RSS

Trader Noé – 9 août 2012 : Objectifs atteints

09 août

Nous avions eu raison d’évoquer la veille de l’arrivée des canadaires : pas de catastrophisme tant que les supports se sont pas cassés.

Les canadaires sont arrivés sur les points bas : soit 3050 points sur l’indice Future CAC 40 et 1320 sur l’indice E-mini SP 500.

Désormais tous les arguments sont là pour justifier l’absence de QE3 fin août début septembre.

Sinon, pour quelle raison remonter un marché au cric sans volume pendant les vacances d’été ? Pour mieux redescendre en automne ? Nous verrons bien ce qu’ils décideront. N’allons pas plus vite que la musique. Encore et toujours: IL FAUT SUIVRE LES POINTS donnés sans faire de sentiment. Les marchés sont trop manipulés pour y trouver une logique. Nous verrons donc au fur et à mesure en fonction des points franchis.

En attendant tous nos points de résistance ont été franchis et nos objectifs atteints. Beau sprint en l’honneur des jeux olympiques.

Nous surveillerons toujours les résistances, soit 1415-1417 sur l’indice E-mini SP 500 et 3465-3490 points sur le Future CAC 40.

Si la résistance du E-mini SP 500 était cassée, alors l’indice pourrait se rapprocher des 1429-1500 points.

Depuis la belle remontée depuis le 24 juillet, nous sommes à environ 1 % des résistances très importantes (1415 points sur le E-mini SP 500) et nous préférons alléger les positions.
Bien sûr, dans le cas d’un franchissement, la hausse pourrait se poursuivre. Prudence car 1415-1417 et 1429 sont fortes et relativement proches.

About these ads
 
121 Commentaires

Publié par le 9 août 2012 dans Non classé

 

121 réponses à “Trader Noé – 9 août 2012 : Objectifs atteints

  1. J0n

    9 août 2012 at 10 h 39 min

    Je commence à croire que nos chers oligarques financiers attendent le début d’un conflit mondial pour lâcher les indices. La situation n’évolue pas en Syrie, les indices sont maintenus.
    Next Step : Élection de Mitt Romney en Novembre pour une belle attaque sur l’Iran. Une chute des bourses pour la fin d’année ?

     
    • villainnemesis

      9 août 2012 at 11 h 57 min

      Un peu dans le même esprit, j’ai l’impression que l’on attend le bon moment pour casser l’optimisme ! La passion pour les J O est généralisée, on nous fait croire à travers les indices boursiers que l’économie se relève, en Syrie les messages se télescopent on commence à voir dans les merdias les connexions, USA et consors ! Et Badaboum, le rêve va être brisé , de quoi rendre les réactions envers les responsables de cette destruction de nos espoirs encore plus violentes et irréfléchies! Le temps parlera !

       
      • librezen

        9 août 2012 at 15 h 02 min

        Il est effectivement très difficile de garder les idées claires face à l’actualité. Je suis aussi surpris par le fait que les merdias commencent à éclairer la situation en Syrie sous une lumière pas autant uniforme qu’avant. Sur RMC, en 2 semaines, plusieurs auditeurs mettant en cause le soutient des occidentaux à des groupes terroristes se faisant passer pour les rebelles ont pu s’exprimer longuement sans que les présentateurs ne s’en moquent et tournent leurs arguments en dérision.
        Je me demande ce que ce changement exprime comme modification dans la stratégie des NOMistes.

         
  2. Clavreul

    9 août 2012 at 10 h 53 min

    Entre l’intervention de LIESI et la votre Trader Noé, les choses sont très claires donc pas besoin d’en rajouter effectivement.

     
  3. Le Gaulois Libre

    9 août 2012 at 11 h 23 min

    Amusant cette situation qui condamne le professionnel compétent à faire de l’analyse des données que produisent l’économie et la finance, non pas pour obtenir la physionomie des marchés et des entreprises qui en font son corps de manifestation, mais réduit désormais la noblesse de sa prestation à essayer de déterminer dans quel sens les escrocs – qui ont usurpé tous les pouvoirs des autorités de contrôle et phagocytés tous les systèmes de régulation -, vont agir pour sucer jusqu’à la moelle tout le sang et la sueur des masses laborieuses inférieures et moyennes de la planète…

    Certains parlent de crime contre l’humanité, mais à tout le moins n’y aurait-il pas, par cette état de corruption, comme un soupçon de mise en danger de la vie d’autrui, qu’induisent ces manigances maffieuses, ne serait-ce que par l’instrumentalisation de la misère et de la famine qui ne cesse de croître ?

     
    • librezen

      9 août 2012 at 15 h 14 min

      Avec la déréglementation du secteur financier, les marchés sont déconnectés de l’économie réelle. Il devient donc inutile d’étudier les marchés pour avoir une quelconque lecture de l’économie.
      On pouvait penser au départ que cette dérégulation n’avait pour conséquence qu’une orgie de spéculation et que cette spécularisation de l’économie (ne pouvant entrainer de stabilisation) était une logique mathématique mais non prévue.
      C’est quand on se rend compte que la déréglementation de l’économie a permis un tranfert extraordinairement efficace des richesses de la collectivités et des individus vers une minorité, que l’on commence à se demander si tout cela n’est qu’un pur hasard. Il suffit alors de creuser, de rattacher les fils sur les 40 voire 200 dernières années pour se rendre compte qu’il y a fort à parier que le plan était très bien conçu.
      En fait, la stratégie est vieille comme le monde. On aspire l’attaque et la défense adverse en lui laissant prendre confiance (progrès sociale et économique occidental puis mondial), puis le piège se referme et la contre attaque est dévastatrice.
      Et il reste, même ici, de nombreux naïfs qui demandent encore plus de dérégulation et déréglementation en pensant qu’en se débrouillant seuls ils vont pouvoir s’en sortir. mais vous allez vous faire plumer, bouffer tout cru. Seuls les possédants profiteront d’un monde libéral dérégulé car ils ont les règles obscures dans leurs mains et de les changer comme bon leur semble, au gré de leurs seuls intérêts.

       
      • Le Gaulois Libre

        9 août 2012 at 16 h 47 min

        Il n’y a pas de liberté sans justice, et donc nécessairement reposant sur des lois, et la dérégulation n’est rien d’autre que la restauration de l’ordre le plus injuste, le plus barbare et le plus violent qui soit : la loi du plus fort !

        L’avantage de la liberté par la justice (lois) c’est qu’elle repose sur le principe : que chacun peut faire ce qui n’empêche autrui de faire de même…

        Une grande avancée de la civilisation, alors que la dérégulation est un retour brutale à l’état de cavernicole velu…

        La planète des singes… ;)

         
  4. Clavreul

    9 août 2012 at 11 h 59 min

    gnetGlobaleNet.com :

    Iran : L’Arabie saoudite menace Israël d’abattre ses avions de guerre.

    LeFigaro.fr :

    Standard chartered : prépare une contre attaque.

    AGORAVOX.fr :

    Dictature dans les pays du sud.

    Je vous avais dit trader Noé qu’il fallait prendre en compte la fin de l’année 2012 avant d’envisager l’année 2013. Les mauvaises nouvelles sont très nombreuses et même dans les médias alignés maintenant. LIESI avait des années d’avance !

     
    • Philippe

      9 août 2012 at 12 h 46 min

      L’Arabie saoudite menace Israël d’abattre ses avions de guerre, s’ils survolent son territoire pour frapper l’Iran.

      C’est mieux résumé non ?

       
      • Clavreul

        9 août 2012 at 14 h 14 min

        Je mets les adresses et les titres des articles tels qu’ils sont cher Philippe.

         
      • Antilluminati

        9 août 2012 at 15 h 55 min

        Ils ont surtout eu l’accord des US pour balancer une menace de ce genre, faut comprendre que la maison blanche réitère sa demande à Israël de ne pas faire cavalier seul, voila ce que sous entend cette menace :p

         
      • Raminas Grobis

        9 août 2012 at 17 h 05 min

        « Chien qui aboie ne mord pas »

         
  5. jozecat

    9 août 2012 at 12 h 17 min

    Comme je suis abonnée sur MEDIAPART, je vous en fais profiter :

    Crise : l’été de tous les dangers

    Les marins naviguant dans les mers tropicales connaissent parfaitement ce moment et le redoutent : cet œil du cyclone où les éléments s’apaisent, annonçant non pas l’accalmie mais le déchaînement à venir. Et il semble que l’économie mondiale est à ce moment-là. Tout paraît suspendu. Les vacances d’été, les Jeux olympiques offrent une distraction, tandis que les responsables politiques sont partis en vacances, laissant accroire que tout est sous contrôle. On ne parle de rien. Pourtant, c’est l’été de tous les dangers. Le dérèglement de la crise ne cesse de s’approfondir.

    Chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles. La plus importante de la journée est la confirmation d’une situation que les Européens ont anticipée depuis plusieurs semaines : l’Europe dans son entier entre en récession. Après la Grèce, l’Espagne, l’Italie , le Portugal, ce sont désormais les économies centrales européennes qui sont atteintes.

    La France, selon les estimations de la Banque de France, devrait connaître un recul de 0,1 % de son PIB au deuxième et troisième trimestre. La Banque d’Angleterre a dû reconnaître, ce jeudi 8 août, que ses prévisions passées étaient erronées : après deux trimestres de recul de l’activité, l’économie britannique ne peut plus espérer finir 2012 en croissance, comme la Banque centrale l’avait escompté auparavant.

    Les statistiques du commerce extérieur allemand, également publiés ce jeudi, sont venus confirmer les appréhensions : le moteur allemand, censé entraîner le reste de l’Europe, est lui aussi en train de s’étouffer. Si l’Allemagne enregistre encore un excédent commercial de 16,2 milliards d’euros au mois de juin, l’essentiel provient d’une chute de plus de 3 % de ses importations, alors que ses exportations commencent à baisser. Un ralentissement que connaissent aussi les exportations françaises, accentuant encore le déficit commercial ( 34,9 milliards d’euros) de la France au 1er semestre.

    Le plus surprenant est que cette dégradation semble prendre tout le monde de court. Des Banques centrales aux instituts de statistiques, ils se sont tous trompés depuis le début de l’année, n’anticipant pas la récession, et surtout la vitesse à laquelle elle s’opère. Ainsi le gouvernement français bâtissait il y a un an un budget 2012 sur une prévision de croissance de 2,25 % . Celle-ci a été revue quatre fois à la baisse, une dernière fois en juin : il n’était plus question que d’une croissance de 0,3 %. Pas sûr que ce chiffre puisse être tenu. En tout cas, les hypothèses de croissance ( 1,2 %) sur lesquelles le gouvernement a bâti son projet de loi de finances pour 2013 paraissent déjà hors d’atteinte.

    De même, à la mi-2011, la Banque d’Angleterre prévoyait encore une croissance de 2 % en 2012. Fin mars, elle avait abaissé ses prévisions à 0, 8 %. Maintenant, elle dit croissance zéro et ne s’aventure pas pour 2013. La Banque d’Italie prévoyait encore une récession de 1,4 % en 2012 et un rebond de la croissance en 2013. Elle parle désormais d’une chute de 2 % en 2012 et d’une récession qui se poursuit en 2013. Et que dire des prévisions du gouvernement grec ? Au début de l’année, il s’attendait à une récession , la cinquième consécutive, de 4,5 %. Les chiffres donnent déjà l’image d’un effondrement de plus 7 %. Si cela se confirme, plus de 20 % du PIB grec aurait été effacé en cinq ans.

    Baisse de la production industrielle, de la consommation, hausse du chômage

    Toutes ces prévisions pourraient encore être trop optimistes, au vu de la chute économique en Europe. À plus de 11,5 %, le chômage n’a jamais été aussi élevé dans la zone euro, depuis sa création. Et ce n’est qu’une moyenne qui permet de masquer les 25% de chômage en Espagne les 22% de la Grèce, les 15% du Portugal et de l’Irlande.

    La confiance a disparu chez les Européens, hantés par la crise et tétanisés par l’exemple de la Grèce. La consommation est partout en recul. Symbole : les immatriculations de voitures neuves, secteur industriel encore prépondérant en Europe, ont chuté de plus de 11 % en juin, avec des pointes de plus de 22 % en Italie. La production industrielle s’anémie. En Espagne, elle est en baisse pour le dixième mois consécutif, enregistrant une chute de 12,8 % en juin pour les biens d’équipements, et de 11,9 % pour les biens de consommation. La production industrielle française était en recul de 2 % en mai, celle de l’Allemagne de 0,9 % en juin.

    Tout cela laisse anticiper de lourdes conséquences sociales dès la rentrée. Les plans sociaux, qui se sont à peine interrompus en août, risquent de reprendre très vite, au vu de la dégradation économique. En présentant leurs résultats du premier semestre, les grands groupes n’ont d’ailleurs pas caché leurs intentions. Ils renoncent à tout investissement, ont déjà commencé à lancer de nouveaux plans d’économie. Ils ont même commencé à se retirer, au moins partiellement, de l’Espagne, qu’ils jugent pour l’instant sans grande perspective.

    La crainte de voir l’économie européenne entraînée dans une spirale totalement récessive n’est même plus un scénario de science-fiction. D’autant que l’Europe, ne tirant aucune leçon de l’effondrement actuel, nourri par les politiques d’austérité appliquées partout en Europe à la fois, a décidé d’en rajouter.

    Pour tenter d’éviter la mise sous tutelle du pays, le gouvernement espagnol, qui avait déjà lancé un plan d’économie de 65 milliards d’euros, entend le pousser à 102 milliards, au moment où les régions espagnoles font faillite, où des hôpitaux et des fonctionnaires ne sont plus payés, où des écoles ne pourront peut-être pas rouvrir à la rentrée. En Italie, le gouvernement vient de faire voter un programme de 4,5 milliards d’euros supplémentaires tout de suite. La France veut trouver plus de 12 milliards d’euros d’ici à la fin de l’année. Au terme d’un neuvième plan consécutif de réforme, la Grèce cherche à nouveau 11,5 milliards d’euros de réductions budgétaires, et est prête, pour donner les gages attendus à ses créanciers européens, à briser le tabou du non-licenciement des fonctionnaires, au risque de mettre en péril la fragile coalition gouvernementale, issue des élections de juin.

    Loin de rassurer, cette politique d’austérité généralisée, imposée avec des relents de moralisme, finit par inquiéter : l’Europe n’ouvre aucune perspective à ses concitoyens et suscite de plus en plus le rejet. Même le très orthodoxe FMI en arrive à émettre des réserves. Dans sa dernière note sur la zone euro, il soutient la nécessité de ne pas oublier des mesures pour soutenir la croissance, parallèlement aux réformes à entreprendre, sous peine de voir les menaces sur le système bancaire et sur la zone euro s’intensifier.

    Alors que les flux financiers, mais aussi économiques, sont en train de se renationaliser au sein du marché unique, l’éclatement de la monnaie unique est désormais une option sur la table, le président de la BCE, Mario Draghi tentant de la conjurer par antiphrase en assurant que l’euro est irréversible. Le président de l’Eurogroup, Jean-Claude Juncker, lui, fait un pas de plus dans cette direction, en suggérant que la « sortie de la Grèce de l’euro n’était pas ingérable ».

    Trois crises en même temps

    Trois ans après les premiers problèmes grecs, l’Europe est toujours au même point, tournant en rond, refusant la moindre remise en cause de ses options, qui se sont pour la plupart révélées de cuisants échecs, sans avoir rien régler : ni la crise du système bancaire, ni celle des dettes publiques – les taux espagnols , une semaine après l’intervention « décisive » de la BCE sont à 6,8%- , ni celle de l’Europe. On comprend la lassitude des partenaires extérieurs. « C’est une saga, qui continue, qui continue encore », a soupiré le gouverneur de la Banque d’Angleterre Mervyn King, en assurant qu’il était prêt à faire tout son possible pour aider l’Europe, si elle se décidait à agir.

    On comprend aussi la fébrilité d’un Barack Obama, qui multiplie les interventions et les appels auprès de tous les responsables européens. Car sa campagne présidentielle pour le deuxième mandat se joue pour une part en Europe. Un éclatement de la zone euro aurait des répercussions immenses sur l’ensemble de l’économie mondiale, américaine en premier. Le système financier américain, en dépit des précautions qu’il essaie de prendre, serait le premier touché. Même une récession en Europe est un scénario catastrophe pour le président américain. Déjà, l’activité économique des États-Unis se ressent du ralentissement européen : chaque mois, la reprise donne de nouveaux signes d’essoufflement outre-Atlantique.

    D’où les pressions de plus en plus affirmées de Barack Obama sur les dirigeants européens pour qu’ils trouvent une stratégie de sortie de crise. L’insistance du président américain est d’autant plus forte que les États-Unis ont leur propre crise, mise sous le boisseau grâce à la crise de l’euro. Mais , après l’élection présidentielle, il ne sera plus possible de cacher la question des finances publiques et celle de fiscalité américaine, rendues encore plus aigues par la paralysie politique provoquée par les Républicains.

    « Je pensais qu’il y aurait d’abord la crise européenne, puis la crise américaine. Et ces fous du Tea Party ont été capables de synchroniser la crise américaine avec la crise européenne. Deux crises en même temps », expliquait l’économiste Robert Boyer dans un entretien à Mediapart , il y a tout juste un an. Sa relecture effraie : nous avons fait du surplace. Un an plus tard, ce sont les mêmes débats. Nous en sommes toujours à l’austérité, à la règle d’or, à l’absence de vision des dirigeants européens, à la menace destructrice que fait peser la finance sur le monde. Aucune direction ne semble avoir été donnée, aucune mesure efficace prise.

    Dans cet entretien sur ce qu’il qualifiait « la plus grave crise depuis 1929 », Robert Boyer mettait en garde aussi sur l’illusion de compter sur les pays émergents. Il soulignait le danger chinois. « Et puis il y a la Chine, confrontée à des déséquilibres considérables. Elle cherche à doper la demande des ménages. Mais pour cela, il faudrait qu’elle distribue du pouvoir d’achat. Or les salariés n’ont aucun pouvoir, et la concurrence entre les provinces est telle, qu’il n’est pas simple de relever le salaire de base. Chaque province cherche à attirer des capitaux, et les banques donnent des crédits aux entrepreneurs. Vous avez donc des paquets de mauvaise dette dans les provinces, que la Banque centrale pourrait décider de racheter, mais cela serait périlleux. La crise est rampante en Chine », assurait-il, en insistant sur cette situation totalement inédite – et explosive – des trois blocs économiques en crise en même temps.

    Flambée du pétrole et du blé

    Toute à sa crise, l’Europe ne prête guère attention aux nouvelles venant de Chine. Mais les prédictions de Robert Boyer semblent se confirmer. En dépit des nombreuses incertitudes pesant sur la fiabilité des statistiques chinoises, celles-ci montrent quand même la tendance : la croissance économique ralentit sec en Chine, tout comme les excédents commerciaux, qui s’amenuisent au fur et à mesure de la baisse de la consommation en Europe. Les problèmes masqués resurgissent. La bulle immobilière qui a sévi dans tant de provinces est en train d’exploser partiellement. Surtout, la concurrence entre les provinces qui a amené à la multiplication d’usines et d’outils de production est en train de se transformer en crise de surcapacités, exacerbée par l’absence de débouchés extérieurs.

    La Banque centrale chinoise a pris plusieurs dispositions pour essayer de contenir les déséquilibres et relancer la machine économique. Elle a notamment choisi d’abaisser les réserves légales des banques afin de les inciter à financer plus l’économie. Des mesures pour tenter de temporiser et d’organiser un repli en bon ordre. Mais le gouvernement chinois pourrait être vraiment pris de court, si la dégradation s’amplifiait en Europe et /ou aux États-Unis.

    Pour compléter ce sombre tableau, deux autres facteurs économiques, eux aussi passés sous silence, pourraient peser lourd dans les mois qui viennent : la hausse du pétrole et celle des matières premières agricoles. Le baril de brent est à nouveau en hausse, à 112 ,55 dollars, en raison des conflits au Moyen-Orient , la spéculation cherchant des valeurs refuges faisant le reste. Les cours du blé, du maïs, du soja se sont envolés à l’annonce des mauvaises récoltes américaines, liées à la sécheresse qui frappent les États-Unis. Les spéculateurs se sont bien entendu précipités. Depuis la mi-juillet, ils ont enregistré respectivement des augmentations de 52 %, 3% et 15,9%. Les augmentations de ces matières premières essentielles ne vont pas tarder à se répercuter très vite dans les prix alimentaires, frappant en premier les pays les plus pauvres.

    Comment toutes ces données vont-elles évoluer ? Se combineront-elles ? Ou au contraire, certaines d’entre elles se dissiperont-elles ? Cinq ans après le début de la crise, celle-ci prend à nouveau des allures effrayantes.

     
    • pic16f88

      9 août 2012 at 12 h 59 min

      @jozecat

      tous ce que vous mentionnez est la conséquence d’un phénomène plus fondamentale . toute production de richesse consomme de l’energie . Ce n’est qu’une question de physique . Explication ici : http://www.manicore.com/documentation/transition_energie.html

      Dans le monde fini dans lequel nous vivons ( la Terre ) , Le pic pétrole actuel condamne la croissance de l’économie réelle , l’économie virtuelle qu’on appelle la finance (dépendant/vivant au crochet de la bonne santé de l’économie réelle) , est déjà morte . Maintenant nous devons gerer la décroissance/a-croissance :
      http://www.manicore.com/documentation/articles/entretiens/dirigeants_96.html
      http://www.manicore.com/documentation/articles/decarboner_echos.html

      soit nous réorganisons les priorités , la production ( à 99 % réalisée par les esclaves energétiques cad le couple machine + energie ) et la consommation en fonction des besoins élémentaires ,des ressources disponibles et de l’état de l’environnement , soit ça se terminera dans un bain de sang !

       
      • jozecat

        9 août 2012 at 13 h 20 min

        …. On peut toujours supputer sur les causes…. Quant à savoir quelles sont les solutions et comment tout cela finira….

        Au fait, MEDIAPART oublie de nous parler d’une 4ème crise : le religieux qui risque de l’emporter sur les 3 autres quand tout se sera effondré. Tous les peuples à genoux crieront vers le ciel… qu’arrivera-t-il alors ??? …. le meilleur ou UN AUTRE pire ????

        https://docs.google.com/document/d/1R9c5p6o4ttn-v73ESaDDeEzbkmMYqW6ha0iA-o18smg/edit

         
      • librezen

        9 août 2012 at 15 h 31 min

        @pic16f88,
        J’ai un doute à ce niveau. Je me demande si nous n’avons pas accès à d’autres sources d’énergie libres et abondantes non fossiles (cf Tesla, énergie libre etc…) mais qui sont étouffées par les lobbyings de l’énergie fossile, sachant que ces lobbyings sont ultra puissants aux USA, dirigeants du monde. Votre point de vue fnctionne si on limite l’énergie à l’énergie fossile mais ne tiendrait plus si l’énergie libre était réalité.
        Les désordres organisés ou au moins soutenus au M-O, paraissent sinon effectivement illogiques en relation avec la crise actuelle qui ne peut être que rnforcée avec une augmentation du prix du pétrôle pour des raisons géopolitiques alors que la consommation baisse. Le fait que les leaders mondiaux favorisent ces désordres en parallèle de la crise est le signe que l’objectif de tout ceci risque d’être saignant. On voudrait lancer le bolide dans le mur qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

         
      • PhiliP

        9 août 2012 at 15 h 48 min

        @Librezen
        Pourquoi étoufferaient-elles de nouvelles technologies ? Prenons un exemple pragmatique : Imaginons que vous trouviez une mine d’or : Vous cacheriez l’or sans le vendre ?

         
      • librezen

        9 août 2012 at 16 h 04 min

        @ PhiliP,
        Oui, si je possède déjà la mainmise sur les réserves d’or.
        Ou plutôt, si je maitrise la production d’argent et que l’or est nouveau.
        Ils dirigent le monde donc ils n’ont pas plus d’intérêt que cela à ce que ces technologies soient développées. cela leur avancerait à quoi ? C’est notre vie qui en serait changée, pas la leur puisqu’ils ont déjà plus qu’ils ne peuvent profiter.

         
      • pic16f88

        9 août 2012 at 16 h 07 min

        @librezen

        … d’autres sources d’energies qui nous affranchiraient des limites sur lesquelles nous butons aujourd’hui . je ne demande pas mieux ,mais il faut prendre en compte l’inertie du système . Changer tout un parc de véhicule , toute l’urbanisation , nos moyens de productions il y en a pour plusieurs dizaines d’années , hors aujourd’hui nous ne sommes pas dans la même situation qu’en 1970 (au moment du premier rapport meadows ) où nous avions 40 ans devant nous pour changer de direction et eviter le mur , nous y sommes en plein dedans , nous n’avons plus de marge de manoeuvre , la contrainte energétique est déjà une limite à la hausse ,d’où problème actuel sur la croissance de l’économie réelle , et nous serons d’ici 2015-2020 dans une contrainte à la baisse d’où décroissance inévitable . Si nous nous réorganisons correctement avec la bonne information , nous pouvons passer ce cap pour les prochaines décennies , par contre si nous souhaitons continuer dans le même mode de fonctionnement/de consommation ça ne peut que finir très très mal . J’ajoute que le cadre dans lequel nous vivons est soumis à une autre contrainte , la contrainte environnementale .

         
      • PhiliP

        9 août 2012 at 16 h 21 min

        @Librezen
        Ca leur servirait a continuer a avoir la main mise sur l’énergie lorsque le pétrole sera épuisé. Voilà tout !

         
      • librezen

        9 août 2012 at 16 h 25 min

        @PhiliP,
        mais à aujourd’hui, le pétrole n’est pas épuisé. Il est en passe de l’être mais il ne l’est pas et c’est bien là toute la différence.

         
      • pic16f88

        9 août 2012 at 16 h 43 min

        @librezen

        il y a deux notions distinctes , le stock et le flux . le flux (annuel , trimestriel , mensuel ,journalier selon les références désirées ) determine la quantité d’energie mis à disposition de l’espèce humaine et de l’économie réelle pour que les gens puissent se deplacer , produire de la richesse , transformer leur environnement (actuellement ça fait yoyo autour de 85 millions de baril par jour pour le pétrole ou encore 31 milliard de baril à l’année ) . le stock c’est le volume global dans le quel nous pouvons puiser . Du pétrole il y en aura encore dans 100 ans , mais si l’exploitation journalière ( le flux ) est à 1 millions de baril par jour , ça ne donne pas à l’espèce humaine le même pouvoir qu’aujourd’hui à 85 millions de baril / jour . Actuellement avec les données que nous avons , ce n’est pas une prévision c’est un fait , nous sommes en europe sur un plateau depuis de 2005 , et au niveau mondiale depuis 2006 ( plateau ondulée pour être plus exact ) . il est prévu pour de 2015-2020 un début de déplétion . les energies fossiles représentent 80 % de notre mix energétique , et de toutes ces energies charbon , gaz , pétrole , seule le pétrole est une energie mondialisée , le gaz étant régionalisée , le charbon local , d’où l’importance du pétrole sur les autres sources d’energies même si il ne représente que 33 % du total .

         
      • jozecat

        9 août 2012 at 16 h 55 min

        @LIBREZEN
        Non, le pétrole n’est pas épuisé. Une énorme réserve intacte en Guyane ferait de la France, si elle est exploitée, un des plus grand producteur mondial. Un type très bien a écrit un papier sur "La polymérisation des crétins" qui explique bien où ça coince

         
      • jozecat

        9 août 2012 at 16 h 59 min

        zut… j’avais oublié le lien :
        “La polymérisation des crétins”

        http://www.4p8.com/eric.brasseur/polymerisation_cretins.html

         
      • anne

        9 août 2012 at 19 h 03 min

        ah bon parceque vous croyez que le consommateur consomme que du pétrole !, si le consommateur ne change pas sa façon de vivre, ils vont le faire disparaitre ça va règler le problème de la planète, que ça plaise ou non ce sera fait, les gens pourront toujours manifester ça ne servira à rien , vu qu’il n’y aplus grand chose en ressource et que ce n’est pas suffisant pour tout le monde, de toute façon on verra bien d’ici quelques années les changements drastiques qui devront être imposé pour les consommateurs sans scrupule.

         
    • edhen

      9 août 2012 at 13 h 37 min

      On veut nous faire croire plein de choses, qu’ il faut rester optimiste, etc…etc…mais force est de constater que TOUT est enrayé et que nous sommes dans une situation, je dirais même mieux, des situations, qui échappent à tout contrôle ( du moins, en apparence et sûrement pas pour tout le monde ! )

      La " cocotte " est sur le feu, et la pression continue à monter. De temps à autre " un super-viseur" déclenche la soupape pour ralentir le processus, mais, inoxérablement ça continu à monter en température….pour respecter un évident timing !

      Je ne suis pas spécialiste de toutes ces questions, mais je suis de plus en plus persuadé que cela va très mal se terminer….

      Fin 2012, ce ne sera pas la fin du monde, mais je pense plutôt : la fin d’ un monde !

       
      • librezen

        9 août 2012 at 15 h 45 min

        @ edhen,
        Je pense que leur stratégie favorite est la stratégie du contre pied. C’est la plus efficace car elle permet l’assentiment du peuple. La situation se dégrade, on nous conditionne sur la fin du monde à coup de films etc… tout le monde s’attend au pire et puis… miracle, un groupement d’intérêt associé aux leaders "démocratiques" nous sortent une découverte révolutionnaire qui ouvre les portes à d’autres découvertes technologiques qui nous apportent prospérité…
        Mais pour bien gérer cette récolution technologique, il est nécessaire de réorganiser le monde, de créer un gouvernement mondial où présideront les "sages" reconnus de tous les pays. Bien sûr que nous serons fiers, nous français d’avoir Attali, Minc et BHL sélectionnés parmi ces sages et représentants les valeurs de notre beau pays dans ce grand conseil. Nous pourrons élire notre gouverneur qui représentera la France et donnera aux conseil nos doléances. Mais ces doléances seront faibles car cetgte révolution technologique ne nous apporte-t-elle par une bien meilleure qualité de vie et nous a évité des temps difficiles. En plus, on aura droit à un travail à vie dans un des monopoles gérant les productions facilitées par ces nouvelles technologie. Il suffira juste de suivre les bonnes idées, celles qui sont plébiscitées par le conseil. remettre en cause l’ordre établi serait hautement criminel puisque portant atteinte à l’humanité sauvée de justesse du chaos. Oh, il suffira de vous retirer votre travail et vous serez vite désocialisés.
        C’est de l’anticipation, je le conçois mais pourtant le NOM peut très bien arrivé de cette façon là.

         
      • Raminas Grobis

        9 août 2012 at 17 h 14 min

        [ Une énorme réserve intacte en Guyane ferait de la France, si elle est exploitée, un des plus grand producteur mondial. ]

        Donc, soit la France se fait éjecter de Guyane, soit les traîtres qui sont au pouvoir abandonnent la Guyane; il y’ a déjà eu des précédents…!

         
      • anne

        9 août 2012 at 19 h 09 min

        s’il y avait du pétrole en guyane ça fait longtemps qu’ils creuseraient déjà lol, et ne se ferait pas chier à le sortir de la mer ou du bitume, encore un connerie pour endormir le peuple.

         
      • emigrdsouche

        9 août 2012 at 21 h 52 min

        Bonsoir, anne,
        Peut-être aussi que ça pourrait allez mal pour elle…
        On ne concurence pas sans risque Rockefeller.

         
      • anne

        9 août 2012 at 22 h 23 min

        Les gens sont bien plus dangereux que Rockefeller, aucune chance de le rencontrer, des gens mauvais on en rencontre régulièrement.

         
      • anne

        9 août 2012 at 22 h 29 min

        http://www.courtfool.info/fr_Energie_et_population_mondiales.htm

        le consommateur pour l’instant est responsable de plus de morts que les sois disant illuminatis que personne ne connait, bah faut bien trouver un responsable pour pouvoir continuer ds le déni total de la réalité.

         
      • emigrdsouche

        9 août 2012 at 22 h 44 min

        Anne, t’es beaucoup trop sûre de toi ce qui te fais dire des âneries.
        De plus t’es obsédée par les consommateurs, une fixation.
        A croire que tu ne consommes rien.
        Tu confonds consommateur et consumérist.e
        Mais pardon, que dis-je, tu es irréprochable, toi.

         
      • marc153

        9 août 2012 at 23 h 12 min

        emigrdsouche +1

         
      • anne

        11 août 2012 at 21 h 52 min

        apparemment ça dérange mes anneries lol, mais je préfère être sure de moi et pouvoir vivre sans magasin sans pétrole sans électricité etc… que d’être très intelligent et me retrouver comme un con le jour où ça tombe, chacun vit sa vie comme il veut et assume ses choix, si je suis sure de moi c’est que ça fait longtemps que j’ai changé de vie, et ça me convient très bien.

         
      • anne

        11 août 2012 at 23 h 28 min

        marc153

        +1 est ce la réponse d’un bon croyant bien matérialiste, comme la pluspart ? bizarre !

         
    • zapatta

      9 août 2012 at 20 h 37 min

      Bonsoir Jozecat

      Merci pour cet article peut tu nous mettre celui-ci :

      Enquête sur les théories du complot (1/4) : L’Etat et les autres
      09 août 2012 | Par Nicolas Chevassus-au-Louis
      La revue AgoneLa revue Agone

      Qu’ont en commun les grandes théories du complot incriminant les Francs-maçons, les Juifs, les Jésuites… et les petites théories du complot mettant en doute la vérité officielle autour de l’accident de voiture de Lady Diana, des attentats du 11 septembre 2001, ou des missions Apollo ? Ont-elles de plus en plus d’adeptes ? Ont-elles une couleur politique ? Premier volet de notre série avec entretiens vidéo.

      http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/180712/enquete-sur-les-theories-du-complot-14-letat-et-les-autres

      Merci d’avance :)

       
      • jozecat

        9 août 2012 at 21 h 43 min

        ton e-mail et je te l’envoie avec les liens

         
      • jozecat

        9 août 2012 at 22 h 03 min

        Bon… SANS LES LIENS :

        Enquête sur les théories du complot (1/4) : L’État et les autres

        Nul ne soupçonne leur pouvoir, mais ils sont les véritables maîtres du monde. Dépourvus de « tout patriotisme et de toute morale », ils déploient « tromperies et machinations » pour modifier la carte de la planète conformément à leurs objectifs. « Agissant de concert dans une parfaite unanimité, ils sont capables d’opérations bien plus considérables que les franc-maçons (…) et toutes les sociétés secrètes. » Dans le passé, ils sont déjà parvenus à déclencher la guerre de Sécession américaine et la colonisation de l’Afrique par les puissances européennes. À présent, ils visent à « contraindre l’Italie à la banqueroute ».

        Qui sont les responsables de ce « grand complot », « le plus grand mal de notre époque » ? Les collectionneurs de timbres ! Ne sont-ils pas les seuls à avoir intérêt à la formation du « Congo et des colonies allemandes et françaises », qui éditent de nouveaux timbres dont ils remplissent leurs albums ? À la sécession du Royaume d’Italie récemment unifié, garante de nouvelles émissions philatéliques ? « Si nous nous souvenons que les seules personnes à avoir profité de la guerre civile américaine sont les collectionneurs de timbres, qui possèdent à présent les timbres des États confédérés, nous n’avons plus besoin de nous demander comment un pays uni et heureux a pu sombrer dans la guerre civile », conclut un hilarant billet du New York Times… du 2 juillet 1894.

        Autant dire que les théories du complot ne sont pas une nouveauté. Ni le fait de les tourner en dérision, comme pour affirmer que le négationniste Roger Garaudy n’est pas mort. Pour ne s’en tenir qu’à l’ordre chronologique d’apparition des principaux présumés comploteurs, et en faisant abstraction des collectionneurs de timbres, ce sont, tour à tour, les Jésuites, les Franc-maçons, les Juifs, les communistes, les extra-terrestres, le groupe Bilderberg, la CIA, et l’on en passe, qui ont été incriminés.

        Ces grandes théories du complot, vision globale, récit se voulant cohérent de l’histoire mondiale perçue comme le produit de l’action d’un groupe occulte, ont-elles aujourd’hui plus d’adeptes qu’hier ? Rien ne permet de l’affirmer. L’historien Emmanuel Kreis, auteur de Les Puissances de l’ombre (CNRS éditions, 2009), parle ainsi « d’âge d’or du complotisme », à propos du tournant des XIXe et XXe siècle.

        Précisément l’époque où le New York Times s’amusait de ce que « le pape, indiscutablement un homme intelligent, soit persuadé que tout ce qui lui déplait est dû aux menées des Franc-maçons », tandis que « les Protestants se demandent (…) comment sa Sainteté puisse être ignorante du fait que tout le mal du monde est l’œuvre des Jésuites ».

        Plus modestes dans leur ambition, mais aussi bien plus répandues, sont les petites théories du complot.

        Que survienne un événement frappant, marquant, souvent traumatisant, de l’accident de voiture de Lady Diana aux assassinats perpétrés par Mohammed Merah, en passant par les attentats du 11 septembre 2001 et le tsunami japonais de mars 2011, et des explications alternatives à la « version officielle » apparaissent aussitôt. On nous ment, on nous enfume, la vérité est qu’il y a eu complot, des services secrets britanniques, français, américains, israéliens…
        Le livre de Peter KnightLe livre de Peter Knight

        Contrairement aux rumeurs, ces récits ne se contentent pas d’être colportés. Ils entendent être d’authentiques théories, appuyées sur des faits et rendant compte de ce qui s’est réellement passé. Ils cherchent à démontrer l’existence d’un complot entendu, pour suivre la définition de Peter Knight, de l’université de Manchester dans son livre Conspiracy Theories in American History : An Encyclopedia (ABC-Clio, 2003), comme le fait qu’« un petit groupe de gens puissants se coordonne en secret pour planifier et entreprendre une action illégale et néfaste affectant le cours des évènements ».

        Ces petites théories du complot ont clairement bien plus d’adeptes que les grandes théories conspirationnistes. Bon an mal an, trois quarts des Américains se disent ainsi persuadés que le président John Fitzgerald Kennedy a été victime d’un complot – et la liste de ses instigateurs est au moins aussi longue que la bibliographie relative à l’évènement – et non d’un tireur isolé. Autre exemple : en 1999, 6 % des Américains pensaient que les missions Apollo avaient été truquées et qu’aucun astronaute n’avait jamais mis le pied sur la Lune, un pourcentage qui bondit à 20 % après la diffusion en 2001 par Fox TV du documentaire Conspiracy Theory : Did We Land on the Moon ?

        Mais ces mouvements d’opinion peuvent se produire dans les deux sens. Sidérés par l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York, 57 % des Français estimaient en mai dernier l’ancien directeur du FMI victime d’un complot. Une thèse qui a sans doute perdu la plupart de ses partisans avec la multiplication des informations sur la vie privée de DSK.

        Les incertitudes nées de la Révolution

        L’essor des petites théories du complot a été accompagné d’un élargissement de leur sphère d’influence hors du bastion historique de l’extrême droite. Pour le comprendre, il faut remonter à la Révolution française, matrice de toutes les théories conspirationnistes. « Avec la Révolution, commence l’ère de l’incertain et de l’indécis. L’histoire n’obéit plus aux plan divins, la société se trouve livrée à elle-même, sans vérité transcendante », explique Emmanuel Kreis :

        Si les opposants à la monarchie évoquent parfois de sombres complots ourdis par la noblesse, le camp contre-révolutionnaire s’en fait une spécialité. « Expérience traumatisante et vue comme contredisant l’ordre naturel, la Révolution ne peut qu’être le fruit d’une conspiration totale, omnisciente et omnipotente. La Révolution devient le fruit de manœuvres orchestrées dans les “arrière-loges”. C’est le début de la dénonciation du complot maçonnique », poursuit l’historien. Tout au long du XIXe siècle, l’extrême droite catholique continue à accuser les franc-maçons, mais aussi les juifs, les protestants, les occultistes, ou les nihilistes d’être à l’origine de sombres complots.

        Le discrédit du régime de Vichy, qui avait fait grand usage de ces différentes théories pour expliquer l’effondrement français de 1940, met provisoirement fin à l’influence de ces théories, mais elles ne tardent pas à réapparaître outre-Atlantique avec la phobie du communisme. « Comment pouvons-nous rendre compte de notre situation présente à moins de croire que des hommes haut placés dans le gouvernement se concertent pour nous entraîner au désastre ? Cela doit être le résultat d’un grand complot, un complot sur une si grande échelle qu’il écrase toute entreprise analogue dans l’histoire de l’homme », s’étranglait le sénateur Joseph McCarthy devant le Congrès américain, le14 juin 1951.

        L’invocation de théories du complot reste classique chez toutes les extrême droites du monde, toujours promptes à dénoncer un des innombrables avatars du parti de l’étranger, mais se rencontre désormais aussi à gauche.

        Figure de la gauche radicale américaine décédé le 21 juillet dernier, Alexander Cockburn racontait ainsi, avec humour et amertume, dans une des dernières livraisons de la revue Agone (janvier 2012) sa participation à un meeting contre la guerre d’Irak tenu en octobre 2006 en Californie : « J’ai constaté que trois de mes cinq compagnons de tribune n’avaient pas daigné faire la moindre allusion à la guerre. Bien au contraire, ils avaient contribué à éclaircir considérablement les rangs du public après l’avoir endormi en procédant à d’interminables dissections des attaques du 11 septembre 2001 contre les Twin Towers et le Pentagone. Il s’agissait de démontrer que ces attaques avaient été un inside job, organisé par Bush et Cheney ou – variations fréquentes sur le thème – par des pouvoirs plus obscurs, dont Bush et Cheney ne seraient que les commissionnaires. »

        Spécificité américaine ? Nullement, comme l’a constaté à ses dépends le Front de gauche en découvrant en pleine campagne des législatives, qu’il avait investi dans la onzième circonscription du Rhône un candidat qui animait un site – depuis fermé – publiant des textes qui dénonçaient, entre autres, les conspirateurs américains ayant organisé les attentats du 11 Septembre.

        La revue Alternative libertaire a également consaré un dossier au conspirationnisme dans son édition de novembre 2009, dénonçant clairement son influence parmi certains sympathisants du mouvement. « Aujourd’hui, le conspirationnisme est le nouveau “socialisme des imbéciles”, qui sous couvert de subversion, simplifie le monde, instille de l’irrationnel dans la pensée, discrédite la critique sociale radicale, et au bout du compte décourage toute action collective – à quoi bon agir en effet puisque “tout est joué d’avance” par les “maîtres occultes” ? Comme les diverses religions et superstitions, le conspirationnisme est un ennemi, et il est temps de le dire », écrivait la revue.

        Faut-il alors invoquer la mythique convergence des extrêmes, du rouge et du brun ? Pas davantage. L’association ReOpen911, qui milite pour la réouverture de l’enquête sur les attentats du 11 Septembre, se présente ainsi comme une « association laïque et indépendante de toute organisation politique » et précise: « Nous défendons les valeurs démocratiques et républicaines, les Droits de l’Homme, et condamnons toute forme de racisme ». Un positionnement politique qu’il est difficile de qualifier d’extrémiste.
        Le livre de Luc BoltanskiLe livre de Luc Boltanski

        Ce chassé-croisé entre droite et gauche a également eu pour conséquence d’enrichir le répertoire des réputés conspirateurs. Tant que l’extrême <droite était la seule à les dénoncer, leur portrait-robot était facile à dresser : toute diaspora, toute organisation structurée au delà de l'échelle de l'État-nation, faisait l'affaire.

        « L'idée selon laquelle l'intégrité des peuples et des nations serait menacée par de vastes conspirations tramées par des collectifs plus ou moins secrets, dont les membres seraient disséminés dans différents pays, et, particulièrement, dans des pays ennemis, accompagne ainsi, à la fois, la formation du nationalisme et les élaborations qui se donnent pour objet de dévoiler les causes des révolutions et, plus généralement, des méfaits de la modernité » écrit le sociologue Luc Boltanski de l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales dans son dernier livre, Énigmes et complots. Une enquête à propos d'enquêtes (Gallimard, 2012).

        Mais pour la gauche, en partie sa fraction la plus radicale, c'est désormais des États, et en particulier du plus puissant d'entre eux, les États-Unis, que partent les complots, avec de surcroit l'avantage de pouvoir appuyer l'argumentation sur une liste avérée d'opérations secrètes menées par la superpuissance américaine. Depuis une vingtaines d'années, ce n'est plus une organisation secrète internationale qui est accusé de comploter contre un Etat nation ; c'est le plus puissant de ces Etats qui comploterait contre l'humanité entière. Telle est du moins l'idée qui a pris corps sur internet, devenu en quelques années une formidable caisse de résonance pour les théories conspirationnistes.

        En quoi la toile a-t-elle modifié des théories plus que centenaires ? Suite au prochain épisode…

        LES VIDEOS MEDIAPART "Théories du complot" :

         
      • zapatta

        10 août 2012 at 0 h 00 min

        Merci jozecat

        Encore un article " pour discréditer " … je m ‘attendais pas à moins…

        Sûrement que les commentaires seront plus intéressants… :)

         
      • marc153

        9 août 2012 at 23 h 22 min

        merci Jozecat. Plus on veut nous discréditer, plus on se renforce… ;-)
        J’ai eu une discussion avec une dizaine de collègues il y a quelques jours sur le 11 septembre. 1 connaissait pas mal le sujet et était d’accord avec moi, mais tous les autres rigolaient qu’on puisse croire un instant à autre chose qu’à la version officielle. Une troisième tour s’est écroulée? quelle 3ème tour? "Ah, ces conspirationnistes, si on les écoutait…" mouahahaha…
        bref, comme cet article.

         
      • jozecat

        10 août 2012 at 11 h 25 min

        ….. Si vous souhaitez d’autres articles, dites-le moi

         
      • zapatta

        10 août 2012 at 17 h 43 min

        Merci jozecat c’est gentil…. et bravo pour votre blog que je lis régulièrement….

         
      • jozecat

        10 août 2012 at 17 h 58 min

        Merci.. un petit encouragement de temps en temps, ça fait du bien…

         
  6. lodela971

    9 août 2012 at 12 h 36 min

    Presse TV: American-Israeli mafieux achètent le gouvernement américain ? http://www.veteranstoday.com/2012/08/08/press-tv-are-israeli-american-mobsters-buying-americas-government/

     
  7. lodela971

    9 août 2012 at 12 h 51 min

    Le rapport du site "HaarpStatus" montre une concentration de hautes fréquences au-dessus de la Californie et de la région de la Côte Ouest http://www.conscience-du-peuple.blogspot.fr/2012/08/le-rapport-du-site-haarpstatus-montre.html

     
    • marc153

      9 août 2012 at 23 h 23 min

      J-2 avant le 11/8. Peut être le big one?

       
  8. Michèle DRAYE

    9 août 2012 at 13 h 47 min

    à Edhen tu écris:

    "Je ne suis pas spécialiste de toutes ces questions, mais je suis de plus en plus persuadé que cela va très mal se terminer

    je me permets de complèter: POUR EUX

    car quoi qu’on en dise: LES FRANCAIS NE SONT PAS TOUS DES VEAUX

     
    • Le Gaulois Libre

      9 août 2012 at 14 h 26 min

      @Michèle DRAYE

      "car quoi qu’on en dise: LES FRANCAIS NE SONT PAS TOUS DES VEAUX"

      C’est vrai ça, y a aussi des ânes, des boeufs, des bécasses et des dindes… :D

       
    • michel

      9 août 2012 at 18 h 53 min

      Bonsoir,
      Michèle DRAYE, vous avez raison, il ne faut pas tomber dans une critique systématique des Français. C’est exactement ce que souhaitent les ennemis de la France. De nombreuses personnes sont dans le refus d’une société mortifère; ils n’ont pas la parole, broyés par les manigances continuelles de ceux qui tentent de leur couper l’herbe sous le pieds.
      L’espoir, la liberté d’aimer, le besoin de se nourrir aux valeurs qui ont fait un peuple, la nécessité de réagir face à l’oppression : ce n’est pas une option et j’ai confiance, une poignée peut être de volontaires suffiront à redorer le blason et à contrer définitivement cet ennemi, l’ennemi de tous les gens de bonne volonté

       
    • anne

      9 août 2012 at 19 h 06 min

      je pense que le problème globale n’a rien à voir avec la France, c’est plutot mondial

       
      • kawa

        9 août 2012 at 19 h 44 min

        C’est vrai le problème est mondial, centré sur l’Occident.
        D’ailleurs avant que la pseudo révolution n’embrase le monde arabe (enfin quelques pays arabo-musulman) la plupart des pays concernés allaient très bien.. Demandons aujourd’hui comme ils trouvent leur nouveau pays maintenant les libyens, grâce à nos gentils bombes françaises.

        En faites, les pays émergents sont en pleine forme. Ils se développent vite et plutôt bien.. Bientôt un changement de flux migratoire ? ça à commencé, la marine algérienne a arraisonné il y a quelques semaines un bateau plein d’espagnoles qui tentaient de rentrer sans permission au pays, pour vendre leur savoir faire aux entreprises espagnoles installées la bas (histoire verdict). Le ministre portugais avait lancé un appel aux travailleurs portugais et les encourageait à aller travailler dans les anciennes colonies.
        Bref, ça mal (économiquement parlant), surtout en Occident.

         
  9. Castor

    9 août 2012 at 14 h 46 min

    Un niveau de français proche du 0… et une analyse abyssale de superficialité (l’auteur notera au passage l’oxymore, dont il ne connaissait probablement pas l’existence même avant aujourd’hui).

     
  10. librezen

    9 août 2012 at 16 h 06 min

    Vous parlez de quoi Castor ?

     
    • Raminas Grobis

      9 août 2012 at 17 h 17 min

      De Pollux voyons…!

       
  11. Colombin

    9 août 2012 at 16 h 29 min

    Plus les jours, les semaines voire les mois passent, plus je suis conforté dans l’idée que les annonces quotidiennes de Trader Noé bien que riches en enseignement ne sont pas en adéquation avec LE calendrier de l’oligarchie européenne.
    Il est évident que ce n’est pas les sommets européens successifs qui vont changer grand-chose. Cependant il m’arrive de penser que nous sommes peut-être arrivés à un point suffisamment avancé de la crise pour que les populations de l’Euro acceptent
    dès maintenant plus de fédéralisme et donc dès à présent un gouvernement économique européen.

    Si toutes ces gesticulations ont pour but d’instaurer cela, je pense réellement que les peuples (qui se comportent comme des moutons) sont déjà prêts pour cela.
    Pas besoin d’aggraver la crise encore plus.

    D’un autre côté s’ils choisissent d’aggraver encore un peu plus la crise par l’Ordo ab chao, l’évolution se fera plus lentement qu’annoncé par Trader Noé. J’ai acquis la conviction que la dégradation de la situation se ferait par paliers successifs et logiques.
    Avant-hier la Grèce, hier L’Italie et l’Espagne, il y a 1 heure Chypre, demain la France….

    Pour que tout se mette en place pour que la France se trouve dans une situation identique à l’Italie, il faudra encore attendre 6 mois voire 1an au moins.

    D’ailleurs si l’on en croit le LEAP (http://www.leap2020.eu/GEAB-N-66-est-disponible-Alerte-Rouge-Crise-systemique-globale-Septembre-Octobre-2012-Quand-les-trompettes-de-Jericho_a11063.html) , l’Eur’Hollande est entrain de sortir par le haut de cette crise alors que les U.S vont progressivement
    s’enfoncer dans la dépression.

    C’est un scénario crédible non ?

     
    • exar

      9 août 2012 at 17 h 28 min

      Et si il n’y avait tout simplement pas de calendrier ça expliquerait bien des choses non ??
      Il y a parfois ou il faut, malgré ce que l’on pense, se poser les bonnes questions.

       
    • oscar

      9 août 2012 at 18 h 55 min

      @Colombin,
      LEAP ne serait qu’une des officines de propagande du mondialisme et du fédéralisme voulu par Bruxelles, c’est tout. Toute ses analyses depuis la crise ont été toujours favorables à l’Europe de Bruxelles.

       
      • emigrdsouche

        9 août 2012 at 22 h 04 min

        Tout à fait, Oscar.
        LEAP précise qu’il ne manque plus qu’un zest de démocratie à la construction.
        Ah bon ?

         
    • gigi

      9 août 2012 at 18 h 58 min

      Vous avez tout à fait raison,ils emploient la même technique que pour ferrer un poisson;
      tirer relâcher ,tirer,relâcher.
      Il faut l’épuiser physiquement et moralement,l’amener près du bord ,lui faire croire que tout est perdu ,puis le laisser s’éloigner et recommencer l’opération autant de fois que nécessaire
      Et au moment choisi par le pêcheur ,l’amener une dernière fois au bord en passant l’épuisette
      Il faut beaucoup de patience pour prendre une grosse carpe ou un beau brochet
      Au moment voulu les banques vont plier,les actionnaires vont se faire une raison ,les quelques politiques qui renâclent encore vont capituler et les peuples vont croire à un monde meilleur

       
    • Antilluminati

      9 août 2012 at 19 h 39 min

      Je partage aussi cet avis, les paliers, ils forceront les pays détenteur d’or à le mettre en gage en échange des renflouements de PQ.

      Le but c’est l’or, ça l’a toujours été et ils ne laisseront pas l’Euro tomber tant qu’ils n’auront pas achever cette étape.

      J’ai pas encore lu que l’Espagne avait mis en gage le leur, ni l’Italie d’ailleurs, donc perso, je pense qu’on est encore sous l’euro pour un certains temps, guerre au MO ou pas, ils ne changeront pas leur plan.

      Profitez un max de la manipulation des cours, les banques centrales, elles, le font en ce moment, si c’est bon pour elles, c’est bon pour nous xD

       
  12. librezen

    9 août 2012 at 17 h 36 min

    Cela ne sert à rien en effet à rechercher le calendrier. De la même façon, il est inutile de chercher à savoir quand aura lieu l’apocalypse, les écrits le répètent suffisamment.
    Il est toutefois utile de surveiller les signes et de faire en sorte de ne pas être surpris. Etre sur ses gardes.

     
    • exar

      9 août 2012 at 17 h 52 min

      La véritable cause de la crise est une crise du modèle économique.C’est pour ça qu’on n’en arrive pas à bout et que en effet ça finira mal si les classes dirigeantes et financières n’acceptent pas de le remettre en cause (comme c’est le cas en ce momment).

       
      • exar

        9 août 2012 at 17 h 54 min

        La question c’est : Jusqu’ou faudra t il aller pour que le modèle soit remis en cause ? C’est ce que l’avenir nous dira.

         
      • marc153

        9 août 2012 at 23 h 30 min

        Non exar, la véritable cause de la crise c’est qu’elle est crée de toutes pièces par une élite cachée. Et ces braves gens ne s’arrêteront pas tant que leur plan satanique ne sera pas complété. On s’approche du but…

         
  13. CMD

    9 août 2012 at 17 h 38 min

    @ Josecat

    Vous parlez de volte-face de la part du pape BenoitXVI à propos du syncrétisme? Je n’ai lu jusqu’à présent que des articles ou des discours où il met au contraire en garde contre ce courant. D’où tenez-vous cette information? Où pouvons-nous lire sa position en faveur de l’URI

     
    • jozecat

      9 août 2012 at 17 h 57 min

      @CMD

      Cela fait deux jours que je creuse le sujet, J’ai mis tous les liens. Suffit de cliquer dessus.JPII y était hostile. LEVADA les a amené avec lui au VATICAN.Ce qu’il faut noter, c’est les liens entre ONU,URI, PARLEMENT DES RELIGIONS DU MONDE (qui s’installe à BRUXELLES EN 2014) et maintenant VATICAN

      https://docs.google.com/document/d/1R9c5p6o4ttn-v73ESaDDeEzbkmMYqW6ha0iA-o18smg/edit

       
      • CMD

        9 août 2012 at 18 h 09 min

        Je me demande s’il n’y a pas un "différend" entre Mgr Levada et Benoit VXI. Si mes souvenirs sont bons, n’y a-t-il pas déjà eu des contradictions importantes entre les deux? Benoit XVI n’est peut-être pas forcément en accord avec Mgr Levada sur ce point non plus….

         
    • gigi

      9 août 2012 at 19 h 16 min

      Ne vous laissez pas endormir par Benoit XVI
      Mgr Levada est un progressiste syncrétiste de très longue date
      Quand Benoit XVI l’a nommé à ce poste à haute responsabilité qu’est la doctrine de la foi
      il lui était impossible d’ignorer ses positions
      Or dans un gouvernement quand le chef est en opposition avec un ministre hé bien il le vire
      Si Benoit XVI garde Levada à son poste c’est qu’il n’est pas en opposition avec lui
      D’ailleurs ,en novembre dernier Benoit XVI a honoré de sa présence le vingtième anniversaire des rencontres interreligieuses d’Assises

       
  14. zapatta

    9 août 2012 at 18 h 10 min

    Crédit Agricole : quitter la Grèce à tout prix ?

    (Boursier.com) — Le Crédit Agricole semble en passe de solder son aventure grecque, mais devra en payer le prix… Alpha Bank, National Bank of Greece et Eurobank ont déposé des offres de reprise pour des montants qui n’ont pas été communiqués, mais qui s’annoncent d’ores et déjà symboliques. La banque verte est en effet pressée de couper les ponts afin de recentrer l’attention des investisseurs sur ses autres actifs plus sains, de façon à faire remonter un cours de bourse qui plongé de plus de 76% depuis l’entrée en bourse à 16,60 euros il y a onze ans.

    Les rumeurs évoquent une recapitalisation préalable de 2 à 2,5 milliards d’euros pour Emporiki, dont les 23 milliards d’euros d’encours de prêts sont inférieurs aux dépôts des clients. Mais l’hémorragie pourrait ne pas s’arrêter là, comme le rappelle ce matin ‘Le Figaro’, en évoquant les quelque 600 millions d’euros de capitaux logés au sein de la filiale, qui seraient abandonnés, tandis que les autorités locales pourraient aussi demander l’abandon d’une partie des 5 milliards d’euros de liquidités engagées dans Emporiki.

    L’opération Emporiki aura été un vrai fiasco économique pour la banque, mais les investisseurs préfèrent encore que le Crédit Agricole s’en débarrasse plutôt que de tenter de redresser la barre. La preuve ?
    Depuis que des avancées concrètes vers la cession ont été obtenues, le cours de l’action a bondi de 35% en bourse sur les 11 dernières séances…

     
  15. jozecat

    9 août 2012 at 18 h 17 min

    @CMD "Où pouvons-nous lire sa position en faveur de l’URI"

    Pas la peine. Comme on dit "les amis de mes amis sont mes amis". BENOIT XVI ne pouvait ignorer que son futur Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, WILLIAM LEVADA,, les soutenait activement à SAN FRANCISCO. Un délégation de l’URI était d’ailleurs présente au moment de son élection comme préfet

    Cela m’affecte probablement autant que vous mais c’est un fait qui laisse présager un avenir sombre

     
    • CMD

      9 août 2012 at 18 h 23 min

      "Cela m’affecte probablement autant que vous"… Peut-être, mais j’ai quand même du mal à y croire. Je continue toujours à croire que BenoitVXI est plutôt entouré de gens qui lui veulent du mal…. Mais c’est vrai, à lire certaines prophéties, je me pose malgré tout la question de savoir "qui donc est Benoît XVI?". Jusqu’à présent je n’ai rien trouvé de mal chez lui; je lis surtout toutes les tensions et pièges tendus contre lui….

       
  16. jozecat

    9 août 2012 at 18 h 21 min

    PS : la position JPII était claire : "«Le syncrétisme religieux est une erreur théologique C’est pourquoi le CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX n’approuve pas l’uri. UNITED RELIGIONS INITIATIVE et ne fonctionne pas avec elle».

     
  17. jozecat

    9 août 2012 at 18 h 26 min

    re PS : le “différend” entre Mgr Levada et Benoit VXI est apparu après un dialogue avec les FSSPX

     
    • gigi

      9 août 2012 at 19 h 32 min

      Dans une de ses dernières encycliques Benoit XVI vante les mérites d’une gouvernance mondiale
      Le motu proprio du 07 07 07 était la main tendue pour l’amorce de discutions avec la frat
      Quand on ne peut pas détruire de l’extérieur la seule solution est de faire imploser de l’intérieur
      Voyez les remous (et c’est peu dire )à l’intérieur de la frat
      Sinon Benoit XVI ne pouvait pas ignorer les positions de Levada quand il l’a nommé à la doctrine de la foi
      Qand un chef de gouvernement est en REEL désaccord avec un ministre ,il le vire

       
      • marych

        9 août 2012 at 19 h 42 min

        Oui, en politique peut-être…. Mais je crois que le Vatican est un vrai nid de vipères, avec des pressions telles que le pape doit avoir les mains liées pour certaines décisions…. Disons que je crois qu’il souffre énormément là où il est… mais peut-être suis-je encore trop naïve.

         
      • jozecat

        9 août 2012 at 20 h 06 min

        PROPHETIES D’AMSTERDAM

        12ème MESSAGE (30 AOÛT 1947)
        RÉUNIONS SECRÈTES AU VATICAN
        "Je vois ensuite, tout à coup, une grande pièce au VATICAN où se trouve le pape. Il semble que quelque chose se passe au VATICAN. La DAME dit :

        «On tient des réunions secrètes. Cela fait plusieurs fois. Ils se rassemblent en secret.»

        La DAME désigne quelqu’un et je comprends intérieurement que c’est un envoyé des ÉTATS-UNIS. Devant le pape, il y a de nombreux papiers. La DAME dit : «Le pape est mis au courant de tout. Il est parfaitement au courant de ce qui va arriver. Soi-disant que la paix règne, mais en réalité ce n’est pas le cas, tout est camouflé au monde»"

        http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2010/01/propheties-damsterdam-notre-dame-de_1324.html

        … Curieux, non ????

         
  18. byeuro

    9 août 2012 at 18 h 44 min

    Source : Le Blog des Enculuminatis

    On démonte l’euro
    L’aeroport de Francfort fait démonter la sculpture de l’euro qui décorait le terminal 2 depuis 11 ans.
    Le symbole qui se trouve devant le BCE sera lui démonté en 2014.

    http://mahamudras.blogspot.fr/2012/08/on-demonte-leuro.html

     
    • nathan

      9 août 2012 at 20 h 52 min

      merci pour tous vos liens, ce site est super

       
  19. zapatta

    9 août 2012 at 18 h 59 min

    La "règle d’or" ne nécessite pas une révision de la Constitution

    Les Sages du Conseil constitutionnel ont été saisis le 13 juillet sur le traité européen d’équilibre budgétaire par le président François Hollande.

    Une révision constitutionnelle n’est pas nécessaire pour intégrer la "règle d’or" d’équilibre budgétaire prévue dans le nouveau traité européen du 30 janvier, a tranché jeudi 9 août le Conseil constitutionnel.

    Les Sages du Palais Royal, qui avaient été saisis le 13 juillet sur ce traité par le président François Hollande, ont notamment considéré que cette disposition, qui limite à 0,5% du PIB le déficit public des pays signataires, pouvait figurer dans une loi organique.

    Leur décision ne peut que soulager et satisfaire l’exécutif, qui était peu désireux de convoquer le Parlement en congrès sur un sujet qui divise à droite mais aussi à gauche, alors qu’il aurait fallu une majorité qualifiée de trois cinquièmes pour modifier la Constitution.

    Les juges constitutionnels ont notamment observé qu’une limitation de déficit figurait déjà dans les traités de Maastricht et de Lisbonne. Changer le taux ne change pas la validité juridique de la mesure.

    La "règle d’or" est au coeur du traité sur "la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union économique et monétaire", signé à Bruxelles le 30 janvier par 25 des 27 pays européens (manquent la Grande-Bretagne et la République tchèque) sur fond de crise financière aiguë et de dettes publiques galopantes.

    Un souhait de Nicolas Sarkozy

    Le traité recommande son inscription dans les constitutions des Etats membres mais n’y contraint pas. Nicolas Sarkozy souhaitait cette inscription, et donc une révision constitutionnelle.

    Son successeur socialiste, qui s’est rallié au traité après l’ajout en juin d’un volet croissance de 120 milliards d’euros, préférerait une loi organique.

    Par quatre fois déjà, le Conseil a imposé, après des traités européens, une retouche du texte fondamental de la Vème République (Maastricht en 1992, Amsterdam en 1997, constitution européenne en 2005, Lisbonne en 2007).

    Pour le traité de Nice en revanche (2001), pas de réécriture constitutionnelle. Le traité commencera à s’appliquer le 1er janvier 2013, à condition que douze Etats l’aient ratifié.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20120809.OBS9304/les-sages-vont-trancher-sur-la-conformite-du-pacte-budgetaire-europeen.html

    No comment…..

     
  20. andthomas

    9 août 2012 at 19 h 01 min

     
  21. Mish

    9 août 2012 at 19 h 53 min

    merci à jozecat pour le papier sur la polymérisation des crétins…
    on devrait le donner à étudier ce texte, plein de bon sens !

    Merci encore

     
    • jozecat

      9 août 2012 at 20 h 10 min

      le lien :
      “La polymérisation des crétins”

      http://www.4p8.com/eric.brasseur/polymerisation_cretins.html

       
      • CMD

        9 août 2012 at 20 h 28 min

        @ Josecat

        Oui…. curieux…. et tellement attristant. Les messages de la Dame de Tous les Peuples ne sont pas toujours faciles à déchiffrer. Je ne me suis jamais tenu à la lecture complète,… mais pris par petits bouts cela devient clair…. Mais comme il y a toujours une interprétation humaine, je garde toujours un espoir sur l’intégrité de notre pape.

         
  22. guest

    9 août 2012 at 20 h 02 min

    Bonsoir,
    Avez-vous vu pendant la transmission des JO ce soir vers 20h50 ?? La transmission était interrompue pendant quelques secondes et une phrase écrite à l’écran disait: "Le vigilant veille sur vous". Bizarre !

     
  23. lodela971

    9 août 2012 at 20 h 56 min

    Syrie : "Le Monde" diffuse une vidéo-show de l’AFP http://www.voltairenet.org/Syrie-Le-Monde-diffuse-une-video

     
    • jozecat

      9 août 2012 at 21 h 31 min

      Vous savez CMD…. "après la pluie, le beau temps"… Une grande purification sera nécessaire et l’Eglise refleurira et aura besoin de ses chrétiens fidèles. Une époque meure pour enfanter une aube nouvelle. Accrochons-nous à la Croix

       
  24. gigi

    9 août 2012 at 21 h 34 min

    @CMD
    Il serait tellement réconfortant de croire à l’intégrité du pape
    Malheureusement une succession de faits tous plus ahurissants les uns que les autres se succèdent depuis 1962
    Je vais essayer d’en énumérer brièvement quelques uns
    _Suite à vatican II le pape ne porte plus la tiare mais une mitre comme ts les autres évêques
    la tiare représentait le symbole de la pureté d’intention
    en portant la mitre le pape se mets au même niveau que les évêques et de ce fait abandonne son rôle de chef à part entière ;c’est l’entrée de la"" démoncratie "" dans l’église
    _ Jean Paul II a été un grand ambassadeur du syncrétisme religieux
    en déclarant venir chez les protestants "" sur les pas de luther ""
    en embrassant le coran
    en assistant à des cérémonies vaudou
    en inde en se faisant marquer du signe du tilac
    en étant l’initiateur des rencontres interreligieuses telles Assises
    Benoit XVI serait contre tout cela, ah bon????
    Mais alors pourquoi cet empressement de sa part à béatifier JPII ????
    Est il possible d’être contre le syncrétisme religieux et vouloir béatifier celui qui en a été le plus grand initiateur ????
    Quand JP II était pape avez vous entendu le cardinal Ratzinger haut responsable dans l’Eglise catholique critiquer ses agissements ????
    _Dans une de ses dernières encycliques Benoit XVI a vanté les mérites d’une gouvernance mondiale
    Ou Benoit XVI ne peut pas faire et dire ce qu’il veut
    ou il fait tout cela pour nous tromper
    mais une chose est certaine il ne peut pas ignorer ce qu’il fait ou laisse faire

     
  25. jozecat

    9 août 2012 at 21 h 38 min

    GIGI….. Pas touche à JPII… C’est MON Pape !

     
    • gigi

      9 août 2012 at 21 h 44 min

      Pouvez vous développer un peu plus ?

       
      • jozecat

        9 août 2012 at 21 h 47 min

        Pour moi, c’est un saint même si un saint garde ses fragilités humaines

         
    • gigi

      9 août 2012 at 22 h 03 min

      Ah bon ? un saint qui mets Jésus Christ au même rang que mahomet et boudha ,
      Un saint qui a oublié que le Christ a été mis à mort par le peuple juif
      Un saint qui souhaite l’union de toutes les religions sans penser un seul instant que Dieu a envoyé Jésus Christ ,son propre fils pour fonder la religion Catholique et non une autre religion
      Pour moi encourager les rapprochements religieux c’est de la prostitution
      Mais comme vous regardez JP II avec les yeux de l’amour je ne pense pas que ce que je vous dis changera grand chose ,nous sommes ts les deux Catholiques mais il ne semble pas que nous ayons le même Dieu

       
      • marc153

        9 août 2012 at 23 h 39 min

        gigi, "Dieu a envoyé Jésus Christ ,son propre fils pour fonder la religion Catholique "?
        les bras m’en tombent… Non, Dieu a envoyé Jésus, son fils, pour sauver tous ceux qui croient en lui. Il y aura probablement des catholiques parmi les rachetés, je n’en doute pas, mais ils ne seront certainement pas seuls. Sinon il va falloir me dire dans quel verset vous avez lu ça…

         
    • Carlos

      9 août 2012 at 22 h 15 min

      Mgr Müller remplace à la tête de l’ex-Saint-Ofifice le cardinal américain William Joseph Levada, qui avait pris la succession du cardinal Joseph Ratzinger en 2005, devenu alors Benoît XVI. Mgr Levada, âgé de 76 ans, part à la retraite en raison de son âge avancé, a précisé le Vatican.

      http://www.20minutes.fr/ledirect/964549/allemand-nomme-prefet-congregation-doctrine-foi

       
  26. jozecat

    9 août 2012 at 22 h 07 min

    Encore faudrait-il faire une différence entre dialogue inter-religieux et syncrétisme… Le drame, c’est qu’on a glissé de l’un à l’autre

     
    • gigi

      9 août 2012 at 22 h 14 min

      Qui a laissé glisser ?
      Qui est responsable?
      Dans une grande entreprises les responsables d’erreurs sont honnis et limogés
      Si dans l’Eglise Catholique qui est censée nous enseigner les vertus
      les dirigeants ne sont pas vertueux c’est quand même un comble
      Vous croyez pas ?

       
      • jozecat

        9 août 2012 at 22 h 20 min

        Qui a laissé glisser ? … Une mauvaise compréhension, manque de discernement, manque de sagesse, confusion de la part des prélats comme des fidèles, saupoudrés des intérêts maçonniques qui ont profité de ces failles pour infiltrer l’Eglise

         
    • gigi

      9 août 2012 at 22 h 29 min

      Entièrement d’accord mais pour la sainteté de JP II c’est à revoir
      et pour Benoit xvi c’est de la prostitution
      tout ce monde là va plus surement sur les pas de luther que sur les pas du Christ
      St jean avait bien prévu tout cela avec son apocalypse écrite il y a 2000 ans

       
  27. lambda

    9 août 2012 at 22 h 13 min

    La Grèce va jeter 40.000 fonctionnaires ! ! et il y en a qui croit que les plans de sauvetage servaient au fonctionnement de l’Etat

    Les états "secourus" par les emprunts à la BCE ne sont que des collecteurs pour les banques mais payés par le peuple

    Et aujourd’hui on apprend que Hollande n’aura pas de souci à se faire, la règle d’or s’appliquera sans passer par le Conseil Constitutionnel

    L’avis du peuple n’est plus nécessaire et les référendums sont de l’histoire ancienne

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202211066283-la-grece-va-renvoyer-40-000-fonctionnaires-351951.php

     
    • zapatta

      10 août 2012 at 0 h 09 min

      Bonsoir lambda

      Comment allez vous ?
      Bien je suppose si vous devez avoir vos enfants auprès de vous ….

       
      • lambda

        10 août 2012 at 0 h 28 min

        Bonsoir Zapatta :)

        oui en effet c’est avec soulagement que je les ai vu arriver et ils ne repartiront qu’après la fin des JO
        Ils m’ont avoué que tous les matins ils prenaient le métro avec appréhension et se rassuraient en s’installant en dernière rame

        C’est absolument effrayant que ce monde soit devenu celui de la peur
        Mais leur vie est là bas

        Ils savent tout ce que nous savons mais préfèrent ne pas y penser et comment en effet faire autrement

        Heureusement ils font des projets et c’est presqu’un antidote à la peur – comment faire autrement ?

        J’ai lu les articles relayés par Jozécat et on doit reconnaitre que nous ne faisons partie de la majorité en ce qui concerne la théorie du complot – les gens sont tellment formatés que nous apparaissons à leurs yeux comme des fauteurs de troubles
        qu’en pensez vous?

         
      • zapatta

        10 août 2012 at 1 h 07 min

        Il faut pas tomber dans la peur " paralysante " il faut continuer à vivre, à apprécier " les plaisirs simples de la vie " … En appréciant davantage chaque jour que Dieu fait…

        De toute manière leur plan ne fonctionnera pas…

        Quant à " réveiller les gens " la plupart m’en on même pas envie ça leur fait trop peur, pour l’instant ils préfèrent " survivre " dans cette société de surconsommation et de compétition " à outrance…

        Mais au fur à mesure que les évènements vont s’accélérer leurs perceptions vont sûrement changer, la rentrée va être un détonateur…

         
  28. la rumeur

    9 août 2012 at 22 h 23 min

    un interview d un enfant des black programme interressant dans le top secret de ce mois
    pour ceux qui pensent que la vérité peut etre ailleurs of course

     
  29. emigrdsouche

    9 août 2012 at 22 h 32 min

    Bonsoir, gigi,
    Je ne commenterai qu’un seul point sur lequel je pense avoir une légitimité d’intervention.
    Je te rejoins sur ta critique du rapprochement religieux, mais le terme prostitution est très très moyen (même si je sais où tu veux en venir)
    Ton ton angle d’approche beaucoup trop partisane ne te permet pas de voir l’objectif final, qui est la religion unique.
    C’est cela notre ennemi, il nous est commun, c’est ce qui nous rapproche d’une certaine façon.
    Bien à toi.

     
    • gigi

      9 août 2012 at 22 h 46 min

      Au début je pensais qu’il fallait un gouvernement mondial pour créer la religion unique mondiale
      Mais en réfléchissant et en regardant les faits de plus près c’est en fait le contraire
      La religion unique ou unifiée mondiale permettra par la foi de mettre sur pied un gouvernement mondial
      Je ne pense pas avoir raté l’objectif final

       
      • emigrdsouche

        10 août 2012 at 1 h 20 min

        Alors attache-toi formellement à dénoncer l’objectif en conclusion de ton argumentation, d’ailleurs maladroite et provocatrice à l’égard d’autres croyants.
        Il faut, sans compromission, ne pas alimenter les antagonismes comme tu l’as fait peut-être involontairement, mais fait quand même.
        C’est une façon de faire que j’estime contre productive et qui donne des arguments aux promoteurs de la religion unique.
        C’est là aussi toute ma précaution sur ce site chrétien.
        J’en attends pas moins en retour.

         
  30. imotus

    9 août 2012 at 22 h 59 min

    un livre que vous ne trouverez jamais ni sur le net ni en bibliotheque. vive les vacances du livre.

    livre de 1717 de fontanelle sur: entretien sur les mondes.

    j’adore la façon délicate de cet homme pour avoir mis de grand secrets aux yeux de tous.
    1er soir: les planetes tournent autour du soleil… qui en douterez de nos jours ? vous?
    2 ieme soir :La lune est habitée,chaque tache est une mer… qui en douterez?
    3 ieme soir: Toutes les autres planetes de notre systeme sont habitées elles aussi… qui en douterez?
    4 ieme soir: Notre soleil et les etoiles fixes et leur echange d’energie?Là il developpe l’idée que notre soleil a lui aussi un frere. Qui en douterez?

    Uranus est la muse uranie comme saturne est la muse calliopé.Ces 2 muse fixent les temps celestes. reponse OUI mais cela est recent vu que pour mars venus et la lune on peut se dire que ces planetes n’existaient pas en des temps lointain.

    notez ceci: venus est un planete plus grosse que la terre,et pas qu’un peu, 2,7 fois plus grande que la terre. De ce fait elle ne fait plus respecter l’idée que mercure est la plus petite et que plus on s’eloigne du soleil plus les planetes sont grosses; La theorie de neuwton s’effondre. Genant quand on veut faire une theorie.

    de la meme façon Mars n’a pas de satellite alors que la terre en a 1 et que plus on s’eloigne du soleil, plus on a besoin de satellites pour augmenter l’acccroissement de la vie. Mars est donc un cas particulier,sauf si Mars fut une planete qui fut captée ou issue de la destruction d’autres planetes.

    Venus et mars semblent demontrer les alterations de notre systeme solaire.
    Venus planete plus grosse, planete Mars sans satelitte, autant de preuves que rien n’est figée et donc rien n’est sur.
    Ceci pouvant expliquer les evolutions de la vie et des especes, bien que comme le dit papus, des civilisations ont connu la terre sans lune aussi.

    Il est plus facile de croire que tout est stable pour arder un peuple ignorant et docile.
    .°.

     
  31. gigi

    10 août 2012 at 6 h 52 min

    @Marc 153
    Vous dites""Dieu a envoyé son fils pour sauver tous ceux qui croient en lui ""
    Suffit il seulement de croire pour être sauvé?
    Si Dieu a envoyé son fils n’était ce pas pour remettre de l’ordre dans les pratiques et les pensées de l’époque ?
    Les pharisiens avaient tout dévoyé
    Et donc Jésus Christ mit en place la religion Catholique
    Libre a vous d’adhérer à la religion que vous voulez pour être sauvé
    Pour ma part je préfère l’original à la copie

     
    • marc153

      10 août 2012 at 7 h 22 min

      gigi,
      Suffit il de croire pour etre sauvé? oui, gigi, c’est écrit dans un livre que vous ne lisez malheureusement probablement pas assez, la Bible, la parole de Dieu. Il est écrit par exemple dans Jean 3:16: "Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.".
      "Quiconque", c’est le contraire de "seulement les catholiques", non? Il suffit donc de croire en Jésus Christ, fils de Dieu, réssussité, pour être sauvé de l’horreur qui arrive à grands pas.
      Ensuite, les actes suivent tout naturellement, mais ne sont que la conséquence de la foi.
      Puisque je ne doute pas un instant que vous aimiez Dieu, et puisque vous préférez justement l’original à la copie, pourquoi n’allez vous pas lire vous-même dans sa parole ce qu’il a à vous dire personnellement?
      Mais vous allez être surpris, car c’est bien différent de ce que l’on vous a appris…
      Cordialement,

       
      • gigi

        10 août 2012 at 8 h 22 min

        Je ne pense pas que les actes suivent tout naturellement puisque les pharisiens avaient totalement dénaturé les demandes initiales de Dieu
        Mêmes les Catholiques suite à vatican II (voire avant aussi) ont dénaturé les enseignements du
        Christ
        Par orgueil c’est très courant de revisiter les enseignements initiaux et de faire une religion nouvelle,
        voire sa propre religion
        Beaucoup de gens picorent dans les textes de ci de là ce qui leur est favorable mais peu prennent tout en entier
        C’est pas très difficile de croire ça ne demande pas un gros sacrifice ,mais mettre en pratique l’intégralité de ce qui est demandé c’est une autre histoire
        La foi sans les oeuvres a fait des ravages en Europe (luther)

         
      • librezen

        10 août 2012 at 10 h 35 min

        Mais Gigi, c’est exactement ce qu’on fait les Catholiques.
        Jésus n’a pas mis en place la religion Catholique, il a mis en place la religion Chrétienne. Puis Constantin, voulant unifier l’Empire Romain sous cette nouvelle religion a demandé aux Evêques de définir défintivement le dogme. Mais de nombreux courants existaient à cette époque. Les Evêques "romains" ont sélectionné des points, en ont rejeté d’autres. Ils ont revisité les écrits et ont fondé une nouvelle religion dont ils ont dit qu’elle était l’unique vraie.
        Les Protestants ont désiré faire la même chose en revenant à la base de la Bible et des écrits. Chaque mouvement pense toujours revenir à la vérité, à la source en expliquant que les autres, ceux avant, se sont dévoyés et ont dévié.

         
      • jozecat

        10 août 2012 at 16 h 30 min

        Tout-à-fait d’accord avec LIBREZEN

         
    • jozecat

      10 août 2012 at 8 h 35 min

      @gigi "Et donc Jésus Christ mit en place la religion Catholique"

      Non, pas Jésus… mais Saint Paul

       
      • gigi

        10 août 2012 at 8 h 50 min

        St Paul n’a pas eu l’exclusivité de mettre en place la religion Catholique d’autant plus qu’il ne faisait pas partie des 12 apôtres choisis par nôtre Seigneur Jésus Christ
        St Paul s’est converti après la mort de Jésus
        Ce sont les douze qui ont reçu l’enseignement initial et l’ordre d’aller évangéliser toutes les nations
        Plus tard St Paul et St Pierre se sont retrouvés ensemble à Rome
        Il faut quand même par honnêteté respecter la chronologie historique

         
      • librezen

        10 août 2012 at 10 h 38 min

        Oui mais Jozecat a raison. Ce sont les écrits de Saint Paul qui ont influencé le plus le concile de Nicée suite à la demande de Constantin d’unifier l’Eglise Chrétienne.
        Le Catholicisme est en grande partie Pauliste.

         
  32. Michèle DRAYE

    10 août 2012 at 9 h 11 min

    Croire en Jésus ne suffit pas…

    Il nous faut suivre les enseignements qu’il nous a donné et ce n’est pas facile, mais nous le devons si nous voulons être sauvés:

    Quelques rappels:

    A celui qui veut te voler ta tunique, laisse aussi ton manteau

    Si on te frappe sur la joue gauche, tend la droite

    Tu ne te vengeras pas, la vengence n’appartient qu’à moi

    Si tu cultives le matériel, ton coeur sera là oùu est ton trésor, fais toi un trésor spirituel, il ne craindra ni le vol ni l’usure

    "Brillez comme des flambeaux dans une génération perverse et corrompue"

    Savoir tout ça, c’est bien. Le croire aussi.

    Le vivre, c’est ce qui nous est demandé et ce n’est pas toujours facile de passer pour être faible

    Amicalement

     
  33. Michèle DRAYE

    10 août 2012 at 9 h 25 min

    A ceux qui ressassent que nos concitoyens sont des lâches ou des faibles

    Je me permets de rappeller qu’au départ de la résistance il n’y en eu que 2% à dire NON

    et que la plupart n’ont pas vu la victoire, mais l’ont saluée de loin.

    Autour d’eux, s’est organisée la résistance nationale, car il faut "une locomotive" à laquelle se raccroche les wagons

    A ce jour, nous somme plus de 5% à témoigner (le chiffre 5 est celui de la miséricorde)

    mais il se trouve un peu partout des groupuscules en attente dans notre pays

    Souvenez-vous ces paroles de de gaulle:

    "Il y a entre la grandeur de la France et la liberté du monde un pacte 30 fois séculaire"

    Aujourd’hui, celà fait 31 fois.

    Le nombre "31" est le nombre de Dieu en guématrie hébrahique (l’inverse de 13, celui de la trahison)

    Un grand MERCI pour ce blog et à ses participants pour leurs liens

     
    • jozecat

      10 août 2012 at 11 h 19 min

      Bravo Michèle !

       
  34. michel

    10 août 2012 at 9 h 52 min

    Bonjour,

    Le 10 Août sous l’empereur Dioclétien, un vendredi, une petite Sainte, Philomène, "mon âme, glorieuse et triomphante monta vers le Ciel où je reçus la couronne de virginité que j’avais méritée par tant de victoires".
    Cette Philomena, fille de lumière, agée de 13 ans, a tenu bon dans sa foi et dans l’amour de Jésus et de Marie face au tyran Dioclétien. Elle resta dans la grâce de la virginité et gagna les palmes du martyr.

    PAXTE CUM FILUMENA soit: "La Paix soit avec toi, Philomène"

    Prières à st Philomène

    Illustre vierge et martyre, bienheureuse Sainte Philomène, dont le nom et les miracles sont connus jusqu’aux extrémités du monde, soyez sensible à ma confiance en votre intercession, et au désir que j’ai de voir votre culte s’étendre dans tout l’univers. Glorieuse vierge et martyre, je me réjouis avec vous de la puissance que le Seigneur vous a donnée, pour la gloire de son nom et pour l’édification de son Église. J’aime à vous voir si pure, si généreuse, si fidèle à Jésus, si élevée dans la gloire.
    Attirée par vos exemples à la pratique de la vertu, plein d’espoir à la vue des récompenses accordées à vos mérites, je veux fuir le péché, et accomplir tout ce que Dieu me commande. Aidez-moi, grande Sainte, à obtenir une pureté à jamais inviolable, une générosité qui ne se refuse pour l’amour de Dieu à aucun sacrifice, un dévouement sans bornes la foi catholique, et . . . (nommez la faveur spéciale que vous désirez). Ce Dieu si bon pour lequel vous avez donné votre sang et votre vie, ce Dieu qui m’a tant aimé, ne refusera rien à vos prières.
    Ainsi soit-il.

    Je vous salue, ô innocente Philomène qui, par l’amour de Jésus, avez conservé dans tout son éclat le lis de la virginité. Je vous salue, ô illustre Philomène, qui avez répandu si courageusement votre sang pour Jésus-Christ.
    Je bénis le Seigneur pour toutes les grâces qu’Il vous a accordées pendant votre vie, et tout spécialement à l’heure de votre mort. Je Le loue et Le glorifie pour l’honneur et la puissance avec lesquels Il vous a couronnée, et je vous supplie d’obtenir pour moi auprès de Dieu les grâces que je demande par votre intercession.
    Sainte Philomène, fille bien-aimée de Jésus et de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 676 autres abonnés

%d bloggers like this: