RSS

Italie : des mesures de crise surprenantes !

30 Juin

MILAN (Italie) – Le gouvernement italien doit approuver jeudi l’instauration d’une taxe de 0,15% sur les transactions financières dans le cadre de son nouveau plan d’austérité, a-t-on appris de source gouvernementale.
Le gouvernement, qui se réunit à partir de 13H00 GMT pour adopter ce plan, doit également approuver une hausse de la taxe sur les bénéfices tirés par les banques de leurs activités sur les marchés financiers, selon la même source.

Contestation des banquiers

L’instauration de cette taxe est vivement critiquée par les milieux financiers italiens. « Dans un marché global comme le marché financier, toute augmentation des coûts dérivant d’une mesure en vigueur que sur un seul territoire national aurait l’effet d’amener les investisseurs à opérer sur les marchés étrangers ou via des intermédiaires étrangers« , a dénoncé Michele Calzolari, président d’Assosim, association des intermédiaires financiers, cité dans Il Sole. Point important : la Commission européenne a décidé mercredi de proposer l’introduction d’une taxe sur les transactions financières afin d’alimenter le futur budget de l’UE.

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 30 juin 2011 dans Non classé

 

2 réponses à “Italie : des mesures de crise surprenantes !

  1. ludo

    30 juin 2011 at 8 h 25 min

    Plus étonnant encore : Les taxes sur l’essence et le gazole en Italie ont augmenté aujourd’hui de 4 centimes par litre pour “faire face à la situation d’urgence humanitaire sur le territoire national produite par l’afflux exceptionnel de ressortissants des pays d’Afrique du Nord”.
    C’est ce qu’a décidé l’Agence des Douanes, comme le rapporte la Staffetta Quotidiana (le quotidien du secteur de l’énergie).
    Et ce n’est pas fini : à partir du 1er juillet, en effet s’ajouteront en plus les nouvelles augmentations destinées à financer “le fonds unique du spectacle”.

     
  2. pm

    30 juin 2011 at 11 h 46 min

    ce qu’ils veulent réellement ces voleurs, c’est les 2400 tonnes d’or, des italiens,et pour cela il faut coucher l’italie coute que coute.