RSS

Vers la chute de l’Europe

17 juil

Par Mentahlo – Depuis vendredi, des rumeurs de QE de la Fed courent les salles de marché et rendent les traders haussiers. Cette rumeur sera confirmée ou infirmée ce soir par Bernanke, lui-même, puisqu’il va défendre sa politique au Sénat.

Consultant les files des uns et des autres sur les forums spécialisés, il semblerait qu’une majorité de traders soient haussiers à TCT. Personnellement je reste baissier, en ayant la désagréable impression d’être à contre-courant.

Pourquoi suis-je baissier ?

Les Allemands, les Finnois et les Néerlandais ont refusé de valider les pseudo-solutions de la BCE, qui ne sont que de la cavalerie organisée au plus haut niveau. Souvenez-vous que la Grèce doit participer au sauvetage de l’Espagne en lui prêtant à 3% alors qu’elle doit elle-même emprunter beaucoup plus cher sur les marchés. C’est la même chose pour l’Italie. Le MES ne peut qu’augmenter la vitesse de la spirale de la dette. Ce n’est qu’une escroquerie institutionnelle au seul profit des banquiers privés. Comme ceux-ci sont propriétaires des Banques Centrales et que les dirigeants de l’Europe sont leurs hommes de paille, ces voleurs de grand chemin ne seront pas mis en prison ou au bout d’une corde de sitôt. Notez bien que Lindsey Williams avait annoncé cette volonté du Cartel d’accroître massivement l’endettement des Etats. Les pays du Nord sont donc en opposition directe avec le Cartel.

Bernanke, dans un discours antérieur, a dit que la triple crise européenne,  dettes, bancaire et monétaire, mettait en danger l’ensemble du système occidental et donc mondial. Le Ministre allemand des finances a lui même parlé de crise systémique en Europe. Le chef économiste de la Banque centrale européenne, Peter Praet, annonçait, mardi 10 juillet, que la crise de la zone euro est désormais « plus profonde et plus dangereuse » qu’au moment de l’effondrement de Lehman Brothers.

Si Bernanke voulait aider l’Europe, il faudrait qu’il laisse l’Euro baisser pour faciliter la monétisation des dettes européennes.

 

Voudrait-il soutenir l’Euro, le pourrait-il ?

L’un des plus grands fonds obligataire du monde, Pimco, est en train de convertir tous ses titres européens en obligations du trésor américain avec ce commentaire désabusé: « c’est la moins pire des solutions. » Cette fuite de capitaux de la zone euro est générale. 160 milliards d’euros ont fui la Grèce en quelques mois, 100 milliards d’euros d’obligations espagnoles ont été vendus par les investisseurs étrangers en 4 mois. Ce phénomène est amplifié par le bank-run des déposants qui ont  retiré 150 milliards d’euros. Cet assèchement de liquidités a poussé les banques espagnoles à  emprunter 287,8 Milliards d’euros à la BCE en mai, puis 337 Mds € en juin. Les dernières mesures de rigueur du gouvernement de la péninsule ibérique devraient accélérer ce mouvement de fond.

Après la Grèce et l’Espagne, c’est l’Italie qui est dans la tourmente. Mario Monti n’a pas hésité à dire que le pays était « en guerre sur plusieurs fronts« . Avec des dettes déjà très élevées, l’Italie va devoir financer l’équivalent de 25% de son PIB en 2012-2013, 415 milliards d’Euros. Moody’s ayant abaissé la note du pays la semaine dernière à Baa 2, le trésor italien va avoir encore plus de difficultés à trouver des financements sur les marchés.

Si cette fuite de capitaux était d’abord limitée aux pays du sud de l’Eurozone, elle est désormais généralisée. Le directeur des relations internationales de la BCE, Franck Moss confiait récemment : « la zone euro fait face à un arrêt brutal des flux de capitaux en provenance du reste du Monde. C’est quelque chose que nous pensions seulement possible dans des petits pays en développement… »

James Bullard, de la Fed de Saint Louis, confiait à un journaliste du Wall Street Journal : « L’une des choses qui me préoccupent le plus aujourd’hui, c’est que cette crise oppose un marché qui bouge rapidement à un processus, qui bouge lentement. » Et « Une désintégration de la zone euro impulsée par les marchés est en cours ».

Ce phénomène explique la forte baisse en terrain négatif des obligations du trésor suisse et allemande… cf mon article  « signes d’orage » du 14 juillet.

 

L’Euro ne peut donc que plonger fortement. A tort ou à raison, je considère que la pause dans sa chute n’est qu’un bref retracement technique, qui est proche de sa conclusion. La descente vers 1,16 devrait reprendre sous peu.  L’éclatement de la zone Euro est toujours dans les dossiers, la seule inconnue restant le timing et l’étiquette. Les chefs du protocole ne nous ont pas donné l’ordre de sortie des uns par rapport aux autres.

 

Sur ce graphique du CAC , on voit que la Moyenne Mobile 50 mois (en bleu) croise à la baisse la moyenne mobile à 200 mois. Phénomène très rare.

Albert Edwards, de SG Global Research, appelle cette figure graphique « l’ultime croix mortelle ». Il souligne qu’en 1998, ce phénomène avait frappé le Nikkei qui depuis 14 ans est dans un long hiver de Kondratiev. L’analyste n’a pas montré du doigt le CAC, mais le S&P 500, disant qu’il était à deux doigts de former cette croix mortelle.

Le Nasdaq en journalier avait connu en octobre 2000 un croisement de la MM50D coupant la MM200D, la baisse avait duré deux ans.

Ce signal donné par l’Euro montre que l’indice s’est désolidarisé du S&P 500.

Je considère que le DJ et le S&P 500 sont en train de finir le retracement technique en « 27 » de la figure classique « 3 pics et un dôme ». Après ce petit rallye haussier, la baisse ramène à la base de la figure. Le début de la descente est probablement une question de jours, que je pense compter sur les doigts d’une main.

Le Nasdaq montre pour moi une figure très clairement baissière à court terme. Ce graphe hebdomadaire montre les potentialités d’une hausse très limitée en amplitude et en temps, avant forte baisse.

 

LE BRENT

Le Brent qui avait chuté lourdement depuis son sommet à 128 en mars pour rebondir à 88,50 en juin, vient de terminer une figure en Epaule-Tete-Epaule inversée, retraçant 38,20% de la baisse.

Il pourrait s’arrêter là pour continuer la chute … ou retracer jusqu’à 50% à 198,45$.

 

Je pourrais ergoter sur chacun des indices. Quel que soit le discours de Bernanke et son éventuel effet très momentané sur les marchés. L’Euro est amené à plonger.

De ce fait, les marchés vont violemment déflater. Reste à savoir si cela commence à TCT ou si la grande vague est repoussée de quelques jours.

Pour moi, toute nouvelle hausse serait une occasion d’accumuler des positions shorts.

 

Pas de crise sans objectif…

Pourquoi n’avons-nous pas continué à vivre paisiblement comme avant, sans mondialisation, sans chômage, sans dette ? Pourquoi des individus nous ont-ils engagé dans un scénario qui semble devenu totalement incontrôlable et qui se solde par récession, chômage, désespérance, etc. ?

(A. Lincoln)

L’Italie doit injecter 2 milliards d’euros de plus au capital de la banque Monte dei Paschi et une partie importante servira au… paiement des intérêts.

A coup sûr, après deux années de fiasco embarrassant, l’idéal européen vacille, les dislocations économiques et sociales se multiplient, l’industrie bancaire tremble sur ses bases et les troubles politiques se multiplient. Ces conséquences sont pour une grande part irréversibles : l’idéal européen devra vivre avec le souvenir de manifestations d’égoïsme national et d’incivilité caractérisée (le non-respect du règlement de copropriété) ; le chômage mettra de nombreuses années à baisser substantiellement et la détresse sociale restera la marque des décennies à venir, l’ébranlement de l’édifice bancaire laissera aussi des fissures pour longtemps, les investisseurs resteront psychologiquement meurtris et quant au contrecoup politique, il est trop tôt pour en prendre la mesure – mais les évocations récurrentes de la République de Weimar en Grèce font froid dans le dos.

Ces sommets de la dernière chance étaient donc les sommets de la dernière chance pour éviter des dégâts irréparables.

Le sommet des 28-29 juin 2012 lui décidera du sort de la zone euro. Comme prédit par la plupart des observateurs, le problème espagnol est d’une taille potentielle telle que l’approche élaborée jusque là (déjà totalement défaillante pour les petits pays) n’a aucune chance de réussir – aucune.

Que signifie le mot « échec » appliqué à cette réunion du conseil ? Tout simplement que les mesures annoncées, soit parce qu’elles sont hors-sujet soit parce qu’elles sont pusillanimes (soit les deux), ne rassurent pas les investisseurs dans la dette espagnole (Etat, banques, entreprises…), ni les déposants dans les banques espagnoles.

Que se passera-t-il ? La séquence et la rapidité de propagation sont incertaines, mais les ingrédients sont les suivants :

– l’Espagne, puis l’Italie, perdront l’accès au marché – c’est à dire la possibilité de lever de la dette à un taux non punitif, en-dessous de 10-15% à 5-10 ans
— l’EFSF/ESM ne pourront pas apporter leur aide compte tenu des montants en jeu ; ne pas oublier que si un Etat perd son accès au marché, les entreprises publiques, les collectivité locales et les banques perdent également l’accès
— les investisseurs en actifs espagnols cherchent la sortie, aggravant les dislocations sur les marchés financiers
— les déposants rationnels des banques transfèrent leurs dépôts (ou vont chercher des billets)
— les banques n’ont plus d’autre recours que la banque centrale, avec des actifs à mettre en collatéral qui ont perdu de leur valeur, précipitant un deleveraging désordonné
— la BCE est suppliée d’acheter la dette souveraine sur le marché, mais ne peut pas sauver la zone euro si les responsables politiques (l’autorité légitime) y ont renoncé ; donc sauf à ce qu’elle prenne le risque ultime (interventions en violation objective du Traité), la BCE ne peut pas renverser la tendance
— les gouvernements en question réquisitionnent les banques nationales et exigent qu’elles achètent la dette de l’Etat (pour lui éviter le défaut à court terme), quitte à brader tous les actifs non domestiques
— la banque centrale nationale force le conseil des gouverneurs de la BCE et offre de l’ELA (Emergency Liquidity Assistance), y compris au gouvernement qui émet des Promissory Notes – tout ceci en infraction ouverte avec le Traité
— l’Etat paie ses fournisseurs avec des IOU (« I owe you »), comme l’a fait la Californie momentanément en 2009, et exige que les banques locales acceptent ces IOU
— les autorités locales préparent des mesures de contrôle des capitaux (plus facile à dire qu’à faire) et exigent le rapatriement des capitaux investis à l’étranger – en contradiction avec les règles élémentaires de l’Union. Les pertes patrimoniales de ces « fire-sales » sont considérables – et propagent la contagion.
— l’Etat crée une banque publique où les dépôts sont garantis, adossée à la banque centrale nationale, en violation explicite des règles européennes
— un euro circulant à Madrid ou Rome ne vaut plus un euro circulant à Francfort
— pendant ce temps, l’économie s’effondre : le financement disparaît, la consommation recule, l’investissement s’assèche, le chômage explose.
— hors de ces pays, les banques qui ont une exposition sur le risque espagnol ou italien perdent pied et sont nationalisées.

 
73 Commentaires

Publié par le 17 juillet 2012 dans Non classé

 

73 réponses à “Vers la chute de l’Europe

  1. quidam

    17 juillet 2012 at 17 h 05 min

    HS: apprenez à reconnaitre les constellations:

     
    • emigrdsouche

      17 juillet 2012 at 23 h 43 min

      C’est bon ça, quidam.
      C’est ma consternation préférée.

       
      • quidam

        17 juillet 2012 at 23 h 47 min

        @emigrdsouche ;-)

         
    • Tomi

      18 juillet 2012 at 2 h 11 min

      énorme article de Menthalo là !?…NAN ???

      Du condensé-synthétisé de l’actu’ géo’économico’statégique de haut niveau…

      je trouve tout celà bien « extrèm » mais trés malheureusement bien jaugé….

      Et notre France à défendre……

      Accrochez-vous bien à vos 5 boulles semeuse et 20f nap….

      Biz à tous____et gigantesque merci à messieurs Menthalo, trader Noé, Delacroix et denissto__

       
    • petit

      19 juillet 2012 at 5 h 19 min

      je ne croix pas a la fin de l’Europe car comme emblème c’est le drapeau de Marie les douze étoile et c’est un chrétien qui l’a conçu mais il faut appelez au secours auprès du ciel vers DIEU (amour) car l »Europe est en train de devenir païen est adopte des loi contre la vie normale Gérard

       
  2. Entreprise Nationale de Conserverie Industriele "ENCI"

    17 juillet 2012 at 17 h 06 min

    ce qui est drôle a mes yeux est que quant j’ai commencer a m’intéressé au sujet, les appelles d’aire de Bernanke suscitaient l’effrois, l’annonce d’un QE était tous de suite répercute a la hausse sur les matières premières et la depuis un moi c’est le contraire qui arrive si Bernanke ne QE pas, la bourse est triste

     
    • Bloupi

      17 juillet 2012 at 17 h 51 min

      Ce qui est triste à mes yeux, ce sont vos fautes d’orthographe…

      Concernant Bernanke, il est que le pantin de ses patron qui de toute façon fixent les règles du jeux auquel ils jouent. Qui a affamer les peuples.
      Ça n’est pas Bernanke qui décide.

       
      • Bloupi

        17 juillet 2012 at 17 h 52 min

        tiens ben moi aussi j’aurais du me relir!

         
      • quidam

        17 juillet 2012 at 18 h 39 min

        @Bloupir
        ah oui là vous faites très fort ! à part dans des copies du BAC on ne doit pas voir autant de fautes concentrées dans un si petit commentaire.
        Je crois que vous avez perdu une occasion de vous taire ;-)

         
      • emigrdsouche

        17 juillet 2012 at 21 h 44 min

        Bloupi, t’as réussi à me faire pleurer.

         
      • lambda

        17 juillet 2012 at 21 h 48 min

        @emigrdsouche

        « de rire » :)

         
      • patrice

        18 juillet 2012 at 3 h 22 min

        @ Bloupi : Quand on fait une remarque à un intervenant, mieux vaut être exempt de fautes d’orthographe soi-même, sans quoi l’on passe pour un charlot ! règles du jeu(x) et affamé (r) …

         
      • marc153

        18 juillet 2012 at 6 h 58 min

        Patrice, je voudrais ajouter: « il N’est… », « patronS », « auquelS », « quitte ». Bref, pas moins de 6 fautes d’ortographe, de syntaxe ou de grammaire en 2 phrases sencées être des exemples… Bloupi champion du monde! ;-)

         
      • Grandduc

        18 juillet 2012 at 8 h 49 min

        moi moi moi auçi j’veu joué aveque vou

        Héhéhé, Bloupi battu

        Vlan, dans les dents !!!

         
    • Bernard PIVOT

      17 juillet 2012 at 17 h 55 min

      13 fautes…

       
      • Bloupi

        18 juillet 2012 at 10 h 15 min

        Vous connaissez l’ironie? :)

         
    • Dies Irae

      17 juillet 2012 at 23 h 25 min

      @ « ENCI »

      Ben oui la bourse est triste parcequ elle ne pense qu’en TCT ou MT et qu’ils se sont habitué à leur petit « flash » que provoque l injection des QE de Bernanke… Même ultra court… ils adorent… ils en redemande… de vrais toxicomanes…

       
  3. imotus

    17 juillet 2012 at 17 h 34 min

    la finance n’est que le voile de l’enveloppe.
    le suiv des cours montrent que les banques controlent tous les cotations et que dans leur ego elles ne voyent pas pourquoi elles n’auraient pas l’argent qu’elles creeent puisqu ‘elles le controlent . Ceci doit alerter les gens sur l’illusion,créée sur le postulat de walras. la loi des marchés n’existe pas, pas plus que n’existe la bonne pharmacie ou la bonne energie et la bonne alimentation.

    l’europe s’est construite au moment ou uranus etait en verseau.Cette naissance fut le drapeau europeen qui represente uranie , soit uranus.
    Ne pas oublier que l’espagne est jaune et rouge, l’allemagne aussi. Ces pays sont frere de sang depuis des millenaires comme la russie et l’ancienne chine..
    et on ne laisse pas tomber son frere de sang vu les secrets qui sont en jeu..
    Il faut elagir la connaissance pour comprendre ce qui se passe.
    les fluctuations des marchés ne montrent que les tensions d’oppositions entre les usa et les autres.les usa est un pays condamné climatiquement,comme la japon,l’angleterre, et une partie de la chine et la russie.Entre la glace qui va s’etendre vers le nord et la secheresse aux USA,la donne des pouvoirs va changer d’ci 2041.date ou les usa n’auront pas le choix que celui de faire la guerre aux autres pour se trouver un coin viable.
    vouloir croire que l’espagne , la grece sont des etats independants c’est oublier le drapeau europeen et le secret qui relient ces peuples entre eux.C’est se tromper de bataille.
    .°.

     
    • emigrdsouche

      17 juillet 2012 at 21 h 52 min

      Ouaip, les vikings vont nous tomber dessus.
      Danemark, GB, Suède, Norvège, Finlande, vont tous déferler sur nous, et là, grosse baston pour les repousser.
      Migrations Européennes vers le Maghreb côtier, aussi, quelle ironie.

       
    • emigrdsouche

      17 juillet 2012 at 23 h 52 min

      De mon avis, les USA va se refermer sur elle-même, s’il existe encore en 2041…
      Un hôtel désaffecté.
      L’oligarchie aura foutu le camps.
      Viva Las Vegas.

       
  4. Folamour

    17 juillet 2012 at 18 h 01 min

    C’est toujours agréable d’avancer des « supputations » et de les voire confirmer par l’incontournable Max Keiser (pas peut fier sur ce coup la ; )))

    Max Keiser : Les banques européennes en faillite ou la finance de l’ombre…

    http://www.crashdebug.fr/index.php/diversifion/5112-max-keiser-les-banques-europeennes-en-faillite-ou-la-finance-de-l-ombre

    Amitiés,

    L’Amourfou

     
  5. jozecat

    17 juillet 2012 at 18 h 08 min

    @imotus « Cette naissance fut le drapeau europeen qui represente uranie , soit uranus. »

    L’origine chrétienne du drapeau européen le 8 décembre 1955 fete de l’immaculée conception

    http://www.atheisme.org/drapeau.html

    (et c’est des athées qui en parlent)

     
    • jozecat

      17 juillet 2012 at 18 h 17 min

      «Sur le fond bleu du ciel, les étoiles forment un cercle en signe d’union. Elles sont au nombre invariable de douze, symbole de la perfection et de la plénitude, qui évoque aussi bien les apôtres que les fils de Jacob, les travaux d’Hercule, les mois de l’année»

      Le Conseil de l’Europe siège à Strasbourg, au Palais de l’Europe. C’est une assemblée née en 1949 en vue de promouvoir sur le continent les droits de l’homme. Il n’a qu’une autorité morale et aucun pouvoir politique. En son sein sont représentés la plupart des pays européens (46 membres aujourd’hui).
      Des symboles rassembleurs

      Dès sa création, le Conseil a souhaité donner à l’Europe des symboles auquels les peuples puissent s’identifier. Après cinq ans de recherches et de tentatives avortées, le 25 octobre 1955, l’assemblée parlementaire choisit à l’unanimité un emblème d’azur portant une couronne de douze étoiles d’or.

      L’emblème a été conçu par l’Autrichien Arsène Heitz, modeste fonctionnaire, artiste à ses heures et… fervent catholique. Selon ses dires, il s’est inspiré de la médaille miraculeuse de la rue du Bac (Paris). Celle-ci représente la Vierge avec la corona stellarum duodecim ou couronne de 12 étoiles qu’évoque l’Apocalypse de Saint Jean («Un signe grandiose est apparu dans le ciel, une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de 12 étoiles», Apocalypse 12,1). Il lui a ajouté un fond bleu de la couleur traditionnelle du manteau de la Vierge.

       
      • Hervé

        17 juillet 2012 at 18 h 47 min

        Et hop, le S&P vient encore une fois de passer les 1355 de Trader Noé… Tout baigne !

         
  6. menthalo

    17 juillet 2012 at 18 h 08 min

    Intéressant toute la dernière partie de l’article n’est pas de moi…
    mais globalement c’est un article LIESI ;-)

    Le support du Nasdaq a été cassé 3 fois en 4 jours…. y’aurait il un problème ?
    Sans les PPT, cet indice serait déjà aux oubliettes.

    ——————–
    information complémentaire, qui vient corroborer la fuite des capitaux de l’Eurozone
    USA: forte hausse de l’excédent dans les flux de capitaux en mai

    Washington (awp/afp) – L’excédent des Etats-Unis dans les flux de capitaux investis à long terme a fortement progressé en mai, du fait d’une hausse des achats de bons du Trésor américains par les investisseurs publics étrangers, selon des chiffres publiés mardi par le département du Trésor.

    Cet excédent a doublé à 55,0 milliards de dollars, contre 27,2 milliards le mois précédent.

    Selon les données du gouvernement, qui ne sont pas corrigées des variations saisonnières, la hausse de l’excédent a résulté pour bonne part d’un net regain des investisseurs étrangers pour les obligations du Trésor américain.

    Les investisseurs publics étrangers ont été acheteurs de ces titres à hauteur de 41,4 milliards, alors que leurs achats avaient fortement diminué le mois précédent, à 5,7 milliards seulement. Et les investisseurs privés ont vu leurs achats de bons du Trésor bondir à 60,3 milliards, alors qu’ils avaient reculé de 14,0 milliards en avril.

     
    • Hervé

      17 juillet 2012 at 18 h 37 min

      Merci pour ce très bon article. Personnellement, je suis de ton avis mais je ne comprends pas ce qui fait monter les marchés. Cela fait maintenant longtemps (de nombreux mois) que l’on ne voit pas de porte de sortie à cette crise et pourtant tout semble encore tenir bon. Aujourd’hui, encore une fois, les indices américains remontent… Deux possibilités : soit maintenant tout est tellement trafiqué, que peut être les marchés peuvent continuer comme cela, soit c’est juste pour essayer de gagner un maximum de frics quand cela va s’effondrer.

       
      • menthalo

        17 juillet 2012 at 22 h 26 min

        voir plus bas

         
  7. Rotschtroumpf

    17 juillet 2012 at 18 h 37 min

    Tiens, vous vous rappelez du voyage de Michel Rocard en Iran juste après l’élection d’Hollande ? Bah c’était aussi pour discuter de Peugeot en Iran avec son partenaire local Khodro.
    L’affaire PSA est aussi une affaire géopolitique et diplomatique.

    http://www.ikcopress.com/en/news.aspx?docID=14731

    http://gestion-des-risques-interculturels.com/analyses/peugeot-contraint-de-renoncer-au-marche-iranien/

    Rappel : Khodro est le partenaire de Peugeot en Iran
    450 000 peugeots vendues / an en Iran
    Iran : 2 ème marché de Peugeot après la France

     
  8. zapatta

    17 juillet 2012 at 18 h 47 min

    La Fed reste prête à faire plus, assure Ben Bernanke

    Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke n’a pas dit grand chose mardi sur les intentions de la banque centrale en matière d’assouplissement monétaire, hormis de répéter qu’elle se tenait prête à agir si nécessaire.

    S’exprimant devant la commission bancaire du Sénat, Bernanke a expliqué que la reprise économique aux Etats-Unis était freinée par le resserrement des conditions de financement imputable à la crise de la dette dans la zone euro et aux incertitudes entourant l’évolution de la politique budgétaire américaine.
    Il s’en est sinon tenu pratiquement au message d’attente vigilante déjà livré le mois dernier, décevant certains investisseurs qui en attendaient plus, en particulier dans le sens d’un nouvel assouplissement quantitatif (QE3).

    « Témoignant de ses inquiétudes sur le rythme des progrès dans la réduction du chômage et sur les risques baissiers qui pèsent sur la croissance économique, le comité (de politique monétaire) a clairement dit lors de sa réunion de juin qu’il se tenait prêt à prendre de nouvelles mesures », a-t-il dit dans son discours de présentation du rapport semestriel sur la politique monétaire.
    Wall Street a d’abord baissé mais elle est revenue depuis en territoire positif, tandis que le dollar a monté et que les Treasuries ont effacé leurs pertes.

    « Le marché se préparait à un signal suggérant une action imminente de la Fed et ce n’est pas du tout ce qu’il a obtenu », a commenté Omer Esiner, responsable de l’analyse de marché de Commonwealth Foreign Exchange à Washington. « Il a clairement laissé l’option du QE3 sur la table mais il n’a pas avancé d’un seul pas vers une action imminente. »

    EXPLICATION PARTIELLE DES ÉLÉMENTS SAISONNIERS

    La prochaine réunion de la Fed se tiendra les 31 juillet et 1er août. La Fed maintient son taux au jour le jour quasi-nul depuis décembre 2008 et elle a racheté pour 2.300 milliards de dollars (1.900 milliards d’euros environ) d’obligations émises par l’Etat ou des établissements de crédit immobilier, afin de faire baisser les taux d’intérêt à long terme.
    La reprise montrant des signes d’essoufflement, la banque centrale a promis de maintenir ses taux au plus bas jusqu’en 2014 au moins et elle a parallèlement allongé la maturité moyenne des obligations qu’elle détient, une « opération twist » destinée elle aussi à faire baisser les coûts des crédits longs.

    Lors de la réunion de juin, la Fed a développé un peu plus son action de rééquilibrage de son portefeuille.
    Malgré le déploiement de cet arsenal, la croissance des Etats-Unis a ralenti et reste insuffisante pour faire baisser le chômage. Le produit intérieur brut (PIB) n’a progressé que de 1,9% en rythme annuel au premier trimestre et les économistes s’attendent à une performance plus faible encore au deuxième trimestre.
    Bernanke a dit que la Fed étudiera toute une panoplie d’outils pour stimuler encore la croissance s’il devient évident que le marché du travail ne s’améliore pas ou s’il existe un risque de déflation.
    Il a évoqué la possibilité d’acheter encore des obligations, d’activer le guichet de l’escompte ou de réduire la rémunération des dépôts des banques auprès d’elles.
    La Fed pourrait également jouer sur sa communication, en l’espèce sa promesse de maintenir les taux ultra-bas pendant une période prolongée, a-t-il ajouté.
    Pour Ben Bernanke, la détérioration récente du marché du travail implique que la baisse du taux de chômage – actuellement à 8,2% – ne sera que très graduelle. Il a ainsi admis mardi pour la première fois que la détérioration de l’emploi ne s’expliquait pas uniquement par des facteurs saisonniers.

    Les créations d’emploi sont tombées à 75.000 par mois en moyenne au deuxième trimestre, contre 226.000 au premier.
    « Les problèmes liés à un ajustement saisonnier et au climat inhabituellement chaud de l’hiver dernier expliquent en partie, mais seulement en partie, cette perte d’élan des créations d’emploi », a-t-il dit.

    PEU DE POIDS SUR LE LIBOR

    Bernanke a également dit à la commission que la manipulation du taux Libor avait sapé la confiance dans les marchés financiers.
    Il a ajouté que la méthode de calcul du Libor – les banques soumettent une estimation de leurs coûts d’emprunt – est « structurellement défaillante ». Mais, a-t-il poursuivi, la Fed peut difficilement imposer un changement dans la mesure où la procédure est supervisée par la Fédération des banquiers britanniques.
    Le président de la Fed a également profité de sa présence au Sénat pour appeler une nouvelle fois le Congrès à élaborer une stratégie crédible de réduction des déficits américains tout en évitant des coupes dans les dépenses et des hausses d’impôts brutales.

    Evoquant la situation en Europe, Ben Bernanke a déclaré que la Fed restait en contact étroit avec les autorités européennes et qu’il voulait faire en sorte que le système financier continue de résister aux chocs financiers.
    « Les marchés financiers et l’économie en Europe continuent de subir des pressions significatives, avec des effets de contagion sur les conditions économiques et financières dans le reste du monde, dont les Etats-Unis », a-t-il dit.

    REUTERS

     
    • lambda

      17 juillet 2012 at 20 h 32 min

      Bonjour zapatta :)

      vous êtes vous mis en « mode vacances »?

       
  9. BA

    17 juillet 2012 at 19 h 00 min

    Mardi 17 juillet 2012 :

    Selon les calculs du FMI, la dette publique de la Grèce sera de 171 % du PIB en 2013.
    La dette publique de l’Italie sera de 126,4 % du PIB en 2013.
    La dette publique de l’Irlande sera de 121,2 % du PIB.
    La dette publique du Portugal sera de 118,6 % du PIB.
    La dette publique de l’Espagne sera de 96,5 % du PIB.
    La dette publique du Royaume-Uni sera de 92,7 % du PIB.
    La dette publique de la France sera de 90,1 % du PIB.

    C’est la page 2 :

    La dette publique de ces Etats s’est emballée. La dette publique de ces Etats est devenue incontrôlable.

    En zone euro, plus personne ne contrôle quoi que ce soit. Aux Etats-Unis, pareil. Au Japon, pareil.

    Dans tous ces Etats, il va y avoir des défauts de paiement en cascade.

     
  10. winston

    17 juillet 2012 at 20 h 01 min

    Entendu au JT de TF1 :  » à Damas les combats font rage aux abords de la Banque Centrale « , mais c’est comme en Lybie ?

     
    • Clavreul

      17 juillet 2012 at 20 h 36 min

      Retirer les capitaux du pouvoir Syrien pour qu’il ne puisse plus avoir de financement pour se défendre. L’ Otan continu ses agressions et largue ses bombes sous couvert de missions humanitaires, c’est beau le nouvel ordre mondial. L’organisation d’un pillage généralisé qui se passe sous les yeux du monde entier. 70 000 morts en Libye, 1 455 590 morts en Irak, plus de 20 000 morts en Afghanistan, de combien sera t’il en Syrie ? C’est ça la guerre contre le terrorisme ? c’est ça la guerre de George Bush du bien contre le mal ? combien de civils innocents dans tout ce merdier ? le coût de toutes ces guerres est estimé à 1 283 milliards de dollars, c’est l’argent de nos impôts ça ? Il vaudrait mieux aider ceux qui crèvent de faim en occident avec cet argent.

       
      • emigrdsouche

        17 juillet 2012 at 23 h 36 min

        A peine 1000 dollards pour une vie.
        Très rentable.

         
  11. byeuro

    17 juillet 2012 at 20 h 12 min

    « La croissance s’affaiblit » selon la banque centrale
    Le président de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), Ben Bernanke, a reconnu mardi à Washington que la croissance économique du pays s’était encore affaiblie au printemps et que les perspectives d’amélioration sur le front du chômage étaient plutôt moroses.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1471407/2012/07/17/La-croissance-s-affaiblit-selon-la-banque-centrale.dhtml

    16 milliards de dollars de transactions secrètes entre HSBC et l’Iran
    La banque britannique HSBC a réalisé 16 milliards de dollars de transactions secrètes avec l’Iran sur une période de six ans, a révélé un rapport du Sénat américain commenté mardi par les élus au cours d’une audition publique.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1471439/2012/07/17/16-milliards-de-dollars-de-transactions-secretes-entre-HSBC-et-l-Iran.dhtml

    Argent sale: la banque HSBC pointée du doigt
    La banque britannique HSBC a fait prendre des risques au système financier américain en l’exposant à de possibles activités de blanchiment d’argent lié au trafic de drogue ou au financement du terrorisme, a indiqué lundi un rapport du Sénat américain.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1471062/2012/07/17/Argent-sale-la-banque-HSBC-pointee-du-doigt.dhtml

    Souffler dans un éthylotest peut provoquer une irritation buccale
    Désormais obligatoires, les éthylotests attendus par millions inquiètent les défenseurs de la nature à cause d’une substance classée cancérigène présente dans les « ballons » à usage unique, qui pourraient être collectés après utilisation, par précaution, via une filière spécifique.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1471527/2012/07/17/Souffler-dans-un-ethylotest-peut-provoquer-une-irritation-buccale.dhtml

     
  12. byeuro

    17 juillet 2012 at 20 h 27 min

    Nouveau scandale financier
    Le prix du pétrole aussi pourrait être manipulé
    Alors que l’enquête sur le scandale du taux Libor bat son plein, d’autres soupçons de manipulation font surface: comme les taux d’intérêt, le prix du pétrole pourrait être manipulé par quelques-uns. Les agences qui agrègent les cours du brut le font dans des conditions opaques et sur la base de données potentiellement manipulables. Leurs données influencent toute la chaîne de production, jusqu’aux prix des carburants et de l’huile de chauffage.

    http://www.tdg.ch/economie/prix-petrole-pourrait-manipule/story/20603311

    Scandale du Libor
    Washington envisage des poursuites
    Le département américain de la Justice rassemble des éléments en vue de poursuites pénales contre plusieurs institutions financières et membres de leurs personnels dans l’affaire de la manipulation du taux Libor. UBS, Credit Suisse ainsi que dix établissements étrangers sont suspectés de collusion dans le but de maintenir les taux Libor.

    http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/washington-envisage-poursuites-scandale-libor/story/14290665

    Comptes en Suisse
    Acheter des données bancaires? Le ministre dit non
    L’achat de CD de données bancaires suisses n’est pas une bonne solution dans le cadre de la lutte contre l’évasion fiscale, selon le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

    http://www.tdg.ch/monde/europe/achat-cd-donnees-bancaires-suisses-nest-bonne-idee/story/10756102

    HSBC :

    Etats-Unis
    Blanchiment d’argent: la banque HSBC accusée de laxisme
    La banque britannique a exposé le système financier américain à de possibles activités de blanchiment d’argent lié au trafic de drogue ou au financement du terrorisme, indique un rapport du Sénat américain.

    http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/blanchiment-argent-banque-hsbc-accusee-laxisme/story/23311451

    Les héritiers d’un prince arabe réclament des milliards à HSBC Suisse
    Les héritiers d’un prince du Qatar ont saisi la justice suisse pour obtenir 2,6 milliards de dollars, déposés à la banque HSBC Suisse. Les fils du cheikh défunt ont demandé en justice la restitution des fonds déposés par leur père auprès de la banque genevoise.

    http://www.tdg.ch/economie/Les-heritiers-d-un-prince-arabe-reclament-des-milliards-a-HSBC-Suisse-/story/27544506

    Un ancien cadre d’UBS France mis en examen
    Cette mise en examen d’un ancien dirigeant du bureau d’UBS à Lille est la deuxième après celle fin juin d’un cadre toujours salarié du groupe.

    http://www.tdg.ch/monde/ancien-cadre-ubs-france-mis-examen/story/10400603

     
  13. zapatta

    17 juillet 2012 at 20 h 29 min

    Vidéo de présentation pour la grève générale du 19 Juillet en Espagne :

    UNE MANIFESTATION LE 19 JUILLET. NOUS AVONS À ÊTRE UNIS .CECI EST UNE VIDÉO CONSACRÉE À NOUS TOUS, LES ESPAGNOLS NOUS QUI CROYONS EN NOS DROITS COMME ÊTRES HUMAINS :

     
    • lambda

      17 juillet 2012 at 20 h 40 min

      Zapatta je vous demandais (plus haut) si vous vous étiez mis en « mode de vacances » et je découvre à quelques minutes près qu’il n’en n’est rien :)

      Votre vidéo est d’un tel réalisme (dommage je ne comprends pas l’espagnol) mais les images très fortes n’ont pas besoin d’explications,

       
      • zapatta

        17 juillet 2012 at 23 h 12 min

        Bonsoir lambda

        J’ai traduis modestement ( mon niveau d’Espagnol date du lycée ) la présentation de la vidéo :)

        C’est une vidéo qui appelle à manifester le 19 juillet pour la grève générale elle montre que toutes les générations sont touchées par les coupes budgétaires

        La prise de conscience est collective secteur public/privé, étudiants, retraités elle appelle à faire l’union nationale inter générations contre les politiques .
        Ce que l’opinion publique Espagnole compare à l ‘ époque du Francisme…

        Ce que nos merdias ne disent pas c’est que lors de la dernière manifestation ont défilés des pompiers , des flics , et des militaires…

        A suivre…

         
  14. zapatta

    17 juillet 2012 at 20 h 33 min

     
  15. Le chat

    17 juillet 2012 at 20 h 34 min

    Excellent Menthalo!
    Il semble qu’il va y avoir du sport cet été! lorsque l’on voit les fuites de capitaux. Énorme proportionnellement aux mois précédents !!
    Les rats quittent le navire….
    L’échéance est effectivement très proche.

     
  16. lambda

    17 juillet 2012 at 20 h 41 min

     
    • marc153

      18 juillet 2012 at 7 h 19 min

      j’aime pas face de bouc, mais c’est pas mal, merci lambda

       
  17. Clavreul

    17 juillet 2012 at 21 h 35 min

    Est ce que le fait que les USA accélèrent la ruine de l’Europe n’est pas le moyen de les inciter plus rapidement à entrer dans une guerre générale ?

     
  18. FLUPKER

    17 juillet 2012 at 21 h 49 min

    IL VA PARLER a quelle heure bernanke ?

     
    • Clavreul

      17 juillet 2012 at 22 h 02 min

      La réunion est sur deux jours, mardi et mercredi, Bernanke devrait parler demain en fin d’après midi.

       
  19. FLUPKER

    17 juillet 2012 at 22 h 03 min

    merci

     
  20. zapatta

    17 juillet 2012 at 22 h 08 min

    @ FLUPKER Clavreul

    Ben a déjà parlé pour dire  » pas grand chose  » comme d’hab :)

    Il n’ y aura pas de QE 3 mais il se tient  » prêt  » bla bla bla ….
    Voir le communiqué REUTERS que j’ai mis plus haut…

     
    • Clavreul

      17 juillet 2012 at 22 h 27 min

      Et bien  » vers la chute de l’ Europe  » alors !

       
      • emigrdsouche

        17 juillet 2012 at 23 h 23 min

        Le fruit mûr de Lénine.

         
      • byeuro

        18 juillet 2012 at 7 h 56 min

        Comme dit Immotus vers une guerre civile aux USA avec son effondrement. Ben se sert de l’effondrement de l’UE pour cacher l’effondrement des US qui va éclater comme en son temps l’ancienne URSS et ceci avec une guerre civile à la clef.

         
  21. menthalo

    17 juillet 2012 at 22 h 30 min

    le graphe qui montre la vente massive… et la remontée sans aucun volume.
    Un marché complètement manipulé par les PPT.
    Lire l’article sur zerohedge, sans oublier les articles connexes en bas

    http://www.zerohedge.com/news/incredible-lightness-buy-side-volume

     
    • emigrdsouche

      17 juillet 2012 at 23 h 29 min

      Menthalo, bonsoir,
      Le ppm 45, ça surfe ?

       
  22. michel

    17 juillet 2012 at 23 h 18 min

    Vers la chute de l’Europe; vers le retour de l’Europe

     
  23. MARTIN

    17 juillet 2012 at 23 h 19 min

    Cette « analyse » est un « copier/coller » d’un article de l’AGEFI Actif publié avant le sommet européen et dont l’auteur, Pierre CAILLETEAU, fait état d’une simple supputation personnelle. A noter la phrase conclusive « Je m’arrête faute d’imagination ».

    http://www.agefi.fr/fiche-blogs-wikifinance/les-consequences-pratiques-d-un-echec-du-sommet-europeen-des-28-29-juin-2012-1774.html

    Quant à la « dead cross », indicateur baissier pour les chartises, il s’agit de la 3eme en 2 ans et de la 6eme depuis 2004, mais la MM200 se redresse. Le CAC ne s’était pas effondré après celles de 2004 et 2006.

    La fin du monde n’est pas pour demain….cette fois ci.

     
  24. figarofinn

    17 juillet 2012 at 23 h 32 min

    « Ethylotest, suicide obligatoire et payant. »

    http://attention-crash-mondial.blogspot.de/2012/07/ethylotest-suicide-obligatoire-et.html

    Ce serait drôle si ce n´était pas vrai…

    Bon courage.

     
  25. emigrdsouche

    17 juillet 2012 at 23 h 41 min

    L’Europe vers le chaos, ensuite, les USA.
    Lagarde, il y quelques mois: « si l’Europe s’effondre, les USA n’y survivront pas ».
    Pas si gourde que ça.

     
  26. zapatta

    18 juillet 2012 at 0 h 50 min

    John Lord  » nous a quitté  » il était le co-fondateur de Deep Purple et le meilleur  » claviériste  » de tous les temps…

    Paix à son âme….

     
  27. emigrdsouche

    18 juillet 2012 at 0 h 58 min

    Un seigneur du clavier.
    On vieillit, n’est-ce pas ?
    Bonne nuit, Zapatta.

     
    • zapatta

      18 juillet 2012 at 1 h 09 min

      T’as raison !! :)
      Le premier album que j ‘ai acheté c’est  » Deep Purple in rock…

      Je suis en train d’écouter une version de Child in Time enregistré dans une cathédrale avec un orchestre philharmonique j’en ai la chair de poule…. ):

       
      • lambda

        18 juillet 2012 at 5 h 55 min

        Zapatta, avant hier soir j’ai pensé à vous en apprenant la mort de John Lord
        C’est vrai que c’est à chaque fois une part de notre jeunesse qui s’éloigne, un temps où on rêvait d’un monde de paix (mais nous étions dans la bonne partie du monde) il y avait l’autre – le viet-nam

         
  28. lambda

    18 juillet 2012 at 5 h 49 min

    Claude allègre appelle Hollande à exploiter les gaz de shiste

    Une fois de plus il a perdu une occasion de se taire

    http://territoireavenir.canalblog.com/archives/2012/07/05/24658234.html

     
    • marc153

      18 juillet 2012 at 7 h 55 min

      Ou il obéit aux ordres de plus haut, va savoir… ;-)
      Tu ne dors jamais lambda? ou c’est le décalage horaire?

       
      • lambda

        18 juillet 2012 at 9 h 26 min

        @ marc 153
        je suis comme les chats, toujours que d’un oeil :)

         
  29. BA

    18 juillet 2012 at 8 h 24 min

    Dette publique de l’Espagne :
    2007 : dette publique de 36,3 % du PIB.
    2008 : dette publique de 40,2 % du PIB.
    2009 : dette publique de 53,9 % du PIB.
    2010 : dette publique de 61,2 % du PIB.
    2011 : dette publique de 68,5 % du PIB.
    2012 : dette publique de 90,3 % du PIB.
    2013 : dette publique de 96,5 %, selon les prévisions du FMI.

    Depuis 2007, la dette publique de l’Espagne s’est emballée.

    La dette publique de l’Espagne est devenue incontrôlable.

    La croissance est en chute libre en Espagne, la récession s’installe, le chômage est de 25 %, et je préfère ne pas parler de l’immobilier espagnol, ni des banques espagnoles.

    Pronostic : l’Espagne va se déclarer en défaut de paiement.

     
  30. Bloupi

    18 juillet 2012 at 10 h 14 min

    Hier soir, sur tous les JT, aucune information sur les manifestations en Espagne.

    Mais que fait la Presse ..? J’ai eu beau zapper : pas de réelle information à part qu’il fait beau à la plage et que la Syrie est soit-disant en rébellion du peuple qui se « soulève ».

    La manipulation de l’information est vraiment énorme.

     
  31. richie

    18 juillet 2012 at 11 h 38 min

    Lyon Gerland vers année 70 Deep Purple …génial ! tout de noir vêtu avec Ricchie Blamore , moment inoubliable c’est la patate assurée ,c’est le plein d’adrénaline gratos , de longs morceaux avec de super solos guitare batterie clavier etc… idem here come Mr time (IF) the End(Morrison) In Gada Davida (Iron buttefly) Drivin South,Drone blue (Jimi Hendrix) et encore…plus de 100000 personnes il me semble … la salle était en transe … c’est gravé in the rock… and Roll

    Here my train is come on (J H)

    Le corps s’éteindra un jour c’est la seule chose que l’on soit sur !

    Un être humain est une partie du tout que nous appelons « Univers »… Une partie limitée dans le Temps et dans l’Espace.
    En apparence, la vie n’a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu’il n’y en ait pas un !
    Albert Einstein
     » Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort… la science devient criminelle. » Albert Einstein avait dit en 1946

    Ce n’est pas l’ennemi que vous avez à combattre, mais l’erreur de l’ennemi: l’erreur que commet votre prochain, lorsqu’il lui arrive de se croire votre ennemi.
    Faites-vous l’allié de votre ennemi contre son erreur. Gandhi

    Bien plus que le bruit des bottes , je crains le silence des pantoufles  » ? »

     
    • redamex

      18 juillet 2012 at 19 h 52 min

      l’ennemi est à l’intérieur de soi, c’est lui qui perturbe la paix de l’esprit, c’est l’orgueil, la jalousie, la colère, l’attachement, l’aversion…la saisie erronée d’un soi autonome et autogène…

      le sens de la vie, c’est comprendre cela, la vie humaine, c’est le plus fabuleux trésor de tous les temps, à condition de faire l’effort vers la compréhension…….
      le reste, c’est le néant et de la perte de temps…

       
  32. virginiewilliams

    18 juillet 2012 at 16 h 50 min

    ────────────────────────▒████████████████
    ──────────────────────────█▓▓▓▓▓██▒▓█████
    ────────────────────▒▒────██▓▓▓██──█▒─▓██
    ──────────────────░████▒──▓█▓▓▓█▒─███████
    ──────────────░─▒▓█▒▓████─░█▓▓▓▓█▓███▒▓█▓
    ────────────▓████▓█▓█████░─█▓▓██▓▓▓▒▒▓▒▓░
    ──────────████████████▓██░▒▓█▒─░▓▓▓▓▓▓█▓█
    ───────▒▓███████▓▓▒█████▓▓▓█─▒████▓█▓▓▓▓█
    ─────▓████████▒█▒▓██████▒▓█─███▓██▓█▓▓▓▓▓
    ──░▓█████████▒▓███████████▒██▒███░▓▓▓▓▓▓▓
    ▒▓█████████▓█████████▓▓█░──▓███████▓▓█▓█▓
    ▓████████████████████▓██─██▓─█████░▓█▓███
    ▓█████████▒████████████▓▓████▓▓██──█▓▓▓─█
    ─░████████▒░▒███████─░███▓████▓░──░████▒░
    ────░─███░▓░░──██▓─────█▓█▒───█▓─▓█▒▒▓▓▓█
    ─────░▒░█▒▓▓───────────▓██▓█─▒█▒▒█▒██████
    ─────▒▓▓▒▒█▓▒▓░─────────█████──█▒░███████
    ──────░██─▓██▓─────────░█████▒──█████████
    ───────▒▓██▓███▒▒──▓─▓░░███████─▓████▓███
    ─────░▒░─▓▓█▓███▓▒▓░▓▒─██████████████──▓█
    ─────────░░▓█████████▓▓██████████████▒─██
    ─────────▒▓▓███▓▓█▓▒░░███████████████████
    ───────────░▒▓██▓▓▒██████████████████████

     
    • Bloupi

      18 juillet 2012 at 23 h 05 min

      ?

       
  33. aguejdad hakim

    11 septembre 2012 at 11 h 58 min

    separons les banques commerciales des banques d investissements pour une economie concrete et reelle hors speculation condamnons les responsables barcley hsbc ubs deutsch bank city bank enfin les affairistes suisses en rehabilitant le stegall et produire une industrie moderne avec un projet economique viable globale a l echelle planetaire

     
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 673 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :