RSS

La Turquie s’inquiète du risque syrien

06 août

Les autorités publiques turques sont préoccupées par deux facteurs : 1) plus de 43.000 réfugiés syriens se sont installés ces derniers mois en Turquie, et un important camp d’hébergement a été installé à Kilis. 2) Les événements en Syrie menacent d’étendre l’influence des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans les zones kurdes de Syrie, profitant du chaos qui règne dans ce pays.

Réponse de la Turquie : des manœuvres sont actuellement organisées à la frontière syrienne.

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu s’est exprimé sur le sujet: « Alep reste la zone la plus tendue dans la région. Le chaos dans cette ville porte une menace directe à la stabilité et à l’ordre en Turquie. C’est pourquoi nous préparons une série de mesures préventives ». Souhaitons que la situation n’échappe pas à tout contrôle… comme le souhaitent certains.

About these ads
 
17 Commentaires

Publié par le 6 août 2012 dans Non classé

 

17 réponses à “La Turquie s’inquiète du risque syrien

  1. redamex

    6 août 2012 at 12 h 22 min

    le compteur a été retardé de 2h depuis ce matin. 0 a 15h23…http://www.wendy-leblog.com/2012/08/le-compteur-illuminati.html

     
  2. Laurent Idlas

    6 août 2012 at 12 h 40 min

    À vouloir jouer avec le feu…

     
  3. lodela971

    6 août 2012 at 12 h 47 min

    Selon le témoignage d’un témoin donné à Associated Press: « Entre 10h et 10h30, quatre hommes blancs habillés en foncé, vêtus tout de noir, sont entrés l’intérieur de notre congrégation et ont ouvert le feu »… Un témoignage qui ne semble pas correspondre à la « version officielle »! ( VIDEO ) http://www.conscience-du-peuple.blogspot.fr/2012/08/selon-le-temoignage-dun-temoin-donne.html +++ Les autorités considèrent la tuerie du temple sikh comme étant un acte de terrorisme domestique et croient que le suspect serait un « skinhead » (suprématie blanche)
    http://abcnews.go.com/US/sikh-temple-oak-creek-wisconsin-officials-white-supremacist/story?id=16933779#.UB83A00f5j5 +++ Le domicile du tireur suspect dans la tuerie du temple sikh est situé sur la rue Holmes!

    Une simple coïncidence bien sûr!

    Authorities cordoned off the 3700 block of E. Holmes Ave., just south of downtown Cudahy, where they have surrounded a duplex. A large contingent of law enforcement and fire department vehicles are in the vicinity. The neighborhood was being evacuated.

    http://www.jsonline.com/news/crime/reports-of-people-shot-at-sikh-temple-in-oak-creek-qc6cgc0-165059506.html

     
  4. pcadille

    6 août 2012 at 12 h 48 min

     
  5. Sébastien

    6 août 2012 at 15 h 07 min

    Ils commencent à nous les gonfler pas mal…. Ils font un concours Turquie/ Israël pour savoir qui sera le plus détesté?

     
  6. Michèle DRAYE

    6 août 2012 at 15 h 16 min

    L’immoralité intolérable de l’occident envers la Syrie

    http://effondrements.wordpress.com/2012/06/09/limmoralite-intolerable-de-loccident-envers-la-syrie/

    9 juin 2012

    Extrait :

    Des députés turcs se sont rendu compte que les camps de réfugiés syriens étaient presques vides. Alors qu’ils continuaient à recevoir des subsides des Nations Unies et du gouvernement.

    A la place, on y trouvait des camps d’entraînement pour un millier d’hommes ainsi que des lieux de repos pour les assaillants contre la Syrie. L’hebdomadaire palestinien Al-Manar évoquait sur son site web, des documents qui montraient comment l’Arabie, le Qatar et la Turquie collaboraient avec Israël pour former en territoire turc, des hommes armés contre la Syrie :

    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/182421-les-officiers-isra%C3%A9liens-forment-les-rebelles-arm%C3%A9s-syriens

     
  7. Jesuisrevenu Jesuispartie Battlehammer Lenain

    6 août 2012 at 15 h 43 min

    la turqui n’ira pas en Syrie.
    L’AKP a mis 10 à 15 % des généraux en prison. L’armée Turque n’est pas motivé pour un action extérieur. Seul compte la défense du Pays, les Turcs ne sont plus ce qu’ils étaient

     
    • Clavreul

      6 août 2012 at 15 h 47 min

      La Chine a fait comprendre à la Turquie que si elle s’engageait dans les violences sur le territoire Syrien, il faudrait bien évidemment en supporter les conséquences par la suite. Mon opinion.

       
      • Clavreul

        6 août 2012 at 15 h 57 min

        http://www.Online.com :

        Le 5/8/2012 : Des navires de guerre chinois entament une visite de quatre jours en Turquie.

         
  8. Clavreul

    6 août 2012 at 16 h 30 min

    http://www.Romandie.com :

    Le 6 août 2012, Mer de chine du sud : Pékin exprime son mécontentement après les déclarations américaines.

     » La Chine a exprimé son vif mécontentement à la suite des déclarations américaines et l’accuse de faire monter la tension en établissant une garnison militaire sur le groupe d’îles contestés des paracels en mer de chine du sud. »

     
  9. zapatta

    6 août 2012 at 18 h 09 min

    Syrie : Les traîtres quittent le bateau, de peur d’être démasqués, tant, la victoire est proche.

    par Allain Jules

    Mondialisation.ca, Le 6 aout 2012

    Le Premier ministre syrien Riad Hijab a été démis de ses fonctions, a annoncé lundi la télévision officielle syrienne, qui, par ailleurs, a été visée par un attentat. Une démission qui n’a pas d’explication pour le moment…L’”arme absolue de la terreur”, c’est tout ce qu’il reste aux terroristes, commettre des tueries et semer le chaos, puisque militairement, ils ne peuvent répondre, malgré le financement du Qatar et de l’Arabie saoudite.
    Ce qui est certain, même comme l’Occident refuse de condamner ces actes terroristes, le terrorisme est et restera l’acte des faibles.

    Le quotidien britannique The Independent cite un haut responsable du régime qui explique que l’on n’a encore rien vu à Alep. Ceci confirme bien évidemment ce que nous disions hier, à propos d’Alep, où des renforts sont encore arrivés ce matin :

    Ce que vous voyez jusqu’à maintenant n’est qu’un apéritif: le plat principal reste à venir.

    Trois officiers des services de renseignement politique à Damas ont fait défection et ont trouvé refuge en Jordanie. Il s’agit du colonel Yareb al-Chareh, son frère Kanaan Mohammad al-Chareh et le colonel Yasser Hajj Ali, qui donnaient des renseignements à l’armée syrienne libre.

    Ils ont été démasqués et pris la fuite…Ce sont des…sunnites et ceci prouve que la vraie guerre est religieuse, pour anéantir les chiites et donc l’Iran au Proche et Moyen-Orient.

    Attentat à la télévision d’état

    Articles de Allain Jules publiés par Mondialisation.ca

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=JUL20120806&articleId=32233

     
  10. Alcide

    6 août 2012 at 21 h 42 min

    Téhéran (FNA)-l’armée syrienne a annoncé qu’elle a arrêté récemment un général turc, qui a commandé les terroristes cherchant à prendre le contrôle d’Alep.

    Trad:

    http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fenglish.farsnews.com%2Fnewstext.php%3Fnn%3D9104252929

    Original:

    http://english.farsnews.com/newstext.php?nn=9104252929

    Une révolution qui utilise des militaires étrangers , c’est plutôt une guerre menée par l’étranger.
    Mais si à la tévé les journalistes couchés parlent de révolution alors tout est possible.

     
  11. emigrdsouche

    6 août 2012 at 21 h 59 min

    Le turc bosse fort en Syrie.

     
  12. zapatta

    6 août 2012 at 22 h 18 min

    Syrie : Démasqué, le président du Conseil des ministres s’enfuit

    Réseau Voltaire | 6 août 2012
    +

    Se sentant démasqué, le président du Conseil des ministres syriens, Riad Hijab, a été exfiltré par l’OTAN vers le Liban, dimanche 5 août 2012.

    L’agence de presse nationale syrienne (SANA) n’a pas rendu compte de l’événement, se contentant de signaler qu’il avait été « démis de ses fonctions ».

    La Syrie étant un régime présidentiel (comme les États-Unis), les ministres sont nommés directement par le président de la République et cette vacance n’a pas d’incidence sur le reste du gouvernement. Le président Bachar el-Assad a demandé à l’un des quatre vice-présidents du Conseil, Omar Ghalawanji, d’exercer les fonctions de président du Conseil des ministres.

    Le chef de l’Armée syrienne libre a annoncé que M. Hijab avait fait défection avec d’autres ministres. La télévision syrienne a montré des images panoramiques de la réunion du Conseil des ministres sous la présidence d’Omar Ghalawanji afin que chacun puisse constater que nul ne manque à l’appel. En outre, le ministre des Biens cultuels –dont le nom avait été cité par une agence de presse- a fait une déclaration à la télévision sur un sujet secondaire afin de mettre un terme aux rumeurs de la presse occidentale le concernant.

    La trahison de Riad Hijab est la première d’importance depuis le début de la crise. Selon son porte-parole, Mohamed Otri, qui s’est exprimé depuis la Jordanie, M. Hijab travaillait secrètement au renversement de Bachar el-Assad bien avant d’accepter les fonctions de président du Conseil des ministres, il y a six semaines, le 23 juin.

    Le président du Conseil des ministres coordonne la mise en œuvre de la politique intérieure, mais n’a aucun pouvoir en matière de Politique étrangère et de Défense, « domaines réservés » du président de la République.

    Comme dans le système constitutionnel états-unien, les principaux pouvoirs de nomination reviennent au président de la République. Le président du Conseil des ministres n’a donc pas pu placer des hommes à lui à des postes stratégiques de l’État.

    À ce stade de l’enquête, il semble que l’opération « Volcan de Damas et séisme de la Syrie », qui a échoué, devait consister en un coup d’État militaire auquel Riad Hijab aurait donné une onction civile. Washington et ses alliés pensaient qu’après la décapitation du commandement militaire (attentat du 18 juillet), des généraux et leurs régiments s’empareraient du pouvoir avec l’aide des mercenaires entrant depuis la Jordanie, puis ils l’auraient remis dans les mains de M. Hijab. Le département d’État aurait alors applaudi à la victoire de la « démocratie ».

    On ignore à quel moment les services de sécurité ont commencé à douter de la loyauté du président du Conseil des ministres. Celui-ci n’avait pas été inquiété et participait encore hier à une inauguration officielle, mais il avait évité de retourner à son bureau depuis deux jours.

    Bien qu’ayant exercé des fonctions au sein du Baas, Riad Hijab était un technocrate, pas un leader politique. Ancien préfet de Lattaquié, jouissant d’une excellente réputation d’administrateur, il avait été nommé ministre de l’Agriculture, puis président du Conseil des ministres parce n’étant pas lié à un courant politique, il semblait plus apte que d’autres à œuvrer à l’unité nationale. C’est le contraire qui s’est produit. N’étant lié à aucun groupe, il a pu changer de bord sans être retenu par un engagement.

    Lors d’une conférence de presse, le ministre de l’Information, Omrane al-Zohbi, a souligné que -à la différence de l’Arabie saoudite- la Syrie est un État, et que la disparition d’un homme ne peut affecter la marche de l’État.

    http://www.voltairenet.org/Syrie-Demasque-le-president-du

     
  13. el loco

    6 août 2012 at 22 h 19 min

    les syrien avec les iraniens on jouer super juste depuis quelques jours.
    Dans l’ouest france de ce lundi il y a un article indiquant que le pkk change de stratégie.
    mon oeil lol.
    les iraniens sont a filé des armes aux kurdes pour taquiner le turc.
    le turc va se faire enflé et çà va être dindon.
    D’ici que les arménien décide de ce faire du turc aussi. oeil pour oeil. il n’y aura pas long c’est sur.

    Je pense que les turcs ils vont en chier. ils vont être les têtes de turc des syriens des iraniens kurdes arméniens et tous les slaves. russes et toutiquanti
    pour moi les kurdes vont tous faire pour créer un pays et augmenter leur frontières.

    ils vont manger comme dirait le fiston. MDR :)

     
    • Eagle One

      6 août 2012 at 23 h 04 min

      ce serait bien de commenter sans faire si possible de fautes d’orthographe à chaque mot !!
      Pour le reste, la Turquie, membre de l’Otan n’en chiera pas tant que cela, surtout si popov ou le mollah khamenei attaque car le 5ème article entrera en vigueur pour leur coller une branlée mémorable, ne vous en déplaise el machin.

       
      • freeman

        7 août 2012 at 22 h 38 min

        L’Otan !? Les 1° puissance du monde fuit devant des paysans aux sandales, qui mange une galettes de millet par jour vous me faire rire. Depuis quand l’occident a gagné une guerre en 1945.
        la Libye, Irak, …..sont a feu et a sang.

         
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 673 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :