RSS

Dans l’attente de l’arrivée de l’homme de Goldman Sachs à la tête de la BCE…

28 Oct

Depuis plusieurs jours, les imprimantes des banques centrales tournent à plein rendement pour illusionner sur un plan flou où rien n’est changé au fond. On a juste impressionné avec des chiffres qui demain ne vaudront plus grand chose.
Les banques sont montrées du doigt et invitées à payer. Le président Sarkozy a beaucoup parlé de « vérité » dans son show, mais comment oublier le mensonge libyen que des dizaines de milliers d’innocents ont payé de leur vie afin que les milliards de Kadhafi restent dans les banques françaises et ne partent pas vers les banques asiatiques, comme le leader libyen l’avait annoncé. Le président Sarkozy se veut l’homme de la vérité. Il l’est seulement quand il annonce qu’il ne nationalisera pas les banques françaises lors du prochain gros coup de torchon qui viendra encore d’outre-Atlantique. Doit-on traduire que les gens perdront tout ? Curieusement, il n’a pas évoqué le fonds de garantie… comme si celui-là ne sert déjà à rien devant la montagne des chiffres qui s’accumulent.

Le président Sarkozy met en cause les responsables qui ont tronqué les chiffres de la Grèce pour lui permettre de rentrer dans l’UE. Mais il est étrangement silencieux sur le fait qu’il consent à placer à la tête de la BCE un ancien responsable de la FIRME qui a tronqué les chiffres de la Grèce pour l’utiliser comme cheval de Troie dans le but de provoquer la ruine de l’Europe… Plus c’est gros, mieux ça passe.

Nous sommes maintenant dans l’attente du prochain épisode, sachant pertinemment que la guerre monétaire engagée entre les Etats-Unis et l’Europe est loin d’être terminée. Il faudra à très court terme suivre les décisions de la Chine et de la Russie qui ont de bonnes raisons de se placer en face de cet ogre sans pitié qu’est le vieil Oncle Sam. Quant à nos sources suisses, elles accumulent encore du métal précieux afin d’exprimer leur confiance dans les promesses des eurocrates de Bruxelles… Avec la présidence Drahgi, le papier ne vaudra pas grand chose…

Publicités
 
66 Commentaires

Publié par le 28 octobre 2011 dans Non classé

 

66 réponses à “Dans l’attente de l’arrivée de l’homme de Goldman Sachs à la tête de la BCE…

  1. Korrigan

    28 octobre 2011 at 10 h 56 min

    Ainsi le FESF que d’aucuns dénomment le truc-machin-bidule a pu « réunir » 1000 milliards d’€ en une cagnotte miraculeuse dont on ignore la composition.
    Probablement du Yuan tant la Chine a besoin de notre marché pour vivre actuellement (15 à 20 millions de naissances par an = autant d’emplois à créer, soit approximativement le quart de l’évolution démographique annuelle de l’ensemble des populations).

    Sauf erreur les dettes des pays Européens sont aujourd’hui supérieures à 13000 milliards d’€, 1000 milliards suffiront donc uniquement à acheter un peu de temps pour la zone euro, à permettre à la Chine de continuer à faire ses emplettes.

    J’ai personnellement l’impression de vivre un nouveau Manège Enchanté avec l’ineffable Zébulon, Flappy le baroin, pardon le lapin, le pro du trémolo et de la corde vocale et le reste de la distribution.
    C’est bien ! Donc tournicoti…tournicotons, le machin va trop vite et ira en s’emballant un peu plus à chaque instant jusqu’à ce qu’il en éjecte tous ces croupions et autres tartempions.

     
    • USUM

      28 octobre 2011 at 11 h 26 min

      Les jeux sont faits, rien ne va plus…

       
  2. librezen

    28 octobre 2011 at 11 h 44 min

    Il aurait été intéressant d’ajouter dans l’article concernant la Libye que le véritable problème monétaire et financier venait du fait que Khadafi mettait en place une véritable banque centrale africaine indépendante de l’occident (allant jusqu’à mettre un camouflet aux étrangers en les excluant de la création même si ces derniers s’étaient proposés) et ensuite que Khadafi désirait remettre en cause le $ dans ses achats et aussi rendre le dinar convertible or.

    Pour Draghi et la BCE, voir mon commentaire de l’article précédent (je n’ai pas de contact chez Liesi mais j’ai eu le nez fin cette fois-ci)

     
    • asse42

      28 octobre 2011 at 15 h 44 min

       
    • uprising

      28 octobre 2011 at 19 h 38 min

      Sans compter les 300 millions qu’il a mis pour la construction d’un satellite de communication africain, évitant ainsi de louer des espaces sur les satellites occidentaux dont la rente s’élevait à 500 millions par an pour l ‘Afrique !

       
  3. clavreul

    28 octobre 2011 at 11 h 47 min

    Vous avez tout à fait raison LIESI, et regardez ce qu’ont dit le président Sarkozy et Valérie Pécresse hier soir. Les fonctionnaires veulent un discours de vérité, nous ouvrons des marchés à l’exportation pour nos Agriculteurs au Brésil, en Russie…ils en sont très satisfait. Mais alors pourquoi autant de suicide dans ces professions ? pourquoi une balance commerciale déficitaire dans notre pays ? Nicolas Sorkozy fini son discours en disant :  » je suis heureux d’avoir dialogué avec vous les journalistes et d’avoir rendu des comptes aux Francais  » On se croirait à rungis en train d’acheter des cageots de salades. Comme dit Laurent Gerra quand il immite Sarko :  » c’est du clapoti tout ca. « 

     
    • librezen

      28 octobre 2011 at 12 h 01 min

      Clavreul, cela fait bien longtemps déjà que la politique n’est plus basée sur l’action mais sur la communication. Le petit Nicolas a essayé de nous enfummer en étant super actif. Et sur une partie de l’électorat, cela a fonctionné car les gens confondent faire du vent et agir.

      Cela se voit même au niveau de l’entreprise (à partir d’une certaine taille) : ceux qui passent plus de temps à donner l’impression qu’ils n’arrêtent pas de faire 500.000 trucs s’en sortent mieux que ceux qui bossent consciencieusement dans leur coin sans faire de bruit

       
      • clavreul

        28 octobre 2011 at 12 h 21 min

        Alors là librezen c’est tout à fait vrais, et on te manque de respect, et on te piétine, mais surtout il faut te taires. On critique les politiques, les Oligarques fortunés, mais au saint meme de nos entreprises, de notre société les gens s’écrasent les uns les autres. Regarder l’autre souffrir sans jamais lever le petit doigt, notre civilisation ne plante pas les arbres elle les coupent.

         
      • tien

        28 octobre 2011 at 17 h 01 min

        Que voulez-vous librezen, on n’a pas été 11 millions à regardez Sarkozy hier comme des moutons, mais c’est tout comme :

         
    • quidam

      28 octobre 2011 at 13 h 05 min

      Sarko a également prononcé dès qu’il le pouvait le mot « justice ». Si vous revoyez le discours c’est assez marquant.
      De la pure com.

       
  4. Lionel

    28 octobre 2011 at 12 h 19 min

    Une raison de plus que l’inondation de billets va créer une double lame de fonds :

    – l’inflation monétaire

    – la grande correction sur le CAC 40

    Avec 43% d’actifs bidon dans l’indice parisien, le double effet Kiss-Cool ne tardera plus à donner le tourni aux traders… : http://gold-up.blogspot.com/2011/10/pourquoi-43-des-actifs-du-cac-40-sont.html

     
  5. Anduril3019

    28 octobre 2011 at 12 h 22 min

    Petite question pratique pas directement en rapport, mais quand même :

    Comment cela se passe-t-il concrètement quand on va acheter de l’or ? Je veux dire, on arrive, on dit « Bonjour; je voudrais acheter des Napoléons », le bureau de change facture la transaction, et nous donne les pièces en sachet ou dans un coffret ? Quelles sont les solutions pour sécuriser le métal une fois qu’on l’a ? Est-ce qu’on peut le mettre dans un coffre ou bien vaut-il mieux le planquer quelque part ?

     
    • Philippe Georges

      28 octobre 2011 at 15 h 25 min

      Comptoirs des tuileries (CDT) 3% de com.

       
  6. La Mésange

    28 octobre 2011 at 12 h 36 min

    Ca doit dépendre si vous habitez à Paris ou non.
    Quand on n’est pas à Paris, c’est assez compliqué : l’agent passe commande à son siège, et vous donne un RIB. (c’est très ch….., ils n’acceptent ni le liquide ni les chèques)
    Vous faites un virement sur ce RIB. Une fois que le virement est encaissé par l’agent, vous passez à son agence récupérer votre or.

    Pour ma part j’ai acheté par internet car la commission n’était que de 3% alors qu’elle est d’au moins 6% chez un agent (car il prend alors SA propre commission en plus de la commision du siège).

    Quant à le garder, je l’ai chez moi (aucune confiance dans les banques ! et si l’Etat veut le spolier un jour, cela lui sera beaucoup plus difficile si cet argent n’est pas à la banque, évidemment !)

     
    • Anduril3019

      28 octobre 2011 at 20 h 14 min

      Merci pour votre réponse. Mais je ne pense pas que le garder chez soi soit une très bonne solution, à moins d’avoir le luxe de ne vraiment pas craindre les cambrioleurs.

       
      • quidam

        29 octobre 2011 at 20 h 06 min

        les « cambrioleurs » s’appellent jp Morgan et goldman sachs de nos jours 😉

         
  7. catena

    28 octobre 2011 at 12 h 54 min

    bonjour a tous.
    c’est de l’emfumage massif le discourt d’hier.;-)
    Quand a moi mes piéces Or et les pieces d’argents sont dans un gros coffre (100 Kg) chez moi acheté d’occasion ,je n’ai pas confiance aux banques depuis 3 ans…
    j’attend le Tsunami final depuis …

     
  8. xeo

    28 octobre 2011 at 13 h 16 min

    moi je suis en belgique , je vais directement chez des revendeurs meme si c’est un peu plus cher, car l’achat peut y etre anonyme si tu ne demande pas de facture et paye cash bien sur
    ha aussi: l’or n’est pas soumis a la tva contrairement a l’argent ..
    perso, même si cela nécessite des déplacements et du cash (mais ici j’ai pas a me justifier pour un retrait comme dans certain autres pays …), je préfère faire mes achats anonymement, je dois être parano .. 😉

    les piece sont en general emballée individuellement dans une petite pochette, enfin comme j’achete petit a petit, ce n’est jamais de grande quantité 😉

    sinon, c’est comme acheter autre chose, tu rentre, tu demande, tu paye, tu reçois. simplement tu prend un air ‘normal’ discret en rentrant, surtout si c’est en metro 😉

    acheter du metal pour le laisser dans un coffre bancaire ne me semble guère pertinent …

     
  9. quidam

    28 octobre 2011 at 13 h 16 min

    @Anduril3019
    http://www.gold.fr/
    il y a sûrement une agence pas trop loin de chez vous.
    Remarquez que je ne fais pas leur pub… je sais juste que les transactions se passent bien.
    La transaction est facturée à 3% du montant (donc chère, ce ne sont pas des philanthropes).
    Les banques ne prennent que 2 % (à vérifier en fonction de votre banque)avec une base de 50 euros minimum par transaction.
    Pour ce qui est de le garder… je laisse votre imagination travailler. 😉

     
    • Anduril3019

      28 octobre 2011 at 20 h 21 min

      Ok, merci ! Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les organismes ne vendent pas tous au même prix. Difficile de savoir si on a vraiment trouvé le moins cher.

      Et je me demandais aussi si les transactions faites par internet étaient vraiment sécurisées, surtout au niveau de la livraison. Si l’on se déplace à un comptoir, c’est plus cher que par internet, non ?

       
      • quidam

        28 octobre 2011 at 21 h 14 min

        les comptoirs sont juste des agences. dans tous les cas vous serez obligé de faire un virement bancaire. Ne vous inquiétez pas sur cette transaction, vous aurez ce que vous voulez.
        Il ne s’agit pas de « transaction par internet », je comprends vos doutes et vos peurs.
        Prenez contact quel que soit votre choix de transaction et discutez !
        Les banques peuvent parfois proposer des transactions moins cher. Vous serez livré ne vous inquiétez pas là dessus.

         
    • Sonia

      22 novembre 2011 at 16 h 54 min

      Bonjour,

      Responsable du site internet Gold.fr, je me permets d’apporter les précisions suivantes. Tout d’abord sur Gold.fr, les commissions sont dégressives, et vont de 3% à 1,5% en fonction du montant. En agence, vous ne paierez pas de frais de transport et d’assurance, et êtes livrés en mains propres, mais les commissions ne sont pas dégressives.

      Les transactions en banque sont possibles mais difficiles, et attention à ne pas vous faire vendre de l’or papier qui reste virtuel et qui permet à la banque de pouvoir prendre des garanties dessus. Quant à l’or physique, elles en vendent de plus en plus rarement, car elles se mettent une épine dans le pied puisque l’argent sort de chez eux.

      Merci pour votre écoute

       
  10. Geekie

    28 octobre 2011 at 13 h 59 min

    Pour Draghi ne pas oublier quand même qu’il ne sera pas seul à décider. Les décisions monétaires de la BCE sont collégiales, le président n’est pas un autocrate.

     
  11. jice

    28 octobre 2011 at 14 h 16 min

    @ Clavreul

    De grâce Clavreul :  » au sein même de nos entreprises  »
    Désolé, ce n’ est pas la première fois. Mais merci pour le reste des commentaires, bien que ceux de Liesi soient amplement suffisants quand on est abonné à la Lettre depuis des années. Merci à Trader Noé pour ses excellentes analyses et surtout à Jacques sans qui ce blog ne serait pas.
    J’ en profite pour confirmer que ce blog est Catholique et uniquement Catholique bien qu’ il s’ adresse à tous. Il va de soi que ceux à qui ça ne plaît n’ ont qu’ à passer leur chemin sans laisser de commentaire désagréables !

     
    • librezen

      28 octobre 2011 at 15 h 08 min

      Franchement, j’ai pas souvenir d’avoir vu de commentaires critiques envers les catholiques. Je suis chrétien, d’éducation catholique (catéchisme, communion solennelle) mais je ne me retrouve plus du tout dans la religion catholique (c’est une réflexion personnelle donc je ne dis pas que j’ai raison mais c’est comme cela) et pourtant je ne me sens pas du tout en décalage par rapport au contenu de ce site.

      Il est vrai que si les intervenants décidaient de privilégier l’axe purement identitaire, je ne me sentirai peut être plus aussi à l’aide. mais en même temps, ce serait leur droit car leur site.

      Je pense qu’on a intérêt d’être tolérant les uns envers les autres et c’est même pour moi le départ d’un changement du système (je pense aussi que l’Oligarchie favorise les intolérances entre les croyances car « diviser pour mieux régner »)

       
      • kristo

        28 octobre 2011 at 15 h 21 min

        le minimum est le respect les uns envers les autres….Le pouvoir nous bourre le crane par la propagande télévisuelle entre autre…..Entretenir la peur permanente de l’autre et diviser fait partie du message permanent à la télévision….
        Tu as raison Librezen… Tout est fait pour opposer les gens : droite-gauche, jeunes-vieux, fonctionnaires-privés, immigrés-français, gros-maigres, chrétiens-musulmans, etc etc…..
        Nous sommes pourtant tous dans la même galère . Le monde va se réveiller……j’y crois….et le nombre est de notre côté…..à suivre

         
    • Le Gaulois libre

      28 octobre 2011 at 15 h 29 min

      L’économie n’est pas catholique, laïc, de gauche ou de droite, elle est juste bonne ou mauvaise… 😀

       
      • librezen

        28 octobre 2011 at 15 h 36 min

        oui mais en même temps tu peux intégrer dans des règles économiques des principes liés à la religion catholique (Jesus n’a-til pas chasser les marchands du temple les accusant de pratiquer l’usure ?)

         
      • Butterfly

        28 octobre 2011 at 17 h 24 min

        Exact. Arrêtons de tout mettre dans le même panier. L’analyse Géopilitique, financière ou économique a certes des imbrications avec les idéologies propagandistes à visée dictatoriale qui nous dominent mais il faut pouvoir débattre sereinement de la gravité de la situation. Je crois cependant que cela ne doit pas empêcher chacun d’afficher ses convictions sur un site tel que LIESI du moment qu’elles sont respectueuses de celles des autres intervenants. Personnellement, j’apprécie l’ouverture dont fait preuve ce site et la pertinence des intervenants.

         
      • duc

        28 octobre 2011 at 18 h 18 min

        L’économie semble neutre ! Et pourtant ! L’histoire nous démontre le contraire ! Déjà en 1940 on parlait du krach boursier, des faillites (Stavisky, Nathan etc….) Aujourd’hui c’est l’affaire Madoff, Goldman Sachs etc…. Et qui est au pouvoir ? Les Cameron, Sarkozy, Obama…..des hommes politiques obéissant à un certain lobby ! Le même qu’en 40 !

        http://rutube.ru/tracks/4950861.html?v=f6eaadf9682a47e63255ddb664ede5d1&autoStart=true&bmstart=14200

        Le hic, en 40, il y eut la guerre mondiale ! Que nous réserve l’avenir si ce n’est la même chose ?

         
      • tien

        28 octobre 2011 at 19 h 15 min

        L’économie n’est pas forcément ce qui guide les peuples ! Et nous sommes justement en ce moment à un tournant inquiétant dans les pays arabes ! . Il y a une vraie récupération de la révolution par les fondamentalistes en Libye,en Egypte ou en Tunisie. Il est clair que le monde arabe est en train de virer dans l’islamisme avec la bénédiction des puissances Occidentales. A croire que l’Occident n’a rien appris du passé. Qu’a-t-on fait de l’expérience de l’Irak ?

        Il faut dire aussi qu’il y a une manipulation médiatique de l’opinion. Les rebelles sont unanimement présentés comme des libéraux qui veulent la démocratie. Au lieu de démocraties, se sont des régimes islamistes qui vont se mettre en place. Et l’intervention de l’Occident dans les scénarios des pays arabes est dictée par des intérêts économiques et financiers.

        Le père Henri Boulad, jésuite au Caire, a très bien compris le problème : «Ou l’islam se modernise, s’adapte, et en même temps se dénature. Ou il refuse de s’adapter et s’accroche à ses textes fondateurs, et c’est la guerre. Il a le choix. L’islam est à la croisée des chemins. L’islam pur et dur ne tient pas»

         
    • Astimer

      28 octobre 2011 at 15 h 38 min

      Franchement ça commence à être lourd : on ne peut pas critiquer Trader Noe sous peine de voir disparaitre son commentaire, on ne peut pas non plus analyser finement, sous peine de douche glacée (J-ice) et en plus on doit bien comprendre qu’il ne faut pas déborder sur ce qui n’est pas trop catholique !
      Il sert à quoi ce blog finalement ? à se mettre à genoux devant liesi ? ou peut être uniquement à s’abonner à la lettre divine ? merci, bravo, je vous adore, vous êtes le meilleur.. non mais faut revenir à la réalité. Vous mesurez la tendance du jour par nos commentaires, c’est à vous d’être reconnaissant ! et en plus nous tentons tous d’être courtois alors que le contexte n’est pas toujours favorable à l’amabilité.
      Je me doute bien que ce com va être supprimé et mon accès banni… alors lisez vite amis commentateurs et refusez le fa-schisme sous toutes ses formes.
      Si ce n’est pas le cas, alors une lueur de bon sens et d’ouverture se dessine peut être.
      A bientôt, ici ou ailleurs.

       
    • MOMO NI PRENO

      29 octobre 2011 at 0 h 44 min

      Jice,

      c’est justement ce genre de commentaire, qui est tout à fait  » kuku  » ou  » kukuku  » vive la ségrégation religieuse !

       
  12. david

    28 octobre 2011 at 14 h 19 min

    Ils vont bientôt comprendre que les chinois ne sont pas des cons…
    Le « coup » du $ est entrain d’être géré.

    Les plus grand acheteurs d’or sont les chinois.
    Les chinois ne mettront pas grand chose dans le FESF, juste asser pour être « écoutée » plus attentivement en Europe et se débarrasser d’un peu plus de $

    La Chine sait qu’elle est la cible ultime de la 3e guerre mondial (qui n’est pas loin).

     
    • librezen

      28 octobre 2011 at 15 h 11 min

      chaque « bloc » joue ses intérêts et le problème de la CEE est justement que c’est elle qui joue le plus le jeu du libéralisme et de la globalisation.

      Au final, on fait partie des cons du système. On n’est pas les seuls (cf l’Afrique) mais ça ne soulage pas.

       
  13. Alcide

    28 octobre 2011 at 14 h 34 min

    Du suspense, de l’intrigue….
    La haute cour constitutionnelle allemande stoppe le FESF !
    Traduction

    http://translate.googleusercontent.com/translate_c?langpair=en%7Cfr&rurl=translate.google.com&u=http://www.spiegel.de/international/germany/0,1518,794578,00.html&usg=ALkJrhjkm-r_rdIsK_ALr_DiIpNA4ZlKxA

    On peut remarquer qu’ils ont un joli chapeau, le nez rouge c’est Angela et Nicolas qui le portent.
    À ce sujet Nicolas entrera bientôt dans l’histoire sous le nom de Sarkollapse.
    Avec tous ces rebondissements des nains qui nous gouvernent, on n’a pas fini de rire.

     
    • alex

      28 octobre 2011 at 15 h 08 min

      Le FESF n’est pas stoppé, c’est simplement le comité du Bundestag sur le FESF qui est suspendu. Il devait permettre de prendre des décisions plus rapidement. Maintenant les décisions seront probablement prisent en séance plénière .

      source: http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E7LS20820111028

       
    • librezen

      28 octobre 2011 at 15 h 12 min

      et rire jaune… c’est déjà un bon début avec les chinois

       
  14. loala

    28 octobre 2011 at 15 h 20 min

    tout ca me fait pensé au guignol de l’info avec « les tinois »

     
    • clavreul

      28 octobre 2011 at 23 h 15 min

      la gouvernance mondiale sera t’elle un régime totalitaire sous doctrine communiste ?

       
    • Tbalèse

      29 octobre 2011 at 8 h 36 min

      Des barres !!!

       
  15. Phil44

    28 octobre 2011 at 15 h 40 min

    VOILA LA VERITE C EST UN PEU LONG
    Auj. à 16:16

    28/10/2011 – « L’accord signé ne fait que prolonger l’agonie de l’euro  »

    Les dirigeants de la zone euro ont conclu un accord, vers 4 heures ce jeudi matin, pour tenter de sauver l’euro. Pourtant, selon Jacques Sapir, ce plan anticrise est le « pire accord envisageable », car il va contribuer à nous plonger encore davantage dans la récession et priver l’Europe de son indépendance. D’autant plus qu’il ne suffira pas à sauver la Grèce.

    L’accord réalisé cette nuit ne fera que prolonger l’agonie de l’Euro car il ne règle aucun des problèmes structurels qui ont conduit à la crise de la dette. Mais, en plus, il compromet très sérieusement l’indépendance économique de l’Europe et son futur à moyen terme. C’est en fait le pire accord envisageable, et un échec eût été en fin de compte préférable.
    Nos gouvernements ont sacrifié la croissance et l’indépendance de l’Europe sur l’autel d’un fétiche désigné Euro.

    Huit mesures actées

    Si nous reprenons les mesures qui ont été actées nous avons :

    1. Une réduction partielle de la dette mais ne touchant que celle détenue par les banques. Autrement dit c’est 100 milliards qui ont été annulés et non 180 (50% de 360 milliards). Cela ne représente que 27,8%. La réalité est très différente de ce qu’en dit la presse. Cela ramènera la dette grecque à 120% en 2012, ce qui est certes appréciable mais très insuffisant pour sortir le pays du drame dans lequel il est plongé.

    2. Le FESF va se transformer en « fonds de garantie » mais sur les 440 milliards du FESF, seuls 270 milliards sont actuellement « libres ». Comme il faut garder une réserve c’est très probablement 200 milliards qui serviront à garantir à 20% les nouveaux emprunts émis par les pays en difficultés. Cela représente une capacité de 1000 milliards d’emprunts (200 / 0,2). C’est très insuffisant. Barroso avait déclaré qu’il fallait 2200 milliards et mes calculs donnaient 1750 milliards pour les besoins de la Grèce (avant restructuration) du Portugal et de l’Espagne. Cet aspect de l’accord manque totalement de crédibilité.

    3. La recapitalisation des banques est estimée à 110 milliards. Mais, l’agence bancaire européenne (EBA) estimait ce matin la recapitalisation à 147 milliards (37 de plus). De plus, c’est sans compter l’impact du relèvement des réserves sur les crédits (le core Tier 1) de 7% à 9% qui devra être effectif en juin 2012. Il faudra en réalité 200 milliards au bas mot, et sans doute plus (260 milliards semblent un chiffre crédible). Tout ceci va provoquer une contraction des crédits (« credit crunch ») importante en Europe et contribuer à nous plonger en récession. Mais, en sus, ceci imposera une nouvelle contribution aux budgets des États, qui aura pour effet de faire perdre à la France son AAA !

    4. L’appel aux émergents (Chine, Brésil, Russie) pour qu’ils contribuent via des fonds spéciaux (les Special Vehicles) est une idée très dangereuse car elle va enlever toute marge de manoeuvre vis à vis de la Chine et secondairement du Brésil. On conçoit que ces pays aient un intérêt à un Euro fort (1,40 USD et plus) mais pas les Européens. La Russie ne bougera pas (ou alors symboliquement) comme j’ai pu le constater moi-même lors d’une mission auprès du gouvernement russe en septembre dernier.

    5. L’engagement de Berlusconi à remettre de l’ordre en Italie est de pure forme compte tenu des désaccords dans son gouvernement. Sans croissance (et elle ne peut avoir lieu avec le plan d’austérité voté par le même Berlusconi) la dette italienne va continuer à croître.

    6. La demande faite à l’Espagne de « résoudre » son problème de chômage est une sinistre plaisanterie dans le contexte des plans d’austérité qui ont été exigés de ce pays.

    7. L’implication du FMI est accrue, ce qui veut dire que l’oeil de Washington nous surveillera un peu plus… L’Europe abdique ici son « indépendance ».

    8. La BCE va cependant continuer à racheter de la dette sur le marché secondaire, mais ceci va limiter et non empêcher la spéculation.

    Les piètres conclusions que l’on peut en tirer…

    Au vu de tout cela on peut d’ores et déjà tirer quelques conclusions :

    – Les marchés, après une euphorie passagère (car on est passé très près de l’échec total) vont comprendre que ce plan ne résout rien. La spéculation va donc reprendre dès la semaine prochaine dès que les marchés auront pris la mesure de la distance entre ce qui est proposé dans l’accord et ce qui serait nécessaire.

    – Les pays européens se sont mis sous la houlette de l’Allemagne et la probable tutelle de la Chine. C’est une double catastrophe qui signe en définitive l’arrêt de mort de l’Euro. En fermant la porte à la seule solution qui restait encore et qui était une monétisation globale de la dette (soit directement par la BCE soit par le couple BCE-FESF), la zone Euro se condamne à terme. En recherchant un « appui » auprès de la Chine, elle s’interdit par avance toute mesure protectionniste (même Cohn-Bendit l’a remarqué….) et devient un « marché » et de moins en moins une zone de production. Ceci signe l’arrêt de mort de toute mesure visant à endiguer le flot de désindustrialisation.

    – Cet accord met fin à l’illusion que l’Euro constituait de quelque manière que ce soit une affirmation de l’indépendance de l’Europe et une protection de cette dernière.

    Pour ces trois raisons, on peut considérer que cet accord est pire qu’un constat d’échec, qui eût pu déboucher sur une négociation concertée de dissolution de la zone Euro et qui aurait eu l’intérêt de faire la démonstration des inconséquences de la position allemande, mais qui aurait préservé les capacités d’indépendance des pays et de l’Europe.

    Les conséquences de cet accord partiel seront très négatives. Pour un répit de quelques mois, sans doute pas plus de six mois, on condamne les pays à de nouvelles vagues d’austérité ce qui, combiné avec le « credit crunch » qui se produira au début de 2012, plongera la zone Euro dans une forte récession et peut-être une dépression. Les effets seront sensibles dès le premier trimestre de 2012, et ils obligeront le gouvernement français à sur-enchérir dans l’austérité, provoquant une montée du chômage importante. Le coût pour les Français de cet accord ne cessera de monter.

    Politiquement, on voit guère ce que Nicolas Sarkozy pourrait gagner en crédibilité d’un accord où il est passé sous les fourches caudines de l’Allemagne en attendant celles de la Chine. Ce thème sera exploité, soyons-en sûrs, par Marine Le Pen avec une redoutable efficacité. Il importe de ne pas lui laisser l’exclusivité de ce combat.

    La seule solution, désormais, réside dans une sortie de l’euro, qu’elle soit négociée ou non

    Marianne

     
  16. la rumeur

    28 octobre 2011 at 15 h 48 min

    bonjour voici le debut d un article dans le mag alternative economique

    Face à la crise, l’or sert de valeur refuge et son prix s’envole. Certains rêvent même d’en refaire la base de la monnaie.

    Qu’est-ce qui monte quand tout s’effondre ? Alors que les banques menacent de faire faillite, que les Etats sont soupçonnés de ne pas pouvoir rembourser leurs dettes, que les Bourses descendent aux enfers, l’or, lui, vole de record en record. Depuis août dernier, son prix a crevé le plafond des 1 800 dollars l’once, soit 1 250 euros pour 31,1 grammes d’or. Une envolée de plus de 30 % depuis le début de l’année 2011, après un doublement en deux ans et une multiplication par six en dix ans de son cours en dollars. Derrière cette frénésie, il y a l’explosion de la demande des investisseurs. La peur est leur principale conseillère. En ces temps troublés, les refuges traditionnels ne sont plus ce qu’ils étaient.

    la suite etant payante il parait qu il démolissent le fait que passer à l etalon or soit possible et que cette valeur n est que spéculation ……..

    moi qui suit contre je serais curieux d ecouter leur arguments

     
    • la rumeur

      28 octobre 2011 at 15 h 49 min

      contre leur avis biensur

       
  17. Dies Irae

    28 octobre 2011 at 15 h 57 min

    Est ce que quelqu un a déjà joué à ce jeu (erepublik) ? Je le trouve interressant sur plusieurs aspects. Tout d’abord c est monté comme notre monde. des nations, une bourse, la guerre, les medias, votre travail pour subvenir à vos besoins. Vous choisissez qui vous voulez être ou l ensemble. Vous pouvez aussi faire de la politique. Et tout ce petit monde se débrouille, fait des alliances entre pays. Vous votez pour votre gouvernement, bouriscoter autant que vous le souhaitez sur les matieres premieres ou l or et les devises. Il est interressant de voir comment ce petit monde evolue dans le vase clot du virtuel. Car aujourd hui, il a deja une histoire.
    Ca se joue au travers de votre navigateur internet. pas de telechargement.
    J espere vous y retrouver à mes cotés!

    http://www.erepublik.com/en/referrer/dies+irae20

    je ne suis pas parti pris dans le jeu. Je le trouve juste interressant et tres approprié à notre époque et je voulais le partager etant un fidèle lecteur de votre site.

     
    • Caralmera

      28 octobre 2011 at 17 h 45 min

      génial ton jeu Dies Irae !! la France a été conquise par la Serbie et la Pologne !!! ça donne vachement envie ! lol :-)))

       
  18. SilberSurfer

    28 octobre 2011 at 16 h 17 min

    In Gold & Silber I Trust , the banksters I f..k !!!
    Les vraies monnaies sont le gold et le silber,
    l’€, le $, la £ et les autres monnaies fiduciaires ne sont que du papier peint, elles ne flottent pas mais coulent à différente vitesse,
    et comme dirait Voltaire elles retourneront à leur vraie valeur qui est Zéro!

     
  19. neocandice

    28 octobre 2011 at 17 h 03 min

    marianne fait paraitre un article de mr sapir sur l accord de cette nuit
    troublant et très inquiètant

     
  20. Le documentaliste

    28 octobre 2011 at 17 h 49 min

    Un ouvrage introuvable en ligne de Francis Delaisi – La révolution européenne (1942)
    http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=2238

    On est pas obliger de lire, mais toutefois cela sera fort utile de comprendre comme l’ancien du gaz à fait face à la terrible dépression de son pays dans les années 30.
    Le chancelier Hitler, dès son arrivée au pouvoir, envoya le docteur Schacht, président de la Reichsbank, exposer cette situation tragique aux «experts » de la fameuse « Conférence de l’or », convoquée à Londres par le président Roosevelt ; mais les «experts » laissèrent tomber ses demandes avec un dédaigneux silence.
    L’Allemagne aussitôt déclara qu ‘elle abandonnait l’étalon-or et acheva de vider son encaisse. A la fin de 1934, elle ne possédait plus que 1.722 kilos d’or. soit 2 pour mille de son encaisse de 1929. Autant dire rien.
    Qu’allait-elle faire ? Emettre des billets sans gage ni couverture, comme au temps de l’occupation de la Ruhr ?

    Juste pour information…

     
  21. jozecat

    28 octobre 2011 at 19 h 43 min

    @àFAITES CIRCULER LARGEMENT

    Je ne poste pas beaucoup mais je vous lis (histoire de me mettre au taquet)…. et diffuse

     
  22. alex

    28 octobre 2011 at 21 h 41 min

    @PM
    Pour votre information à l’exception des ministres fonctionnaires qui continuent de cotiser à leur caisse de retraite d’origine pendant leur mission au gouvernement, les ministres et les secrétaires d’Etat ne bénéficient d’aucun droit à la retraite. Une règle qui s’applique également au Premier ministre. Mais grâce à son statut particulier, ce dernier bénéficie tout de même de certains avantages à vie, notamment d’une voiture, d’un officier de sécurité et d’une secrétaire.

    Evitez de faire circuler n’importe quoi à l’avenir.

     
    • librezen

      29 octobre 2011 at 1 h 43 min

      Je ne suis pas à défendre PM car je ne sais même pas qui c’est. Je n’ai pas trop fait gaffe à ce qu’il avait mis en avant précédemment. Zappata et Alex avez entièrement raison de rétablir la vérité. C’est nécessaire, c’est vital.

      Mais de gràce, n’entrons pas dans la punition ! Quand on sait, quand on a raison, c’est plus facile de le montrer, c’est plus difficile de transmettre et partager. Franchement, Alex, ta phrase « Evitez de faire circuler n’importe quoi à l’avenir » si elle est juste, vraie, n’en reste pas moins un peu inutilement agressive. On a le droit de se tromper. le rôle de cette famille, car cette une forme de famille, est d’accompagner ceux qui cherchent.

      Et il est finalement plutôt positif que des aneries existent dans cette communauté car cela permet de les démystifier.

       
      • librezen

        29 octobre 2011 at 1 h 49 min

        et je revendique le fait de dire bcp de conneries car j’ai encore énormément à apprendre. Le jour où je ne dirais plus de conneries, il y a de grandes chances que ce sera parce que je ne serai plus

         
    • quidam

      29 octobre 2011 at 16 h 28 min

      @alex
      http://www.linternaute.com/actualite/politique/retraites-politiques/calcul-2.shtml

      Maintenant si vous pouvez citer un seul ancien premier ministre qui ne touche plus rien votre argument tiendrait un peu plus la route 😉

       
  23. quidam

    28 octobre 2011 at 22 h 33 min

    @alex
    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/france_829/institutions-vie-politique_19079/symboles-republique-14-juillet_2615/declaration-droits-homme-du-citoyen_5159.html

    Si seulement la majorité d’entre nous pouvait entrevoir la puissance de ce texte et comprendre ce que veut dire « privilège ».

    Vous aussi éviteriez de dire n’importe quoi.

     
  24. Zappata

    28 octobre 2011 at 22 h 37 min

    @ PM
    c’est un Hoax qui date de 2008 ça m’étonne que LIESI ai laissé passé votre post…

     
  25. quidam

    28 octobre 2011 at 22 h 43 min

    pour ceux que ça intéresse un blog qui me semble intéressant sur le sujet:
    http://justice-liberte.blogspot.com/

     
  26. quidam

    28 octobre 2011 at 22 h 50 min

    @alex
    « statut particulier » est-ce que ça peut se traduire par « privilège »? ou est la frontière?

     
    • septentrion

      29 octobre 2011 at 3 h 46 min

      privilège = droit sans contrepartie.
      Une Nation qui veut évoluer doit se dégager de ses ornières historiques. Contre-exemples :
      La Russie, même en tant que URSS, s’est toujours recherché un Tsar.
      La France s’est souvent coltiné une troupe de soi-disant aristocrates/élites/ »France d’en haut » avec un « monarque » plus ou moins adapté au costume.

       
  27. alex

    29 octobre 2011 at 8 h 28 min

    @PM et les autres

    Je vous conseille de lire ceci : http://www.rue89.com/2008/01/25/non-sarkozy-ne-fraude-pas-le-fisc-depuis-douze-ans?page=4, et donc de revoir vos affirmation, qui ont été reprises sans vérification comme d’habitude par wikistrike.

     
  28. alex

    29 octobre 2011 at 8 h 41 min

    A titre amical, le fait que vous soyez en colère contre le système ne vous autorise pas à déformer la vérité.

    Voir également plus haut @Alcide qui dit, je cite « La haute cour constitutionnelle allemande stoppe le FESF », ce qui est une autre déformation.

    Même dans la « grande presse » je trouve des articles qui parlent d’un endettement de la Grèce ramené à 120% du PIB en 2013 après le haircut de 50% et d’autres qui parlent de 2020.

    Quand vous avez une information à diffuser, pourriez-vous la vérifier ? Merci d’avance.

     
    • Alcide

      30 octobre 2011 at 9 h 34 min

      L’information a été vérifiée mon cher Alex , puisque je cite le lien vers le Spiegel.
      Effectivement pour plus de précisions j’aurais dû dire : la haute cour a ralenti l’application du FESF et demande la réunion plénière du Parlement ce qui compliquera beaucoup les choses favorise une faillite de la Grèce
      Mais il suffit de lire le lien pour s’en apercevoir, ce n’est donc pas de la désinformation , la haute cour a effectivement un joli chapeau rouge.
      Vous ne seriez pas un peu chicaneur par hasard ?

      Et concrètement , Alex, qu’est-ce que vous apportez comme information à partager ?

       
  29. jozecat

    29 octobre 2011 at 8 h 49 min

    merci ALEX ! « La vérité vous rendra iibres »