RSS

Deux citations intéressantes

12 Juil

Voici ce qu’exprimait Aldous Huxley en 1961, lors d’une conférence donnée à Santa Barbara, en Californie : « Il existera dans la prochaine génération, une méthode pharmacologique pour que les gens chérissent leur servitude et génèrent  pour ainsi dire sans plaintes, une sorte de camp de concentration pour sociétés entières, alors que les peuples verront leur liberté confisquée, mais s’en réjouiront plutôt, car ils seront dépouillés de tout désir de révolte par la propagande et le lavage de cerveau prodigué par les méthodes pharmaceutiques. Et cela sera la révolution finale ».

Une citation qui sera éclairante dans les prochains mois, au fur et à mesure que nous entrerons dans le scénario de la perte de confiance dans le « système » :

« Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes » (Machiavel).

Attendez-vous en effet à voir des choses absolument incroyables…

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 12 juillet 2011 dans Non classé

 

4 réponses à “Deux citations intéressantes

  1. ludo

    12 juillet 2011 at 7 h 23 min

    Il n’y a pas que les produits pharmaceutiques. La population est totalement endormie avec du pain, des jeux et du sexe. Elle acceptera sans problème d’entrer en esclavage du moment qu’on lui garantira ces 3 éléments, avec un minimum de sécurité. Pourquoi changer ? Regardez les gens autour de vous, ils sont très heureux comme ça. Des pertes de liberté ? Ils s’en foutent, ils sont déjà habitués. Du moment qu’ils ont la télé, des loisirs, du cul, de la bouffe et de l’alcool, ils applaudiront le NOM si celui-ci leur garantit tout ça, avec la paix en plus. Super ! Pourquoi s’en faire ?

     
  2. Jacques R

    12 juillet 2011 at 11 h 14 min

    Très juste , ludo , La connerie humaine est incommensurable , malheureusement .

     
    • eiffel72

      12 juillet 2011 at 11 h 19 min

      Entièrement d’accord avec vous Ludo. C’est vrai, c’est malheureux Jacques.

       
  3. USUM

    12 juillet 2011 at 14 h 08 min

    Les FERS sont passés des pieds à la tête…,

    Vous allez faire ci…, faire ça…, devoir faire ci…, devoir faire ça…,
    et surtout FAIRE SEMBLANT…, vive les temps modernes où l’esclave est aliéné par sa propre inconscience………………………………