RSS

Trader Noé – Analyse du 24 juillet 2012

24 juil

Il est intéressant de constater la belle remontée de l’indice E-mini SP 500 hier entre 16H00 et 22H00 alors que l’indice Future FCE CAC 40 était toujours en berne.
Une bonne stratégie que l’on a connu de nombreuses semaines depuis la mi-mars.

L’EURUSD a atteint son premier point pivot à 1.21. Sa rupture pourrait déclencher une nouvelle accélération vers 1.18-1 et 0.9. Pas de stress, juste une baisse de 30 % sur le pouvoir d’achat sur certains produits.
L’accélération baissière se fera lorsque les 0.9 seront cassés. Là le scénario sera différent lié probablement à la phase hyper inflationniste.

Encore une fois, les actifs (actions) ne vaudront plus grand chose et les vautours se réfugieront sur les matières premières.

Nous constatons qu’une secousse très brutale peut se développer sur les bancaires des différents pays de la zone euro et ce pour les prochains jours et semaines (août-septembre).

Nous passons donc en mode vigilance rouge. Sans intervention, un évènement majeur pourrait arriver.

Pour Crédit Agricole, nous surveillerons le point pivot des 2.8 euros. Sa rupture pourrait permettre au cours de venir tester les supports 2.3-1.3-0.8 euros.

Pour AXA, la rupture des 8.7 euros déclencherait une accélération vers 8 et 5 euros.

Pour Société Générale, la rupture des 15 euros pourrait déclencher une accélération vers 12-6 et 3 euros.

Si Bankinter venait à casser le support des 1.7 euro nous regarderons le seuil des 0.7 euro.

De même pour Santander, la rupture des 3.8-3.5 euros nous inciterait à surveiller les 2-1.5 euros.

Pour Generalli nous surveillerons le support les 7.5 euros. Sa rupture fragiliserait la tendance. (Voir analyse précédente d’il y a quelques semaines). Nous surveillerons toujours le support des 5 et 2.5 euros.

Pour BNP nous surveillerons le seuil pivot des 23-22.5 euros. Sa rupture permettrait une nouvelle accélération baissière.

La situation est similaire pour l’Italie avec Unicredit, etc…

Pour redresser la barre, il faudrait des injections massives de liquidités. Sans cela, cela pourrait secouer fortement.

About these ads
 
47 Commentaires

Publié par le 24 juillet 2012 dans Non classé

 

47 réponses à “Trader Noé – Analyse du 24 juillet 2012

  1. BA

    24 juillet 2012 at 8 h 41 min

    Pour pouvoir sauver la Grèce, l’Espagne et l’Italie, le Mécanisme Européen de Stabilité, MES, sera doté d’un capital de 700 milliards d’euros.

    Je recopie Wikipedia :

    « Le MES sera doté d’un capital autorisé fixé à 700 milliards d’euros dont 80 milliards à verser par tranche de 20% sur cinq ans. »

    Quels sont les cinq pays qui donneront le plus d’argent au capital du MES ?

    1- L’Allemagne versera au capital du MES la somme de 190,024 milliards d’euros.

    2- La France versera au capital du MES la somme de 142,701 milliards d’euros.

    3- L’Italie versera au capital du MES la somme de 125,395 milliards d’euros.

    4- L’Espagne versera au capital du MES la somme de 83,325 milliards d’euros.

    5- Les Pays-Bas verseront au capital du MES la somme de 40,019 milliards d’euros.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9canisme_europ%C3%A9en_de_stabilit%C3%A9#Contributions

    En clair :

    La Grèce, l’Espagne et l’Italie sont en faillite.

    La Grèce, l’Espagne et l’Italie sont en train de se noyer, et ils entraînent les autres Etats de la zone euro vers le fond de l’océan.

     
    • byeuro

      24 juillet 2012 at 8 h 51 min

      @ BA
      Ils oublient l’Irlande qui est un grand maillon manquant dans cette analyse dans les pays en faillite. Si l’Irlande fait défaut , c’est toutes les banques Françaises voir €uropéennes et mondiales qui sautent.

       
  2. byeuro

    24 juillet 2012 at 8 h 42 min

    Article trés intéressant : par Thierry Meyssan

    Qui se bat en Syrie ?

    Alors que la presse occidentale présente l’Armée syrienne libre comme une organisation révolutionnaire armée, Thierry Meyssan affirme depuis plus d’un an qu’il s’agit au contraire d’une formation contre-révolutionnaire. Selon lui, elle serait progressivement passée des mains des monarchies réactionnaires du Golfe à celle de la Turquie, agissant pour l’OTAN. Une telle affirmation à contre-courant requiert une démonstration argumentée…
    Les groupes armés en Syrie ne défendent pas la démocratie, ils la combattent.
    http://www.voltairenet.org/Qui-se-bat-en-Syrie,175109

     
    • Dies Irae

      24 juillet 2012 at 13 h 44 min

      @byeuro

      Oui; tres bon article !

      J ai particulierement aimé le paralelle avec les contras.
      Mais aussi cette enumération du calendrier des attaques US sur la Syrie :

      je cite messan :

      En 2004, Washington a accusé la Syrie de cacher sur son sol les armes de destruction massive que l’on ne parvenait pas à trouver en Irak. Cette accusation a fait long feu lorsqu’il a été admis que ces armes n’avaient jamais existé et n’étaient qu’un prétexte pour envahir l’Irak.

      En 2005, après l’assassinat de Rafik Hariri, Washington a tenté d’entrer en guerre contre la Syrie, mais n’y est par parvenu car elle a retiré son armée du Liban. Les États-Unis ont alors suscité des faux témoignages pour accuser le président el-Assad d’avoir commandité l’attentat et ils ont créé un tribunal international d’exception pour le juger. Mais ils ont en définitive été contraints de retirer leurs fausses accusations après que leurs manipulations aient été mises à jour.

      En 2006, les États-Unis ont commencé à préparer la « révolution syrienne » en créant le Syria Democracy Program. Il s’agissait de créer et de financer des groupes d’opposition pro-occidentale (comme le Mouvement pour la Justice et le Développement). Au financement officiel du département d’État s’est ajouté un financement secret de la CIA via une association californienne, le Democracy Council.

      Toujours en 2006, les États-Unis ont sous-traité à Israël une guerre contre le Liban, dans l’espoir d’y impliquer la Syrie et de pouvoir intervenir. Mais la rapide victoire du Hezbollah a fait échouer ce plan.

      En 2007, Israël a attaqué la Syrie, bombardant une installation militaire (Opération Orchard). Mais là encore, Damas a gardé son sang-froid et ne s’est pas laissé entraîné dans la guerre. Des vérifications ultérieures de l’Agence internationale de l’énergie atomique ont montré qu’il ne s’agissait pas d’un site nucléaire, contrairement à ce qui avait été affirmé par les Israéliens.

      En 2008, lors de la réunion que l’OTAN organise annuellement sous le titre Groupe de Bilderberg, la directrice de l’Arab Reform Initiative, Bassma Kodmani, et le directeur de la Stiftung Wissenschaft und Politik, Volker Perthes, exposèrent brièvement au Gotha américano-européen les avantages économiques, politiques et militaires d’une possible intervention de l’Alliance en Syrie.

      En 2009, la CIA a mis en place des outils de propagande à destination de la Syrie comme la chaîne BaradaTV, basée à Londres, et OrientTV basée à Dubai.

      J espere que ceux qui ont encore des doutes vont enfin se remettre les yeux en face des trous… Car il en reste encore !

       
  3. byeuro

    24 juillet 2012 at 8 h 44 min

    Source : boursorama.com

    La France espère qu’un nouveau plan pour l’Espagne ne sera pas nécessaire :

    Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a espéré mardi qu’il ne sera pas nécessaire d’établir un nouveau plan de sauvetage financier de l’Espagne, alors que les Bourses européennes ont à nouveau décroché lundi sur fond d’envolée des taux d’emprunt espagnols.

    Rappelant qu’un plan de sauvetage de l’Espagne était intervenu fin juin, le ministre a déploré qu’"alors que la décision est excellente, elle tarde à se mettre en application et la spéculation intervient".

    "J’espère qu’il ne sera pas nécessaire de ré-intervenir. S’il faut ré-intervenir, ça peut être une augmentation des +pare-feux+, c’est-à-dire des protections, ou des interventions de la Banque centrale", a ajouté M. Fabius, invité de la chaîne de télévision France 2.

    Selon lui, dans le cas de l’Espagne comme pour d’autres pays, "il faut à la fois qu’on soit sérieux sur le plan budgétaire et qu’il y ait la dimension de croissance".

    La situation de l’Espagne est au coeur des préoccupations des investisseurs. Les taux d’emprunt à 10 ans de Madrid ont atteint lundi matin 7,5%, un nouveau sommet depuis la création de la zone euro en 1999. Ces taux sont jugés insoutenables sur la durée pour l’Espagne.

    Les opérateurs se demandent si le pays ne sera pas contraint de demander une aide globale et pas seulement pour ses banques, même si le ministre espagnol de l’Economie, Luis de Guindos, a de nouveau écarté lundi un plan

    http://www.boursorama.com/actualites/la-france-espere-qu-un-nouveau-plan-pour-l-espagne-ne-sera-pas-necessaire-0ef19f8b3721eb7baec9c7545b5543d0

     
  4. byeuro

    24 juillet 2012 at 8 h 47 min

    Source : boursorama.com

    Juncker affirme son "engagement à assurer la stabilité de la zone euro" :

    Le président de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker a exprimé mardi son "ferme engagement pour assurer la stabilité de la zone euro dans son ensemble", après l’abaissement de la perspective de la dette publique de trois pays, dont l’Allemagne, par l’agence de notation Moody’s.

    Affirmant dans un communiqué que les "fondamentaux" de ces pays sont "sains", M. Juncker, qui est aussi Premier ministre du Luxembourg, déclare: "dans ce contexte, nous réaffirmons notre ferme engagement à assurer la stabilité de la zone euro dans son ensemble".

    "Nous prenons bonne note de la décision de Moody’s qui confirme la notation élevée d’un nombre important d’Etats de la zone euro, soutenue par les fondamentaux sains qu’ont ces (trois) pays et d’autres au sein de la zone euro", souligne-t-il dans son bref communiqué.

    L’agence de notation financière Moody’s a annoncé lundi soir qu’elle abaissait de "stable" à "négative" la perspective de l’Allemagne mais également des Pays-Bas et du Luxembourg, deux autres pays de la zone euro qui jouissent eux aussi de la note Aaa, la meilleure possible, censée leur permettre d’emprunter à moindre coût sur les marchés financiers.

    Cela signifie que l’agence de notation n’exclut pas un abaissement de la note souveraine en cas de dégradation de la situation.

    Elle justifie sa décision par "la probabilité de plus en plus forte d’une sortie de la Grèce de l’euro" et de l’"impact plus large" qu’un tel événement aurait sur des pays déjà exsangues (Espagne, Italie) et sur l’ensemble de la zone euro.

    La situation de l’Espagne, quatrième économie de la zone euro, inquiète au plus point les marchés qui craignent de voir le pays demander une aide globale pour se remettre sur pied.

    Madrid a déjà demandé de l’aide pour son secteur bancaire et la zone euro s’est engagée à lui prêter jusqu’à 100 milliards d’euros, mais ce sauvetage semble insuffisant face aux difficultés économiques du pays.

    Ces inquiétudes pèsent par ricochets sur l’Italie, plombée par une dette colossale et qui voit ses taux d’emprunt s’envoler sur le marché de la dette.

    http://www.boursorama.com/actualites/juncker-affirme-son-engagement-a-assurer-la-stabilite-de-la-zone-euro-80fc3e9d665d871779b994624396c4cb

     
  5. byeuro

    24 juillet 2012 at 8 h 56 min

    Source : Agoravox

    Bienvenue dans le monde féerique de la Banque Centrale Européenne

    Ce dessin-animé a été produit par la BCE (Banque Centrale Européenne). Il est destiné à venter les mérites de l’Eurosystème, en ce sens que ce dernier est présenté comme un héro, sauveur et protecteur de la population européenne. Le message véhiculé n’est autre que le suivant : la BCE et l’Eurosystème nous protège tous contre l’abominable monstre de l’inflation. Le casting et la construction du scénario sont à ce point partiels et partiaux que le message peut tromper le premier venu, camouflant au passage les rôles et les responsabilités des protagonistes, du moins pour ceux qui ne détiennent pas les outils leur permettant de décripter la supercherie.

    C’est pourquoi, afin de vous permettre de comprendre le principe de l’inflation dans un contexte plus étendu, je vous invite à lire les articles L’argent n’existe pas et Le FMI ou l’arme de la dette. Les vidéos qui accompagnent ces articles vous fourniront les éléments fondamentaux qui vos permettront de déconstruire la propagande de notre système monétaire. Mais avant cela, je vous suggère de vous penchez sur la fameuse vidéo de la BCE :

    Sur la page Youtube de la vidéo ci-dessous on peut lire, je cite : « La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous ?

