RSS

Trader Noé – Analyse HERMES

22 Juil

Depuis notre recommandation à l’achat du titre Hermes le 30 mai le titre a gagné 32 %.
La valeur reste très bien orientée. Pensez aussi à prendre une partie des bénéfices en cas de repli sous 229 euros. Le dépassement des 235 euros permettrait peut être au titre de tester les 250 euros.

 
14 Commentaires

Publié par le 22 juillet 2011 dans Non classé

 

14 réponses à “Trader Noé – Analyse HERMES

  1. clavreul

    22 juillet 2011 at 13 h 59 min

    encore une fois bien joué trader NOE, mais bon moi je ne joue pas la bourse ca ne me rassure pas trop et surtout en ce moment, je laisse ca aux initiés.

     
  2. kliff

    22 juillet 2011 at 14 h 23 min

    Bonjour,
    Le rebond technique se termine quand?
    Première ou deuxième semaine d’aout?
    Parce que BNP, Crédit agricole et société générale en sont à +15% en 3 jours…
    Merci pour votre gentillesse.

     
    • clavreul

      22 juillet 2011 at 15 h 29 min

      t’inquiètes pas KLIFF, normalement quand la bourse remonte le cours des métaux précieux redéscend cet après midi le cours de l’or est à 1604,10 dollars l’once cela prouve que la bourse est pratiquement en hausse que par la liquidité injectéé par la BCE, c’est du vent les gens maintiennent les acquisitions de métaux précieux. La période que nous vivont ca n’est que de la lévitation.

       
  3. specopsonezero

    22 juillet 2011 at 15 h 46 min

    @ tous :
    Dans la logique « chacun ses compétences » :
    Dans un précédent post, il a été fait allusion à des prix de transactions de napoléon à 290 eu. dans certaines boutiques !
    question :
    dans quelles boutiques ?
    et le prix fixé par CRPor n’est-il pas aux environs de 250 eu. ?

     
    • clavreul

      22 juillet 2011 at 16 h 17 min

      retourne dans la page précédente specopsonezero, c’est trader NOE qui annonce ce prix de 290 euros le napoléon dans sa rubrique TIC TAC…page précédente et le prix varie selon les boutiques regarde la différence d’achat entre joubert et comptoir change opéra, je ne suis pas surpris.

       
  4. Ribouldingue

    22 juillet 2011 at 20 h 01 min

    Des sous, des sous !
    Je n’en veux pas à Trader Noé mais qu’est ce que ça fera de différence quand la clique usuraire déclenchera la guerre ultime?
    Que je possède de l’or, de l’argent ou des actions de Tartempion, je mourrai quand même sous les bombes.
    Pourquoi ne comprenez vous pas cela ?

    Cordialement réfractaire

     
  5. liesiletter

    22 juillet 2011 at 20 h 39 min

    Les conseils relatifs à la préservation des économies d’une vie n’ont rien de choquant. Ce que d’aucuns pourraient préserver en réalisant des investissements « père de famille » face à un complot visant à provoquer une ruine générale, peut ensuite servir au bien commun. Sous cet angle, je pense que vous ne serez pas « réfractaire ». Telle est l’opinion que nous partageons avec Trader Noé. S’il a choisi Trader NOE, c’est assez explicite. Nous sommes tous sur la même longueur d’onde. Un immense chaos se profile et bien peu de gens en sont conscients.
    Dans un autre registre, avoir des contacts avec des sources « en hauteur » ne veut pas dire que l’on partage les idées de ces gens qui lisent d’ailleurs probablement ce que nous écrivons. Par contre, des milliers de lecteurs ont pu prendre des précautions, pauvres, riches ou très riches. Après, ce qu’ils feront du conseil providentiel dont ils ont profité, c’est à chacun d’en rendre compte au Juge éternel après la mort. De ce point de vue, la justice est la même pour tout le monde.

     
    • Ribouldingue

      23 juillet 2011 at 20 h 03 min

      Ce n’est pas une question de préservation de nos économies. Tout le monde, enfin celui qui a des économies, est d’accord sur ce point.
      Le problème est à un niveau au dessus. On voit très bien que l’on se dirige vers une tyrannie mondiale. Croyez-vous vraiment que si ceux qui disposent des armes suprêmes vous laisseront préserver vos économies ?
      Il n’y aura pas de premier et deuxième tour comme on entend de ci de là. Le jour où ils voudront rapatrier l’or vers les banques, ils l’ordonneront. Comme le gouvernement américain l’a fait en 1933.

      Il est une autre question qu’il faudrait se poser. Pourquoi l’or ? Valeur refuge nous dit-on de tout temps. Mais qu’est ce que l’or ? Un métal qui sert à faire des bijoux, voire à améliorer le contact dans les connecteurs des ordinateurs. Quel autre valeur a t-il ? Est-ce que ça se mange ? Est-ce que ça améliore la vie ? Est-ce que ça permet de chauffer ma maison l’hiver ?
      Non. Rien de cela. C’est purement une valeur fiduciaire comme le billet de 1 euro. On croit que ça a une valeur mais ça n’en a aucune.

       
  6. clavreul

    22 juillet 2011 at 21 h 22 min

    sans vouloir faire le donneur de lecon, moi je suis ouvrier et ca fait 13 ans que je travail en horaires 2*8, 3*8, les weeks ends etc… et vraiment ca me ferai vraiment un « CHOC » d’arriver un matin à la banque et que l’on me dise et bien monsieur ce que vous avez placé chez nous à fondu de 70 ou 80%. L’argent n’est qu’un moyen dans la vie mais il me fait vivre et je mouille la chemise pour le gagner.

     
  7. specopsonezero

    22 juillet 2011 at 21 h 25 min

    @clavreul : Merci ! perso je suis jamais passé par l’opéra ou la rue vivienne pour mes achats, en tout cas d’or ! d’où ma question !
    Et puis on ne peut pas maitriser tous les sujets ! il y aura tjs des gens plus informer sur x ou y point !

     
  8. jeanmi58

    22 juillet 2011 at 22 h 29 min

    Bonsoir Ribouldingue
    Il ne s’agit pas ici de jouer les Arpagon ou Don Saluste !
    Lorsque vous aurez la baguette à 5,00€ ou le paquet de pâtes à 15,00€ vous commencerez
    à comprendre surtout si vous avez des enfants en pleine croissance.
    Si vous n’avez pas protégé vos économies,avec quoi allez-vous payer s’il vous arrive un pépin.
    Qui vous dit que vous allez mourir sous les bombes,vous n’en savez rien !
    Cependant,il est certain qu’il va bien falloir à un moment ou à un autre se débarrasser des
    métaux précieux contre des bien tangibles utiles,et c’est sur ce point que n’a pas encore
    répondu de façon claire LIESI.
    Lorsqu’il faudra vendre , à qui va-t-il falloir s’adresser,qui contacter ,surtout s’il on a
    pas la possibilté de se déplacer à Paris ou dans une ville où il existe un endroit pour
    changer son or/argent.
    Parce que ça m’étonnerais fort que le boucher,le boulanger ou tout autre commerce
    de proximité accepte vos napoléons ou vos hercules,ces gens ne voudront pas avoir d’ennuis,
    sauf,PEUT-ÊTRE dans les villages à condition d’être en bons termes.
    Pour les station service les super/hypermarchés(Auchan,Leclerc)… paiement par carte
    obligatoire de fait,généralisation de l’argent électronique devenant incontournable.
    C’est bien de préserver ses économies,il n’y a rien de choquant encore, faut’il pouvoir
    les utiliser le moment venu.
    Autre point,imaginer de vider son compte-courant est stupide,aujourd’hui,tout le monde
    est obligé d’avoir un compte en banque fourni , pour faire virer votre salaire, payer les
    factures (eau/gaz/électricité/téléphone/impôts/loyers/assurances…)
    Ces comptes là ne risquent pas d’être mis à sec,sinon,ce sont les services ci-dessus
    qui vont avoir du soucis à se faire si vous ne pouvez plus payer.

     
    • ELIAS

      23 juillet 2011 at 0 h 19 min

      « Les gouvernements, en accord avec les grands acteurs financiers privés ou para-étatiques, comme les fonds dits souverains, produisant les monnaies privées, confisqueront l’or er les métaux précieux pour les mettre à leur service exclusif ! »

      Il faudra vendre au tout début de la phase de rupture définitive de la classe moyenne avec les fossoyeurs de l’état nation.

      Ils se précipiteront vers les métaux précieux comme un premier jour de soldes.

      Pour le reste, personne ne peut déterminer vos choix de vie à votre place.

      Même pas l’excellentissime et indispensable LIESI …, je suppose.

      A propos du plan de coulage de la France :

      Le plan de sauvetage satisfait MARKEL puisque Sarkozy s’est mis (volontairement) en situation de non retour :

      soit la précarité (règle d’or) est constitutionnalisée soit Marianne coule avec son système bancaire …

      Or pour constitutionnaliser la rigueur à Versailles, il faut un consensus de la classe politique.

      Il n’y aura pas de consensus, les scandales politico-médiatiques récents et imminents (affaire DSK, Karachi, Luc Ferry, Banon …) vont décridibiliser la capacité de la France à respecter ses engagements vis à vis des agences de notation et de l’Allemagne.

      Autrement dit, Marianne baguées par son boulet Athéna ne pourra pas aller très loin en Août…

       
    • Ribouldingue

      23 juillet 2011 at 20 h 24 min

      Bonsoir JeanMi,

      Tout ceci est un marché de dupes.
      Vous avez raison de dire que vais-je faire quand la baguette sera à 5 € ?
      Mais elle montera ensuite à 10 € ? 15 € ? 20 € ?
      Ce contre quoi il faut se battre c’est ces puissances d’argent qui jouent à nous ruiner ou nous affamer.

      Vous aurez beau avoir de l’or qui aura, c’est sûr théoriquement, une grande valeur mais le jour où le gouvernement décidera de vous le prendre, il le prendra.

      La seule façon de sauver l’avenir de nos enfants, ce n’est pas d’amasser de l’or dans le fond du jardin. C’est de résister à cette oligarchie et de changer ce monde, je répète *changer ce monde*.

      Parole d’idéaliste irresponsable ?
      Non. Nous devons changer la façon dont fonctionne ce monde sinon il n’y a plus d’espoir.

      On y arrivera !

       
  9. zigy-747

    23 juillet 2011 at 8 h 44 min

    Autre option préconisée par Europe 2020, lorsqu’on entendra parler sérieusement d’une nouvelle monnaie internationale, donc après l’effondrement et le « plus jamais ça » justifiant un nouvel ordre et une nouvelle monnaie mondiale, il faudra sérieusement penser à vendre. J’ai tendance à penser qu’avant ça il va se passer bien des choses. Comme les gros semblent actuellement convertir, ils seront les premiers au courant, donc surveillance des cours impérative. En même temps j’ai peur qu’il leur faillent trouver des boucs émissaires, et transformer ceux qui ont protégé leur patrimoine en méchants spéculateurs afin de les spolier, c’est une option à prendre en compte.