RSS

Archives Mensuelles: avril 2011

Kadhafi se dit prêt à un cessez-le-feu mais pas unilatéral

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, confronté à une insurrection sans précédent et à des bombardements de l’Otan, s’est dit prêt samedi à conclure un cessez-le-feu et à entamer des négociations avec l’Alliance atlantique. Il refuse toujours de quitter son pays. Dans un discours de 80 minutes retransmis en direct à la télévision publique tôt samedi, Kadhafi a réaffirmé qu’il n’avait aucune intention de démissionner ou de quitter le pays et a conditionné la trêve à l’arrêt des frappes aériennes occidentales. Il a appelé à l’ouverture de négociations avec les pays de l’Otan participant aux opérations dans le pays.

« Négocions avec vous, les pays qui nous ont attaqués. Négocions », a-t-il ajouté. « Si c’est le pétrole que recherchent les pays de la coalition, la négociation de contrats ne constitue pas un problème », a dit Kadhafi. Le chef d’Etat libyen a prévenu l’Otan que ses forces seraient tuées en cas d’intervention terrestre.

Trois mois après la chute du président tunisien Zine Abidine Ben Ali, Kadhafi a exclu de nouveau tout départ de Libye. « Je ne vais pas quitter mon pays », a-t-il dit. »Personne ne peut me forcer à quitter mon pays et personne ne peut me dire de ne pas me battre pour mon pays », a-t-il ajouté. Selon la télévision d’Etat, des avions de l’Otan ont bombardé un site proche du bâtiment abritant le siège de la télévision publique à Tripoli, au moment où Mouammar Kadhafi prononçait son discours.

 
Commentaires fermés sur Kadhafi se dit prêt à un cessez-le-feu mais pas unilatéral

Publié par le 30 avril 2011 dans Non classé

 

Syrie/troubles : plus de 200 villageois entrent en Turquie

Plus de 200 habitants de villages frontaliers syriens scandant « Nous voulons la démocratie » sont entrés vendredi en Turquie, où ils ont été pris en charge par les autorités locales, ont annoncé des responsables et des médias.  Agitant des drapeaux turcs, les villageois ont également scandé « Nous voulons vivre comme les Turcs ! », une fois franchis les barbelés près de la ville de Yayladagi, dans la province de Hatay, bordée par la Méditerranée, a raconté l’agence de presse semi-officielle Anatolie.

Inquiètes des troubles en Syrie, ces personnes, parmi lesquelles des femmes et des enfants, sont originaires de villages situés de l’autre côté de la frontière, selon la même source.

Les forces de sécurité turques ont interrompu la progression du groupe après qu’il eut pénétré de quelques mètres à l’intérieur du territoire turc, puis le principal responsable administratif de Yayladagi, Tolga Polat, est venu à sa rencontre, a expliqué l’agence.  Les villageois ont alors été transportés dans une salle de sports de cette ville, où ils ont reçu des vivres et où des fonctionnaires ont commencé à prendre leurs noms.  Le nombre des personnes installées dans la salle de sports est de 238, a déclaré le gouverneur de la province d’Hatay, Celalettin Lekesiz, interrogé par la chaîne de télévision NTV.
Leur situation est en cours d’examen à Ankara et nous agirons conformément aux instructions qui nous parviendront de là-bas, a-t-il ajouté.

Le groupe est constitué de Turkmènes, une communauté d’origine turque, a écrit le quotidien turc Milliyet sur son site internet.  Depuis le 15 mars, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation politique, réprimé dans le sang par le régime. Selon les associations de défense des droits de l’Homme, au moins 453 civils ont été tués.
La Turquie redoute que ces troubles ne portent atteinte aux relations turco-syriennes, qui sont étroites depuis plusieurs années, et qu’ils aient des conséquences sur la sécurité intérieure turque.  Un responsable turc a déclaré cette semaine à l’AFP qu’un afflux éventuel de réfugiés syriens en Turquie créerait un risque sécuritaire.  « Il serait difficile de faire la différence entre les civils et les gens du PKK », a expliqué ce responsable, évoquant les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les rebelles kurdes de Turquie qui bénéficient de soutiens parmi les Kurdes de Syrie.
Le PKK a engagé en 1984 une lutte armée contre les forces turques, un conflit qui a fait environ 45.000 morts.

Des émissaires turcs se sont rendus jeudi à Damas, pour tenter de persuader le régime baassiste syrien de procéder à des réformes.  La mission turque, dirigée par le chef des renseignements (MIT) Hakan Fidan et le directeur de l’agence du plan économique (DPT), Kemal Madenoglu, s’est entretenue avec le président Bachar al-Assad et le Premier ministre Adel Safar, a indiqué à l’AFP une source diplomatique turque.
Le chef du gouvernement turc Recep Tayyip Erdogan s’était entretenu mardi au téléphone avec le président syrien, pour, avait-il dit, lui faire part de notre inquiétude, nos craintes, notre inconfort face aux récents événements.
Jeudi, le Conseil national de sécurité (MGK), regroupant les dirigeants civils et militaires turcs, a appelé les forces de sécurité syriennes à la modération, insistant sur la nécessité de gestes urgents et déterminés pour établir la paix sociale et la stabilité en Syrie.

 
Commentaires fermés sur Syrie/troubles : plus de 200 villageois entrent en Turquie

Publié par le 30 avril 2011 dans Non classé

 

Sénégal : grève des salariés des hydrocarbures, début de pénurie de carburant

Une grève d’employés du secteur des hydrocarbures qui a débuté mardi, pour réclamer le respect d’accords signés avec le patronat, menaçait vendredi Dakar de pénurie de carburant, a-t-on appris auprès de source syndicale et auprès d’automobilistes.  La grève, qui avait débuté mardi, a été reconduite jeudi pour 72 heures, a déclaré à l’AFP un responsable du syndicat des travailleurs du pétrole et du gaz, Cheikh Diop. La grève continue mais le patronat a appelé à des négociations pour aujourd’hui vendredi, a indiqué M. Diop.  Les travailleurs du pétrole et du gaz réclament le respect d’accords signés avec le patronat en 2006.
Parmi ces accords, il y a le financement par le patronat d’une coopérative pour la construction de logements pour les salariés, ainsi que la revalorisation et la généralisation de la prime de risque.

La grève a commencé à avoir un impact, en particulier à Dakar où de nombreuses stations-services étaient à court de carburant, surtout le super, ont indiqué à l’AFP plusieurs automobilistes.

 
Commentaires fermés sur Sénégal : grève des salariés des hydrocarbures, début de pénurie de carburant

Publié par le 30 avril 2011 dans Non classé

 

Libye : les forces loyales à Kadhafi ciblent Misrata et la frontière

La ville de Misrata et la frontière entre la Libye et la Tunisie ont été vendredi le théâtre de violents combats entre rebelles et forces restées fidèles au colonel Mouammar Kadhafi. Les insurgés ont besoin d’une aide urgente, a estimé un émissaire à Benghazi. A Misrata, des affrontements à l’arme automatique ont eu pour cadre l’aéroport. Les rebelles ont annoncé que les forces gouvernementales avaient lancé une contre-attaque, appuyées par quatre chars. « Nous les avons arrêtés à l’extrême limite, pour le moment », a déclaré un rebelle. Les blessés ne cessaient d’arriver vendredi au principal hôpital de la ville. L’établissement a fait état de deux morts et seize blessés à la mi-journée. Un petit hôpital des faubourgs ouest de la ville a encore signalé trois à quatre morts. « Tous nos blocs opératoires sont pleins », a déclaré un médecin.

1500 morts

Selon le Croissant rouge, les violences à Misrata auraient déjà provoqué la mort de 1500 personnes, habitants et rebelles, en deux mois. Selon le procureur local, les pro-Kadhafi ont également enlevé plus de cinq cents habitants dont le sort reste inconnu. Une sixième mission de l’Organisation internationale pour les migrations est partie vendredi de Benghazi, le fief de la rébellion à l’est, pour rejoindre Misrata précisément. Il reste quelques milliers de migrants, surtout des femmes, qui ont besoin d’aide.

Sol tunisien violé

Toujours à l’ouest, le poste-frontière de Dehiba à cheval avec la Tunisie, conquis par les insurgés le 21 avril puis repris par les forces gouvernementales, serait retombé aux mains des rebelles. Mais les forces pro-Kadhafi ont pénétré en Tunisie où des affrontements ont eu lieu avec des militaires tunisiens. Les troupes traqueraient les berbères des montagnes occidentales qui ont fui ces dernières semaines par milliers vers la Tunisie. Le représentant de la Libye à Tunis a été convoqué pour se voir notifier une « ferme protestation ». Selon lui, la frontière a été violée à trois reprises en dix jours.

 
Commentaires fermés sur Libye : les forces loyales à Kadhafi ciblent Misrata et la frontière

Publié par le 30 avril 2011 dans Non classé

 

Cellules souches : « victoire pour scientifiques et patients »

La Maison Blanche a salué vendredi le feu vert donné par une cour d’appel américaine à la poursuite du financement public sur les cellules souches, qualifiant cette décision de victoire pour nos scientifiques et les patients du monde entier.  « Une recherche responsable sur les cellules souches recèle le potentiel de soigner certaines des maladies les plus graves et donne de l’espoir à des familles dans tout le pays et le monde entier », a commenté un porte-parole de la présidence américaine, Nick Papas.
« La décision d’aujourd’hui constitue une victoire pour nos scientifiques et les patients dans le monde entier qui devraient bénéficier des recherches médicales avancées qu’ils effectuent », a conclu M. Papas dans un communiqué.

Plus tôt vendredi, une cour d’appel fédérale américaine a donné son accord à l’administration Obama pour qu’elle poursuive le financement public de la recherche sur les cellules souches embryonnaires, interdit en première instance en août.

Le financement par des fonds fédéraux de la recherche sur les cellules souches embryonnaires, très prometteuse pour guérir de nombreuses maladies, avait été à nouveau autorisée par Barack Obama en mars 2009 après huit ans d’interdiction par son prédécesseur républicain George W. Bush pour des raisons morales et religieuses.

 
Commentaires fermés sur Cellules souches : « victoire pour scientifiques et patients »

Publié par le 30 avril 2011 dans Non classé

 

Tornades aux USA : de 2 à 5 milliards de dollars de dégâts assurés

Les tornades meurtrières qui se sont abattues sur le sud des Etats-Unis cette semaine ont provoqué des dégâts qui pourraient coûter de 2 à 5 milliards de dollars aux assurances, a estimé vendredi la société Eqecat, spécialisée dans la modélisation du risque.  Un porte-parole a toutefois indiqué que cette première estimation risquait d’être actualisée rapidement.

Les tornades qui ont balayé ces derniers jours le sud-est des Etats-Unis ont fait 303 morts selon un bilan établi vendredi, ce qui en fait les plus meurtrières depuis près de 40 ans et porte le bilan des intempéries à 313 morts.
C’est la catastrophe naturelle la plus meurtrière dans le pays depuis le passage de l’ouragan Katrina en 2005 (1.500 morts), selon le site Accuweather.com.

 
Commentaires fermés sur Tornades aux USA : de 2 à 5 milliards de dollars de dégâts assurés

Publié par le 30 avril 2011 dans Non classé

 

France : le poids de la Sécu

« La baisse du pouvoir d’achat ne tient pas seulement à la lourdeur de mécanismes juridiques et fiscaux qui découragent les entrepreneurs à produire davantage, ou à l’inflation de l’immobilier, des loyers et de l’essence. Le poids de la Sécurité sociale s’avère aussi insupportable, alors que la santé est supposée gratuite. Une étude de Georges Lane, professeur à l’université Paris-IX-Dauphine, publiée par Les Contribuables Associés et révélée par Valeurs actuelles, fait apparaître l’ampleur des prélèvements.

En additionnant les cotisations du salarié et de son employeur, toutes deux prélevées sur la valeur du travail effectué, Lane constate, sans être dé­menti, qu’une personne qui gagne le smic (1 341,03 euros brut ; 1 053 euros net) verse en fait 609­ euros par mois à la Sécurité sociale ! Pour sa seule assurance-maladie, cette personne paie 32% de plus que ce qui lui est reversé : un racket, rendu illisible par la complexité des versements ». (Source : Le Figaro)

 
Commentaires fermés sur France : le poids de la Sécu

Publié par le 29 avril 2011 dans Non classé