RSS

Pétrole – suivi – et banques

04 oct

Le Porte-voix sur le Pétrole  annoncé ce week-end fonctionne parfaitement sur le WTI.

Le Brent est encore loin de son objectif.

Petite nouvelle intéressante…

Abu Dhabi n’a pas retenu BP dans les préparatifs d’un appel d’offres prévu en 2014, pour un champ pétrolifère off-shore de 1,4 million de barils. C’est une révolution de palais ! Les Emirats Arabes Unis prennent-ils leurs distances par rapport au Royaume Uni pour privilégier la Chine ? Y a t’il un rapport avec le fait que la Chine propose une autre monnaie que le Dollar et promet un autre système monétaire ?

Juste pour le plaisir, voilà un graphe qui m’étonne et que je trouve un mystère aussi mathématique qu’artistique.

Depuis le sommet, puis depuis le plus bas du CAC, j’ai tracé des rayons. Pour une raison que j’ignore, les bougies viennent se bloquer dessus ou dessous.

Je n’en tire aucune conclusion pour l’évolution des cours, mais c’est intéressant à observer.

Banques

Malgré les informations officielles sur la recapitalisation des banques, nos informations confidentielles révèlent que beaucoup de prêts interbancaires sont en défaut, déclenchant des appels de garantie en cascade par toutes les banques qui ont ré-assuré ces prêts. C’est le casse-tête du shaddow-banking. Notre insider m’a dit: "C’est très douloureux, impossible à camoufler comptablement et doit être payé immédiatement. C’est cela qui coule les banques et c’est invisible. L’Espagne coule littéralement sous nos yeux et comme anticipé, la Grèce ne pèse plus très lourd. A mon avis on va entrer dans le dur avant les élections US, je ne vois pas le mois d’octobre sous un éclairage rose."

C’est pour cela que je reste extrêmement baissier et fidèle à mon graphe sur le porte-voix du CAC, posté à plusieurs reprises sur LIESI.

About these ads
 
39 Commentaires

Publié par le 4 octobre 2012 dans Non classé

 

39 réponses à “Pétrole – suivi – et banques

  1. byeuro

    4 octobre 2012 at 9 h 42 min

    Les BRICS vont plancher sur la création d’une banque et un accord de réserves

    Brasilia (awp/afp) – Les puissances émergentes des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) vont discuter la semaine prochaine à Tokyo, de la création d’une banque, d’un accord de réserves et du renforcement de leur contribution au budget du FMI, selon une source gouvernementale brésilienne.

    Les ministres des Finances des BRICS doivent se réunir le 11 octobre dans la capitale nipponne, où ils prendront part aux réunions annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM), et "se pencheront sur trois sujets principaux": la création d’une banque, un accord de réserves, et l’accroissement de leur pouvoir au sein du FMI.

    Les BRICS envisagent la création d’une banque dédiée à leurs besoins et les ministres espèrent avancer dans ces travaux exploratoires, afin que les présidents de ces pays – qui doivent se réunir l’année prochaine en Afrique du Sud – puissent s’accorder sur la taille, la gouvernance et les conditions posées pour intégrer cette institution, qui financera des projets d’infrastructures et de développement, a indiqué cette source, requérant l’anonymat.

    Les ministres doivent aussi plancher sur un accord de réserves permettant aux banques centrales de mobiliser en cas d’urgence, pour ces pays, une partie de leurs réserves de changes internationales.

    Les BRICS réclament que leur poids économique soit mieux pris en compte au sein des organisations internationales, et leurs ministres des Finances espèrent que la réunion de Tokyo permettra de faire avancer la réforme des quotes-parts. Ils souhaitent que cette rencontre jette les bases d’une deuxième réforme, prévue pour 2014.

    En novembre 2010, le FMI a approuvé une réforme visant à accroître les droits de vote de plusieurs pays qui ont augmenté leur contribution au capital du FMI.

    "Le renforcement du poids des pays émergents ne peut se faire au détriment des pays en développement", a estimé la source gouvernementale brésilienne, critiquant la volonté de certains pays européens de second plan de conserver leur pouvoir au sein des institutions internationales, en dépit du déclin de leurs économies.

    http://www.romandie.com/news/n/Les_BRICS_vont_plancher_sur_la_creation_d_une_banque_et_un_accord_de_reserves97041020121035.asp

     
  2. gy

    4 octobre 2012 at 9 h 48 min

    Rocard: une hausse de la CSG est "une nécessité"

    PARIS (Sipa) — Un transfert de charges sur les ménages par une hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) est une "nécessité" car "si on ne soulage pas massivement les entreprises françaises, elles vont licencier davantage", a averti jeudi Michel Rocard sur Europe-1.

    L’ancien Premier ministre socialiste a expliqué s’être rendu à l’Elysée pour expliquer qu’il "fallait faire un transfert de charges vers les ménages parce que, quand on est en crise, notre seul outil de résistance, ce sont les entreprises".

    "Evidemment, faire passer un peu de charges des entreprises vers les ménages est cruel pour tout le monde" mais "ce n’est pas un choix, c’est une nécessité", a-t-il plaidé. "Du point de vue du grand public, le plus terrible, c’est le chômage."

    "Nous sommes en crise, ça change tout", a insisté Michel Rocard avant de "crier une sorte de SOS: il faut sauver l’appareil productif!".

    co/st

    (Sipa / 04.10.2012 09h39)

     
    • jlibrezen

      4 octobre 2012 at 15 h 35 min

      le transfert de charge du capital sur les ménages est la règle de toutes les façons. cela ne fera qu’une fois de plus.
      Bien entendu, au premier abord, on peut penser que ce transfert de charges peut être intéressant pour les PME qui représentent une force salariale importante et dont les patrons sont au service du pays. Mais cela ne changera pas la donne. Les PME sont tributaires soit de la consommation intérieure, soit des commandes des grosses entreprises. Si vous pressez sur les ménages, les PME vont voir baisser leur chiffre d’affaire. Quant aux grosses entreprises, elles vont délocaliser dans tous les cas de figure.
      Ce transfert de charge au niveau des grosses entreprises ne va pas protéger l’emploi car l’objectif des grands groupes n’est pas la préservation de l’emploi mais la maximisation des marges. Or emploi et maximisation des marges ne sont pas compatibles. Il suffit de voir comment SFR se sert du gros méchant Free pour tailler dans ses effectifs.

       
  3. lodela971

    4 octobre 2012 at 9 h 49 min

    Loi antiterroriste : adoption souhaitée avant le 1er janvier 2013 http://lesmoutonsenrages.fr/2012/10/04/loi-antiterroriste-adoption-souhaitee-avant-le-1er-janvier-2013/

     
    • byeuro

      4 octobre 2012 at 10 h 08 min

      @ lodela971
      Attention, nous allons tous être ficher comme des terroristes complotistes.
      A part cela, j’aime la France et je suis pour la PAIX dans le monde.
      Vive la Révolution Pacifique.

       
      • lodela971

        4 octobre 2012 at 12 h 39 min

        qu’il creve byeuro, on va pas se faire enmerder toute notre vie par des satanistes !!

         
  4. byeuro

    4 octobre 2012 at 9 h 54 min

    La BCE va observer une pause dans sa lutte anti-crise :

    Après avoir joué son va-tout contre la crise le mois dernier, la Banque centrale européenne (BCE) va garder son principal taux d’intérêt inchangé jeudi et rester avare de détails sur son nouveau programme de rachat de dette, estiment des analystes.

    Comme deux fois par an, la réunion du conseil des gouverneurs se tient hors du siège de Francfort, cette fois en Slovénie, dans le château de Brdo à proximité de la capitale Ljubljana.

    "Si une baisse de taux pourrait facilement se justifier au regard de perspectives économiques sombres, nous pensons que la BCE n’est pas encore encline à tirer sa dernière balle", estime Carsten Brzeski, économiste d’ING.

    Le président de l’institution monétaire Mario Draghi n’avait pourtant pas exclu une telle éventualité début septembre.

    Mais depuis, certains de ses collaborateurs ont rétropédalé. "Il n’est absolument pas évident qu’une nouvelle baisse de taux soit nécessaire", a fait savoir Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, relayé ensuite par le patron de la Banque centrale autrichienne, Ewald Novotny.

    La persistance d’une inflation élevée, tirée par les prix de l’énergie et des matières premières, n’est pas étrangère à ce revirement. En septembre, les prix ont augmenté de 2,7% sur un an en zone euro, soit bien au-dessus de l’objectif de moyen terme de la BCE de la contenir légèrement sous les 2%.

    Avec un niveau de chômage au plus haut dans la région, une confiance des consommateurs et des entreprises en berne, le risque d’un emballement des prix, tiré par des taux bas, est toutefois improbable à ce stade, selon les analystes.

    Cédric Thellier, économiste de Natixis, s’attend d’ailleurs à ce que M. Draghi laisse la porte ouverte à une prochaine baisse de ce taux, fixé depuis juillet à 0,75%, soit son plus bas niveau historique.

    Selon lui, elle pourrait intervenir "en décembre en parallèle avec la révision à la baisse des prévisions de croissance (de la BCE) pour 2013 et une première estimation pour 2014 qui devrait s’avérer morose".

    M. Draghi ne va sans doute pas davantage annoncer de nouvelles mesures anti-crise lors de sa conférence de presse mensuelle, prévue à 12H30 GMT, un mois après avoir présenté un nouveau programme de rachat de dette des Etats de la zone euro en difficulté, baptisé programme OMT.

    Adopté face à la défiance affichée des investisseurs envers la zone euro, et en particulier l’Espagne et l’Italie, dont les taux d’emprunt ont grimpé cet été à des niveaux jugés insoutenables, il n’a toujours pas été enclenché.

    Pour en bénéficier, les Etats sont contraints de faire appel à l’aide des fonds de secours européens, et donc se soumettre à un programme de réformes, comme la Grèce, l’Irlande et le Portugal.

    Or Madrid, pressenti pour inaugurer ce nouveau programme, après avoir déjà bénéficié d’une aide pour ses banques, rechigne à en arriver à cette extrémité malgré les appels du pied de Paris et Bruxelles, entre autres.

    Berlin, en revanche, ne voit pas la nécessité d’un plan d’aide pour le moment, soulignant que les taux espagnols se sont détendus depuis l’annonce de l’OMT.

    "Si lors de la conférence de presse beaucoup de questions devraient tourner autour du niveau de taux que la BCE considère approprié pour l’Espagne et d’autres pays en crise, nous attendons peu d’informations de ce côté", pronostique Christian Schulz de la banque Berenberg.

    Pour les analystes de Capital Economics, M. Draghi devrait aussi rester muet sur le type de conditions qu’il souhaite voir imposer à un pays pour déclencher l’OMT.

    Le responsable monétaire a déjà signifié que ces conditions étaient du ressort des responsables politiques européens et du Fonds monétaire international, bailleurs de fonds, rappelle Michael Schubert, de Commerzbank.

    La BCE, elle, a fait ce qui était en son pouvoir pour ramener la confiance des investisseurs, a laissé entendre ces dernières semaines M. Draghi, appelant une nouvelle fois les dirigeants européens à faire le nécessaire pour que cela dure.

    Copyright © 2012 AFP

    http://www.boursorama.com/actualites/la-bce-va-observer-une-pause-dans-sa-lutte-anti-crise-0ee660a5d07df56ebaab28afa19e03f0

     
  5. Athéiste

    4 octobre 2012 at 9 h 55 min

    Bravo Menthalo, vous venez de réinventer l’éventail de Fibonacci en le traçant avec Paint.
    D’autres outils que ceux proposés par Boursorama permettent de se simplifier la vie et d’être plus précis …

     
    • menthalo

      4 octobre 2012 at 10 h 06 min

      Non ce n’est pas avec paint… c’est bricolé directement sur Boursorama avec l’outil pour créer des droites…
      J’ai sauvegardé ces traits primo parce que je trouve ça beau… ensuite pour voir s’ils vont jouer sur les cours à venir. Le haut de la bougie de ce matin est venu buter sur l’une de ces radiales…
      Mais je connaissais déjà ce point, qui était le haut de l’épaule droite de l’ETE en 15 mn…
      la base à venir est à 3335.
      Je vais faire des recherches sur cet "éventail de fibonacci"

       
  6. lodela971

    4 octobre 2012 at 9 h 56 min

    Kadhafi, l’homme qui en savait trop sur Sarkozy et l’Arche de Zoé … ? par Elisabeth Studer – IRIB – 3 Octobre 2012: http://www.pedopolis.com/blog/kadhafi-l-homme-qui-en-savait-trop-sur-sarkozy-et-l-arche-de-zoe-par-elisabeth-studer-irib-3-octobre-2012.html

     
    • lodela971

      4 octobre 2012 at 13 h 00 min

      Les assassins de l’ordre!, par Chérif Abdedaïm

      IRIB-Il s’est enorgueilli d’avoir pris le départ avant le coup de starter de la course criminelle de l’OTAN en Libye.

      Il s’est enorgueilli d’avoir «rehaussé» la France au rang de criminelle de premier ordre. En compagnie de son acolyte «le juif qui œuvre pour Israël» en semant mort et désastre dans les pays arabes. Le couple Sarko-BHL a marqué l’une des pages sombres de l’histoire à l’image d’autres dictateurs sanguinaires nazis and Co. Nuremberg a été là pour juger des criminels de guerre. Depuis, ce sont des chefs d’Etat récalcitrants au Nouveau désordre mondial qui sont traînés en justice pénale internationale, le cas Gbagbo faisant foi. Et l’on ose encore parler de justice internationale quand on sait qu’un Sarkozy a payé un tueur à gages français pour assassiner Kadhafi. Eh, oui, quitte à nous répéter, ce n’est pas un milicien libyen qui a porté le coup fatal au Guide libyen, mais bel et bien un tueur à gages français. L’information vient de tomber tel un couperet suite aux déclarations tonitruantes de l’ancien Premier ministre du CNT Mahmoud Jibril. Lors d’un entretien accordé à la chaîne égyptienne Dream TV, ce dernier a déclaré sans ambages que le tueur à gages français agissait sur ordre et dans l’intérêt personnel du président français de l’époque, Nicolas Sarkozy. Précisant à l’occasion que l’auteur du tir mortel «était un agent étranger qui s’était mêlé aux brigades révolutionnaires». Ce qui explique le fait que le guide libyen soit privé d’un jugement équitable. Témoin gênant donc. Toutefois, la question qui nécessite réponse est : pourquoi donc Sarkozy aurait intérêt à faire taire Kadhafi ? D’après certaines sources, en particulier le journal italien le Corriere Della Sera, le guide libyen avait menacé de révéler les détails de sa relation avec l’ancien président de la France Nicolas Sarkozy, qui «avait donc des raisons plus que suffisantes pour essayer de lui ôter la vie», soutient encore cette source. Quelles révélations auraient pu faire Kadhafi sur ces «relations» ? Le financement de la campagne de son bourreau ? Ou y aurait-il d’autres vérités qui dérangeraient l’ex-président français ? Au vu de son bilan «réussi» en matière de crimes contre l’humanité, Sarkozy semble avoir bien instruit son successeur sur la suite du combat «sacré» : le néocolonialisme. Après l’échec enregistré en Syrie par la nouvelle diplomatie française, Fabius aux abois, Hollande and Co veulent devancer les Américains en plantant une base française au Sahel. Les intentions hégémoniques de cette nouvelle direction nous rappellent le fameux secret de Polichinelle en dépit des démentis officiels français. Concernant la question malienne, c’est l’intervention militaire qui hante les rêves de la diplomatie française dans la mesure où la région regorge de ressources aptes à compenser la crise économique dans laquelle est plongée la France au même titre que les autres pays occidentaux. Hollande semble donc bien parti pour représenter dignement l’étendard criminel du néocolonialisme. Il pourrait éventuellement faire appel à BHL, l’écervelé de la bande à Bonnot.

       
  7. François

    4 octobre 2012 at 10 h 01 min

    Bonjour,
    Je sais qu’il y a certain entre vous qui trades ici , pourriez-vous svp m’orienter vers une platforme , programme , et broker pour le faire ? je n’y connais pas grand chose mais j’ai très envie d’apprendre malgré les risques .
    Merci

     
    • marc153

      4 octobre 2012 at 22 h 39 min

      J’utilise AVAFX depuis 2 ans, j’en suis content, ça fonctionne a partir de 100 EUR (mais avec l’expérience il faut bien plus de marge, sinon…)
      J’ai un ami qui trade sur Ducascopy, ça a l’air mieux d’après ce qu’il me dit, mais faut beaucoup plus de mise de fond…

       
  8. byeuro

    4 octobre 2012 at 10 h 02 min

    Trés drole le graphique du CAC Menthalo :
    Il représente un triangle renversé.
    Peut-être un signe ?

     
  9. byeuro

    4 octobre 2012 at 10 h 05 min

    En tout cas,
    Merci à vous Menthalo pour vos analyses concises et compréhensibles pour les non-initiés.

     
  10. menthalo

    4 octobre 2012 at 10 h 09 min

    Tout le sommet de ces dernières semaines, s’appelle un "rounding Top"
    Il est absolument parfait.

    François… non, je ne connais aucune plate-forme à conseiller.
    Surtout ne pas jouer avec les CFD car on peut perdre plus que ce que l’on a misé.

     
    • François

      4 octobre 2012 at 13 h 11 min

      Ddonc il y a aucun endroit pour acheter du Brent pour le revendre plus tard ?

       
      • gwendoline1

        4 octobre 2012 at 15 h 24 min

        @françois
        le lien ne passe pas..
        allez sur gogol et forexforums.ensuite posez question dans matières premières

         
      • marc153

        4 octobre 2012 at 22 h 42 min

        ce matin j’ai acheté 600 barils, au plus bas, revendus cet aprés midi, en CFD, ça fonctionne trés, trés bien… ;-)

         
  11. lodela971

    4 octobre 2012 at 10 h 24 min

    Qu’est ce qu’il se passe ? vous etiez au courant ? SOS – Stan Maillaud, mon compagnon, disparu après un probleme avec les gendarmes http://smrrr.wordpress.com/2012/10/04/sos-stan-maillaud-mon-compagnon-disparu-apres-un-probleme-avec-les-gendarmes/

     
  12. Espoirdepaix

    4 octobre 2012 at 10 h 50 min

    Peut être une explication sur les cyber attaques bancaires ?
    Exercice majeur de cybersécurité à l’échelle européenne
    http://www.romandie.com/news/n/_Exercice_majeur_de_cybersecurite_a_l_echelle_europeenne76041020121145.asp

     
  13. Antilluminati

    4 octobre 2012 at 10 h 55 min

    Le courageux ex-gendarme qui enquête que les réseaux pédophiles est porté disparu.

    Faites le savoir svp.

    http://smrrr.wordpress.com/2012/10/04/sos-stan-maillaud-mon-compagnon-disparu-apres-un-probleme-avec-les-gendarmes/

     
  14. byeuro

    4 octobre 2012 at 11 h 41 min

    Grèce: des manifestants font irruption au ministère de la Défense

    ATHENES – Plus de 200 employés d’un chantier naval dénonçant des impayés de salaires ont fait irruption jeudi dans la cour du ministère de la Défense grec à Athènes, brisant les barrières à l’entrée, avant d’être tous interpellés, a indiqué une source policière.

    Une demi heure après leur arrivée, les forces anti-émeutes dépêchées sur les lieux ont matraqué des manifestants et tiré des gaz irritants pour les repousser, a ajouté la même source. Devant le refus des protestaires de quitter les lieux, la police a procédé à leur interpellation en groupe.

    Le chef de l’Etat-major était auparavant descendu de son bureau pour tenter d’entamer le dialogue, mais avait été accueilli par des huées, de nombreux protestataires criant Voleurs, voleurs, ont montré les télés.

    Le ministre, Panos Panayotopoulos, retenu par une cérémonie officielle au port du Pirée au début des incidents, avait pour sa part fait savoir qu’il était prêt à rencontrer une délégation, à condition que les manifestants quittent les lieux.

    Les manifestants, dont l’action a aussi brièvement interrompu le trafic routier sur un axe très fréquenté, protestent contre des impayés de plusieurs mois, alors que leur chantier naval, Hellenic Shipyards, à Skaramangas dans la banlieue industrielle du Pirée, est menacé de faillite.

    L’unité, employant plus d’un millier de personnes, avait été vendue en 2010 par son précédent propriétaire, le conglomérat industriel allemand ThyssenKrupp, au groupe Abu Dhabi mar, mais tourne au ralenti depuis des mois, dépendant de contrats de modernisation de l’armée grecque suspendus ou retardés par l’actuelle crise financière frappant le pays.

    Les médecins et infirmiers des hôpitaux publics devaient pour leur part également manifester à la mi-journée devant le ministère de la Santé à Athènes contre de nouvelles coupes salariales et réductions de budget prévues par le train de rigueur, le quatrième depuis 2010, que la Grèce négocie actuellement avec les représentants de ses créanciers, UE, BCE et FMI.

    L’adoption prévue de ce nouveau tour de vis a fait remonter la tension sociale, tandis que l’UE et le FMI en font dépendre le maintien du pays sous perfusion financière.

    (©AFP / 04 octobre 2012 12h18)

    http://www.romandie.com/news/n/_Grece_des_manifestants_font_irruption_au_ministere_de_la_Defense88041020121220.asp

     
  15. byeuro

    4 octobre 2012 at 11 h 42 min

    Le trésorier de l’UMP pas au courant des 800.000 euros dus à Christine Boutin

    PARIS (Sipa) — "Nous n’avons rien payé au Parti chrétien-démocrate (PCD) depuis la présidentielle", a affirmé jeudi à Sipa Dominique Dord, le trésorier de l’UMP, alors que Christine Boutin assure avoir déjà touché 480.000 euros sur les 800.000 que lui devrait le parti.

    "Pour l’élection présidentielle, tous les candidats qui se présentent reçoivent une subvention de 800.000 euros" et "quand j’ai rallié Nicolas Sarkozy, en échange, je lui ai demandé qu’on me rembourse ces 800.000 euros", a expliqué Christine Boutin à Sipa mercredi soir.

    "L’UMP m’a fait un échéancier", a-t-elle précisé. Il y a eu "un premier versement (de l’UMP) en avril 2012, un autre versement en mai, un autre en septembre". La présidente du Parti chrétien-démocrate assure que l’UMP lui a déjà versé "480.000 euros" au total. Elle devait recevoir encore 180.000 euros pour septembre, octobre et novembre, et 140.000 euros en 2013.

    "Elle n’a rien eu de ma part, ni en juin, ni en juillet, ni en septembre", a pourtant assuré Dominique Dord. "Je suis prêt à payer tout ce qu’on veut, à condition que j’ai une convention ou un justificatif. Mais pour l’instant, je n’ai rien", a-t-il ajouté.

    "Je ne sais pas quel type d’accord elle a, mais j’aimerais qu’elle me le donne", a-t-il ironisé. "Je ne vais pas payer 180.000 euros comme ça, même si j’aime beaucoup Christine!".

    http://www.romandie.com/news/n/Le_tresorier_de_l039UMP_pas_au_courant_des_800000_euros_dus_a_Christine_Boutin041020121156.asp

     
  16. byeuro

    4 octobre 2012 at 11 h 48 min

    Désaccords sur le budget de l’Union européenne
    Le Parlement européen et les Etats membres se dirigent vers un nouveau bras de fer pour l’élaboration du prochain budget annuel de l’Union européenne.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1511190/2012/10/04/Desaccords-sur-le-budget-de-l-Union-europeenne.dhtml

    Les prix alimentaires mondiaux en hausse
    Les prix alimentaires mondiaux sont repartis en légère hausse de +1,4% en septembre après deux mois de stabilité, dans le sillage des cours du blé et du riz, selon l’Indice mensuel des prix alimentaires publié jeudi par la FAO.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1511200/2012/10/04/Les-prix-alimentaires-mondiaux-en-hausse.dhtml
    Les prix des produits alimentaires seront à la hausse cet automne. Les légumes frais augmenteront de 12% et les pommes de terre de 40% par rapport à l’an dernier, révèle lundi Het Laatste Nieuws.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1535/Finance/article/detail/1505702/2012/09/24/Les-prix-des-produits-alimentaires-flambent.dhtml

     
  17. byeuro

    4 octobre 2012 at 11 h 50 min

    Grève générale contre l’austérité le 14 novembre au Portugal
    La CGTP, le principal syndicat portugais, a appelé mercredi à une grève générale le 14 novembre afin de protester contre la politique d’austérité menée par le gouvernement de centre-droit sous la tutelle de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI).
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1510897/2012/10/03/Greve-generale-contre-l-austerite-le-14-novembre-au-Portugal.dhtml
    Nouvelles grèves dans les transports contre la rigueur au Portugal
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1511156/2012/10/04/Nouvelles-greves-dans-les-transports-contre-la-rigueur-au-Portugal.dhtml

     
    • Antilluminati

      4 octobre 2012 at 12 h 11 min

      14 novembre ?

      Et bé, pourquoi pas le 20 Juin 2013.

      J’ai jamais compris pourquoi des dates sont posées aussi loin, alors qu’à la base une grève c’est fait pour paralyser et prendre de cours l’état, et espérer se faire entendre ou du moins passer aux infos plus de 30 secondes.

      Comme disait sarko, maintenant quand il y a une grève, on ne s’en rend même pas compte.

       
  18. byeuro

    4 octobre 2012 at 12 h 11 min

     
  19. byeuro

    4 octobre 2012 at 12 h 13 min

    Ils enverront les gradés en première ligne.

     
  20. byeuro

    4 octobre 2012 at 12 h 30 min

    ALERTE – Espagne: la banque centrale voit un risque de dérapage budgétaire en 2012

    MADRID – Le gouverneur de la Banque d’Espagne, Luis Maria Linde, a estimé jeudi qu’il y avait un risque de dérapage par rapport à l’objectif de réduire le déficit public à 6,3% du PIB en 2012 et critiqué les prévisions de croissance du gouvernement pour 2013, qu’il juge optimistes.

    L’information actuellement disponible –pour (le déficit de) l’Etat central à fin août– indique qu’il existe des risques de dérapage par rapport à l’objectif fixé pour 2012, a-t-il déclaré au Parlement, estimant par ailleurs que la prévision d’une chute de 0,5% du PIB en 2013 est certainement optimiste.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Espagne_la_banque_centrale_voit_un_risque_de_derapage_budgetaire_en_201234041020121326.asp

     
  21. lodela971

    4 octobre 2012 at 14 h 22 min

     
  22. zapatta

    4 octobre 2012 at 17 h 45 min

    Remontée des taux espagnols après un discours sans annonce de la BCE

    Les taux à long terme espagnols se sont tendus jeudi, alors que Madrid continue à montrer peu d’empressement à demander une aide financière à l’Europe et après une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) qui n’a apporté aucun élément nouveau, selon les analystes.

    Vers 17H30 (15H30 GMT), le taux à 10 ans de l’Espagne s’inscrivait à 5,896%, contre 5,881% mercredi sur le marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.
    Le président de la BCE Mario Draghi a tenu un discours prudent sur la croissance et globalement neutre, souligne-t-on dans les salles de marché. Le taux directeur n’a pas évolué et est maintenu à 0,75%. M. Draghi a toutefois conforté les marchés en soulignant que le nouveau programme de rachat d’obligations publiques (programme OMT) a permis de réduire les inquiétudes concernant l’avenir de la zone euro.

    "Ceci a pu légèrement renforcer l’appétit des investisseurs pour les actifs risqués", mais les marchés n’ont pas une patience infinie et l’hésitation de Madrid pour demander une aide financière pèse sur les taux et accroît les tensions, a fait remarquer Nordine Naam, stratégiste obligataire chez Natixis.
    La date à laquelle Madrid va demander une aide à l’Europe est une décision avant tout politique. Les marchés pensent pouvoir faire pression sur cette sphère en faisant remonter les taux de l’Espagne, souligne-t-on dans les salles de marché.

    Madrid mais également Berlin ne semblent pas pressés d’activer le mécanisme de rachat de la BCE, estimant que pour le moment les taux longs espagnols ne sont pas excessifs.
    Madrid a pu profiter d’une détente sur les taux lors de son émission de dette. L’Espagne a réussi à emprunter 3,992 milliards d’euros à des coûts globalement en baisse sur les échéances à 2 et 5 ans.
    Du côté des pays solides, les taux se sont détendus, conséquence d’un léger report des investisseurs sur cette classe d’actifs, jugés peu risqués mais très peu rémunérateurs.
    La France a également profité d’une détente sur les taux longs lors de son émission à 6, 10 et 30 ans.

    Sur le marché secondaire le taux à 10 ans de la la France s’est inscrit à 2,171%, contre 2,192% la veille et celui de son homologue allemand à 1,439%, contre 1,446% mercredi.
    Hors zone euro, le Gilt britannique était à 1,696%, contre 1,687% mercredi.

    Aux Etats-Unis, le taux des obligations à 10 ans se tendait à 1,630%, contre 1,614% la veille, tout comme celui à 30 ans à 2,833%, contre 2,818% mercredi.
    Le taux à trois mois était stable à 0,09%.
    Sur le marché interbancaire, l’Euribor à trois mois a fléchi à 0,216% contre 0,218% . Le Libor libellé en dollars était stable à 0,352%.

    AFP

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés

%d bloggers like this: