RSS

L’élection présidentielle américaine se jouera-t-elle sur l’immobilier ?

29 sept

Les statistiques publiées sur l’immobilier américain montrent un redressement depuis quelques mois. La récente décision prise par la banque centrale américaine au sujet des prêts immobiliers devrait donc jouer très favorablement en faveur du président démocrate. Même l’habitat le plus accessible donne des signaux favorables : c’est même le segment de l’immobilier qui tend à remonter le plus vigoureusement. Une tendance que la banque centrale va encore favoriser .

Source

Une récente étude publiée par Bloomberg fait état d’une hausse de 9,5% en un an du prix moyen de l’immobilier résidentiel. Quand on connaît l’importance de l’immobilier pour la croissance américaine, il ne faut pas être surpris que la cote de confiance des consommateurs américains (publiée par le Conference Board)  réjouisse la Maison Blanche et le camp Obama.

S’agissant du candidat républicain, les coups tordus se multiplient et Mitt Romney a beau multiplier les contacts avec les patrons des banques d’affaires, ce n’est peut-être pas la meilleure décision car c’est mal connaître le véritable fonctionnement du club des décideurs aux Etats-Unis.

Le choix opéré par le cartel bancaire via la banque centrale américaine tendrait à conclure que l’on s’arrangerait probablement d’une nouvelle réélection de Barack Obama, mais les jeux sont loin d’être joués.

About these ads
 
39 Commentaires

Publié par le 29 septembre 2012 dans Non classé

 

39 réponses à “L’élection présidentielle américaine se jouera-t-elle sur l’immobilier ?

  1. Sébastien

    29 septembre 2012 at 10 h 01 min

    Avec des salaires de chinois et à trois mois des élections. Quelqu’un détient une explication? Réchauffement climatique qui fait monter les prix? Big Bang? Radiations solaires?

     
    • emigrdesouche

      29 septembre 2012 at 10 h 19 min

      Destruction physique des biens acquis en hypothèque par les banques => augmentation du rapport demande / disponibilité => augmentation des prix.

       
      • marc153

        29 septembre 2012 at 10 h 46 min

        exactement emigdsouche, bien vu.
        Il y a aussi les maths, du fait qu’il y a des milliers de maisons à 100 ou 1000 dollars à vendre que personne ne veut, il suffit d’en vendre quelques unes neuves, même à 50 % moins cher qu’il y a 3 ans, pour que le prix moyen augmente…
        On voit la même chose sur les indices ou le cours des actions. Aprés une baisse de 10 %, on peut bien remonter de 10 %, on est quand même plus bas qu’avant… 100 – 10 = 90, + 9 = 99

         
      • Clavreul

        29 septembre 2012 at 13 h 41 min

        Il y a près de 50 millions d’Américains qui mangent grâce à des tickets restaurant, le gouvernement à mis en supplément une barre de céréale dans leurs rations. Là ça va quand même beaucoup mieux ! Bien sûr cela n’est pas vrais mais c’est pour vous dire jusqu’où l’on peut pousser le ridicule.
        3 QE = Preuve de la mort du système. Tout le reste n’a qu’un but, ne surtout pas délégitimer la monnaie fiduciaire qui est un atout majeur pour le pouvoir. Gagner du temps pour les échéances électrorales et aboutir les réformes engagées notamment en ce qui concerne le fédéralisme de l’Europe. Lors de l’écroulement de l’URSS les médias russes distillaient la propagande gouvernementale qui consistait à minimiser la gravité de la situation, dans le même temps une partie de la population mangeait dans les poubelles.

         
      • emigrdesouche

        29 septembre 2012 at 14 h 23 min

        Propagande ou pas , ils chassent les famiiles asphyxiés de dette de leur baraque puis les détruisent pour refaire tourner le crédit.
        Ces familles à la rue qui se nourrisent tel que tu l’indiques.
        Nous ne sommes pas dupes de la mort du système, qui ne perdure que par effet inertiel (l’illusion du fonctionnement actif), perfusion et acharnement thérapeutique dans l’attente de l’atteinte des objectifs que tu rappelles de manière fort à propos .

         
      • emigrdesouche

        29 septembre 2012 at 14 h 30 min

        Avec correction, qui son importance…

        Propagande ou pas , ils chassent les famiiles asphyxiés de dette de leur baraque puis les détruisent pour refaire tourner le crédit.
        Ces familles à la rue qui se nourrisent tel que tu l’indiques.
        Nous ne sommes pas dupes de l’état du système, qui ne perdure que par effet inertiel (l’illusion du fonctionnement actif), perfusion et acharnement thérapeutique dans l’attente de l’atteinte des objectifs que tu rappelles de manière fort à propos .

         
    • Le Gaulois libre

      29 septembre 2012 at 17 h 40 min

      Puisque Fannie Mae et Freddie Mac peuvent être renfloués sans limitation par le QE3, alors ils vous pouvoir refaire des subprimes à qui mieux mieux pour vendre leurs immobilier de pacotille à des gogos insolvables… :)

       
  2. Astimer

    29 septembre 2012 at 10 h 02 min

    Obama n’a pas rempli sa mission avec l’Afrique, alors il devait être écarté. Romney devait le remplacer mais il est tellement con que même l’américain moyen s’en est aperçu. Alors, pour ne pas paraître complètement ridicules au yeux du monde, ils vont être obligé de composer 4 années de plus avec Obama.

     
  3. emigrdesouche

    29 septembre 2012 at 10 h 23 min

    Raisonnement très alambiqué.
    Et juste ça: était pas débile Bush ?

     
    • Astimer

      29 septembre 2012 at 10 h 37 min

      Si mais à l’époque les USA avaient encore la puissance pour se le permettre aux yeux du monde. Ce n’est presque plus le cas.

       
      • emigrdesouche

        29 septembre 2012 at 13 h 19 min

        Je crois que pour défendre leur image ils comptent plutôt sur Halliwood (depuis 1945…).
        Et la mission est bien remplie jusque là: objectif destabilisation avec  »alcia » & consors aux manettes et des fous furieux mis aux commandes des pays.
        Pour éviter le malentendu, je ne dis pas que Obama ne sera pas réélu, je pense même qu’il le sera mais je ne suis pas du tout ta réflexion.
        Quant à leur puissance, celle militaire est intacte.

         
  4. lodela971

    29 septembre 2012 at 10 h 44 min

     
    • Ribouldingue

      29 septembre 2012 at 13 h 08 min

      Rebelote…
      Et ce sont donc des appelés de l’armée légale syrienne qui hurlent Allah Akbar !
      Ou alors l’amée française se met à combattre les terroristes d’Al-Quaïda.
      C’est un montage du même type que l’innocence des musulmans qui n’a pour but que de développer la pire des guerres, la guerre religieuse

       
    • avril44

      29 septembre 2012 at 16 h 20 min

      Du grand n’importe quoi. J’ai servi en tant qu’officier dans FS pendant 15 ans et je peux vous affirmer que ce ne sont pas des soldats Français. Vous ne verrez jamais des soldats entrainés, se servir de leurs armes de cette façon…..De plus il y a des tas de choses, qui montrent que nous n’avons pas à faire à des troupes entrainées. A mon avis, il y a du boulot pour que ces types deviennent de vrais soldats…Un bon montage. Ce n’est pas dur de coudre un plastron français. De plus en situation de combat, l’armée Française ne porte pas pas de plastron, on appelle cela faire FOMEC.

       
    • Antilluminati

      29 septembre 2012 at 14 h 43 min

      le 21/12/2012, ils vont justement interdire la vente du coca-cola :D

      ils sont bien ces boliviens.

       
  5. byeuro

    29 septembre 2012 at 13 h 05 min

    Le Portugal peine à réduire ses déficits alors que la grogne monte :

    Le déficit budgétaire du Portugal s’est établi à 6,8% du PIB au premier semestre 2012, encore loin de l’objectif de 5% fixé pour l’ensemble de l’année, ce qui oblige le gouvernement à adopter de nouvelles mesures de rigueur alors que la grogne sociale augmente.

    De janvier à juin, « le besoin de financement (des administrations publiques) s’est établi à 6,8% du PIB contre 8,2% à la même période de l’an dernier », a annoncé vendredi l’Institut national de statistiques (Ine).

    En dépit d’une « nette réduction des dépenses courantes », l’effort de redressement budgétaire a été pénalisé par une « évolution négative des recettes courantes », a expliqué l’Ine dans un communiqué.

    Au premier trimestre de cette année, le déficit portugais s’était alourdi à 7,9% du PIB.

    Début septembre, les créanciers du Portugal ont accordé à Lisbonne un délai supplémentaire d’un an pour assainir ses finances publiques, en lui fixant de réduire son déficit à 5% du PIB cette année, contre 4,5% auparavant, puis à 4,5% du PIB en 2013, contre les 3% prévus lors de son sauvetage en mai 2011.

    Selon un chiffre revu à la hausse vendredi par l’Ine, le Portugal est parvenu l’an dernier à afficher un déficit public de 4,4% du PIB grâce à des recettes exceptionnelles, sans lesquelles il se serait élevé à près de 8%.

    Le ministre des Finances Vitor Gaspar a indiqué récemment qu’il comptait recourir à des mesures supplémentaires de contrôle des dépenses et des hausses d’impôts sur le patrimoine et le capital afin d’atteindre l’objectif de 5% à la fin de cette année.

    L’objectif originel de 4,5% est devenu irréalisable en raison surtout d’une baisse des recettes fiscales alors que l’économie portugaise devrait se contracter de 3% cette année pour un taux de chômage record de 15,5%.

    Le gouvernement de centre-droit prépare actuellement le budget de l’Etat pour 2013, qui comprendra un nouveau train de mesures de rigueur afin d’obtenir 4,9 milliards d’euros d’économies supplémentaires.

    Le Premier ministre Pedro Passos a d’ores et déjà indiqué qu’il étudiait de nouvelles hausses d’impôts, en particulier sur le revenu des salariés du secteur privé, ce qui risque d’attiser encore le mécontentement croissant contre sa politique de rigueur.

    Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté contre l’austérité le 15 septembre dernier à Lisbonne et dans une trentaine de villes du pays, lors du plus grand rassemblement populaire depuis que le Portugal a obtenu une aide extérieure de 78 milliards d’euros.

    Une nouvelle manifestation est prévue samedi après-midi dans la capitale portugaise à l’appel de la principale confédération syndicale, la CGTP, avec le soutien des mouvements de citoyens qui avaient organisé celles de la mi-septembre.

    Au plan politique, M. Passos Coelho se trouve affaibli après avoir renoncé à réduire les charges patronales des entreprises en augmentant les cotisations sociales des salariés, une mesure vertement critiquée dans la rue mais aussi par les représentants du patronat et même au sein de sa coalition gouvernementale.

    L’opposition socialiste a de son côté annoncé qu’elle voterait contre le budget pour 2013, menaçant ainsi de rompre le large consensus politique que l’UE et le FMI jugent indispensable pour le succès du plan de sauvetage.

    S’inquiétant de l’image que donne son pays à l’étranger, le Premier ministre avait souhaité jeudi « que la volonté collective des Portugais soit suffisamment forte » car, si cela n’était pas le cas, « ceux qui nous regardent de l’extérieur seront peu enclins à nous aider davantage ».

    http://www.boursorama.com/actualites/le-portugal-peine-a-reduire-ses-deficits-alors-que-la-grogne-monte-f8b4a2dbebc4263a834f16dbaf9a698f

     
  6. lodela971

    29 septembre 2012 at 13 h 22 min

    Entretien avec M.Fawzi Salemi, spécialiste des questions internationales au sujet du discours d’Ahmadinejad, à l’ONU. http://french.irib.ir/analyses/interview/item/215864-fawzi-salemi,-spécialiste-des-questions-internationales

     
  7. Alcide

    29 septembre 2012 at 13 h 32 min

    Un plan d’intervention militaire directe en Syrie soutenu par militaire le Qatar , la Turquie , l’Arabie Saoudite , la France et les US ?
    …que selon ce plan, certains régimes arabes vont attaquer la Syrie sous le nom de la Ligue arabe, les États-Unis et la France fourniront un appui aérien pour les forces opérationnelles…

    Trad:

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fenglish.farsnews.com%2Fnewstext.php%3Fnn%3D9106242934

    Original:

    http://english.farsnews.com/newstext.php?nn=9106242934

    On ne nous a pas demandé notre avis, il serait étonnant que cette opération soit populaire .
    La propagande de guerre ,de mort ou de bombardements humanitaires pour le pétrole et le gaz des oligarques semble s’essouffler.

     
  8. lodela971

    29 septembre 2012 at 13 h 45 min

    La raison pour laquelle Freud à inventé la psychanalyse moderne http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/09/27/25192879.html

     
  9. byeuro

    29 septembre 2012 at 13 h 52 min

    Le fils de Laurent Fabius visé par une enquête pour « tentative d’escroquerie »
    Le fils du ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius est visé par une enquête préliminaire pour « tentative d’escroquerie et faux » à la suite d’une plainte, a-t-on appris vendredi de sources judiciaire et proche de l’enquête.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508658/2012/09/29/Le-fils-de-Laurent-Fabius-vise-par-une-enquete-pour-tentative-d-escroquerie.dhtml

    Manifestation de la fonction publique à Rome contre l’austérité budgétaire
    Une manifestation de plusieurs milliers de fonctionnaires italiens contre les mesures d’austérité du gouvernement de Mario Monti a bloqué vendredi matin la circulation dans le centre de Rome et entraîné la fermeture de sites touristiques, dont le Colisée.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508407/2012/09/28/Manifestation-de-la-fonction-publique-a-Rome-contre-l-austerite-budgetaire.dhtml

     
  10. byeuro

    29 septembre 2012 at 13 h 55 min

    Le traitement du cancer coûte 117 milliards à l’Europe
    Le traitement du cancer dans les pays de l’Union européenne (UE) coûte près de 117 milliards de d’euros par an, selon une estimation présentée vendredi à Vienne lors de l’ouverture du 37e Congrès de cancérologie qui se déroule dans la capitale autrichienne jusqu’au 2 octobre.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508525/2012/09/28/Le-traitement-du-cancer-coute-117-milliards-a-l-Europe.dhtml

    Blair aurait pu empêcher la guerre en Irak
    L’ancien premier ministre britannique Tony Blair était la seule personne qui aurait pu faire changer d’opinion le Président américain George W. Bush lors de l’invasion de l’Irak en 2003, affirme l’ex-secrétaire général des Nations unies Kofi Annan dans une interview au Times.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508623/2012/09/29/Blair-aurait-pu-empecher-la-guerre-en-Irak.dhtml

     
  11. byeuro

    29 septembre 2012 at 14 h 00 min

    Attaque de Benghazi: Washington brocardée pour avoir changé de versions
    L’administration américaine est brocardée par l’opposition républicaine pour avoir constamment changé de versions sur l’attaque du 11 septembre contre son consulat à Benghazi, avant d’admettre qu’il s’agissait d’un « acte terroriste » impliquant Al-Qaïda.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508633/2012/09/29/Attaque-de-Benghazi-Washington-brocardee-pour-avoir-change-de-versions.dhtml

    L’opposition grecque dénonce des dépenses olympiques excessives
    Le principal parti grec d’opposition de gauche a demandé au gouvernement de rendre publics tous les chiffres du budget des jeux Olympiques d’Athènes de 2004, affirmant que les dépenses excessives de l’époque sont en partie à l’origine de la dette actuelle du pays.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508272/2012/09/28/L-opposition-grecque-denonce-des-depenses-olympiques-excessives.dhtml

    Accélération surprise de l’inflation en zone euro
    L’inflation a contre toute attente accéléré en septembre dans la zone euro, à 2,7% sur un an contre 2,6% en août, a indiqué vendredi l’office européen de statistiques Eurostat dans une première estimation.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508148/2012/09/28/Acceleration-surprise-de-l-inflation-en-zone-euro.dhtml

     
  12. byeuro

    29 septembre 2012 at 14 h 03 min

    Le PDG de Facebook à la rencontre de Medvedev
    Le fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, se rend pour la première fois en Russie et doit rencontrer lundi le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, féru de technologies, a indiqué vendredi la porte-parole de ce dernier.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508158/2012/09/28/Le-PDG-de-Facebook-a-la-rencontre-de-Medvedev.dhtml

    Pas d’accord de l’UE sur l’autorisation d’un maïs OGM
    Les Etats européens ne sont pas parvenus à s’entendre jeudi sur la commercialisation d’un maïs transgénique destiné à l’alimentation humaine et animale, laissant à la Commission européenne le soin de trancher et, probablement, d’autoriser cet OGM, selon des sources diplomatiques.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1507950/2012/09/27/Pas-d-accord-de-l-UE-sur-l-autorisation-d-un-mais-OGM.dhtml

    Le secrétaire particulier du pape sera entendu comme témoin
    Le secrétaire particulier de Benoît XVI, Mgr Georg Gänswein, sera appelé à la barre des témoins au procès du majordome du pape poursuivi pour avoir volé et fait fuir des dizaines de documents confidentiels, ont décidé samedi les magistrats.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1508700/2012/09/29/Le-secretaire-particulier-du-pape-sera-entendu-comme-temoin.dhtml

     
  13. Libresinfos

    29 septembre 2012 at 14 h 12 min

    pour répondre à flower power, le 1er texte sur la manif du 30 /09 venait de attac et pour le second voivi un lien :

    http://www.stopausterite.org/?p=8

     
    • Libresinfos

      29 septembre 2012 at 14 h 14 min

      et ce lien je l’ai pris sur ce site :

      http://paris.reelledemocratie.net/node/1600

       
      • Libresinfos

        29 septembre 2012 at 14 h 16 min

        réelle démocratie maintenant, c’est le nom des indignés français en quelque sorte !

         
  14. Libresinfos

    29 septembre 2012 at 14 h 20 min

     
  15. Libresinfos

    29 septembre 2012 at 14 h 31 min

    Marché de l’or et bullion banks : bienvenue dans l’ère du complot !

    http://la-chronique-agora.com/marche-or-et-bullion-banks-bienvenue-dans-ere-du-complot/

     
  16. Libresinfos

    29 septembre 2012 at 14 h 38 min

    L’or à nouveau dans le système monétaire (27/09/2012)

    Afin qu’il reconnaisse l’or comme étant le principal actif liquide, le LBMA a fait pression tout au long de l’année 2011 sur le Comité de Bâle sur le Contrôle Bancaire. Cette pression implique la communauté financière entière et a conclu sur un vote en faveur de l’utilisation de leur or par les banques centrales comme collatéral sous la loi de régulation des infrastructures de marché Européennes (EMIR). Tout cela grâce aux groupes de pression du LBMA.

    Cette acceptation de l’or comme collatéral sur les marchés oblige le Comité de Bâle à voir l’or en tant qu’actif bancaire à part entière. Ce dernier ayant actuellement une quotité de 50% il est logique qu’elle finisse par se rapprocher de zéro tant en terme d’actif bancaire qu’en tant que devise monétaire.

    C’est une réelle avancée pour le marché de l’or physique, le signe avant-coureur étant un document publié par la Fed et les régulateurs bancaires à l’aube des accords de Bâle III

    Que la Fed ait été forcée de faire circuler une proposition voulant « qu’une banque ou une compagnie d’assurance affecte des actifs pondérés en fonction des risques représentés par les quantités de monnaie liquide détenues par leurs institutions de dépôt, et par leurs lingots d’or détenus physiquement auprès de leurs institutions de dépôt ou d’une autre institution de dépôt par le biais de contrats alloués, de manière à ce que les actifs d’investissements en or soient compensés par des engagements d’investissement en or », a dû lui rester en travers de la gorge.

    Evidemment on imagine que le Trésor et la réserve fédérale tenteraient tout pour ne pas que l’or puisse avoir un statut qui lui permettrait de rivaliser avec le dollar, mais s’il est une chose qu’ils ne peuvent faire, c’est imposer leur point de vue au Comité de Bâle. Depuis la fin de l’étalon or, l’or n’a plus aucun rôle monétaire. Le fait de lui accorder aujourd’hui un rôle similaire à celui du dollar a donc une signification importante. Il serait donc cohérent de ne pas pénaliser les banques désireuses de diversifier leurs réserves en dehors des devises pécuniaires, dans le cas où elles sont de plus en plus nombreuses à se trouver en difficulté du fait du stress systémique actuel.

    Pour le moment il ne s’agit que de proposition, mais les banques ne risquent pas de la refuser dans la mesure où elle leur offre une opportunité de prêt sécurisé et de diversification sans pour autant les exposer à des pénalités. Cette proposition encouragera même les banques à acheter de l’or et pousser les banques bullion de Londres à couvrir leurs passifs non-couverts et non-alloués. De plus ce qui est bon pour les banques commerciales l’est également pour les banques centrales : il est absurde que les banques centrales poursuivent la marginalisation de l’or sur leurs propres bilans. Elles devraient également stopper de l’évaluer à 42,2 dollars par once et commencer à le traiter comme un actif monétaire en tant que tel.

    Le principal objectif de cette proposition n’est autre que la remonétisation officielle de l’or. Nous devrions donc bientôt pouvoir noter une augmentation du nombre de banques recherchant des opportunités de prêts liés au fameux métal jaune.

    http://www.achat-or-et-argent.fr/news-404-l-or-a-nouveau-dans-le-systeme-monetaire

     
  17. Libresinfos

    29 septembre 2012 at 14 h 39 min

    Les français, la confiance et les banques. (27/09/2012)

    L’enquête mensuelle de l’INSEE nous apprend que, comme à chaque période de crise économique, les français observent un repli vers l’épargne et sont de plus en plus nombreux à vouloir épargner. Mais en parallèle il apparaît que la confiance dans les banques françaises se dégrade. Vers qui les français peuvent-ils donc se tourner ?

    Effectivement les français veulent préserver leur pouvoir d’achat mais ils restent pessimistes sur le niveau de vie en France, sur l’anticipation du chômage et la hausse de la perception de l’inflation.

    En mai dernier, selon un sondage OpinionWay, 70% des français avaient confiance dans leur banque, contre 57% seulement dans les banques françaises en général. Sans sondage plus récent sur ce sujet nous pouvons cependant facilement penser que cette confiance ne s’est pas accrue et ce n’est pas le rapport publié mardi qui risque d’arranger les choses…

    En effet le Fond Monétaire International y dénonce « la volonté de certaines banques de contourner les régulations qui leur ont été imposées », en reversant notamment leurs liquidités vers d’autres activités bancaires parallèles plus risquées (pensions de retraite et assurances par exemple).

    Quelles alternatives restent-il alors à l’épargnant lambda? Comment sortir du système bancaire lorsque l’on veut épargner ? L’achat d’or physique à des réseaux professionnels hors banques reste une des alternatives les plus intéressantes et les plus sures. Au moins, on sait où part l’argent et sans risque de voir l’épargne s’envoler avec le risque de faillite bancaire.

    http://www.achat-or-et-argent.fr/news-403-les-francais–la-confiance-et-les-banques.

     
  18. Libresinfos

    29 septembre 2012 at 15 h 23 min

    Les nouvelles merkonneries et l’inflation

    Merkel veut un budget central pour la zone euro
    L’Allemagne (?) veut creer une nouvelle structure d’aide pour les pays endettés: Un budget central composé d’impots sur les transactions financières et d’impots nationaux. Ce serait la fin des eurobonds.[...]
    Merkel will Zentralbudget für die Euro-Zone Die Welt

    Alors que beaucoup y voient une tentative de destruction des nations au profit d’un etat européen unique, j’y vois plutot le contraire, en tous cas à moyenne échéance.

    Dabord c’est la confirmation que toutes les autres mesures de « sauvetage » sont tombées à l’eau (voir billets du passé). Ensuite, les pays en difficulté doivent accepter certaines conditions pour beneficier de l’aide. Ca aussi contredit totalement l’idée de base de l’UE, basée sur une redistribution « automatique » de l’argent des contribuables allemands.

    Bref, on dirait que Merkel essaye de gagner du temps en faisant mine de chercher un compromis. Elle a son gros cul entre deux chaises, d’une part les PIGS et la france qui ont besoin des son pognon, d’autre part la resistance grandissante en Allemagne contre l’UE – la limite est atteinte. Les marionnetistes eux ont l’air de se faire discret: L’UE n’a été créée (par les USA) que pour détruire l’Europe, et c’est bientot chose faite. Ils peuvent prendre un peu de vacances, ils ont bien bossé.

    A mon avis, le DM est déjà imprimé. il n’y a plus rien à sauver et l’UE attend la reelection de Oblabla (sur sa demande explicite) pour se desintegrer, d’une facon ou d’une autre. L’euro en tous cas va subir un ravalement. La dictature brusseloise va continuer à nous coller telle une merde de chien sous nos semelles pendant un certain temps.

    La Catalogne veut lancer un referendum pour déclarer son independance de l’Espagne. L’UE va aussi servir d’instrument pour faire eclater les nations. Diviser pour mieux regner. Pour en savoir plus, chercher « Europe des régions », par exemple:
    L’Europe des régions, une régression symétrique à l’Europe supranationale L’ideologie européenne

    Et sinon quoi de neuf? La Chine lance elle aussi un QE et commence à pomper de l’argent dans son économie en berne. Jetzt kommt die ganz große Bazooka: China wirft Gelddruck-Presse an DWN
    Asmussen, directeur de la BCE parle d' »inflation galopante ». Cette orgie de billets de monopoly va gonfler les marchés et on va finir evidemment par la retrouver dans nos assiettes, et dans une bien moindre mesure dans les bulletins de paie, puisque les pluies d’argent n’ont jamais relancé une économie, exemple le Japon qui essaye depuis 20 ans, ca ne marche pas. Le pognon disparait dans des trous noirs, et aucun economiste n’est foutu d’expliquer le phénomène. Nous nous trouvons dans une experience globale.

    A signaler, une menace de crash dans les 15 jours qui viennent.

    Pour finir, n’oubliez pas de prendre du recul par rapport aux évènements. Les choses n’arretent pas de se faire et de se défaire depuis 2.000 ans. Les catastrophes de demain ne sont pas pires que celles d’hier. Et comme on dit ici. Les plats sont servis moins brulants qu’ils n’ont été cuisinés (traduction approximative).

    Bon weekend à tous

    http://mahamudras.blogspot.fr/2012/09/les-nouvelles-merkonneries-et-linflation.html

     
  19. lodela971

    29 septembre 2012 at 15 h 44 min

    François ASSELINEAU – Une analyse de la situation par un des meilleurs du genre http://youtu.be/TSMfjtDvEtE

     
  20. Geraldine

    29 septembre 2012 at 15 h 49 min

    Sur les sondages US donnant Obama vainqueur de Romney, lire Charles Gave :

    « Face à ce qu’il faut bien appeler une série de désastres tant sur le plan économique que géopolitique, on aurait pu s’attendre a ce que les sondages enregistrent un effondrement de la popularité du Président sortant. En fait, il n’en est rien du tout. Les sondages restent imperturbables et rien ne semble bouger. Un peu ahuri de cette extraordinaire stabilité, j’ai décidé d’aller essayer de comprendre comment ces sondages étaient fabriqués. Je commence par la photographie du corps électoral telle qu’elle est bien connue des spécialistes

    Le corps électoral se divise entre 35.4 % de « Républicains » (inscrits comme tels), 34 % de Démocrates (Inscrits comme tels) et de 30 .5 % « d’indépendants » inscrit ni dans un parti ni dans l’autre et pouvant voter l’un ou l’autre au gré de leurs préférences.

    D’après les sondages, 97 % des électeurs inscrits comme Républicains voteront Romney et 98 % des électeurs inscrits comme Démocrates voteront Obama.

    Voila une égalité quasiment parfaite, ce qui veut dire qu’une fois de plus les résultats dépendront des indécis. J’ai donc été voir comment les sondages étaient faits dans le détail et quelle ne fut pas ma surprise au vu des résultats.

    Les échantillons retenus par les grandes sociétés de sondage aux USA comprennent sur un échantillon de 1300 personnes en général 51 % de Démocrates, 44 % de Républicains et le reste d’indépendants.

    La surreprésentation des Démocrates, et la sous représentation des indépendants dans les sondages expliquent a elles seules les bons résultats du Président sortant. Si l’on corrige en appliquant les pourcentages officiels entre les trois catégories de votants, Monsieur Romney mène de plus de 7 points à peu prés partout aux USA

    Je n’ai pas la moindre compétence dans l’art des sondages et apparemment toutes les sociétés de sondage pratiquent le même genre de corrections statistiques, ils doivent donc savoir quelque chose que je ne sais pas, mais j’ai trouve cela assez… étrange

    Les Américains en moyenne ont l’air de juger leur Président sortant incapable. Les sondages disent le contraire. Nous verrons bien le résultat des élections… »

    http://institutdeslibertes.org/2012/09/24/curieuse-campagne-electorale-aux-usa/

     
  21. michel

    29 septembre 2012 at 16 h 01 min

    Bonjour,

    Aujourd’hui , 29 septembre, fête de St Michel Archange

    « Généralement appelé Michel dans notre langue, le plus fameux des Mikaël bibliques (ou Michaël : « Qui est comme Dieu ») est l’un des trois anges dont les noms sont cités dans les livres canoniques.
    La tradition judéo-chrétienne reconnaît l’archange Mikaël dans le « chef des armées de Yahvé » qui apparaît à Josué près de Jéricho (1), et déjà dans « l’Ange de Yahvé » qui marche devant le peuple de l’Exode (2). N’est-il pas en effet « le chef d’Israël » (3) ? Son « ange gardien » en quelque sorte, la Providence ayant doté chaque nation d’un tel « prince » (4). C’est dans ce rôle de protecteur du peuple israélite que Mikaël affronte par exemple « le chef des rois de Perse » (5), c’est-à-dire l’ange affecté à leur royaume; au même titre, il pourra être appelé à « fortifier » tel de ses auxiliaires angéliques dans les missions afférentes aux conflits entre Perse et Grecs (Yawan) évoqués par Daniel (6).
    On retrouvera, nommément cité, ce même protecteur céleste dans la figure du « grand chef » surgi « au temps de détresse » que connut Israël sous Antiochus Epiphane (7)… Image du « temps de détresse » qui précédera la résurrection des morts à la fin des temps, et la Venue du Seigneur (8). Stratège du Royaume éternel en lutte contre les forces du mal, champion de la vraie « force tranquille » fondée sur la justice et la sagesse divines, tel que le montre Jude évoquant un débat qui l’oppose au diable « à propos du corps de Moïse » (9), ou chef de guerre vigoureux à la tête de l’armée des anges et vainqueur du Dragon de l’Apocalypse (10), Mikaël est sans doute aussi « l’archange » dont la voix annoncera le suprême avènement du Christ à la fin des temps (11).
    Protecteur du peuple de Dieu dès l’ancienne Loi, il est tout naturellement tenu pour celui du nouvel Israël. Dès les premiers âges du christianisme jusqu’à nos jours, l’Eglise militante eut recours à son patronage : Rome (au VI° siècle) après Byzance (au IV° siècle), lui dédiait une basilique où « sa fête » était célébrée le 29 septembre (12)… jour choisi par Paul VI pour l’ouverture du concile de Vatican II en 1963. « Fille aînée » de l’Eglise, la France n’est pas en reste. Deux manifestations célèbres de l’archange marquent son histoire. Celle de 708, auprès d’Aubert évêque d’Avranches, est à l’origine de l’abbaye érigée sur le mont Tombe et devenue sous Philippe Auguste « la Merveille » où tous les rois de France firent pélerinage. Puis celle qui définit la mission libératrice de Jeanne d’Arc, à qui « saint Michel » se présentait lui-même en défenseur du royaume des lys… Celui-ci lui en sut gré au cours des âges : plus de cinq cents communes françaises furent vouées à son patronage, et soixante-sept portent encore son nom.

    (1) : Jos 5,13-15
    (2) : Ex 14,19 ; 23,20-23 ; 32,34 ; 33,2
    (3) : Da 12,1
    (4) : Ecq 17,17 ou 14 selon les versions; cf Dt 32,8 du texte grec
    (5) : Da 10,13
    (6) : Da 10,20-21 et 11,1b
    (7) : Da 12,1-3
    (8) : cf Mat 24,21-22 et 29-31 ; Marc 13,19-20 et 24-27 ; Luc 21,23 et 25-27 ; 1 Th 4,14-17 ; cf 1 Cor 15,22-23
    (9) : Jude 9
    (10) : Ap 12,7-9
    (11) : 1 Th 4,16
    (12) : La saint Michel est aussi célébrée le 8 mai, anniversaire d’une apparition de l’archange en 491 sur un éperon du massif du Gargano (aujourd’hui Monte S. Angelo, sur le littoral des Pouilles); les Français se souviennent que cette date du 8 mai fut celle de la libération d’Orléans qui inaugurait la mission de Jeanne d’Arc en 1429, et de l’armistice conclue à Reims en 1945, qui mettait fin à la seconde guerre mondiale en Europe.
    André-Marie Gérard, Dictionnaire de la Bible, Paris, Robert Laffont, Coll. Bouquins, 1989

    Saint Michel prépare le temps où ce seront de simples bergers (telle Jeanne d’Arc) qui guideront les peuples et non les intelligentsia égoïstes et fières, rompues à la malice, étrangères à l’amour.
    Saint Michel a pour mission de séparer le chaud du froid, le saint du corrompu, le bon grain de l’ivraie. Mollesse, tiédeur, apathie, lâcheté, sont jugées et fendues pour départager la lumière des ténèbres.
    Combien de conjurations ténébreuses, combien d’acoquinements complaisants par l’or, le pouvoir, le sexe, la spiritualité facile, avec la Bête dominatrice ! Pleine de promesses et de fascination, elle a ce pouvoir d’enrager les brebis et de les faire hurler avec les loups qui les dévorent.
    Combien de raisonnements hautains et pervers réduits d’un coup par l’humilité obéissante du Lieutenant de Dieu !
    Sans son appui, comment demeurer fidèle au Christ ? Ange de la décision et … du martyre, le glaive au poing, il accompagne indéfectiblement l’homme qui a choisi. »

    (Marc Lorient, Introduction à Saint Michel « Qui est comme Dieu », Prières, 1996
    Editions Bénédictines – Rue E. Guinnepain – 36170 Saint-Laurent-du-Sault – France)

    Saint Michel, protégez-nous, rendez-nous fort dans l’épreuve

     
  22. michel

    29 septembre 2012 at 16 h 26 min

    Liési, vous dites: »Le choix opéré par le cartel bancaire via la banque centrale américaine tendrait à conclure que l’on s’arrangerait probablement d’une nouvelle réélection de Barack Obama, mais les jeux sont loin d’être joués. »
    Les jeux olympico-londoniens à la gloire de l’illusion et de la déification humaniste sont terminés mais le poker menteur américain lui, rend le peuple états-uniens incapable de réaction.
    L’emprise médiatique est tel que le cliché hollywoodien est la normalité.
    Romney peut bien remporter l’épreuve, sa maison ne sera pas vendue.
    Pas de prise de pouvoir militaire en vue, le réseau est saturé d’agents contrôleurs.
    Obama, le chantre des apparatchiks onusiens

     
  23. zapatta

    29 septembre 2012 at 17 h 17 min

    Le Benghazigate fera-t-il vaciller Obama?

    Ca y est ! Les républicains pensent avoir enfin trouvé la brèche qu’ils espéraient depuis le début de la campagne. Depuis le temps qu’ils la cherchaient. Dix jours après l’assaut du consulat Américain à Benghazi (Lybie) dans lequel l’ambassadeur Chris Stevens a trouvé la mort avec trois autres diplomates, le président Américain aurait délibérément menti: Il aurait d’abord minimisé les risques pris par les diplomates, et surtout, il aurait travesti les faits, parlant d’émeutes spontanées, alors que les services secrets l’auraient averti très vite qu’il s’agissait d’une attaque terroriste. On connaît le rapport épidermique des Américains au mot « mensonge ».

    Toujours dans la nuance, le gouverneur de l’Arkansas Mike Huckabee n’y est pas allé avec le dos de la cuillère sur Fox News, affirmant que tout cela était bien pire que le Watergate qui avait forcé Nixon à démissionner alors qu’il s’agissait d’une affaire où « au moins, personne n’était mort ». Toute la journée, les twittos républicains, célèbres ou anonymes, soudain ragaillardis, se sont littéralement déchainés, le « #benghazigate » devenant le « hashtag » de la journée. Traité de menteur voire d’assassin, sans qu’on sache toujours ce qui était le plus grave, Barack Obama s’est fait méchamment pilonner.

    Sans surprise le site conservateur Breitbard a été l’un des premiers à s’engouffrer dans la brèche, réclamant la démission de l’ambassadeur aux Nations-Unies Susan Rice pour avoir raconté « les yeux dans les yeux » aux Américains une histoire que la Maison Blanche savait fausse depuis plusieurs jours.

    Trop tôt pour savoir le fond de l’affaire. Vendredi, le directeur national des Renseignements James Clapper, a reconnu dans un communiqué qu’ils avaient « révisé leurs déclarations initiales à la lumière de nouvelles informations montrant qu’il y avait eu une attaque délibérée et organisée par des extrémistes « .

    Susan Rice le savait elle quand elle s’est exprimée ? La Maison Blanche a t elle menti, et pourquoi ? Pour l’instant les porte-parole affirment que les preuves n’avaient pas encore été apportées, mais rien n’est très clair. Pour l’équipe de Romney, c’est du pain béni. Mais c’est vrai, certains démocrates commencent eu aussi à poser des questions, souhaitant que toute la lumière soit faite sur ces assassinats qui ont ému le pays.

    Reste à savoir si ce vrai ou faux « Benghazi Gate » suffira à faire vaciller Obama, qui tient toujours la corde dans les sondages. Difficile de l’affirmer avec certitude, mais c’est peu probable.

    Peu probable en effet que l’élection se joue sur des questions de politique étrangère. Les critiques, maladroites c’est vrai, de Mitt Romney au lendemain de l’attentat de Benghazi, quasi unanimement désavouées, montrent que la politique étrangère de Barack Obama reste pour l’instant peu remise en question. Romney n’a pas montré qu’il apportait une alternative crédible.
    Ici, l’attention est quasi exclusivement concentrée sur la situation économique du pays et la lutte contre le chômage. En tout cas pour l’instant.

    http://americanmidwest.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/09/29/le-benghazigate-fera-t-il-vaciller-obama.html

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 674 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :