RSS

La magie du verbe et ses limites

02 sept

F. Hollande explique qu’il ne veut pas perdre le contact avec les Français. Il ne néglige donc pas les bains de foule… même s’il est déjà en chute libre dans les derniers sondages.

Quand il prend la parole après avoir écouté les doléances de quelques personnes qui ont encore l’illusion que ce personnage peut incarner le changement, c’est pour annoncer des temps vraiment difficiles. Alors, le changement, c’est dans la durée…

Bref, pendant combien de temps la magie du verbe pourra t-elle fonctionner? F. Sur ce point, Hollande peut demander des conseils à Mario Draghi. Lui s’en sort plutôt pas mal… mais l’automne n’est pas l’été. C’est vrai pour les saisons, c’est aussi vrai pour le timing imprimé par les oligarchies financières.

 

Mario Draghi et François Hollande… unis pour le meilleur et pour le pire

Cette semaine, Mario Draghi est attendu, précisément le 6 septembre, lors de la prochaine réunion du Comité de politique monétaire de le BCE. Si Ben Bernanke n’a rien dit à Jackson Hole et si Mario Draghi ne s’est pas déplacé pour l’entendre, c’est très probablement parce que les banques centrales américaine et européenne se sont concertées avec les gros bonnets de Wall Street pour communiquer harmonieusement ! C’est bien pourquoi, il y a des chances que la BCE annonce un programme de rachat d’obligations.

Quant aux politiques, ils poursuivront le gaspillage des sommets pour chercher des accords alors que la musique est déjà écrite en coulisses.

UNION BANCAIRE et journée chargée le 12 septembre !

A la lumière de tous les problèmes d’argent qui se bousculent à la rentrée pour les Etats, on va profiter de ce prétexte pour accélérer l’UNION BANCAIRE, dont le principe a été approuvé lors du dernier sommet européen fin juin. La première étape de cette union consiste à instaurer un mécanisme unique de supervision bancaire. La Commission européenne met la dernière main à une proposition qui devrait être présentée le 12 septembre, sans doute à l’occasion du discours de son président José Manuel Barroso sur l’état de l’Union.

Ce 12 septembre… nous saurons enfin si le MES peut voir le jour à l’issue de la décision de la Cour constitutionnelle allemande. Car l’Allemagne pèse pour 27% dans le MES…

Ce 12 septembre, il y aura également des élections législatives aux Pays-Bas, au terme d’une campagne marquée par les candidats anti-austérité. S’ils sont en mesure de gouverner, cela pourrait changer le rapport de forces au sein de la zone euro et isoler un peu plus l’Allemagne.

About these ads
 
57 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2012 dans Non classé

 

57 réponses à “La magie du verbe et ses limites

  1. gy

    2 septembre 2012 at 6 h 43 min

     
  2. Folamour

    2 septembre 2012 at 8 h 10 min

    A moins que nous n’ayons d’autres préoccupations, j’ai un lecteur qui m’a posté un commentaire en réaction au possible False Flag Chimique en Syrie, indiquant que des militaires français se préparait bien a partir pour l’Italie (dans un délais de 3 semaines) pour rejoindre le porte avion Charles de Gaulle pour retrouver la marine britannique et de la aller en Syrie et que cela n’était vraisemblablement que le marche pied vers… L’Iran avec les multiples réactions que ce types d’intervention allaient occasionner, bon ça reste un… Commentaire….

    Car étiez vous au courant ces possibles développements ? ça viens des US :

    "Les terroristes de l’OTAN veulent viser les aéroports civils de la Syrie"

    http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5367-les-terroristes-de-l-otan-veulent-viser-les-aeroports-civils-de-la-syrie

    Amicalement,

    F.

     
    • Safari

      2 septembre 2012 at 9 h 18 min

      2013 est de moins en moins certain.
      Priez !

       
  3. gy

    2 septembre 2012 at 8 h 20 min

    Projet MKULTRA
    Le Projet MKULTRA (connu aussi sous le nom de MK-ULTRA) est le nom de code d’un projet de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l’injection de substances psychotropes.

    « Le directeur adjoint de la CIA a révélé que plus de trente universités et institutions avaient participé à un large projet de tests et d’expérimentations qui incluait des tests de médicaments cachés sur des sujets non-volontaires de toutes les catégories sociales, hautes et basses, américains et étrangers. Plusieurs de ces tests consistaient à administrer du LSD sur des sujets ignorants dans diverses situations sociales. Au moins une mort fut enregistrée, celle du Dr. Olson est due à ces activités. L’Agence a elle-même reconnu que ces expériences n’avaient pas de valeur scientifique. Les agents qui faisaient le suivi n’étaient pas des observateurs scientifiques compétents. »
    Sénateur Kennedy.
    Sénat des États-Unis, le 3 Août 1977
    Buts
    L’Agence dépensa des millions de dollars dans des études ayant pour objet de tester littéralement des douzaines de méthodes pour influencer et contrôler l’esprit. Un document MKULTRA de 1955 donne une indication de l’ampleur de l’effort consenti; ce document fait référence à l’étude d’un assortiment de substances qui altèrent l’esprit comme suit :
    1. Substances provoquant un raisonnement illogique et une impulsivité au point que le sujet se discréditera en public.
    2. Substances augmentant les capacités mentales et les capacités de perception.
    3. Substances empêchant ou contrariant les effets toxiques de l’alcool.
    4. Substances augmentant les effets toxiques de l’alcool.
    5. Substances produisant les signes et symptômes de maladies connues de façon réversible, pouvant être ainsi utilisées pour simuler les malades, etc.
    6. Substances rendant la persuasion de l’hypnose plus facile ou qui augmentent son utilité.
    7. Substances renforçant les capacités de l’individu à supporter privation, torture et coercition pendant un interrogatoire ou lavage de cerveau .
    8. Substances et méthodes physiques produisant l’amnésie des événements se déroulant avant et pendant leur utilisation
    9. Méthodes physiques pour produire choc et confusion sur de longues périodes et susceptibles d’être utilisées de façon furtive.
    10. Substances provoquant des incapacités physiques comme paralysie des jambes, anémie aigüe, etc.
    11. Substance produisant une euphorie "pure", sans "redescente"
    12. Substances altérant la personnalité de telle façon que la tendance du sujet à devenir dépendante d’une autre personne est augmentée.
    13. Substances causant une telle confusion mentale que l’individu sous son influence lors d’un interrogatoire trouvera difficile de soutenir une histoire fabriquée
    14. Substances qui font baisser l’ambition et l’efficacité générale de l’homme lorsqu’administrées en quantités indétectables.
    15. Substances qui provoquent faiblesse et distorsion visuel ou auditive, de préférence sans effets permanents.
    16. Pilule assommante qui peut être administrée subrepticement dans la nourriture, les boissons, les cigarettes, ou sous forme d’aérosol, etc., qui peuvent être utilisées en toute sécurité, provoquent une amnésie maximum, et qui pourraient convenir à certains types d’agents sur une base ad hoc.
    17. Substances qui peuvent être administrées subrepticement par les voies supérieures, et qui en très petites quantités rendent impossible toute activité physique.

    Les esclaves d’un âge avancé ou avec une programmation défaillante ont été assassinés selon un rite sacrificatoire, au hasard, sur les terres boisées du Bohemian Club, et j’ai senti que c’était seulement une question de temps jusqu’à ce que ce soit mon tour.
    Cathy O’Brien, Trance Formation of America, The True Life Story of a C.I.A. Slave.

     
  4. gy

    2 septembre 2012 at 8 h 24 min

    MIND CONTROL
    Armes cachées issues de décennies de recherches technologique et psychologique :
    Lavage de cerveau, incitation hypnotique, réception forcée de phrases en boucle, décharges électriques et acoustiques, extorsions d’aveux, dissolution de la mémoire, altérations du comportement et du vocabulaire, ralentissements ou accélérations du rythme cardiaque, dérèglements thermiques du corps, perte d’équilibre, nausées … tel est l’éventail des réalités du "Mind control" : contrôle de la pensée, issu de la recherche nazie, puis de la guerre froide, à des fins d’abus des individus.
    Plusieurs personnes, d’âge, d’origine sociale et géographique variées, se disent victimes d’un contrôle de leurs pensées. Après avoir amassé divers écrits : journaux, magazines scientifiques, articles universitaires, répertoires de brevets internationaux, collectifs de santé…, il apparaît que le Mind control appartient bien à l’univers des réels. Point besoin n’est de recourir à la théorie de la conspiration pour un nouvel ordre mondial ou du complot, pour l’expliquer.
    Il est en revanche intéressant de constater que ces victimes ont souvent un lien direct ou latent avec les pouvoirs : politiques (enfants de hauts fonctionnaires ou lien à des affaires, scandales), économiques (parents ou victimes au service de grands groupes, sociétés de sécurité défense, de télécommunications, de gestion des ressources énergétiques, groupes financières), ou idéologiques (religions, médias, recherche scientifique, noblesse…).
    Mind control ?
    Derrière cet anglicisme, il faut entendre : contrôle des pensées d’un individu contre son gré, via des techniques de manipulations mentales.
    D’après un article de Harry V Martin et David Caul, du journal "Napa Sentinel" de 1991, les recherches et travaux sur le Mind control s’enracinent dans les expérimentations sur la résistance du corps humain, menées dans les camps de la mort par plus de 200 scientifiques nazis. C’est en 1953, lorsque les USA signent le Code de Nuremberg, que la CIA recrute avec l’aval du Général Eisenhower, les docteurs ayant échappé au procès, afin d’exploiter leurs travaux et initier les premières expériences américaines du Mind control.
    Selon Jean-Pierre Lentin, "Ces ondes qui tuent, ces ondes qui soignent-2001", tout débute à la guerre de Corée, lorsque les américains découvrent les techniques d’interrogatoires musclés (lavage de cerveau) pratiquées sous la direction de conseillers russes ou chinois. Les américains lancent alors une série d’expériences sur la manipulation mentale le contrôle des comportements et étudient les effets des drogues, de l’hypnose, de la privation sensorielle, ainsi que de toutes sortes de procédés psychiatriques.
    Grâce aux recherches de John Marks, de 1977, auprès de l’Office of Research and Development, on sait que certaines expériences sur le comportement menées par la C1A, portaient sur des domaines tels que : la bio électricité, la stimulation électrique ou radio du cerveau, la destruction électronique de la mémoire, la chirurgie stéréotaxique, la psychochirurgie, l’hypnose, la parapsychologie, les irradiations, les micro-ondes et les ultrasons.
    Aussi, le Dr José Delgado, neuropsychiatre espagnol, passionné par les effets du bio électromagnétisme sur le cerveau, qui travaille aux USA dès les années 60, est-il célèbre pour ses longs travaux sur la Stimulation Electrique de certaines régions du cerveau. Il fournira un illustre show filmé dans une arène où il arrête net par radio contrôle, un taureau implanté qui fonce sur lui, en actionnant les boutons d’un petit émetteur -boîtier radio qu’il tient dans la main. Outre l’électrode : le stimoceiver (contraction de stimulateur et récepteur), développé par le Dr Delgado, le taureau porte un générateur électrique qui rend le numéro de radio commande efficace.
    Mais c’est avec le scandale du Allan Mémorial Institute de Montréal que le monde découvre en 1977 l’existence des programmes en Mind control : Bluebird (l’oiseau bleu), Artichoke (artichaut), MK-Ultra, Monarch… D’anciens patients de cet hôpital psychiatrique affirment s’être fait administrer des forts psychotropes, tels que le LSD et avoir été soumis à des séances d’isolation sensorielle totales contre leur volonté, pour des expériences commanditées par la CIA américaine depuis les années 50, et reconnues publiquement plus tard.

    D’ailleurs, l’affaire du "Signal de Moscou" de 1962, éclate 15 ans après. En cherchant des micros derrière les murs de leur ambassade à Moscou, les Américains découvrent un rayon de micro-ondes. Diverses agences mènent l’enquête et en 1966 sous l’égide du DARPA (département des recherches avancées du ministère de la défense), le projet Pandora est secrètement lancé, afin d’étudier les effets biologiques des micro-ondes moscovites sur des singes rhésus. Des documents déclassifiés dévoilent l’existence d’un effet non thermique connu des russes qui serait à l’origine de modifications psychologiques, comportementales et génétiques. Selon Zbigniew Brzezinski, conseiller à la sécurité du président James Carter de 1977 à 1981, le personnel de l’ambassade a enregistré le plus haut taux de cancer au monde. En 1998, Anna Johnson-Liakouris reprend l’étude épidémiologique réalisée 20 ans plus tôt et montre que deux pathologies significatives ont été négligées : les taux élevés de leucocytes et les parasitoses intestinales. Certains symptômes types des irradiations électromagnétiques n’ont pas été observés : maladies de peau (eczéma, psoriasis, inflammations, allergies), troubles neurologiques (migraines, insomnies, fatigue, difficultés de concentration ou d’accommodation visuelle), troubles de la reproduction (fausses couches, problèmes durant la grossesse et l’accouchement) et tumeurs bénignes ou malignes.
    Pourquoi
    De nombreux récits de rescapés ou enquêteurs sur les cas américains de Mind control, citent l’existence d’un vaste réseau de prostitution d’adolescents (dénoncé par le Washington Times, dès le 29 juin 1989), au service du plaisir de hauts dignitaires, stars du show business ou affairistes, qui formeraient entre eux, des sortes de sociétés secrètes, soumises à d’étranges rituels situés entre le satanisme, l’ésotérisme New Age et la reprogrammation béhavioriste.
    Cathy O’Brian, ex-esclave de la CIA ou Paul Bonaci, qui a enduré 20 ans de calvaire et a fourni un large faisceau de preuves vérifiées, concernant des crimes et faits de corruptions impliquant des niveaux locaux et fédéraux, remontant jusqu’à la Maison Blanche (affaire Franklin), dévoilent 2 sinistres illustrations des programmes Monarch qu’ils ont subis.
    Michael Aquino, ex colonel, en charge de la division de la guerre psychologique des services secrets de l’armée (DIA), créateur de la secte du Temple de Set (branche de l’église de Satan d’Anton La Vey), incarne les liens au satanisme et au Mind control de ces affaires. Il a également été accusé d’attentat à la pudeur dans le scandale de la crèche pour enfants de la base militaire de Presidio (San Francisco).
    D’aucuns rapprochent ces cas américains de MK Monarch avec certains faits de l’affaire Dutroux (Bulletin de l’Association Julie et Melissa : N’oubliez pas – n°5 9 avril 2001 p. 37 et n °10 p. 28)

     

     
  5. michel49

    2 septembre 2012 at 8 h 38 min

    Les marionnettes changent, pas le montreur de marionnettes…

     
    • Nenuphar

      2 septembre 2012 at 18 h 08 min

      Le montreur ne se dévoile jamais puisqu’il tire les ficelles en catimini jusqu’au grand jour où il prendra le pouvoir mondial.

      Tiens un adepte de ce montreur de marionnettes, hé, franchement là c’est le bouquet :

      http://www.legrandsoir.info/bhl-une-intervention-internationale-contre-israel-est-un-imperatif-historique.html

       
      • CMD

        2 septembre 2012 at 18 h 39 min

        Mais dans quel jeu joue-t-il? C’est à ne plus comprendre grand chose….

         
      • lambda

        2 septembre 2012 at 18 h 55 min

        c’est une parodie
        c’est déjà passé sur ce blog il y a quelques jours

         
  6. aiglebleu

    2 septembre 2012 at 9 h 33 min

    Une banque centrale peut-elle racheter des actifs pourris indéfiniment?

     
  7. Franc-tireur

    2 septembre 2012 at 9 h 41 min

    Ce qui est sûr c’est que des armes chimiques (gaz sarin notamment) ont été livré par les rats installés au pouvoir en Libye aux terroristes atlanto-wahhabite en Syrie….

    Mais cette information est connue depuis plusieurs semaines. Un article a même été publié (puis retiré) par reuters sur ce sujet.

    Le problème pour Flamby et le multi-millionnaire de Normandie c’est que leurs protégés ont montrés qu’ils n’étaient que des terroristes assoiffés de sang….donc leur pipo ne trompe que les cerveaux lobotomisés par TF1 (et encore)

     
  8. Safari

    2 septembre 2012 at 9 h 51 min

    2013 est franchement pas certain, priez !

     
  9. Espoirdepaix

    2 septembre 2012 at 10 h 27 min

    Une véritable honte ,l’être humain utilise toutes les ruses pour semer la peur et entraîner la mort! Est ce donc la leurs seules préoccupations ? Leurs passage sur cette terre aura été bien pauvre,démunis totalement de tous sentiments !
    Une vie édulcorée de faux semblants,une vie gâchée dans toute leurs volontés de mal faire,un gâchis pour ces personnes que nous ne plaindrons pas et qui seront passés à côté de tout ce que notre terre peut dévoiler de plus beau…

     
  10. lodela971

    2 septembre 2012 at 10 h 43 min

     
    • lodela971

      2 septembre 2012 at 14 h 41 min

      Trafics d’influences ? http://youtu.be/iTNK97RTIM0

       
      • lodela971

        2 septembre 2012 at 14 h 51 min

         
      • lodela971

        2 septembre 2012 at 14 h 57 min

        En ce qui concerne les franc-maçons :

        GOUVERNEMENT HOLLANDE

        MANUEL VALLS – Ministre de l’Intérieur :
        Né à Barcelone en 1962. N’a acquis la nationalité française que par naturalisation en 1982. Ami avec ALAIN BAUER – qui est le parrain de l’un de ses fils – Grand Maitre du GRAND ORIENT DE FRANCE de 2000 à 2003. Le 4 Février 2008, il vote pour la réforme de la Constitution permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Se définit comme « blairiste » et « clintonien ». Favorable à l’instauration de la TVA Sociale ; favorable à l’allongement de la durée de cotisation pour le droit à une retraite à taux plein ; favorable à l’alignement des régimes spéciaux de retraites avec le régime général. En 2010, il se déclare favorable au contrôle par la Commission Européenne des budgets nationaux. Participe aux réunions du Groupe BILDERBERG. FRANC-MACON du GRAND ORIENT DE FRANCE. Il se prétend «lié de manière éternelle à ISRAEL», et s’est opposé à la demande PALESTINIENNE d’adhésion à l’ONU. Intervenant au CRIF, notamment lors du «CONGRES DES AMIS D’ISRAEL EN FRANCE» de 2012. Membre du CLUB LE SIECLE.

        PIERRE MOSCOVICI – Ministre de l’Economie :
        Issu d’une famille jérusaliste.
        Soutien historique de Dominique Strauss-Kahn. Lors du vote pour la réforme constitutionnelle de 2008, pour la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Directeur de campagne de François Hollande durant la campagne de 2012, il est Vice-Président du Cercle de l’Industrie (Lobby patronal européen, en lien avec le MEDEF), dont Strauss-Kahn fut également Vice-Président et initiateur avec Raymond H.Lévy (PDG de Renault), et Maurice Lévy (président du directoire de Publicis, participant aux réunions du Groupe BILDERBERG). Les principales entreprises représentées au sein de ce lobby sont celles du CAC40. Participe à la rencontre entre Manuel Valls, François Hollande et Richard Prasquier, président du CRIF, lors d’une entrevue où Hollande s’engagea à «combattre fermement l’antisémitisme et l’antisionisme».

        MICHEL SAPIN – Ministre du Travail :
        FRANC-MACON du GRAND ORIENT DE FRANCE. Durant la campagne de François Hollande, il est chargé du programme présidentielle de François Hollande. A propos du Traité de Maastricht, qui préfigure le Traité de Lisbonne, il déclare : «Maastricht apporte aux dernières années de ce siècle une touche d’humanisme et de Lumière qui contraste singulièrement avec les épreuves cruelles du passé». Lors du Congrès de Versailles en 2008, il vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote qui permit la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme la plupart des parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la majorité absolue. Il participe aux diners du CRIF, en particulier en 2003 où il est présent aux «12 HEURES POUR L’AMITIE FRANCE-ISRAEL» avec François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Nicolas Sarkozy, Pierre Lellouche et Benyamin Netanyahou (1er ministre de l’entité sioniste). Il participe aux réunions du Groupe BILDERBERG, notamment en 1992 aux côtés de Jacques Toubon, Ernest-Antoine Seillière, Philippe Villin, André Levy-Lang ou encore Bernard Arnault.

        VINCENT PEILLON – Ministre de l’Education Nationale :
        Issu d’une famille jérusaliste par sa mère (lui-même nomme ses quatre enfants Salomé, Maya, Elie et Izaak), son père fut banquier (directeur général de la Banque Commerciale d’Europe du Nord).
        Marié à la journaliste Nathalie Bensahel. Militant trotskyste à ses débuts. Soutien de Dominique Strauss-Kahn en 2011, il se rallie ensuite à François Hollande. Sioniste, il est FRANC-MACON du GRAND ORIENT DE FRANCE. Il prône une « république spirituelle», considérant «la Franc-Maçonnerie et la laïcité» comme «religions de la république». Il soutient la ratification du Traité de Lisbonne par la France, et milite pour le fédéralisme européen, et une harmonisation politique, économique et fiscale au sein de l’Europe ». Au Parlement Européen, il défend les intérêts sionistes et collabore activement au projet de déstabilisation de la Syrie.

        JEAN-YVES LE DRIAN – Ministre de la Défense :
        FRANC-MACON du GRAND ORIENT DE FRANCE. Européiste, il se prononce en 2005 pour la ratification du Traité Constitutionnel Européen. En 2008, il avait menacé de quitter le PS si ses «camarades» ne ratifiaient pas le Traité de Lisbonne. Milite pour une «harmonisation européenne des politiques de défense», donc pour la perte de la souveraineté militaire de la France. Sioniste, il est proche du CRIF. Le piratage de la base de donnée du site du CRIF mentionna Le Drian parmi la liste des utilisateurs abonnés.

        STEPHANE LE FOLL – Ministre de l’Agriculture :
        FRANC-MACON du GRAND ORIENT DE FRANCE. Sioniste, déclare à propos du diner du CRIF «On n’avait pas de raison de dire non, c’est le genre de dîner où tout le monde va. (…) Le CRIF, on y est allé quasiment tout le temps, c’est comme ça, il y a des choses qui s’installent». Il participe également au groupe de liaison CRIF-PS mis en place en 2006, aux cotés notamment de Richard Prasquier (président du CRIF), François Hollande, Razzye Hammadi, Malek Boutih. Il se prononce en faveur de la ratification par la France du Traité de Lisbonne. Il est l’un des rares parlementaires socialistes à avoir oser se prononcer pour le Mécanisme Européen de Stabilité. En février 2012, il déjeuna avec l’ambassadeur des Etats-Unis, accompagnés notamment de Michel Sapin.

        LAURENT FABIUS – Ministre des Affaires Etrangères :
        Issu d’une famille jérusaliste.
        Opère le «tournant de la rigueur» au début des années 80 en tant que 1er Ministre de Mitterrand, entrainant la rupture des communistes avec le PS. Il est mis en cause à cette époque dans l’affaire tragique du Rainbow Warrior, bateau de Greenpeace dynamité par des agents de la DGSE. Également mis en cause dans la sinistre affaire du sang contaminé, au cours de laquelle des poches de transfusion sanguine ont été contaminées par le virus du sida, faute de mesures préventives. Il est ministre sous Jospin lors du passage à l’euro et de la création d’Areva. Lors du Congrès de Versailles de 2008 concernant la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne, il ne prend pas part au vote. Lors du vote concernant le Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme les autres parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la majorité absolue. Au début de l’année 2012, il se rend en Israël où il rencontre le Président Shimon Peres et le Ministre de la Défense Ehud Barak. Il participe au diners organisés par le CLUB LE SIECLE. Il participe aux réunions du Groupe BILDERBERG. Il prend part aux diners du CRIF. Il participe à des réunions maçonniques, son appartenance à la FRANC-MACONNERIE n’est pas officielle mais évidente.

        ARNAUD MONTEBOURG – Ministre du Redressement Productif :
        FRANC-MACON, membre de la FRENCH-AMERICAN FOUNDATION (fondation atlantiste). Il ne prend pas part au vote lors du Congrès de Versailles de 2008 qui modifia la Constitution pour permettre la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote pour la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, à l’instar de la plupart des parlementaires socialistes, il s’abstient. Lié au CRIF, en particulier par sa compagne Audrey Pulvar qui en est l’auxiliaire zélée.

        MARISOL TOURAINE – Ministre de la Santé :
        Fille du sociologue Alain Touraine, aux accointances MACONNIQUES de notoriété publique. Elle est membre du CLUB LE SIECLE. Européiste, elle vote en 2008 pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote pour la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, elle s’abstient comme la majorité des parlementaires socialistes, permettant ainsi son adoption à la majorité absolue.

        AURELIE FILIPPETTI – Ministre de la Culture :
        Participe aux diners du CRIF. Lors du Congrès de Versailles de 2008, elle vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote permettant l’adoption du Mécanisme Européen de Stabilité, elle s’abstient. Elle milite contre l’antisionisme et se revendique ouvertement sioniste. Interrogée par Robert Ménard sur le voyage de Dieudonné en Iran, elle explique «qu’il existe des personnes plus légitimes que d’autres pour parler des droits de l’homme […] et que Dieudonné ne s’est pas beaucoup illustré dans le respect des droits de l’homme».

        NICOLE BRICQ – Ministre de l’Energie et du Développement Durable :
        En 1991, elle soutient la Guerre du Golfe. En 2008, en tant que sénatrice PS, elle vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Elle s’est déclarée favorable à l’instauration du Mécanisme Européen de Stabilité, et s’est abstenue comme les autres parlementaires socialistes. Elle fit partie des signataires de la lettre ouverte envoyée à Nicolas Sarkozy, alors Président de la République, lui demandant de ne pas reconnaître l’ÉTAT PALESTINIEN à l’ONU. Elle est membre du très sioniste CERCLE LEON BLUM.

        JEROME CAHUZAC – Ministre du Budget :
        Probable appartenance au GRAND ORIENT DE FRANCE. Frère d’Antoine Cahuzac, qui fut président du directoire de HSBC Private Bank France (avant d’être nommé en Janvier à la tête d’une importante filiale d’EDF). Lors du vote de la réforme constitutionnelle de 2008 permettant la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Lors du vote à propos du Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient. Afin de «préserver la confiance des investisseurs», il se prononce pour une rigueur budgétaire, précisant que cet«objectif interdit la création de postes dans la fonction publique durant le prochain quinquennat». Il fait de la«confiance des marchés» sa priorité.

        JEAN-MARC AYRAULT – Premier Ministre :
        Notable du PS depuis près de 4 décennies. Lors du vote pour la réforme constitutionnelle de 2008, pour la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Lors du vote parlementaire sur le Mécanisme Européen de Stabilité (qui brade une nouvelle fois un pan de la souveraineté Française aux instances européistes), il s’abstient comme la plupart des parlementaires socialistes dont il dirige le groupe, permettant ainsi l’adoption du MES à la majorité absolue. Est mandaté durant la campagne par François Hollande pour traiter la question du vote juif et récupérer les voix, et surtout le soutien, de la communauté.
        En 2008, maire de Nantes, il fait voter une subvention de 400 000€ destinée à la rénovation et à l’agrandissement du local servant aux «réunions» de 7 LOGES MACONNIQUES (face aux critiques de l’opposition, il dû finalement abandonner le projet).

        FRANCOIS HOLLANDE – Président de la République :
        FRANC-MACON du GRAND ORIENT DE FRANCE, il prône l’intégration de la « laïcité » dans la Constitution. Millionnaire, il déclare une fortune d’1,17 Million d’euros, omettant la Société Civile La Sapinière, qu’il gère avec Ségolène Royal, dont le capital s’élève à plus de 900 000 €. Membre du CLUB LE SIECLE. Sioniste, il participe à plusieurs reprises aux diners du CRIF, qui salue sa victoire. Il est également membre de la fondation atlantiste FRENCH-AMERICAN FOUNDATION. En 2005, il fit campagne pour le « Oui » au référendum visant à ratifier le Traité Constitutionnel Européen. Lors du vote de 2008 concernant la réforme constitutionnelle permettant la ratification du traité de Lisbonne, il s’est abstenu. Lors du vote concernant le Mécanisme Européen de Stabilité, il s’est également abstenu. Il est élu Président de la République avec moins de 40% des suffrages exprimés. Il est mis en cause par la plainte d’EMMANUEL VERDIN, qui l’accuse d’avoir couvert les agissements pédophiles qui auraient été perpétrés par JACK LANG

         
  11. Alcide

    2 septembre 2012 at 11 h 00 min

    Pour illustrer la magie du verbe et ses limites , Goldman Sachs racontée aux enfants :

    Et tout plein de vidéo pédagogiques sur :

    http://www.youtube.com/user/MajorityReported

     
    • quidam

      2 septembre 2012 at 12 h 11 min

      @Alcide
      Impressionnante votre vidéo ! "je suis un pourri mais j’assume !"
      Mais, finalement, ça résume assez bien ce vers quoi la pensée occidentale en général s’est orientée: un matérialisme sans limites et sans lois si ce n’est celle du plus fort et du plus vicieux.
      Pas étonnant, dès lors, que certains n’y voient même plus l’ombre d’un problème.
      Compétitivité, rentabilité… les médias ne parlent plus que de ça et pour beaucoup c’est devenu la norme. Même ceux qui en sont victimes ne semblent pas prendre conscience que cette direction n’est pas la bonne. Envieux, ils tenteront leur chance au loto dans le meilleur des cas ou apprendront à devenir eux aussi des pourris pour trouver une place de choix dans ce qu’on leur présente comme inéluctable.

       
      • Dies Irae

        2 septembre 2012 at 12 h 30 min

        @ quidam et alcide

        Cette video est un fake, meme si le message, lui, est completement vrai !

        Les sous titres ne correspondent en rien avec les paroles… Une simple parodie humoristique…

         
      • Alcide

        2 septembre 2012 at 12 h 36 min

        @ quidam
        Je suis bien de votre avis , Mammon roi de la société pour ceux qui veulent " arriver " , la conséquence de l’argent roi par tous moyens.
        On ne peut que mépriser une société qui prend pour idole des sportifs débiles et drogués , des starlettes salopes ou des politiciens véreux .
        Quoique les hommes aient un penchant naturel pour les starlettes…

         
      • Alcide

        2 septembre 2012 at 12 h 40 min

        @ Dies Irae
        Oui , c’est marqué sur le site , comme les autres vidéos et c’est pour les enfants.
        Il n’en reste pas moins que le message interprété est totalement vrai y compris dans les détails techniques de la monnaie.

         
      • quidam

        2 septembre 2012 at 16 h 07 min

        @Dies Irae
        je n’ai plus de son sur mon PC :-D
        Merci pour l’info, je me disais aussi que cet aveu allait bien loin.
        Remarquez que dans les actes ça se traduit bien par ce qui est écrit en sous-titre ;-)

        @Alcide
        …et notre société décadente se veut l’exemple des droits de l’homme et prétend avec vanité dicter aux autres la manière dont il doivent agir… ça aussi ça ressemble à une parodie humoristique :-)

         
    • Olivier

      2 septembre 2012 at 14 h 03 min

      La traduction est bidon, elle a dans le sens de ce que veut dire celui qui l’a faite .

       
    • la rumeur

      2 septembre 2012 at 14 h 54 min

      video de debunker qui pourri les sites web et sera repris plus tard par une emission de tele prouvant que sur le web c est que des conneries ( il visent le 80% et pas le 20% ENCORE MOINS LE 1 % )

       
      • Antilluminati

        2 septembre 2012 at 17 h 08 min

        Pas faux, j’aime pas ce genre de vidéo, ça se retourne toujours contre la vérité.

         
      • Sébastien

        2 septembre 2012 at 20 h 31 min

        Entièrement d’accord.

         
    • Geraldine

      2 septembre 2012 at 17 h 24 min

      Excellente vidéo criante de vérité derrière l’humour, merci.

       
    • Geraldine

      2 septembre 2012 at 17 h 31 min

      Je ne dirais pas que c’est pour les enfants… plutôt pour des citoyens avertis ou curieux des mécanismes financiers.

       
  12. Alcide

    2 septembre 2012 at 11 h 38 min

    Inadmissible :

    Les terroristes mercenaires étrangers de l’ASL financés par des monarchies décadentes , commandés par des sionistes mythomanes , entrainées et soutenues par des démocraties bananières occidentales réunies sous la bannière de l’OTAN projettent d’attaquer des aérodromes civils en Syrie.

    http://rt.com/news/rebels-warning-civilian-airports-114/

    Et Trad:

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.activistpost.com%2F2012%2F09%2Fnato-terrorists-to-target-syrias.html

    Original:

    http://www.activistpost.com/2012/09/nato-terrorists-to-target-syrias.html

    Et Flamby qui veut reconnaitre , au nom du pays qu’il pille et trahit ce "gouvernement " d’assassins.

    Le fascisme nouveau est clairement en action , Flamby en fait parti en digne successeur du Nain des Carpathes.

     
    • lambda

      2 septembre 2012 at 11 h 53 min

      à alcide
      et Hollande a un allié de choix avec Juppé qui sur France 3, vient d’assèner sans rire qu’il faut faire tomber Bachar el assad qui vient de tuer 25.000 personnes de son peuple
      Le journaliste en face aquiesce
      Voilà :(

       
  13. Alcide

    2 septembre 2012 at 12 h 58 min

    Desmond Tutu a exhorté à juger Blair et Bush pour l’Irak .

    Desmond Tutu, lauréat du prix Nobel de la Paix, l’archevêque du Cap a appelé à traduire en justice l’ancien premier ministre britannique Tony Blair et l’ancien président américain George W. Bush pour la guerre en Irak.

    Dans le journal britannique The Observer du dimanche, Tutu a déclaré que la raison de la guerre était de fausses informations que Saddam Hussein possède des armes de destruction massive.
    Le militant de la lutte contre l’apartheid et le premier évêque noir en Afrique du Sud, Desmond Tutu a déclaré que Blair et Bush doivent répondre de la mort de milliers de civils.
    Voir ; Voix de la Russie.

    Et Colin Powell pour son inoubliable prestation à l’ONU ?

    Colin Powell , mensonge à l’ONU

     
  14. Sébastien

    2 septembre 2012 at 14 h 00 min

    Les militants socialistes sont tellement cons (81% d’opinions positives et de soutien à ce jour, et j’en connais hélas, gentils, mais cons) que Hollande peut bien péter dans un micro, ils resteront en extase(y).
    On a toujours le Président qu’on mérite.

     
    • Laurent

      3 septembre 2012 at 6 h 14 min

      Ce n’est pas le président que le peuple mérite mais le système en tant que tel. On change de personnnage, de scène ou d’acte mais c’est toujours la même pièce de théatre qui se joue sous nos yeux. Lorsque les individus comprendront que leurs destins ne sont ni dans les mains d’un homme ni même d’un parti politique quel qu’il soit (extrêmes gauche & droite inclus) mais au fond d’eux-mêmes, alors, notre société changera. Mais ce n’est pas demain la veille.
      L’homme providentiel n’existe pas.

       
  15. byeuro

    2 septembre 2012 at 14 h 46 min

    L’homme qui croî au père Noël :
    Eurozone : la crise peut être réglée dans un à deux ans, assure le patron du FESF

    http://www.boursorama.com/actualites/eurozone-la-crise-peut-etre-reglee-dans-un-a-deux-ans-assure-le-patron-du-fesf-119f720e9d163c244f301eb05dd26123

    Même eux ‘y mettent :
    L’OCDE appelle la BCE à racheter des obligations pour lutter contre la crise :

    http://www.boursorama.com/actualites/l-ocde-appelle-la-bce-a-racheter-des-obligations-pour-lutter-contre-la-crise-601e8ad4c7b0d0965a47f80b83cab351

    BlaBla :
    L’Etat sauve le Crédit Immobilier de France en lui accordant sa garantie :
    Question qui sauvera l’Etat ?

    http://www.boursorama.com/actualites/l-etat-sauve-le-credit-immobilier-de-france-en-lui-accordant-sa-garantie-76931d0b87a9781ac7607c84209b48a5

     
    • quidam

      2 septembre 2012 at 16 h 29 min

      @byeuro
      Il ne croit pas au père Noël, il défend des intérêts privés(oligarchie) voilà tout… On attrape pas les mouches avec du vinaigre !
      "Si tous les pays de la zone monétaire respectent strictement leurs engagements de consolidation budgétaires et continuent à améliorer leur compétitivité, alors la crise peut être réglée dans un ou deux ans"
      Tiens ! revoilà le mot clé ! :-)
      Traduction pour les nuls:
      "Augmentez les impôts, renoncez aux acquis sociaux, baissez les salaires et surtout faites nous confianccccce, on saura quoi faire de votre pognon" ;-)

      A noter dans le parcours de ce monsieur un passage à la BERD en tant que vice gouverneur (dont le premier directeur fut Jacques Attali)
      Et un passage dans le temple de la philanthropie: le FMI !

      C’est marrant comme on retrouve toujours les mêmes !
      Ils œuvrent depuis des années pour notre bien être mais comme on ne leur laisse pas assez de marge de manœuvre ils n’y sont pas encore arrivé…

      Mais dans 5 ans le troupeau votera à droite et tout va changez vous verrez ;-)

       
      • Antilluminati

        2 septembre 2012 at 17 h 18 min

        Et lorsqu’ils créeront la super banque (comme la FED), les pays devront conjointement offrir leur or, ne jamais oublier que c’est surtout ça qu’ils veulent, sans son or, aucun pays ne pourra s’en sortir.

         
      • lambda

        2 septembre 2012 at 18 h 24 min

        @ antiilluminati

        pour nous le transfert de l’or de la Banque de France au FMI, c’est fait

        Sarkozy s’en est chargé et vous avez raison de faire valoir que la finalité est la récupération de l’or des banques centrales

        http://ladettedelafrance.blogspot.fr/2011/12/scandale-la-france-gage-lor-de-la.html

         
      • byeuro

        2 septembre 2012 at 18 h 39 min

        @ quidam

        Vous avez raison sur toute la ligne.

         
      • nathan

        2 septembre 2012 at 20 h 45 min

        pour ne pas se faire prendre pour des mougeons, il suffit de ne plus se déplacer pour voter pour ces pourris. C’est pourtant simple non ? Quand on a compris comment fonctionne ce système mafieux, on ne va pas voter pour ca. Il n’y a que comme cela qu’ils comprendront que nous avons aussi compris leur petit jeu de rôle au service de la finance, et que mensonges et manipulations, c’est terminé.

         
  16. jeti

    2 septembre 2012 at 15 h 09 min

    juste pour info, sur ebuzzing LIESI est en première position sur le top-blog économie.

    http://labs.ebuzzing.fr/top-blogs/economie

     
    • PhiliP

      2 septembre 2012 at 17 h 28 min

      Dans mon coeur aussi…

       
    • Bernard H L M

      3 septembre 2012 at 22 h 06 min

      AAh bon!
      En plus de le quantité, les robots apprécient ils la qualité?
      Si oui, nous sommes proches d’ être cuits.
      MD, faites que ce ne soit une ènième attaque de pessimisme, après tout.

       
  17. parceque29

    2 septembre 2012 at 17 h 08 min

    Syrie: Juppé envisage une intervention sans l’ONU en cas de risque de prolifération chimique
    AFPPar AFP | AFP – il y a 54 minutes

    http://fr.news.yahoo.com/syrie-jupp%C3%A9-envisage-intervention-lonu-cas-risque-prolif%C3%A9ration-150857358.html

     
  18. la rumeur

    2 septembre 2012 at 17 h 38 min

     
  19. zapatta

    2 septembre 2012 at 18 h 04 min

    Rajoy présente un plan pour introduire des euro-obligations dans l’UE

    Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a présenté un plan en trois étapes pour que la zone euro se dote à terme d’euro-obligations, indiquant que le processus pourrait être lancé dès 2013, dans une interview publiée dimanche par un journal allemand.

    M. Rajoy a indiqué au Bild am Sonntag que la première étape vers une mutualisation de la dette des pays de la zone euro, qui aurait l’avantage de faire baisser les coûts d’emprunts de ses membres les plus vulnérables, pourrait être mise en place dès le début de l’année prochaine.

    «L’union budgétaire devrait être réalisée en trois étapes», a-t-il expliqué.

    «Tout d’abord, les États membres devraient prendre des mesures pour se conformer aux critères de convergence fiscale et économique imposés par le Conseil européen», suggérant que cette harmonisation se fasse en 2013-2014.

    Ensuite, en 2015-2016, «une autorité budgétaire européenne, chargée de surveiller les budgets nationaux, doit être créée. Elle formulerait également des recommandations sur les objectifs et l’orientation de la politique budgétaire dans la zone euro».

    «A ce stade, des euro-obligations à moyen et à long terme pourraient être émises, à condition que la majeure partie de la dette soit toujours portée au niveau national», a-t-il dit.

    Dans une troisième étape, lors de laquelle l’ensemble de la zone euro se verrait imposer des objectifs budgétaires contraignants, des obligations communes à l’Union (européenne) pourraient être émises, a-t-il dit, suggérant 2017-18 comme date d’émission.

    Opposition de Merkel

    «C’est ma proposition, d’autres peuvent voir les choses différemment», a souligné M. Rajoy. «Ce qui est important, c’est que nous parvenions à définir un objectif et les conditions requises pour y parvenir».

    Car «la situation actuelle», qui voit certains pays européens s’acquitter de taux d’intérêt «intolérablement élevés» tandis que d’autres bénéficient de taux négatifs, «ne peut pas durer», a-t-il fait valoir. «C’est pourquoi il nous faut résoudre dès à présent le problème des rendements divergents».

    M. Rayoy doit rencontrer jeudi à Madrid la chancelière allemande Angela Merkel.

    Cette dernière a exprimé à plusieurs reprises son opposition aux euro-obligations, estimant que cela ferait grimper les coûts d’emprunt très bas, sinon négatifs, de Berlin et cela conduirait les Etats membres de la zone euro à relâcher leurs efforts de discipline budgétaire.

    M. Rajoy s’est montré confiant au sujet de la chancelière, indiquant qu’il avait «l’impression» qu’elle était «prête» à faire davantage pour résoudre les «problèmes urgents auxquels font face l’euro et l’intégration européenne».

    (AFP)

     
  20. zapatta

    2 septembre 2012 at 18 h 20 min

    France-Qatar : Un ticket gagnant-gagnant…pour qui ?

    Dans la droite ligne de la politique impulsée par Nicolas Sarkozy, François Hollande approfondit les relations de la France avec l’émirat qatarie, seul véritable allié régional français au moyen-orient…malgré le positionnement très ambigu du pays vis-à-vis de l’islam radical et les alertes des services de renseignement tout à fait conscients du double jeu de l’émirat qatari.

    C’était il y a un peu plus d’une semaine, François Hollande recevait à l’Elysée le cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, émir du Qatar.

    Sans surprise, les deux acolytes ont constaté leur « convergence de vues » sur la Syrie et « décidé de coordonner leurs efforts » pour une « transition politique » à Damas. Au cours de cet entretien, François Hollande a également « exprimé sa volonté de renforcer le partenariat solide, confiant et ambitieux que la France et le Qatar ont établi de longue date ».
    Du blah-blah diplomatique servi sur un plateau. Quelques chocolats Ferrero n’auraient pas fait tâche dans le décor.

    C’est peu dire que depuis le début de l’ère Sarkozy le Qatar est devenu un allié indispensable, sinon le guide exclusif de la politique arabe de la France. En la matière, François Hollande n’a pas fait le « pas de côté » qui aurait pu marquer une inflexion dans la politique étrangère de la France, préférant s’inscrire dans la droite ligne de son prédécesseur et gardant le rythme effréné des rencontres officielles avec l’émir de la pétro-monarchie. Même si au-delà des amabilités diplomatiques, les services de renseignement français ne cessent de pointer le jeu ambigu de l’émirat vis-à-vis des mouvements islamistes et qu’au quai d’Orsay la politique du « tout Qatar » fait également grincer quelques dents.

    Ainsi, le rapprochement avec le Qatar sur le dossier syrien « suscite des sentiments mitigés » : « l’émirat joue à plein la "carte sunnite" et soutient les Frères musulmans, tandis que la France cherche, avec ses alliés occidentaux, à favoriser l’apparition d’un« gouvernement de transition apportant des garanties aux minorités du pays » constatait une source française du journal Le Monde, contrainte de reconnaître que Le Qatar gardait néanmoins un rôle à jouer dans la réconciliation.

    Le Qatar indispensable à l’action française ?

    Difficile de se passer du gaz qatari, de ses bases militaires, de sa position stratégique dans la région et surtout de ses fonds souverains en ces temps difficiles. « A grands coups de pétrodollars et par le relais médiatique d’ Al-Jazeera, le Qatar s’efforce d’être partie prenante et intermédiaire bona fide dans toutes les problématiques du monde sunnite, du Soudan à Gaza en passant par la Somalie, la Libye et le Maroc, aujourd’hui la Syrie. L’Emir entend se rendre ainsi indispensable à toute action de l’Occident dans la zone aux dépens de l’Arabie.
    Il y réussit plutôt bien au point que, après élimination des malfaisants fort en gueule (Saddam, Hussein, Qadhafi, Moubarak, Al-Assad et cie), le Qatar s’arroge aujourd’hui – à égalité avec l’Arabie – le contrôle de la Ligue Arabe et sa capacité de pression sur l’ONU. L’avenir dira si les investissements massifs du Qatar et de l’Arabie dans nos économies en crise valaient notre complaisance face à la montée d’une barbarie dont nous aurions tort de croire que nous sommes à l’abri » commente Alain Chouet, ancien responsable de la DGSE, grand connaisseur du monde arabe.

    Complaisance qu’illustre une anecdote rapportée récemment par le journaliste de The Independent, Robert Fisk, spécialiste du moyen-Orient. Dans un article paru dans The Independent, il évoque une entrevue récente avec le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid El-Mouallem. Au cours de cette entrevue, le chef de la diplomatie syrienne lui parle d’une rencontre avec l’émir du Qatar, à Doha, au cours de laquelle il était question de la situation en Libye et en Syrie et de la position du Qatar vis-à-vis de ces deux pays.

    Le Qatar, principal sponsor de l’islamisme

    El-Mouallem, cité par Robert Fisk, se souvient : «Alors que j’attendais pour entrer dans la réunion, il y avait le chef du parti tunisien Ennahdha. L’émir a ordonné de lui payer 150 millions de dollars pour aider son parti Ennahdha aux élections (du 23 octobre 2011, remportées par Ennahdha, Ndlr)». El-Mouallem ajoute : «J’ai dit à l’émir : Vous aviez des relations très étroites avec Mouammar Kadhafi, alors pourquoi vous envoyez vos appareils pour attaquer la Libye et acceptez de faire partie de l’opération de l’Otan ». L’Emir répond simplement: « Parce que nous ne voulons pas perdre notre élan à Tunis et en Egypte – et Kadhafi était responsable de la division du Soudan ».

    Par les armes, la diplomatie, l’argent et/ou les médias, le Qatar s’impose ainsi comme le sponsor principal de l’islam politique et fondamentaliste. On le voit en Tunisie avec ses liens très forts avec le parti Ennahda, avec la bénédiction des Etats-Unis, on le voit également en Libye ou encore au Mali avec le soutien financier et militaire qu’il apporte au groupe Ansar Dine.

    Bref, un soutien financier à la plupart des acteurs politico-militaires salafistes la branche la plus enragée des Frères musulmans hostiles aux régimes laïques et nationalistes arabes mais aussi une présence active, loin d’être innocente, dans de nombreux pays en conflit dans la région.

    Autant d’informations largement connues des politiques français en poste depuis trois ans, alertés en cela par la Direction du Renseignement Militaire ou la DGSE.

    Malgré tout à chaque crise régionale, le scénario de l’alliance franco-qatarie se répète : la France apporte son poids international et sa voix au Conseil de sécurité des Nations unies, le Qatar ses leviers régionaux, ses finances et parfois comme en Libye ses armes ou ses services de renseignement. « Tout le monde est content. Pour combien de temps ? » interroge Alain Chouet, dubitatif.

    Régis SOUBROUILLARD

    http://www.marianne2.fr/France-Qatar-Un-ticket-gagnant-gagnant-pour-qui_a222109.html?preaction=nl&id=5921473&idnl=26819&

     
  21. lodela971

    2 septembre 2012 at 19 h 07 min

    Le patronat français a son héros : BHL !

    Source : nationspresse.info

    On a les modèles que l’on mérite et le patronat français réuni en conclave estival dans la banlieue chic de Paris n’y fait pas exception.

    Laurence Parisot a introduit Bernard-Henri Lévy à l’Université d’été du MEDEF en ces termes : « Vous êtes l’incarnation de l’intelligentsia française telle que nous l’aimons. » Affligeant !

    La Caste économico-financière « française » a applaudi Bernard-Henri, larve germanopratine, improbable héros des islamistes libyens, porte-parole du Nouvel ordre mondial, spécialiste de Botul, cet auteur issu d’un canular dans lequel Béhachel a mis les deux pieds dedans, minable flic de la pensée qui se prend pour un philosophe, va-t-en-guerre hystérique et éternel agité du bocal de la bien-pensance politico-médiatique, propagandiste haineux, inculte et grotesque.

    C’est dire le niveau de ce patronat français égocentrique pour qui la haine sociale sert de prisme analytique au service de la préférence étrangère, contre la nation et contre le peuple.

     
  22. lodela971

    2 septembre 2012 at 19 h 22 min

    Chavez : la caution révolutionnaire de Mélenchon

    Depuis que je traduis Hugo Chavez, je ne saurais dire combien de fois j’ai voulu écrire ce qui va suivre, combien de fois j’ai souhaité dire à mes amis de la gauche française à quel point la voix de cet homme, que j’ai mis tant de cœur à essayer de transmettre, est en France accaparée et rendue inoffensive par des courants politiques qui – bien que se disant révolutionnaires, bien entendu ! – ne font, par leurs propagandes, que trahir la pensée et les actes du président vénézuélien.

    La suite ici … http://diktacratie.com/chavez-la-caution-revolutionnaire-de-melenchon/

     
    • jankry

      2 septembre 2012 at 19 h 31 min

      @lodela971
      Chavez ,ce héros. melenchions,ce traitre! Il est bien dommage en France de voir associer ces 2 noms, c est trés dévalorisant pour Chavez qui mérite mieux et qui sert de caution morale à mélension,le social-traitre, auprés des jeunes apprentis révolutionnaires français manipulés.

       
      • lodela971

        2 septembre 2012 at 19 h 36 min

        @jankry
        Et oui .. c’est pour cela qu’il faut informer les gens afin qu’ils ouvrent les yeux sur ce personnage …

         
    • Sébastien

      2 septembre 2012 at 20 h 34 min

      C’est exactement le genre d’analyse et de commentaire que j’ai fait il y a peu de temps. Reste plus qu’à ouvrir les yeux des 99,99% restant.

       
  23. gepetto

    2 septembre 2012 at 21 h 41 min

     
  24. zapatta

    2 septembre 2012 at 21 h 41 min

    Ayrault n’écarte pas une hausse de la CSG

    Concernant le financement de la protection sociale, Le Premier ministre a admis qu’une hausse de la CSG était « une piste » mais « pas la seule ».

    Jean-Marc Ayrault a assuré dimanche, en pleine élaboration du projet de budget 2013, qu’il ne serait « pas le Premier ministre d’un tournant de l’austérité » et a laissé la porte ouverte à une hausse de la CSG pour financer la protection sociale.

    Critiqué pour sa discrétion en août, le chef du gouvernement, en baisse comme François Hollande dans les sondages, a profité de son passage dans l’émission « Tous politiques » de France Inter/AFP/Le Monde pour livrer un plaidoyer pro domo.

    Non, il n’a pas « bullé, comme on dit » durant les « deux pauvres semaines » que le gouvernement s’est octroyées et « Matignon travaille 24 heures sur 24, 365 jours par an ». Dans un contexte de crise « exceptionnelle », selon les termes du chef de l’Etat, le Premier ministre a voulu faire preuve de volontarisme en assurant que l’« on va y arriver! ». « La France va s’en sortir », a promis Jean-Marc Ayrault.

    Des efforts vont cependant être faits par tous pour que les objectifs de réduction des déficits soient tenus, soit 3% du PIB en 2013 et l’équilibre en 2017. « Je ne veux pas être le Premier ministre d’un tournant de l’austérité parce que la politique que nous aurions engagée au début du quinquennat aurait été un échec », a prévenu l’ancien maire de Nantes. Mais l’équation est rendue très compliquée par le ralentissement économique, et le gouvernement doit trouver au moins 30 milliards d’euros.

    Concernant le financement de la protection sociale, qui doit être réformé début 2013, M. Ayrault a admis qu’une hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG) était « une piste » mais « pas la seule ». « Aujourd’hui la plus grande partie du financement de notre système de protection sociale s’assoie sur le travail, sur le salaire », a-t-il déploré.
    Le dossier Crédit immobilier de France

    Il a aussi défendul’intervention du gouvernement pour venir en aide au Crédit immobilier de France (CIF), étranglé financièrement. « L’Etat a pris ses responsabilités en donnant sa garantie (…) parce qu’il en va de l’intérêt du financement du logement », a justifié M. Ayrault.

    Il a promis que l’argent des contribuables ne serait pas mis à contribution, l’établissement bancaire disposant de « fonds propres ». Il a aussi souhaité le départ du PDG du CIF, Claude Sadoun, sans indemnité ni retraite-chapeau. Plus globalement, il a jugé « solide » le système bancaire français, mis à part certaines banques qui « posent problème », comme le CIF ou Dexia.

    Le Premier ministre a aussi rappelé à l’ordre ses ministres Pierre Moscovici (Economie) et Arnaud Montebourg (Redressement productif) qui se sont publiquement affrontés à propos du choix de la banque Lazardcomme conseil du gouvernement dans la création de la future banque publique d’investissement, sur fond de soupçons de conflit d’intérêts.

    « Ca suffit, ca vaut pour tout le monde. (…) Il y a une règle qui a été fixée dès le départ, pour tous les membres du gouvernement, c’est que la discussion a lieu au sein du Conseil des ministres », a-t-il mis en garde.

    M. Ayrault a repoussé la demande d’un référendum sur le traité européen car ce texte, selon lui, n’implique « pas de transfert de souveraineté » et réclamé une nouvelle fois à sa majorité de donner de la « force » au président Hollande sur ce texte en le votant à l’Assemblée et au Sénat.

    SOURCE AFP

    Faut pas oublier " notre 1er ministre " il est pas mal aussi dans son genre aussi non ?

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 674 autres abonnés

%d bloggers like this: