RSS

L’immobilier plafonne avec des taux au plancher depuis 1945

30 juil

En France, le marché de l’immobilier a largement profité des crédits alloués par les banques : 70,8 milliards en 2001, 87,3 en 2003, 143,7 en 2005 et 170,2 en 2007. Mais depuis le début de l’année, les signaux d’alerte se multiplient malgré des taux d’intérêt très bas. En effet les taux d’intérêt reculent depuis mars et ne sont plus très loin de leur plus bas niveau historique depuis 1945 (3,25% en moyenne) atteint en novembre 2010. Ils se sont établis en moyenne à 3,59% en juin contre 3,97% par exemple en janvier, perdant 36 points de base en quatre mois, selon Crédit Logement.

C’est un paradoxe : les taux sont au plus bas, mais les crédits diminuent…

Le montant des crédits immobiliers accordés par les banques a en effet enregistré un très fort recul au premier semestre avec une chute de 33,1% par rapport au semestre correspondant de 2011, selon une étude de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Pour Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris-Ouest et auteur de l’étude, il existe trois raisons à cet effondrement : 1) la demande s’est effondrée, 2) des aides publiques ont disparu (comme le prêt à taux zéro PTZ dans l’ancien) et 3) l’offre de crédit s’est réduite en raison des problèmes de refinancement des banques.
Pour le seul deuxième trimestre, la chute est encore plus brutale avec une baisse de 39,2% par rapport au trimestre correspondant de 2011.

Et pour 2012 ?

Pour l’ensemble de l’année 2012, les crédits immobiliers accordés par les banques devraient être compris entre 110 à 120 milliards d’euros, soit une baisse de près de 25% à 30% par rapport à 2011 (160 milliards), loin du record absolu de 2007 (170,2 milliards), estime Michel Mouillart qui anticipait, début 2012, un montant de 130 milliards pour l’ensemble de l’année.

About these ads
 
55 Commentaires

Publié par le 30 juillet 2012 dans Non classé

 

55 réponses à “L’immobilier plafonne avec des taux au plancher depuis 1945

  1. Hervé

    30 juillet 2012 at 15 h 37 min

    Ben voilà, un vrai article pas polémique avec des références… Merci :-).

     
  2. catena

    30 juillet 2012 at 17 h 24 min

    oui ,une belle bulle comme savent le fabriquer les financiers :)

     
  3. zapatta

    30 juillet 2012 at 17 h 31 min

    Les notaires n’envisagent pas de baisse de prix dans l’immobilier neuf

    (Boursier.com) — Dans sa dernière note de conjoncture, le Conseil supérieur du Notariat estime qu’il n’y a pas de raison "objective" pour que le prix de revient de l’immobilier neuf baisse dans les prochains mois. Les notaires n’excluent cependant pas des replis ponctuels des prix de vente de la part des promoteurs désirant réduire leurs stocks.

    Baisse de 20% des volumes

    Dans l’hypothèse où le dispositif Scellier ne serait pas remis en cause avant la fin 2012, les notaires partagent la prévision de la Fédération des Promoteurs Immobiliers qui table sur un volume de 80.000 ventes, en baisse de 20% par rapport à 2011.

    Pour 2013, tout dépendra bien entendu des évolutions de la fiscalité patrimoniale et immobilière et du dispositif qui succèdera au Scellier…

    Donc – 20 % pour le marché du neuf

    Quand est il du marché de l’ancien ?

    Tendances de l’immobilier vu par un professionnel : http://immobilier-revelateur-de-la-nature-humaine.over-blog.com/article-le-marche-immobilier-est-en-train-de-se-retourner-comme-une-crepe-107335282.html

    N’ y a t-il un adage en France qui dit : quand le bâtiment va tout va….

     
    • byeuro

      30 juillet 2012 at 18 h 27 min

      6 millions d’Euros détournés en 10 ans dans une étude notariale…le feuilleton continue…

      A chaque scandale qui la secoue, dans une posture néo-pavlovienne, la profession notariale se décerne à elle-même un nouveau brevet d’honorabilité. La condamnation d’un ou deux ou cinq ou dix notaires ripoux serait à chaque fois la confirmation la plus éclatante de la scrupuleuse honnêteté de tous les autres.

      L’article de Thibault Doidy de Kerguelen présente une riche recension des notaires mis en examen ou condamnés depuis le début de l’année. Il nous semble intéressant de rechercher l’explication de ces errements.

      A notre sens, cette explication est double. En effet, à l’absence de contrôle étatique pour prévenir les fraudes (1) fait pendant un défaut de sanction judiciaire lorsque les fautes sont révélées (2).

      1. Le défaut de contrôle de l’Etat sur les notaires

      L’attribution à un citoyen du pouvoir exorbitant d’authentifier un acte, c’est-à-dire du pouvoir de dire le vrai, ne peut se concevoir qu’en raison d’un contrôle très strict opéré par l’État sur les détenteurs de ce pouvoir.

      L’article 45 de la loi du 20 avril 1810, toujours en vigueur, confère à cet effet un “droit de surveillance”, comprendre un devoir de contrôle, au procureur général sur les notaires de sa Cour.

      Mais voilà, confier à 35 procureurs généraux la tâche de contrôler 9 000 notaires, revient à imposer à chaque procureur général de contrôler 300 notaires, soit un travail à plein temps sur la base du contrôle d’un notaire par jour. C’est-à-dire une mission impossible.

      Regrettablement triviale, la réalité est que les procureurs généraux ne s’acquittent tout simplement jamais de la tâche qui leur a été confiée par le législateur et que l’Etat, en catimini, délègue aux notaires le soin d’organiser eux-mêmes la surveillance de leur activité. Dans ces conditions, le contrôle, dont pourtant l’existence seule justifie le statut d’officier public accordé au notaire dégénère, au mieux, en auto-contrôle, le plus souvent en une absence radicale de contrôle.

      Patrick Beau, président de la conférence des procureurs ne s’y trompe d’ailleurs pas, lorsqu’il présente dans ces termes le résultat pratique de cette cascade de délégations et sub-délégations : « Il y a certainement des tas de choses dont je ne suis pas informé ». On ne saurait mieux décrire l’irréalité d’un contrôle hautement revendiqué par la profession notariale.

      Observateur attentif du notariat, Ezra Suleiman relevait déjà il y a vingt-cinq ans à la fois l’ampleur et l’ancienneté des malversations commises par la profession. “Ceci est vrai aussi bien pour la fin du XIXème siècle que pour les années 60 et 70 où l’on pu constater, relatées dans la presse, les pertes énormes causées par des notaires un peu trop pressés d’utiliser les fonds de leurs clients dans des investissements douteux mais prometteurs”.

      Dans un tel contexte l’on ne peut être étonné d’apprendre que cinq notaires peuvent être à l’origine d’un préjudice d’un milliard d’euros (comme en fournit l’illustration l’affaire Apollonia)

      Parmi de trop nombreuses autres, les deux affaires picarde et bordelaise (l’article précité de Thibault Doidy de Kerguelen) nous autorisent à formuler l’hypothèse que ces offices notariaux, depuis longtemps engagés dans des malversations frauduleuses 10 ans pour l’un, 30 pour l’autre, sont parvenus à éviter que les contrôles, pourtant annuels, n’aboutissent à quelque sanction que ce soit à leur encontre.

      Il est légitime de formuler l’hypothèse que les offices notariaux n’ont en définitive été poursuivis qu’à partir du moment où les fraudes récurrentes ont fini par devenir trop importantes pour continuer à être dissimulées.

      Si cette hypothèse est erronée, il faut alors nécessairement conclure à l’inefficacité de l’auto-contrôle et envisager plus que sérieusement de modifier les modalités de surveillance de cette profession à risque, puisque, selon ses propres dires, elle reçoit 20 millions de personnes chaque année, rédige dans le même temps 3,6 millions d’actes authentiques pour un montant atteignant 600 milliards d’euros.

      Rappelons par ailleurs que, sur la période 2000-2005, uniquement en matière de responsabilité civile professionnelle, ont été enregistrées entre quatre mille et quatre mille cinq cents sinistres par an (pour 4 534 offices notariaux), soit un sinistre par an et par office. L’indemnisation à la charge des compagnies d’assurances des notaires atteint un montant annuel compris entre 80 et plus de 100 millions d’euros. Il n’est plus possible, à ce stade, de traiter ces sinistres comme un phénomène anecdotique.

      Il arrive parfois que les fraudes des notaires soient mises à jour. La justice entre alors en scène, mais elle rend des décisions qui, c’est le moins que l’on puisse écrire, ne revêtent aucun caractère d’exemplarité.

      2. Le défaut de sanction par le juge des notaires fautifs

      L’article précité de Thibault Doidy de Kerguelen est particulièrement révélateur des mécanismes mentaux qui guident les magistrats lorsqu’ils doivent entrer en voie de condamnation contre leurs cousins, ces « magistrats de l’amiable », comme aiment à se présenter, pour d’obscures raisons, les lointains successeurs des tabellions.

      La faiblesse des sanctions prononcées en juin dernier par le juge bordelais confirme que, pour l’essentiel, rien n’a changé au sein de la magistrature depuis les débuts Juge Thierry Jean-Pierre : « Quand j’ai commencé à l’instruction, le parquet poursuivait systématiquement les vols supérieurs à trois cents francs, quel que soit le contexte. Un lundi après-midi, je siégeais à une audience de correctionnelle. On jugeait une mère de famille qui n’avait jamais volé, jamais été condamnée, et qui, deux jours avant Noël, dans une grande surface, avait volé un blouson à trois cents francs. Elle avait été piquée à la caisse et avait restitué le blouson. Préjudice : zéro franc. Le parquet l’avait tout de même poursuivie. Le mercredi, je remplace un collègue à l’audience civile. Et là, fait exceptionnel, le tribunal siège en audience disciplinaire contre un notaire chez qui la police avait découvert un trou de deux millions en comptabilité. Elle conclut à la nécessité d’investigations complémentaires… Je lis le dossier, et qu’est-ce que j’y découvre ? Que le parquet du Mans a ordonné de classer l’affaire».

      Ainsi, l’État qui ne contrôle pas le notariat éprouve une certaine réticence à sanctionner les notaires délinquants, et assure par ce double mécanisme de longue date à cette profession une protection à la fois indéfectible et inconditionnelle.

      Concluons avec le juge Renaud Van Ruymbeke, que « ce système où le voleur, quand il est chômeur ou SDF (ou comptable), est sanctionné quotidiennement alors que les plus gros fraudeurs échappent aux mailles du filet grâce à leurs appuis et à une forme de lâcheté et d’hypocrisie, ce système-là devient insupportable ».

      Vincent Le Coq

      Maître de conférences en droit

      Porte parole du collectif Notaire

      http://maviemonargent.info/2012/6-millions-deuros-detournes-en-10-ans-dans-une-etude-notariale-le-feuilleton-continue/

       
  4. lodela971

    30 juillet 2012 at 17 h 35 min

     
    • cincinnatus

      30 juillet 2012 at 18 h 08 min

      merci pour cet éclairage sur cette bulle fabriquée de toutes pièces : la chute de l’immobilier occidental est annoncée par tous ceux qui étudient la question de notre "exception française" où l'"on" a empêché les prix d’atterir contrairement au reste du monde, où m'"on" a délibérement empêché le marché de faire son oeuvre c’est-à-dire de purger et suivre sa logique déflationniste…

       
  5. zapatta

    30 juillet 2012 at 18 h 50 min

    Europe : la dette des collectivités locales atteindra 1.500 milliards d’euros fin 2012

    Selon l’agence de notation Standard & Poor’s, les collectivités locales emprunteront 27% de plus qu’en 2011.
    En Espagne, le montant emprunté doublera d’une année sur l’autre. En France, il varierait peu d’une année sur l’autre.

    Le chiffre a de quoi faire frémir. Si l’on en croit l’agence de notation Standard & Poors, le stock total de la dette des collectivités locales des douze principaux pays européens devrait atteindre 1.500 milliards de dollars à la fin de l’année.
    Un montant record qui serait atteint au prix d’une accélération de la demande de financement des collectivités locales.

    Toujours selon l’agence de notation, les collectivités locales emprunteront en effet cette année 27% de plus que l’an passé. Et un total de 268 milliards d’euros en 2012. Cette envolée s’explique avant tout par trois facteurs : d’une part, la détérioration récente des finances publiques régionales qui obligent nombre d’entre elles à trouver des moyens de financement ; d’autre part, la situation dramatique des collectivités locales espagnoles qui sont confrontées à d’énorme besoins de refinancement ; enfin, «l’effet exceptionnel» de la réforme du logement au Royaume-Uni. Il sera aussi soutenu par les besoins de financement des collectivités locales du nord de l’Europe qui doivent investir dans le secteur de l’énergie.

    En Espagne, les collectivités locales emprunteraient, selon S&P, quelque 71 milliards d’euros. Soit près du double ce qu’elles avaient emprunté en 2011.

    16 à 17 milliards en France

    Mais dans ce tableau qui n’est pas très encourageant, la France ne s’en sort pas trop mal et échappe d’une manière générale à la dégradation de la situation. Les besoins de financement des collectivités devraient y être plus contenues pour deux raisons principales. D’une part, les performances budgétaires des collectivités restent solides, en dépit d’une légère détérioration en 2012 .

    D’autre part, toujours selon S&P, les restrictions de prêts bancaires aux collectivités seront vraisemblablement compensées par des financements en provenance de banques publiques et du marché obligataire.

    Au total, selon l’agence de notation, les besoins de financement des collectivités locales de l’Hexagone pourraient être de l’ordre de 16 à 17 milliards d’euros.
    Soit un montant très proche de celui constaté en 2011. Il y a peu, l’Association des maires de France est toutefois montée au créneau pour demander la mise en place, en 2013, d’une agence de financement spécifique.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202195443540-europe-1500-milliards-de-d-euros-de-dette-pour-les-collectivites-locales-348839.php

    Encore " une bombe à retardement de plus " sur les chiffres de la France j’ai un gros doute…

    En sachant que Dexia est out la CDC pas loin la banque postale idem c’est l’état ( nous ) qui va jouer les pompiers de service… Histoire d’augmenter encore plus la dette….

    A suivre….

     
    • Hervé

      30 juillet 2012 at 19 h 08 min

      Oui, mais nous avons une grande chance : avec un peu de chance (si l’on exclu une faillite généralisée des banques dans le monde) la France ne sera donc touchée que plus tard (je table sur une année mais je suis peut être pessimiste).

      Cela veut dire que nous avons un an devant nous et que nous pouvons observer ce qui nous attend en voyant comment cela se passe en Grèce, en Espagne et en Italie. Est-ce que les banques seront nationalisées, quels sont les actifs où l’on va défavoriser les particuliers, quels sont les actifs qui vont perdre toutes valeurs, quels sont les premiers postes qui vont être sabrés (la santé, les retraites…), quels sont les premières réductions sur les salaires (fonctionnaires, salaires minimaux…).

      Évidemment, il faut faire attention, car il y a un risque que cela s’accélère et que l’effondrement de la France soit plus brutal que celui de la Grèce.

       
      • redamex

        30 juillet 2012 at 23 h 40 min

        la chance n’existe pas, c’est juste un concept employé pour désigner ce que l’on ne sait pas expliquer…

         
  6. larevolutionpacifique

    30 juillet 2012 at 19 h 57 min

     
  7. Clavreul

    30 juillet 2012 at 20 h 06 min

    L’Orient
    LE JOUR.com

    L’Iran ripostera " durement " en cas d’attaque turque en Syrie.

     
    • emigrdsouche

      30 juillet 2012 at 23 h 10 min

      Clavreul, Williams ?

       
  8. anne

    30 juillet 2012 at 20 h 19 min

    http://www.bastamag.net/article2551.html

    très interessant pour information allez écouter la vidéo sur cette page
    Herbicides partout, traçabilité nulle part

     
  9. anne

    30 juillet 2012 at 20 h 40 min

     
  10. byeuro

    30 juillet 2012 at 21 h 34 min

    Les banques françaises, des valeurs à la casse
    Les banques françaises, qui publieront leurs résultats semestriels à partir de mercredi, valent entre 0,2 et 0,5 fois seulement leur actif net, en Bourse. Contre 1,5 en 2006…

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120730trib000711636/les-banques-francaises-des-valeurs-a-la-casse.html

     
  11. byeuro

    30 juillet 2012 at 21 h 38 min

    D’après "Le Parisien", l’ancien président, actuellement en vacances, dénonce le manque de fermeté de François Hollande sur la Syrie.

    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5188-nicolas-sarkozy-moi-au-moins-j-ai-agi

     
    • Raminas Grobis

      31 juillet 2012 at 8 h 51 min

      C’est à Fabius qu’ incombe cette tâche…

       
  12. byeuro

    30 juillet 2012 at 21 h 49 min

    ARRESTATIONS DEPUIS LA FIN JUIN 2012 DE PLUSIEURS BANQUIERS, COURTIERS FINANCIERS ET TRADERS et CE N’EST PAS FINI…
    Et en plus il rajouter le scandale du LIBOR qui ne fait que commencer …

    http://translate.google.com/translate?hl=en&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fconsciouslyconnecting.blog.com%2F2012%2F07%2F25%2Fbankers-and-brokers-and-inside-traders-arrested-oh-my%2F

     
    • gigi

      31 juillet 2012 at 11 h 28 min

      Ben oui,ils vont nous dégoûter du système actuel pour le remplacer par un nouveau (NOM) dont ils auront le contrôle
      Des mouvements style les "indignés" se chargeront de faire de la pub pour mettre en taule les "véreux" et réclamer une nouvelle organisation bancaire et financière
      Et c’est nous même qui réclameront la corde pour nous pendre

       
  13. byeuro

    30 juillet 2012 at 21 h 53 min

     
  14. byeuro

    30 juillet 2012 at 21 h 56 min

     
  15. lambda

    30 juillet 2012 at 22 h 06 min

    pour notre ami Vilainnemesis afin de complèter sa collection

    http://lesmoutonsenrages.fr/2012/07/30/la-beaute-des-nuages-en-60-images/

     
    • michel

      30 juillet 2012 at 22 h 57 min

      J’aime bien les lenticulaires; ils font parti des "nouveaux nuages" officiellement répertoriés depuis 2000, comme les mammatus ou les tuba.

       
      • lambda

        30 juillet 2012 at 23 h 28 min

        @ michel pourquoi repertorié seulement depuis 2000? ils n’existaient pas avant ? ?

         
      • michel

        31 juillet 2012 at 0 h 11 min

        lambda, je ne retrouve pas la source, on peut les classer dans "particularité" associé au nuage. Le ciel chez moi et dans beaucoup d’endroit m’a montré de magnifiques peintures, formes inattendues, poésie du vent et de l’eau

         
      • filibert

        31 juillet 2012 at 10 h 34 min

        Il est interdit de voir des nuages qui sont pas au catalogue ?
        Tout comme les graines KoKopeli !

         
  16. el loco

    30 juillet 2012 at 22 h 55 min

    la colchicine est une protéine présente dans la nature plante la colchique

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Colchique

    @gigi
    vas tu en forêt? as tu vu un forestier labourer les forêts?
    bizarre mais le sol n’est pas compacté? dingue çà non.
    as-tu déjà entendu parler de la terra preta?

    mon objectif est de faire de l’humus donc il faut éviter de cramer la mo en charruant si j’ai de l’humus j’augmente ma RU et j’augmente la rétention des éléments minéraux dans le sol azote etc….

    quand on charrue on compacte on érode les sol par le vent la pluie et on augmente le lessivage des élément minéraux etc…


    un gars très dangereux dans la vidéo ci dessous. lol

    http://lecolporteur.wordpress.com/2009/07/25/le-conservatoire-de-la-tomate-pascal-poot/

    la charrue fait plus de ravage que les phytos
    si tu veux que je continue tu me dis gigi
    mais çà intéresse personne ici ;)

     
    • gigi

      31 juillet 2012 at 12 h 04 min

      C’est fou ce que les écolos(mouvement à la solde du NOM) ont pu inculquer comme nouveaux concepts
      En bio c’est la dégradation de l’humus par les micro organismes plus les vers de terre(une déjection de ver de terre est 5 fois plus riche en potasse que la terre environnante ) qui produit NPK (azote,phosphore ,potasse) nécessaires à la croissance des plantes
      Pour éviter de trop descendre le taux d’humus du sol il faut apporter du fumier et des engrais organiques à base de plume ,sang,guano et différents résidus
      Les premières pratiques bio dans les années soixante consistaient à apporter des algues sous forme de poudre (lithotame des glénans) pour favoriser l’activité microbienne du sol sans spécialement penser à apporter de l’humus (affaire commerciale)
      L’humus a deux fonctions :apporteur de nutriments et stabilisateur de la structure du sol
      Mais la bio c’est un tout, les rotations de culture et le choix des pratiques culturales avec des matériels adaptés sur des sols suffisamment ressuyés ou pas trop secs complètent la science que les agriculteurs ont pu acquérir au cours des siècles
      Les premiers vulgarisateurs en agriculture ont été les moines qui par leur humilité ont acquis le sens de l’observation et avaient encouragé le labour

       
      • el loco

        31 juillet 2012 at 13 h 50 min

        sauf que la technique de soltner provient des templiers ;)
        je ne suis pas certain que la technique proviennent des moines. toujours est t’il que l’utilisation de la charue détruit la MO et est cause de l’érosion;
        les moines gratais a quelques cm le sol et non pas 10 20 ou 30cm comme aujourdhui..

        http://midier.net/brin.htm

        si tout le monde se met a faire çà et avec la même mentalité on est tous mort.
        plus personne ne consomme on se prend -20 de croissance et on rembourse pas la dette a tonton edmond.

         
      • anne

        31 juillet 2012 at 19 h 43 min

        merci gigi ;) 100% d’accord avec vous

         
    • gigi

      31 juillet 2012 at 15 h 49 min

      Petite info complémentaire
      le nouveau logo européen de la bio mis en place depuis 5-6 ans
      66
      66
      66
      un épis de blé deux fois six cent soixante six
      Ceci dit continuez sans labour et vous verrez bien ce qui se passera une année très sèche
      Kenavo

       
      • el loco

        31 juillet 2012 at 16 h 45 min

        qu’est-ce qui doit se passer?

         
    • gigi

      31 juillet 2012 at 19 h 26 min

      Ce qui doit se passer?
      Vous n’avez pas compris que la bio a été prise en main ,comme tout le reste d’ailleurs,réchauffement climatique ,finance ,contrôle de nôtre vie privée,religion etc
      Les initiés qui nous dirigent à travers les partis politiques,de gauche comme de droite,se définissent entre eux comme des hommes de progrès.
      Ce sont des gens qui prônent sans cesse des nouveautés,ils font table rase du passé .
      Ils s’acharnent à détruire le vieil ordre mondial issu quoi qu’on en dise des valeurs de la religion POUR CONSTRUIRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL (NOM en français ou NWO ,new world order en anglais)
      Par orgueil ces gens là veulent reconstruire le monde selon leur vision et surtout par haine,à l’envers de ce qui a été conçu par le créateur
      Retrouvez d’anciens livres d’agriculture des années 45-50 ,ils vous parlent de véritable agronomie issue de siècles d’expériences et d’observations et non pas d’agro-buisiness influencé (lobying)par les grandes firmes industrielles et capitalistes
      Quand on a perdu son chemin il faut faire marche arrière jusqu’à ce ce l’on retrouve le bon chemin
      Il faut toujours savoir d’ou on vient pour savoir là ou on va
      Dans les années 60-70 même 80 les agriculteurs en bio étaient pris pour des cinglés et des affameurs de l’humanité
      Et tout d’un coup à l’aide du mouvement écolo(lui aussi récupéré) Bruxelles a commencé a donner des subventions pour les conversions bio
      Etonnant non??? quand on connait la motivation de la distribution des primes PAC qui a pour but le contrôle de la production agricole dans l’intérêt des grandes firmes et dans l’organisation de la surproduction dans le seul but de nourrir la populace bon marché afin que tout l’argent qui n’est pas dépensé en nourriture s’en aille vers l’industrie , le loisir,les banques et la santé (que l’on a au préalable déteriorré avec les produits chimiques)
      Pour résumer, méfiez vous des nouveautés, surtout de celles qui prétendent revisiter le passé, pour se donner des gages de notoriété
      Aujourd’hui les agriculteurs sont des salariés de Bruxelles et leurs exploitations ressemblent aux anciens kolkauses soviétiques

       
      • anne

        31 juillet 2012 at 19 h 47 min

        je cultive à l’ancienne comme vous, en ce qui concerne la suite des évenement il y a toujours une raison mais souvent on ne regarde pas du bon coté.

         
      • el loco

        31 juillet 2012 at 21 h 28 min

        oulaoula gigi
        tu n’as pas du lire ni regarder les liens plus haut.
        Tu habites (je te tutoie gigi c’est plus direct) parceque ma ferme est loin d’être un kolkoze ni organisé comme celà.
        c’est dommage parceque je travaillerais de 8h a 16h30 et j’aurai mes weekend et plus de vacances.
        je ne serais pas obligé de finir ma journée a 22h comme ce soir et bossé tous les week end.
        faire plus de 70h pour 1000€
        MDR
        les primes PAC servent a maintenir a flot les fermes,les entreprises agro(certaines) pour que des gens comme toi est de la bouffe.(différent de aliment)
        pourquoi pour que tu n’aille pas faire sauter la tête de ton maire d’abord puis ton députés. ;)

         
    • gigi

      1 août 2012 at 7 h 26 min

      Vous me dites que vous gagnez 1000€/mois
      Je ne serai pas étonné que vous touchiez 15000€/an de primes pac
      Enlevez les primes PAC et dites moi s’il vous reste encore de quoi becter
      Dans ces conditions vous comme moi sommes des salariés de Bruxelles
      Et nos exploitations selon leur niveau d’endettement appartiennent virtuellement aux banques
      La seule différence avec les kolkauses c’est que ce sont les agriculteurs qui sont propriétaires des dettes et non l’état
      Mais avec l’effondrement économique ,bancaire et financier qui se profile, de l’appartenance virtuelle ,nos dettes risquent d’appartenir réellement à des collectifs étatiques ainsi que nos bâtiments d’élevages nos terres et nos animaux
      Le rêve de ceux qui ont organisé tout ce merdier est de devenir propriétaire du monde entier
      Des fous tels Hitler ,Napoléon ou Jules César qui ont voulu conquérir le monde par la guerre ça existe encore
      Cette fois ci ils ont joué plus malin ils vont devenir propriétaires du monde entier par l’endettement
      Si vôtre banque fait faillite les dettes en capital que vous avez ne sont pas annulées vous serez toujours redevable à l’entité qui rachètera vôtre banque
      Et plus vicieux encore si vous aviez des placements dans cette banque ils pourraient bien être mis à contribution pour renflouer le capital de la dite banque

       
      • el loco

        1 août 2012 at 21 h 42 min

        réponse a ta question sur les primes pac
        Actuellement non puisque j’ai fait des investissement gigi.
        Mais c’est la même chose que les gens qui ont le RSA et toutes les aides ils ne sont pas fonctionnaire pour autant.
        Si les aides devrait être supprimé les cultures produites serait différentes en agriculture et byebye la conditionnalité.

        "il y aurait aussi moins de parasite dans les campagnes" contrôle laitier par exemple

        mais tu ne répond pas a la question concernant le labour :) as-tu lu et regarder les liens ;)

        le nom a bond dos quand même. de leur tous coller sur le dos certain truc peut-être voir certainement.
        mais le non labour là faut se calmer lol ;)
        ce n’est surement pas une mode

         
    • gigi

      2 août 2012 at 8 h 32 min

      Ho oui j’ai regardé les liens
      Garder l’aspect sauvage de la terre
      Ne pas labourer
      Ne pas apporter de compost
      Ne pas désherber même mécaniquement
      C’est à mourir de rire ,ça doit être un joyeux bordel dans les exploitations qui suivent ces conseils
      Il y a une maxime qui dit que "de l’histoire nous ne retenons qu’une seule chose c’est que nous ne retenons jamais rien de l’histoire"
      Depuis les premiers labours la production n’a cessé d’augmenter
      La situation a commencé à se dégrader après une vingtaine d’années de productivisme acharné
      avec l’abandon des légumineuses,l’utilisation de lisier acidifiant au détriment du fumier,utilisation massive d’engrais et d’herbicides détruisant la vie microbienne et notamment des vers de terre
      le tassement et l’asphyxie de la terre avec des tracteurs et des matériels toujours plus puissants
      les labours de plus en plus profonds diluant la matière organique dans une masse de terre de plus en plus importante et de plus tuant les bactéries aérobies et anaérobies,la monoculture,et l’abandon progressif de l’élevage dans les régions de terres peu profondes telles la bretagne ,et le centre sud de la France(et plus)
      Vôtre remise en cause de ce qui fonctionnait bien avant ce que je viens de vous énumérer ne me parait absolument pas justifié
      Tout ce qui se fait en relation avec le passé s’appelle une évolution tout ce qui fait table rase du passé est une révolution
      La décision à une époque de labourer n’est pas venue d’une élucubration intellectuelle ,mais est le fruit d’une observation
      Le productivisme agricole mis en place dans les années 70 n’a été fait que pour le bonheur des fournisseurs d’intrants ,des vendeurs de matériels,et des banquiers
      Bruxelles ne nous donne pas des primes PAC pour nos beaux yeux ,quitte à nous faire crever ils veulent nous faire nourrir les gens au moins cher possible ,c’est ce qui a permis à toute une bande de dégénérés de nous amener progressivement vers le NOM qui à mon avis n’est rien d’autre que l’accomplissement de l’apocalypse de St Jean qui nous dit ""nul ne pourra acheter ou vendre s’il n’est marqué du signe de la bête ,ce signe est un nombre d’homme 666""
      Cela fait 40 ans que j’observe ce qui se passe ,au début je voyais des disfonctionnements inexplicables et progressivement j’ai compris que ce n’était pas le fruit du hasard,tout est organisé
      et va toujours dans la même direction ,c’est à dire, à l’envers du bon sens
      Les médecins soignent mais ne guérissent plus
      La justice enferme le voleur de poules mais libère le meurtrier et le pédophile
      L’agriculture produit des aliments qui ne nourrissent plus
      L’éducation nationale n’éduque plus elle se contente d’animer
      Ce qui est produit au nord est consommé au sud et ce qui est produit au sud est consommé au nord
      Nous avons été chassés d’Afrique du nord ,nos cultures n’étaient pas compatibles,ces gens là sont aujourd’hui chez nous et nous croyons que tout va bien se passer
      Les banques prêtent de l’argent fictif qui s’il n’est pas remboursé passe en perte réelle dans ses comptes
      Le réchauffement climatique appelé maintenant changement climatique imputé à l’activité humaine alors que toutes les planètes du système solaire se réchauffent(sans activité humaine).Le moyen âge était plus chaud et prospère et depuis Louis XIV jusqu’à la fin de la dernière guerre cette époque a été qualifiée de mini âge glacière
      etc etc

       
      • el loco

        2 août 2012 at 21 h 12 min

        gigi ton argumentaire il merde.
        ne pas labourer bon là OK
        ne pas apporter de compost tas lu çà où????? là pas ok
        on apporte du fumier et les verrre de terre se démerde on laisse en surface.
        on met des couvert de légumineuse avec des rotations etc….
        et on desherbe aussi çà dépend de la culture çà peut se faire mécaniquement ou le précédent peut étouffer les adventices etc…..
        je développe pas certain cas développement de glypho etc….

         
    • gigi

      3 août 2012 at 7 h 00 min

      Je lis les liens que vous me donnez
      ""agriculture naturelle de Masanobu Fukuoka""
      cliquez sur rubrique ""principes""
      lisez quand même les lien que vous mettez
      je n’invente rien
      c’est un peu drôle si vous ne pratiquez pas ce que vous préconisez
      à travers les liens que vous proposez aux lecteurs de liesi
      Ceci dit vaut mieux pas mettre en pratique
      ce que propose cet olibrius

       
      • el loco

        3 août 2012 at 10 h 41 min

        mister poot utilise du BRF(bois raméal fragmenté)
        j’avais mis ceci comme lien.
        précédement dans un autre commentaire. ;)

        http://www.agriculture-de-conservation.com/

        moi je fais de l’AC

         
  17. ylan

    30 juillet 2012 at 23 h 04 min

    Magnifique

    Merci lambda

     
    • lambda

      30 juillet 2012 at 23 h 32 min

      @ Ylan

      restons sur l’esthétique et la magique beauté de ces nuages mais si on cherche à savoir de quoi ils sont faits,ne serions nous pas décus?

       
  18. va

    30 juillet 2012 at 23 h 15 min

    Drôle d’information le père de James Holmes le tueur du Colorado devait paraître et dénoncé des gens dans le scandale du LIBOR

    http://www.silverdoctors.com/breaking-batman-shooters-father-was-scheduled-to-testify-as-whistle-blower-to-senate-over-libor-scandal/

     
    • CMD

      31 juillet 2012 at 7 h 46 min

      incroyable, hallucinant, …

       
  19. CMD

    31 juillet 2012 at 7 h 51 min

     
  20. michel49

    31 juillet 2012 at 9 h 02 min

    La loi des grands nombres etant ce qu’elle est, dans le même ordre d’idée: combien de magistrats condamnés chaque année pour crimes ou delits ?

     
  21. imotus

    31 juillet 2012 at 9 h 16 min

    http://fr.sott.net/articles/show/8825-75-des-etoiles-auraient-une-compagne

    Allez courage en cherchant bien on va trouver que tout soleil a au moins sont double ou son triple.
    L’analyse des consequence de la proximité d’une etoile compagnon est un bon debut.Il suffit de se dire que les astres comme le notre doit forcement subir de tres profond changements au moment d’un alignement.
    Ah pour l’idiot qui passe qu’un alignement c’est comme tirer une droite, qu’il se dise qu’un flux d’energie se deplace en cone,donc avoir 15° d’ecart à 20° cela reste un alignement.

    Petit a petit on vous informe que notre propre systeme solaire a aussi une etoile compagnon.sans trop m’avancé je dirais que aucun soleil est seul, cette conception est impossible dans une masse explosive . de plus UN est pour dieu.
    .°.

     
  22. Folamour

    31 juillet 2012 at 11 h 05 min

    Bonjour petite contribution du jour, j’ai repris cela chez les moutons enragés ce matin, dès que l’ont parle de toucher à l’or de la banque de France ça à le mérite de me crisper…

    "La Banque de France va-t-elle devoir vendre son Or ?"

    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/5193-la-banque-de-france-va-t-elle-devoir-vendre-son-or

    Amicalement,

    Folamour,

     
  23. Folamour

    31 juillet 2012 at 12 h 25 min

    j’ai traduit/tenté enfin comme d’habitude, l’article sur le père de holmes dont parlais VA mais c’est totalement hallucinant… j’espère qu’il vas parler par ce que le mec qui c’est fait arrêter ce n’est pas son fils ! regarder le 1er lien que j’ai mis dans l’article bref, c’est vraiment du foutage de gueule et mon dieu quant ça vas se savoir…, Enfin je vous laisse tirer vos propres conclusion par ce que la ça me dépasse…

    Le père du « Joker » devait témoigner comme dénonciateur au Sénat sur le scandale du LIBOR

    http://www.crashdebug.fr/index.php/international/5196-le-pere-du-joker-devait-temoigner-comme-denonciateur-au-senat-sur-le-scandale-du-libor

    Amitiés,

    Folamour,

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 674 autres abonnés

%d bloggers like this: