RSS

Les Bourses et l’Hiver de Kondratieff

05 Sep

Par Menthalo – Que feront nos bourses plongées dans les eaux glaciales de l’Hiver de Kondratieff ?
Elles vont se recroqueviller pour n’être plus que des noyaux de cerise.

SI « la règle d’or », obligeant les gouvernements à avoir des budgets équilibrés, est appliquée partout en Europe, voire plus largement dans le Monde, les états vont devoir drastiquement limiter leur rôle d’aiguillon de l’économie. Chaque année, les états empruntaient largement sur les marchés, participant à un gonflement sans fin de la masse monétaire.

SI les entreprises en général et les banques en particulier, sont amenées progressivement à valoriser leurs actifs en tenant compte de leur valeur réelle, et non pas d’une valeur virtuelle comme aujourd’hui, les bilans vont fondre comme neige au soleil. Les valorisations boursières suivront.

SI les banques doivent limiter le montant des prêts par rapport à leurs fonds propres, la masse monétaire va dégonfler. Les valeurs immobilières vont s’effondrer faute de prêts…

Tous les châteaux de cartes pourraient s’effondrer dans un gigantesque effet Domino, amenant une profonde récession … l’Hiver du cycle de Kondratieff.

Les entreprises vont souffrir, les actionnaires aussi. Les bénéfices vont fondre et les dividendes plus encore.
En toute logique, en période de récession, le PER des actions va chuter pour se rapprocher de 7, voire moins pour certains secteurs d’activité.
Le P/E ratio du S&P 500 est actuellement à 14. L’indice américain pourrait donc descendre à 600 pts.
Quelle pourrait être la valeur du S&P 500 en période de récession profonde ?
Quelle sera la date du point bas de ce cycle ?
Les études divergent à ce sujet. voir l’étude de Daniel Gregg (lien) ou celle de Swingbourse (lien). Vous noterez que dans cette dernière étude, l’auteur voit un retour des cours aux niveaux de ceux de 1982. Très concrètement, cela ramènerait le S&P 500 vers les 100 pts. Oooooooops !

Greenspan a faussé les cycles en créant les P.P.T., qui ont pu manipuler les marchés, d’une part, et en inondant la planète de Dollars bon marché, d’autre part.

Il a ainsi favorisé la création de bulles successives, notamment immobilière. L’implosion de cette bulle des subprimes arrive actuellement à son paroxysme.

Alors que les établissements financiers sont mis à rude épreuve du fait des produits dérivés liés aux diverses bulles immobilières, la crise de confiance sur la dette publique vient aggraver la crise bancaire. Notez bien que cette crise de confiance est largement manipulée par les agences de notation et le pouvoir médiatique.
A cela vient se greffer ce qu’il est convenu d’appeler la « Guerre Monétaire », qui devrait s’amplifier violemment dans les semaines à venir. La valse à trois temps de l’Euro-Dollar va être un vertigineux tourbillon qui donneront la nausée aux marchés.
La crise actuelle pour de très nombreux observateurs est beaucoup plus grave que la crise de 1929. Certains la comparent à la faillite de Law au XVIII eme siècle, d’autres vont plus loin et font le rapprochement avec l’effondrement économique de 1350 en Europe.
L’Oligarchie financière ne manque pas de « trucs » et de « ficelles » pour essayer de relancer la machine et faire perdurer le système, mais cette oligarchie financière est actuellement en conflit ouvert. La branche américaine, dite « Rockefeller » (pour simplifier) saborde la branche européenne, qui rend coup pour coup.
Les réunions du G20 sont un champ de bataille, où le poids conjugué des BRIC se heurte au Dollar Impérial, défendu par la ploutocratie mafieuse de WS. Les tentatives de réformes monétaires se heurtent à la puissance des réseaux mis en place depuis soixante ans par l’Empire et la puissance de feu de ses armées, ou de leurs sous-traitants dans la lumière ou dans l’ombre.
Dans cette bataille titanesque, la bourse est une arme…
Quelle est la main qui appuiera sur la détente pour la faire s’effondrer, espérant ainsi anéantir son adversaire ?
Si vous en doutez, regardez les cours des bancaires de part et d’autres de l’Atlantique. Souvenez vous qui a inventé les produits dérivés, que Warren Buffet a qualifié d' »Armes de destruction massive ». Qui est le principal acteur dans ce domaine ?
Qui a faussé les comptes de la Grèce pour la faire entrer dans l’Euro ? Qui a faussé les comptes de l’Italie ?
Il y a une volonté délibérément belliqueuse et une stratégie volontairement destructrice derrière ces actions financières…
C’est pourquoi les bourses pourraient toucher des extrêmes.

Le meilleur conseil que nous pourrions vous donner est de ne pas rester sur le champ de bataille si vous pouvez l’éviter.


Publicités
 
18 Commentaires

Publié par le 5 septembre 2011 dans Non classé

 

18 réponses à “Les Bourses et l’Hiver de Kondratieff

  1. elliot

    5 septembre 2011 at 8 h 23 min

    Bonjour,

    Que va t il arriver aux pme/pmi ? Je suis dans une jeune entreprise (2.5ans) en difficulté financière, concrètement, quels seront les effets sur ce type de boîte si les bourses s’effondrent?

     
  2. bibi

    5 septembre 2011 at 8 h 34 min

    tu vas bientôt être un chômeur de + bref fini l’esclavage et vive la liberté.

     
    • elliot

      5 septembre 2011 at 8 h 42 min

      Oui, mais précisément c’est quoi qui va la faire couler ou la mettre en plus grande difficulté? c’est l’augmentation des taux des prêts? diminution des aides (logique) suppression du crédit impot recherche?

      Parce que là dans un moi on fait une augmentation du capital avec la valeur de la part doublée par la me^me occasion, donc on aura de la liquidité, c’est quoi qui va la mettre à mal? Parce qu’on me demande de remettre dans la capital, mais je suis vraiment pas chaud, merci de votre aide

       
      • Sydney

        5 septembre 2011 at 8 h 59 min

        Les banques ne pourront plus preter car elles devront garder leurs liquidités, tous le secteur bancaire sera perturbé, tes clients auront eux aussi des difficultés de trésorerie et étant en récession le système commerciale ne réagira plus logiquement, les usines auront des difficultés d’appros.
        Il y a quelques jours, un des lecteurs de LIESI à fait un compte rendu sur l’Argentine, regarde et tu comprendra ce qui nous attend.

         
      • pm

        5 septembre 2011 at 14 h 20 min

        si tu acceptes un conseil, redeviens employé que d’etre patron, c’est trop chaud depuis un certain temps, et c’est pas pret de s’arreter.

         
  3. elliot

    5 septembre 2011 at 9 h 11 min

    ok ok, parce que je suis dans le secteur du dentaire, dans l’innovation, c’est une branche ou on a pas été touchés par la crise de 2008, et l’augmentation de capital ne se fait aps par un prêt bancaire, mais soit par un « rachat », soit par des privés qui mettent qques sous.. c’est pour ça que je me posais la quesiton, je suis dans la flou..

    De toute facon, je mettrai pas un kopek de plus dans cette boite vu la conjoncture, mais je voulais essayer d’anticiper ce qu’il va m’arriver..

    Sur quel sujet je peux lire son commentaire?

    merci

     
  4. BFO

    5 septembre 2011 at 9 h 16 min

    Merci LIESI, lumineux !

    Vous dites : « L’Oligarchie financière ne manque pas de « trucs » et de « ficelles » pour essayer de relancer la machine et faire perdurer le système, (…)  »
    Je croyais que le but actuel de l’oligarchie était justement l’effondrement complet du système, afin d’instaurer un autre système « dictatorial »), avec la bénédiction des peuples anéantis et asservis, etc…..

     
  5. SP

    5 septembre 2011 at 9 h 29 min

    oui il faudrait savoir : ils veulent le collapse total ou sauver le système ??

     
  6. specopsonezero

    5 septembre 2011 at 10 h 08 min

    @SP : mon sentiment c’est qu’ils veulent faire, comme en pilotage, ce qu’on appelle une coupe au rasoir ! je ne sais pas si l’image te parle !
    Aller jusqu’à la limite de la limite du collapse mais en laissant le système en place parce que reconstruire de zéro quelque chose c trop couteux !
    ils restent des business-men !

    Et là nous appelerons tous à une réforme du système !!!
    Ne pas perdre du vue qu’ils très forts !!!

    C’est pareil si WW3 ou WW4 seulement sur une partie du monde comme en 1914 et 1940 où le monde entier n’était pas un champ de bataille !
    il y a tjs zones « neutres » ou grises ou du genre no man land !! que tous les belligérants se gardent bien de malmener car elles sont nécessaires !

     
  7. Menthalo

    5 septembre 2011 at 13 h 23 min

    Réponse à Elliott… (puis réponse sur l’oligarchie)
    Quand Renault ne vend plus de voitures, ce sont les sous-traitants qui souffrent. Ils ne sont pas cotés en bourse pour la plupart. La bourse n’est qu’un indicateur de santé de l’économie.
    Quand les banques ont des problèmes de liquidités, elles ne prêtent plus ni aux entreprises, ni aux particuliers… ça asséche le marché et asphyxie l’économie.
    Chacun cherche à reporter à plus tard les investissements à tous les niveaux.
    Pour soulager la boite, il faudra sans doute accepter un plan concerté entre employés, direction et syndicat de diminution des salaires de tous, sauf les smicards…
    C’est probablement ça où se retrouver au chômage.

    Oligarchie… Tout d’abord, l’oligarchie est aujourd’hui multiple, avec des factions en violent conflit, le mot est faible.
    Il y a la vieille Europe en guerre contre les gangs mafieux de WS, qui ont, eux mêmes, des pions essentiels aux commandes à des points stratégiques européens, sans citer personne.
    Il y a les défenseurs du Dollar et ceux qui ne veulent plus de ce système.
    Il y a le Cartel de la drogue, extrêmement et intimement mêlé à une partie du Cartel bancaire…
    Le Monde n’est pas blanc ou noir … il y a de multiples lobbies et factions.

    Chacun a ses objetcifs, son timing … la réalité politique est un louvoiement entre les désirs des uns et les diktats des autres, un rapport de forces en perpétuel mouvement, en constante évolution sur différents plans (comprenez en 3 dimensions ).
    Toute analyse est forcément simplificatrice à l’extrême, sinon il faudrait écrire un livre par jour, qu’il faudrait revisiter chaque semaine.
    A vous de faire un effort pour comprendre le gigantisme de cette équation, en lisant toujours plus d’auteurs différents décrivant chacun une toute petite facette d’une vérité polymorphe. Vous connaîtrez alors une petite part de la réalité, si vous réussissez à assembler quelques pièces de ce puzzle immense. Saurez vous alors transmettre la quintescence de ce que vous en aurez perçu ?
    😉 Pas simple !

     
    • elliot

      5 septembre 2011 at 13 h 41 min

      merci pour votre réponse personnalisée 🙂

      Au niveau des salaires, je pense qu’on pourra faire les efforts nécessaires, on est 6 employés très impliqués dans la vie de la société.

      En gros, il va falloir qu’on fasse des plans d’austérité. Ca me réjouit pas, mais je compterai le nombre de feuilles de PQ quand je serai aux toilettes ^^

      Blague à part, on est en redressement judiciaire encore pour qques mois, je vois notre avenir plutôt sombre, et je songe à revendre les parts pour investir dans du plus concret. Mais j’avoue avoir du mal à me projeter dans l’avenir.

      En tout cas, je vous remercie pour vos excellents graphique, j’adore 🙂 continuez comme ça liesi !!!!

       
    • elliot

      5 septembre 2011 at 13 h 53 min

      Je suis entièrement d’accord,

      Des gens sont sur une planète où un ami devient ennemi en qques secondes du moment on leur intérêt divergent.

      De même qu’avoir des intérêt convergents n’en font pas pour autant des ami, il avanceront main dans la main sur certains dossiers et se tireront dans le dos sur le dossier voisin.

      La toile d’araignée est extrêmement complexe, on peut pas se résumer à un système manichéen des bilderberg/banksters contre les autres, ou le bien contre le mal comme disait un haut responsable ricain.

      Les réseaux sont visiblement bien plus complexes qu’on aimerait bien le croire…..

       
    • catherine jacquot

      5 septembre 2011 at 16 h 22 min

      Moi je te l’as transmet.C’est de la folie de faire confiance aux hommes,depuis toujours ils mentent sans vergogne et rien de ce qu’ils proposent n’advient jamais.Pour moi j’ai trouvé depuis longtemps et avec des preuves :La Foi en Dieu,pas celui des religions connues qui elles aussi montrent les fruits qu’elles portent mais au créateur de notre planète pour qui il est l’heure de rendre des comptes!

       
      • luc

        5 septembre 2011 at 18 h 07 min

        tu as raison , il n y a que dieu le père pour punir les hommes de leurs péchés

         
  8. Alcide

    5 septembre 2011 at 20 h 16 min

    Durant l’Hiver de Kondratieff , les bourses gèlent.

     
  9. Smakk

    5 septembre 2011 at 20 h 46 min

    Si la réalité des réseaux et des luttes d’influence est un patchwork en perpétuelle évolution, alors il y a fort à parier que les oligarques ne maîtrisent rien du tout et qu’on va droit à la Big Catastrophe…

    Il n’y a plus d’espoir de seulement la frôler.

     
  10. David CABAS

    6 septembre 2011 at 5 h 39 min

    Face à l’effondrement financier, Nous devons organisé la banqueroute organisé du système avec le Glass Steagall.

    http://www.davidcabas.fr/?p=611

    David CABAS
    rejoignez la nouvelle résistance contre le monde de l’argent
    https://www.facebook.com/pages/David-CABAS/160111484055821