RSS

Et les scandales politiques… un hasard ? Vraiment ?

24 sept

NUMERO 209 – 30 JUIN 2010

Malgré l’enseignement de l’Histoire, les politiciens d’aujourd’hui ne voient rien. Ils poursuivent leur exécrable gestion d’une dette artificielle et absurde, soucieux seulement d’entretenir le mensonge sur les responsables de la crise… les petits « amis » que l’on décore de la Légion d’honneur. Aveu terrible d’impuissance et réaction pitoyable, nos gouvernants bombent le torse en s’impliquant dans les jeux du cirque en Afrique du Sud. Quand on parle de complot, les politiciens sortis de l’ENA ou de Science Po poussent des cris d’orfraie, commencent à gesticuler sur leur chaise ; ils se sentent en terrain dangereux et refusent alors toute discussion. Cette matière du complot n’a jamais figuré dans leur programme d’études supérieures. Selon eux, il n’existe qu’une Histoire, celle que les moulins de la propagande mondialiste enseignent. Balzac ? Ils ne connaissent pas. Du moins pas ceci : « Il y a deux histoires : l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements »… celle qui est interdite d’enseignement.

Franklin D. Roosevelt… « simple » président des Etats-Unis mais initié de haut vol, dira pourtant : « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un évènement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi ». Franklin D. Roosevelt parlait en connaisseur ! Voilà donc comment il faut analyser les scandales politiques actuels et ceux qui s’y refusent en seront pour leurs frais !

En juin 2006, un an avant le début de la crise des subprimes, dans l’ouvrage Clearstream, LIESI écrivait que « la société libérale était une étape voulue par les argentiers secrets du Comité X, une étape temporaire. Notre rédaction avertissait dès l’été 2005 que nous approchions du moment où le Comité X allait ordonner le passage à l’étape suivante : l’implosion du système LIBERAL. (…) Gageons que ce processus va s’accélérer. Oui ! Le moment est venu de faire imploser le système LIBERAL ». Que voyons-nous en 2010, quatre ans après cette analyse ? [Et que dire aujourd'hui, en 2011 ?]

Lors d’une conversation avec l’une de nos sources fréquentant l’exécutif du cartel bancaire, nous avons bien évidemment abordé le sujet du délitement du système politique traditionnel. Elle a commencé par nous rappeler que l’objectif était la prise du contrôle avéré des Etats-nations par des intérêts privés, derrière de gigantesques monopoles privés. Le plus important consistant à imposer une réforme monétaire internationale à laquelle les financiers américains sont, pour l’heure, opposés. Mais le cartel bancaire entend épuiser cette opposition par une série d’événements très désagréables qui commenceraient à partir du mois de mars 2011. Selon cette source, la ruine des Etats-nations passe par l’effondrement du système de représentation politique actuel, lequel doit se déliter complètement lors de la crise finale de la dette et du crédit accordé aux Etats. Toujours selon cette source, il faut être un analyste bien ignorant ou bien aveugle pour ne pas discerner de liens, même ténus dans la synchronicité de tous les événements récents. « Sachez qu’ils ont l’intention de discréditer la réputation des représentants nationaux afin qu’au fil des deux prochaines secousses qui devraient nous mener jusqu’en 2012, les populations n’accordent plus aucun crédit à cette classe politicienne et s’en remettent à une autre architecture. D’un côté, la classe politique va être discréditée, de l’autre, le recours aux fonds du cartel bancaire deviendra difficile. De nombreux acteurs : Etats, collectivités, entreprises et ménages, vont entrer en compétition pour obtenir le crédit alloué par le cartel bancaire sur les marchés financiers internationaux ».

Effondrement de la confiance dans le politique, augmentation du chômage, un climat de tension sociale de plus en plus inquiétant. Comment exiger des populations de la « rigueur » pour retrouver une « stabilité structurelle » quand les dirigeants politiques et leurs petits amis experts se comportent comme des affairistes sans aucun scrupule ?

About these ads
 
8 Commentaires

Publié par le 24 septembre 2011 dans Non classé

 

8 réponses à “Et les scandales politiques… un hasard ? Vraiment ?

  1. pourquoi29

    24 septembre 2011 at 10 h 29 min

    lorsqu’on a lu les articles sur le journal le monde et le nouvel obs et bien d’autres sur l’état actuel de la crise et le pourquoi comme sur les vidéos sur la guerre en libye toutes manipulées etc… on a compris que cela était délibéré ce n’était pas des journalistes intègres qui tout d’un coup avait une envie de prévenir leur lecteurs …vu que ces journaux sont soumis…
    c’était des actes calculés qui vont dans ce sens , le discrédit du politique "…
    merci de nous expliquer le pourquoi !

     
    • pourquoi29

      24 septembre 2011 at 11 h 33 min

      merci pour l’article !

       
      • pourquoi29

        24 septembre 2011 at 11 h 49 min

        @asse42 intéressante la vidéo..

         
  2. pourquoi29

    24 septembre 2011 at 13 h 34 min

    je viens d’ écouter cette émission , j’en apprends j’en apprends …
    je suis aussi en pleine lecture de Divina insidia…

    http://mega-streaming.info/video/8KROBK2415OX/

     
  3. pourquoi29

    25 septembre 2011 at 10 h 24 min

     
  4. Colombin

    26 septembre 2011 at 12 h 10 min

    Je suis d’accord sur le fond de cet article. Mais à qui va profiter ceci ?

    Pour ma part, je pense que ce type de situations ne peut que profiter aux "extrêmes" des 2 bords….(Front National, Royalistes, NPA, Front de Gauche,…) mais dans quel but sachant que ces "petits" partis ne sont pas pour le Nouvel Ordre Mondial qui est si cher à l’alternance Droite-Gauche (UMP et PS) ?

    Est-ce qu’avec ces pseudos scandales planifiés, l’alternance droite-gauche ne se tire pas une balle dans le pied au risque de freiner le processus en marche vers le NOM ?

    Il serait bien plus interressant pour eux de faire taire toutes ces affaires et conserver le pouvoir, n’est-il pas ?

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 676 followers

%d bloggers like this: