RSS

Provocations, Propagande et Manipulations de l’information Guerre médiatique : vers WW3

27 sept

Par Menthalo – Al Djazaira a été conçu à l’origine par les frères David et Jean Frydman, des franco-israéliens. Jean Frydman, fut l’un des co-fondateurs et l’un des premiers dirigeants d’Europe 1, avant de passer à Télé Monte-Carlo et de diriger Régie N°1. On disait de lui qu’il était "le jardinier secret du paysage audiovisuel français". La carrière d’Anne Sinclair lui doit beaucoup, puisqu’il était l’ami intime de son grand-père, Paul Rosenberg.  Jean Friedman sera le conseil d’Itzhak Rabin, de Ehoud Barak puis de Shimon Peres.

Après l’assassinat de Yizhak Rabin, les deux frères montent une chaine de télévision qui a pour but, d’après David, de rapprocher israéliens et arabes. Sur cette chaine, tout pourra être dit. L’Emir du Qatar accorde un prêt, que les frères Frydman doivent rembourser sur 5 ans, grâce à la publicité. Mais à force de taper sur tout le monde, les journalistes réussissent à générer un boycott de tous les annonceurs arabes. Au bout de 5 ans, faute de remboursement du prêt initial, l’Emir se retrouve  propriétaire de la chaine. Or cet émir du Qatar avait été mis sur le trône par Londres et Washington, qui venaient de renverser son père, trop proche de l’Iran. La liberté d’expression de la chaine va en faire le média de référence du Moyen Orient, d’autant plus crédible qu’elle avait attaqué Bush, et perdu 3 journalistes vedettes de ce fait. Après la mort de David Frydman, l’émir réorganise la chaine en 2005, en confiant le réaménagement à un homme de communication, proche de Washington et d’Israël, Mahmoud Jibril. Celui-ci va placer un de ses hommes, Wadah Khanfar, journaliste de "Voice of America" aux commandes de la chaine.

 

Poussé par Londres et Washington auprès de Khadafi après le rétablissement des relations diplomatiques de la Libye, Mahmoud Jibril sera de 2007 à 2010, Ministre du Plan et de facto, le N°2 du régime. Il va être l’homme de la privatisation des entreprises publiques libyennes. Traduisez la vente à des banques privées occidentales de la richesse nationale libyenne à laquelle va venir se rajouter un Hold-up parfaitement mené des Banksters internationaux grâce à leur pion Mahmoud Jibril:

(Source originale le WS journal) Après que les USA et l’Union européenne aient révoqué l’embargo en 2004, des dizaines de banques et sociétés financières étasuniennes et européennes affluèrent en Libye. Parmi lesquelles Goldman Sachs, une des plus grandes banques d’investissement du monde, dont le siège principal est à New York. Dans la première moitié de l’année 2008, l’Autorité libyenne d’investissement lui confia 1 milliard et 300 millions de fonds souverains (capitaux de l’État investis à l’étranger). La banque Goldman Sachs les investit dans un panier de valeurs et en actions de six sociétés : l’étasunienne Citigroup Inc., la banque italienne Unicredit et l’espagnole Santander, la compagnie allemande d’assurances Allianz, la compagnie énergétique française Électricité de France et l’italienne Eni. 

Un an après, Goldman Sachs communiqua à l’Autorité libyenne qu’à cause de la crise financière, le fonds libyen avait perdu 98 % de sa valeur, les 1 milliard et 300 millions se réduisant à 25 millions de dollars. Les responsables de l’Autorité libyenne, furieux, convoquèrent à Tripoli le responsable de Goldman Sachs pour l’Afrique du Nord. 
La rencontre fut turbulente, si bien que Goldman Sachs évacua précipitamment ses employés de Tripoli, craignant qu’ils ne fussent arrêtés. Comme la Libye menaçait d’intenter un procès qui aurait compromis la réputation de la banque aux yeux d’autres investisseurs institutionnels, Goldman Sachs lui offrit en dédommagement des actions privilégiées de la banque elle-même. Mais les Libyens étant à juste titre soupçonneux, l’accord ne fut pas signé. 
Restait ainsi ouverte la possibilité, redoutée par Goldman Sachs, que l’Autorité libyenne n’entreprit un procès international. 
Des cas analogues de « mauvaise administration de l’argent libyen » sont rapportés par une enquête publiée par le New York Times . Par exemple, la société Permal —unité de Legg Mason, une des principales sociétés de gestion d’investissements, dont le siège est à Baltimore— a administré 300 millions de dollars de fonds souverains libyens, qui ont perdu 40 % de leur valeur entre janvier 2009 et septembre 2010. En compensation, Permal a perçu 27 millions de dollars pour ses prestations. 
Même chose pour d’autres banques et sociétés financières, comme la hollandaise Palladyne, la française BNP Paribas, la britannique HSBCet le Crédit Suisse. 

L’Autorité libyenne menaçait d’entreprendre contre elles des actions judiciaires internationales, qui auraient endommagé l’image de ces « prestigieux » organismes financiers. Le tout s’est résolu de façon heureuse quand, en février dernier, États-Unis et Union européenne ont « gelé » les fonds souverains libyens. Leur « surveillance » a été confiée à ces mêmes banques et sociétés financières qui les avaient si bien gérés.
Et du vol on est passé à la rapine à main armée quand la guerre a commencé, en mars. À l’abri des chasseurs-bombardiers de l’OTAN, HSBC et d’autres banques d’investissement ont débarqué à Benghazi pour créer une nouvelle « Central Bank of Libya », qui leur permettra de gérer les fonds souverains libyens « gelés » et les nouveaux qu’ils tireront de l’exportation des hydrocarbures. Cette fois, sans aucun doute, en obtenant de forts rendements. (source)

 

En octobre 2010, l’Alliance Londres-Washington-Tel Aviv (+ Sarkozy) programme le bouleversement de la région MENA par ce que les médias aux ordres appelleront le "Printemps arabe". Dés le 21 octobre 2010, Lindsey Williams révélait la date  du premier événement en Tunisie et celle du début de la guerre en Libye, dates données par ses contacts dans le Cartel des Pétroles.

Quand les événements commencent, Al Djazaira nouvelle mouture, qui est alors la chaine avec la plus grosse audience en langue arabe, révèle la véritable nature de sa nouvelle politique éditoriale. Elle va devenir le boutefeu et le chantre d’émeutes populaires spontanément programmées, organisées et mises en scènes. En même temps, la chaîne a un prédicateur vedette, prêcheur à l’américaine, cheikh yusuf al-Qaradawi, qui tresse des couronnes aux Frères Musulmans et à eux seuls. Avec le succès que l’on connait. Les manipulateurs sont en action et appliquent à la lettre le programme conçu par les Cartels de la City et de WS, et mis en œuvre par Israël et les agences de l’ombre …

Mahmoud Jibril sera Premier Ministre par intérim du gouvernement de transition et son "Alliance des Forces Nationales" va gagner les premières élections de l’après Khadafi en juillet 2012.

 

Al Djazaira va ensuite participer activement à la guerre en Syrie, enregistrant des pseudos scènes de bataille dans des décors créés au Qatar pour démoraliser les partisans de Bachar Al Assad. Ces fausses scènes de bataille vont envahir les écrans des chaines occidentales, qui vont diffuser une propagande médiatique à haute dose pour que les masses adhèrent aux interventions des armées de l’OTAN.

 

Début septembre 2012, Al Djazaira va monter en épingle un film produit, nous disent les médias, par un copte égyptien, Nakoula Bassseley. Tiens ? Ailleurs, il est écrit que le film aurait été financé par une souscription sioniste, mais que cet homme sort de nulle part. L’actrice porte plainte, disant que la plupart des scènes ont été tournées sur un écran vert pour faire des incrustations… et que les dialogues originels auraient été réenregistrés. Le tout pue le coup fourré de A à Z.

Des manifestations de colère des musulmans vont fleurir dans de nombreux pays à la suite de ce film ridiculisant Mahomet. Une équipe d’Al Quaida en Libye va attaquer des bâtiments annoncés comme consulaires, mais dont la géo-localisation semble controversée et assassiner un diplomate américain.

Ces salopards d’hommes de main d’Al Quaida, à l’origine recrutés par la CIA et formés par le Mossad et l’ISI,  au service des neo-cons, sionistes et va-t’en-guerre, font désormais circuler des images de l’ambassadeur américain trainé en ville par la foule.

 

NE VOUS LAISSEZ PAS MANIPULER

Ce film, ou du moins la version qui est sortie sur internet, a été créé pour enfanter des émeutes anti-américaines. Le meurtre du diplomate n’est pas l’acte d’une foule mais d’un commando commandité pour créer un incident diplomatique grave. Les images qui sortent aujourd’hui sur ce diplomate américain torturé, cherchent à dresser les foules occidentales contre ces sauvages d’arabes et de musulmans. Elles n’ont d’autre but que de justifier le déclenchement de la guerre contre l’Iran.

Simultanément, une campagne d’affichage dans le métro New Yorkais, première ville juive au monde, enfonce le clou et appelle à soutenir Israël, l’homme civilisé contre les "sauvages".

Parfaite synchronicité, qui signe le crime…

 

Dans le livre de Peter Dale Scott et cette étude en 3 volets sur "la CIA, le 11 septembre, l’Afghanistan et l’Asie Centrale", je relève ce passage, qui me semble terriblement d’actualité:

" un rapport de 1963, rédigé par la Direction des planifications et des politiques  du Comité des chefs d’États-majors interarmées (JCS), fit savoir à ses généraux que «  la fabrication d’une série de provocations destinées à justifier une intervention militaire était réalisable et pouvait être accomplie à l’aide des ressources disponibles.  » Les incidents du golfe du Tonkin, le 11-Septembre et même l’assassinat de Kennedy peuvent être vus comme des événements qui furent en réalité « fabriqués », selon le modèle exposé en 1962 dans le Projet Northwoods (l’ensemble de propositions émises par le JCS pour justifier une invasion de Cuba en organisant des attaques sous faux pavillon)."

 

Je vous laisse mettre bout à bout tous ces éléments de la scène du crime. Les instigateurs et les manipulateurs de l’ombre sont les mêmes que ceux du "onze septembre", leurs plans ont été dénoncés dans "la Mission anglo-saxonne  et bien avant par Carr dans "Des Pions sur l’Echiquier". Leur but est de générer la Troisième Guerre Mondiale. Les flottes dans le Golfe Persique sont prêtes pour engager la bataille. Celle-ci permettrait de détourner le regard des masses, alors que le système monétaire et bancaire est au bord de l’implosion. Tout est dit.

About these ads
 
40 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2012 dans Non classé

 

40 réponses à “Provocations, Propagande et Manipulations de l’information Guerre médiatique : vers WW3

  1. O

    27 septembre 2012 at 20 h 08 min

    "Le meurtre du diplomate n’est pas l’acte d’une foule mais d’un commando commandité pour créer un incident diplomatique grave"… des infos intéressante de Webster Tarpley pourrait compléter cette analyse ….. http://www.dailymotion.com/video/xtrv24_tarpley-sur-l-affaire-sam-bacile-s-t_news

     
  2. lodela971

    27 septembre 2012 at 20 h 09 min

    Voyez ici comment un institut géopolitique d’importance, un think tank, ayant pignon sur rue à Washnington, The Washington institute, envisage différents moyens pour précipiter les USA dans la guerre contre l’Iran:
    Un think tank dont l’on sait qu’il est l’émanation directe de l’AIPAC le lobby sioniste au congrès des USA. Mais il n’est pas le seul bien entendu tant l’influence sioniste aux USA irriguent tous les secteurs d’influence et de décision politique. http://www.dailymotion.com/video/xtvzei_iran-le-washington-institute-fourmille-d-idees-pour-declencher-la-guerre_news?start=4

     
  3. Sébastien

    27 septembre 2012 at 20 h 35 min

    Magnifique article et analyse pour aider à comprendre!

     
  4. byeuro

    27 septembre 2012 at 20 h 36 min

    Goldman Sachs paie 12 millions de dollars pour clore des poursuites de la SEC :
    La banque d’affaires américaine Goldman Sachs va payer 12 millions de dollars pour mettre fin à des poursuites de la Commission américaine des affaires boursières (SEC), qui l’accusait de contributions non déclarées à une campagne électorale dans le Massachusetts.

    Dans un communiqué, la SEC dit avoir engagé des poursuites jeudi contre Goldman Sachs et l’un de ses ex-banquiers d’investissement, Neil Morrison, pour avoir fait des "contributions de campagne non déclarées à celui qui était à l’époque le secrétaire au Trésor du Massachusetts (est) Timothy Cahill pendant qu’il était candidat au poste de gouverneur" de cet Etat.

    Goldman Sachs a accepté de payer 7,6 millions de dollars de restitutions de gains, 670.000 dollars d’intérêts ainsi qu’une amende de 3,8 millions de dollars pour clore l’affaire. Les poursuites de la SEC contre Neil Morrison se poursuivent en revanche.

    "Il s’agit de la plus grosse amende jamais payée en relation à une affaire de trafic d’influence dans le cadre d’émissions de titres de dette de collectivités locales", se félicite l’agence gouvernementale.

    Les faits remontent à juillet 2008. Neil Morrison était à l’époque vice-président du bureau de Goldman Sachs à Boston et avait demandé à ce que le secrétaire d’Etat du Massachusetts attribue à sa banque un contrat d’émission de titres de dette.

    M. Morrison s’était parallèlement engagé de manière importante dans la campagne de M. Cahill. Il avait notamment travaillé à sa réélection entre novembre 2008 et octobre 2010 depuis le bureau de Goldman Sachs pendant les heures de bureau, et utilisant à cet effet le téléphone et la messagerie électronique de la banque.

    "L’utilisation par M. Morrison du temps de travail et des ressources de Goldman Sachs pour des activités de campagne ont représenté des contributions en nature à la campagne de M. Cahill qui étaient attribuables à Goldman Sachs et la disqualifiaient pour l’émission de titres de dette de collectivités locales dans l’Etat pour deux ans suivant ces contributions", détaille la SEC.

    Goldman Sachs a malgré cela participé par la suite à 30 émissions de dette de façon illicite avec des émetteurs du Massachusetts, gagnant ainsi 7,5 millions de dollars de commissions.

    La banque a assuré avoir découvert elle-même l’infraction.

    "Nous avons détecté les activités de M. Morrison, avons alerté rapidement les régulateurs, mis fin à son contrat de travail et coopéré avec les enquêteurs", a commenté un porte-parole dans une réaction reçue par courriel.

    "Nous avons assumé la responsabilité de ses actions non autorisées par le biais des termes annoncés ce jour de l’accord amiable (avec la SEC) et sommes satisfaits que ces enquêtes soient closes", a-t-il ajouté.

    http://www.boursorama.com/actualites/goldman-sachs-paie-12-millions-de-dollars-pour-clore-des-poursuites-de-la-sec-a35f659509767e54dc968b73fc572bb2

     
  5. byeuro

    27 septembre 2012 at 20 h 48 min

     
  6. kawa

    27 septembre 2012 at 20 h 56 min

    Réserves d’or et de devises (US$)

    http://www.indexmundi.com/map/?v=144&l=fr

    La France est devant les USA…

     
  7. byeuro

    27 septembre 2012 at 21 h 24 min

    Le gouvernement américain a testé sur les humains des produits chimiques par épandage aérien pendant la Guerre Froide: combien encore aujourd’hui avec les chemtrails? (reportage de la télévision anglophone)

    Source : http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2012/09/le-gouvernement-americain-teste-sur-les.html

     
  8. ppradic

    27 septembre 2012 at 21 h 29 min

    Magnifique plume Menthalo.

     
  9. byeuro

    27 septembre 2012 at 22 h 02 min

    Merci Menthalo pour cette trés bonne revue de presse qui nous informe bien sur les intentions des Banksters et de la Mafia Mondialiste.
    Quel travail !
    Trés beau dessin dénonçant la face cachée d’Al Djazaira.
    Nous voyons bien que le rythme des provocations, manipulations et des évènements en tout genre s’est sensiblement accéléré ces derniers jours.
    C’est cependant très frustrant de ne pas voir ces informations divulguées à la plus grande masse des moutons (heureusement, le bouche à oreille fonctionne) alors que dans nos merdias nationaux (appartenant à cette strate), c’est lavages de cerveau en tout genre, mensonges, manipulations, etc.
    Mais ne désespérons pas de voir de plus en plus de moutons s’informer par le biais de blog alternatif comme LIESI.
    Bravo et Merci encore à vous Menthalo.
    Bien à vous.

     
  10. zapatta

    27 septembre 2012 at 22 h 09 min

    Egan-Jones Downgrades Spain To CC From CC+

    While nobody else dares to junk Spain, yet, for fear of the gates of hell opening up and swallowing them whole, here comes Egan Jones, which downgraded Spain from CC+ to CC, with an outlook of C.

    http://www.zerohedge.com/news/2012-09-27/egan-jones-downgrades-spain-cc-cc

     
  11. byeuro

    27 septembre 2012 at 22 h 16 min

     
    • kawa

      27 septembre 2012 at 22 h 58 min

      magnifique! merci pour cette idéo

       
  12. zapatta

    27 septembre 2012 at 22 h 59 min

    Nucléaire iranien: Téhéran doit agir d’urgence pour rassurer

    NEW YORK (Nations Unies) – La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a affirmé jeudi que l’Iran devait agir d’urgence pour rassurer sur son programme nucléaire controversé, à l’issue d’une réunion des grandes puissances à New York.

    Nous avons longuement évoqué la nécessité pour l’Iran d’agir d’urgence, a-t-elle déclaré, ajoutant: A partir de cette réunion, je vais prendre contact avec l’Iran pour poursuivre ce processus.

    La réunion rassemblait les ministres des Affaires étrangères du Royaume-Uni, de Chine, de France, d’Allemagne, de Russie et des Etats-Unis.

    AFP

     
  13. Artisan

    28 septembre 2012 at 5 h 58 min

    Merci Menthalo pour cette remarquable synthèse.
    C’est pour de tels moments que je lis Liesi

     
  14. ppradic

    28 septembre 2012 at 6 h 15 min

     
  15. byeuro

    28 septembre 2012 at 6 h 43 min

    Source : Les moutons enragés – Les moutons en ont marre, ils s’informent!
    Espagne: la vidéo qui résume l’horreur !

    http://lesmoutonsenrages.fr/2012/09/27/espagne-la-video-qui-resume-lhorreur/

     
  16. ppradic

    28 septembre 2012 at 7 h 11 min

    @menthalo
    à votre avis, allons nous passer prochainement le cap des 35 puis 37 pour le silver (court terme)
    merci d’avance

     
  17. byeuro

    28 septembre 2012 at 7 h 50 min

     
  18. byeuro

    28 septembre 2012 at 7 h 53 min

    Graffiti Anti-Illuminati

     
  19. jeance

    28 septembre 2012 at 8 h 03 min

    bonjour à tous
    au delà des mots quel messages ?
    "les adeptes des religions divines"

    IRIB- Le président iranien a appelé les adeptes des religions divines à consolider leur solidarité, pour, ainsi, modifier et réformer la gouvernance mondiale.
    Jeudi, à New York, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a prononcé un discours, devant les dirigeants de l’Union mondiale des Juifs anti-sionistes. Lors de ce discours, le Président Ahmadinejad a déclaré que tous les adeptes des religions divines étaient pour la réforme de la gouvernance mondiale, et qu’ils devraient coopérer ensemble pour bâtir un meilleur monde. «Ceux qui ont foulé aux pieds toutes les valeurs divines et humaines, au profit du pouvoir et de la richesse, sont au bout du rouleau, et maintenant, c’est aux croyants de bâtir un nouveau monde», a ajouté MahmoudAhmadinejad. Après avoir achevé ses programmes, au siège de l’ONU, et participé à la 67ème Assemblée générale, le président iranien a quitté, jeudi soir, heure locale, New York, à destination de Téhéran.

     
  20. lodela971

    28 septembre 2012 at 8 h 20 min

    Arabie saoudite : les crimes du régime se poursuivent !

    IRIB- En Arabie saoudite, le régime des Al-e Saoud continue de perpétrer des atrocités contre son peuple.

    Dans la foulée, un certain nombre de citoyens saoudiens a été tué, dans une fusillade des forces sécuritaires. Les Saoudiens, qui réclament la démocratie, sont violemment réprimés par le régime en place, depuis un an et demi. Lors des manifestations anti-régime, en cours depuis dix-huit mois, les protestataires saoudiens réclament la liberté d’expression, la libération des prisonniers politiques et la fin de la discrimination et de l’injustice. Lorsque le soulèvement populaire s’est propagé vers l’Arabie saoudite, le régime des Al-e Saoud, le considérant comme l’éveil islamique, a commencé à le noyer dans le sang. La répression sanglante d’un peuple, qui ne veut que la démocratie religieuse, révèle que le régime des Al-e Saoud est un régime despotique, qui agit a contrario des principes humains, des lois internationales et des règles de la démocratie. Les crimes du régime des Al-e Saoud contre le peuple saoudien ont vivement préoccupé l’opinion publique mondiale, tandis que les chancelleries restent toujours de marbre, face à ces exactions. Dans ce contexte, Foad Ebrahim, expert politique saoudien, a déclaré que le régime saoudien violait, systématiquement, les droits de l’Homme, ce qui rend nécessaire l’examen de cette question au niveau international. «Les citoyens saoudiens sont préoccupés par l’arrestation des militants politiques, par laquelle le régime en place cherche à faire pression sur certains groupes ethniques et religieux», a ajouté cet expert politique. Selon les militants des droits de l’Homme, quelque 30.000 prisonniers politiques croupissent, dans les geôles du régime saoudien, sans procès, ni jugement. Pour Jamal Abou- Ali, activiste politique, la répression des manifestations pacifiques, par le régime des Al-e Saoud, compte parmi les politiques immuables de ce régime. Abou-Ali croit que la répression des manifestants, qui protestaient contre l’outrage fait au noble prophète de l’Islam, témoigne de l’indifférence du régime, face au grand prophète de l’Islam, ainsi qu’aux valeurs sacrées des Musulmans.

     
  21. Sebastien

    28 septembre 2012 at 8 h 24 min

    "Ne vous laissez pas manipuler"…

    Et c’est Menthalo qui l’écrit.
    Mieux vaut lire ça que d’être aveugle.

     
    • marc153

      28 septembre 2012 at 19 h 41 min

      Tiens, le troll professionnel a encore frappé…

       
  22. menthalo

    28 septembre 2012 at 11 h 16 min

    Que le Silver consolide ou pas … ce n’est que de la cuisine
    Pour ma part, je le souhaite, pour zapper mon jaune en blanc. Si cela n’arrive pas, ce n’est pas grave. Ce ne serait qu’un manque à gagner très secondaire.
    Je commente les graphes, mais comme chacun sait, je ne joue pas… et je me trompe, parce que la manipulation des cours aujourd’hui est sans aucune vergogne… je parle des indices.
    On est dans l’ABSURDE le plus TOTAL…

     
    • imotus

      28 septembre 2012 at 12 h 48 min

      LA SEULE CHOSE QUE TU NE PEUX PAS MANIPULER C’EST LE COURS DES ASTRES;
      ordo ab caos
      l’ordre né du vide
      .°.

       
  23. Nenuphar

    28 septembre 2012 at 15 h 47 min

    Excellent ! Sauf que seul le Qatar est mis en avant alors qu’en coulisse c’est l’Arabie Saoudite qui manigance avec les américano-sionistes sur le dos des arabo-musulmans plus généralement et sur l’Iran, ennemi héréditaire, plus particulièrement.

    Relativement au problème de El Jazeera dénommée par les arabes "El khanzira" (la cochonne) par référence au gros du Qatar, montée et dirigée par des juifs cela est dans la droit fil de leurs actions de propagandes qui ne datent pas d’hier.

    Voici un livre paru en ….. 1921, chez Grasset qui parlait déjà du "péril juif" et du règne d’Israël bâtis sur les mensonges et l’infiltration des anglo-saxons.

    http://www.vho.org/aaargh/fran/livres10/Lambelin.pdf

     
  24. silbershark110

    30 septembre 2012 at 20 h 52 min

    Reblogged this on silbershark110neverdie.

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 676 autres abonnés

%d bloggers like this: