RSS

VOUS AVEZ TROIS JOURS ! Bougez vous !

04 sept

Par Menthalo – Nos agriculteurs sont étranglés par des multinationales, qui abusent de l’OMC… On nous fait manger des aliments sans goût, sans saveur et sans valeur nutritive. La terre agricole se meurt de l’abus des pesticides et des engrais chimiques. Nous pouvons faire évoluer cette tendance.

Bougez vous ! Soyez consomm-acteurs ! Soyez responsable !

Puisque très exceptionnellement on nous demande notre avis, répondez à ce questionnaire de l’Union Européenne sur ce que vous voulez manger demain.

Il sera soumis aux citoyens des 27 pays européens. Les réponses formeront  la base d’un document de travail, dont il sera tenu compte dans le processus de décision sur le futur de la Politique Agricole Commune.

Ce questionnaire n’est ouvert que trois jours, alors foncez !  et faites passer le message autour de vous sans tarder.

http://www.food4.eu/fr/have_your_say/quest.html

About these ads
 
108 Commentaires

Publié par le 4 septembre 2012 dans Non classé

 

108 réponses à “VOUS AVEZ TROIS JOURS ! Bougez vous !

  1. lambda

    4 septembre 2012 at 17 h 40 min

    Voilà de quoi endormir le bon peuple en lui faisant croire qu’un questionnaire bien rempli changera les résultats quand on connait les règles du codex alimentarius et la puissance des lobbys agro-alimentaires
    et en plus, le lien ne s’ouvre pas

     
    • Alguay

      4 septembre 2012 at 18 h 22 min

      +10

       
    • Antilluminati

      4 septembre 2012 at 18 h 37 min

      + 1 trillions !!

      De l’enfumage comme l’UE sait si bien le faire.

      Si l’on veut changer les choses, faudra nous démerder tout seul, comme des grands, cultivons ensemble, partageons, contrôlons….

       
      • dupontg

        5 septembre 2012 at 6 h 01 min

        L’un n’empeche pas l’autre

         
    • Sébastien

      4 septembre 2012 at 20 h 39 min

      + 100 trillions :)

       
      • Antilluminati

        4 septembre 2012 at 21 h 25 min

        Le compte est bon, la crise mondiale est dorénavant terminée grâce à toi ^_^

         
    • Gérard

      5 septembre 2012 at 1 h 26 min

      Le lien http://www.food4.eu/fr/have_your_say/quest.html fonctionne, mais le serveur est débordé, recommencer l’opération tard ou tôt dans la journée.

       
  2. vilistia (@vilistia)

    4 septembre 2012 at 17 h 42 min

    Sorry, the website is too busy for the moment, please wait and refresh…

     
    • steph_g

      4 septembre 2012 at 19 h 23 min

      20h20 le site fonctionne correctement et est fluide .
      teneur globale de mes réponses : durable , local, ecologique , sans pesticide , monsanto est un vilain :-D

       
    • kawa

      4 septembre 2012 at 22 h 04 min

      hello vilistia, pourquoi as tu quitter le blog d’Allain Jules ?

       
  3. go goy

    4 septembre 2012 at 17 h 43 min

    Trop fun ce questionnaire :

    "Q9. Le nom MONSANTO a, pour moi, la connotation suivante:"

    Si il y a trop de reponses "negatives" ils lancent une campagne de pub ?

     
    • Jazz Liberatorz

      4 septembre 2012 at 22 h 10 min

      Mais alors, c’est EXACTEMENT ce que je me suis dit !!!
      Je pense que c’est le but de l’opération…

       
    • moi

      4 septembre 2012 at 22 h 31 min

      c’est fou, je ne l’ai pas eue, cette question-là!

       
  4. Justine

    4 septembre 2012 at 17 h 58 min

    Je confirme, le lien ne s’ouvre pas…Voici 20 ans qu’il aurait fallu se bouger !

     
  5. mohawk

    4 septembre 2012 at 18 h 07 min

    On remarquera l’orientation de certaines questions " Les animaux d’élevage devraient être traités avec des hormones pour rendre leur viande plus abondante et juteuse."
    Plus abondante et juteuse !!

    Cette question est complètement hallucinante

    "Soleil vert" te voilà !

     
    • Antilluminati

      4 septembre 2012 at 19 h 22 min

      Ah ouai, on peut pas faire pire là :D

       
  6. Noemie

    4 septembre 2012 at 18 h 14 min

    Overload
    l’efficience gouvernementale ….

     
  7. Raf

    4 septembre 2012 at 18 h 40 min

    Site ne pouvant enregistrer les résulats car trop chargé…
    Ils ont fait une erreur de traduction: ils ont laissé le terme anglais "organique" pour désigner l’agriculture biologique…
    De quoi induire pas mal de francais en erreur…

     
  8. mdesouche

    4 septembre 2012 at 18 h 58 min

    Je ne suis pas citoyen de l’UE et pourtant j’ai voté en espérant que ça serve à quelque chose même si dans le fond, ça servira à pas grand chose comme évoqué.

     
  9. Doyle

    4 septembre 2012 at 19 h 11 min

    + La dette US

     
  10. Natacha

    4 septembre 2012 at 19 h 16 min

    Pensez-vous sérieusement qu’ils tiendront compte de notre avis ?

     
    • plotof

      4 septembre 2012 at 19 h 23 min

      ils tiendrons compte de notre avis si il correspond à ce qu’ils veulent faire…
      mais j’ai qd même rempli le questionnaire…On peut (et même on doit !) rêver!

       
      • Natacha

        4 septembre 2012 at 19 h 31 min

        Toujours.

         
    • Antilluminati

      4 septembre 2012 at 19 h 24 min

      je pense surtout que c’est direction la corbeille oui :D

      un gus sera chargé de répondre et de photocopier son dossier pour les zozo du parlement et puis c’est tout.

       
    • lambda

      4 septembre 2012 at 19 h 43 min

      @ natacha c’est de la naïveté ou de la plaisanterie?

       
    • lambda

      4 septembre 2012 at 19 h 45 min

      Natacha c’est de la naïveté ou de la plaisanterie ?

       
      • Natacha

        4 septembre 2012 at 20 h 32 min

        "Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappent à ceux qui rêvent seulement de nuit."
        Edgar Allan Poe

         
      • PhiliP

        5 septembre 2012 at 12 h 29 min

        Encore un prétentieux…

         
  11. lodela971

    4 septembre 2012 at 19 h 34 min

    Une nouvelle pénitence à l’étude pour les Grecs : la semaine de travail de six jours http://www.egaliteetreconciliation.fr/Une-nouvelle-penitence-a-l-etude-pour-les-Grecs-la-semaine-de-travail-de-six-jours-13641.html

     
  12. billy

    4 septembre 2012 at 19 h 43 min

    http://www.greenetvert.fr/2012/08/10/pour-bill-gates-le-futur-est-sans-viande/65645

    voter B.Gate enfin un type bien qui a pris en compte la souffrance animale, que les autres aillent tous au diable, plus vite ça ira et mieux ce sera. Vivement que les mangeurs de mammifères prennent conscience ou disparaissent à jamais car ce sont eux les vrais responsables des élevages industrielles,c’est bientôt l’heure et c’est tant mieux que cette planète soit nettoyé une fois pour toute de tout ces inhumains qui croient en plus faire parti des bonnes personnes !!!!!.

     
  13. julleee

    4 septembre 2012 at 19 h 53 min

    Alerte, possible krach imminent: à partir du 14 septembre les bourses pourraient s’effondrer, un vrai krach financier avec des bourses perdant sur une journée 20% ou plus donc c’est important et je vous le conseille avant cette date de retirer un peu d’argent car après le krach les banques auront du mal à vous donner des liquidités… :fou:

    Après je vous informe mais il ne se passera peut-être rien du tout(je ne suis pas banquier ou je travaille pas pour les élites), ils repousseront l’échéance mais si ça arrive vous êtes prévénus car les médias eux ne vous préviendront pas!

     
    • Hector

      4 septembre 2012 at 20 h 05 min

      Le 14 septembre… Soit

      Au fait pourquoi pas le 13 ? Voire le 15 ???

      Mais non ce sera le 14, si vous le dites….

       
    • Antilluminati

      4 septembre 2012 at 20 h 10 min

      t’es sources ?

       
      • Antilluminati

        4 septembre 2012 at 20 h 10 min

        tes xD

        j’aime la langue française pourtant. ^^

         
    • Geraldine

      4 septembre 2012 at 20 h 27 min

      Julleee : Tout peut arriver… même devenir intelligent, tu sais.

       
    • Doyle

      4 septembre 2012 at 21 h 44 min

      Une chtite source: Julie jolie ?!

       
    • quidam

      5 septembre 2012 at 14 h 58 min

      @jullee
      "Après je vous informe mais il ne se passera peut-être rien du tout"
      Alors vous n’informez pas, vous supposez ;-)

       
  14. chris

    4 septembre 2012 at 20 h 09 min

    le krach c’est quand ils en auront décidé,une fois les peuples tondus.sur ce bonne soirée a vous

     
  15. Nonolexpat

    4 septembre 2012 at 20 h 10 min

    stop la trouille
    rien du tout il se passera jeune padawan

     
  16. julleee

    4 septembre 2012 at 20 h 19 min

    An equity strategist for Goldman Sachs [GS 106.89 1.17 (+1.11%) ] is predicting a September selloff that happens so rapidly he is telling clients to protect themselves before Sept. 14.
    PM Images | Photographer’s Choice | Getty Images

    The reason: Market disappointment over key meetings of the European Central Bank and Federal Reserve—all within the next 10 days.

    An ECB Governing Council meeting takes place this Thursday amid growing expectations that ECB President Mario Draghi will lay out some dramatic measures, such as bond purchases or yield caps.

    The Fed, meanwhile, meets on Sept. 12 and 13 amid hopes that the central bank will decide on a third round of quantitative easing.

    “Our conversations with clients suggest investors anticipate decisive ECB action…and announcement by the (Fed’s) FOMC of another round of asset purchases (QE3),” wrote Goldman’s Stuart Kaiser in a note.

    http://www.cnbc.com/id/48896105

     
    • quidam

      5 septembre 2012 at 15 h 02 min

      @jullee
      Quand on sait comment la GS s’est hissée au sommet (des prédateurs) on peut douter que les infos qui en émanent soit sans aucune arrière pensée ;-)

       
  17. J. L.

    4 septembre 2012 at 20 h 24 min

    Problme: impossible d’envoyer le questionnaire

    Date: Tue, 4 Sep 2012 16:24:09 +0000 To: jacklevi83@hotmail.com

     
  18. Geraldine

    4 septembre 2012 at 20 h 25 min

    Avec ce "questionne-air" ils vont ouvrir un fichier d’adresses IP pour recenser tous ceux qui ne supportent pas le nouvel ordre alimentaire et ses supports (Monsanto)…

    Commençons par exiger la fin du Parlement européen et de la Commission de Bruxelles ! Ce sera plus utile à nos campagnes…

     
    • lambda

      4 septembre 2012 at 20 h 56 min

      @ Géraldine
      Bien vu sur la possibilité de récupération de adresses IP

      Et vous avez raison, c’est une pétition contre Bruxelles et le Parlement Européen que tous nous devrions signer

      C’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles que de leur proposer un questionnaire
      sur la future politique agricole commune en leur faisant croire qu’ils tiendront compte du résultat, , alors que qu’en 2005 ils ont balayé d’un revers de main le NON au référendum

      Le pire est qu’ils auront un grand nombre de réponses, ce qui supposerait encore une fois que beaucoup n’auraient rien compris

       
      • Antilluminati

        4 septembre 2012 at 21 h 29 min

        De toute manière, ils n’ont pas besoin d’un vulgaire sondage pour nous ficher, le fait même de participer ici, chaque jour, nous met directement dans un listing x ou y.
        Avec toute les passe droit européen qu’on ne connait même pas, je me doute bien qu’on est déjà surveillé, pisté, enregistré, ce qui se fait aux US se fait aussi chez nous.

         
    • thehawk

      4 septembre 2012 at 22 h 14 min

      exactement un fichage en règle chère Géraldine!
      Ou comment se dénoncer soi-même…
      C’est exactement le même modèle lorsqu’ils poussent les gens à se révolter ou à manifester…(contre le système, les banques, le codex alimentarius, le nucléaire, les RFID, les Francsmacs, le bilderberg, les illuminatis, le 911…etc…etc
      Comme nous tous sur ce forum ou sur d’autres, en nous exprimant sur tel ou tel sujet…via facedebook, ton Ibidule, ta CB….ta carte vitale(ils nous ont déjà attribués un numéro…comme les bestiaux…
      NOUS SOMMES DEJA TOUS FICHES!!!
      Alors le jour J, faites les canards, plongez sous l’eau et mettez vous à l’abris…

      Bien à vous

       
    • moi

      4 septembre 2012 at 22 h 35 min

      ils lles ont déjà, nos adresses IP…

       
    • riendeux9

      5 septembre 2012 at 13 h 02 min

      Ce que j’ai apprécié c’est la dernière question : Quelle est "votre attitude" vis à vis de la commission ?
      Qui couplée à l’adresse ip peut faire remuer l’état policier en devenir.
      Mon attitude est positive dans l’intérêt des peuples, mon opinion l’est beaucoup moins pour les présidents non élus à la tête de la tour de babel.

       
    • Grandghana

      5 septembre 2012 at 14 h 26 min

      Parce que vous croyez qu’ils ont besoin de cela pour vous ficher. MDR
      En allant sur des blogs/sites tels que LIESI vous êtes sans aucun doute déjà repéré. Donc relax…
      Maintenant si personne ne répondais à ce questionnaire je serai d’accord avec vous. le problème surviendra si uniquement les "productivistes" répondent à ce questionnaire. L’UE alors aura beau jeu de se prévaloir de la légitimité d’un sondage grandeur nature pour persévérer et amplifier son orientation productiviste.

      Après vous me direz que les trucages sont monnaie courante. Cela est vrai. Mais je répondrai à cela que les voies du Seigneur sont impénétrables et qu’il revient à chaque citoyen conscient d’utiliser tous les leviers disponibles, en particulier ceux mis à disposition par l’empire, pour exprimer ses vues.
      Un exemple: le référendum pour le TCE en 2005. Une majorité de non s’est dégagé. Vous me direz oui mais au final cela n’a servi à rien parce qu’ils ont tout de même fait passer ce traité. FAUX. Autour de moi quelques esprits se sont enfin éveillés face à cette imposture flagrante. Cela a donc servi à augmenter la masse critique de ceux qui pensent que l’alternative est de sortir du cadre et non plus de chercher des solutions au sein de ce cadre. Imaginons donc une seconde si le oui l’avait emporté sous prétexte que les nonistes avaient décidé que de toutes les façons cela n’aurait servi à rien. Nous aurions alors perdu sur l’ensemble de la ligne.

       
  19. lodela971

    4 septembre 2012 at 20 h 45 min

    Entraînement à la guerre urbaine à Minneapolis et St-Paul

    Ces deux dernières semaines ont eu lieu des exercices militaires de guerre urbaine. Des hélicoptères appartenant à des forces spéciales de l’US Force, unité d’élite secrète basée en Floride, ont mis fin à deux semaines de formation à Minneapolis et St-Paul ce samedi. Des soldats d’élite sur le terrain se sont joints à ces exercices pour pratiquer des tactiques de combat rapproché, dans des espaces confinés, et l’utilisation d’explosifs pour défoncer des portes et des murs. Des civils ont été payés pour jouer le rôle de l’ennemi dans différents scénarios de confrontation.
    Des exercices similaires ont été menés à Los Angeles, Chicago et Boston.
    Source:

    http://www.startribune.com/local/168083496.html?refer=y

     
  20. lodela971

    4 septembre 2012 at 20 h 46 min

    Obama en 2011: Tous seront micro-puçés dans les prochains mois http://www.conscience-du-peuple.blogspot.fr/2012/09/obama-en-2011-tous-seront-micro-puces.html

     
    • thehawk

      4 septembre 2012 at 22 h 41 min

      @lodela
      Je suis heureux de ne pas être américain…quel pays de fascistes!
      Ca fait peur pour nos enfants, dans quel monde vivons nous?!!!
      Ca donne envie de devenir hermite et de s’enfuir loin des hommes…
      Allez un peu de poésie dans ce monde de brute

      http://interobjectif.net/l-homme-qui-plantait-des-arbres/

       
  21. S10

    4 septembre 2012 at 20 h 52 min

    Ils savent déjà quasiment tout sur nous, alors voter là, c’est comme voter d’habitude, c’est juste pour leur cracher à la gueule, pour le plaisir, ce qui ne changera rien d’autre.
    Avant les OGM, Mosanto était dans le chimique, l’agent orange du Vietnam par exemple, et encore avant la famille juive Mosanto était, comme 90% de ses "collègues" soit disant "blancs", dans le commerce triangulaire des esclaves…

     
    • PhiliP

      5 septembre 2012 at 12 h 39 min

      Je préfèrerais pouvoir leur cracher à la gueule :D !

       
  22. filibert

    4 septembre 2012 at 21 h 00 min

    Fulford le 3 septembre 2012 :

    http://benjaminfulford.net/

    La guerre financière qui fait rage intensément pendant ces dernières années est maintenant réduite à quelques groupes qui gâchent tout par des luttes intestines.
    D’un côté, il y a la loge P2 fasciste pousse toujours à une dictature fasciste mondiale.
    De l’autre côté on peut voir plusieurs groupes tout prétendant qu’ils veulent faire le bien, font l’opposé.
    Plusieurs décès récents très médiatisés sont peut être liés à ces luttes.
    Le cardinal Carlo Maria Martini, évêque de Milan et maître espion du Vatican, est décédé le 31 Août, au cours de la lune bleue.
    Sergey Leonidovich Sokolov, l’ancien chef des forces armées de l’Union soviétique sous Gorbatchev, est également mort ce jour-là.
    Un autre décès important était le révérend Sun Myung Moon, chef de l’Eglise de l’Unification. L’Eglise de l’Unification est connu comme un acteur puissant dans le monde de l’ombre d’Asie et qui possède un grand ranch au Paraguay à côté de celui de la famille Bush.
    Aucune des causes de décès ont été annoncées, mais tous les hommes étaient des personnes âgées.
    Ces hommes étaient reliés au plus haut niveau dans la lutte entre factions pour le contrôle des finances mondiales.
    Dans cette situation, le Société du Dragon Blanc, membre junior de la famille Dragon et d’autres groupes, propose que le centre de contrôle sur l’argent soient prises pour "Mt. Doom ".

    Sur une note plus positive, l’ancien Premier ministre du Japon Naoto Kan a révélé de nombreux secrets sur l’attaque terroriste nucléaire et le tsunami du 11 mars lors d’une conférence de presse très suivie (mais non annoncée). Les tentatives pour mettre une vidéo de la conférence de presse sur Youtube ont été bloqués.

     
    • lodela971

      4 septembre 2012 at 21 h 09 min

       
    • thehawk

      4 septembre 2012 at 22 h 27 min

      @Filibert
      "l’ancien Premier ministre du Japon Naoto Kan a révélé de nombreux secrets sur l’attaque terroriste nucléaire et le tsunami du 11 mars lors d’une conférence de presse très suivie"

      Je trouve cette info très intéressante, car je défends cette thèse depuis le début, et cette date(un 11) pour une telle catastrophe, me paraissait étrange)
      Auriez-vous un compte-rendu ou un lien s’il vous plait?

       
      • filibert

        4 septembre 2012 at 23 h 32 min

        En fait Benjamin Fulford avait dit dans une ancienne vidéo qu’il avait rencontré le premier ministre du Japon et lorsqu’il avait demandé le pourquoi de la politique économique désastreuse pour le Japon, il lui avait répondu qu’il n’était pas libre de ses choix qui sont fixés par les US.
        Lorsque les pays asiatiques, dont le Japon, ont pris de la distance avec les US et commencé à commercer autrement qu’en dollars, les US ont lancé un avertissement avec cette attaque nucléaire (tsunami) et des bombes dans les centrales made US (grosses caméras de surveillance changées contenant des explosifs).
        Le tremblement de terre était de niveau 6, donc faible, on le voit car les routes sont utilisables, à niveau 9 les routes et les bâtiments seraient tous détruits.
        La suite de la conférence est sur le site indiqué par lodela971 !

         
  23. el loco

    4 septembre 2012 at 21 h 08 min

    + avec lambda
    sur ce coup menthalo tu es complètement à l’ouest.
    je suis paysan et ce questionnaire ne changera rien. tu ne feras pas de l’agriculture sans les paysans.
    lol

     
  24. el loco

    4 septembre 2012 at 21 h 13 min

    beaucoup d’agriculteur préfèreront arrêter et beaucoup de terre ne seront plus exploité (pour différentes raisons terres trop humides etc…)

     
  25. yackfr

    4 septembre 2012 at 21 h 48 min

    Je viens de voir le documentaire d’arte sur goldman sachs. Nous n’y apprenons rien sauf quelques éléments précis d’anciennes affaires (2007-2008). Le seul intérêt est donc la médiatisation en Europe des critiques sur cette firme en particulier. L’interview de Trichet est peut-être signifiante (je ne sais pas juger cela).

    Quant au questionnaire, j’y ai répondu car je suis certainement déjà fiché ;) et que même si cela a vocation à ne rien changer, on ne le saura qu’en ayant essayé. (c’est d’ailleurs la vraie leçon du référendum européen : si les Français avaient voté pour, nous serions aujourd’hui encore plus méprisants pour la masse et encore plus esseulés dans nos convictions).
    De manière générale, il faut donner des éléments à ceux qui pourraient vouloir nous aider dans le système, à mon avis.

     
    • jankry

      4 septembre 2012 at 23 h 45 min

      @yackfr
      Pareil à propos du programme sur GS sauf une phrase que j ai trouvé interessante de jean claude Trichet: " Je vous met en garde: rechercher un bouc émissaire conduit à disculper tout le reste du système."

       
      • gwendoline1

        5 septembre 2012 at 10 h 03 min

        @jankry
        et il n’a pas voulu répondre sur une question concernant G.S…

         
    • Grandghana

      5 septembre 2012 at 14 h 33 min

      L’évidence même
      J’ai fait une remarque similaire en prenant exactement le même exemple que vous en réponse à un post ci dessus.

       
  26. Chagathe

    4 septembre 2012 at 22 h 00 min

    Ce questionnaire neuneu et faussement démocratique ne changera probablement rien, ce qu’il faut ce sont des initiatives citoyennes, des vraies! Vive les Incroyables Comestibles!

     
  27. la rumeur

    4 septembre 2012 at 22 h 21 min

    http://www.terre.tv/fr/272_ces-ondes-qui-tuent-ces-ondes-qui-soignent

    une tres bonne conférence sur les ondes qui soignent de jp lentin

    je le rappel nous avons mieux pour la santé sous forme de stage

    contact:import31@free.fr

     
  28. Olivier

    4 septembre 2012 at 22 h 21 min

    "Nous ne pouvons pas attendre, il y a l’urgence : 3 millions de chômeurs en France, 14 mois consécutifs de hausse du chômage. Je suis le président depuis trois mois et demi, je prends la France telle qu’elle est, je n’ai pas à inventer des chiffres, ils sont là. Ce sont des stocks, en fait une somme de personnes aujourd’hui en demande d’emploi"

    François Hollande le 4/09/2012, Rome

    Les chômeurs stockés sauront apprécier

     
    • lodela971

      4 septembre 2012 at 22 h 35 min

      l’homme n’est pas une marchandise comme les autres ( sarkozy ) et comme nous sommes dans la continuité.. c’est normal qu’on parle de stock pour une marchandise qui ne trouve pas preneur^^

       
      • lodela971

        4 septembre 2012 at 23 h 58 min

        Sarkozy-l’homme n’est pas une marchandise comme les autres http://youtu.be/S7NvHaJhaIc

        il parle bien d’homme et non d’etre humain car pour un talmudo sioniste nous ne sommes pas des etres humains mais des betes sur qui ils ont droit de vie et de mort c’est qd meme bien de le souligner …

         
    • quidam

      5 septembre 2012 at 15 h 10 min

      @Olivier
      A quand les soldes ? :-D

       
  29. zapatta

    4 septembre 2012 at 22 h 37 min

    12 millions d’identifiants iPhone et iPad piratés au FBI

    Un groupe de pirates informatique lié aux Anonymous affirme avoir piraté plusieurs millions d’identifiants Apple sur un ordinateur du FBI.

    Un groupe de hackers affirme avoir piraté les identifiants de 12 millions d’utilisateurs d’iPhone ou d’iPad dans un ordinateur du FBI, soulevant des questions sur la sécurité informatique et la détention, par un gouvernement, de données personnelles.

    Le groupe de pirates informatiques AntiSec, lié au collectif plus connu des Anonymous, a publié sur internet –sur le site http://pastebin.com/nfVT7b0Z–un million de ces identifiants présumés, en précisant qu’ils faisaient partie d’un groupe plus large de 12 millions d’identifiants trouvés dans un ordinateur du FBI, la police fédérale américaine.

    Pour Eric Hemmendinger, expert en sécurité informatique pour le groupe indien Tata Communications, l’affaire est sans doute véridique, au regard des fuites déjà organisées par Anonymous, et suscite beaucoup d’inquiétudes.

    « La question n’est pas de savoir si c’est vrai ou pas, mais de savoir pourquoi les agents fédéraux disposent de ces informations et pourquoi ils ne les ont pas davantage sécurisées », notait mardi M. Hemmendinger.

    « Si vous travaillez dans la cybersécurité et que votre ordinateur est piraté, le scénario est plutôt gênant », ajoutait-il. L’histoire faisait le tour des réseaux sociaux et des blogs.
    Pour le blogueur Geekosystem, il s’agit de la « pire catastrophe en matière de données privées ». La fuite laisse sous-entendre que le FBI espionne les utilisateurs d’Apple, commentaient d’autres personnes sur Twitter.

    « Les fragilités (du système internet) vont de la perte de l’anonymat de l’utilisateur jusqu’au vol complet de ses comptes Twitter et Facebook », déplorait Aldo Cortesi, consultant en sécurité informatique basé en Nouvelle-Zélande.

    Interrogée par l’AFP, une porte-parole du FBI, Jenny Shearer, a déclaré que la police fédérale « ne commentait pas » cette information. Le groupe informatique Apple, également sollicité, n’était pas encore en mesure de répondre.

    « Opération de grande ampleur »

    La fuite est « réelle », affirmait mardi sur Twitter Peter Kruse, spécialiste de la cyber-criminalité au sein du groupe danois CSIS, en indiquant que trois de ses appareils Apple avaient été piratés.

    « Ils affirment avoir le nom de famille, les adresses, les numéros de téléphones etc… aïe aïe aïe ! », tweetait-il.

    « Les raisons qui auraient poussé le FBI à recenser des millions de données personnelles ne sont pas claires, mais c’est évident que ces données (et l’ordinateur sur lequel elles étaient stockées) n’étaient pas suffisamment sécurisées », affirme Graham Cluley, de la société de sécurité informatique britannique Sophos.

    Johannes Ullrich, du centre informatique Internet Storm notait toutefois que la source de la fuite n’avait pas encore été identifiée. « Il n’y a rien dans ce dossier qui met en cause le FBI. Donc ces données pourraient aussi venir d’une autre source. Mais c’est difficile de trouver quelqu’un qui détiendrait un dossier pareil », a affirmé M. Ullrich.

    Le nombre important d’identifiants saisis « suppose qu’il s’agit d’une opération de grande ampleur et non pas d’une opération ciblée, ou alors que le dossier a été constitué au cas où l’un des utilisateurs devrait être suivi », supposait-il.

    « Les hackers sont surtout intéressés par mettre le FBI dans l’embarras plus que par mettre en danger des innocents. Mais pirater un ordinateur est un acte criminel, et je présume que le FBI et d’autres organisations vont vite se mettre à la recherche des responsables », estimait de son côté Graham Cluley.

    Pour les pirates d’Antisec, il s’agit d’attirer l’attention sur les identifiants d’Apple qui permettent selon eux de suivre les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad.

    « Nous n’avons jamais aimé ce concept d’identité liée à chaque appareil Apple (unique identity device ID, UDID). Cela a été une très mauvaise décision d’Apple », estiment les pirates. « Le FBI utilise vos informations personnelles dans un projet de filature de la population », assurent-ils.

    AFP

     
  30. zapatta

    4 septembre 2012 at 22 h 48 min

    Premières estimations du taux de pauvreté des plus grandes communes de France
    le 21 août 2012

    Roubaix, Aubervilliers et Saint-Denis de la Réunion sont les villes de France où le taux de pauvreté est le plus élevé. Il atteint 46 % à Roubaix. Pour la première fois en France, le bureau d’études Compas évalue la pauvreté au niveau local pour les 100 plus grandes villes.

    Le taux moyen de pauvreté de 15 %, tel qu’il ressort de nos estimations [1] n’a pas grand sens pour les habitants au quotidien dans leur commune. Parmi les 100 plus grandes villes, les taux de pauvreté estimés vont de 7 à 46 % entre Neuilly-sur-Seine et Roubaix. De la même façon que l’on observe la pauvreté par âge, sexe, catégorie sociale ou niveau de diplôme, il faut l’observer en fonction des territoires.

    Nos calculs montrent clairement que la pauvreté se concentre dans les villes les plus importantes. Les 100 plus grandes villes rassemblent un tiers des ménages pauvres, alors qu’elles ne regroupent qu’un cinquième de la population. La ville attire les plus démunis, notamment parce qu’on y trouve le plus de logements sociaux et d’emplois. Contrairement à un discours aujourd’hui répandu, les villes de plus petite taille, l’espace périurbain ou rural n’est pas celui où l’on trouve le plus de ménages pauvres, même si les deux tiers des ménages pauvres n’habitent pas dans les 100 plus grandes villes.

    On voit apparaître plusieurs types de villes. Il s’agit de schémas types, chaque commune pouvant appartenir à différentes catégories.

    On trouve d’abord les villes des départements d’Outre-mer, comme Saint-Denis de la Réunion (39 % de pauvres) ou Fort-de-France (34 %). Des départements aux ressources économiques très faibles et où la part des familles est plus élevée, qui demeurent très dépendants de la métropole. Entre un tiers et 45 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Il faut noter que nous utilisons pour calculer ce taux le niveau de vie médian de la France entière et non de ces départements, comme c’est généralement le cas.

    On trouve ensuite des villes en difficulté du fait de leur passé industriel : comme Roubaix (46 % de ménages pauvres), Mulhouse (32 %) ou Calais (30 %). Ces villes ne figurent pas parmi les plus grandes villes, ce sont des espaces refuges pour des populations à très faible niveau de vie. Mulhouse est situé dans un bassin où le niveau de vie est plutôt riche, ce qui n’est par contre pas le cas de Calais ou de Roubaix.

    Viennent ensuite les villes périphériques des grandes agglomérations, notamment autour de Paris, où l’emploi se développe peu et où la proportion de familles immigrées est élevée. On trouve dans cet ensemble des villes comme Aubervilliers (39 %), Saint-Denis (Seine-Saint-Denis, 35 % de pauvres) ou Vénissieux (32 %). Elles accueillent ceux qui n’ont plus les moyens de se loger à Paris et y travaillent. A noter : nous raisonnons en communes et non en agglomérations, notre échantillon, obligatoirement restreint, écarte un grand nombre de communes de banlieue de ce type.

    Une partie des villes de grande taille connaissent des difficultés économiques mais sont aussi devenues des pôles qui attirent la main d’œuvre. On peut y trouver à la fois une pauvreté importante et un certain dynamisme économique : c’est le cas par exemple de Montpellier et Lille (27 % de pauvres) ou Marseille (26 %). D’autres villes importantes, comme Dijon (13 % de pauvres) ou Aix-en-Provence (14 %) se situent autour de la moyenne. Ce sont des villes où les ménages pauvres peuvent aussi être accueillis soit en périphérie immédiate – c’est le cas pour Dijon avec des villes de sa banlieue qui ont une offre de logements sociaux importante – ou vers une autre grande ville du département (effet notamment des relations entre Marseille et Aix). C’est le cœur des villes en bonne santé, ce qui ne signifie pas que tout aille pour le mieux : nos données masquent des écarts par quartier et, encore une fois, elles écartent les communes de petite taille de l’agglomération. Une partie des plus grandes villes de France, comme Paris (16 % de pauvres), Lyon (15 %), Nantes (17 %) ou Bordeaux (18 %) se situent autour de la moyenne nationale. Elles jouent un rôle de pôle d’attraction, mais les prix de l’immobilier ne permettent plus aux plus démunis de s’y loger hors du parc social : ils se contentent de leurs banlieues ou alors de logements de centre-ville en très mauvais état.

    Certaines villes du Sud de la France connaissent une situation économique très dégradée avec un niveau de chômage élevé, une proportion de population immigrée relativement importante, comme Nîmes (29 % de pauvres), Perpignan ou Béziers (32 %) ainsi qu’Avignon (30 %).

    A l’opposé, on trouve les villes riches de l’Ouest parisien : Neuilly-sur-Seine, Rueil-Malmaison, Versailles, où le taux de pauvreté se situe autour de 7 %. Les sept villes de France où le taux de pauvreté est le plus faible sont dans ce cas. On y trouve une concentration de populations aisées, de cadres supérieurs, peu de logements sociaux et des prix de l’immobilier qui ont repoussé une grande partie des plus démunis voire des couches moyennes. La richesse et les centres de décisions se concentrent dans ces villes.

    Des villes de taille moyenne qui ne font pas partie de la banlieue d’une grande ville font mieux que la moyenne nationale comme Quimper (13 % de pauvres) ou Cholet (14 %). Des villes qui maintiennent un certain dynamisme économique, où la part de l’immigration reste modeste, où les niveaux de vie ne sont pas forcément très élevés mais qui comptent moins de pauvres du fait d’inégalités de revenus moins importantes.

    Un travail à compléter

    Cette analyse exploratoire dresse le premier portrait de la pauvreté des villes en utilisant le concept de pauvreté monétaire. Il illustre la diversité des territoires et l’importance de considérer avec précaution les moyennes, qui masquent des réalités sociales divergentes. Il permet de comprendre comment un même discours public sur la situation sociale peut être reçu de façon différente, à Nantes, Mulhouse ou Roubaix.

    Ce travail demande à être complété. D’abord en observant encore plus finement la situation des communes, quartier par quartier. Les villes riches ne sont pas des îlots de richesse et n’ont pas éradiqué la pauvreté : vivre pauvre parmi les riches peut être ressenti de façon plus violente que parmi une population moins favorisée, et rendu encore plus difficile du fait des prix de l’immobilier. Les écarts entre quartiers en disent long sur la mixité de la ville. La faiblesse de la pauvreté dans certaines communes n’est parfois que le transfert des populations démunies vers des territoires extérieurs qui ont un habitat adapté [2]. Familles nombreuses, travailleurs pauvres, personnes seules… les formes même de la pauvreté varient selon les territoires et mériteraient d’être étudiées de façon plus détaillée.

    Il faudrait aussi explorer des communes de plus petite taille : notre travail s’arrête environ au seuil de 50 000 habitants, descendre plus finement nous permettrait de compléter notre panorama. On y trouverait notamment des communes périphériques de grandes villes, qui viendraient nuancer les résultats obtenus, certaines communes riches étant environnées de « satellites » moins favorisés, et inversement. Au fond, la question de la bonne échelle et des frontières de l’observation sociale locale mérite en permanence d’être interrogée. Nous raisonnons dans un cadre communal, alors que la question de la pauvreté dépasse les frontières de la ville.

    François Cousseau, Louis Maurin et Violaine Mazery

    Cette note est reproduite du site Internet du Compas : télécharger le PDF. Pour en savoir plus, voir aussi http://www.lecompas.fr

    La méthode utilisée

    Nous utilisons le taux de pauvreté estimé à 60 % du revenu médian. Il s’agit du pourcentage de ménages qui perçoivent moins de 60 % du revenu médian national, pour lequel la moitié de la population dispose de ressources supérieures et l’autre moitié inférieures.

    Les estimations du Compas sont réalisées à partir des données fiscales communiquées par l’Insee au niveau de toutes les communes, pour l’année 2009.
    Mais l’Insee ne fournit pas le niveau des prestations de façon aussi fine. Pour déterminer ce niveau de prestation, nous avons considéré que l’on pouvait associer aux niveaux de vie locaux l’équivalent de ce qui était perçu au niveau national. Il s’agit donc d’une approximation qui ne reflète pas les revenus réellement perçus par les ménages de chaque ville, mais qui est plus fidèle à la réalité que de se contenter de revenus hors prestations. Les prestations varient peu au niveau local. L’écart entre les niveaux de vie réels et nos données peuvent provenir essentiellement de la composition des ménages, différente selon les villes (plus ou moins de familles, de personnes seules, de jeunes ou de plus âgés, etc.).

    L’analyse des communes situées en Outre Mer est particulière. En effet, l’Insee utilise pour chacun des Dom le niveau de vie médian local pour évaluer le seuil de pauvreté, alors que nous considérons le seuil de pauvreté national, traitant ces départements comme tous les autres. Le niveau de vie médian national est supérieur au niveau de vie médian des Dom, le seuil de pauvreté que nous utilisons l’est donc aussi. En Martinique par exemple, l’écart est de 300 euros. Au final, les taux de pauvreté que nous observons dans les Dom sont très supérieurs à ceux diffusés par l’Insee.

    [1] Le chiffre de l’Insee est de 13,9 %.

    [2] Il serait intéressant à ce titre de faire le lien entre la part des ménages pauvres et le niveau de vie des personnes vivant dans des logements sociaux.

    Voir le tableau sur : http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1619

     
  31. zapatta

    4 septembre 2012 at 22 h 59 min

    L’essor des riches

    le 28 août 2012

    La progression de la part allouée aux dividendes, le développement de la finance et l’adoption d’une politique fiscale accommodante ont permis aux riches de creuser l’écart. Une analyse de Thierry Pech, directeur de la rédaction d’Alternatives économiques. Extrait du hors-série poche Alternatives Économiques "Les inégalités en France".

    Dans les années 1990 et 2000, les riches se sont enrichis beaucoup plus vite que les autres et dans des proportions spectaculaires. Entre 2004 et 2007, tandis que les 90 % les plus modestes de la population voyaient leurs revenus déclarés augmenter de 9 % en moyenne, les 1 % les plus aisés connaissaient, eux, une hausse de 16 %, et les 0,01 % de 40 %. Selon une étude d’Olivier Godechot [1], les 1 500 salariés français les mieux payés du secteur privé en 1995 gagnaient 25 fois plus que la moyenne des autres salariés ; en 2007, ce ratio était de 60 fois plus. Et ces chiffres ne décrivent que des écarts de revenus : les inégalités de patrimoine sont encore plus prononcées.

    Trois facteurs déterminants

    Les facteurs de cet enrichissement accéléré sont multiples. Ils concernent d’abord l’évolution du partage primaire des revenus [2]. Contrairement à une idée répandue, le partage de la valeur ajoutée entre travail et capital n’est pas tellement en cause : même si le taux de marge des entreprises est aujourd’hui de trois points plus élevé que dans les années 1950 et 1960, ce partage reste relativement stable sur très longue période (autour de deux tiers pour les salaires et un tiers pour les profits).
    C’est ce qui se passe à l’intérieur de chacune de ces deux sphères – salaires et profits – qu’il faut observer si l’on veut comprendre l’essor des plus riches ces deux dernières décennies : d’un côté, une distribution des salaires plus inégalitaire ; de l’autre, une augmentation soutenue de la part allouée aux dividendes : elle pesait 3 % de la valeur ajoutée en 1977, contre 8 % aujourd’hui, un record atteint au détriment des autres usages des profits (investissement, épargne, désendettement…). Ces facteurs sont d’autant plus puissants pour expliquer l’essor des très riches que nombre d’entre eux jouent sur les deux tableaux : le développement du capitalisme patrimonial [3], en théorie pour lier les cadres dirigeants des grandes entreprises aux intérêts de leurs actionnaires, a en effet favorisé les rémunérations hybrides dans les fonctions exécutives des entreprises, c’est-à-dire des rémunérations composées d’un salaire fixe et de paiements en capital sous la forme de stock-options, d’actions, etc.

    Mais la mesure de ces évolutions dans le partage primaire des revenus exclut en général les sociétés financières. Or l’explosion de la sphère financière ces deux dernières décennies constitue un autre facteur décisif. C’est en effet dans ce secteur que les très hauts revenus ont le plus augmenté. D’après Olivier Godechot, ce sont ainsi les cadres dirigeants de la finance qui occupent aujourd’hui le haut du pavé parmi les plus riches, alors qu’il y a une trentaine d’années les capitaines d’industrie arrivaient en tête.

    Un troisième facteur explique le décollage des hyperriches : les orientations de la politique fiscale. Depuis la tax revolt américaine des années Reagan dans la décennie 1980, la plupart des pays développés ont baissé les impôts pesant sur les revenus et le patrimoine. Cette stratégie fait partie des politiques de l’offre néolibérales qui visaient à "libérer les freins à la croissance". L’idée sous-jacente était que favoriser ainsi les plus aisés finirait par profiter à tout le monde, car ils investiraient davantage, consommeraient davantage et créeraient ainsi davantage d’emplois. Les politiques de modération salariale pour les salariés moyens et modestes complétaient assez naturellement cette croyance dans le pouvoir de stimulation économique d’une augmentation des inégalités par le haut.

    Une stratégie inefficace

    Socialement injuste, cette stratégie dite du "trickle down" (littéralement, le "ruissellement") s’est avérée en outre économiquement inefficace. En pratique, l’essor des riches pendant cette période aura bien davantage consisté à garantir des gains considérables aux détenteurs de capital dans un contexte de croissance molle. Et aujourd’hui, à la faveur d’une crise qui met durement à l’épreuve les finances publiques, nombre d’États européens en reviennent.
    C’est notamment le cas en France où l’élection de François Hollande devrait marquer une rupture dans la politique fiscale à l’égard des plus fortunés : alignement de l’imposition des revenus du capital sur l’imposition des autres revenus, relèvement du seuil de la tranche marginale supérieure de l’impôt sur le revenu de 41 % à 45 %, création annoncée d’un taux d’imposition à 75 % pour la part des revenus excédant un million d’euros par an…

    Mais ce tournant a déjà été entamé par les deux plans Fillon de la fin 2011 visant à réduire les déficits publics. Comme l’a constaté une étude de l’Institut des politiques publiques [4], la plus grande partie des cadeaux fiscaux du quinquennat de Nicolas Sarkozy aux plus aisés a été supprimée à la fin de ce même quinquennat, à l’exception notable de la baisse de l’impôt sur la fortune réalisée en juin 2011. Au total, les véritables gagnants de la politique fiscale de l’ancien président seraient ceux qui possèdent un gros patrimoine et touchent des revenus modérés.

    Il serait cependant naïf de croire ou de suggérer qu’une pression fiscale accrue sur les plus riches permettrait de réduire significativement la dette et les déficits publics. Car les riches sont effectivement très riches mais aussi très peu nombreux. Trop peu pour assurer des recettes conséquentes aux États européens. Même en leur imposant des prélèvements de niveau confiscatoire, les recettes fiscales qui en résulteraient seraient très modestes par rapport à l’étendue du problème que l’on cherche à résoudre. Autrement dit, si une augmentation sensible de la fiscalité des plus riches est légitime, ce n’est pas tant pour des raisons budgétaires que pour des raisons de justice sociale.

    Extrait de Alternatives Economiques Poche "Les inégalités en France" n° 056- septembre 2012. En vente en kiosque et sur le site du magazine Alternatives Economiques.

    [1] "Finance and the Rise in Inequalities in France", par Olivier Godechot, Paris School of Economics, Working Paper n° 2011-13, avril 2011.

    [2] Partage (ou répartition) primaire des revenus : part de la rémunération de chacun des facteurs de production (travail et capital) dans la richesse créée au cours du processus productif.

    [3] Capitalisme patrimonial : forme de capitalisme dans lequel l’objectif prioritaire des dirigeants est l’augmentation du cours de l’action, les entreprises étant cotées en Bourse et un niveau minimal de rentabilité étant exigé par les actionnaires. Les salaires des cadres dirigeants et supérieurs sont liés aux résultats de l’entreprise.

    [4] "Fiscalité et redistribution en France, 1997-2012", par Antoine Bozio et alii, Institut des politiques publiques, mars 2012, accessible sur http://www.ipp.eu

    http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1626

     
  32. Nico de Paris

    5 septembre 2012 at 0 h 40 min

    Question 19 : très négative // direct impossible de valider merci l’UE de mer*e

     
  33. silbershark110neverdie

    5 septembre 2012 at 1 h 09 min

    Reblogged this on silbershark110neverdie.

     
  34. Alcide

    5 septembre 2012 at 5 h 45 min

    Adhésion à l’UE: la Serbie doit reconnaître le Kosovo avant (Schulz).

    …La reconnaissance de l’indépendance du Kosovo doit constituer une condition sine qua non de l’adhésion de la Serbie à l’Union européenne, a déclaré mardi le président du Parlement européen Martin Schulz à l’issue d’un entretien à Bruxelles avec le premier ministre serbe Ivica Dacic.

    "Nous devons garantir la paix. La reconnaissance mutuelle de Belgrade et de Pristina doit constituer la condition de leur adhésion à l’UE", a indiqué M.Schulz devant les journalistes…

    http://fr.rian.ru/world/20120904/195952874.html

    C’est à dire reconnaitre le coup de force des US sur la Serbie et le dépeçage contraire aux statuts de l’ONU et …embrasser le cul de Van Fripouille aussi , pour avoir l’honneur d’être vassal de l’empire.

     
  35. Stella

    5 septembre 2012 at 7 h 07 min

     
  36. byeuro

    5 septembre 2012 at 7 h 53 min

     
  37. lodela971

    5 septembre 2012 at 8 h 01 min

     
  38. byeuro

    5 septembre 2012 at 8 h 07 min

     
  39. byeuro

    5 septembre 2012 at 8 h 13 min

     
  40. byeuro

    5 septembre 2012 at 8 h 16 min

    Source : MA VIE MON ARGENT

    La prime de 1000 € sera supprimée.

    Mais personne ne sait quand. Elle reste donc d’actualité et exonérée.

    Vous vous souvenez certainement de cette fameuse prime de 1000€ (qui n’a pratiquement jamais fait 1000€) que Nicolas Sarkosy avait annoncée en grandes pompes et qui avait été baptisée « Prime de partage des profits ». Elle avait été instaurée par le gouvernement Fillon l’année dernière (loi du 28 juillet 2011 de Financement rectificative de la sécurité sociale pour 2011). Toutes les sociétés commerciales (type SA, SARL, SNC, SAS, etc.) d’au moins 50 salariés, et ayant augmenté leurs profits doivent, en principe (il y a des exceptions), verser à leurs employés une prime de partage des profits, qui ne peut se substituer à aucun élément de rémunération prévu par ailleurs.

    Le versement de cette prime est exonéré de toutes cotisations et contributions sociales dans la limite de 1 200€ par an et par salarié. Une exonération qui a le don d’énerver Jean Marc Ayrault qui a annoncé, à l’occasion de la conférence sociale du mois de juillet dernier qu’il voulait la supprimer. Estimant peut être qu’après la fiscalisation des heures supplémentaires qui impacte directement les salariés, la fiscalisation de cette prime risquerait de faire un tantinet « too much », l’annonce n’a pour l’instant été suivie d’aucun effet. La prime reste donc d’actualité et exonérée!

    http://maviemonargent.info/2012/la-prime-de-1000e-sera-supprimee/

     
  41. byeuro

    5 septembre 2012 at 8 h 17 min

    Jacques Sapir, 03 Septembre 2012

     
  42. IRIGOYEN

    5 septembre 2012 at 9 h 24 min

    Pourquoi ne pas respecter la Terre, notre mère à tous, et ce qu’elle peut produire naturellement? Le Créateur la confie à nos soins, arrêtons de la dénaturer et aidons-nous à l’aimer! Pascale

     
  43. Menthalo

    5 septembre 2012 at 9 h 57 min

    Ecoutez les informations économiques de Jacques Sapir dans la vidéo ci-dessus, elles sont essentielles. C’est du concret et cela vient du coeur du système. En face ce crétin de journaliste est totalement creux avec des phrases comme "les choses avancent, la BCE va s’exprimer"…
    Bref, la crise ne fait que commencer.

     
  44. Menthalo

    5 septembre 2012 at 10 h 19 min

    @el loco et aux autres
    Le serveur de ce sondage a été débordé toute la journée d’hier.
    Réjouissez vous. Cela veut dire que les citoyens européens se sont mobilisés et que le bouche-à-oreilles ou les chaines de diffusion alternatives ont été efficaces. Le message est passé.

    Même si vous n’avez pas pu répondre au questionnaire, le fait que vous ayez essayé à fait masse.
    Est-ce réellement un questionnaire de l’U.E. ? ou est-il lancé par Monsanto ou l’un de ses lobby ?
    Et alors ? N’avez vous pas envie de dire à Monsanto qu’il peut aller se faire mettre ?
    Que vous ne voulez pas des OGM ni des pesticides et encore moins du dumping de produits en provenance du monde, qui mettent nos agriculteurs en faillite ?

    El Loco, l’un de mes amis angevins est un entrepreneur agricole, comme toute sa famille. Il a surfé les PAC successives brillamment, toujours avec les dernières techniques. Aujourd’hui, il préfère mettre ses terres en jachère et plante de l’acacia pour faire du compost sur des terres fertiles.
    Cela montre bien qu’on marche sur la tête. Il faut réagir, bouger et se manifester.

    Quant à ceux qui refusent de remplir un questionnaire pour ne pas être repéré comme hostile à la matrice, c’est absurde. Le seul fait d’être venu sur LIESI, vous êtes fichés. Et alors ?
    Je le suis depuis 2002 et cela ne m’empêche pas de m’exprimer violemment contre le système depuis plusieurs années. J’essaye d’ouvrir les yeux à quelques uns et de les faire réfléchir.
    C’est constructif… car une fois le système effondré, il faudra bien rebatir autrement.

     
    • lambda

      5 septembre 2012 at 11 h 02 min

      @ Menthalo
      Il est évident que nous sommes fichés et on doit assumer ses idées et surtout ne pas avoir peur de les porter haut et fort –
      Ma devise est – il faut avoir peur d’avoir peur ! !
      le problème à mon avis n’est pas à ce niveau

      Je trouve que cette proposition de questionnaire laisse entendre au peuple qu’il a son mot à dire et les faits nous ont prouvé à maintes reprises combien on s’est moqué de nous

      Y répondre est faire leur jeu – c’est mon avis et je conçois qu’il y ait d’autres façons de lire ce qui est proposé

      Alors que s’apprête à entrer en vigueur le MES, on nous balade avec des amusements qui nous occupent ailleurs – encore une fois c’est mon point de vue qui ne peut être partagé par tout le monde
      cordialement

       
      • quidam

        5 septembre 2012 at 12 h 12 min

        @Lambda
        Tout à fait d’accord avec vous. J’ajouterai une chose: Quel est le statut du sondage? a-t’il un quelconque pouvoir législatif? à l’évidence la réponse est non.
        "Donnez nous votre avis afin que nous puissions trouver le moyen de consolider le notre et vous l’imposer" voilà qui pourrait résumer l’intérêt d’un tel sondage. "Sinon on pourrait faire un référendum mais on serait (presque) obligé d’en tenir compte, pas pratique… ;-)

         
      • lambda

        5 septembre 2012 at 12 h 34 min

        Bonjour Quidam :)

        je voulais ajouter que chacun peut distribuer sa signature à bon escient par exemple ici –
        pétition pour l’appel d’un Glass Steagall global

        http://www.appel-glass-steagall.fr/

         
    • Geraldine

      5 septembre 2012 at 11 h 07 min

      Menthalo,

      Les conséquences concrètes (désagréables et négatives) du fichage interviendront plus tard. Cela dit, tu as raison, comme tous ceux qui le font par conviction, de diffuser de l’info anti-système pour ouvrir les yeux des moutons.

       
      • quidam

        5 septembre 2012 at 14 h 46 min

        @Lambda
        Je ne partage pas votre avis. (ça arrive ;-) )
        Nous avons depuis longtemps affaire à des gouvernements corrompus, notre "démocratie" n’a de démocratie que le nom (peu de gens me contrediront ici sur ce point), la population dans sa majorité ne le comprend pas ou l’accepte. Dans ce contexte demander quoi que ce soit à ce qu’il y a lieu d’appeler une tyrannie oligarchique revient à lui reconnaitre de plein droit la possibilité ou non d’agir au nom de tous. Ce qui n’est pas mon cas.

         
      • lambda

        5 septembre 2012 at 15 h 17 min

        Quidam , vous avez raison sur le fonds mais l’urgence est de déstabiliser les banques et Glass Steagall est un moyen en attendant le vrai changement

        Ce serait déjà un bon début que de retrouver une indépendance financière qui de plus mettrait à mal le Plan des Banksters et remettrait l’Etat là où il n’aurait jamais dû cesser d’être

         
      • quidam

        5 septembre 2012 at 15 h 32 min

        @Lambda
        je vous laisse relire dans la partie 4 ce qui à mon sens aurait du être mis en gras:
        "…définis dans le cadre d’un programme méditerranéen pour un nouveau miracle économique, conçu comme l’extension nécessaire d’un pont terrestre mondial. Ces accords se traduiront de fait par un nouveau système de crédit et un nouveau Bretton Woods, dans la tradition de Franklin Roosevelt. "

        un nouveau miracle économique dans un nouvel ordre mondial ?
        (voir Pierre Hillard sur le rapprochement europe / méditerranée)

        Bretton woods?

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_de_Bretton_Woods

        C’est précisément ce qui nous a mené à la situation actuelle.

        quel nouveau système de crédit? celui qui verra toutes les petites banques disparaitre au profit de l’oligarchie?

        Non, décidément rien dans la pétition que vous proposez ne me semble aller dans le bon sens.

         
      • lambda

        5 septembre 2012 at 16 h 18 min

        Quidam , sans vouloir épiloguer, la fin des accords de Bretton woods en 71 a été le déclencheur de la spéculation et Glass Steagall sous contrôle national est une arme contre celle-ci

        Je souhaite autant que vous un changement de système, mais un coup de pied dans le chateau de cartes pourrait être déterminant

        mais ne rêvons pas :(

         
    • quidam

      5 septembre 2012 at 12 h 03 min

      @Menthalo
      "Cela veut dire que les citoyens européens se sont mobilisés"
      Il n’y a pas comme une contradiction dans les termes "citoyen" et "européen"?
      Un citoyen est sensé participer à la vie politique et détenir une part des décisions.
      Je ne vois pas en quoi ça s’applique dans l’eurocratie régnante. Ah si pardon, il y a des sondages :-D

       
      • lambda

        5 septembre 2012 at 12 h 38 min

        Quidam, vous avez raison de relever l’oxymore "citoyens-européens"
        Ils veulent vraiment nous le faire rentrer par tous les bouts!!!!

         
    • quidam

      5 septembre 2012 at 12 h 25 min

      @Menthalo
      "Aujourd’hui, il préfère mettre ses terres en jachère et plante de l’acacia pour faire du compost sur des terres fertiles." En faisant cela votre ami montre l’exemple, il n’a pas besoin de lutter contre Monsanto, c’est Monsanto qui devra lutter contre lui et ça change tout. C’est bien plus "constructif" comme vous dites que de répondre à un formulaire. Monsanto s’éteindra faute de pouvoir lutter contre la majorité si d’autres que votre ami suivent cette voie. C’est en tout cas mon point de vue.

       
    • Grandghana

      5 septembre 2012 at 14 h 49 min

      Yes !

       
  45. unmar

    5 septembre 2012 at 10 h 57 min

    c’est rassurant d’entendre le deposeur de lien(menthalo) proteger cette demarche , puis etre fiché c’est lourd mais rien a foutre , si je puis dire , ils vont devoir nous effacé si il ne veulent pas de nos paroles, m’exterminé je dirai car je ne compte jamais plus dans la vrai vie hors du net partir d’un endroit sans ouvrir ma bouche sur ce que j’en pense, notamment la façon dont on devrait gerer notre facon de nous alimenter/produire.

     
  46. quidam

    5 septembre 2012 at 11 h 52 min

    Q11. Pour aider les agriculteurs à survivre:
    – les agriculteurs devraient être plus compétitifs.

    Mais ça veut dire quoi au juste "compétitif"? Dans mon esprit la compétition amène forcément un "gagnant" et… des "perdants" !

    Dans une logique de marché le gagnant c’est celui qui arrive à vendre et tirer des bénéfices de ses ventes alors que le perdant au mieux parvient à survivre du peu qu’il a vendu et au pire met la clé sous la porte ou, comme en Inde (mais pas seulement), se suicide !

    Quelles sont les armes, le moteur de la "victoire"? produire un maximum, au détriment de la qualité des produits et en payant le moins possible la main d’œuvre et, par extension, au détriment de l’être humain. Quel est le prix qui revient au vainqueur? la satisfaction de regarder les perdants manger des pâtes quand il n’a pas terminé son foie gras?

    Alors la "compétitivité" dont on nous rabâche les oreilles à longueur de temps n’a aucune utilité dans une vie de groupe, encore moins dans la situation que l’on traverse !
    Sinon je n’ai pas bien compris et il faut qu’on m’explique ! ;-)

     
    • unmar

      5 septembre 2012 at 18 h 19 min

      il ne faut pas de competitivité, c’est inconcvable

       
  47. ROUSSILLON

    5 septembre 2012 at 12 h 38 min

    Bonjour,

    Je n’aime pas l’Europe, je veux manger sain, sans pesticides et sans OGM…
    Pourquoi quand je refuse 3/4 des questions ce questionnaire ne s’enregistre pas???

    Encore une arnaque??? Mosanto???

     
  48. Brindherbe01 " Pierrot "

    5 septembre 2012 at 12 h 39 min

    Hello les amis !!!

    Ha ha ha!!! Notre forum d’échange de graines gratuit est lancé!

    http://lesbrindherbes.org/2012/09/05/ha-ha-ha-notre-forum-dechange-de-graines-gratuit-est-lance/

    Véhiculez le au maximum pour l’intérêt général….merci !!!

     
    • quidam

      5 septembre 2012 at 15 h 14 min

      voilà qui va dans le bon sens ! bon courage

       
      • Brindherbe01 " Pierrot "

        5 septembre 2012 at 16 h 39 min

        Merci,

        Il faut à l’heure ou nous parlons que les gens apprennent à se serrer les coudes, nous proposons donc cette plateforme en espérant que nous ayons assez de " points relais " pour favoriser des échanges / dons direct par régions et cantons.

        L’outil internet est super mais nous cherchons à aller plus loin afin que les gens ré-apprennent a communiquer directement… que des réseaux se mettent en place par la générosité et l’entraide.

        De plus tout le monde n’a pas internet…

        Les Brindherbes ont pris une belle poussée en 2 ou 3 mois d’exixtance, car j’ai fait confiance à d’autres personnes pour cela, je sais que ce n’est pas évident mais la confiance et là…
        partout autour de nous… il suffit de la donner pour en recevoir 10 fois plus…

        Mais nous sommes trop égoïste ou craintif pour la donner…hein…a l’heure actuelle, demander du sucre a son voisin et presque une honte…mais ou va t-on ?

        Et pourtant…, je vous garantie à tous que je suis très confiant dans tout les Brindherbes qui m’entoure.

        Il y a de tout dans les Brindherbes, cariste, plâtrier, paysan, informaticien, logisticien, juriste, chauffeur livreur, chômeur, agent immobilier, commercial, intérimaire, plombier, maçon, bijoutier, guérisseur, étudiant, programmeur, mécanicien, agent marketing, viticulteur, retraité, comptable…et j’en passe car la liste serait trop longue…

        Nous avons défini notre but d’action a mener, cela n’a pas été de la tarte…car tout les avis divergent…mais il y a un point commun ou tout le monde a été d’accord…
        C’est qu’il faut tout d’abord que les gens se serrent les coudes pour penser éventuellement imaginer : créer quelque chose…

        Donc nous Brindherbes nous agissons dans cette direction…

        Ce forum de graine n’est qu’un début des projets que nous sommes en train d’entreprendre.

        Ce commentaire va dans votre sens …? vous en avez marre de faire que constater et commenter, rien faire de réellement concret…

        Rejoignez nous et vous allez voir qu’en plus d’agir, on rigole aussi et ça fait vraiment du bien d’avoir un but qui avance a vu d’oeil !

        Pierrot.

         
  49. unmar

    5 septembre 2012 at 13 h 02 min

    good game pedrolito

     
  50. Depessemier

    5 septembre 2012 at 13 h 39 min

    Encore de la poudre au yeux pour nous faire croire que nous sommes toujours en démocratie. Sauf qu’ils vont encore nous prendre pour des biquettes et faire ce qu’il veulent comme avec le traité européen.

    La dictature est en marche.

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 674 autres abonnés

%d bloggers like this: