RSS

Du contrôle de la Syrie à celui du Moyen-Orient ?

22 juil

Une carte mettant bien en évidence :

1) les projets NORD STREAM et SOUTH STREAM de la Russie poutinienne et

2) le projet NABUCCO lancé par les Etats-Unis pour contrer la Russie.

La lutte pour le contrôle des routes de l’énergie du pétrole et du gaz par Washington et Moscou, à partir du Proche-Orient et vers l’Europe, explique le rôle crucial de la SYRIE pour les deux camps, ainsi que les décisions prochaines de l’Allemagne en matière de crise de l’euro, dont certains dirigeants issus de la filière ex-services secrets soviétiques (liés comme par hasard à Poutine) sont favorables à l’axe MOSCOU-BERLIN.

Vers un avenir explosif :

Le gaz syrien va t-il alimenter NABUCCO ou SOUTH STREAM ?

About these ads
 
44 Commentaires

Publié par le 22 juillet 2012 dans Non classé

 

44 réponses à “Du contrôle de la Syrie à celui du Moyen-Orient ?

  1. torahitatsu

    22 juillet 2012 at 7 h 35 min

    Aucun trait ne passe par la Syrie sur votre carte…

     
    • Geraldine

      22 juillet 2012 at 9 h 27 min

      C’est vrai !!!

       
  2. Antoine Carlier Montanari

    22 juillet 2012 at 8 h 01 min

    La Syrie a des alliés de poids comme la Chine et la Russie, l’objectif du nouvel ordre mondiale est d’attirer l’ours rouge et la faucille jaune sur l’échiquier de la guerre, la Syrie en est le prétexte tout comme l’Iran. Il semble que cette tactique devienne un piège auquel russes et chinois sont contraints de tomber.

     
    • AC

      22 juillet 2012 at 8 h 13 min

      Bien vu ACM.
      Thierry Meyssan nous prévient dans cette interventiion d’hier, d’une opération imminente (en fait, en cours) de « guerre psychologique », qui consisterait pour les forces de l’OTAN à lancer de « fausses chaines de télévision » afin de diffuser de fausses informations sur la capacité de l’armée syrienne à conserver le contrôle du pays. Cette opération serait le prélude à une nouvelle attaque militaire de combattants étrangers, pour tenter de faire tomber Damas.
      Je serais Syrien, je ne compterais pas trop sur la Russie…

      http://www.mecanopolis.org/?p=25513

       
      • Antoine Carlier Montanari

        22 juillet 2012 at 8 h 26 min

        Oui AC, c’est vrai c’est pour cela qu’autour de nous il faut à tout prix dévoiler la vérité et ne pas laisser ces médias nous dire de quelle manière il faut penser.

         
    • Clavreul

      22 juillet 2012 at 13 h 18 min

      La fragmentation éthnique et religieuse des territoires nationaux est dans l’intérêt des Etats – Unis. La Syrie n’est qu’une étape de plus, attendez voir ce qui va bientôt se passer au Vénézuela dans peu de temps. Les Etats – Unis ne sont ils pas en train de créer des problèmes dans les  » Balkans eurasiens  » en jouant par exemple sur les divergences d’intérêts entre Russes et Turques ?

       
  3. Astimer

    22 juillet 2012 at 8 h 40 min

    Pour Nabucco et South Stream c’est plus clair sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nabucco_(gazoduc)
    Nabucco est un projet européen, mais bon, on sait qu’avec les us, ils sont copains comme cochons…

     
  4. jozecat

    22 juillet 2012 at 8 h 49 min

    On se demande quel est l’intérêt réel et l’intérêt dissimulé d’Israël et quelles sont les causes réelles et dissimulées des USA

    Le moteur et le prétexte pour rallier l’américain moyen à leur cause : ERETZ ISRAEL, la terre agrandie à la SYRIE, LIBAN et EGYPTE de l’ancien testament pour que « JESUS revienne »

    Le moteur et le prétexte pour rallier l’israelien moyen à leur cause : la peur et la promesse fausse mais rabachée (surtout chez les non-croyant) de récupérer leur droit : ERETZ ISRAEL, la terre agrandie à la SYRIE, LIBAN et EGYPTE de l’ancien testament

    Le JOURDAIN et la MER MORTE sont asséchés. Les sources d’eau se trouvent au LIBAN et sur le plateau du GOLAN

     
    • jozecat

      22 juillet 2012 at 11 h 35 min

      A votre avis, si les USA et ISRAEL interviennent en SYRIE, comment réagiront les russes et les chinois ????

       
      • Clavreul

        22 juillet 2012 at 17 h 18 min

        L’armée Turque déploie des missiles sol – air à la frontière Syrienne. Des véhicules de transport de troupes sont arrivés à la gare de Mardin sous haute protection. Bientôt une réponse à votre question Jozecat.

         
      • jozecat

        22 juillet 2012 at 17 h 35 min

        ….. et les turcs, qui les soutient ?

         
      • Clavreul

        22 juillet 2012 at 17 h 43 min

        C’est une blague Jozecat ?

         
      • Clavreul

        22 juillet 2012 at 17 h 48 min

        La Turquie fait partie de l’OTAN depuis le 18 février 1952 !

         
      • jozecat

        22 juillet 2012 at 18 h 03 min

        Ben non, c’est pas une blague…. Je n’ai jamais bien compris la position de la Turquie. Pour moi, c’est un peu nébuleux. Et-elle pour l’occident… le monde arabe,,, tient-elle avant tout à conserver son commerce avec Israël ? … Bref, ça m’échappe

         
      • Clavreul

        22 juillet 2012 at 18 h 29 min

        La Turquie entraine et finance les insurgés qui sévissent en Syrie, ces mêmes insurgés ont des bases de repli sur le sol Turque. Toute cette organisation est gérée avec l’aide de la CIA. Les Etats – Unis veulent passer à l’attaque contre le pouvoir de Bachar el Assad malgré le véto Russo – Chinois dans la dernière résolution de l’ONU. Et que voyons nous Jozecat, l’ armée Turque qui déploie ses forces à la frontière Syrienne aujourd’hui même. Je ne connais pas l’avenir Jozecat mais pour l’instant les choses ont l’air assez claires.

         
      • jozecat

        22 juillet 2012 at 19 h 59 min

        Ché pas…. Pas convaincue que la Turquie accepterait de servir de base en cas de conflit armé entre Otan et Russie/Chine…

         
      • Clavreul

        22 juillet 2012 at 20 h 13 min

        Pour ce que vous dites c’est une autre affaire Jozecat, mais vous savez les faits sont têtus. Ce soir les insurgés ont réussi à reprendre le contrôle de trois postes frontières avec l’aide de l’armée turque. Nous savons maintenant que les forces turques ne sont plus seulement stationnées à la frontière Syrienne mais elles sont belle et bien passées à l’action sur le terrain. Je ne voyais pas vraiment d’issue favorable dans la rencontre entre Poutine et Kissinger, ça a l’air de ce fonder. Par contre que la Turquie est réussi à obtenir des gages de la part des Américains pour sa participation dans le conflit Syrien ne fait pour moi aucun doute.

         
  5. Chatmarou

    22 juillet 2012 at 9 h 45 min

    @ jozecat
    pour que “JESUS revienne”…

    Lequel Jésus Christ ou Jésus Barabbas ou un autre Jésus…

    Jésus était un prénom courant dans la Palestine de l’époque

    Les plus anciens fragments de l’évangile selon Matthieu qui ont été retrouvés, datant du IIIe siècle, appellent en effet Barabbas du prénom de Jésus… :-)))

    Et Barabbas signifierait : Le fils du Père… Jésus Christ et Jésus Barabbas sont ils deux ou un ???

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Barabbas.

     
    • michel

      22 juillet 2012 at 10 h 00 min

      Bonjour,
      Notre Seigneur Jésus Christ est Jésus de Nazareth. Dans l’Homélie du Père Frédéric Rousteau
      Pour la fête de Sainte Marie-Madeleine (22 juillet), il en donne une signification, extrait :
      « Le Seigneur vient nous rejoindre sur nos chemins de misère.
      Il vient briser les cadenas de nos prisons, pour nous libérer, nous inviter au festin des noces.
      En appelant Marie-Madeleine par son nom, c’est toute l’humanité
      croyante que Jésus nomme à nouveau, avec tendresse, son peuple, son enfant.
      Jésus a libéré Marie-Madeleine de son accablement, de sa solitude.
      Il lui a rendu sa dignité de femme depuis qu’elle marche à sa suite avec le groupe des femmes.
      Libérée du mal qui l’habitait, elle est devenue une preuve vivante
      de l’intervention miséricordieuse et efficace de Jésus de Nazareth. »

       
    • jozecat

      22 juillet 2012 at 11 h 31 min

      le problème n’est pas de savoir qui est Jésus pour vous, ni de prouver s’il a existé ou non et sous quelle forme. Pour les chrétiens évangéliques, c’est Jésus-Christ qui reviendra sur ERETZ ISRAEL débarassé de ses ennemis les musulmans et dont il faut hâter l’évênement.

      En gros, les chrétiens évangéliques américains sont les blaireaux qui servent de bras armé aux USA et justifient et financent son soutien à ISRAEL

       
      • Clavreul

        22 juillet 2012 at 14 h 22 min

        Et puis les fanatiques fondamentalistes souhaitent la mise en place à l’échelle mondiale de la religion Luciférienne, le combat est donc aussi sur le plan religieux. Nous vivons la plus grande provocation contre le tout puissant créateur. Jésus Christ avait dispersé aux quatre coins de la Terre, les marchands du Temple sacré qu’il avait chassé. Il avait ajouté que leur rassemblement serait source de leur perte. La destruction de l’ Israël satanique Rothschildien est inévitable. Le combat se trouve bien au niveau spirituel et religieux.

         
      • kawa

        22 juillet 2012 at 16 h 35 min

        je confirme qu’il s’agit du retour de Jésus fils de Marie et son retour aura pour but de détruire et anéantir tous ceux qui ne sont pas soumis à l’unique seigneur : Dieu.
        Musulman signifie soumis à Dieu, rien de plus.
        Son retour est prévu (selon les écrits musulmans) en Syrie…
        Tandis que l’anté-Christ ou faux messie doit se déclarer à Jérusalem.
        Mais Dieu seul sait.

         
  6. redamex

    22 juillet 2012 at 9 h 46 min

    Syrie : l’incroyable aveu de Laurent Fabius

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31910

     
  7. byeuro

    22 juillet 2012 at 10 h 32 min

    Hors sujet : Banque : Entreprise gagée sur la mort ?

    http://gold-up.blogspot.fr/2012/07/banque-entreprise-gagee-sur-la-mort.html

    Une solution se trouve peut-être dans la 2nde vidéo
    Source : Gold-up

     
  8. BYEURO

    22 juillet 2012 at 10 h 45 min

    Hors sujet :

    ANNIVERSAIRE
    Il y a 20 ans, la Suisse disait «non» à l’EEE
    Avant la votation du 6 décembre 1992, l’adhésion à la Communauté européenne était une évidence pour les milieux politiques, emplis de l’optimisme de l’époque. Aujourd’hui, l’Union européenne (UE) a beaucoup perdu de son attrait.

    http://www.tdg.ch/suisse/20-ans-suisse-disait-eee/story/28871572

    SCANDALE DU LIBOR
    Credit Suisse mène une enquête interne
    Credit Suisse mène une enquête interne sur le scandale du Libor. Par ailleurs, des traders de plusieurs banques européennes seraient actuellement sur la sellette, dont l’un chez Lombard Odier à Genève

    http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/credit-suisse-mene-enquete-interne/story/24097378

    BANQUES
    Scandale du Libor, des pistes mènent à Genève
    Certains traders soupçonnés seraient actuellement actifs sur la place genevoise.

    http://www.tdg.ch/economie/scandale-libor-pistes-menent-geneve/story/21915553

    BANQUES
    UBS dans le collimateur de la justice italienne
    UBS pourrait être sanctionnée en Italie. La grande banque suisse, ainsi que trois autres, sont accusées d’avoir dissimulé les risques liés à l’émission de produits dérivés. Le procès débutera en septembre.

    http://www.tdg.ch/economie/ubs-collimateur-justice-italienne/story/19126991

    CRISE DE LA DETTE
    L’Italie traque les yachts de luxe dans ses ports
    Le gouvernement recherche les fraudeurs du fisc jusque dans les marinas. Et, crise oblige, il impose depuis peu une taxe sur les yachts dans les ports. Résultat: un exil massif des intéressés vers des havres plus accueillants.

    http://www.tdg.ch/economie/italie-traque-yachts-luxe-ports/story/30912442

    HORLOGERIE
    Cet or qui fait briller les exportations de montres
    Les montres en or flambent sur les marchés de l’horlogerie suisse. Valeur-refuge, le métal jaune est préféré aux solutions plus aventureuses ou moins chères, constate Kalust Zorik, spécialiste en marketing horloger.

    http://www.tdg.ch/economie/briller-exportations-montres/story/21298507

    FINANCE
    «Dr Catastrophe» investit en Europe du Sud
    La zone euro crispe les investisseurs. Ce qui n’empêche pas le gourou suisse de la finance Marc Faber, alias «Dr Doom», d’investir sur les bourses espagnole, grecque ou portugaise. Une première le concernant.

    http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/dr-catastrophe-investit-europe-sud/story/20274964

     
  9. catena

    22 juillet 2012 at 10 h 51 min

    la 3eme guerre Mondiale est déja commencée depuis 2001.

     
    • lambda

      22 juillet 2012 at 11 h 32 min

      Oui Catena, la 3ème guerre Mondiale aura entre autre une odeur de gaz

      Le 11/9 a servi de raison à envahir l’Afghanistan pour cause de gazoduc à sécuriser pour
      traverser ce pays et arriver au Pakistan au port de Gwadar en mer d’Oman sans oublier que deux jours avant le 9/9, l’assassinat de Massoud qui vivant, aurait combattu l’entrée de l’Otan dans son pays

      D’ailleurs Karzai alors, conseiller Unocal avant d’être président d’Afghanistan a signé un accord officiel avec le Turkmenistan et le Pakistan – on comprend mieux son double jeu –

      Pour la Syrie il en va de même car le projet Nabucco semble avoir été écarté mais il est à craindre que ce pays ne tombe malgré les vétos russes et chinois – (les liens ci-dessous aident à cette analyse)

      Les criminels sionnistes n’hésiteront devant aucune forfaiture pour la prise du moyen Orient

      http://www.courtfool.info/fr_Pipelines_vers_le_11_septembre.htm (très interessant)

      http://french.ruvr.ru/2012_05_28/projet-Nabucco-ferme-fin-juin/

      http://www.euro-petrole.com/le-commissaire-oettinger-salue-les-accords-pour-le-gazoduc-tanap-n-f-6401

       
    • nomlieu

      23 juillet 2012 at 4 h 33 min

      Non, la IIIème WW a commencé en 1999, guerre du Kosovo !

       
  10. jozecat

    22 juillet 2012 at 12 h 42 min

    SYRIE : DE L’EAU DANS LE GAZ ou GUERRE DE L’EAU AU MOYEN ORIENT

    La terre promise est avant tout une terre aride : Israël ne dispose que de très rares ressources en eau pour assurer sa survie. La question de l’eau est donc un élément central du rapport que l’Etat hébreu entretient avec ses voisins.

    La terre promise est avant tout une terre aride : Israël ne dispose que de très rares ressources en eau pour assurer sa survie. La question de l’eau est donc un élément central du rapport que l’Etat hébreu entretient avec ses voisins.

    La Cisjordanie recèle en son sous-sol d’importantes nappes phréatiques, immédiatement mises à profit. Aujourd’hui selon la Banque Mondiale 90% de l’eau captée dans ces nappes passe de l’autre côté du mur de séparation pour irriguer les cultures israéliennes, les palestiniens n’ayant droit qu’aux 10% restants. A l’Est enfin, l’occupation de la Cisjordanie permet à Israël de contrôler les eaux du Jourdain aux dépends de la Jordanie, accentuant les tensions entre les deux pays. En 1995, le traité de paix a instauré une collaboration entre ces deux états sur le problème de l’eau. Un espoir pour cette région où la paix ne semble pas pouvoir se dessiner sans un partage plus équitable des ressources.

    Dès le début du XXème siècle, les leaders sionistes étaient déjà conscients de l’importance cruciale de l’approvisionnement en eau d’un hypothétique état d’Israël, et ce bien avant sa création. Chaim Weizman, qui deviendra le premier président de l’État hébreu, imagine en 1919 d’inclure le Litani, un affluent du Jourdain à l’intérieur des frontières israéliennes qui s’établiront finalement quelques kilomètres plus au sud, laissant le contrôle de ce point stratégique au Liban.

    En 1953, le jeune Etat d’Israël se lance dans la construction d’une immense canalisation partant du nord du lac de Tibériade jusqu’au désert du Néguev. Mais la Syrie intervient immédiatement, et l’en empêche par des tirs d’artillerie. Le chantier reprendra à l’abri, plus au Sud. Après la guerre des Six Jours en 1967, Israël occupe la Cisjordanie et la partie syrienne du Golan, deux objectifs stratégiques pour l’approvisionnement en eau. Le plateau du Golan tient lieu de véritable château d’eau naturel qui alimente le lac de Tibériade. De peur qu’elle ne dévie les rivières qui en descendent vers son propre territoire, Israël a toujours refusé de rétrocéder le Golan à la Syrie.

    Quatre pays, la Syrie, la Jordanie, Israël et la Palestine se disputent des ressources en eau parmi les plus faibles au monde. Le Jourdain et sa source, sur le plateau du Golan, vidé de ses eaux par Israël et la Jordanie, se réduit aujourd’hui à un mince filet d’eau. Le Yarmouk, son affluent, retenu dans les innombrables barrages syriens, n’irrigue plus la Jordanie.

    Dans ce contexte, l’eau attise toutes les convoitises. Le contrôle de ces ressources est un enjeu majeur. Au Proche-Orient, l’eau a été au centre de toutes les guerres, elle a été gagnée par la force des armes. Israël y jouait sa survie. On consomme 350 litres d’eau par jour et par habitant à Tel Aviv ou à Jérusalem. En face, dans les territoires occupés, on ne dispose pas même de 20 litres.

    Quelle est la politique de ces pays en matière de gestion des ressources d’eau ? Comment fonctionne l’union de façade entre les frères arabes ? Comment ces pays, certains encore en guerre, gèrent-ils cette situation ?

    Avec des ressources en constante diminution et des populations qui augmentent rapidement, l’eau est, plus que jamais, une question de survie… POUR BEAUCOUP D’EXPERTS, LA PROCHAINE GUERRE AU PROCHE ORIENT SERA CELLE DE L’EAU.

    ARTE France 2005

    [depuis, la situation s’est considérablement

    – La Mer Morte menacée d’ assèchement
     » Israël, la Jordanie et la Syrie sont conjointement responsables de cet assèchement, en déroutant le cours du Jourdain pour l’irrigation et l’eau potable. »
    -Le niveau du ac de Tibériade s’est élevé dernièrement mais reste sous surveillance
    – Le fleuve Jourdain, où le Christ fut baptisé selon la tradition chrétienne, ressemble de plus en plus à un ruisseau fortement pollué qui pourrait se retrouver en grande partie à sec
    israel-infos.net/article.php?id=6809

     
  11. byeuro

    22 juillet 2012 at 12 h 51 min

    J’essai de mettre des liens mais cela ne fonctionne pas. Bizarre !!!!!!!

     
    • jozecat

      22 juillet 2012 at 13 h 02 min

      …. Certains sites ne passent pas

       
  12. sarroub

    22 juillet 2012 at 13 h 01 min

    Reblogged this on msarroub.

     
  13. zapatta

    22 juillet 2012 at 16 h 36 min

    La Syrie, centre de la guerre du gaz au Proche-Orient

    par Imad Fawzi Shueibi

    L’attaque médiatique et militaire à l’encontre de la Syrie est directement liée à la compétition mondiale pour l’énergie, ainsi que l’explique le professeur Imad Shuebi dans l’article magistral que nous publions. À un moment où la zone euro menace de s’effondrer, où une crise économique aiguë a conduit les États-Unis à s’endetter à hauteur de 14 940 milliards de dollars, et où leur influence s’amenuise face aux puissances émergentes du BRICS, il devient clair que la clé de la réussite économique et de la domination politique réside principalement dans le contrôle de l’énergie du XXIe siècle : le gaz.
    C’est parce qu’elle se trouve au cœur de la plus colossale réserve de gaz de la planète que la Syrie est prise pour cible. Les guerres du siècle dernier étaient celles du pétrole, mais une nouvelle ère commence, celle des guerres du gaz.

    Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 8 mai 2012

    http://www.voltairenet.org/La-Syrie-centre-de-la-guerre-du

    Refondation énergétique du Moyen-Orient

    La plaque tectonique syrienne

    par Chems Eddine Chitour

    Mondialisation.ca, Le 16 juillet 2012

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=CHI20120716&articleId=31933

     
    • Clavreul

      22 juillet 2012 at 19 h 58 min

      Ah ! la belliqueuse Israël, hier c’était la bombe nucléaire de l’Iran et maintenant c’est l’armement chimique Syrien le plus GRAND du monde. Ca n’est pas N. Sarkozy qui disait en off lors d’une réunion du G20 à B. Obama qu’il en avait marre des mensonges de Netanyahu.

       
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 674 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :