RSS

La Synagogue et le plan Pike

04 Juil

Commençons par rappeler cet extrait du Plan Pike, découvert par l’agent des services secrets canadiens W. Guy Carr et qui bouleversera sa vie. En 1958, il publiera Des Pions du l’Echiquier que nous proposons en français dans notre catalogue Vers une Troisième Guerre Mondiale.

« La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en profitant des divergences suscitées par les agents des “Illuminés” entre les Sionistes politiques et les dirigeants du monde islamique. La guerre devra être orientée de telle manière que l’Islam (le monde arabe et le monde musulman) et le Sionisme politique (incluant l’Etat d’Israël) se détruisent réciproquement, tandis que les autres nations, une fois de plus divisées et opposées entre elles sur cette affaire, seront en cette circonstance contraintes de se combattre jusqu’à leur complet épuisement physique, moral, spirituel et économique ».

Voir le prochain numéro de LIESI qui décortiquera le « travail » opéré entre les cercles de l’establishment américains et les Frères musulmans en vue de produire l’étincelle au Moyen-Orient qui conduira à l’embrasement général.

La police israélienne vient d’interpeller pendant quelques heures un rabbin soupçonné d’incitation à la violence et au racisme, quelques jours après la brève détention d’une autre personnalité religieuse, qui avait provoqué des manifestations violentes de ses partisans. Il s’agit du rabbin Yaakov Yosef. Explication du porte-parole de la police Micky Rosenfeld : « Nous avons interpellé le rabbin Yosef pour l’interroger sous le soupçon d’incitation à la violence et au racisme ». En fait, le rabbin a été libéré après un interrogatoire de moins d’une heure. Après cette interpellation, un petit groupe de manifestants a tenté de bloquer une artère principale de Jérusalem en brûlant des pneus et en empêchant la circulation d’un tramway à l’essai. Trois d’entre eux ont été interpellés. Cela, c’est pour le décor…

Le rabbin Yosef avait donné son imprimatur à un livre dont la diffusion a été interdite, La Torah du Roi, qui justifie le fait de tuer des civils innocents non-juifs en cas de conflit. Il y a moins d’une semaine, le rabbin Dov Lior de la colonie Kiryat Arba et de la communauté juive d’Hébron, en Cisjordanie occupée, avait été brièvement détenu pour le même motif. En signe de protestation, des centaines de ses élèves et autres sympathisants d’extrême droite avaient organisé des rassemblements à Kiryat Arba et à Jérusalem, bloquant des artères de la Ville sainte. Ces manifestations avaient dégénéré en violences, les protestataires se heurtant à la police qui en avait interpellé une vingtaine. Le rabbin Lior est considéré comme le chef spirituel des colons les plus radicaux. Il avait lancé en 1995 les pires anathèmes contre le Premier ministre de l’époque Yitzhak Rabin et avait été alors soupçonné d’avoir influencé son assassin, Yigal Amir.

Quant au rabbin Yaakov Yosef, c’est le fils du chef spirituel du parti séfarade ultra orthodoxe, Shass, qui fait partie de la coalition de droite au pouvoir. Soutenus par les milieux orthodoxes, les deux rabbins détenus brièvement estiment qu’ils n’ont pas à s’expliquer devant la police sur un avis à caractère religieux qu’ils ont pu prononcer.  Les autorités judiciaires, soutenues par les milieux laïcs, estiment en revanche que la liberté d’expression a ses limites et que des rabbins ne sont pas au-dessus des lois, quand bien même ils basent leurs opinions sur des textes traditionnels.

On sait que ces textes n’ont rien à voir avec la religion juive de l’Ancien testament et qu’ils sont, de l’avis même de certains rabbins, une incitation à la haine contre les non-juifs. Pas étonnant de relever parmi la pléthore des compagnons de Lénine ou encore dans la direction des néo-conservateurs américains, de nombreux stratèges de la Synagogue, partageant l’idée d’incendier le Moyen-Orient.

Côté musulman, les salafistes appellent ouvertement à l’élimination des chrétiens. Heureusement, certains groupes musulmans locaux cherchent à freiner la vague en s’alliant avec quelques chrétiens pour assurer leur sécurité. Ce remue-ménage n’annonce rien de bon. En facilitant par exemple le printemps arabe en Egypte, les Etats-Unis ont permis que des milliers d’armes se retrouvent aujourd’hui entre les mains des salafistes et des Frères musulmans. Belle orchestration en vue des prochains épisodes du Plan Pike.

Sans surprise, ces comportements sont bien ceux attendus pour le bouquet final exposé dans le plan qu’Albert Pike a fait connaître à l’issue de ses réunions, en 1870-1, avec le Grand Architecte des Maçons du Nouvel Ordre Mondial. Nous sommes incontestablement dans les grandes manœuvres. Le délitement du système économique occidental et les conditions requises pour un embrasement d’un conflit général au Moyen-Orient avancent parallèlement. L’affaire DSK et ses rebondissements, montrent, combien les groupes oligarchiques sont à couteaux tirés, s’opposant en politique et en finance, mais aussi sur le terrain de la géopolitique. De ce point de vue, nos deux derniers numéros 232 et 233 furent volontairement centrés sur l’affaire DSK et l’utilisation de la dette comme arme de destruction massive en vue du scénario mondialiste.

 
9 Commentaires

Publié par le 4 juillet 2011 dans Non classé

 

9 réponses à “La Synagogue et le plan Pike

  1. clavreul

    4 juillet 2011 at 15 h 46 min

    très bon travail LIESI…

     
  2. Ribouldingue

    4 juillet 2011 at 16 h 27 min

    On trouve ça aussi :
     » notre complot sera révélé, les nations se retourneront contre nous avec esprit de revanche et notre domination sur elles ne sera jamais réalisée.  » Albert Pike ( Prophétie Prénaturelle)
    Que faut-il en penser ?

     
    • marc153

      4 juillet 2011 at 16 h 40 min

      Que Satan a lui aussi lu l’Apocalypse et qu’il sait donc très bien qu’à la fin il perdra, mais avant cette fin inéluctable, il a encore un peu de temps pour convaincre le maximum de personnes de le suivre….

       
      • Ribouldingue

        4 juillet 2011 at 20 h 05 min

        Satan a lu l’Apocalypse ???
        A quel époque « vivait » Satan ? Si jamais il a vécu. Avant le Nouveau Testament puisqu’il est cité dans les Evangiles (sans que l’on définisse qui il est).
        Quand a été écrit l’Apocalypse selon St Jean ? Probablement quelques siècles après le Christ.
        Satan avait donc un don de prémonition, normal pour le Diable…
        Je crois que vous rêvez les gars. Vous réagissez comme les peuplades primitives quand il est question de Dieu. Le mal existe mais il n’a rien à voir avec le mythique Satan. Il est dans notre acceptation des choses et dans notre passivité. Qui est le mal ? Bush ou feu Saddam Hussein, l’homme qui possédait des armes terribles de destruction massive. Obama ou Kadhaffi ?
        La guerre, si elle doit survenir, se produira entre les E.U. et la Chine alliée à la Russie. Elle a pour but la suprématie absolue des puissances de l’argent.
        Les pays musulmans en seront les premières victimes, et le sont déjà aujourd’hui.
        Kadhaffi n’est ni pire ni meilleur que Saddam Hussein, il est nationaliste et veut faire du bien à son peuple à sa façon. Il n’est pas un démocrate qui extermine les populations sous les bombes plus ou moins radio-actives avec le soutien d’une idéologie religieuse qui excite à l’extermination des non-croyants (non ce n’est pas l’Islam, lisez votre Bible).
        Regardez l’article sur la Libye sur Wikipedia par exemple ou lisez quelques articles du Réseau Voltaire. Vous comprendrez que tout est bidon. Toutes vos théories sont bidons et servent à masquer la réalité. Il n’y a pas de plan inéluctable conçu par un gourou au pouvoir maléfique.
        C’est notre acceptation ou notre refus des évènements planifiés par les forces d’hier et d’aujourd’hui qui feront la différence.

         
  3. Steeve Blandeau

    5 juillet 2011 at 10 h 29 min

    A Ribouldingue:

    Saint Jean était l’un des douze apôtres de Jésus, donc en aucun cas il n’aurait pu écrire l’Apocalypse plusieurs siècles après la naissance du Christ. Néanmoins, ayant vécu très longtemps (près de 100) ans), il a écrit l’Apocalypse vers la fin du premier siècle après JC.
    Ceci dit, je pense que les évènements sont planifiés à l’avance, cependant je suis d’accord rien n’est inéluctable car on peut toujours agir. Malheureusement, pour cela il faudrait que nous soyons unis et là je pense que ça ne sera pas le cas. D’une part, le précepte suivi par l’élite « diviser pour mieux régner » s’applique encore trop bien à notre époque. D’autre part, il y a trop de laxisme par rapport à l’injustice qui devrait pourtant nous réunir et les exemples ne manquent pas!

     
    • Ribouldingue

      5 juillet 2011 at 13 h 16 min

      > Saint Jean était l’un des douze apôtres de Jésus, donc en aucun cas il n’aurait pu écrire
      > l’Apocalypse plusieurs siècles après la naissance du Christ.
      C’est la théorie biblique. En réalité, on ne sait pas quand il a été écrit le Nouveau Testament, ni l’Ancien d’ailleurs. Vraisemblablement bien après que les faits supposés se soient produits d’où mon affirmation.

      > Ceci dit, je pense que les évènements sont planifiés à l’avance, cependant je suis d’accord rien
      > n’est inéluctable car on peut toujours agir.
      Ce qui m’affole, c’est la passivité quasi-générale. On n’y peut *rien*. Ce sont les prédictions religieuses ou conspirationnistes quelles qu’elles soient qui dictent ce qui va se produire. On enchaîne guerre après guerre contre des peuples qui ne nous ont rien fait. On pend des Saddam Hussein et on laisse en liberté ceux qui ont commis les pires actes (du génocide des indiens d’Amérique à celui contre la Libye aujourd’hui en passant par tous les autres).

      Il suffirait de si peu pour tout changer. Dire NON et réapprendre à désobéir. Si nous ne le faisons pas effectivement les prédictions apocalyptiques de St Jean ou celles d’Albert Pike ou celles du calendrier Maya à la sauce Hollywood se produiront.

      Il est grand temps de réapprendre à se réunir pour discuter des problèmes du moment (ce que les grecs appelaient la démocratie) et à agir plutôt qu’à s’en tenir aux prévisions apocalyptiques.

       
    • sarroub

      7 juillet 2011 at 22 h 14 min

      Les ‘insurgés’ sont unis pour demander le changement qui devrait mettre un ‘frein’ à toute cette pagaille politico-financière.

      Iront-ils jusqu’au bout ? … Aurions-nous le courage de les ‘encourager’ d’une façon ou d’une autre ?

      Ne comptant surtout pas sur les ‘médias’ pour le faire – les médias sont ‘apathiques’ depuis pas mal de temps…

      Le plan des ‘illuminés’ a l’air de suivre son cours sans trop de problèmes ni de résistances à part celles des blogueurs… Mais bientôt on aura même plus le droit de s’exprimer sur la toile qui sera ‘censuré’ – les premières lois du type HADOPI sont des outils de censure qui vont se généraliser au fil du temps. On trouvera un prétexte quelconque _ mais en attendant donnant libre cours à notre ‘indignation’!…