RSS

Menthalo – La guerre contre le terrorisme en Afrique

27 jan

china_africa_us1

Comme on le voit sur ce premier graphe, il y a 10 ans, les Etats-Unis devançaient la Chine dans la vente de produits et services à l’Afrique. La Chine a inversé sa position dès 2003 et a multiplié par 10 ses exportations vers l’Afrique, laissant les Etats-Unis loin derrière.

Chine-USA-Export

Sur ce deuxième graphe, on voit que les relations commerciales entre l’Afrique et la Chine sont équilibrées. Contrairement à l’Amérique, qui a toujours cherché à endetter ses partenaires commerciaux pour les tenir par la dette afin de mieux exploiter leurs ressources sous la contrainte, la Chine a développé une politique d’échanges équitables en Afrique.

balance-commerciale-chine-afrique

Le président sénégalais Abdoulaye Wade au sommet Union Européenne-Afrique de Lisbonne en 2007, avait donné le ton avec cette phrase, qui en dit long sur la manière de travailler de la Chine.

"Quand je veux construire 5 kilomètres de route, avec la Banque Mondiale ou les autres institutions financières internationales, il me faut 5 ans. Avec la Chine, c’est quelques jours. Je dis oui ou je dis non, ils viennent, on signe le papier, ils sont sur place." Quand la Chine construit 1800 km de voie ferrée entre Tanzanie et Zambie ou 960 km de routes en Somalie, elle offre un prix main-d’œuvre comprise. Puis les Chinois débarquent, réalisent l’ouvrage avec une rigueur militaire dans des temps records sans avoir à souffrir de l’apathie africaine. Certains Chinois restent et créent des commerces ou des entreprises, créant une diaspora qui va multiplier les échanges avec la mère-patrie. Ce qui est vrai en Afrique de l’Est, l’est tout autant en Afrique Centrale ou en Afrique du Nord. Ces infrastructures permettent l’amélioration du petit commerce local et profitent à toute la population. Au temps de la colonisation, la France excellait dans ce domaine. Elle a totalement perdu la main aujourd’hui.

Beaucoup de négociants africains, qui jadis importaient des marchandises d’Europe et des Etats-Unis à prix élevés, finissaient par découvrir que ces mêmes produits étaient fabriqués en Chine en sous-traitance. Ils importent désormais directement ces produits de Chine à meilleur prix. Il ne s’agit pas seulement de pacotille, mais également de produit de haute technologie, d’équipement de la maison, de bicyclettes ou d’automobiles.

Par ailleurs, forte de ses immenses réserves monétaires en Dollars constamment dévalués, la Chine distribue des prêts souples, sans intérêts ni garanties à certains Etats débiteurs les plus pauvres de l’Afrique, contrastant fortement avec les méthodes de la Banque Mondiale et du FMI.

Depuis plusieurs années, les Etats-Unis voulaient contrer la présence chinoise en Afrique et défendre leur accès aux immenses réserves minières et agricoles de ce continent sous-exploité. Comme toujours, priorité est donné au lobby militaro-industriel pour défendre le dollar et les intérêts des banquiers. Des équipes de l’armée US devaient donc être implantées dans 35 pays africains sous prétexte de lutter contre le terrorisme. L’AFRICOM, le commandement des Etats-Unis pour l’Afrique, a été conçu par un think-tank israélo-américain en 2006 (IASPS), créé en 2007 et entré en fonction en 2008. Auparavant, les Etats-Unis avaient décidé de laisser les anciennes puissances coloniales gérer leurs anciens près carrés. Face à la montée en puissance de la Chine, l’Amérique a décidé de prendre les choses en main depuis George Bush. Le siège de l’AFRICOM temporairement basé à Stuttgart, y est resté du fait du refus des pays africains de l’abriter. Le baptême du feu de ce corps d’armée a été la guerre en Libye, où ils espéraient pouvoir installer leur base, mais leur action a été limitée par l’opposition du Congrès américain à l’entrée en guerre des Etats-Unis. Les Etats-Unis recrutent et forment aujourd’hui une force d’élite de 500 hommes, autour de laquelle sera formée l’armée de la "Nouvelle Libye". Leur mission officiellement approuvée par le Congrès est "d’affronter et de vaincre les organisations terroristes et extrémistes violentes". Ces hommes sont encadrés et entrainés par les forces spéciales américaines transférées du Yémen et du Pakistan en Libye. Nous assistons à la création d’un nouvel Escadron de la Mort, qui demain fera couler autant d’encre que de sang. Comme vous le voyez, nous sommes au cœur même d’Al Quaida, la structure créée par la CIA, le Mossad et encadrée par l’I.S.I.,  les services spéciaux pakistanais. Un schéma bien rôdé.

Libye-

Les Pompiers-pyromanes

Les forces d’Al Quaida en Libye avaient été armées par l’Occident, financées par le Qatar et appuyées par l’OTAN, pour le compte de l’AFRICOM. Ces mêmes forces redéployées en Syrie ont été entrainées et encadrées par l’OTAN, encore et toujours financées par le Qatar pour tenter de renverser le président Bachar el-Assad et déstabiliser cette région-clé pour le gaz et le pétrole.

Le mouvement indépendantiste touareg qui existe depuis le début de l’ère coloniale est aujourd’hui utilisé par les Etats-Unis pour pouvoir entrer en guerre dans toute l’Afrique du Nord. Sous fausse bannière, financés et programmés par ceux-la mêmes qui sont supposés s’y opposer. Les attentats vont se multiplier dans la région, de l’Algérie au Golfe de Guinée, de Djibouti (où stationnent déjà des troupes israéliennes) au Congo.

La prise d’otages organisée par les services spéciaux occidentaux sur le site de BP en territoire algérien permet à l’AFRICOM de justifier sa raison d’être: lutter contre le terrorisme. Les forces américaines vont pouvoir se déployer dans cette immense région riche de ressources pétrolières et gazières. Les forces françaises au même titre que les forces africaines, ne servent que de supplétifs à l’AFRICOM.

kony2012-video-560x314-7ad68

Mise en scène du vilain Kony

Vous avez peut-être visionné un reportage  dégoulinant de bons sentiments à l’américaine, produit par une ONG américaine "invisible Children", qui dénonce les méfaits d’un seigneur de la guerre ougandais, le méchant Joseph Kony. Ce général africain enrôle de force des enfants, les transformant à la fois en soldats sanguinaires, en esclaves de la drogue, tout en abusant d’eux sexuellement. Pire que l’infâme Ben Laden, le dirigeant de la Lord’s Resistance Army (LRA) est le monstre à abattre. Ce reportage a été produit avec de gros moyens et on retrouve parmi les mécènes USAID, l’agence du Département d’Etat américain qui coordonne ses interventions à l’étranger avec le Pentagone et la CIA. Ce film a été visionné par 80 millions de personnes sur Youtube, ce qui est un taux d’audience unique, si tant est qu’il est vrai. Kony est l’ennemi idéal, car comme Ben Laden, il a disparu en 2006, sans que nul ne sache s’il est mort, ni où ?

De manière assez évidente, cette diabolisation de la LRA et cette campagne médiatique à grand spectacle a pour objectif de justifier l’intervention américaine dans cette région de l’Afrique pour son opinion nationale. L’Ouganda, au cœur de l’Afrique Centrale, est évidemment riche de ressources minières et contrôle l’eau des grands lacs africains, qui irriguent une grande partie de l’Afrique.

Le Congo

L’Africom s’est déployé au Congo, l’un des plus riches pays africains, longtemps partagé entre Empire belge et Français. Les Américains investissent le pays de différentes manières, souvent sous le couvert d’ONG, mais également comme instructeurs ou conseillers des forces armées, comme au plus fort de la Guerre froide. On se souviendra du Katanga, notamment, qui au moment de l’Indépendance avait fait sécession grâce à Bob Denard et ses "affreux", pour le plus grand bonheur des multinationales. Aujourd’hui, les entreprises américaines trustent déjà la moitié du gâteau, notamment dans l’exploitation des mines de cuivre. Les tensions inter-ethniques au Congo devraient permettre aux Américains de jouer des uns contre les autres, dans le seul but d’être appelé à ramener la paix.

Libye, Syrie, Mali

Selon l’ancien chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE, Alain Chouet, la France « soutient en Syrie les Djihadistes qu’elle combat au Mali ». Même son de cloche pour Eric Denécé, le Directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), pour qui : « Les positions de Paris sont totalement contradictoires. Nous luttons contre les djihadistes au Mali et en Somalie, mais nous les avons aidés à prendre le pouvoir en Libye et continuons de les soutenir en Syrie, en dépit du bon sens (…) Paradoxalement nous continuons d’être les alliés de l’Arabie saoudite et du Qatar, deux Etats ouvertement wahhabites, qui, après avoir engendré et appuyé Ben Laden, soutiennent les groupes salafistes partout dans le monde, y compris dans nos banlieues. En conséquence, une remise à plat de notre politique étrangère s’impose et il nous faut balayer devant notre porte ». Toujours dans le même sens, il y a quelques jours, les autorités syriennes ont, elles aussi, raillé les autorités françaises, les accusant de se dire prêts à combattre le terrorisme quand il s’agit du Mali mais de le soutenir quand il s’agit de la Syrie.

gobelins

Messieurs, si la France ne soutenait pas les rebelles, elle n’aurait pas la chance d’être appelée à intervenir ensuite comme sauveur, pour mieux imposer la présence de ses compagnies minières ou pétrolières. Maintenant, si les banquiers  occidentaux évoluaient dans leur manière de pressurer les nations africaines par la dette, ils ne laisseraient pas un boulevard ouverts aux Chinois trop heureux de se débarrasser de leurs milliards de dollars dévalués contre les ressources naturelles de l’Afrique. Qui sème le vent récolte la tempête !

De plus, toutes les exactions des armées occidentales en général, israélo-américaines en particulier, renforcent les légions de ceux qui veulent mettre fin au règne de l’Empire. La victoire à la Pyrrhus  des forces spéciales à Mogadiscio et les malheurs de l’Erythrée depuis est dans toutes les têtes et suscitent partout des vocations. Les guerres en Afrique n’ont pas fini de s’éteindre.

About these ads
 
34 Commentaires

Publié par le 27 janvier 2013 dans Non classé

 

34 réponses à “Menthalo – La guerre contre le terrorisme en Afrique

  1. Geraldine

    27 janvier 2013 at 9 h 17 min

    de s’éteindre ou de s’étendre ?

    Sinon bravo Menthalo !!!

     
    • Nenuphar

      29 janvier 2013 at 7 h 47 min

       
  2. Fifibrindacier (@FifiBrind_acier)

    27 janvier 2013 at 10 h 18 min

    Pour avoir d’autres angles d’analyse et d’information, lire le journal "le Soir d’ Algérie".

    Sur la prise d’otages d’In Aménas, en date du 19 janvier:

    " L’Algérie s’est époumonée à avertir des conséquences néfastes en Libye de l’aide apportée à l’extrémisme religieux et aux forces obscurantistes cachées au milieu "des révolutionnaires de l’ OTAN"."

    "S’ils en avaient les moyens, ils transformeraient notre pays en Libye dévastée ou en Syrie déstabilisée et ruinée. Personne n’a songé à incriminer Sarkozy et son beau conseiller sioniste BHL. Nous espérons que l’autre machin appelé "communauté internationale" va demander des comptes aux autorités libyennes et s’occuper un peu de cette foire aux armes qui se tient à ciel ouvert dans ce pays."

    " Rappelons aussi le rôle néfaste d’ Al Jazeera, qui a donné la parole aux ravisseurs, devenant la seule source d’information pour la planète."

     
    • Menthalo

      27 janvier 2013 at 11 h 43 min

      J’adore ton pseudo…
      Fifi brin d’acier et son papa capitaine au long cours, ses chaussures trop grandes et dépareillées…dans la "collection rose" de mon enfance, of course …

      Quant au rôle de l’Algérie et de ses généraux créant le GIA, pour mieux contrôler le trafic de drogue… puis se jouant de l’occident en créant de toute pièce l’Al Quaida au Maghreb…
      cela vaut un article à part entière que j’écrirai plus tard.

       
      • sullymorlandimus

        27 janvier 2013 at 12 h 06 min

        @Menthalo;

        ….."Maintenant, si les banquiers occidentaux évoluaient dans leur manière de pressurer les nations africaines par la dette, ils ne laisseraient pas un boulevard ouverts aux Chinois trop heureux de se débarrasser de leurs milliards de dollars dévalués contre les ressources naturelles de l’Afrique. Qui sème le vent récolte la tempête !"….

        Là, nous sommes parfaitement d’accord.
        Pour ce qui est de l’incohérence française, il faut tenir compte de cet ancien chef d’Etat français qui mit son fils à West Point, éloquent, non ?
        L’heure est donc à tenter de rattraper l’ handicape de la France. Là où, ni les riloques, ni les british et peut-être même ni les israéliens n’arrivent encore à l’expertise française, c’est le domaine de la manipulation en deuxième, voire troisième main, des sallafistes et autres apprentis au terrorisme.
        Ce site étant parfaitement sous contrôle, dixit 331166 ou le multiple de 11 peut également être décliné par 22 et pour lequel le département 66 est un lieu particulièrement majeur dans la formation des brigades d’actions-terrain que notamment l’ex Colonel JOUAN connaît très bien, il serait très dangereux d’y dérouler tous les tenants et aboutissants. Une chose est cependant assez tangible, si l’Europe doit connaître un épisode du type guerre de sécession; il est impératif pour la France de disposer, comme en 40, d’une base arrière à l’abri des tenors du moment. Je crois même qu’un cadre de collaboration Franco-chinoise dans le domaine des cultures vivrières pourrait être de nature à bien ficeler l’affaire.

         
      • sullymorlandimus

        27 janvier 2013 at 13 h 53 min

        L’ handicap—, certes même si cela pourrait apparaître dans la rubrique " capes et épées"

         
      • Nenuphar

        29 janvier 2013 at 18 h 09 min

        Dire que les généraux algériens on créé le GIA pour contrôler le trafic de drogue puis AQMI afin de se jouer de l’Occident, c’est une vue assez osée et j’attendrai donc, moi qui ne suis pas dans le secret des Dieux, votre article avec impatience et je pense ne pas être le seul dans ce cas..

         
  3. Fifibrindacier (@FifiBrind_acier)

    27 janvier 2013 at 10 h 33 min

    Toujours sur le site du Soir d’ Algérie, ce jour, " Les barbus du Mali sont rasants !"

    "Tiens, tiens, Ansar Dine se scinde en deux, les méchants et les bons, c’est un problème malomalien. Ce que j’en dis, c’est que ce n’est pas notre affaire.

    Nous avons déjà beaucoup à faire ici avec nos islamistes:
    * Ceux qui sont armés et qui tuent encore soldats et policiers.
    * Ceux qui étaient armés et qui sont assis devant leurs beaux magasins, avec ou sans barbe.
    * Ceux qui se la coulent douce à Doha
    * Ceux qui ne sont pas armés, mais font des prêches revêches
    * Ceux qui reviennent de Libye
    * Ceux qui se battent en Syrie
    * Ceux qui se glissent dans les rangs pour épouser 4 femmes.
    * Les durs, les mous, les sanguinaires, les modérés, même des démocratiques et des maniaques, en vrac!

    Si tout ça ne suffit pas à vous compliquer la vie, alors oui, intéressez vous aux dissidents d’ Ansar Dine!

    Il y a aussi les salafistes, les djihadistes, l’ AIS, le GSCP, AQMI, le MUJAO, les Frères musulmans, les nahdaouis…. Ils sont comme la paramécie, elle se scinde en deux, et chaque moitié se scinde aussitôt en deux!"

    Il leur reste un peu d’humour, souhaitons aux Algériens bonne chance !

     
  4. Sevgi

    27 janvier 2013 at 10 h 36 min

    Exactement, Thierry Meyssan parle de déstabilisation programmé de l’Algérie dans ses dernières analyses concernant l’actualité au Mali, vu l’anarchie qui règne autour de se pays, c’est logiquement l’un des derniers verrous qui ne va pas tarder céder, si l’Algérie s’embrase, je vous laisse deviner la suite des événements… personne ne peut donner un timing exact, on arrive à un moment clé ou même l’oligarchie perd le contrôle, sa va être une veritable boucherie…

     
    • Fifibrindacier (@FifiBrind_acier)

      27 janvier 2013 at 18 h 31 min

      Sevgi,
      Je n’ai pas encore lu le billet de Meyssan. J’ai rapidement fait l’hypothèse qu’en plus des ressources du Mali, l’ Algérie était dans le collimateur.

      Ce qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est que le site BP d’ In Amenas n’était pas un objectif français, mais anglais sur le sol algérien. Logiquement, les "rats du désert" aurait du s’en prendre aux sites d’ Areva…., ce qu’ils n’ont pas fait.

      Le 2e tilt, c’est BHL, notre druide qui indique le sens du vent et des bombes démocratiques.

      Au forum organisé par le journal Marianne cet été à Marseille, sur l’ Algérie, il a déclaré:
      " J’appelle de tous les voeux à un printemps arabe qui peut et doit intervenir en Algérie."
      No comment !

       
      • Nenuphar

        30 janvier 2013 at 18 h 45 min

        Il peut toujours rêver ce philosopheux et tous les prétendus démocrates.

        Les algériens n’ont rien à voir avec les islamistes d’où qu’ils viennent pour en avoir déjà souffert dans les années 90 et qui ont laissé des traces indélébiles dans leur mémoire.

         
  5. FreeMan

    27 janvier 2013 at 11 h 19 min

     
  6. Artisan

    27 janvier 2013 at 11 h 36 min

    Magnifique tableau brossé par Menthalo
    De l’impressionnisme ?
    Merci

     
  7. sarroub mourad

    27 janvier 2013 at 13 h 54 min

    Reblogged this on msarroub and commented:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

     
  8. BYEURO

    27 janvier 2013 at 14 h 21 min

    Source : Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

    La Suisse s’apprêterait à rapatrier son or à son tour : bankrun sur l’or physique

    « Après l’annonce de la décision de l’Allemagne de rapatrier une partie de ses stocks d’or détenus à New York, Londres et Paris, il semble que le mouvemement de rapatriement des stocks d’or s’accélère.

    Cette fois ci c’est la Suisse qui est concernée avec le mouvement « The Swiss Gold Initiative » lancé par 4 membres du parlement suisse en mars 2012, mouvement qui exige le rapatriement de l’or détenu par la banque nationale suisse. Source

    http://translate.google.com/translate?sl=auto&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.20min.ch%2Ffinance%2Fnews%2Fstory%2FGold-Initiative-bereitet-der-SNB-Kopfzerbrechen-12181140

    90 000 personnes soutiennent ce mouvement, or dès qu’il atteindra 100 000 personnes, le parlement suisse devra organiser un référendum.

    Ce mouvement affirme que les Suisses devraient avoir le droit de donner leur avis sur 3 points :

    – le fait de garder les stocks d’or de la nation en Suisse.

    – de pouvoir empêcher la banque nationale suisse de vendre tout ou partie des réserves d’or du pays.

    – d’imposer à la banque nationale suisse de détenir au minimum 20% des réserves en or physique.

    Pour le moment la banque nationale suisse n’a pas souhaité révéler où se situent les stocks d’or du pays mais ce mouvement, dès qu’il atteindra les 100 000 personnes, l’y obligera certainement.

    Nous parlons ici de 1040 tonnes d’or physique…

    Les Etats n’ont visiblement plus confiance dans les banques centrales (New York Fed et Banque centrale d’Angleterre), censées détenir l’or physique pour le compte de nombreux Etats.

    On comprend pourquoi quand on s’aperçoit que l’Allemagne mettra 7 ans à récupérer de la FED de New York, de la Banque centrale d’Angleterre et la Banque de France, ce qui ne représente qu’une petite partie de la totalité de son stock d’or.

    Comment est-il possible que 7 ans soient nécessaires pour expédier le stock d’or de l’Allemagne ?

    L’or n’y est peut être tout simplement plus comme l’affirme le GATA, prêté aux banques d’affaires et vendu sur les marchés pour maintenir les cours sous pression et sauvegarder encore un temps la confiance dans le système monétaire d’argent « papier » non convertible.

    Si l’or n’y est plus (tout ou partie) d’où viendra t-il ? Peut-être qu’un début de réponse se trouve dans l’intervention commune de la France et des USA au Mali, le pays d’Afrique le plus riche en or ? Timing troublant au demeurant… »

    Fabrice Drouin Ristori, Goldbroker.fr, le 25 janvier 2013
    https://fr.goldbroker.com/news/suisse-rapatriement-or-physique-bankrun-187.html

     
  9. BYEURO

    27 janvier 2013 at 14 h 24 min

    Source : le blog a lupus via Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie
    PS : le lien d’Olivier Demeulenaere ne passe pas.

    Marc Faber s’adressant à Robert Shiller : « Gardez vos dollars, je garderai mon or »

    Lire la suite : http://leblogalupus.com/2013/01/26/marc-faber-sadressant-a-robert-shiller-gardez-vos-dollars-je-garderai-mon-or/

     
  10. Kapalabhati

    27 janvier 2013 at 15 h 36 min

    Nicolas Sarkozy et François Hollande utilisent les armées françaises pour satisfaire des intérêts privés ou étrangers. Ils ont envoyé des hommes à la mort pour voler le cacao de Côte d’Ivoire, les réserves d’or de Libye, le gaz de Syrie, et l’uranium du Mali. La confiance est brisée entre le chef des armées et des soldats qui se sont engagés pour défendre la patrie …… ………………………………..

    La crise de confiance a atteint un point tel que le service de sécurité de l’Élysée craint que des militaires n’attentent à la vie du président de la République. Ainsi, le 9 janvier, lors de la présentation des vœux présidentiels aux Armées, sur la base du 12e régiment de cuirassiers d’Orléans, l’Élysée a exigé la neutralisation des armes. Les percuteurs des fusils d’assaut et des mitrailleuses ont été retirés, ainsi que les platines des pistolets. Les munitions ont été confisquées et stockées dans des sacs plombés. Une telle mesure n’avait pas été prise depuis la crise algérienne, il y a une soixantaine d’années.
    L’intégralité du document sur :
    http://www.voltairenet.org/article177263.html

     
    • Fifibrindacier (@FifiBrind_acier)

      27 janvier 2013 at 18 h 43 min

      De nombreux militaires n’ont pas été payés, à cause d’un logiciel semble-t-il défaillant, cela ne doit pas les mettre de bonne humeur non plus. Je ne sais pas si le problème a été réglé.

       
  11. rdeuro

    27 janvier 2013 at 17 h 29 min

    Lorsque le gouvernement est offensé lorsque ses protégés sont malmenés ou critiqués, celui-ci à un comportement de passivité, suivi comme un fidèle par les média, face à des actes ignobles et condamnables qui en dit long sur le futur que nous réserve ces politiciens…
    http://minurne.blog4ever.com/blog/lire-article-431391-9733782-hommage_au_general_bigeard_et_defense_de_sa_memoir.html

     
  12. gwendoline1

    27 janvier 2013 at 17 h 44 min

    Dernières news Romandie

    Réformes en Syrie: Assad a commis une erreur peut-être fatale

    "MOSCOU – Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a déclaré dimanche que le président syrien Bachar al-Assad avait commis une erreur peut-être fatale en tardant trop à mettre en oeuvre des réformes politiques.
    La Russie n’a jamais été un allié exclusif de la Syrie ou de Bachar al-Assad, a observé le Premier ministre…."

    http://www.romandie.com/news/n/_Reformes_en_Syrie_Assad_a_commis_une_erreur_peut_etre_fatale_48270120131609.asp

     
  13. gwendoline1

    27 janvier 2013 at 17 h 54 min

    qui est Soral?

    Politique | 27/01/2013 – 12:01
    Le FN contre Alain Soral
    dieudonné soral

    Indiscret
    Mots-clés associés

    Confidentiels JDD

    Après avoir porté plainte contre Alain Soral pour injures publiques à caractère racial, le journaliste Frédéric Haziza a eu la surprise de recevoir un coup de téléphone "solidaire" du dirigeant du Front national, Louis Aliot : "Alain Soral n’est plus du tout proche de nous. Je suis d’ailleurs en procès avec lui. Il est à la tête d’une secte." Communiste dans les années 1990, frontiste entre 2007 et 2009, Alain Soral s’est présenté aux européennes de 2009 sur la liste antisioniste conduite par Dieudonné.

     
    • Geraldine

      29 janvier 2013 at 13 h 23 min

      Aliot est un sioniste, donc pas très qualifié pour juger Soral.

       
  14. binjou

    27 janvier 2013 at 18 h 10 min

    Syrie
    Entretien avec M.Thierry Meyssan, journaliste français: la création de milices des quartiers, le revirement américain, l’Arabie saoudite fait amende honorable.
    http://french.irib.ir/analyses/interview/item/239301-thierry-meyssan,-journaliste-fran%C3%A7ais

     
  15. FreeMan

    27 janvier 2013 at 19 h 24 min

    si même nos ministres disent dans médiat babylone que la france est "totalement en faillite"
    ça devient intéressant..

    http://www.liberation.fr/politiques/2013/01/27/pour-sapin-la-france-est-totalement-en-faillite_877114

     
  16. jeance

    28 janvier 2013 at 1 h 02 min

    bonsoir à tous…
    qui gouverne tel ou tel pays … réponse de perez pote à bibi le fou…
    moi perso ça me rend pas optimiste…
    Prenant la parole cet après-midi lors de la réunion du Forum économique mondial 43e Congrès annuel, Shimon Peres, président d’Israël, a déclaré que le monde devient ingouvernable. «Les gouvernements se sont retrouvés au chômage parce que l’économie est devenue mondiale alors que les gouvernements restent nationales"
    Peres a décrit son opinion selon laquelle les entreprises mondiales remplacent le rôle des gouvernements. «Quarante entreprises mondiales ont plus de chance que tous les gouvernements dans le monde», at-il souligné, a poursuivi en affirmant que les multinationales répondent à l’attente de l’individualité qui définit les jeunes générations. «Les jeunes ne sont pas satisfaits par la tentative d’être égal», at-il dit. "Ils sont satisfaits par la tentative d’être différent.

    http://www.israelvalley.com/news/2013/01/27/38964/shimon-peres-chante-a-davos-sa-musique-soyez-optimistes

     
    • librezen

      28 janvier 2013 at 11 h 28 min

      @jeance,
      Les Elites ont parfaitement compris l’adage : l’union fait la force. Cela me rappelle une petite anecdote quand nous étions en primaire, anecdote que je raconte quelques fois à mes enfants.
      Un "grand" nous embêtait, individuellement. Il venait s’amuser sur un de nous, quand nous étions seuls. Jusqu’au jour évidemment où sous le raz le bol, la fois de trop, nous avons percuté que si nous le "chassions" ensemble, il ne pourrait rien faire. Nous nous sommes donc mis à le courser. Je me rappelle sa surprise puis sa trouille. Nous lui avons fait comprendre que dès qu’il embêterait l’un de nous, nous le poursuivrions tous et que cette fois-ci, on ne s’arrêtera à la course.
      Nombreux d’entre vous ont du vivre une expérience assez proche. Mais cela est symbolique d’une chose. L’individualisme, l’ultra libéralisme n’est gagnant que pour les puissants. En la jouant solo, vous pourrez vous en sortir un peu moins mal que les autres, tant que vous restez bien dociles. Mais cela ne vise qu’à diviser pour mieux régner. On nous présente sans cesse des boucs émissaires, montant les groupes les uns contre les autres. Tant que nous resterons dans ce schéma, ils gagneront. Il n’y a que quand nous aurons repris notre liberté politique, notre pouvoir de décision, que nous pourrons ensuite décider quelles solutions politiques (royauté de droit divin, pouvoir autoritaire national, démocratie réelle etc…). La majorité collective décidera suite à une campagne équilibrée, honnête. Mais j’ai le sentiment parfois que certains, de peur du choix du peuple, préfèrent garder le système actuel afin de pouvoir se plaindre, justifier leur position.

       
  17. Kapalabhati

    28 janvier 2013 at 15 h 02 min

    Pour faire suite aux propos de Librezen
    Une Belle leçon à intégrer !
    Un anthropologue a proposé un jeu aux enfants d’une tribu africaine. Il a posé un panier plein de fruits près d’un arbre et il a dit aux enfants que celui qui arriverait le premier aurait remporté les fruits sucrés. Quand il leur a dit de courir, ils ont tous pris les mains les uns des autres et ont couru ensemble, puis ils se sont assis ensemble jouissant de leurs friandises. Quand il leur demanda pourquoi ils avaient couru comme ça, alors que l’un d’eux aurait pu avoir tous les fruits pour lui seul, ils ont dit: UBUNTU ! UBUNTU dans la culture Xhosa signifie: “Je suis parce que nous sommes."

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés

%d bloggers like this: