaine de techniciens attachés au site. « Toutes les manipulations se font en scaphandre et obéissent à des règlements très contraignants » assure Bruno Lina.
    Si l’expérience est bien liée au Centre national de référence des virus de la grippe, que ce dernier dirige, sa finalité ne serait, selon lui, pas d’aboutir à un vaccin, mais juste « cognitive » :

     
  32. DRAYE Michèle

    12 novembre 2011 at 18 h 44 min

    La suite:

    H1N1 : en attendant la deuxième vague
    Si les médias semblent pour l’instant en avoir fini avec la grippe A, ce n’est sans doute pas le cas de nos organismes. « C’est une certitude, iI y aura bien une nouvelle vague épidémique » estime Bruno Lina, directeur du Centre national de référence des virus de la grippe. « Soit le virus H1N1 se transforme en virus saisonnier et cette épidémie aura alors un impact modéré, soit il déclenche une deuxième vague l’hiver prochain » poursuit-il. Deuxième vague qui pourrait avoir un impact plus important, comme cela avait été le cas lors des épidémies grippales des hivers de 1957 (H2N2) et 1968 (H3N2) : « C’est lors des deuxièmes vagues, en hiver 58 et en hiver 69, qu’il y avait eu le plus de décès » rappelle le virologue. Même « si rien n’est logique avec cette grippe, il faut quand même garder ça en tête ». Sans être alarmiste, le chercheur garde aussi un œil sur le virus aviaire H5N1 (287 décès sur 486 cas dans le monde) qui, constate-t-il, « semble un peu reprendre du poil de la bête ». Comme en témoignent les cinq nouveaux cas répertoriés en Egypte.
    O.S. – Les filovirus Ebola et Marburg – Les arénavirus de type 4 : le virus Lassa d’origine africaine et les arénavirus d’origine sud américaine. – Le virus de la fièvre hémorragique de Congo Crimée – Le virus de la variole – Les Henipavirus Nipah et Hendra – Les virus Influenza A H5N1 d’origine

    http://www.leprogres.fr/fr/france-monde/article/2859863,1