    Aux termes du traité instituant la Communauté européenne, l’Eurosystème, qui comprend la Banque Centrale Européenne (BCE) et les banques centrales nationales des Etats membres de l’Union européenne ayant adopté l’euro, a pour mission principale de maintenir la stabilité des prix.

    La théorie économique et les travaux empiriques montrent que la politique monétaire, en assurant la stabilité des prix, est en mesure de contribuer de manière significative au bien-être général, et notamment à un niveau élevé d’activité économique et d’emploi.«

    Force est de constater que la propagande de l’idéologie dominante (néolibérale) se concentre avant tout sur les jeunes générations.

    Informons-nous et informons nos proches !

    Par Badi Baltazar, pour Le Grand Ecart.

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/bienvenue-dans-le-monde-feerique-120368

     
  6. filibert

    24 juillet 2012 at 8 h 56 min

    Les prix des céréales atteignent des sommets avec la sécheresse aux États-Unis

    Les prix des céréales atteignent des sommets avec la sécheresse aux Etats-Unis, qui est le principal exportateur mondial de soja, de blé et de maïs.
    Les prix des céréales ont atteint des records jeudi dernier alors que les pluies trop rares dans le Midwest américain n’ont pas apaisé la pire sécheresse que connaît le pays depuis plus de cinquante ans.
    Les météorologues du gouvernement ont indiqué qu’il était possible que la sécheresse dans le Midwest américain puisse durer jusqu’à Octobre voire plus, poursuivant ce qui est déjà la moitié d’année la plus chaude de l’histoire du pays.
    « Il y a une plus grande probabilité qu’il n’y ait pas de soulagement possible ou en vue » pour le Midwest américain, a déclaré Dan Collins, du Centre de Prévisions Climatiques de l’Administration Nationale Océanique et Atmosphérique des Etats-Unis jeudi.
    Plus de la moitié des Etats-Unis a enregistré une sécheresse modérée à grave la semaine dernière, d’après le dernier Rapport de Sécheresse publié jeudi.
    Plus de 70% de la Ceinture de Blé du Midwest était en état de sécheresse la semaine du 10 au 17 Juillet, contre 63% la semaine d’avant. Cela s’ajoute aux pires conditions de sécheresse enregistrées par les Etats-Unis depuis au moins 1956, d’après les experts climatiques.
    « Nous n’avons pas de raison de dire que cela va s’améliorer, a déclaré Kelly Helm Smith du Centre National de Limitation de la Sécheresse, ajoutant que des conditions plus chaudes dans les mois à venir pourraient bien aggraver les conditions actuelles.
    C’est une mauvaise nouvelle pour les agriculteurs et les consommateurs ; le maïs, le soja et le blé américains étant en train de cuire dans les champs, les récoltes de l’année s’annonçant très maigres. Les Etats-Unis sont le principal exportateur mondial de ces céréales.
    Les prix du maïs et du soja ont connu une augmentation record pour le mois d’Août et Septembre.
    L’effet de cette augmentation des prix américains se fait déjà ressentir dans le monde entier, où la sécheresse a également frappé d’autres exportateurs de céréales qui ont commencé à annuler leurs ventes et affament les pays du Moyen-Orient et d’autres régions.
    « Beaucoup d’acheteurs ont attendu dans l’espoir que des précipitations aux Etats-Unis et en Europe de l’est refroidiraient les prix » a déclaré un exportateur. « Mais ce n’est pas le cas et la sécheresse aux Etats-Unis n’est pas finie ».
    Les deux grandes questions pour la Ceinture de Blé des Etats-Unis (à quel point les récoltes seront mauvaises et les prix élevés) sont toujours sans réponse. Mais les conditions s’aggravent alors que le maïs n’arrive pas à être pollinisé, et que les graines de soja, plantées plus tard, entament leur phase de croissance sans suffisamment d’eau.
    L’Iowa et l’Illinois, qui produisent près d’un tiers de l’ensemble des cultures de soja et de maïs des Etats-Unis, sont toujours affectés par des températures extrêmes et une sécheresse intense.
    « L’humidité des sols dans l’Iowa est presque nulle donc il n’y a pas grand-chose pour maintenir les cultures. Même si les températures redescendent de 5°C et si les précipitations augmentent de 50% pour le reste du mois, cela pourrait ralentir le taux de déclin mais ça ne va pas inverser le déclin des conditions de croissance des cultures et des récoltes finales » a déclaré Harry Hillaker, climatologue pour l’Iowa.
    « Il ne reste pas grand-chose de la Ceinture de maïs qui soit en bon état ».
    L’Administration Nationale Océanique et Atmosphérique a déclaré que la période de Janvier à juin était la plus chaude moitié d’année enregistrée aux Etats-Unis, avec 29 Etats gravement affectés par la sécheresse.
    Dans le monde, le mois dernier a été le quatrième mois de Juin le plus chaud, d’après les experts de la NOAA. Les températures au sol ont été les plus chaudes jamais enregistrées et celles de l’océan ont été les dixièmes plus chaudes. L’Hémisphère Nord a connu son deuxième mois de Juin le plus chaud depuis le début des archives climatiques.
    Un phénomène La Nina de refroidissement des eaux dans le Pacifique équatorial, qui amène généralement un temps plus froid et des conditions plus humides dans certaines parties des Etats-Unis continentales, a fini plus tôt cette année, et il y a de grandes chances pour que le phénomène El Nino puisse se développe avant la fin de l’année et prolonge la sécheresse au centre des Etats-Unis.
    Source: actualités news environnement via sott & Wikistrike

     
    • Natacha

      24 juillet 2012 at 14 h 56 min

      Transgéniques sans doute !
      Et puis il y a des régions du Brésil où on ouvre des crédits à des paysans qui crèvent de faim.

       
  7. Astimer

    24 juillet 2012 at 9 h 06 min

    Hier, au gré de mes déambulations dans le salon où trône encore (hélas) une télé qui date de l’age de pierre, je suis tombé sur la redif de "C dans l’air" sur la Syrie.

    Entre deux hauts le coeur, j’ai écouté d’une oreille méfiante quelques extraits. A ma grande stupéfaction et à l’évidence, la rédaction avait oublié de préciser à ses invités, que la vérité n’était pas à l’ordre du jour.
    Quelques petites infos ont donc percées l’écran de fumé cathodique.

    A savoir : la CIA est bien présente au frontières syrienne pour filtrer les entrées d’armes (mais un service secret ne serait pas un service secret si il disait exactement ce qu’il fait , non ?).
    Al quaida est bien présent en Syrie et combat le régime de Bachar. Des "djidaistes" (moi j’aurai dis mercenaires) quelques centaines d’hommes, ceux qui étaient en Libye, font de même (surement parce qu’il le vaut bien !).
    Ils ont sous entendu que les USA sont à l’origine de l’attentat de Damas. Qu’il ne s’agissait pas d’un kamikaze mais de charges explosives placées dans les fauteuils. Ce qui demande un grand professionnalisme.
    Que le sport favori au Qatar et en Arabie Saoudite, n’est pas le foot comme pourraient le croire les supporteurs du PSG mais la découpe de mains et la lapidation de femmes.

    Mais je rassure les hautes autorités, le mot " ingérence" n’a pas été prononcé. Et puisque Bachar a été décrété à l’unanimité du plus grand nombre par un petit groupe restreint, comme un dic-ta-teur effronté, il est sous entendu que "tout est normal" et donc que" tout est permis" pour le foutre dehors les pieds devant de préférence.

    Après Nicolas Doze qui termine son exposé sur le scandale du Libor par : "les téléspectateurs n’auront rien compris à ce que j’ai dis" (dans le sens, n’oubliez pas que vous êtes con) un peu à la façon dont on termine une séance d’hypnose. Voici maintenant : "chers téléspectateurs, n’oubliez pas que tout cela est NORMAL".

    A noter, la représentante de l’ASL qui à un petit quelque chose qui donne immédiatement envie de se s’intéresser à son décol… heu non, à sa cause.

    Bonne journée à tous.

     
    • byeuro

      24 juillet 2012 at 9 h 23 min

      Trés bonne analyse Astimer. J’ai également regardé l’émission C dans l’air, c’est effarant les bêtises pour ne pas employer un terme plus grossier, qu’ils disent. On voit trés bien qu’ils essayent par tout les moyens de justifiés cette guerre qui n’a pas de NOM mais qui est pour le NOM. Mais attention à l’arroseur arrosé.

       
  8. Eboni

    24 juillet 2012 at 9 h 13 min

    Quelques idées de stratégie à suivre sur les marchés pendant l’été : http://bit.ly/MiM77T

     
    • byeuro

      24 juillet 2012 at 9 h 25 min

      @ Eboni

      Comment passer un été tranquille en Bourse ?

      Réponse : Il faut sortir car il fait soleil dehors.

       
  9. Korrigan

    24 juillet 2012 at 9 h 15 min

    23/07/2012 | Jean-Yves Lefèvre

    Faut-il craindre des faillites bancaires dans les mois à venir ?

    LE CERCLE. On peut désormais considérer que la crainte de défaillances bancaires est parfaitement justifiée, tant le système financier moderne est déséquilibré, intoxiqué !
    (Source Les Echos)

    Pour que Les Echos osent afficher ce type de questionnement c’est que tout ne va pas très bien Mme la Marquise…Pourtant il faut, il faut que l’on vous dise, on déplore un tout petit rien.
    Que trouverai-je à mon retour ?

     
    • alguay

      24 juillet 2012 at 9 h 25 min

      Le Cercle des Economistes et le pire ramassis de pantins qui collectionnent les conflits d’intérêts…..

       
  10. lodela971

    24 juillet 2012 at 9 h 33 min

    Hollande reçoit le roi du Bahreïn en ami !

    IRIB- Le président français, François Hollande, a reçu aujourd’hui à l’Élysée le roi du Bahreïn, Hamad ben Issa el-Khalifa.
    Une visite qui n’avait pas été annoncé à la presse. Une journaliste de l’AFP, Nadège Puljak, a publié sur Twitter une photo de François Hollande racompagnant le roi sur le perron de l’Élysée. Depuis plus d’un an, le peuple bahreini s’est elevé contre un régime minoritaire qui lui renie ses droits les plus élementaires. Largement censuré dans les médias occidentaux, le soulèvement est minimisé par l’Occident qui lui attribue à tort un caractère éthnique. le régime des Ale kahlifa, fort du soutien des Etats Unis et de l’Arabie saoudite, fait usage régulier des gaz toxique à l’encontre des manifestants qui descendent chaque nuit dénoncer ses crimes, et de la torture à l’endroit des prisonniers politique. la question du respect des droits de l’homme à Bahrein est ainsi bafouée au profit des intérêts stratégiques des grandes puissances.

     
  11. Eboni

    24 juillet 2012 at 9 h 34 min

    @byeuro C’est aussi une solution ;-)

     
  12. Korrigan

    24 juillet 2012 at 9 h 59 min

    « Le Cercle des Economistes et … » ET QUI ?

    Le Cercle est aujourd’hui un acteur majeur du débat économique français, composé de 30 membres, tous universitaires qui ont exercé ou qui exercent des fonctions privées ou publiques. Chacun de ses membres a des approches et des compétences différentes, garantissant ainsi une richesse des débats mais une conviction les rassemble : la nécessité d’offrir un espace de dialogue démocratique entre économistes à travers différentes activités.

    (Le Cercle des Economistes)

    Leurs compétences techniques sont effectives.
    Mais coincés dans le respect de certains dogmes et l’application de leur credo.

    Plus enclins à la tiédeur et à l’inertie qu’au dynamisme et à la prise de risques.

    Sous tutelles et contrôles pour certains, contraints de réciter ou enseigner un catéchisme officiel ainsi que me le susurrait l’une de mes filles (Dr en Economie).

    D’où l’intérêt de les entendre s’exprimer de manière un peu plus hardie quoique tardive.
    Ils seront nombreux à voler au secours de la victoire de la vérité.

     
  13. catena

    24 juillet 2012 at 10 h 28 min

    bonjour.

    un texte de aredam.net.

    L’état global du monde occidental

    On peut résumer le monde occidental comme étant l’empire du faux.

    Fausse démocratie, population maintenue dans l’irréalité, faux représentants politiques et syndicaux, fausses associations dites de la société civile, morale factice humanitaire et de respect des droits, faux êtres, fausse vie, existence factice, c’est à croire que ceux qui possèdent ce monde, ceux qui ont le vrai pouvoir, sont eux-mêmes avant tout des êtres factices, des simulacres de vie, qui ne peuvent qu’imposer ce qui est leur nature profonde, le mensonge, l’illusion et l’irréel. Ce monde occidental est étrange, dans le sens où il est étranger à la vie, qu’il est hors l’univers, coupé du cosmos. C’est un monde de non-sens, une monstruosité de l’évolution et de l’histoire. Il doit disparaître, et tout ceux qui sont conscients doivent avant tout avoir pour but de le conduire à sa disparition.

    au dessus c’est le soleil ;)

     
    • villainnemesis

      24 juillet 2012 at 13 h 04 min

      Je valide :)

       
    • Natacha

      24 juillet 2012 at 15 h 00 min

      Il y a pourtant encore dans ce monde là des gens qui vivent les pieds dans la terre et le nez dans les étoiles!

       
  14. lodela971

    24 juillet 2012 at 10 h 37 min

    L’injustice du système monétaire
    Une interview de Sheikh Imran Hosein fin 2011 http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-injustice-du-systeme-monetaire-12995.html

     
  15. villainnemesis

    24 juillet 2012 at 10 h 39 min

    Triste constat, des nombreux foyers en cours sur la planète, quelle simultanéité !

     
    • Olivier

      24 juillet 2012 at 10 h 50 min

      C’est sans doute à cause des chemtrails……..

       
      • fredalton

        24 juillet 2012 at 12 h 27 min

        Les chemtrails… vaste fumisterie…

         
      • villainnemesis

        24 juillet 2012 at 12 h 53 min

        @ olivier et @ fredalton : Pardonnez moi ,mais comment doit je prendre ces deux commentaires ?????

         
      • villainnemesis

        24 juillet 2012 at 13 h 01 min

         
      • fredalton

        25 juillet 2012 at 6 h 41 min

        Je répondais à olivier ^^

         
  16. michel

    24 juillet 2012 at 10 h 54 min

    Bonjour,
    Aujourd’hui, 24 juillet, fête de sainte Christine, exemple de courage et de discernement, vierge et martyre à 10 ans.

    C’est Alphanus, archevêque de Salerne, en 1085, qui a donné les actes de cette sainte, dont nous donnons ici un abrégé:

    Christine, ointe du chrême ; elle eut en effet le baume de bonne odeur dans son genre de vie, l’huile de dévotion dans le cœur, et la bénédiction à la bouche.
    Sainte Christine naquit de parents très nobles, à Tyr (une ancienne ville de Toscane engloutie depuis dans le lac Bolsène), en Italie.

    Sainte Christine était une enfant de dix ans ; cependant il ne fallut pas moins de trois tyrans successifs pour la faire mourir, car les deux premiers furent victimes de leur cruauté. Elle avait pour père un gouverneur romain, nommé Urbain, très attaché au culte des faux dieux. Christine, inspirée d’en haut, après avoir ouvert les yeux à la vraie foi, enleva toutes les idoles d’or et d’argent que son père adorait dans sa maison, les mit en pièces et les donna en aumône à de pauvres chrétiens.

    Son père la mit dans une tour avec douze suivantes ; elle y avait des dieux d’argent et d’or. Comme elle était fort belle et que plusieurs la recherchaient en mariage, ses parents ne voulurent l’accorder à personne afin qu’elle restât consacrée au culte des dieux. Mais, instruite par le Saint-Esprit à avoir en horreur les sacrifices des idoles, elle cachait dans une fenêtre les encens avec lesquels on devait sacrifier. Son père étant venu, les suivantes lui dirent :
    " Ta fille, notre maîtresse, méprise nos divinités et refuse de leur sacrifier ; elle dit au reste qu’elle est chrétienne."
    Le père, par ses caresses, l’exhortait à honorer les dieux, et elle lui dit :
    " Ne m’appelles pas ta fille, mais bien celle de celui auquel on doit le sacrifice de louanges ; car ce n’est pas à des dieux mortels, mais au Dieu du ciel que j’offre des sacrifices."
    Son père lui répliqua :
    " Ma fille, ne sacrifie pas seulement a un Dieu, de peur d’encourir la haine des autres."
    Christine lui répondit :
    " Tu as bien parlé, tout en ne connaissant pas la vérité ; j’offre en effet des sacrifices au Père, au Fils, et au Saint-Esprit."
    Son père lui dit :
    " Si tu adores trois dieux, pourquoi n’adores-tu pas aussi les autres ?"
    Elle répondit :
    " Ces trois ne font qu’une seule divinité."

    Après cela Christine brisa les dieux. de son père et en donna aux pauvres l’or et l’argent. Quand le père revint pour adorer ses dieux, et qu’il ne les trouva plus, en apprenant des suivantes ce que Christine en avait fait, il devint furieux et commanda qu’on la dépouillât et qu’elle fût fouettée par douze hommes jusqu’à ce qu’ils fussent épuisés eux-mêmes. Alors Christine dit à son père :
    " Homme sans honneur et sans honte, abominable aux yeux de Dieu ! ceux qui me fouettent s’épuisent ; demande pour eux à tes dieux de la vigueur, si tu en as le courage !"

    Et son père la fit charger de chaînes et jeter en prison. Quand la mère apprit cela, elle déchira ses vêtements, alla trouver sa fille et se prosternant à ses pieds, elle dit :
    " Ma fille Christine, lumière de mes veux, aie pitié de moi."
    Christine lui, répondit :
    " Que m’appelez-vous votre fille ? Ne savez-vous pas que je porte le nom de mon Dieu ?"
    Or, la mère, n’ayant pu faire changer sa fille de résolution, revint trouver son mari. auquel elle déclara les réponses de Christine.

    Alors le père la fit amener devant son tribunal et lui dit :
    " Sacrifie aux dieux, sinon tu seras accablée dans les supplices ; tu ne seras plus appelée ma fille."
    Elle lui répondit :
    " Vous m’avez fait grande grâce de ne plus m’appeler maintenant fille du diable. Celui qui naît de Satan est démon ; tu es le père de ce même Satan."

    Son père ordonna qu’on lui raclât les chairs avec des peignes et que ses jeunes membres fussent disloqués. Christine prit alors de sa chair qu’elle jeta à la figure de son père en disant :
    " Tiens, tyran, mange la chair que tu as engendrée."

    Alors le père la fit placer sur une roue sous laquelle il fit allumer du feu avec de l’huile ; mais la flamme qui en jaillit fit périr quinze cents personnes.

    Or, son père, qui attribuait tout cela à la magie, la fit encore une fois renfermer en prison, et quand la nuit fut venue, il commanda à ses gens de lui lier une pierre énorme au coi et de la jeter dans la mer. Ils le firent, mais aussitôt des anges la prennent. Notre Seigneur Jésus-Christ Lui-même vient à elle et la baptise dans la mer en disant :
    " Je te baptise en Dieu, mon Père, et en moi Jésus-Christ Son Fils, et dans le Saint-Esprit."
    Et il la confia à saint Michel archange qui l’amena sur la terre.

    Le père, qui apprit cela, se frappa le front en disant :
    " Par quels maléfices fais-tu cela, de pouvoir ainsi exercer ta magie dans la mer ?"
    Christine lui répondit :
    " Malheureux insensé ! C’est de Notre Seigneur Jésus-Christ que j’ai reçu jette grâce."
    Alors il la renvoya dans la prison avec ordre de la décapiter le lendemain.

    Or, cette nuit-là même, son père Urbain fut trouvé mort. Il eut pour successeur un juge inique, appelé Elius (Alphanus le nomme Idion), qui fit préparer une chaudière dans laquelle on mit bouillir de l’huile, de la résine et de la poix pour jeter Christine. Quatre hommes agitaient la cuve afin que la sainte fût consumée plus vite. Alors elle loua Dieu de ce qu’après avoir reçu une seconde naissance, il voulait qu’elle fût bercée comme un petit enfant. Le juge irrité ordonna qu’on lui rasât la tête et qu’on la menât nue à travers la ville jusqu’au temple d’Apollon. Quand, elle y fut arrivée ; elle commanda à l’idole de tomber, ce qui la réduisit en poudre. A cette nouvelle le juge s’épouvanta et rendit l’esprit.

    Julien lui succéda : il fit chauffer une fournaise et y jeter Christine ; et elle resta intacte pendant trois heures (d’après Alphanus), qu’elle passa à chanter et à se promener avec des anges. Julien, qui apprit cela et qui l’attribua à la magie, fit jeter sur elle deux aspics, deux vipères et deux couleuvres. Les serpents lui léchèrent les pieds, les aspics ne lui firent aucun mal et s’attachèrent à ses mamelles, et les couleuvres en se roulant autour de son cou léchaient sa sueur.

    Alors Julien dit à un enchanteur :
    " Est-ce que tu es aussi magicien ? Irrite ces bêtes."
    Et comme il le faisait, lés serpents se jetèrent sur lui et le tuèrent en un instant. Christine commanda ensuite aux serpents, les envoya dans un désert et elle, ressuscita le mort.

    Julien alors ordonna de lui enlever les mamelles, d’où il coula du lait au lieu de sang. Ensuite il lui fit couper la langue ; Christine n’en perdit pas l’usage de la parole ; elle ramassa sa langue et la jeta à la figure de Julien, qui, atteint à l’oeil, se trouva aveuglé. Julien irrité lui envoya deux flèches au coeur et une autre à son côté. En recevant ces coups elle rendit son esprit a Dieu, vers l’an du Seigneur 287, sous Dioclétien.

    Son corps repose dans un château qu’on appelle Bolsene situé entre la Ville vieille et Viterbe. La tour qui était vis-à-vis de ce château a été renversée de fond en comble.

    Ste Christine, priez pour nous

     
  17. BA

    24 juillet 2012 at 10 h 55 min

    Mardi 24 juillet 2012 :

    Madrid paie toujours plus cher pour emprunter, les marchés fébriles.

    L’Espagne a emprunté mardi 3,05 milliards d’euros à court terme, devant concéder une fois de plus des taux d’intérêt en hausse dans un climat de tension extrême des marchés, qui mettent en doute la solvabilité du pays, fragilisé par ses régions et par ses banques.

    Le Trésor espagnol a rempli son objectif, qui était de lever 2 à 3 milliards d’euros, mais les taux ont monté, passant de 2,362% à 2,434% pour les bons à trois mois, et de 3,237% à 3,691% pour ceux à six mois, par rapport à la dernière émission similaire, le 26 juin, où ils s’étaient déjà envolés.

    Cette opération survient alors que le pays reste fortement chahuté sur les marchés : mardi matin, tandis que la Bourse cédait 2,19%, le taux des obligations espagnoles à dix ans restait au niveau très élevé de 7,567%, un nouveau record depuis la création de la zone euro en 1999.

    La prime de risque, qui mesure le surcoût que doit payer l’Espagne pour emprunter, par rapport à l’Allemagne, était elle à 619 points (6,19 points de pourcentage).

    "L’approbation vendredi par l’Eurogroupe d’une aide financière d’un maximum de 100 milliards d’euros pour les banques espagnoles a été éclipsée par la demande d’aide de la région de Valence, rapidement suivie de celle de Murcie, et par la publication du chiffre de croissance du 2e trimestre (-0,4%), une estimation de la Banque d’Espagne généralement confirmée par les chiffres officiels", souligne dans une note Cyril Regnat, analyste chez Natixis.

    "La situation des régions, qui paraissait sous contrôle en début d’année, s’est donc dégradée et sur les 17 régions espagnoles, près de 6 demanderaient l’aide de l’Etat", ajoute-t-il.

    http://www.romandie.com/news/n/_Madrid_paie_toujours_plus_cher_pour_emprunter_les_marches_febriles48240720121123.asp

     
  18. byeuro

    24 juillet 2012 at 11 h 12 min

    Est-ce l’oligarchie qui commandite les feux de forêts ?
    Pendant ce temps, les merdias ne s’attardent pas sur la situation économique !!!!!!!

    1.500 touristes évacués en Croatie en raison d’incendies
    Un pompier a trouvé la mort et 1.500 touristes en majorité étrangers ont été évacués lundi en raison de graves incendies de forêt sur la côte adriatique du nord de la Croatie, qui n’étaient pas tous maîtrisés dans la soirée, ont annoncé des responsables locaux.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1474536/2012/07/23/1-500-touristes-evacues-en-Croatie-en-raison-d-incendies.dhtml
    http://www.tdg.ch/monde/faits-divers/armee-intervient-maitriser-grave-incendie-foret/story/29763850

    L’incendie en Catalogne toujours actif, espoirs de le contrôler
    Les autorités catalanes avaient espoir de pouvoir contrôler mardi le gigantesque incendie qui fait rage depuis dimanche dans le nord-est de l’Espagne, et qui a fait quatre morts, a déclaré le ministre catalan de l’Intérieur, Felip Puig.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1474597/2012/07/24/L-incendie-en-Catalogne-toujours-actif-espoirs-de-le-controler.dhtml
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/2664/Catastrophes-Naturelles/article/detail/1474396/2012/07/23/300-pompiers-et-6-avions-francais-engages-contre-l-incendie-en-Catalogne.dhtml
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/2664/Catastrophes-Naturelles/article/detail/1474377/2012/07/23/L-incendie-toujours-hors-de-controle-un-megot-en-cause.dhtml

    Des incendies ravagent l’ile de Madère au Portugal
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/9105/Monde/photoalbum/detail/1472725/1153011/0/Des-incendies-ravagent-l-ile-de-Madere-au-Portugal.dhtml

    Un autre incendie menace :

    Crise
    La zone euro pressée de passer à l’action
    Le chef du gouvernement italien Mario Monti et le ministre des Finances français Pierre Moscovici ont affiché leurs convergences de vue aux Rencontres économiques d’Aix-en-Provence.
    http://www.tdg.ch/monde/La-zone-euro-pressee-de-passer-a-l-action-/story/15782190

    Zone euro, la tentation du calcul à courte vue
    "L’euro est irréversible", s’est senti obligé de rappeler la semaine dernière le gouverneur de la BCE Mario Draghi. Une forme de rappel à la réalité, face à des leaders de la zone euro qui sont de plus en plus tentés chacun pour leur pays de mesurer la construction du projet européen avec une calculette plutôt qu’avec leurs livres d’histoire.
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120723trib000710453/zone-euro-la-tentation-du-calcul-a-courte-vue.html

    Après la Grèce Crise
    L’Espagne : Après Valence et Murcie, d’autres régions espagnoles vont demander de l’aide
    La région de Valence a été la première à solliciter le secours de l’Etat espagnol pour faire face à ses obligations de remboursement d’ici la fin de l’année, celle de Murcie l’a fait aussi et d’autres vont suivre cette voie. Les marchés craignent que l’Etat central ne puisse pas mener de front tous ces sauvetages en pleine crise de la dette.
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120723trib000710462/apres-valence-et-murcie-d-autres-regions-espagnoles-vont-demander-de-l-aide.html

    Moody’s place l’Allemagne sous perspective négative
    L’agence de notation financière Moody’s a abaissé de "stable" à "négative" la perspective pour la dette publique de l’Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg en raison de "l’incertitude croissante" sur l’issue de la crise de la dette en zone euro.
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1474574/2012/07/24/Moody-s-place-l-Allemagne-sous-perspective-negative.dhtml
    http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/moody-s-met-lallemagne-surveillance-negative/story/26941358

    Marchés financiers
    Danger de krach sur les valeurs technologiques
    Par Pierre-François Besso.
    La crise en Espagne a fait plonger les bourses lundi. Mais, plus discrète, une resucée du krach de 2000 sur les valeurs internet serait imminente, renifle un expert de la Société Générale.
    http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/valeurs-technologiques-commencent-peur/story/14338326

    La solidité financière de CNP Assurances mise en doute
    Des critiques sur la fragilité de la compagnie d’assurance vie CNP se font entendre alors que la nomination du nouveau directeur général serait reportée de plusieurs semaines.
    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120723trib000710414/la-solidite-financiere-de-cnp-assurances-mise-en-doute.html

    Les banques et le grand saut dans l’inconnu
    Georges Pauget, auteur de "Banque : le grand saut ?", l’ancien patron du Crédit agricole s’essaie à l’art de la prospective. Il identifie trois scénarios possibles pour l’avenir des banques européennes.
    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20120718trib000709694/les-banques-et-le-grand-saut-dans-l-inconnu.html

    Evasion fiscale
    Hervé Falciani, ex-employé de HSBC Genève, a été arrêté
    Cet ex-informaticien de la banque HSBC à Genève avait vendu au fisc français des CD volés avec des noms de clients français. Il a été arrêté à Barcelone.
    http://www.tdg.ch/monde/herve-falciani-exemploye-hsbc-arrete/story/10278872

    Brevets
    Kodak gagne un procès contre le géant Apple
    La firme photo avait à l’époque vendu quelques technologies. Elle avait alors accusé l’entreprise à la pomme d’en avoir usurpé indûment.
    http://www.tdg.ch/economie/entreprises/kodak-gagne-proces-geant-apple/story/23635777

     
  19. lodela971

    24 juillet 2012 at 11 h 24 min

    Libye: Catastrophe "humanitaire"!, par Derek Ford

    IRIB-« La situation des Droits humains est bien pire aujourd’hui que sous le Colonel Kadhafi »
    selon l’Observatoire Libyen des droits de l’hommeNeuf mois après le renversement par l’OTAN et les Etats-Unis de Mouammar Kadhafi en Libye, le pays est toujours la proie de la violence et du désordre, et les violations des droits humains y sont monnaie courante.
    En fait, selon Nasser al-Hawary de l’Observatoire Libyen des droits de l’homme : « La situation des Droits humains est bien pire aujourd’hui que sous le Colonel Kadhafi. » (Inter Press Service, 14 juillet). Cette déclaration est d’autant plus significative qu’elle provient d’un opposant politique de l’ancien gouvernement.Le Conseil National de Transition, l’organe pro-impérialiste qui gouverne la Libye, s’est révélé incapable de faire respecter son autorité dans le pays. Des milices armées employées auparavant par le CNT pour combattre les supporters de Kadhafi continuent de parcourir le pays, pillant les villages et torturant, tuant et enlevant des gens sur leur passage.
    Les Libyens à la peau noire et les immigrants africains sont les premières victimes de la terreur que les milices font régner. Les violences racistes ont été un élément central de la « révolution » libyenne qui s’est déclenchée le 17 février 2011….. http://french.irib.ir/component/k2/item/202210-libye-catastrophe-humanitaire-,-par-derek-ford

     
  20. lodela971

    24 juillet 2012 at 11 h 29 min

    Les combats du 23 juillet
    Par Guy Delorme, le 24 juillet 2012

    Lundi 23 juillet, au huitième jour de la « bataille » de Damas, l’OSDH, qui ne peut masquer la déconfiture de « ses » troupes, a envoyé les leurres habituels, accusant les forces syriennes ou les milices pro-gouvernementales d’avoir exécuté une vingtaine de prisonnier à Midane ou d’autres quartiers.

    C’est vrai que le besoin d’une diversion médiatique se fait cruellement sentir : chassés de Damas, les débris de l’ASL s’accrochent encore à quelques faubourgs. Selon l’agence Sana, l’armée syrienne a poursuivi lundi la réduction des poches rebelles, dans les quartiers de Nahr Eicheh, Sayedeh Zeinab, al Hjeira et al-Dyabieh. Les deux premier secteurs sont situés l’un au sud-ouest de Midane, l’autre nettement plus au sud : Sayedeh Zeinab, une banlieue plutôt pauvre, est surtout connue pour son tombeau de la petite-fille de Mahomet et fille d’Ali, figure sainte et majeure du chiisme.

    Sana fait état d’un grand nombre de rebelles tués, blessés et/ou capturés dans ces opérations. Voici quelques illustrations vidéo de cette phase des combats, empruntées aux journaux télévisés syriens. La première vidéo est consacrée au nettoyage de Nahr Eicheh, avec déclarations de soldats et de civils. Un soldat dit : « Nous avons suivi partout les terroristes. Inutile de nous demander sur notre moral, il faut nous voir en action ! » Un autre appelle sa mère pour lui donner de ses nouvelles et lui demander de prier pour lui et ses camarades.

    Parmi les civils interrogés, relevons ces déclarations :

    - « Il y avait des éléments armés qui nous ont terrorisé nous empêchant même de parler. Que Dieu protège l’armée ! »

    - un petit garçon dit qu’il y avait « beaucoup de problèmes, ces individus armés tiraient sur tout le monde, mettaient des barrages et qu’ils ont volé le magasin qui vendait de téléphones portables« .

    - un homme affirme : « Ils ont fait de nous des boucliers humains ». Et quand la journaliste lui demande comment, il répond « Quand une personne armée se cache derrière ma maison pour tirer, il fait de moi un bouclier humain ».

    - un autre civil assure : « Je me sens en sécurité en présence de l’armée. Quand j’ai vu les soldats, j’ai garé ma voiture, j’ai fermé chez après avoir pris mon fils pour sortir tout confiant »

    - un autre encore : « Que Dieu protège l’armée, sans elle, pas de sécurité dans le pays. Que Dieu protège le pays, ses habitants et son armée ! » ….. http://www.infosyrie.fr/actualite/action-23-juillet/

     
  21. lodela971

    24 juillet 2012 at 12 h 15 min

    QUI EST VRAIMENT L’OPPOSITION SYRIENNE ? QUI LA FINANCE ? QUI SONT SES REPRÉSENTANTS ? Les médias ne sont pas très curieux lorsqu’il s’agit du mouvement d’opposition syrienne. Examinons donc leurs origines et leurs connexions politiques.

    Un cauchemar qui se déroule à travers toute la Syrie, dans les maisons d’Al-Heffa, de Homs et les rues de Houla. Et nous savons tous comment l’histoire se termine : des milliers de soldats et de civils tués, des villes et des familles détruites, et le président Assad battu à mort dans un fossé. C’est l’histoire de la guerre syrienne.

    Mais il y a une autre histoire à raconter. Un conte moins sanglant, mais néanmoins important. Il s’agit d’une histoire au sujet des conteurs : les portes-paroles, les “experts de la Syrie”, les “militants de la démocratie”. Ceux qui nous font l’état des lieux. Ces personnes qui “pressent” ,”avertissent” et “appel à l’action”.

    C’est un conte sur quelques-uns des membres les plus cités de l’opposition syrienne et leur lien avec l’entreprise anglo-américaine d’élaboration de l’opposition. Les médias traditionnels ont, pour l’essentiel, été remarquablement passifs lorsqu’il s’agit des sources syriennes: les nommant tout simplement “porte-parole officiel” ou “militants pro-démocratie”, sans que la plupart du temps, leurs déclarations, leurs origines ou leurs connexions politiques ne soient vérifiées……. http://lejournaldusiecle.com/2012/07/23/qui-est-vraiment-lopposition-syrienne-qui-la-finance-qui-sont-ses-representants/

     
  22. cunning fox

    24 juillet 2012 at 12 h 37 min

    Il y a encore des petits boursicoteurs bullish du CAC????

     
    • marc153

      24 juillet 2012 at 18 h 50 min

      Sur boursorama, oui :-)

       
  23. lodela971

    24 juillet 2012 at 12 h 38 min

     
  24. lodela971

    24 juillet 2012 at 12 h 54 min

    AUX SOURCES DU CHAOS MONDIAL ACTUEL : Incursion au paradis avant de replonger dans l’enfer du sionisme http://www.alterinfo.net/AUX-SOURCES-DU-CHAOS-MONDIAL-ACTUEL-Incursion-au-paradis-avant-de-replonger-dans-l-enfer-du-sionisme_a79402.html

     
  25. villainnemesis

    24 juillet 2012 at 12 h 56 min

    Excellente question !

     
    • villainnemesis

      24 juillet 2012 at 12 h 56 min

      @byeuro sur les incendies !

       
  26. zapatta

    24 juillet 2012 at 17 h 31 min

    Le CAC 40 a reculé de 0,87 % à 3074,68 points, résistant tant bien que mal aux mauvaises nouvelles européennes.

    En Italie, la Bourse a chuté à ses plus bas niveaux depuis la création de l’euro.

    Jusqu’en milieu d’après-midi, le CAC 40 a évolué proche de l’équilibre, malgré une série de mauvaises nouvelles en Europe. Puis, en ouvrant en repli plus prononcé qu’attendu, et creusant ses pertes au fil des heures, Wall Street a pesé sur les marchés européens, qui ont basculé dans le rouge. Au finish, le CAC 40 abandonne 0,87% à 3074,68 points dans un volume d’échange particulièrement faible (moins de 750 millions d’euros) et signe ainsi une troisième séance de repli consécutive.

    La tendance a été plombée par Moody’s qui a jeté de l’huile sur le feu en plaçant les triple A allemand, néerlandais et luxembourgeois sous surveillance négative. Côté espagnol, les taux longs sont restés à des niveaux -trop- hauts, bien au delà des 7%.

    Les opérateurs continuent de craindre que la quatrième économie de la zone euro ait besoin d’une aide globale. Après Valence, la Catalogne, qui pèse un quart du PIB espagnol, envisage de faire appel à son tour à Madrid. À Madrid, l’indice principal de la Bourse a encore dévissé, sous les 6000 points.

    Dans ce contexte de regain de tensions en zone euro, les taux italiens ont de nouveau franchi 6,5%.

    Devant l’urgence de la situation, l’Espagne, l’Italie et la France ont exigé «l’application immédiate des accords» du sommet européen de fin juin qui propose d’élargir l’intervention des fonds de secours en faveur des pays en difficultés. Parce que «la rapidité est une condition essentielle du succès de toute initiative européenne».

    Les valeurs bancaires attaquées

    Encore une fois, les valeurs bancaires ont été attaquées, après avoir été massacrées la veille.

    À Paris, Crédit Agricole ainsi chuté de 3,23 % à 2,94 euros, BNP Paribas, de 1,84 % à 26,46 euros, Société Générale, de 1,53 % à 15,40 euros et, hors CAC 40, Natixis, de 1,72 % à 1,77 euro.

    REUTERS

    Moins de 750 millions d’euros d’échanges sur le CAC !! il n’ y a plus que les robots traders….

    Les taux italiens se rapprochent des 7 % ….

     
    • marc153

      24 juillet 2012 at 18 h 55 min

      Salut Zapatta,
      Après la cloture, le cac a continué a baisser. Il a touché 3052 vers 18 heures 30, et puis remonte un peu maintenant. Demain ça va descendre à 3000 je suppose, en attendant vendredi pour la grosse descente. Enfin, c’est ce que j’ai compris des articles de l’ami Menthalo. Shooorrrrt !! comme dit Gardiola ;-)

       
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 675 autres abonnés

%d bloggers like this: