RSS

La FBFveut rassurer : « Il y a tout ce qu’on dit sur les banques. Et puis il y a la vérité »

22 Oct

La FBF (Fédération Française des Banques) a décidé de mettre en œuvre une nouvelle action de communication collective de la Profession qui prendra la forme d’une page diffusée dans la presse quotidienne nationale et régionale les jeudi 20 et vendredi 21 octobre 2011.

En voici le contenu que nous vous laissons commenter « courtoisement », car tous ces gens nous (et vous)  lisent…

Publicités
 
35 Commentaires

Publié par le 22 octobre 2011 dans Non classé

 

35 réponses à “La FBFveut rassurer : « Il y a tout ce qu’on dit sur les banques. Et puis il y a la vérité »

  1. asse42

    22 octobre 2011 at 14 h 08 min

    Je me sens de répondre point par point dans un billet. A+

     
  2. Meydi LeGrizzly

    22 octobre 2011 at 14 h 24 min

    Ils pensent rassurer quel pékin avec leur baratin ?
    Vous étes vraiment fauchés les gars, serieux JP Pernaud aurait fait 10 fois mieux
    Je vais pas ecrire un roman sinon les insultes vont voler,

    Mais arretez tout de meme de nous prendre pour des cons
    c’est bon on a fait nos leçons,

    La création monétaire on sait comment sa fonctionne maintenant (ex nihilo).
    Bonne chance pour votre reconversion les usuriers Tchao…

     
  3. Zappata

    22 octobre 2011 at 14 h 36 min

    Ils  » nous prennent  » vraiment pour des gogos faudrait  » se cotiser  » et faire un droit de réponse !!

    Depuis 2010 l’Etat savait pour Dexia
    Les autorités ont sciemment fermé les yeux
    Dès 2010, la Banque de France était au courant de l’état des finances de Dexia.

    Qui savait, dès l’été 2010, que Dexia était assuré de couler à la moindre alerte sur les marchés ? Les autorités de contrôle française et belge. Et qu’ont-elles fait ? Pas grand-chose. Le rapport pointant la gestion calamiteuse de la banque et les risques de voir se produire une nouvelle crise de liquidités n’a eu aucune suite. Malgré des menaces, Dexia n’a pas été sanctionnée, et les critiques n’ont pas été rendues publiques. La banque s’en est tirée en promettant d’améliorer la situation, avec la conclusion que l’on connaît : un démantèlement en catastrophe, et l’Etat une nouvelle fois mis à contribution.

    Responsable évident de cet enterrement, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, dirigeant de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP), qui supervise les banques. Mais aussi, très probablement, Christine Lagarde, ministre de l’Economie à l’époque. Depuis 2008, l’Etat est représenté au conseil d’administration de Dexia, notamment via la Caisse des dépôts. Et il n’a pas pu ne pas être au courant du rapport, et de son absence de conséquences.

    http://www.liberation.fr/economie/01012366927-les-autorites-ont-sciemment-ferme-les-yeux

    http://www.liberation.fr/politiques/01012366925-dexia-un-rapport-lucide-et-enterre

     
  4. lambda

    22 octobre 2011 at 15 h 18 min

    C’est qui’ls doivent commencer à prendre peur pour pondre une telle pub d’un style très scolaire –c’est pas moi, c’est l’autre—- et oublie de nous parler de leurs connivences avec les paradis fiscaux,Goldman Sachs, et leurs autres camarades – c’est pathétique!!!!!!!!

     
  5. clavreul

    22 octobre 2011 at 15 h 19 min

    J’aurai aimer savoir ou en est la fabrication du blocos en Patagonie des gens du FBF, et puis il faut qu’ils fassent des cours d’agriculture. Et oui ! on apprend pas à tondre les lamas pour faire des pulls en quinze jours, il fait très froid là bas. Passez votre permis de chasse car la survie ne se limite pas à brouter de l’herbe, pour la chasse au choique je vous conseille du plomb numéro 4, il est utilisé pour la chasse au chevreuil chez nous. Voilà, bien écoutez messieurs et mesdames du FBF bonne chance à vous…ah !!! j’oubliai veuillez passer l’info à nos élus politiques lorsque vous allez les rencontrer, merci par avance. Veuillez agréer mesdames et messieurs du FBF à mes salutations distinguées.

     
  6. lodela971

    22 octobre 2011 at 16 h 19 min

    lol

     
  7. Martin Galemard

    22 octobre 2011 at 16 h 27 min

    Il est honnête de la part des banques d’avouer que le montant de leurs dépôts est inférieur à celui des crédits qu’elles accordent, mais il l’est beaucoup moins de laisser entendre que la différence est uniquement comblée par des emprunts sans toucher un traître mot de la création de monnaie ex nihilo par le système bancaire…

    Maurice Allais, Prix Nobel d’Économie, dans “Pour la réforme de la fiscalité”, C. Juglar, p. 48 :

    “Aujourd’hui les revenus provenant de la création monétaire sont distribués de façon anonyme entre une foule de parties prenantes, sans que personne ne puisse réellement identifier qui en profite. Ces revenus indus ne font que susciter l’inflation et, en favorisant des investissement non réellement rentables pour la collectivité, ils ne font que susciter un gaspillage du capital.

    Dans son essence la création de monnaie ex nihilo par le système bancaire est identique, je n’hésite pas à le dire pour bien faire comprendre ce qui est réellement en cause, à la création de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement condamnée par la loi. Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents.”

     
  8. quidam

    22 octobre 2011 at 16 h 41 min

    On dit que les banques ont spéculé à mort (et le mot est choisi) sur des produits dérivés et qu’elles sont bien embarrassées aujourd’hui?
    La vérité?

    On dit aussi que jusqu’à maintenant les banques pouvaient compter sur les impôts du contribuable en cas de problème pour continuer à jouer au casino mais que, accrocs au jeu elles ont été trop loin et que les impôts ne vont pas suffire?
    La vérité?

     
  9. quidam

    22 octobre 2011 at 16 h 50 min

    les banques françaises ont tout à fait les moyens de gérer le problème de la dette Grecque?
    On va pas tarder à le savoir. Le pire dans tout ça c’est qu’en cas de problème la colère de la rue se retournera plus contre le pauvre guichetier que contre les responsables.

     
    • bermain29

      22 octobre 2011 at 17 h 28 min

      Je pense que les banques françaises n’ont plus les moyens de gérer la dette grecque notamment le Crédit Agricole ( Leverage = 32.8) avec sa filiale Emporiki qui représente un engagement de 25 M€.
      Si Emporiki est déclaré en faillite, les fonds propres seraient diminués de25M€ et donc le « Leverage » serait plus que doublé.
      Pour info : le Leverage de DEXIA était de 55 à la fin du 2ème Trimestre 2011.
      Voir le classement des banques dans le Monde : http://chevallier.biz/2011/10/leverage-de-banques-dans-le-monde/.
      Dans les cinq dernières, vous trouverez : la SG, la Banque Postale et le Crédit Agricole.

       
  10. Hervé

    22 octobre 2011 at 16 h 54 min

    Je ne suis pas d’accord avec vous : tout ce qui est dit est vrai… Le problème c’est que c’est juste de la PUB : ils ne répondent pas aux questions gênantes. Bref, si des gens y trouve de quoi se rassurer et que cela permet d’éviter qu’elles ne déposent toutes le bilan en même temps, pourquoi pas ? Le problème c’est que si j’étais sur le Titanic et que je voyais des panneaux qui disaient « il n’y a pas de trous dans la coque droite, les moteurs fonctionnent mieux que ceux des autres bateaux et en plus le capitaine est confiant », franchement je serais inquiet !

     
    • phil

      22 octobre 2011 at 21 h 56 min

      0.12% de leur bilan…la vérité?Sachant que la masse financière toxique est passée hors bilan…

       
  11. Leonidas de Sparte

    22 octobre 2011 at 17 h 17 min

    Ce monde est vraiment incroyable ! ils ont tellement réussi à nous faire gober n’importe quoi pendant des décennies, qu’ils pensent que l’on va continuer à croire à leurs conneries encore pendant des siècles ! ils manquent pas d’air tout de même.
    Messieurs les banquiers, les politicards et autres mafieux en tout genre, nous ne sommes plus dupes ! vous ne méritez qu’une chose, c’est d’être jugé pour crime contre l’humanité pour la mise en esclavage de vos compatriotes, de votre peuple !

     
  12. Le Gaulois libre

    22 octobre 2011 at 17 h 53 min

    Joueur de pipeau nous serinant les paroles de tout va très bien Mme la Marquise sur l’air de la bêtise sur…

    Lehman Brothers, Dexia et autre bad banques ont toujours claironnées ce vieux refrain, pour certaines seulement quelques semaines avant de sombrer comme des blocs de fonte…

    Si ce qu’ils nous chantent était vrai, alors pourquoi sommes nous toujours incapables de connaître publiquement l’ensemble des engagements merdiques de chaque banques, alors qu’un « G vain » de 2008 ou 2009 avait demandé que soit établi cet inventaire, pour l’ensemble des banques et dans un délai de six mois ?

    Hummm… Pourquoi ? 😦

     
  13. sierranevada

    22 octobre 2011 at 18 h 24 min

    Si la dette grecque n’est pas un problème et représente si peu , dans vos bilans, alors pourquoi nous haranguer avec votre communiqué à deux balles ?

    Pourquoi vos actions sont en chute libre en bourse ?
    Pourquoi l’état cherche des fonds pour vous encore une fois ?
    Et j’en oublie encore!

    Vous nous prenez pour des blaireaux et ca ne marche plus!

    Vous méritez, qu’une seule chose , crevez la bouche ouverte !!!

    Et j’applaudirai des deux mains.

     
  14. Astimer

    22 octobre 2011 at 18 h 38 min

    Hihihi Elles me font rire les banques ! auraient-elles les chocottes ? on se sent pas bien dans ses bottes messieurs les banquiers ? y’aurait-il quelque chose sous la semelle ?
    Quant elles arrêteront de spéculer, de nous pomper en frais de dossiers, de nous écraser encore plus quant on est dans la merde, de nous piquer notre salaire tous les mois sans qu’on puisse en disposer immédiatement, de s’offrir des bonus faramineux sur notre dos et j’en oublie.
    Alors peut être je serai disposé à les croire.
    La vérité ! non mais laissez moi rire ! et des auréoles aussi non ?

     
  15. Panisse

    22 octobre 2011 at 18 h 46 min

    On ne dit pas que, on en est sûr ! : Les banques paniquent dès que quelqu’un veut retirer plus de 1000€ de son compte bancaire. Après l’aperçu de crise de 2008 les banque ont pris le pognon des États pour se refaire, puis ont diminué son taux de réserves pour gonfler artificiellement leurs résultats et verser à leurs suppos du faux argent comme s’il en pleuvait. Les banquent vendent des ETF sur de l’or et de l’argent qui n’existent pas tout en faisant croire qu’elles vendent de l’or ou de l’argent. Les banques imposent l’usure aux États leur faisant payer la dîme à mammon mais demandent à être renflouées par ces Etats qu’elles ont ruiné. Les banques sont des acteurs majeurs de la cavalerie mondiale.
    Que le petit télégraphiste qui a pondu ces quatre mensonges se montre afin qu’il puisse être ajouté à la liste.

     
  16. Geraldine

    22 octobre 2011 at 18 h 56 min

    Société Générale sera la première banque française à tomber. Fermez tout !

    Et là on va bien rigoler… les banksters la queue entre les jambes.

    Encore qu’ils risquent de s’obstiner à « communiquer » pour dire que tout va bien, que la SG est un « cas particulier », etc. etc.

    Et nous on va payer.

     
  17. Astimer

    22 octobre 2011 at 19 h 01 min

    Allé j’en rajoute une couche : http://money.unblog.fr/2011/10/22/exclusifcaisses-depargne-un-syndicat-devoile-le-salaire-des-patrons/
    Tout ça pour promener l’écureuil !!

     
    • pask1

      22 octobre 2011 at 19 h 30 min

      demain … c’est la réunion du G 20 … mais il y a aussi de plus en plus (pas assez à mon gout) de réunions de G faim !! … la solution de la dette, c’est comme la mauvaise herbe … c’est « l’écobuage. »

       
  18. ampipeline

    22 octobre 2011 at 19 h 38 min

    Découvrez en exclusivité QUI pilote réellement la haute finance internationale :

     
  19. Structus

    22 octobre 2011 at 20 h 08 min

    Bonjour à tous,
    un petit article fort intéressant
    http://www.slate.fr/story/45173/visualisation-dette-francaise-billets-cent-euros
    Il n’y a qu’une seule solution pour y remédier,
    que chaque personne vivant en france imprime des 25 billet 100 et tours et jouer,
    PS : je suis ironique…

     
    • ampipeline

      22 octobre 2011 at 20 h 20 min

      Dans le même style, nous avons la dette américaine, pas mal non plus !!

       
    • Astimer

      22 octobre 2011 at 20 h 30 min

      Oui un petit tour de passe passe et tout est réglé. Ce qu’ils nous font voir en ce moment avec leur dettes faramineuses c’est juste un instant T d’un flux qui ne s’arrête jamais normalement. Si tous se rendaient l’argent qu’ils se doivent mutuellement, la dette serait presque annulée. Donc ce n’est qu’une grosse magouille pour nous faire accepter de payer plus. Le pire c’est que tout le monde y croit dure comme fer.

       
  20. ampipeline

    22 octobre 2011 at 20 h 54 min

    Excellent ! Seulement, ceux qui jouent au Monopoly n’ont aucun intérêt à s’arrêter. Leur fortune est construite sur les dettes de tout le monde !!

     
  21. Astimer

    22 octobre 2011 at 21 h 32 min

    Poutine a craché le morceau à propos de la Lybie et de l’Afrique : retrait des opé de l’Otan, mais arrivée des troupes europeennes au sol : http://www.youtube.com/watch?v=RaOHCdCuoLM&feature=player_embedded
    Voilà ce qu’ils font pendant qu’ils nous occupent avec bernadette.

     
    • dieu

      23 octobre 2011 at 8 h 58 min

      c’est une vieille video …

       
  22. kriss

    23 octobre 2011 at 3 h 17 min

    ça me dégoute, et nos généraux qui ne disent rien….

    bordel réagissez militaires, ne vous laissez pas endoctriner par vos supérieurs…

    faites comme si c’était les votres qui étaient touchés par les obus, vous réagireriez comment ?

    vous seuls connaissez la situation, vous ne pouvez plus fermer les yeux, stoppez nous ces pantins au pouvoir, avides, on s’en fou de l’essence, les banques, les lobbies.

    il y a d’autres énergies méconnues car les lobbies l’ont décidé

    dites vous bien que les mecs, quand ça va péter vont tout brûler, rien à voir avec les émeutes qu’on a connu, à moins que ce soit ce que l’armée veuille ?

    pitoyable…

     
    • Le Gaulois libre

      23 octobre 2011 at 9 h 53 min

      Houlala ! Si l’on en arrive à faire réfléchir nos militaires, alors nous sommes très mal barrés…

      Un militaire, ça ne se pose pas de questions…. ça obéi à ceux qu’on lui a désignés comme ses supérieurs ; ça défile pour partir en guerre ; ça tue, ça viole, ça détruit, ça pille et ça re-défile pour la gloriole des missions accomplies…

      Mais ça ne réfléchit pas, sinon ça ne serait pas militaire, mais philosophe et/ou humaniste, comme qui dirait l’adjudant au sapeur Camenbert, c’est des trucs de PD, ces machins… 😉

       
  23. BFO

    23 octobre 2011 at 13 h 25 min

    J’ai démarré ma carrière dans la banque, la BNP. Pardon (!)
    Au bout de 4 ans, j’ai compris que ce monde n’était pas pour moi. Au bout de 5 ans, j’ai fui de l’autre côté, c’est-à-dire dans la vraie vie, la vraie économie, celle qui crée qque chose, pas du vent sur le dos des autres