RSS

Le gouvernement invisible – Partie 4

19 août

Henry Coston – Le schéma révolutionnaire a été déduit de l’étude des mouvements subversifs sur un plan national. Or il est avéré que, au moins depuis le début du XIXe siècle, nous nous trouvons dans une perspective de révolution à l’échelle mondiale. En fait, ce n’est que la dernière étape d’un processus synarchique très ancien, qui vise à l’établissement d’un gouvernement mondial, en appliquant, mutatis mutandis, le même schéma dans son intégrité.

Toute entreprise subversive est caractérisée par : 1) un organigramme hiérarchique strict ; 2) des aspects multiformes, à la fois pour égarer les investigations extérieures, et pour s’adapter à la diversité des classes de la société ; 3) le secret est impératif à tous les échelons.

Mais il n’est de secret qui n’ait des failles ; et d’autant plus nombreuse qu’il y a plus de gens à le partager. La synthèse des renseignements provenant de la police et de ses informateurs, des aveux des transfuges, des indiscrétions et des maladresses, d’événements fortuits, a permis de pénétrer bien des arcanes de l’entreprise de subversion mondiale.

About these ads
 
20 Commentaires

Publié par le 19 août 2012 dans Non classé

 

20 réponses à “Le gouvernement invisible – Partie 4

  1. sarroub

    19 août 2012 at 21 h 07 min

    Reblogged this on msarroub.

     
  2. Nonolexpat

    19 août 2012 at 21 h 13 min

    Après avoir appuyé sa mise en place et s ‘être engraissé, les rothschilds vont shorter l euro à hauteur de 130 millions(milliards?) de £ et s ‘engraisser à nouveau au passage
    La crise sociale que cela va générer risque de créer le chaos tant voulu et espéré par cette famille "bienveillante et philanthrope" pour instaurer le NOM

    LORD ROTHSCHILD TAKES £130M BET AGAINST THE EURO
    (…)Lord Rothschild has taken a near-£130m bet against the euro as fears continue to grow that the single currency will break up.
    The member of the banking dynasty has taken the position through RIT Capital Partners, the £1.9bn investment trust of which he is executive chairman.
    The fact that the former investment banker, a senior member of the Rothschild family, has taken such a view will be seen as a further negative for the currency.

    http://www.silverdoctors.com/lord-rothschild-takes-130m-bet-against-the-euro/

    Est-ce le signal de la dégringolade(Soros s’est déjà chargé en Gold) ou un énieme bruit de couloir?
    Va savoir

     
  3. thehawk

    19 août 2012 at 21 h 19 min

     
    • fred

      21 août 2012 at 11 h 13 min

      nous les dieux est un site complètement new age… renseigne toi, ici, sur ce blog, c’est l’opposé complet! Même si ils mettent des espèces de vérités (Zeitgeist/Trive) et plein d’autres trucs, c’est un site gnostique et donc super "toxique" pour les responsables de ce blog.

       
  4. Franc-tireur

    19 août 2012 at 21 h 27 min

    http://www.boursorama.com/actualites/montebourg-veut-conduire-la-france-vers-la-3eme-revolution-industrielle-228b472eecfb020088669a4772074e1d

    Voilà ce clown formé à l’école des clowns l’ENA….et qui veut faire la 3eme révolution industrielle…

    Retenez-moi ou je fais un malheur looool

    Je ne sais pas qui est le plus à plaindre…le ministre? Les militants socialistes qui applaudissent? les gens de droites qui gueulent? les journalistes? les analystes? les salariés dont les retraites et impôts vont financier les gouffres de Renaults, PSA ainsi que la R&D de Dassault :-)

     
    • Antilluminati

      19 août 2012 at 22 h 28 min

      Je dirais les militants, car c’est eux qui nous foutent dedans à chaque élections.

      Ils auront plus qu’à bouffer leur pin’s PS quand ils seront au chômage sans les assedic.

       
  5. thehawk

    19 août 2012 at 21 h 39 min

    http://mahamudras.blogspot.fr/2012/08/frappera-frappera-pas.html

    ça sent pas très bon tout ça…pauvre humanité…aux prises des 13 familles qui dirigent le monde…

     
  6. emigrdsouche

    19 août 2012 at 21 h 45 min

    La méthode subversive. Bezmenov

     
  7. Franc-tireur

    19 août 2012 at 22 h 32 min

    Question : comment voyez-vous le nouvel ordre mondial?
    Sachant que l’élite travaille pour basculer le centre du pouvoir vers ISRAEL..

    1- un ordre multipolaire avec des centres régionaux forts (Europe de l’Ouest, ALENA, ASEAN, EURASIE, AFRIQUE) sous l’égide d’une organisation supranationale?
    et du coup quelle serait la place d’Israel dans ce schéma?

    2 – un monde en ruine et Israel en maitre du monde…
    Si c’est le cas, comment pourraient-ils faire d’un petit état (même s’il annexe le Sinai, l’Irak….) le nouveau centre du monde?

     
    • Jean-Luc

      19 août 2012 at 23 h 17 min

      il me semble que le petit etat dirige deja le gros etat (unis) qui dirige le monde

       
    • Antilluminati

      19 août 2012 at 23 h 28 min

      Moi je vois les choses comme aujourd’hui concernant Israël, les pleins pouvoir mais jamais sur le podium :D

      Ils continueront à mettre les US en avant ou une nation ou union de nations, et resteront dans l’ombre à tirer les ficelles, tant que l’on sera 7 milliards ils ne changeront en rien leur façon de gouverner, trop dangereux pour eux, d’où l’envie de réduire la population à terme.

       
  8. la rumeur

    19 août 2012 at 22 h 45 min

     
  9. byeuro

    20 août 2012 at 8 h 04 min

    Source : .Michel Santi Economiste et Analyste Financier

    La Suisse, Chine de l’Europe ?

    Les statistiques économiques helvétiques racontent une histoire révélatrice et lourde de conséquences. Celle des efforts herculéens de la petite Banque Nationale Suisse (BNS) qui vend sa monnaie en quantités industrielles afin d’épargner à son économie la déflation et autres maux en provenance de l’Union Européenne. Cette histoire semble, pourtant, devoir tourner au drame, en tout cas à un affrontement prévisible avec cette même Union Européenne. Une fois de plus, les chiffres sont éloquents, qui font état de réserves détenues par la BNS en devises étrangères atteignant désormais des niveaux invraisemblables, sans commune mesure avec les fondamentaux du pays. Certes, le « peg » – ce plancher de 1.20 fixé par rapport à l’euro – tient-il admirablement bien. Mais seulement au prix de réserves en monnaies étrangères qui se montent à 41.4 milliards de francs suisses en juillet dernier, après 68.4 milliards en juin et 59.1 milliards en mai ! Les résultats obtenus par la BNS sont ainsi incontestables : le taux de chômage en Suisse ne s’établit-il pas à 2.7% tandis qu’il dépasse 10% en France et en Italie, crève les 25% en Espagne et avoisine 7% en Allemagne ? Pour autant, ce chaos évité par ce peg à l’économie helvétique ressemble plus à un sursis.

    En effet, du haut de réserves monétaires qui représentent aujourd’hui 80% du P.I.B. suisse – et qui atteindront les 100% d’ici la fin 2012 -, la BNS s’est emmurée dans une fuite en avant qui la condamne à acquérir encore et toujours plus d’euros afin de stabiliser son économie et comprimer son chômage. Ce faisant, la Suisse ne remporte aucune guerre, juste quelques petites batailles, gagnées chèrement du reste puisqu’elles le sont sur le dos de ses partenaires européens qui sont les premiers à pâtir de ce peg. C’est effectivement une politique hautement conflictuelle vis-à-vis de ses voisins que mène la Suisse, qui parvient artificiellement à sauver les meubles chez elle en imprimant tous les francs suisses que sa planche est capable de cracher. Outre les milliards qui seront inévitablement perdus par la BNS dès qu’elle aura cessé sa lutte agressive contre le raffermissement de sa monnaie, qui reprendra dès lors son ascension. Aujourd’hui sur la sellette pour (ce qui reste de) son secret bancaire, la Suisse sera prochainement mise en accusation par ses partenaires comme « manipulatrice ». Pire encore puisque la masse gigantesque de ses euros acquis quotidiennement vont logiquement se loger dans les Bons du trésor allemands, au détriment des obligations d’Etat espagnoles ou italiennes. Car ce « peg » défendu becs et ongles par la BNS contribue manifestement à exacerber les tensions européennes en creusant davantage le différentiel entre les papiers-valeurs allemands et périphériques. Sachant que la Suisse se fera encore d’autres ennemis si elle tentait une diversification hors de l’euro, par exemple en faveur du dollar australien, canadien, voire du billet vert. L’appréciation de ces monnaies ayant naturellement des conséquences fâcheuses sur les exportations des pays concernés.

    Mario Draghi, Président de la Banque centrale européenne, peut dire et même répéter qu’il entreprendra tout ce qui est en son pouvoir pour sauver l’euro. En attendant, il sait bien que la Suisse joue contre lui. Cette Suisse qui subira très prochainement une intense pression – une de plus ! – émanant de pays européens, déjà peu enclins à de la mansuétude vis-à-vis d’elle. Ces atouts immenses acquis à la faveur de la manipulation du franc suisse sont donc sur le point de fondre. Il semblerait que la BNS et que le gouvernement suisse – qui collectionnent gaffes et maladresses – doivent très prochainement lâcher encore du lest – voire achever de se mettre à nu – face à une Union Européenne qui la considère, souvent avec raison, comme un partenaire déloyal. Grande manipulatrice de sa monnaie devant l’éternel, la Suisse est aujourd’hui devenue la Chine de l’Europe.

    http://www.gestionsuisse.com/2012/la-suisse-chine-de-leurope/

     
  10. Bloupi

    20 août 2012 at 10 h 57 min

    QE3 = fin du dollars actuel.

    Tout sera mis en œuvre pour ne pas avoir de QE3. Quitte à faire souffrir les peuples et à trafiquer TOUS les indices.

    @17:25

     
    • Sébastien

      20 août 2012 at 11 h 27 min

      Formidable générique Darwiniste.
      Le détail qui tue, c’est que les protagonistes de l’Histoire sont TOUJOURS représentés sous les même traits: ceux qui dirigent, les méchants, les gentils. Vérité inconsciente ou indice révélant une certaine continuité de l’Histoire?

       
      • Sébastien

        20 août 2012 at 11 h 29 min

        A 6’32, évocation du Club de Rome. La série date de 1978 ! Série à plusieurs niveaux de lecture que je redécouvre, merci!

         
      • Sébastien

        20 août 2012 at 11 h 46 min

        Je note également que la théorie du hasard Darwinien se superpose à l’Histoire humaine, qui n’aurait aucun sens et serait également entièrement dû au hasard.
        Hasard ou coïncidence?
        J’ajoute que les prévisions démographiques évoquées (7 milliards en 2010) sont entièrement justes et se déroule selon un modèle quasi-mathématique. Hasard?
        Les délocalisations sont décrites, ainsi que celles des déchets dans les pays pauvres aussi.
        La stratégie du choc et la guerre triangulaire itou.
        Contrôle des naissances et de la population post-apocalypse par une élite mondiale…
        Ou les auteurs de cette série ont voyagé dans le temps, ou ils étaient TRES TRES BIEN INFORMES.

         
  11. franck

    21 août 2012 at 11 h 49 min

    et la marmotte met le chocolat dans le papier alu…et au fait ….ils sont les gars qui annonçaient un faux attentats à londres?
    on les entend plus…

     
  12. protostar

    21 août 2012 at 16 h 48 min

    Reblogged this on Protostar Reuters.

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 674 autres abonnés

%d bloggers like this: