RSS

HSBC doit être fermée et sa direction poursuivie – Partie II

27 août

Ce que l’on appelle désormais le scandale du Libor et l’affaire du blanchiment d’argent par HSBC ne sont en réalité qu’une seule et même opération, une entreprise criminelle organisée par le syndicat des méga-banques transatlantiques basé à Lon­dres et par les banques centrales qu’il contrôle, y compris la Ré­serve fédérale américaine, la Banque d’Angleterre et la Banque centrale européenne.

Une part importante de l’estimation timide de 800 milliards de dollars par an de cash flow d’argent du crime organisé issus du trafic de drogue, a été injectée dans le système bancaire après la paralysie, en 2007-2008, du marché interbancaire centré sur la City (avec son taux Libor), et combinée à l’injection massive d’argent par les banques centrales, en grande partie menée par Timothy Geithner, dirigeant de la Réserve fédérale de New York de 2004 à 2009. Cela inclut des swaps massifs sur les monnaies établis à cette époque, qui ont toujours cours aujourd’hui. Durant son mandat à la Fed de New York, Geithner s’est assis sur les renseignements financiers collectés par les banques membres de la Fed, qui lui étaient communiqués et qui indiquaient des transactions massives en liquide chez nombre d’entre elles, associées au trafic mexicain de cocaïne. (Source : EIR)

[A suivre]

About these ads
 
122 Commentaires

Publié par le 27 août 2012 dans Non classé

 

122 réponses à “HSBC doit être fermée et sa direction poursuivie – Partie II

  1. Clavreul

    27 août 2012 at 8 h 52 min

    " Et si Poutine avait raison."

    Pour Moscow, derrière la chute d’Assad se profilerait la création d’un grand espace sunnite – islamiste anti – occidental. ( Source E/R ).

    Là il ne s’agit plus de la lettre de Pike mais du président de la Russie. Pourtant au final on dirait bien que cela va donner le même résultat.

     
    • emigrdesouche

      27 août 2012 at 23 h 16 min

      Et si sheikh Imran Hossein avait raison ?

       
    • leonidas

      28 août 2012 at 20 h 43 min

      Bonsoir Clavreul
      Prenez connaissance des articles de ce site que j’ai découvert il y déjà un moment et lis plus regulièrement
      depuis quelques temps,je trouves les analyses qui y sont faites fort interessantes.
      On dirait que quelque chose est en train de bouger dans le monde musulman,l’Egypte sunnite semble
      se rapprocher de l’Iran et même l’Arabie Saoudite semble sentir le vent tourner.
      Un rapprochement sunnites-chiites en vue de l’affrontement avec Israel et le bloc atlantiste-sioniste ??
      On verra bien !!

       
    • leonidas

      28 août 2012 at 20 h 45 min

       
  2. Clavreul

    27 août 2012 at 9 h 31 min

    Pour les quatre prochains mois :
    1) – Lancement du QE3.
    2) – Une zone d’exclusion aérienne en Syrie qui permettrait de mettre le coup de grâce au régime Assad.
    3)- Présidentielles américaines.
    4)- Attaque des sites nucléaires Iraniens par Israël soutenu par l’occident.
    5)- 2013, je n’ose pas y penser…

     
    • guibe

      27 août 2012 at 10 h 30 min

      très bon timming, entierement d’accord.

       
    • Olivier

      27 août 2012 at 12 h 52 min

      À l’été 2011 la rentrée devait être catastrophique et l’année 2012 apocalyptique .
      La prospective est une activité difficile.

       
      • exar

        27 août 2012 at 13 h 25 min

        Tout dépend de la grille de lecture utilisée.

         
      • Clavreul

        27 août 2012 at 15 h 19 min

        Ne t’inquiètes pas exar, il vaut mieux se tromper d’une année sur le timing qu’au demeurant nous ne métrisons absolument pas que de ne rien comprendre du tout à ce qui se passe sous nos yeux.

         
      • exar

        27 août 2012 at 18 h 08 min

        Concernant la bourse, méfiance aux abord du printemps prochain.

         
      • Clavreul

        27 août 2012 at 18 h 54 min

        A oui ! alors sept mois, carrément exar…

         
      • exar

        27 août 2012 at 19 h 21 min

        Oui, au moins. Le temps que le 3ème et dernier étage de la fusée nous pète en pleine poire.

         
      • exar

        27 août 2012 at 19 h 22 min

        Mêche lente Clavreul, mêche lente.

         
    • croix morand

      27 août 2012 at 15 h 20 min

      le point 2 est quand même très improbable. Imposer une zone d’ exclusion aérienne revient à éliminer toute l’aviation syrienne (et même sans doute quelques avions iraniens), tous les systèmes de défense anti aériens au sol, le hezbollah, les pasdarans. Et par dessus le marché il faudrait encore occuper le terrain…

      Les "rebelles" sont aujourd’hui en déroute et la Syrie est une forteresse alliée à une puissante coalition. C’est bien au-delà de la force des français qui ont bien moins d’avions que les Syriens et qui ne sont pas prêts au Trafalgar qui leur est promis. Même les américains devraient consentir à d’énormes pertes dans un conflit dont on cerne mal les limites.

      Bref, j’en doute fort, sauf à être fou à lier.

       
  3. Raminas Grobis

    27 août 2012 at 9 h 47 min

    http://www.atlantico.fr/decryptage/francois-hollande-ivre-bourre-soir-primaire-socialiste-rien-passe-comme-prevu-laurent-binet-458958.html

    C’était un Flamby …au cognac…
    Certains me rétorqueront qu’ils préfèrent les crêpes flambées au "Grand Marnier ", et ils auront raison…!

     
  4. Alcide

    27 août 2012 at 9 h 55 min

    Les Zués république des bananes ?

    Le 9/11
    Les 14 faits qui montrent la négligence criminelle et complicité de crime.
    Trad:

    http://www.microsofttranslator.com/BV.aspx?ref=BVNav&from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.washingtonsblog.com%2F

    Original:

    http://www.washingtonsblog.com/

    De nombreux liens très intéressants qui démontrent un fois de plus que ceux qui utilisent le terme de "conspirationniste " ou de " théoriciens du complot " et même d "antisémite " pour les personnes qui refusent les mensonges de la propagande officielle sont , hélas , victimes du syndrome du larbin

    Un rappel des développements actuels avec la mise en place d’un arsenal répressif incroyable , qui permet l’emprisonnement , la torture , le meurtre de toute personne ricaine ou étrangère , aux Us comme partout dans le monde, sur simple soupçon d’appartenir à une "organisation terroriste " non définie , sans aucun jugement ou supervisation par un magistrat.

    Du pur fascisme accepté par nos gouvernements qui maintiennent la France dans l’OTAN , sous commandement de ces criminels psychopathes .

    Jeanne , Charles , revenez , ils sont devenus fous.

     
  5. lodela971

    27 août 2012 at 10 h 21 min

     
    • Alcide

      27 août 2012 at 11 h 00 min

      La vrai nature des combattants de Tsahal :

      Ça fait peur !

       
      • leonidas

        28 août 2012 at 17 h 49 min

        En tout cas,ils ont subi un cuisant echec,au Liban,en 2006

         
  6. lodela971

    27 août 2012 at 10 h 35 min

    Les vrais bénéficiaires de l’escroquerie Madoff http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-affaire-Madoff-une-escroquerie-communautaire-13505.html

    EXTRAIT.. Les complices du montage

    Du côté des complices, même constat. Certes, certaines banques classiques sont concernées, comme HSBC, BNP, JP Morgan… Toutefois, là encore, l’implication communautaire est flagrante. Ainsi la fameuse banque « suisse » UBC à hauteur de plus de 2 milliards de dollars. Cet établissement fut fondée par Edgar de Picciotto (http://www.ubp.com/cms/lang/fr/ubp/…), et est dirigée par sa famille. Or, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une famille d’immigrants juifs libanais…

     
  7. Alcide

    27 août 2012 at 10 h 50 min

    D’après le Daily Star , 200 commandos britanniques des SAS et SBS seraient en Syrie pour prévenir tout usage par la Syrie des armes chimiques .

    …En 2003, les États-Unis et le Royaume-Uni a lancé l’invasion de l’Irak sous prétexte que l’Irak possédait des armes de destruction massive. Cependant, il a été révélé plus tard que l’Iraq n’avait aucune de ces armes.

    The Daily Star a également signalé que les forces de SAS et SBS étaient accompagnés de soldats britannique MI6, US CIA et les deux français et américain…

    Trad:

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.presstv.ir%2Fdetail%2F2012%2F08%2F27%2F258366%2Fuk-special-forces-operating-in-syria%2F

    Original:

    http://www.presstv.ir/detail/2012/08/27/258366/uk-special-forces-operating-in-syria/

    Encore une foi , c’est une guerre illégale , un engagement de militaires sans accord et débat au parlement.

     
  8. Astimer

    27 août 2012 at 10 h 58 min

    Birmanie : "Des employés de l’ONU condamnés pour leur rôle présumé dans des violences"
    Ben voilà ! c’est par la qu’il faut commencer.

    http://www.romandie.com/news/n/Des_employes_de_l039ONU_condamnes_pour_leur_role_presume_dans_des_violences_RP_270820121050-26-232857.asp?

    "ils ont été condamnés pour leur rôle présumé dans des violences qui ont éclaté en juin dans l’ouest de la Birmanie, notamment dans des incendies criminels. Ils sont également accusés d’avoir attisé les haines entre bouddhistes et musulmans. Tous trois sont de nationalité birmane.

    Les violences avaient fait plus de 80 morts et des milliers de maisons entièrement détruites par des incendies."

     
  9. lodela971

    27 août 2012 at 11 h 10 min

    La Realpolitik brouille la ligne rouge US sur la Syrie!, par Pepe Escobar

    IRIB-Les armes de destruction massive (ADM) sont de retour.

    C’est comme si nous n’avions jamais quitté les jours glorieux de George « Dubya » Bush. Non, ils n’ont pas trouvé l’inexistante planque de Saddam sur eBay. Il s’agit bien de celle de Bachar al-Assad. Et ce n’est pas que les armes de destruction massive soient un prétexte à une invasion et une occupation, mais les ADM servent de motif pour livrer ce que l’administration Obama définit par le doux euphémisme d’ « activité militaire cinétique* ».

    Le tout est d’autant plus suspect que Damas avait signalé qu’il n’utilisera jamais d’armes chimiques contre les « rebelles». Voici ce que le président Barack Obama a déclaré : « cela constituerait une ligne rouge pour nous [si] nous commencions à voir des quantités d’armes chimiques circuler ou être utilisées. » [1]

    Alors maintenant, même quelques containers de gaz moutarde en position légèrement instable dans dépôt peuvent constituer un casus belli. Mais est-ce si clair ? Obama a a dit que c’était « une » ligne rouge – ce qui implique qu’il peut y en avoir d’autres (cachées) non spécifiées.

    Obama a également souligné les « craintes » de Washington qu’en Syrie les armes de destruction massive « tombent entre les mains des mauvaises personnes. » Etant donné que la CIA est dans la manœuvre – aux côtés des piliers que sont l’Arabie saoudite et le Qatar au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG) – afin de militariser la myriade de gangs que constitue l’Armée Syrienne Pas Exactement Libre (ASL), dont des centaines de djihadistes salafistes -, il s’agit d’une confession frappante qu’en fait, ce sont les «mauvaises personnes ». Ergo, les «bonnes personnes » sont le régime Assad.

    Était-ce un message codé d’Obama à la Turquie – signifiant : si vous envahissez le nord-ouest de la Syrie, devenu pratiquement une zone autonome kurde, vous devrez le faire tout seul, sans l’OTAN et sans le Pentagone ? Était-ce un message adressé aux « mauvaises personnes », alias les « rebelles », que, à part les manigances à l’efficacité douteuse de la CIA, vous devrez vous débrouiller seuls ?

    Ces deux possibilités ont été avancées sur le site web de Moon of Alabama. [2]

    Pourtant, l’administration Obama a peut-être fini par comprendre que la possibilité d’un après-Assad en Syrie dirigée par les Frères Musulmans syriens (FM) – infiniment plus cruels et sectaires que la version égyptienne – ne serait pas exactement un pari judicieux.

    La Maison Blanche et le Département d’Etat sont furibonds de la purge à la tête du Conseil suprême des Forces armées par le président égyptien Mohammed Morsi et de ses voyages diplomatiques à venir – que le ciel nous en préserve – à Pékin et au sommet du Mouvement des Non-Alignés (MNA) à Téhéran. Si les Frères Musulmans en Egypte peuvent réussirce genre de prouesses, imaginez en Syrie, qui n’était même pas dans la sphère d’influence de Washington.

    Alors pourquoi ne pas laisser le tout traîner vers une libanisation – ou plutôt une somalisation – scénario qui abattrait les quilles de l’armée syrienne et affaiblirait le gouvernement central de Damas, éclipsant ainsi sa « menace » au cas où le duo belliciste Bibi-Barak en Israël lançait une attaque sur l’Iran ?

    Carlos Latuff

    Etoffez votre démocratie par des bombes

    Voyons comment la situation se présente. Les Trois (dis)Grâces – Hillary Clinton, Susan Rice et Samantha Power – et leur doctrine R2P (« responsabilité de protéger ») a été appliquée « avec succès » en Libye, et a lamentablement échoué en Syrie.

    Il n’y aura pas de « zone d’exclusion aérienne » – dans les faits une déclaration de guerre. Il n’y aura pas de bombardement « humanitaire », il a été bloqué au Conseil de sécurité de l’ONU pas moins de trois fois par la Russie et la Chine.

    De plus, l’hystérique « guerre contre les terro » vieille de dix ans s’est avérée être une escroquerie intergalactique; la CIA, aux côtés de la Maison des Saoud et du Qatar, est de nouveau côte-à-côte avec une palette de djihadistes salafistes du genre Al-Qaïda qui combattent allègrement une république arabe laïque.

    La question clé de la Syrie est comment la Russie et la Chine perçoivent la ligne rouge d’Obama.

    Voici la réponse russe [3]. Sa ligne directrice est que les USA doivent respecter les « règles du droit international », et non pas celles de « la démocratie par les bombes », et que seul le Conseil de sécurité a le pouvoir d’autoriser une attaque contre la Syrie. Une fois de plus, la Russie et la Chine, trois fois déjà, ont dit non à la guerre.

    Voici la réponse chinoise [4]. Une réponse qui n’est pas parvenue par la voie diplomatique, comme le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, mais par un éditorial de l’agence de presse Xinhua, qui dans le contexte chinois signifie la version officielle de Pékin. Le titre est plutôt explicite : «Par sa mise en garde sur le « ligne rouge », Obama cherche un nouveau prétexte pour une intervention en Syrie. »

    Et l’agence écrit textuellement – résumant la politique étrangère US selon Pékin : « Il n’est pas difficile de constater que, sous le couvert de l’humanitaire, les USA ont toujours essayé d’écraser les gouvernements qu’ils considèrent comme une menace pour leurs soi-disant intérêts nationaux et afin de les remplacer par des sympathisants de Washington. »

    Tous les acteurs clés ici –USA, Russie et Chine – savent que Damas ne commettra pas la folie d’utiliser (ou de faire « circuler») des armes chimiques. Donc, pas étonnant que Moscou et Pékin suspectent fortement que cette astuce de « ligne rouge » ne soit qu’une nouvelle manœuvre de diversion d’Obama, du genre « Leading from behind » ("diriger en coulisses") en Libye (une foutaise : en fait, l’attaque sur la Libye a été démarrée par AfriCom, puis a été transférée à l’OTAN).

    Comme l’Asia Times Online n’a cessé de le rapporter depuis plus d’un an, une fois de plus la situation dans son ensemble est claire : il s’agit d’un combat titanesque entre l’OTAN-CCG d’une part et les membres des BRICS , la Russie et la Chine, d’autre part. L’enjeu n’est rien de moins que la primauté du droit international, qui n’a cessé d’être violé depuis au moins la pulvérisation de l’agent Orange sur tout le Vietnam, en passant par l’invasion de l’Irak par « Dubya » Bush en 2003, pour toucher le fond du gouffre avec le « bombardement humanitaire » de la Libye. Sans parler d’Israël qui menace tous les jours de bombarder l’Iran – comme s’il s’agissait d’une visite à un traiteur casher.

    Bon, on peut toujours rêver du jour où un monde multipolaire donnera un carton rose (avis de licenciement) aux traceurs de lignes rouges.

    Notes

    1. Obama Threatens Force Against Syria, New York Times, 20 août 2012

    2. http://www.moonofalabama.org/2012/08/obama-to-assad-do-whatever-you-need-to-do.html, Moon of Alabama, 21 août 2012.

    3. Russia warns West on Syria after Obama threats, Reuters, 21 août 2012.

    4. Obama’s “red line” warnings merely aimed to seek new pretext for Syria intervention, 22 août 2012.

     
  10. Astimer

    27 août 2012 at 11 h 12 min

    Cyber-attaque en Arabie : http://www.romandie.com/news/n/_Arabie_Aramco_a_retabli_son_systeme_informatique_apres_une_cyberattaque11270820121157.asp

    Les Hackers se nommeraient " l’épée tranchante de la justice" … mouarffff ! elle est un peut grosse comme ficelle celle là ! :D

     
  11. Clavreul

    27 août 2012 at 11 h 16 min

    NIBIRU :

    Elucubrations de plus dans un agenda très largement chargé ?

    Selon certaines infos, Nibiru devrait se retrouver entre le soleil et la Terre à partir du 27 septembre 2012 provoquant de grosses perturbations sur le Globe Terrestre.

    NIBIRU Hawaii Telescope Aug11 2012 ( You Tube ).

    Une chose est sûre c’est que cette prédiction prend effet dans exactement un mois donc nous n’allons pas tarder à savoir ce qu’il en est vraiment.

     
  12. Alcide

    27 août 2012 at 11 h 20 min

    Visite en panorama photo de la gare de Detroit, beau bâtiment construit en 1913, le rêve américain aura duré un siècle .

    http://photo.photojpl.com/tour/michigan-central-station/michigan-central-exterior.html

     
    • Bloupi

      27 août 2012 at 12 h 53 min

      C’est d’une tristesse….

      Ça me rappel à Detroit, un ancien grand Opéra luxuriant, reconvertit en…. parking pour voiture…

       
  13. Déogratias

    27 août 2012 at 12 h 34 min

    @Clavreul,

    Voici un grand interview d’Anton parks concernant Nibiru: http://www.antonparks.com/main.php?page=neberu

     
    • Clavreul

      27 août 2012 at 12 h 59 min

      Gratias ! Déo.

       
    • Ribouldingue

      27 août 2012 at 13 h 31 min

      Anton Parks, c’est ausssi les reptiliens et la théorie de la terre creuse.
      Mêmes doutes…

       
  14. Déogratias

    27 août 2012 at 13 h 16 min

    Tu veux voir Dieu? Prends un miroir et regardes – toi.

     
    • Clavreul

      27 août 2012 at 19 h 01 min

      Dans le miroir c’est toi que tu regardes ça n’est pas Dieu.

       
      • ho

        28 août 2012 at 12 h 21 min

        parce que tu t’identifie au corps et ne cherche aucunement à aller au delà de celui ci…,

        voici pour exemple… :

        ceci est ma main, mon visage, mon pied, mon corps…etc,

        mais ou est le propriétaire (ou plutôt le locataire transitoire) de tout cela…?, si ce n’est l’âme elle même.

        Si tu veux voir Dieu regarde toi dans un miroir, et va au delà de l’apparence première et ainsi contempler ton âme divine, âme qui n’est qu’un avec l’Éternel.

         
      • Clavreul

        28 août 2012 at 21 h 16 min

        Dieu est plus grand que mon âme.

        Dieu demeure au delà de mon âme, c’est là qu’il habite. De là il me regarde, il m’a créé, il me gouverne. De là, il prend soin de moi, il m’appelle, il m’encourage. De là, il me dirige, me conduit et m’amène au but. En disant que lorsque vous vous regardez dans le mirroir vous voyez Dieu, cela veut dire que vous vous mettez à son rang. Grosse erreur !

         
  15. Déogratias

    27 août 2012 at 13 h 19 min

    @Clavreul,

    C’est avec plaisir.

     
    • Clavreul

      27 août 2012 at 15 h 59 min

      Dans le fond vous avez raison Déogratias, beaucoup de choses sont créés de toutes pièces pour détourner l’attention des gens sur: Et les objectifs et les vrais responsbles de ce que nous vivons. Malgré tout que pensez vous de celà :

      Apocalypse, chapitre 8 :

      Ap 8:8 : Et le deuxième Ange sonna… Alors une énorme masse embrasée, comme une montagne, fut projetée dans la mer, et le tiers de la mer devint du sang.

      Ap 8:9 : Il périt ainsi le tiers des créatures vivant dans la mer, et le tiers des navires fut détruits.

      Ap 8:10 : Et le troisième ange sonna… Alors tomba du ciel un grand astre, brûlant comme une torche. Il tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources.

      Ap 8:11 : l’astre se nomme " absinthe " : Le tiers des eaux se changea en absinthe, et bien des gens moururent de ces eaux devenues amères.

      Ap 8:12 : Et le quatrième Ange sonna… Alors furent frappés le tiers du soleil et le tiers de la lune et le tiers des étoiles : Ils s’assombrirent d’un tiers, et le jour perdit le tiers de sa clarté, et la nuit de même.

      Encore une fois, aucune affirmation de ma part mais juste un questionnement.

       
      • zertrys

        27 août 2012 at 17 h 59 min

        Les queues de comètes seraient composés de cyanure (amertume, absinthe) …

         
      • patrice sanchez

        27 août 2012 at 19 h 49 min

        Bonsoir Clavreul,
        Cela fait quelques années que je fréquente le site de LIESI et que j’y lis les commentaires dont les votres, souvent très intéressants !
        Je tiens à vous préciser que je suis agnostique de philosophie Camusienne et Nietszchéenne et de plus en plus sceptique !
        Cela fait une quinzaine d’années que je m’éveille face à tous ces mensonges qui feraient se retourner dans sa tombe George Orwell !
        Notre monde est une monstrueuse manipulation mentale et ce depuis la nuit des temps, voilà où m’ont mené mes lectures et mes reflexions et ces ignobles manipulateurs n’ont vraiment pas une once d’humanité !
        Ma vie est loin d’avoir été un long fleuve tranquille, plutôt une odyssée à coté de laquelle celle d’Ulysse ferait bien pâle visage !
        Voilà 17 années, le 14 février 1995 jour de la saint Valentin, j’ai été victime d’une hémorragie cérébrale ;
        j’avais passé une irm 5 années plus tôt où l’on me diagnostiqua une volumineuse malformation au cerveau,
        depuis lors j’ai vécu avec une épée de Damoclés au dessus de la tête …

        Après une période de coma plus ou moins profond, diverses complications et une opération je me suis retrouvé totalement paralysé et aphasique, bref la totale …

        J’ai été hospitalisé deux années en centres de rééducation, dont plus d’une sans savoir si un jour je remarcherais …
        Je n’ai pas accepté ce cruel destin qui s’imposait à moi, alors je me suis battu,
        un combat et une reconstruction de très longue haleine …

        A l’heure actuelle j’ai récupéré au delà de toute espérance, je suis en quelques sortes un miraculé ce qui vous en conviendrez est un comble pour un mécréant de mon acabit !
         
        Mais rétrospectivement, si je me suis accroché à cette chipie de vie, c’est pour pouvoir aimer passionnément, car sans amour je ne sais si la vie vaut d’être vécue …

        Je n’ai pas de certitudes, loin s’en faut, simplement et d’expérience, je pense que si l’on a une éthique, une morale, eh bien l’on en récolte les fruits tôt ou tard …
        Cordialement,
        Patrice Sanchez

         
  16. lodela971

    27 août 2012 at 13 h 49 min

    Les terroristes de l’ASL s’entretuent pour partager les butins de guerre !
    IRIB- les soldats de la "démocrtaie" si vaillamement décrits par les occidentaux s’entretuent
    à cause de leur butin de guerre. des voitures volées ont ainsi provoqué de sanglantsaccrochages dans les villages de Moar Dabssa et de Kafar Batih à Jamal al Zawiyah entre les deux groupes de l’ASL, accrochages qui se sont soldés par la mort de Jamil Sobhi , l’un des chefs terroristes.

     
  17. Raminas Grobis

    27 août 2012 at 14 h 58 min

    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2012/08/la-russie-se-joint-des-exercices.html

    Copains comme cochons..! Politique spectacle réglée comme un combat de catch, tout est plié…!

     
  18. Raminas Grobis

    27 août 2012 at 15 h 01 min

    Autant nous y habituer de suite…!

     
  19. Mardouk

    27 août 2012 at 16 h 02 min

    La banque centrale chinoise annonce un QE de 8 trilliards de yuan (1265 milliards de dollars) et personne n’en parle…merci la presse !
    Feu vert pour celui de Bernanke !

    http://www.telegraph.co.uk/finance/china-business/9500548/China-announces-800bn-stimulus-to-boost-confidence.html

     
  20. Libresinfos

    27 août 2012 at 17 h 04 min

    bonjour ! jovanovic est de retour !

    OBAMA A DEMANDE A CE QUE LA GRECE NE SORTE PAS DE L’EURO AVANT SON ELECTION
    du 27 au 30 août 2012 : Les quelques jours de "répit" d’août ont été profitables aux cours de l’or et de l’argent (qui a repassé le seuil des 30 dollars), mais dans le reste du monde, la panique, la Ne, a atteint tous les niveaux politiques, au point que même l’impensable a été commis: imaginez que Barrack Obama a demandé à ce que la Grèce ne sorte pas de l’euro tant que l’élection américaine n’aurait pas lieu. Rien que ça. Comprenez par là que les effets dévastateurs seront si néfastes pour sa pomme que cela le mettrait d’office perdant… et surtout que jusqu’à novembre ce sera à vous de payer pour la Grèce… Fabuleux, non? Voilà où nous en sommes en ce fin de mois d’août alors que 2 millions d’Anglais se préparent à partir en vacances et envahir les plages espagnoles (selon le Daily Mirror de samedi dernier).

    Vous devez comprendre par là que la sortie grecque est déjà enterinée même si Normal Ier fait des pieds et des mains pour sauver le système bancaire français (qui empêche les gens de retirer leurs sous pour se prépaprer à l’explosion; le matelas qu’ils se fabriquent c’est avec l’argent qu’ils vous empêchent de prendre).

    N’OUBLIEZ PAS: quand l’annonce sera faite aux Européens, 1) les accords de Schengen seront suspendus et 2) les retraits limités à 50 ou 100 euros, dans un premier temps en Grèce et sans aucun doute dans le reste de l’Eurozone ensuite, comme l’avait annoncée la dépêche Reuters qu’aucun journal télévisé en France n’a, bien sûr, daigné reprendre. VOUS ETES AVERTIS.

    Les Américains, qui ne doutent de rien, veulent aussi que le maximum de pertes soient reportées sur le système européen… ce qui vous explique la vague d’actions en justice montés par les US contre les banques non-américaines… Demandez par exemple aux Suisses et surtout aux Allemands et aux Anglaises ce qu’ils en pensent… Et nous n’en sommes pas encore aux réglements d’amendes pour l’escroquerie du LIBOR qui, elles, seront colossales. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2012

     
  21. zapatta

    27 août 2012 at 17 h 53 min

    test

     
  22. Alcide

    27 août 2012 at 17 h 58 min

    Le caniche de zion montre ses crocs !

    ALERTE – Syrie: Hollande prêt à l’action en cas d’emploi d’armes chimiques

    PARIS (France) – L’emploi d’armes chimiques par le régime syrien serait une cause légitime d’intervention directe de la communauté internationale, a déclaré lundi le président français François Hollande.

    Je le dis avec la solennité qui convient: nous restons très vigilants avec nos alliés pour prévenir l’emploi d’armes chimiques par le régime (syrien) qui serait pour la communauté internationale une cause légitime d’intervention directe, a dit le chef de l’Etat, lors d’un discours devant les ambassadeurs français réunis à Paris.

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Syrie_Hollande_pret_a_l_action_en_cas_d_emploi_d_armes_chimiques73270820121845.asp

    Mon petit doigt me dit qu’une opération false flag est dans le tuyau conceptuels du mondialisme prête à nous éclabousser .

     
    • villainnemesis

      27 août 2012 at 22 h 24 min

      @Alcide

      J’étais venu ce soir pour poser la même , bien vu ;)

       
  23. zapatta

    27 août 2012 at 18 h 06 min

    Fed : Ben Bernanke pourrait bien décevoir les investisseurs cette semaine

    Le gouverneur de la Réserve fédérale américaine (Fed), Ben Bernanke, pourrait bien décevoir les investisseurs qui l’attendent de pied ferme ce vendredi.
    Vendredi 31 août, Ben Bernanke doit prononcer un discours à l’occasion de la réunion annuelle des banquiers centraux à Jackson Hole, dans le Wyoming, vendredi 1er septembre.

    Beaucoup s’attendent à ce que le gouverneur fasse état d’un troisième processus d’assouplissement quantitatif à cette occasion (un troisième «quantitative easing» ou « QE3 », opération consistant pour l’institution monétaire à injecter de la liquidité dans le système en rachetant des titres de dette sur le marché).

    La Fed s’est montrée relativement inquiète concernant l’évolution de la conjoncture économique aux Etats-Unis ces dernières semaines, et notamment eu égard à l’état du marché de l’emploi.

    Les anticipations de ce QE3 ont notamment poussé les actions et les matières premières à la hausse. L’indice S&P 500 a gagné 10% depuis le 1er juin. Le cours de l’or s’est élevé à 1670,60 dollars l’once le 23 août dernier, soit son plus haut niveau depuis avril. Le prix du baril de pétrole a cru à 97,26 dollars le 22 août, son plus haut point en quatre mois.

    Divergence d’opinions

    Jusque là, les membres du comité de pilotage de la politique monétaire de la Fed qui doivent se réunir les 12 et 13 septembre prochain se sont montrés divisés sur la question de savoir s’il fallait ou pas adopter dès maintenant de nouvelles mesures de stimulus monétaire. Eric Rosengren, président de la Fed de Boston et Charles Evans, président de la Fed de Chicago sont partisans pour intervenir dès maintenant. En revanche, James Bullard, président de la Fed de St Louis et Dennis Lockhart, gouverneur de la Fed d’Atlanta, ne le sont pas.

    Ben Bernanke a simplement précisé dans une lettre adressée au républicain Derrell Issa, président du comité de la Chambre sur la surveillance de la maison et la réforme du gouvernement,le 22 août, que la Fed avait de la marge pour agir davantage.

    Une situation ambigue

    Michael Feroli, chef économiste au sein de la banque JP Morgan est persuadé que la visibilité sur le positionnement de la Banque centrale ne sera pas donnée ce vendredi contrairement à ce qui s’était passé il y a deux ans. M Bernanke avait alors profité de ce discours annuel à Jackson Hole pour annoncer la forte probabilité que la Fed se lance dans un assouplissement de sa politique monétaire par des mesures non conventionnelles dans le cas où les perspectives économiques venaient à se dégrader.

    Les éléments macroéconomiques ne conduisent pas à une photographie suffisamment claire de l’état de l’économie américaine.
    D’un côté, le marché de l’emploi a montré des signes d’amélioration. Le rythme de création d’emplois a augmenté à 163 000 en juillet, soit plus du double de la moyenne mensuelle enregistrée entre avril et juin, de 73 000. De plus les prix de l’immobilier ont gagné 1,8% au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre, en tenant compte des variations saisonnières. C’est sa plus forte progression depuis le dernier trimestre 2005.
    D’un autre côté, le taux de chômage s’est rehaussé à 8,3% et s’inscrit ainsi au dessus de 8% pour le 42ème mois consécutif. Par ailleurs, le PIB a crû de 1,5% entre avril et juin, contre +2% entre janvier et mars et 4,1% entre octobre et décembre.

    Ben Bernanke voudra sans doute patienter jusqu’au prochain rapport mensuel sur l’emploi qui doit paraitre la semaine prochaine, le 7 septembre plus exactement pour s’avancer plus.

    Le gouverneur devrait ainsi saisir l’occasion du rendez-vous à Jackson Hole pour aborder des thématiques plus larges.

     
  24. zapatta

    27 août 2012 at 18 h 07 min

    La fin du calvaire pour Crédit agricole, Emporiki bientôt cédée
    Source : Capital.fr

    A contre courant du marché, l’action Crédit agricole était en hausse ce matin (+0,85% à 10h), portée par les espoirs d’intervention des banques centrales, mais aussi par des rumeurs sur la cession de Emporiki.

    Le Crédit agricole serait sur le point de vendre sa filiale grecque à l’une des trois banques locales qui s’étaient déclarées intéressées au début du mois (National Bank of Greece, Alpha Bank et Eurobank), d’après le journal local Proto Thema. La cession de Emporiki, véritable point faible de la banque française, serait un soulagement pour les investisseurs, à la veille de la publication des résultats semestriels.

    En additionant le coût d’acquisition, les pertes comptables et les multiples recapitalisations imposées depuis le défaut partiel du pays, Emporiki a déjà coûté au total plus de 10 milliards d’euros à la banque verte depuis sa prise de contrôle en 2006.
    Et la facture devrait encore s’alourdir. Pour s’assurer la vente, la banque française devrait encore recapitaliser sa filiale d’un montant estimé entre 2 et 2,5 milliards, affectant directement ses fonds propres.

     
  25. Alcide

    27 août 2012 at 18 h 25 min

    Incroyable ! Cette ingérence est contraire aux textes fondateurs de l’ONU , à tous les traités et ne fera que mettre de l’huile sur le feu .

    F. Hollande: La France reconnaîtra le gouvernement provisoire de la nouvelle Syrie

    PARIS (France) – Le président français François Hollande a assuré que la France reconnaîtra le gouvernement provisoire de la nouvelle Syrie lorsqu’il aura été formé, devant la Conférence des ambassadeurs réunie lundi à l’Elysée.

    Estimant qu’il fallait intensifier les efforts pour que la transition politique ait lieu vite, le chef de l’Etat a appelé l’opposition syrienne à constituer un gouvernement provisoire, inclusif et représentatif qui puisse devenir le représentant légitime de la nouvelle Syrie.

    Nous engageons nos partenaires arabes à l’aider dans cette démarche, a-t-il enchaîné. L’enjeu dépasse la Syrie et concerne la sécurité du Moyen-Orient, en particulier l’indépendance et la stabilité du Liban, a observé d’une manière générale François Hollande à propos du dossier syrien.

    En recevant une délégation du Conseil national syrien (CNS) la semaine dernière à Paris François Hollande avait encouragé cette organisation qui rassemble la majorité des courants de l’opposition à organiser un large rassemblement de toutes les forces de l’opposition syrienne.

    http://www.romandie.com/news/n/_Hollande_La_France_reconnaitra_le_gouvernement_provisoire_de_la_nouvelle_Syrie51270820121835.asp

    Il se prépare quelque chose ne pas oublier que l’USS Stenis appareille prochainement en urgence vers le MO.

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.timesofisrael.com%2Fus-sending-aircraft-carrier-back-to-persian-gulf-four-months-early%2F

    Ainsi que les dernières déclarations de la sorcière Hillary:

    Washington
    "Confirmation du Secrétaire d’État Hillary Rodham Clintonqu’une zone de non survol est l’une des options que des États-Unis"

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.csmonitor.com%2FUSA%2FForeign-Policy%2F2012%2F0813%2FHillary-Clinton-floats-a-Syria-no-fly-zone.-How-real-an-option-for-US

     
  26. Alcide

    27 août 2012 at 18 h 31 min

    Flamby roule les mécaniques et en rajoute :
    …Le président français Francois Hollande a confirmé que son gouvernement travaille en collaboration avec ses partenaires sur l’éventuelle mise en place de zones tampons à l’intérieur de la Syrie …

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.presstv.ir%2Fdetail%2F2012%2F08%2F27%2F258489%2Ffrance-allies-plan-syria-buffer-zones%2F

    Original:

    http://www.presstv.ir/detail/2012/08/27/258489/france-allies-plan-syria-buffer-zones/

     
  27. lodela971

    27 août 2012 at 18 h 47 min

    France : le nombre de demandeurs d’emploi explose en juillet à près de 3 millions

    Le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a augmenté de 41.300 en juillet (+1,4%), la plus forte hausse depuis plus de trois ans, pour atteindre 2,987 millions de personnes, a annoncé lundi le ministère français du Travail.

    Il s’agit du 15e mois consécutif de hausse depuis que le chômage a recommencé à augmenter pour cette catégorie, en mai 2011, et d’une hausse inégalée depuis le printemps 2009. A ce rythme, la barre symbolique des 3 millions de chômeurs en métropole sera franchie le mois prochain.

    En incluant ceux qui exercent une activité réduite, 4,453 millions de personnes cherchaient un travail en France, soit une hausse de 58.300 personnes par rapport à juin (+1,3%).

    Avec l’outre-mer, 4,733 millions de personnes étaient recensées fin juillet, dont 3,232 millions sans aucune activité.

    Depuis juillet 2011, l’ensemble des départements métropolitains a vu le nombre de demandeurs d’emploi augmenter, la région Bretagne enregistrant la plus forte hausse sur un an (+12,2%).

    Les seniors et les chômeurs de longue durée sont les plus touchés ce mois-ci.

    Le nombre d’inscrits de plus de 50 ans, 932.300 personnes, a augmenté de 1,8% en un mois, de 15,3% en un an. Il est reparti à la hausse depuis février. Le chômage de très longue durée vire au rouge écarlate, avec une augmentation de 1,9% en un seul mois, près de 22% en un an.

     
  28. byeuro

    27 août 2012 at 19 h 30 min

     
  29. byeuro

    27 août 2012 at 19 h 36 min

    Excuses d’un député espagnol qui s’est plaint de ses 5.100 euros par mois
    Un député conservateur espagnol a dû présenter ses excuses après avoir déclaré avoir "du mal" à boucler ses fins de mois avec son salaire de 5.100 euros, des déclarations qui ont fait scandale dans un pays où un quart des actifs est au chômage.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1491735/2012/08/27/Excuses-d-un-depute-espagnol-qui-s-est-plaint-de-ses-5-100-euros-par-mois.dhtml

     
  30. chtroll

    27 août 2012 at 19 h 55 min

    Je suis content d´avoir vu mon com sur SarkÖzy ( de Nagy Bosca ) disparaître , Ce qui dit bien que je n´étais pas loin de la vérité . La vérité choque semble -t-il .

     
  31. philippe

    27 août 2012 at 20 h 09 min

    la vérité n est pas bonne à dire……….

     
    • PhiliP

      27 août 2012 at 21 h 09 min

      J’ai plusieurs proches qui effectivement préfèrent le mensonge à la vérité… !

       
  32. lodela971

    27 août 2012 at 21 h 26 min

    La France, dans le bourbier syrien!, par Béchir Turki

    IRIB-….La France mène une guerre secrète contre l’armée syrienne, en fournissant à la légion wahhabite des renseignements satellitaires.

    Lors de la prise du bastion des insurgés dans le quartier de Baba Âmr à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1.500 prisonniers majoritairement étrangers. Parmi eux, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonniers de guerre en faisant connaitre leur grade, leur identité et leur lieu d’affectation. L’un d’entre eux est un colonel des transmissions de la Dgse. La France a fait appel à la Fédération de Russie pour négocier avec la Syrie leur libération!

    En l’absence de traités justifiés, la guerre secrète conduite par le président Sarkozy et son gouvernement est un acte sans précédent dans la Ve République. Il viole l’article 35 de la Constitution française et constitue un crime passible de la Haute Cour, selon l’article 68.

    On peut penser ce que l’on veut du président Bachar al-Assad. Il défend son pays avec courage et abnégation contre une coalition dont le but est la destruction de la Syrie conformément aux injonctions d’Israël. Il est certain qu’il fait l’objet d’une campagne féroce fondée sur de gros mensonges. Cet acharnement des médias occidentaux a pour but de nous faire accepter une agression criminelle contre un pays souverain en transgressant les lois internationales.

    Ce scénario déjà testé en Irak, en Libye… manque de légitimité et n’obéit qu’à une volonté aveugle des pays qui croient pouvoir dominer le monde et écraser ceux qui osent lever la tête et s’opposer à leur dictature.

    L’Asl est présentée par la presse occidentale, comme une organisation révolutionnaire pacifiste, alors qu’il s’agit, au contraire, d’une formation contre-révolutionnaire armée, par des parties étrangères à la Syrie, passée, progressivement, des mains des monarchies réactionnaires du Golfe à celle de la Turquie agissant pour l’OTAN.

    Pour les Etats occidentaux et leurs presses, le peuple syrien, assoiffé de démocratie, s’est soulevé selon le modèle tunisien pour reverser leur dictateur Bachar El Assad. Celui-ci aurait tué et torturé des manifestants pacifiques. Ce prétexte leur permet de penser sérieusement à une intervention militaire sous le parapluie des Nations unies, comme ils l’ont fait pour la Libye. C’est manquer d’éthique, et contre le droit. Mais voilà, les Russes et les Chinois s’y seraient opposés, et ainsi leur funeste plan est déjoué.

    La réalité pour tous les Etats qui ne se sont pas vassalisé par les USA et Israël, les Etats-Unis aurait lancé une opération contre la Syrie et ce, selon un plan préétabli de longues dates.

    Rappelons quelques faits pour l’histoire.

    Le 15 septembre 2001, juste après les attentats de New-York et de Washington, perpétrés par les Marines de l’armée américaine et non par Al-Qaïda(1) G. W. Bush, lors d’une réunion à Camp David avait prévu d’intervenir en Syrie et simultanément, en Libye, pour montrer sa capacité d’action, sur un double théâtre d’opération. Cette décision est attestée par le témoignage du général Wesley Clark, ex-commandant de l’OTAN, qui y a été opposé.

    En 2003, le Congrès a adopté deux lois donnant instruction au président des USA de préparer une guerre contre la Syrie et la Libye.

    En 2004, la Syrie est accusée par Washington de cacher des armes de destruction massive que l’on ne parvenait pas à trouver en Irak. Cette accusation a fait long feu, faute de preuve.

    En 2005, après l’attentat contre Rafik Hariri, les Usa ont tenter d4entrer en guerre contre la Syrie, mais n’y sont pas parvenu car ils ont retiré leur armée du Liban. Par contre, ils ont fabriqué des témoignages contre le président Al-Assad pour l’accuser d’avoir commandité l’attentat. Il ont créé un tribunal international d’exception pour le juger, mais finalement ils étaient contraints de se retirer après que leurs manipulations aient été mises à jour.

    En 2006, les Usa ont préparé un plan dénommé «révolution syrienne». Il s’agissait du Syria Democracy Program portant sur des groupes d’opposition qu’il y a lieu de créer et de financer par le Département d’Etat et par la Cia via une association californienne la Democracy Council.

    En 2006, lors de la guerre d’Israël contre le Liban, les Etats-Unis avaient tenté d’impliquer la Syrie pour pouvoir y intervenir, mais la victoire du Hezbollah a fait échouer ce plan.

    En 2009, la Cia a mis en place des stations de propagande anti-syrienne, comme la chaine Barada TV basée à Londres et Orient TV basée à Dubaï.

    En février 2011 s’est tenu une réunion autour de John Mc Cain, Joe Lieberman et Bernard-Henry Lévy avec des Libyens comme Mahmoud Jibril et des Syriens comme Malik al-Abdeh et Ammar Qurabi. De cette réunion est parti le feu vert aux opérations secrètes, soit le 15 février à Bengahazi et le 17 février à Damas.

    En janvier 2012, le département d’Etat et le ministère de la Défense US mettent en place le groupe de travail «The day after, Supporting a democratic transition in Syria» qui rédigea une nouvelle constitution et un programme pour le futur gouvernement.

    En mai 2012 est mis en place le «Working Group on economic Recovery and Development of the Friends of the Syrian people» par l’Otan et le Conseil de coopération du Golfe (Ccg) sous une présidence allemande et émiratie. Ossen el-Kadi, un économiste syro-britannique y élabora un partage des richesses syriennes entre les Etats membres de la coalition à appliquer après le renversement du régime par l’Otan.

    Quelle éthique! C’est ce qu’on appelle vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

    Des combattants de l’Armée de la Syrie libre à Qusair près de Homs.

    Le président Obama, en rendant une visite surprise au siège de la Cia au début de cette année, déclara qu’il ne ferait plus les fautes commises par ses prédécesseurs quant à l’emploi de l’armée US sur les prochains théâtres d’opération, car cela coûte cher au budget, en armement et en logistique, en vies humaines américaines et en prestige! Il préconise l’emploi de mercenaires étrangers en provoquant par ses services spécialisés les tensions inter-ethniques ou inter-religieuses.

    Aujourd’hui, la propagande est actionnée depuis la Maison-Blanche par le conseiller de la sécurité nationale Ben Rhodes, chargé des communications stratégiques. En collaboration avec le M16 britannique, Rhodes a imposé comme principale source d’information des agences de presse occidentales une structure fantôme: l’Observatoire syrien des droits de l’homme (Osdh).Cette structure fantôme, qui n’a ni locaux ni personnel, est devenue la source d’information des chancelleries européennes depuis que la Maison-Blanche les a convaincues de retirer leur personnel diplomatique de Syrie.

    La situation aujourd’hui est grave non seulement pour la Syrie, mais pour le reste du monde. Il est difficile de prévoir la fin des violences dans ce pays. Si le club de la voyoucratie sort vainqueur, d’autres pays seront leurs prochaines cibles tel que l’Iran, et même les Etats de la péninsule arabique, leurs alliés d’aujourd’hui.

     
    • lodela971

      28 août 2012 at 10 h 08 min

      Syrie : l’archevêché gréco-catholique d’Alep mis à sac

      L’archevêché gréco-catholique d’Alep, en Syrie, a été mis à sac au cours d’affrontements entre des miliciens et les troupes loyalistes, rapporte l’agence vaticane Fides, ce 27 août 2012.

      L’archevêché catholique maronite a lui aussi été endommagé, ainsi que le musée chrétien byzantin Maarrat Nahman.

      Selon le P. Abu Khazen, OFM, une solution au conflit syrien « n’est pas encore en vue parce qu’aucun des acteurs, nationaux et internationaux, ne fait pression pour parvenir à l’instauration d’un véritable dialogue ».

      L’archevêque métropolitain, Mgr Jean-Clément Jeanbart, son vicaire et un certain nombre de prêtres, se sont enfuis quelques heures avant la mise à sac, qui a eu lieu le 23 août 2012, pour se réfugier au couvent des Franciscains d’Alep.

      Mgr Jeanbart est ensuite parti pour le Liban, où il se trouve encore à l’heure actuelle.

      « Mgr Jeanbart a fait part de sa vive préoccupation et de sa consternation suite à cet épisode et a répété, secoué par les événements, un seul mot : pourquoi ? », rapporte le P. George Abu Khazen, OFM, Pro Vicaire apostolique de la communauté catholique latine.

      Selon des sources locales de Fides, les responsables de l’exaction « sont des groupes non identifiés qui entendent alimenter une guerre confessionnelle et impliquer la population syrienne dans des conflits sectaires ».

      « Du fait de l’intervention désormais établie de groupes djihadistes, est en cours une tentative visant à fomenter la haine et des conflits sectaires. On enregistre la présence d’un nombre croissant de milices islamistes wahhabites et salafistes provenant de Tchétchénie, du Pakistan, du Liban, d’Afghanistan, de Tunisie, d’Arabie Saoudite et de Libye. Ces groupes ont pour seul but de faire régner le chaos, la destruction, les atrocités et de paralyser la vie sociale », dénoncent ces mêmes sources.

      Pourtant, même si « la population civile syrienne en est la victime », elle « ne tombera pas dans ce piège », affirme-t-elles.

       
  33. la rumeur

    27 août 2012 at 21 h 51 min


    ha les ondes scalaire

     
  34. chtroll

    28 août 2012 at 7 h 39 min

    Quels magiciens quand même , ces clients de la HSCB !! Si Jésus multipliait les petits pains , .Sarkozy , lui multiplie les millions !!!

    http://www.challenges.fr/elections-2012/20120324.CHA4646/la-fortune-de-nicolas-sarkozy-a-progresse-de-30-depuis-son-election-en-2007.html

    Un palais , s´il vous plait :

    http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2012/08/14/sarkozy-et-bruni-delocalisent-ils-au-maroc.html

     
  35. lodela971

    28 août 2012 at 8 h 43 min

    Journal de Syrie 27 août 2012.. La Syrie reste ferme dans sa volonté de résistance et dans sa défense des droits légitimes des peuples.
    Un terroriste libyen explique la manière d’enrôler des terroristes en Libye avant de les envoyer en Syrie avec le financement du Golfe. http://youtu.be/qNLtV103YKo

     
  36. lodela971

    28 août 2012 at 9 h 14 min

    La série de séismes qui secoue la Californie (encore ce soir) depuis dimanche est la plus forte séquence enregistrée depuis les 30 dernières années http://latimesblogs.latimes.com/lanow/2012/08/california-earthquake-swarm-is-strongest-in-30-years-officials-say.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter&dlvrit=649324

     
  37. lodela971

    28 août 2012 at 9 h 25 min

    Moody’s abaisse de 3 crans la note du CIF, va compliquer son refinancement

    PARIS – L’agence d’évaluation financière Moody’s Investors Service a mis mardi ses menaces à exécution en abaissant de trois crans la note de la Caisse centrale du Crédit immobilier de France (CIF), au risque de couper définitivement l’établissement de ses sources de financement.

    La note de la structure de refinancement du CIF, qui faisait l’objet depuis la mi-février d’un examen par Moody’s en vue d’une possible dégradation, tombe ainsi de A1 à Baa1 pour ce qui est de la dette long terme. La note court terme passe simultanément de Prime 1 à Prime 2, selon un communiqué.

    La menace de Moody’s, qui laissait planer la menace d’un abaissement pouvant aller jusqu’à quatre crans, avait provoqué une crise chez le CIF, qui se refinance traditionnellement sur les marchés et avait vu cette option se refermer brutalement. Les pouvoirs publics cherchent depuis un repreneur à qui adosser cet établissement spécialisé dans le crédit immobilier.

    Dans son communiqué, Moody’s se dit persuadé que l’Etat français va continuer à soutenir le CIF. Dans le cas contraire, sa note pourrait chuter de neuf crans supplémentaires, a averti l’agence.

    Mais l’agence estime que les difficultés structurelles de l’établissement à se refinancer accroissent la probabilité d’un gestion future en extinction (l’établissement n’accorderait plus de nouveaux crédits et se contenterait d’accompagner les emprunteurs actuels jusqu’à la fin de leur contrat).

    Un tel scénario obligerait les autorités françaises à apporter un soutien financier au Crédit immobilier de France, fait-elle valoir.

    Faute de pouvoir accéder aux marchés, le CIF ne sera probablement pas en mesure d’honorer le remboursement de sa dette exigible en octobre, notamment une émission sécurisée de 1,75 milliard d’euros. Si le CIF n’a pas trouvé un repreneur d’ici là, une assistance de la banque centrale pour assurer la liquidité (de l’établissement) sera probablement nécessaire, note Moody’s.

    (©AFP / 28 août 2012 08h51)

     
  38. Menthalo

    28 août 2012 at 10 h 11 min

    Il semblerait que LIESI ait des problemes de téléphone et d’internet.
    Impossible de joindre JD
    Espérons que ce soit temporaire. Sa ligne a toujours été fragile et perturbée.

     
    • gwendoline1

      28 août 2012 at 10 h 32 min

      @merci Menthalo de nous prévenir!
      bien à vous.

       
    • gy

      28 août 2012 at 12 h 27 min

      @menthalo
      BJr
      C’est général.
      Une lenteur d’internet pas commune. Des sites qui ferment en pagaille.
      En plus des typhons qui ont des cheminements bizarres.La Californie qui est pilonnée par des
      séismes .

       
  39. Folamour

    28 août 2012 at 10 h 53 min

    J’ai retrouvé ce que je pense être la source de P. Jovanovic et j’ai fait une tentative de traduction si ça intéresse qq. un je la poste en complément d’info, en espérant que la ligne de LIESI revienne Asap

    "Obama demande que la zone euro garde la Grèce en son sein jusqu’au lendemain de l’élection présidentielle américaine"

    http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5343-obama-demande-que-la-zone-euro-garde-la-grece-en-son-sein-jusqu-au-lendemain-de-l-election

    Amicalement,

    F.

     
    • gwendoline1

      28 août 2012 at 11 h 25 min

      @Folamour

      Lu sur gogol :
      Journal Indépendant uk :
      sérieux, pilier de l’Establishment britannique….. Politiquement indépendant, il est souvent proche des idées du parti conservateur.
      Racheté par un oligarte russe en 2010.
      L’actuel Président étant Républicain et américain, pensez vous que ce journal
      soit crédible..tant bien même s’il est réputé sérieux…y’a t-il pas manip concernant cette nouvelle
      que vous annoncez et qui semble t-il proviendrait de ce journal?
      Bien à vous.

       
      • gwendoline1

        28 août 2012 at 12 h 29 min

        @Folamour,
        mille excuses, je voulais dire que l’actuel Président américain est démocrate, bien sûr.
        donc on passera dessus…

         
      • Folamour

        28 août 2012 at 21 h 52 min

        Excuse moi mais je ne connais pas les financement de tout les groupes de presse, moi je vous soumettais juste une "‘traduction"

        amicalement,

        F.

         
  40. Astimer

    28 août 2012 at 11 h 17 min

    Draghi n’ira pas à Jackson Hole, il est trop occupé.. qu’il a dit …

    http://www.romandie.com/news/n/_Draghi_65280820121213.asp

     
  41. Astimer

    28 août 2012 at 11 h 23 min

    Et pis d’ailleurs les taux de l’Espagne sont en chute libre : http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___L_Espagne_emprunte_3607_mds_EUR_a_court_terme_taux_en_chute39280820121058.asp?

    Il se passe un truc ?!

     
    • lodela971

      28 août 2012 at 11 h 47 min

      BONDS/L’Italie emprunte 3,75 mrd EUR, taux en baisse

      Milan (awp/afp) – L’Italie a emprunté mardi 3,75 milliards d’euros, soit le maximum visé, à des taux en forte baisse sur les deux principales émissions obligataires arrivant à échéance en 2014 et en 2016, a annoncé la Banque d’Italie.

      Les taux des certificats à échéance 2014 émis par le Trésor italien pour un total de 3 milliards d’euros se sont inscrits à 3,064% contre 4,86% lors de la dernière opération similaire le 26 juillet.

      Il a émis en outre 455 millions d’euros de bons du Trésor indexés sur l’inflation à échéance 2016 à un taux de 3,69% contre 5,2% le 26 juin.

      Rome a aussi émis 295 millions d’euros de bons indexés sur l’inflation à échéance 2019 à un taux légèrement en hausse, soit 4,39% contre 4,32% lors de l’opération précédente le 24 avril.

      La demande totale s’est élevée à 7,7 milliards d’euros, permettant au Trésor, qui comptait émettre entre 2,5 et 3,75 milliards, de lever le maximum.

      Cette émission obligataire, la première en Italie depuis deux semaines et très attendue sur les marchés financiers, sera suivie par des émissions de dette à court terme mercredi et à moyen et long terme jeudi.

      tt

      (AWP / 28.08.2012 12h30)

       
    • lambda

      28 août 2012 at 12 h 17 min

      Bonjour Astimer
      les taux en baisse d’emprunts doivent être dûs à l’acceptation tardive de l’Espagne à accepter l’aide de la BCE, ce qui rassure les investisseurs et les banques qui pourront ainsi se servir dès la perfusion de Bruxelles (c’est peut être la raison?)

       
    • o

      28 août 2012 at 14 h 07 min

      et le niveau des échanges sur la CAC40 est ridiculement bas à 15h …. 680M d’euro
      tout le monde en congé ou il n’y a vraiment plus personne en bourse?

       
    • exar

      28 août 2012 at 16 h 53 min

      Il se passe que nous en sommes à négocier quel sera le déclancheur de l’achat d’obligation par la BCE, un niveau de taux, le spread entre les taux et celui du bund, ou autre. Bien sur qu’il est pris Draghi, si la BCE ne fait encore rien la zone explose et crois moi ça discute sec entre elle et la bundesbank.

       
      • exar

        28 août 2012 at 16 h 55 min

        Les taux baissent parceque pour les marchés obligataires, il est acquis que la BCE achétera sur le marché secondaire donc les taux baisse. Pour le marché, il ne reste que la modalité à régler.

         
      • zapatta

        28 août 2012 at 18 h 24 min

        La BCE réfléchit à la mise en oeuvre d’un mécanisme de limitation des spreads au sein de la Zone euro

        27 août 2012 | Philippe Béchade

        ▪ La semaine précédente a vu le CAC 40 culminer vers 3 525 points… le S&P500 renouer avec ses sommets de mai 2008 et le VIX atteindre un plancher de 13,5 durant quelques minutes mardi matin. Voilà autant d’exploits indiciels et techniques qui traduisaient un niveau de confiance des opérateurs qui n’avait plus été observé depuis l’été 2007 !

        Une confiance un peu trop excessive qui a débouché sur une amorce de consolidation mercredi et jeudi (dans de très petits volumes) et vendredi matin. Mais la BCE veille au grain et elle n’a pas laissé les marchés aligner une troisième séance de baisse consécutive.

        L’effet des dernières déclarations de Mario Draghi ou Ben Bernanke commençant à s’estomper, une source officielle — officiant dans l’entourage de la BCE — s’est chargée vendredi de ranimer la flamme haussière des marchés en toute fin d’après-midi.

        ▪ Une stratégie pour mettre la pression sur la Bundesbank et la chancelière

        La BCE confirme presque ouvertement les rumeurs parues dans la presse allemande en début de semaine. Ce n’est donc pas un simple ballon d’essai destiné à tester l’approbation des marchés.

        Cela signifie que Mario Draghi et ses collègues réfléchissent bien à la mise en oeuvre d’un mécanisme de limitation des spreads (écarts de taux) au sein de la Zone euro.

        Cette stratégie de communication semi-officieuse/semi-officielle a pour vertu de ne pas heurter frontalement la ligne politique germano-finlandaise. Rappelons que le gouvernement allemand avait aussitôt exprimé son opposition à une initiative sur les spreads de taux basés sur des rachats de dette. Mais cette technique de la BCE permet de mettre indirectement la pression sur la Bundesbank et la chancelière.

        Le message implicite que distille Mario Draghi est facile à capter : “Voyez comme les marchés et les pays du sud retrouveraient leur sérénité si la BCE avait les mains libres pour racheter les dettes des pays en difficulté, sans limitation de montants ni deadline.”

        Les marchés, tout comme la BCE, font le pari que l’Allemagne, la Finlande et les Pays-Bas lèveront leur veto face au risque d’éclatement de la Zone euro.

        Si tel n’est pas le cas, l’Eurozone éclatera. Nous entendons par là que ce processus ne se limitera pas à la sortie de la Grèce — déjà programmée mais sans cesse repoussée — pour trouver un moyen de gérer un retour à la drachme tout en évitant un phénomène de bank run qui risquerait de faire tâche d’huile en Espagne et également en Italie.

        ▪ L’Italie se dégrade de plus en plus dans un silence général
        Les médias en parlent très peu de l’Italie ! De Mario Monti oui, mais de la réalité économique et sociale dans ce pays, très rarement.

        Cela n’a guère d’importance puisque la BCE, Paris et Berlin encensent depuis 10 mois l’action du président du Conseil italien.

        Nous recueillons dans le même temps beaucoup de témoignages qui soulignent la rapide dégradation de l’activité en Italie. Cette dernière est caractérisée par un plongeon des transactions immobilières, de l’investissement, une surmortalité des PME, une sinistralité record dans le commerce de détail — qui n’est pas sans rappeler ce qui se passait en Grèce dès 2010.

        Et la hausse de la pression fiscale est qualifiée par certains assujettis (plutôt fortunés) de persécution — ce qui en fera sourire certains.

        Le problème, c’est que les classes moyennes sont du même avis, et c’est dans ses rangs que se recrutent les bataillons de nouveaux chômeurs dont les médias font si peu de cas : pourvu que M. Monti soit couvert de louanges pour sa chasse aux fraudeurs !

        Revenons-en au véritable héros de l’été boursier, Mario Draghi. Il pousse ses pions avec tout la subtilité et l’intelligence dont peut faire preuve un ancien de Goldman Sachs.

        ▪ L’Eurozone, déjà en mort clinique ?
        Mais alors que de nombreuses solutions techniques semblent pouvoir sortir du chapeau de la BCE à tout moment, l’Europe se livre à un concours de lenteur.

        La proposition d’Angela Merkel de plancher sur un nouveau traité européen ne ferait que rendre les discussions actuelles plus compliquées. Pourquoi accepter telle décision ou tel sacrifice aujourd’hui si l’Europe change les règles du jeu demain ?

        Comme nous avons déjà eu l’occasion de souligner à maintes reprises, ce n’est pas le fait de savoir pratiquer le massage cardiaque, la respiration artificielle, de maîtriser le défibrillateur et la seringue d’adrénaline qui importe : c’est le moment où on l’applique sur le noyé ou l’asphyxié.

        N’importe lequel de ces moyens — ou plusieurs utilisés en combinaison — peuvent sauver des vies… Mais tout est question de timing. Si le coeur a cessé de battre depuis plus de cinq minutes et que les lèvres sont bleues, le ou les secouristes ne ranimeront qu’un légume.

        Rappelez-vous des formidables élans d’enthousiasme des marchés chaque fois que la rumeur a circulé concernant une mutualisation de la dette par des procédés plus ou moins alambiqués –et il y en a eu pour tous les goûts depuis trois ans !

        A chaque fois, l’Allemagne et la Finlande ont bien flairé le piège des rachats de dette par la BCE — ou tout autre organisme sous sa supervision — qui faisait des pays du nord les cautions illimités des pays du sud.

        Pourquoi les pays du nord changeraient-ils d’avis, surtout maintenant que cela ne sert pratiquement plus à rien compte tenu de l’état de délabrement économique de l’Espagne, du Portugal ou de l’Italie ? L’état de cette dernière largement passé sous silence, où les fameux excédents primaires ne sont pus qu’un lointain souvenir.

        Et si la mutualisation des dettes constituait depuis le début la solution — comme un bon coup de respirateur artificiel — pourquoi avoir laissé l’Europe sombrer dans la récession et le chômage de masse jusqu’à dépasser le point de non retour ?

         
      • exar

        28 août 2012 at 20 h 27 min

        On discute aussi de la gréce et surtout de comment s’en débarrasser sans que cela ne produis une panique générale. Mais ça ce sera pour un peu plus tard. L’urgence étant les taux afin de sécuriser les pays du sud et de les conserver dans la zone, après la gréce pourra sortir.

         
  42. Clavreul

    28 août 2012 at 11 h 46 min

    Sur les 100 milliards d’euros d’aide mis à disposition pour aider l’Espagne seulement 62 milliards seraient nécéssaires selon le gouvernement espagnol. Je crois que la grande braderie de la maison Espagne va déduter dans les mains d’investisseurs privés tout comme c’est le cas depuis deux ans en Grèce. Au lieu d’octroyer les 31,6 milliards d’euros à la Grèce, là aussi ils seraient bien capable de descendre la note de – 40% pour continuer le grand pillage organisé. Après tout ce pourrait être un moyen comme un autre de repousser l’échéance du QE3.

     
  43. lodela971

    28 août 2012 at 12 h 00 min

    Un journaliste balance sur le conflit Syrie-Iran!!A VOIR!! http://youtu.be/​aMlzbFrwtRk

     
    • Gib

      28 août 2012 at 12 h 27 min

      Le lien ne marche pas

       
  44. lodela971

    28 août 2012 at 12 h 13 min

    Olivier Delamarche – 28 08 2012 – BFM Business ———> http://nemesistv.info/video/Y5W5GBH6RW6S/Olivier-Delamarche-28-08-2012-BFM-Business-28-08-2012

     
  45. julleee

    28 août 2012 at 12 h 29 min

    lodela ton lien marche pas

     
  46. lodela971

    28 août 2012 at 12 h 44 min

    Entretien avec M.Youssouf Diagola, spécialiste de l’Afrique au sujet du Mouvement des non-alignés. ( MNA TEHERAN ) http://french.irib.ir/analyses/interview/item/209010-youssouf-diagola,-spécialiste-de-l-afrique

     
  47. lodela971

    28 août 2012 at 12 h 53 min

    Syrie : Hollande, le sarkozyste!!!, par Luc Michel

    Après les Neocons à passeports français de Sarkozy et leurs alliés Likudniks à passeports français style BHL, voici la « gauche américaine », l’aile social-démocrate du NATO, et ses alliés vert-kakis (1) … Pauvre France !

    Cette France prostituée aux USA, qui assure en août la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU, a convoqué ce jeudi à New York une réunion ministérielle consacrée à la Syrie, « centrée sur l’aspect humanitaire de la crise » (sic).

    François Hollande cherche depuis ce lundi à prendre l’initiative sur le dossier syrien, s’engageant à « reconnaître un gouvernement provisoire syrien dès lors qu’il serait constitué ». Le prétexte, l’impérialisme a une imagination limitée, est les fameuses « armes chimiques syriennes ». Le président français, faisant écho à son maître américain Barack Obama, a prévenu que "l’emploi d’armes chimiques" par le régime de Damas constituerait "une cause légitime d’intervention directe" pour la soi-disant Communauté internationale, une communauté réduite à l’Empire yankee, ses valets de l’OTAN et de l’OTASE, et ses clients arabo-musulmans.

    « La France demande à l’opposition syrienne de constituer un gouvernement provisoire, inclusif et représentatif, qui puisse devenir le représentant légitime (resic) de la nouvelle Syrie. Nous engageons nos partenaires arabes à accélérer cette démarche. Et la France reconnaîtra le gouvernement provisoire de la nouvelle Syrie dès lors qu’il aura été formé », a déclaré le chef de l’Etat devant les ambassadeurs français réunis à l’Elysée, légitimant diplomatiquement par avance une agression politico-militaire déjà bien engagée dans la réalité.

    Par ailleurs, la France et ses alliés restent "très vigilants" pour "prévenir l’emploi d’armes chimiques par le régime (de Damas, NDLR), qui serait pour la communauté internationale une cause légitime d’intervention directe", a-t-il lancé, s’exprimant "avec solennité" (resic), selon ses propres termes.

    Ici aussi Hollande est la voix servile de son maître yankee. Le président américain Barack Obama a qualifié la semaine dernière de "ligne rouge" la menace d’une guerre chimique ou bactériologique en Syrie, précisant ainsi ce qui pourrait amener les Etats-Unis à intervenir militairement dans ce conflit.

    Le président français a fait savoir lundi, après son discours, qu’il « n’avait pas connaissance de menace précise de la part du régime de Damas sur ce point ». Dix ans après les médiamensonges de Colin Powell à l’ONU et ceux du « Memorandum Blair » (2) sur les pseudo « armes de destruction massives irakiennes », les USA et l’OTAN, sans pudeur ni vergogne, nous resservent le mensonge faisandé.

    François Hollande a souhaité "intensifier les efforts pour que la transition politique ait lieu le plus vite possible" en Syrie, alors que le complot occidental anti-syrien est bloqué depuis des mois au Conseil de sécurité des Nations unies.

    La France apporte "un soutien appuyé à ceux qui oeuvrent sur le terrain pour une Syrie libre, démocratique, et garantissant la sécurité de toutes ses communautés" (sic), notamment "ceux qui organisent les zones libérées sur le territoire syrien" (resic), a-t-il poursuivi, évoquant "l’initiative des zones tampons proposées par la Turquie". Des propos odieux et irresponsables au moment même où la presse internationale doit reconnaître la présence massive des djihadistes islamistes et des terroristes d’al-Qaida en Syrie, encadrant la soi-disant ASL (3).

    Le chef de l’Etat a aussi dit continuer "autant que nécessaire le travail de pression et de conviction au Conseil de sécurité pour parvenir à un consensus de la communauté internationale" sur la Syrie. La Russie et la Chine – soutenues par le puissant Groupe de Shanghai, l’ALBA latino-américaine et une partie des BRICS – ont posé leur veto à trois projets de résolution qui auraient ouvert la voie à des sanctions contre le régime du président Bachar el-Assad. Sur ce point, Hollande a dénoncé le "blocage du système" qui "conduit soit à son contournement, soit à son impuissance". "C’est pourquoi je dis à la Russie et à la Chine que, dans la crise syrienne, leur attitude affaiblit notre capacité à accomplir le mandat que la charte des Nations unies nous a confié", a-t-il estimé.

    La semaine dernière, François Hollande a reçu à l’Elysée cinq représentants du Conseil national syrien (CNS), créé et financé par l’OTAN, le Qatar et l’AKP islamiste turque, ainsi que le représentant spécial des Nations unies pour la Syrie, Lakhdar Brahimi.

    Après Sarkozy, voici Hollande devenu le chien enragé de l’OTAN. Ceux qui – au PCF et au Front de Gauche (4) – ont contribué à élire cette nouvelle carpette des USA ont leur lourde part de responsabilité. Comment pouvait-il en être autrement avec la participation des vert-kakis – ancien pacifistes reconvertis dans le lobbyisme pro guerre en faveur de l’OTAN – au nouveau gouvernement de gauche ?

    LM

    http://www.facebook.com/syria.committees?sk=notes#!/notes/syria-committees-comites-syrie/-syria-committees-a-la-suite-de-sarkozy-et-bhl-hollande-pret-a-intervenir-en-syr/493798213982267

    (1) Luc MICHEL, PCN-INFO / SYRIE : LES VERT-KAKIS FRANCAIS APPELLENT A L’AGRESSION ARMEE DIRECTE DE L’OTAN !
    sur : http://www.facebook.com/notes/pcn-ncp-parti-communautaire -national-europ%C3%A9en/-pcn-info-syrie-les-vert-ka kis-francais-appellent-a-lagression-armee-directe-de-/516876394994961

    (2) PCN-SPO / ANALYSIS / AFTER IRAQ, SYRIA ??? … JULY 23, A DAY OF INFAMY!
    sur : http://www.elac-committees.org/2012/07/27/pcn-spo-analysis-after-iraq-syria-%E2%80%A6-july-23-a-day-of-infamy/

    (3) Luc MICHEL, SYRIA COMMITTEES / LES DJIHADISTES DE LA PSEUDO ASL EN PLEINE LUMIERE DANS LES MEDIAS ET LES THINK TANK DE L’OTAN !
    sur : http://www.elac-committees.org/2012/08/18/syria-committees-les-djihadistes-de-la-pseudo-asl-en-pleine-lumiere-dans-les-medias-et-les-think-tank-de-l%E2%80%99otan/ ;

    PCN-SPO / WEBSITE DU CFR : AL-QAIDA EN SYRIE AVEC L’ASL MADE IN NATO !
    sur : http://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office#!/notes/pcn-ncp-press-office-service-de-presse-du-pcn/-pcn-spo-website-du-cfr-al-qaida-en-syrie-avec-lasl-made-in-nato-/406622452736046

    et PCN-SPO / “LIBYAN FIGHTERS JOIN SYRIAN REVOLT” – DIXIT REUTERS
    sur : http://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office#!/notes/pcn-ncp-press-office-service-de-presse-du-pcn/-pcn-spo-libyan-fighters-join-syrian-revolt-dixit-reuters/408851972513094

    (4) Luc MICHEL et Karel HUYBRECHTS, PCN-INFO / L’HUMANITE (PARIS) REJOINT LES « COMMUNISTES DE WASHINGTON » QUI SOUTIENNENT L’AGRESSION CONTRE LA SYRIE !
    sur : http://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office#!/notes/pcn-ncp-parti-communautaire-national-europ%C3%A9en/-pcn-info-lhumanite-paris-rejoint-les-communistes-de-washington-qui-soutiennent-/514040495278551

     
  48. julleee

    28 août 2012 at 13 h 28 min

    je parlais du lien sur l’iran et la syrie pas delamarche

     
  49. lodela971

    28 août 2012 at 14 h 04 min

    27/08/2012 Pendant un meeting présidentiel à West Hollywood Obama est appelé l’antéchrist par un homme . Obama – Tu es l’ANTECHRIST !!! http://www.dailymotion.com/video/xt3mzi_obama-tu-es-l-antechrist_webcamundefined

     
  50. lodela971

    28 août 2012 at 15 h 21 min

    bon ben je vous propose un film en attente … Metropolis ( 1927 ) est un film expressionniste de science-fiction produit pendant la courte période de la République de Weimar. Réalisé en 1927 par le réalisateur autrichien Fritz Lang, le film est muet et en noir et blanc. Le film est produit dans les Studios Babelsberg par UFA (Universum-Film AG). http://www.dailymotion.com/playlist/x1i9zm_SlipKoRnT_metropolis/1#video=x4z9zj

     
    • Alcide

      28 août 2012 at 21 h 44 min

      Bonsoir lodela971 ,
      Dans la rubrique ciné , j’ai un faible pour Brazil et sa musique…

      Je n’ai pas la version française et c’est bien dommage , j’aurai revu ce film avec plaisir.

       
  51. Espoirdepaix

    28 août 2012 at 15 h 23 min

    Grand merci lodela971,très instructif et magnifiquement résumé sur la situation actuelle,on se rend compte que les langues commencent à se déliées petit à petit,c’est cette attitude la qu’il faut encourager.

     
  52. Stella

    28 août 2012 at 16 h 07 min

     
    • Francky026

      28 août 2012 at 17 h 57 min

      Stella, vous êtes excessive en parlant de guerre civile . Disons, à peine une ratonnade .

       
      • Stella

        28 août 2012 at 18 h 12 min

        @Franky Je ne fais que reprendre le mieux possible le titre d´origine de l´article… on nous promettait un automne chaud… on se demande pourquoi…

         
      • Francky026

        28 août 2012 at 18 h 21 min

        Stella;
        prenez des jeunes répartis par bandes . Français ou pas, c’est pareil . Donnez leur des armes . Nous ne sommes jamais à l’abris d’une balle perdue, mais de là à en faire des guerriers … Il suffit d’autoriser nos flics à riposter, le problème sera règlé . Le plus difficle dans l’histoire, c’est de trouver le politicien qui aura les couilles, de faire simplement le travail pour lequel il a été élu . Au besoin, envoyons la légion . Ils ont l’éxpérience de ce genre de ce genre de populations éxotiques .

         
      • jankry

        28 août 2012 at 19 h 29 min

        @franky026
        "..Il suffit d’autoriser nos flics à riposter, le problème sera règlé…."
        je pense pas que le problème se règlera si facilement; au début se seront les forces de l ordre mais ils seront trés vite débordés, alors se sera l armée avec des vrais guerriers bien entrainés qui reduiront en peu de temps ces bandes mal organisées et divisées par des interets dans divers traffics….

         
  53. AC

    28 août 2012 at 17 h 42 min

    Alors que la Guerre médiatique fait rage en ce moment même en Occident, que Le Monde, le Figaro, France24 et que les hommes politiques, Obama en tête, font battre les tambours de guerre en annonçant une violente riposte si Bachar Al Assad utilisait ses "armes chimiques" contre sa propre population, un soldat français a fait savoir que son supérieur a demandé à son unité de se préparer à une mobilisation contre la Syrie.
    Traduisez que l’OTAN va donner à ses mercenaires ou supplétifs, anciennement appelés Al Quaeda par les médias, des armes chimiques, qui seront utilisées à l’intérieur même de la Syrie. Attaque sous fausse bannière probablement imminente, qui servira de prétexte à une intervention des troupes de l’OTAN pour protéger les civils.
    Le timing de cette attaque pourrait être calé sur la fin de la réunion des Banques Centrales de Jackson Hole et les événements monétaires et bancaires qui vont s’enchainer dans les semaines suivantes. Les politiques doivent absolument détourner l’attention du public de ces événements majeurs.

     
    • PhiliP

      28 août 2012 at 18 h 07 min

      Pourquoi Bachar ne demande t’il pas protection aux Russes ?

       
      • jankry

        28 août 2012 at 19 h 34 min

        @ philip
        la Russie ne peut pas légalement agir physiquement, ce serait une ingérence et pratiquement une déclaration de guerre à l otan ; alors ce serait l’escalade vers on sait quoi……

         
      • PhiliP

        28 août 2012 at 19 h 39 min

        Une petite aide en loosedé comme fait l’otan ?!

         
      • villainnemesis

        29 août 2012 at 20 h 40 min

        Le veto onusiende la Russie est déja une forme d’aide ….

         
  54. Stella

    28 août 2012 at 17 h 53 min

     
  55. zapatta

    28 août 2012 at 17 h 58 min

    Vrais chiffres chômage Juillet 2012 + 49200 chômeurs

    49 200 demandeurs d’emploi en +, malgré 290 300 radiés en Juillet (65,10% des sorties de pôle emploi).

    5 352 800 demandeurs d’emploi "officieux".

    8 500 000 minimum, en comptant les demandeurs d’emplois invisibles.

    Stages "parking" : + 8,9 % en 1 an.

    Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Juillet 2012 :

    – Défauts d’Actualisation : 200 700, 45 % des sorties des listes
    – Radiations Administratives (les punis) : 41 500, 9,3 % des sorties

    – Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 48 100, 10,8 % des sorties.

    soit 290 300 radiés des listes ( 65,10 % ) pour autres motifs que :

    – Stages parking : 35 500, 8 % des sorties. ( + 8,9% en 1 an )
    – Arrêts maladie, maternité etc : 32 200, 7,2 % des sorties.

    – Reprises d’emploi déclarées : 88 000, ne représentent que 19,7 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..

    Demandeurs d’emploi par catégories :

    A : 2 987 100 +1,4% ( + 8,5% sur 1 an )
    B : 600 100 +1,6% ( + 8,8% sur 1 an )
    C : 866 600 +0,9% ( + 4,9% sur 1 an )
    D : 235 000 -3% ( + 3,3% sur 1 an )
    E : 363 800 -0,5% ( + 4,2% sur 1 an )

    TOTAL : 5 050 800 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 7,4 % sur 1 an, + 49 200 en 1 mois.

    TOTAL, dom-tom compris : 5 352 800 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

    Quelques chiffres qui parlent :

    Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 1,8% sur 1 an
    Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 21,8% sur 1 an

    + d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51,3%) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)

    Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 176 503

    Le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

    Ne sont pas comptés dans ces 5 300 100 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

    1 313 700 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 038 000 de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 724 300 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.

    + 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi.

    + des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :

    – des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )

    – des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 600€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 598€ par mois, si vous ètes NON SDF.

    – on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

    – des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA.

    – des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

    – on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

    – on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

    Faites le calcul vous même, on arrive au total, à environ 8,5 MILLIONS au bas mot, demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

    Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) :

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p

    Par patdu49 Mardi 28 aout 2012

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-juillet-121795?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Agoravox-LeJournalCitoyenEconomie+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen+%3A+Economie%29

     
    • Francky026

      28 août 2012 at 18 h 02 min

      Les chiffres officiels du chômage, c’est comme ceux de l’INSEE, comme ceux de l’immigration; comme celui du salaire moyen …ils n’engagent que ceux qui veulent bien y croire .

       
      • Francky026

        28 août 2012 at 18 h 06 min

        Les chiffres réels correspondent à peu près à celui des étrangers inassimilables qui vivent chez nous . Je vous laisse envisager la suite … Pour ceux qui voudraient intervenir pour me traiter d’islamophobe, sachez par avance que je l’assume .

         
  56. villainnemesis

    28 août 2012 at 18 h 30 min

    Ma petite dernière fait très mal :

     
  57. byeuro

    28 août 2012 at 19 h 31 min

    Jacob Rothschild, John Paulson et George Soros tout pari que le désastre financier est arrive
    Êtes-vous prêt à parier contre les trois hommes les plus riches du monde ?

    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/jacob-rothschild-john-paulson-and-george-soros-are-all-betting-that-financial-disaster-is-coming

     
  58. zapatta

    28 août 2012 at 20 h 05 min

    Ben Bernanke et ses promesses de QE3 pourraient faire naître des émeutes de la faim

    28 août 2012 Philippe Béchade

    ▪ Vous connaissez tous ce petit acronyme “MDR” (comprenez mort de rire) qui émaille les commentaires sur Facebook ou les SMS que s’envoient les ados ?

    Eh bien, cette séance du lundi 27 août nous procure une matière abondante pour ponctuer chacun des paragraphes qui vont suivre d’un MDR de plus ou moins bon aloi.

    Tenez, pour bien commencer : “il s’est échangé 900 millions d’euros à Paris en tout et pour tout entre 9h00 et 17h30″.

    MDR ! Il s’était déjà traité 4 milliards de dollars sur Apple, deux heures après l’ouverture et 6,5 milliards de dollars après trois heures de cotations. Cela représente cinq fois le chiffre d’affaires négocié sur les 40 vedettes du CAC en l’espace de neuf heures et demie.

    ▪ Plus les nouvelles sont mauvaises, plus ça grimpe !
    Continuons dans la même veine : “compte tenu de l’actualité du week-end et des chiffres publiés en Europe en début de matinée — révision à la baisse de la croissance espagnole en 2010, 2011 et 2012, recul de l’indice IFO de 103,3 vers 102,3 — une hausse des indices en Zone euro relevait des fantasmes d’un permabull.

    MDR ! L’Euro-Stoxx 50 a repris 1,15% à 2 460 points alors qu’il testait 2 420 points en fin de matinée.

    Et que dites-vous de ça : “la Banque central chinoise va faire tout ce qu’il faut pour soutenir la croissance et la consommation intérieure”.

    MDR ! La Bourse de Shanghai a dévissé de 1,7% lundi matin et l’indice SSE se retrouve au plus bas depuis le 3 mars 2009.

    Comme me l’a déclaré un homme d’affaires rencontré à Hong Kong : “nos chiffres économiques sont fantaisistes mais nos cours de Bourse sont rationnels. Chez vous autres, Occidentaux, c’est l’inverse : vos statistiques sont exactes mais vos cours de Bourse sont complètement fantaisistes”. MDR !

    Pour résumer le comportement du CAC 40 depuis fin décembre 2011, plus une hausse apparaît injustifiée, absurde, contre-intuitive, disproportionnée plus l’indice grimpe, et ça n’a pas raté ce lundi : MDR !

    Qu’est-ce que fait le CAC au-dessus des 3 460 points alors que Wall Street gagnait 0,15% vers 17h35 (et plus rien à deux heures de la clôture) ?

    Eh bien il reflète l’anticipation d’une action concertée des banques centrales, répondent en choeur les gérants et stratèges qui se déclarent tous haussiers mais n’achètent jamais un bout de papier, MDR !

    Partant du principe que plus la récession s’aggrave, plus les cours grimpent, la Bourse de Paris s’apprête à battre ses records annuels avant la mi-septembre, tandis que le S&P et le Dow Jones viseront — sans succomber au vertige — leurs records historiques de fin octobre 2007, MDR !

    En ce qui concerne Apple, un nouveau record absolu a été inscrit à 680,87$ : son concurrent Samsung a été condamné à 1 milliard de dollars de pénalité par un… jury populaire californien ! Autant faire juger un prétendu hérétique cathare par un tribunal de l’inquisition sous la papauté d’Innocent III, MDR !

    L’Espagne nous a bien fait rire aussi en ce lundi 27 août. Madrid compte n’utiliser que 60 milliards d’euros pour sauver les banques ibériques sur les 110 milliards d’euros promis par l’Union européenne fin mai. Avec les 50 milliards d’euros restants, qu’est-ce que M. Rajoy compte faire ? Investir en Argentine ? MDR !

    ▪ Les pays du nord à la rescousse des pays du Sud ?
    La BCE s’est fixée comme objectif de renflouer l’Espagne dès cet automne — et l’Italie au début de l’hiver quand tout le monde aura compris que ce pays part lui aussi en vrille. Mais comment Mario Draghi expliquera-t-il à Angela Merkel et aux pays du nord qu’il va falloir racheter de la dette des pays du sud indéfiniment puisque l’austérité exigée des bénéficiaires va engendrer des années de récession et de creusement des déficits ?

    Et sans croissance, qu’est-ce qui justifie le niveau actuel des marchés ?

    Des taux d’intérêt réels négatifs ?

    MDR ! Ils l’ont été de façon permanente au Japon à partir de 1993 et Tokyo n’a cessé de baissier durant une décennie et demie !

    Mais les investisseurs, qu’ils opèrent à Paris, Londres ou Wall Street n’entendent pas laisser passer l’occasion de propulser les actions vers des niveaux de valorisation surréaliste avant les présidentielles de novembre aux Etats-Unis.
    Rappelons qu’en cas de victoire de Mitt Romney, ils devraient dire adieu à leur idole Ben Bernanke, MDR !

    Les marchés semblent déjà avoir atteint l’état d’adoration avant la grand-messe des banquiers centraux qui se déroule comme chaque année à Jackson Hole ce vendredi.

    Ils entretiennent le ferme espoir que la Fed précisera de quelle façon elle va permettre au S&P de retracer ses sommets historiques de juin et octobre 2007.

    ▪ Un QE3 déjà dans les cours…

    Car Helicopter Ben est pris à son propre piège. Il a si bien su faire rêver Wall Street d’un QE3 que les marchés ont déjà pricé ces deux derniers mois un recours massif à la planche à billets.

    S’il ne fait rien, ce sera la douche froide pour Wall Street — et par extension le pétrole et l’or.
    S’il réaffirme qu’il agira dans le sens espéré, ce sera le retour des bulles de matières premières (le pétrole au-dessus des 100 $ sur le NYMEX et l’or à 1 700 $) — et à brève échéance des émeutes de la faim dans les pays en voie de développement.

    Car l’Amérique, frappée par une sécheresse historique, pourrait se retrouver contrainte d’importer d’énormes quantités de céréales (destinées à la nutrition animale principalement) et ses besoins sont tellement immenses que cela peut complètement déséquilibrer le marché mondial.

    Malgré ses déficits en tout genre, l’Amérique peut se payer (même au prix fort) absolument toutes les denrées agricoles de première nécessité dont elle a besoin, ce qui n’est pas le cas de l’Egypte, du Soudan, du Pakistan ou de l’Afrique subsaharienne en général.

    Et là, fini les morts de rire… car le monde renouerait avec le cycle dramatique des morts de faim !

     
  59. jankry

    28 août 2012 at 20 h 29 min

    @tous
    Quelqu un peut il me dire si quelque chose est paru sur le coût de la guerre terroriste pour la Syrie? je n ai rien trouvé . Car si on sait par qui sont financés les "rebelles" et de façons genereuses aux vues de leur materiels, la Syrie a t elle les moyens de ce conflit interieur qui s eternise ? jusqu a quand a t elle les moyens de mener cette guerre? qui semble t il a bien le but de l affaiblir. cela nous donnerait une idée plus precise du fameu timing……

     
  60. zapatta

    28 août 2012 at 20 h 32 min

    Pour le patron de la Bundesbank, la BCE « drogue » la zone euro

    Jens Weidmann, le patron de la banque centrale allemande, se livre dans Der Spiegel à une attaque en règle contre la BCE, qui veut financer « par la planche à billets ».

    Entre la banque centrale allemande qui voit dans les actions de la BCE « une drogue », un élu conservateur qui traite son président de « faux monnayeur », et Angela Merkel qui s’en mêle, l’institution de Francfort suscite un débat particulièrement vif en Allemagne.

    L’hebdomadaire Der Spiegel consacre cette semaine sa couverture au patron de la banque centrale allemande(Bundesbank), Jens Weidmann, qui pose les poings serrés. Et qui se livre à une attaque en règle contre la Banque centrale européenne, dont il est, comme ses homologues des autres banques centrales nationales de la zone euro, l’un des gouverneurs.

    L’objet de sa préoccupation est l’annonce par le chef de la BCE Mario Draghi d’actions de grande ampleur sur le marché de la dette publique, dont les contours restent à préciser. Pour M. Weidmann, cela signifie financer les Etats « par la planche à billets », un type de politique qui « peut rendre accro, comme une drogue ».

    Ce manifeste a divisé en Allemagne. Le quotidien à grand tirage Bild a fait du patron de la Bundesbank celui qui « fait rempart devant le contribuable allemand », potentiellement menacé par les initiatives de M. Draghi, tandis que l’hebdomadaire Die Zeit a souligné le caractère inoffensif de la diatribe : « La Bundesbank va râler, mais ne rien faire. (…) Weidmann ne va pas démissionner ».

    « La voix de la raison »

    Le quotidien des affaires Handelsblatt s’est demandé si le patron de la Bundesbank était « la voix de la raison » ou un « opportuniste » qui n’a « pas de solution alternative à offrir ». Sa voix ne pèse en effet pas plus lourd qu’une autre au sein du conseil des gouverneurs, l’organe de décision de la BCE. Il réunit les gouverneurs nationaux et le directoire, l’exécutif permanent de la banque, composé de six membres.

    L’ancien économiste en chef de la BCE, l’Allemand Jürgen Stark, a fustigé « les mesures sentant la panique » de l’institution de Francfort, tandis qu’un responsable du parti conservateur bavarois CSU, politiquement en perte de vitesse, a assimilé M. Draghi à « un faux-monnayeur ». La chancelière conservatrice Angela Merkel a été plus mesurée, déclarant dimanche qu’elle trouvait « bien que Jens Weidmann rappelle sans cesse ce qu’est la politique » de l’Allemagne.

    Sauf que cela n’est pas si simple. L’Allemagne est en effet représentée à la BCE par M. Weidmann, mais aussi par Jörg Asmussen, membre du directoire. Or, ce dernier se distingue par une ligne plus proche de celle de M. Draghi, déclarant que la BCE agit « dans le cadre de son mandat » et qu’il ne voit « aucun danger pour les épargnants allemands ».

    Un jeu à deux

    « Le jeu joué par Asmussen et Weidmann fonctionne bien, d’un côté le pragmatique, de l’autre celui qui rassure la population allemande. Au final, cela fait les affaires d’Angela Merkel, qui est elle-même une pragmatique », assure à l’AFP Ansgar Belke, professeur d’économie à l’université de Duisburg-Essen.

    « Ces deux-là sont comme un avant-goût de grande coalition », c’est-à-dire un gouvernement d’alliance entre droite et gauche, la constellation qui selon les sondages pourrait émerger après les élections prévues pour l’automne prochain en Allemagne, s’amuse-t-il.

    L’opposition entre les deux hommes a un aspect presque cocasse. En 2009, quand Mme Merkel dirigeait déjà un gouvernement de coalition, la riposte de l’Allemagne face à la crise économique avait en effet été préparée en grande partie par un tandem de l’ombre : le secrétaire d’Etat aux finances social-démocrate d’alors, Jörg Asmussen, et le conseiller de la chancelière de l’époque, Jens Weidmann.

    Pour M. Belke, le débat en cours marque dans tous les cas une « rupture » avec la tradition de la Bundesbank, « qui suivait tout de même une politique très ennuyeuse », que les Allemands, très attachés à cette institution censée bannir à jamais l’inflation, s’abstenaient de commenter.

    Il rappelle par ailleurs que, contrairement à ses prédécesseurs, Mario Draghi a choisi de révéler publiquement les rapports de forces au sein de l’institution, et notamment l’opposition de la Bundesbank aux rachats d’obligations, « ce qui renationalise le débat ».

    SOURCE AFP

     
  61. jankry

    28 août 2012 at 21 h 15 min

     
  62. lodela971

    28 août 2012 at 21 h 22 min

    Comprendre la situation en Syrie avec Bassam Tahhan http://youtu.be/n-cXxzEPT48

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 676 autres abonnés

%d bloggers like this: